Partagez
 
 
 

 Casse-moi ou Casse-toi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
Leonnor
Leonnor
Féminin MESSAGES : 376
INSCRIPTION : 23/08/2018
ÂGE : 28
RÉGION : IDF
CRÉDITS : Joumana Medlej

UNIVERS FÉTICHE : ça dépend de quel pied je me suis levé ce matin
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t2229p10-sharing-tea-with https://www.letempsdunrp.com/t3212-m-m-ou-f-m-m-is-online#69504
cat

Casse-moi ou Casse-toi Empty

Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
Ce gars il est pas recommandable, on dit qu’il traîne dans des affaires louches. Il est parano, violent. Il s’emporte pour un rien et parfois il revient pleurer sur tes genoux sans que tu saches bien pourquoi. Il s’excuse aussi. S’il y avait une description du pervers narcissique, y’aurait sa photo à côté. Il t’a déjà frappé, il a déjà essayé plusieurs fois de t’imposer sa volonté. Mais t’es pas un roseau qui casse. Toi t’es du genre qui ronronne puis qui mord parfois les deux en même temps. T’es aussi acide qu’acerbe. Tu dis toujours les mots pour le foutre en rogne. Comme ça, juste pour voir. Vous avez une relation qui fonctionne quand vous êtes tous les deux dans un bon jour (ce qui arrive un jour sur 14) . Vous vous engueulez, vous vous battez, vous baisez parfois les trois en même temps.

/!\ comme vous l’aurez compris, c’est un rp qui peut mener vers de potentiels abus ou des scènes de violence plus ou moins marquées. Alors évidemment on parlera avant des limites et de ce qui n’est pas acceptable mais c’est pas les bisounours ce rp.


Contexte provenant de cette [url=LIEN]recherche[/url]
Revenir en haut Aller en bas
 
Leonnor
Leonnor
Féminin MESSAGES : 376
INSCRIPTION : 23/08/2018
ÂGE : 28
RÉGION : IDF
CRÉDITS : Joumana Medlej

UNIVERS FÉTICHE : ça dépend de quel pied je me suis levé ce matin
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t2229p10-sharing-tea-with https://www.letempsdunrp.com/t3212-m-m-ou-f-m-m-is-online#69504
cat

Casse-moi ou Casse-toi Empty


Ethan Clarke
J'ai 23 ans et je vis à Richmond, Virginia. Dans la vie, je suis un glandeur, un blaireau, un dealer et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma malchance, je suis en couple et je le vis plutôt bien/pas bien ça dépend des jours.

Informations supplémentaires ici.


Samuel Larsen :copyright:️ ewe


Ethan avait passé une journée de glande absolue et parfaite. Cela ne changeait rien de sa journée d'hier qui était en tout point identique. Ni de celle d'avant-hier etc etc. Il n'avait pas de boulot, il prenait parfois des petits jobs de merde qu'il faisait jusqu'à ce qu'il en ait marre et démissionne. Juste assez pour payer l'appart. La plupart du temps, c'était ce qu'il dealait à côté qui lui permettait de subvenir à ses besoins. Annabelle participait à pas mal de frais. Ce qui était logique vu comment ses parents étaient blindés. Et puis, elle vivait là presque aussi souvent que s'il avait un colocataire.  Il était seize heures et il savait qu'elle ne tarderait plus. Elