Partagez
 
 
 

 Quand ta vie est belle, il faut se demander où se trouve le hic...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 758
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Quand ta vie est belle, il faut se demander où se trouve le hic...  - Page 2 Empty


Jo' Read
J'ai 37 ans et je vis à ville, USA. Dans la vie, je suis gérante d'une boutique de vêtement de luxe, mais aussi businesswoman dans un bien plus gros domaine et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis un élctron libre et je le vis plutôt bien.

Jo gère l'export de cargaison de cocaine pour Delmonte. C'est elle qui recrute les jeunes femmes qui vont monter dans les avions et passer les douanes.

Quand ta vie est belle, il faut se demander où se trouve le hic...  - Page 2 Tumblr_mi0pe6xLjX1s59qcio1_250
Quand ta vie est belle, il faut se demander où se trouve le hic...  - Page 2 Tumblr_p74uqtWnZZ1wtpjito1_500


avatar :copyright:️ moi


Forcement il restait silencieux. Il aimait ça faire le mystérieux… Et c’était un des trucs qu’elle avait aimé chez lui… Non mais une adolescente de 15ans ne se serait sans doute pas fait rouler aussi facilement. Jo sentait une sorte de boule dans son ventre. De la rage… De la rage envers sa naïveté, sa bêtise. Pourquoi est ce qu’elle avait fait une entorse à sa façon de vivre ? Pourquoi est ce qu’elle avait glissé sa carte sous sa porte ? Acceptez de le revoir… Et maintenant voilà à quoi ils en étaient réduit. A se jeter des paroles rudes et cruelles. A s’envoyer au visage des reproches qui n’avaient pas lieu d’être. Il avait raison, on ne pouvait pas commencer une conversation en balançant ce genre d’info.

Elle frictionna quelques peu ses poignets alors qu’il venait de la détacher, regardant sa peau plutôt que de lever le visage alors qu’Isaac s’adressait à elle. Jo n’avait pas envie de subir tout ça. Elle avait eu sa dose pour la nuit. En faite la seule chose qu’elle désirait à cet instant c’était une douche. Une longue douche chaude. Histoire de s’y noyer, de se laver de tous ça. Des postillons du vieux, de l’odeur de l’entrepôt, de ces mots qui la blessait plus qu’elle ne le voulait laisser paraître.

Elle leva le visage pour le regarder un instant, avant de laisser passer un soupire de lassitude, peut-être même de déception. A nouveau il avait raison, elle ne valait pas mieux que lui. Elle avait fait des choix, sans doutes de mauvais choix, et voilà où elle en était. Pourtant c’était con à dire mais elle aimait cette partie sombre de sa vie. Ce qu’elle ne révélait à personne. Ce qui lui permettait de vivre comme elle l’entendait.

La jeune femme posa à nouveau son regard sur Isaac lorsqu’il ouvrit la porte, lui exposant une excuse en jouant sur les mots. Jo se leva sans rien dire mais elle s’arrêta à la hauteur d’Isaac pour planter ses yeux dans les siens. « je n’ai pas besoin de toi pour rentrer, encore moins pour trouver un hôtel. Je crois que nous sommes condamnés à nous croiser bien trop souvent à l’avenir. » Elle avança de quelques pas en frissonnant à cause du vent et de la fraîcheur de la nuit. Puis elle ajouta en s’immobilisant, se tournant vers lui : « je pensais ce que je disais, si on avait simplement couché ensemble la première fois que nous nous sommes vu, les choses auraient été bien plus simple. Je serais peut-être morte ce soir parce que je n’étais pas le coup d’un soir dont tu n'avais plus aucun souvenir. » Un petit sourire triste et ironique illumina son visage avant qu’elle n’ajoute : « -bien plus simple... » Sans lui souhaiter bonne nuit, Jo commença à avancer, sans être certaine qu’il allait la laisser filer. De toute façon il avait tous ce qu’il fallait pour la retrouver si jamais elle décidait de disparaître. Son adresse, son magasin, il avait même son numéro de téléphone… Enfin de toute façon, elle n’allait pas changer de vie pour quelques menaces de mort. Elle allait régler tout ça, et tirer un trait sur Isaac. Les choses allaient rentrer dans l’ordre d’elles mêmes.

Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 808
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Quand ta vie est belle, il faut se demander où se trouve le hic...  - Page 2 Empty


Prénom
Nom

J'ai 46 ans ans et je vis à San Francisco, États-Unis. Dans la vie, je suis agent du FBI infiltré et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma chance , je suis célibataire et je le vis plutôt bien car qui pourrait supporter une telle vie ?!

Quand ta vie est belle, il faut se demander où se trouve le hic...  - Page 2 180909093601266015
Quand ta vie est belle, il faut se demander où se trouve le hic...  - Page 2 Kxvc


avatar :copyright:️ Manhattan Redlish


Le silence… C’était la seule réponse que Jo semblait capable de lui donner en cet instant. Pas un mot. Pas un signe qui puisse lui confirmer qu’elle aussi, elle s’en voulait de lui avoir mentit sur qui elle était réellement. Et Dieu savait qu’Isaac avait besoin d’une réponse à toutes ses interrogations. Il avait l’impression que tout leur histoire n’avait été, finalement, qu’un rêve éveillé. Une bulle d’illusion qui avait éclaté en un instant, les faisant ainsi ramener sur Terre avec brutalité. Jo ne semblait avoir aucune considération à son encontre et cela lui fit mal. Il tenta, malgré tout, une dernière tentative pour renouer le dialogue, pour tenter de retrouver un soupçon de leur entente d’autrefois. Mais alors qu’Isaac ouvrit la porte, seule barrière qui les séparait encore de la réalité, Jo se montra acerbe. Elle n’avait pas besoin de lui… Serrant la mâchoire, il tenta de contenir sa colère qui ne souhaitait qu’une chose, éclater au grand jour pour tenter de raisonner Jo sur toute cette histoire. Et la jolie brune fini par avoir raison de son calme apparent lorsqu’elle évoqua leur relation. Une relation qu’elle aurait souhaité éphémère, le temps d’une nuit, et que tout cela disparaisse au levé du jour. Voilà comment tout pouvait voler en éclat en l’espace d’une fraction de seconde…

« Plus simple… » Reprit-il tout en refermant la porte derrière lui pour la rejoindre dans la pénombre. Il faisait froid, mais il s’en moquait bien. La colère était bien plus forte que toutes ces préoccupations secondaires. « Tu résumes donc tout ce qu’on a pu vivre ensemble en ça ?! Une nuit, ça aurait été plus simple ? J’espère que tu plaisantes Jo, vraiment ! » Il se passa une main lasse sur le visage, comme si ce simple geste aurait le pouvoir de l’apaiser, mais il n’en fut rien alors qu’il reprit de plus belle, son regard dans celui de Jo « Tu ne crois pas que j’ai eu peur dans cet entrepôt ?! J’étais terrorisé à l’idée qu’il te touche ! Je priais pour que tu lui dises ce qu’il avait envie d’entendre pour qu’enfin, il te libère ! ». Un soupir passa entre ses lèvres et il ferma les yeux un bref moment, se remémorant cette heure qui lui avait paru interminable « J’ai été bien souvent l’exécuteur de ses demandes. J’ai menacé, j’ai malmené et j’ai même tué tous ceux qui se trouvaient sur sa route et parfois plus que de raisons. J’ai parfois eu l’impression d’être l’incarnation du mal absolu et tout cela dans le seul but de lui satisfaire. Et pourtant, ce soir, j’en aurai été incapable. J’ai espéré qu’il ne demande pas d’agir ainsi, une fois encore… Et tout cela, parce que c’était toi… Et toi, tu oses me dire qu’une simple nuit avec moi et seulement ça aurait été plus simple ? Que tu aurais eu la vie sauve ? » Il se mit à rire, un rire nerveux, un rire d’épuisement moral et physique, alors que Jo n’avait pas conscience, un seul instant, de tout ce qui avait été en jeu ce soir et il releva ses yeux sur elle, la considérant avec attention... Il souffla un "plus simple..." et sans savoir comment il en était arrivé là, il la poussa contre la paroi de l'entrepôt et l'embrassa comme si sa vie en dépendait, ses mains glissant sous son haut pour caresser sa peau claire. Si c'est qu'elle souhaitait, alors ses désirs étaient des ordres. 


Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 758
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Quand ta vie est belle, il faut se demander où se trouve le hic...  - Page 2 Empty


Jo' Read
J'ai 37 ans et je vis à ville, USA. Dans la vie, je suis gérante d'une boutique de vêtement de luxe, mais aussi businesswoman dans un bien plus gros domaine et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis un élctron libre et je le vis plutôt bien.

Jo gère l'export de cargaison de cocaine pour Delmonte. C'est elle qui recrute les jeunes femmes qui vont monter dans les avions et passer les douanes.

Quand ta vie est belle, il faut se demander où se trouve le hic...  - Page 2 Tumblr_mi0pe6xLjX1s59qcio1_250
Quand ta vie est belle, il faut se demander où se trouve le hic...  - Page 2 Tumblr_p74uqtWnZZ1wtpjito1_500


avatar :copyright:️ moi


Jo ne comprit pas vraiment ce qui venait de se passer sur le coup. Enfin surtout ce qui venait de pousser Isaac à agir ainsi. Il venait de lui crier dessus comme si elle n’était qu’une pauvre idiote et voilà qu’il l’embrassait et se permettait de glisser ses mains sous son haut. La gifle partie toute seule alors qu’elle venait de le repousser de l’autre main. Jo était déjà bien en colère mais il ne venait pas vraiment d’arranger les choses. « -non mais tu me fais quoi là ?! » demanda la jeune femme en s’éloignant de lui. « -hors de question de faire quoi que se soit. » Un petit rire nerveux passa les lèvres de Jo avant qu’elle n’ajoute : « -encore moins ici. »

La jeune femme considéra quelques instants l’homme qu’elle avait devant elle. Malgré toute cette histoire elle ne perdait pas de vu qu’elle éprouvait des sentiments pour lui. Pourtant… Elle se pinça les lèvres entre elle en levant les yeux au ciel, ravalant des larmes qui avaient envie de venir compléter le tableau pathétique qu’elle offrait : « -tu me prends vraiment pour une conne… Tu crois qu’en te voyant là ce soir je n’ai pas compris tout de suite qu’on pouvait y passer tout les deux ! J’ai choisi de montrer à Delmonte que j’étais une pauvre femme sans cervelle complètement soumise à ce qu’elle ressentait pour éviter justement que tu ne prennes une balle entre les deux yeux avant moi ! » Elle déglutit avec difficulté avant de faire quelques pas les points serrés. « -donnes moi ton téléphone puisque tes petits copains m’ont prit le mien. Tu payera aussi l’hôtel.»

Elle attendit quelques secondes la main tendue, mais elle se ravisa et vient prendre la poche de la veste d’Isaac ce qu’elle voulait. En quelques secondes, elle avait appelé un taxi. « -un taxi sera là dans quelques minutes. » Elle avait une furieuse envie de fumer… Mais ça aussi bien entendu on lui avait tiré. D’un geste automatique, Jo mit le portable dans sa poche, sans même s’en apercevoir.

Durant le trajet, elle soutira à Isaac de la monnaie pour aller acheter des cigarettes et un briquet. Elle demanda au chauffeur de lui trouver un dépôt de tabac, et quelques minutes plus tard Jo avait ce qu’elle désirait. Elle descendit du taxi en laissant régler Isaac lorsqu’ils furent arrivés devant l’hôtel. Pas n’importe lequel bien entendu. A l’accueil Jo demanda deux chambres. Hors de question de passer la soirée dans la même pièce que lui.

Jo ouvrit enfin la bouche dans l’ascenseur juste après s’être masser les sourcils et poussé un soupire : « -écoute… Je suis fatiguée, j’ai simplement envie de prendre une douche et de manger un truc. Je n’ai pas envie de revenir sur tout ça ce soir. Je n’en ai pas la force. Alors… » Elle ne termina pas sa phrase. Ils venaient d’arriver devant leurs chambres. Pas le peine de lui souhaiter une bonne nuit, ça ne serait pas le cas. Alors elle déverrouilla la porte et la referma sans rien dire de plus.

Quelques minutes plus tard, elle était sous une douche chaude. Même si Jo voulait ne plus penser à rien, son cerveau n’était visiblement pas d’accord. Comment avait-il pu en arrivé ici ? Comment pouvait-on ressentir autant de colère pour une personne qu’on désirait si ardemment. Tout en séchant ses cheveux, elle se regarda dans le miroir. Elle détestait cette situation. Et elle avait faim… Jo enfila le peignoir à disposition dans sa chambre, hors de question qu’elle remette ses affaires ce soir, puis elle composa le numéro de room service. Mais bien entendu la carte de crédit enregistré n’était pas à son nom… Un soupire d’agacement passa ses lèvres alors qu’elle raccrochait le téléphone, avant de sortir de sa chambre pour frapper à la porte d’Isaac.
Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 808
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Quand ta vie est belle, il faut se demander où se trouve le hic...  - Page 2 Empty


Prénom
Nom

J'ai 46 ans ans et je vis à San Francisco, États-Unis. Dans la vie, je suis agent du FBI infiltré et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma chance , je suis célibataire et je le vis plutôt bien car qui pourrait supporter une telle vie ?!

Quand ta vie est belle, il faut se demander où se trouve le hic...  - Page 2 180909093601266015
Quand ta vie est belle, il faut se demander où se trouve le hic...  - Page 2 Kxvc


avatar :copyright:️ Manhattan Redlish


Jo savait comment le ramener rapidement les pieds sur terre. Ses mains quittèrent bien vite la peau de la jolie brune pour venir se poser sur sa joue endolorie. Il se recula de quelques pas, la main toujours sur sa joue brûlante. Elle ne l’avait pas loupé. Il resta silencieux face à la question rhétorique de Jo, baissant simplement le regard tel un enfant prit en faute. Il ne savait pas ce qui lui avait pris non plus. Était-ce la tournure de la soirée qui lui faisait ça ? Ou l’envie d’oublier tout ce qui venait de passer durant un instant. Comme si faire cela ici, sauvagement, aurait la possibilité de tout effacer aussi facilement… Isaac fini, malgré tout, par relever son regard brun sur Jo, restant complètement interdit par ses mots.
Finalement, il n’était peut-être pas le seul à s’être attaché. Finalement, elle tenait peut-être à lui tout autant que lui tenait à elle. Il balbutia un « je… tu… » Il se râcla la gorge, comme si, par ce simple geste, il avait la capacité de reprendre contenance et se lança dans une nouvelle tentative de phrase claire et construite, mais la jolie brune lui demanda son téléphone. Il fronça les sourcils, ne comprenant pas sur l’instant la demande de Jo. Il avait vraiment la tête à l’envers. Elle finit par se servir elle-même du petit appareil et commanda un taxi pendant que lui, restait tout aussi interdit devant Jo. Il tentait de mettre de l’ordre dans ses idées, avec difficulté « Je pensais que tu étais en colère contre moi quand tu t’es rendu compte qui j’étais… Pas un instant j’ai pu penser que tu voulais me protéger… C’est étrange dis comme ça. En général, je ne suis pas la personne qu’on tente de sauver, c’est plutôt l’inverse même » Un petit rire nerveux et reprit « Désolé pour tout Jo, sincèrement. Si j’avais su qui tu étais, ce que cela impliquerait… » Isaac ne termina pas sa phrase. Tout simplement parce que le cinquantenaire n’était pas insensible aux charmes de la jolie brune et qu’il ne voulait pas se dire qu’elle aurait pu ne jamais entrer dans sa vie.

Il s’approcha de Jo, tout en se méfiant qu’elle ne tente pas de le frapper à nouveau et posa sa main sur sa joue en soufflant un « Ça va aller ? » et finalement, le taxi coupa ce moment en s’arrêtant à leur hauteur. Il retira sa main du visage de Jo et ouvrit la portière. Après un arrêt en chemin pour que cette dernière s’achète des cigarettes, ils finirent leur course devant un hôtel de grand standing. La belle brune avait des goût de luxe et en plus, c’était lui qui payait… Les deux chambres. Dans l’ascenseur, il écouta Jo et hocha lentement de la tête tout en gardant son regard rivé sur le sol. Il était épuisé et n’avait pas particulièrement envie de surenchérir car elle avait tout dit. Une douche, un repas et une croix sur ce qui venait de se passer ce soir.

En franchissant la porte de sa chambre d’hôtel, Isaac jeta sa veste de costume sur le lit et se dirigea presque aussitôt en direction du minibar où il se servit un whisky qu’il avala d’une traite, grimaçant sous la sensation de chaleur du liquide brun et se servit un nouveau verre. Ce dernier eut le même sort que le précédent. Un troisième verre qui, quant à lui, resta dans sa main alors qu’il se perdit dans la contemplation de la ville. Il se remémora chaque seconde de cette soirée… Et prit une gorgée. Ce fut le tambourinement à sa porte qui l’extirpa de ses pensées. Il déposa le verre sur le comptoir du minibar et vint ouvrir la porte. Quelle ne fut pas sa surprise en voyant Jo en peignoir devant sa porte. Il la déshabilla lentement du regard « Jo… Qu’est-ce que tu fais là ? Ta chambre n’a pas d’eau chaude ? Tu veux être sûre que je n’ai pas pris la plus luxueuse des deux ? » Il lui fit signe d’entrée en voyant que l’un de ses voisins de chambrée attardait un peu trop son regard sur la jolie brune. « Tu veux boire quelque chose ? Tu ne m’en voudras pas, j’ai commencé sans toi ».



Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 758
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Quand ta vie est belle, il faut se demander où se trouve le hic...  - Page 2 Empty


Jo' Read
J'ai 37 ans et je vis à ville, USA. Dans la vie, je suis gérante d'une boutique de vêtement de luxe, mais aussi businesswoman dans un bien plus gros domaine et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis un élctron libre et je le vis plutôt bien.

Jo gère l'export de cargaison de cocaine pour Delmonte. C'est elle qui recrute les jeunes femmes qui vont monter dans les avions et passer les douanes.

Quand ta vie est belle, il faut se demander où se trouve le hic...  - Page 2 Tumblr_mi0pe6xLjX1s59qcio1_250
Quand ta vie est belle, il faut se demander où se trouve le hic...  - Page 2 Tumblr_p74uqtWnZZ1wtpjito1_500


avatar :copyright:️ moi

Alors qu’elle attendait dans le couloir qu’Isaac veuille bien ouvrir la porte, en espérant qu’il n’était pas sous la douche, Jo lança un regard noir à un mec qui avançait dans le couloir. Qu’est ce qu’elle foutait là ?! Comme si elle n’avait pas pu descendre et se faire payer à manger par un mec qui passait comme ça. Elle n’en avait pas la force tout simplement… La soirée avait été bien trop mouvementé. Et elle n’avait pas la moindre envie de compliquer un peu plus les choses.

Isaac ouvrit enfin la porte et lorsqu’il lui parla d’eau chaude elle lui montra ses cheveux mouillés avec une moue d’agacement avant d’ajouter : « -j’ai plus douze ans. » Elle entra dans la chambre avant d’ajouter tout de même : « -c’est la mienne la mieux. » Bref… « -j’ai faim et comme c’est ton nom sur la carte de crédit, le mec du room service n’a pas voulu que je commande ce que je voulais. A croire qu’une bouteille de champagne ça allait te ruiner... » Elle leva les yeux vers le plafond avant d’ajouter : « -je plaisante. Je voulais juste manger un truc... »

La jeune femme avança de quelques pas, même si elle était convaincu que ça n’était pas une bonne idée. « -et désolé pour la tenue, t’imagine pas des trucs, mais j’avais pas envie de passer la soirée avec mes fringues qui sentent… Enfin bref... » Elle balaya ses mots de la main avant de s’asseoir sur le canapé. « -la même chose que toi ça m’ira très bien. Du moment que c’est fort. » ça non plus ça n’était sans doute pas une super idée… Mais qu’est ce qu’elle foutait là !

Lui demander de commander pour elle, lui donner le numéro de sa chambre et se barrer en lui disant à demain. C’était pourtant simple comme programme… Elle tendit la main pour prendre le verre qu’il lui tendait et le remercia avant de détourner les yeux sur le tapis. Mais qu’est ce qu’elle foutait là !

Jo avala d’un trait le verre avant de le poser sur la table basse, et se leva assez rapidement. Elle se retrouva nez à nez avec Isaac. « -est ce que tu peux me commander un truc à manger, n’importe quoi… Et y faire monter dans ma chambre stp. » Son regard s’accrocha à celui d’Isaac et elle se pinça les lèvres avant de prendre la direction de la sortie. « -je devrais pas être ici... » souffla la jolie brune en ouvrant la porte. D’un geste elle la referma pour revenir à sa chambre.

Quelques minutes plus tard on frappait à sa chambre. Elle laissa entrer le room service, le remerciant avant de lui souhaiter une bonne soirée. Jo ne cessait de faire des aller et venus dans sa chambre depuis qu’elle y était revenu. Le verre qu’elle avait bu avec Isaac avait créé une envie et elle en avait bu deux autres seule. Soudainement elle, entendit la porte de la chambre d’en face s’ouvrir. Elle colla au plus vite son oreille sur la sienne. Isaac ne semblait plus être dans la pièce. Le type de l’hotel laissait ce qu’il avait commandé.

Sans savoir pourquoi, et surtout sans réfléchir, Jo sortie de sa chambre, entrant dans celle d’Isaac avant de remercier à nouveau le room service qu’elle venait de bousculer. La porte à nouveau close, elle entendit l’eau de la douche couler. Ses pas la conduisirent avec précipitation vers la salle de bain. Isaac n’était pas encore sous l’eau. Son regard accrocha à nouveau le sien avant qu’elle n’avance vers lui pour l’embrasser avec une envie évidente. « -surtout ne dis rien. » furent les seuls mots qu’elle souffla avant de lui retirer au plus vite sa chemise.

Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 808
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Quand ta vie est belle, il faut se demander où se trouve le hic...  - Page 2 Empty


Isaac Samuel
Jacobs

J'ai 46 ans ans et je vis à San Francisco, États-Unis. Dans la vie, je suis agent du FBI infiltré et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma chance , je suis célibataire et je le vis plutôt bien car qui pourrait supporter une telle vie ?!

Quand ta vie est belle, il faut se demander où se trouve le hic...  - Page 2 180909093601266015
Quand ta vie est belle, il faut se demander où se trouve le hic...  - Page 2 Kxvc


avatar :copyright:️ Manhattan Redlish


Alors qu’Isaac avait tenté une note d’humour pour détendre l’atmosphère, ce fut une Jo agacée par son commentaire qui lui répondit. Lui qui avait espéré que le temps et la douche auraient eu raison de l’énervement de la jeune femme, c’était raté ! Finalement, contre toute attente, elle fit une brève note d’humour. L’espoir faisait vivre, disait-on et qui sait, Jo réussirait peut-être à se détendre à son contact malgré tout ce qu’ils avaient pu vivre ensemble ces dernières heures. Une autre note d’humour. Il fallait croire qu’on ne pouvait plus l’arrêter ! Il sourit « J’aime beaucoup cet hôtel finalement ! » Il referma la porte avant de lui proposer un verre. Ce n’était peut-être pas une bonne idée, ou peut-être bien que si. Après tout, au vu de la soirée désastreuse qu’ils avaient passée, ils n’étaient plus à un verre d’alcool et si ça pouvait aider à oublier, alors pourquoi pas.

Un dernier coup d’œil à Jo lorsque cette dernière souligna qu’il ne devait rien s’imaginer quant à sa tenue. Au moins, c’était clair. Elle n’était pas venue pour poursuivre la soirée dans son lit. Et puis de toute manière, il n’aurait rien tenté au vu de la gifle qu’elle lui avait donné devant l’entrepôt. Il pouvait parfois être stupide, mais il avait quand même ses limites « Je n’imaginais rien du tout, Jo ». Il lui servit un whisky et lui tendit, pendant qu’il terminait le sien, debout. Rester éloignés pour le moment, était le plus sûr. Il était épuisé, il était aussi à son troisième verre et cela commençait à lui embrumer les sens. S’il ne voulait pas se faire frapper de nouveau, il valait mieux rester éloigné de la jeune femme. Au moins, ce qui était certain, c’était qu’il appréciait réellement ses charmes.

Et lorsque Jo se retrouva à quelques centimètres de lui, il se rendit compte alors qu’il n’était peut-être pas le seul à succomber. Il acquiesça lentement de la tête alors que ses yeux passaient des lèvres aux regards de la belle brune. Puis ces quelques mots qui les ramènent de nouveau brutalement sur terre. Il souffla alors un « Je te commande ça… » et la laissa partir. Il resta un instant interdit après que Jo fut sortie de sa chambre et décida de se resservir un verre tout fin de compte tout en appelant le room service. Il prit commande pour les deux chambres et termina son verre d’une simple gorgée. Peut-être qu’une douche froide lui apprendrait à réfléchir avec sa tête plus qu’avec le reste.

Isaac retira ses chaussures et ses chaussettes tout en se dirigeant jusqu’à la salle de bain, il jeta sa montre sur le lit et entra dans la salle de bain. Il actionna l’eau en entendant de finir de se déshabiller, mais lorsqu’il défaisait sa ceinture, il sentit une présence et releva presque immédiatement les yeux en direction de la jeune femme qui s’avançait jusqu’à lui, soufflant un « Jo » alors même qu’elle lui demandait de ne rien dire et qu’elle l’embrassa avec envie.

Isaac laissa tomber sa chemise tomber au sol et fit glisser son pantalon pendant que ses mains s’occupèrent de défaire le peignoir de la jeune femme. Il n’avait envie que d’une chose : Elle. Il la poussa jusque sous la douche froide qui le fit grimacer avant de le faire rire et d’une main maladroite, tourna le robinet pour faire venir l’eau chaude. La douche froide attendra. Sa langue dansant avec la sienne, il laissa ses mains glisser sur son corps, retirant avec hâte ses sous-vêtements. Il fini par poser ses mains à l’arrière de ses cuisses et la souleva d’un geste habile, la pénétrant sans attendre. Pas de préliminaires. Il avait envie d’elle, il n’avait pas envie d’attendre. Un coup de rein puissant pour pénétrer un peu plus profondément en elle et il commença les va-et-vient tout en soupirant de plaisir entre les baiser.

Isaac s’arrêta un instant de l’embrasser, la regardant droit dans les yeux un instant, s’arrêta même les va-et-vient en elle. Comme s’il voulait s’assurer qu’elle allait bien et l’embrassa de nouveau à pleine bouche, mêlant sa langue à la sienne, et reprit de plus les ondulations du bassin, comme s’il voulait entrer le plus profondément possible en elle. Ils avaient passés des semaines à se tourner autour, à créer une amitié, et même plus, sans jamais se connaître dans l’intimité. Cela avait dérapé quelques heures avant son départ pour New York, coupé en pleine découverte du corps de la jolie brune par son téléphone. Et maintenant, il était en elle et répondait à ses plus bas instincts, répondant au simple désir de sentir son corps contre le sien, comme s’ils pouvaient oublier tout cela en ce simple moment. Isaac aurait pu s’en vouloir de connaître le corps de Jo de cette manière, aussi brutalement, mais pour le moment, il ne pensait qu’à leur désir mutuel, qu’à leur jouissance. Se vider la tête, tout simplement, tout oublier.




Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 758
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Quand ta vie est belle, il faut se demander où se trouve le hic...  - Page 2 Empty


Jo' Read
J'ai 37 ans et je vis à ville, USA. Dans la vie, je suis gérante d'une boutique de vêtement de luxe, mais aussi businesswoman dans un bien plus gros domaine et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis un élctron libre et je le vis plutôt bien.

Jo gère l'export de cargaison de cocaine pour Delmonte. C'est elle qui recrute les jeunes femmes qui vont monter dans les avions et passer les douanes.

Quand ta vie est belle, il faut se demander où se trouve le hic...  - Page 2 Tumblr_mi0pe6xLjX1s59qcio1_250
Quand ta vie est belle, il faut se demander où se trouve le hic...  - Page 2 Tumblr_p74uqtWnZZ1wtpjito1_500


avatar :copyright:️ moi


C’était sans doute une folie… Mais si elle n’avait pas traversé le couloir pour le rejoindre, c’était elle qui serait devenu folle. Jo avait connu pas mal d’homme pour une nuit, rien de plus. Jamais elle n’avait ressentit ça pour personne. Isaac avait un truc que les autres n’avaient pas eu. Elle ne savait pas dire quoi, mais au moment présent, elle désirait seulement sa peau contre la sienne et s’offrir à lui. Plus tard peut-être qu’elle y réfléchirait, qu’elle pèserait le pour le contre et qu’elle réaliserait l’ampleur de cette décision sur le coup de l’impulsion.

Quelques mots résonnant plus comme un ordre qu’une demande ou une supplique. Elle ne voulait pas qu’il parle. Elle ne voulait pas qu’il la résonne, lui pose la moindre question. Visiblement il n’en avait pas la moindre intention. Brûlant du même désir, leurs lèvres s’unirent dans un baiser féroce. En l’espace de quelques secondes l’eau coulaient sur le peau alors que Jo était totalement incapable de séparer ses lèvres de celles d’Isaac. Elle ne voulait que lui, que son souffle dans son cou, ses mains sur sa peau.

Leurs baisers étaient passionnés, leur étreinte à la limite de la violence tellement le désir était grand,  et qu’il avait été réprimé trop longtemps. Un frisson enivrant parcouru le corps de Jo lorsqu’il entra en elle, la soulevant comme si elle n’était qu’une plume. Ses mains agrippèrent les épaules de son amant, alors que ses jambes entourait sa taille, l’entraînant un peu plus loin en elle. Jo se mordit les lèvres. C’était bon… Si bon…

Leurs regards se croisèrent alors qu’Isaac s’immobilisait quelques instants. Il ne dit rien, et tant mieux. Parce qu’elle n’avait pas envie d’entendre quoi que se soit. Pas même un -ça va ? Mais il était bon amant et l’embrassa à nouveau à pleine bouche, reprenant ses coup de reins pour le plus grand plaisir de la jeune femme. Déjà elle sentait monter en elle les prémisses de la jouissance. Son souffle était court, et elle chercha un peu d’air en leva le visage vers le plafond, guidant le visage d’Isaac entre ses seins. Elle laissa échapper quelques soupirs qui se transformèrent bientôt en cris de plaisir. La jouissance le submergea comme une vague. Son corps se tendit alors qu’elle s’agrippait un peu plus aux épaules d’Isaac.

Jo releva le visage pour reprendre son souffle et apprécier l’eau. Son corps toujours moulé à celui d’Isaac, elle se mit à sourire tout en fermant les yeux. Un léger rire passa ses lèvres. Simplement parce qu’elle était heureuse. Totalement groggy de ce plaisir intense qu’il venait de lui donner. Est ce que c’était une réconciliation sur l’oreiller ? Avec lenteur elle baissa les yeux sur le visage de son amant, toujours blottit entre ses seins. « maintenant je meurs vraiment de faim… » souffla-t-elle avant de rire joyeusement. Jo lui fit lever le visage avec douceur, un doigt sous son menton. Son regard le détailla quelques instants, puis elle l’embrassa avec tout autant de douceur. « c’était plutôt pas mal… » ajouta-t-elle avec un sourire.

Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 808
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Quand ta vie est belle, il faut se demander où se trouve le hic...  - Page 2 Empty


Isaac Samuel
Jacobs

J'ai 46 ans ans et je vis à San Francisco, États-Unis. Dans la vie, je suis agent du FBI infiltré et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma chance , je suis célibataire et je le vis plutôt bien car qui pourrait supporter une telle vie ?!

Quand ta vie est belle, il faut se demander où se trouve le hic...  - Page 2 180909093601266015
Quand ta vie est belle, il faut se demander où se trouve le hic...  - Page 2 Kxvc


avatar :copyright:️ Manhattan Redlish


Isaac ne savait pas réellement ce que cela allait engendrer sur leur relation, mais il s’en moquait bien. De toute manière, il ne pensait plus vraiment avec sa tête en ce moment précis. Son visage entre les seins de la jeune femme, il laissa sa langue et ses lèvres glissaient sur sa peau claire et humide. En sentant les prémices de la jouissance gagner du terrain, Isaac accéléra ses coups de reins et se satisfaisait à entendre Jo jouir tout contre lui alors qu’il enfoui de nouveau, complètement, son visage dans la poitrine de sa partenaire, laissant échapper un râle de plaisir rejoindre les cris de Jo. Les voisins n’auraient pas bien besoin de laisser aller leur imagination quant à ce qui se passait dans la chambre voisine. Il ne put s’empêcher de rire contre les seins de Jo qu’il embrassa avec douceur lorsque cette dernière lui fit état de son appétit qui, finalement, n’avait pas été satisfait de la manière qu’elle avait pu penser au départ, en entrant la première fois dans sa chambre. C’était un tout autre appétit qu’ils avaient satisfait dans cette douche et pour leur plus grand plaisir.

Il sourit en croisant le regard de Jo et lui rendit son baiser avec douceur avant de hausser les sourcils « Pas mal ?! ». Il prit un air faussement vexé et lui souffla, comme si c’était un secret « Pourtant, tu semblais plus que satisfaite de ce que j’ai entendu, enfin moi et les voisins, je veux dire ». Un nouveau baiser et il se saisit du savon tout en jetant un coup d’œil à Jo « A la base, j’étais juste venu me laver en fait princesse ».
Il commença à se savonner tout en ajoutant à l’égard de la jolie brune « En commandant le repas, j’ai aussi demandé qu’on m’apporte un costume de la boutique de l’hôtel, tu pourrais me l’apporter s’il te plaît ? ». Un des privilèges de séjourner dans un hôtel de luxe « Je me disais que si nous étions tous les deux nus sous nos peignoirs, on ne risquait pas de manger tout de suite ».

Isaac se prépara rapidement et rejoignit Jo dans la chambre, non sans un sourire sur les lèvres, ravi que la tension se soit apaisée et qu’il retrouve enfin la jeune femme qu’il avait connu à la sortie d’un bar. Il prit un morceau dans l’assiette de Jo avant de prendre place à ses côtés, non sans déposer un baiser dans la chevelure humide de cette dernière « Cette soirée a été épuisante… Tu m’as épuisée… Enfin, même si c’était juste, comment tu as dit déjà ?! Ah oui, pas mal ». Un petit sourire en coin et il commença à dîner. Il s’arrêta sans mot dire et releva son regard sur Jo, prêt à parler, mais se ravisa finalement et reprit son repas. Il réitéra cela deux fois avant de finalement oser un « Tu dors ici ce soir ? Enfin avec moi, enfin si tu veux… Je me dis que je pourrais te montrer que je peux être mieux que « pas mal » ». Il la taquinait sur ça, mais en vérité, il souhaitait sincèrement que Jo reste avec lui ce soir. Ces quelques heures avaient été éprouvantes et il avait tellement craint pour la vie de la belle brune, que de la savoir là, avec lui, aurait peut-être la capacité de le rassurer…




Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 758
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Quand ta vie est belle, il faut se demander où se trouve le hic...  - Page 2 Empty


Jo' Read
J'ai 37 ans et je vis à ville, USA. Dans la vie, je suis gérante d'une boutique de vêtement de luxe, mais aussi businesswoman dans un bien plus gros domaine et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis un élctron libre et je le vis plutôt bien.

Jo gère l'export de cargaison de cocaine pour Delmonte. C'est elle qui recrute les jeunes femmes qui vont monter dans les avions et passer les douanes.

Quand ta vie est belle, il faut se demander où se trouve le hic...  - Page 2 Tumblr_mi0pe6xLjX1s59qcio1_250
Quand ta vie est belle, il faut se demander où se trouve le hic...  - Page 2 Tumblr_p74uqtWnZZ1wtpjito1_500


avatar :copyright:️ moi

Jo’ avait rejoint la chambre après avoir enfilé à nouveau le peignoir. Un dernier regard en direction du corps nu d’Isaac et elle s’était installée sur le canapé. Elle l’avait dit, elle mourrait de faim. Alors elle n’avait pas attendu Isaac pour commencé à manger. Oh pas grand-chose juste quelques bouchés. Puis soudainement, alors que l’eau ne coulait plus, elle s’était léchée les doigts pour apporter le costume que lui avait demandé Isaac. Un petit « oups... » et un sourire avait suffit avant qu’elle ne disparaisse à nouveau de la salle de bain.

Un hochement de tête alors qu’elle avait la bouche pleine… Voilà la réponse qu’elle lui avait donné. Un oui pour ainsi dire. Jo était épuisée, et après ce qui venait de se passer entre eux, elle n’avait pas envie de franchir à nouveau ce couloir et de se retrouver seule dans son lit. Enfin… Peut-être que dormir avec Isaac lui semblait rassurant après ce qu’elle avait traversé aujourd’hui. Elle avait compris qu’ils s’étaient protégé l’un l’autre, à leur manière. Et ça lui suffisait pour effacer sa colère.

Alors oui, ils avaient passé la nuit dans la même chambre, après une nouvelle étreinte charnelle beaucoup plus douce. La jolie brune s’était endormi nue contre son amant, épuisée, un sourire aux lèvres. Se fut le vibreur du téléphone sur la table de nuit qui l’a fit sortir de la brume quelques heures plus tard. Machinalement, elle avait tâtonné pour trouver le petit appareil, et avait décroché et une voix féminine avait parlé d’un ton sec d’un rapport en l’appelant Jacobs. Elle s’était redressée en fronçant les sourcils avant de demandé d’une voix encore endormie qui était à l’appareil. La conversation avait été coupé. Un regard pour le téléphone et ses yeux s’était écarquillé. A pas de loup elle était sortie du lit. « merde... » avait-elle soufflé en entrant dans la salle de bain. Ça n’était pas son téléphone mais celui d’Isaac. Qui s’était cette Elsy qui avait téléphoné ? Et c’était quoi cette histoire de rapport.

Hésitante sur la démarche à adopté, elle décida de poser le téléphone d’Isaac sur la table basse. Elle lui en parlerait lorsqu’il se réveillerait. Il était encore tôt, et elle décida de subtiliser la carte de crédit d’Isaac pour faire monter dans sa chambre une tenue pour elle. Après tout… Jo regarda son amant encore endormi et quitta la chambre pour rejoindre la sienne.

La jolie brune alluma une cigarette sur le balcon, regardant la ville s’éveiller peu à peu. Tout en recrachant un nuage de fumée, elle se demanda ce qui allait advenir de cette relation qui avait bouleversé sa vie. Elle était passé maître dans l’art du mensonge depuis bien longtemps. Mais cela avait faillit la perdre… Après une dernière bouffée de tabac, Jo était allée prendre une douche histoire d’avoir les idées bien claires. Puis elle s’était habillée avant de venir frapper à nouveau à la porte de la chambre d’Isaac. Lorsque celui-ci lui ouvrit, elle lui adressa un sourire et entra sans rien dire. Pas de baiser… L’heure était à la parole. « - j’ai réfléchis et… je ne veux plus de secret entre nous. Avec les rôles que nous tenons dans l’organisation de Delmonte, c’est trop dangereux. Donc… Je suis désolée mais j’ai décroché ton téléphone tout à l’heure. Une certaine Elsy pour un rapport. Je n’en sais pas plus, elle m’a raccroché au nez. Bref… J’ai vraiment pas fais attention, j’étais encore à moitié endormie… Mais je voulais te le dire. Voilà. » La jeune femme se mordit la lèvre inférieure tout en s prenant place sur le canapé, attendant la réponse et la réaction d’Isaac.


Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 808
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Quand ta vie est belle, il faut se demander où se trouve le hic...  - Page 2 Empty


Isaac Samuel
Jacobs

J'ai 46 ans ans et je vis à San Francisco, États-Unis. Dans la vie, je suis agent du FBI infiltré et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma chance , je suis célibataire et je le vis plutôt bien car qui pourrait supporter une telle vie ?!

Quand ta vie est belle, il faut se demander où se trouve le hic...  - Page 2 180909093601266015
Quand ta vie est belle, il faut se demander où se trouve le hic...  - Page 2 Kxvc


avatar :copyright:️ Manhattan Redlish


Ce fut à tâtons qu’il chercha le corps chaud de Jo à son réveil. Ce fut une place vide et froide qui lui avait finalement répondu. Isaac se redressa donc sur ses coudes et il était bel et bien seul en ce début de journée. Ce n’était pas vraiment comme ça que le quarantenaire avait envisagé commencer la journée.
Après une douche, une tasse de café, il se saisit du petit appareil sur la table basse et chercha le numéro de Jo, mais tomba avant sur le prénom de son agent de liaison. Un soupir… Il allait devoir revivre la soirée d’hier et ce n’était pas pour le ravir. Ce fut finalement le tambourinement à sa porte qui le ravisa. Il reposa son portable sur la table basse et ouvrit la porte. Un sourire sur les lèvres en la voyant. Elle ne l’avait pas laissé finalement et en fut ravi. Mais ce fut de courte durée. Il referma la porte derrière lui et s’approcha du canapé tout en écoutant le monologue de Jo. Si son teint de peau le lui avait permis, il aurait sûrement été blanc comme un linge. Isaac crut défaillir à chaque mot de Jo. Lui qui avait espéré que ce jour n’arriverait jamais, voilà qui prenait tout cela comme si on venait de lui coller un crochet du droit.

Isaac se passa une main lasse sur le visage, son cœur tambourinant dans sa poitrine et son esprit qui s’essayer aux scénarios. Aucun n’était satisfaisant. Trois issues possibles s’offraient à lui : Il se faisait tuer, elle disparaissait de sa vie ou l’infiltration tombait à l’eau. Aucune de ses issues n’étaient satisfaisantes pour l’agent du FBI. Il avait l’impression de suer par chacun des pores de sa peau. Son cœur ne semblait pas vouloir s’arrêter de tambouriner contre sa poitrine. Isaac ferma les yeux, inspira profondément et les réouvrit sur une Jo qui attendait sa réponse…

« Je… » Il se mit à faire les cent pas devant le canapé « Tu me mets dans une position… ». C’est sûr qu’en commençant comme ça, tout allait s’arranger. Il s’arrêta d’agir comme un lion en cage et reposa son regard brun sur Jo « Jo… Tout ce qui va suivre, tout ce que je vais te dire va faire prendre un tournant inédit à nos existences… Je veux, avant tout, que tu saches que je tiens réellement et sincèrement à toi, que notre rencontre n’avait rien à voir avec tout cela, que tu ne faisais pas du tout partie de toute cette histoire et sache aussi, que je ne regrette rien, pas un seul instant avec toi. Tu as compris ? C’est important que tu comprennes tout ça parce que ce qui va suivre, ce que je vais te dire, te fera sûrement me détester à jamais… ». Et cette pensée lui serra le cœur. Il inspira une nouvelle fois et se mit à faire de nouveau les cent pas « Je m’appelle bien Isaac Samuel Jacobs, je suis né à New York. Tout cela est vrai. Mais je ne suis pas réellement l’homme de main de Delmonte… » Il s’arrêta de marcher, baissa le regard comme s’il craignait le jugement dans les yeux de la belle brune « Je suis un agent du FBI infiltré depuis environ 5 ans dans son organisation dans le seul but de la démanteler. Je n’ai jamais tué quiconque depuis que je travaille pour lui, ils sont tous dans une prison de haute sécurité en attendant que cette affaire se résolve. J’ai grandi dans le milieu de la criminalité new-yorkaise, j’étais donc l’agent parfait pour cette infiltration. Je connais les codes de ce milieu… Les appels réguliers, les départs intempestifs n’étaient pas toujours dus à Delmonte… La personne que tu as eu au téléphone est Elizabeth, mon agent de liaison qui fait des rapports sur chaque évènement majeur de mon infiltration ».

Isaac osa un regard en direction de Jo et ajouta « C’est parce que je tiens à toi et que je ne veux plus, non plus, de secrets entre nous… Si le FBI savait ce que je venais de t’avouer, ils me mettraient au placard… ». Il s’approcha de la jeune femme, s’accroupissant devant elle et lui prit la main avec douceur « Jo, je peux t’assurer que tu figures dans aucun rapport du FBI. Tu es à l’abris avec moi. On veut juste Delmonte et le mettre hors état de nuire… »

Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Quand ta vie est belle, il faut se demander où se trouve le hic...  - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Quand ta vie est belle, il faut se demander où se trouve le hic...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]
» [UploadHero] La Belle et la Bête [DVDRiP]
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» quelle belle soirée (pv val ) (HENTAÏ !!!)
» Un p'tit bain... Et plus? [ Seiko ♥ ] -Hentaï-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: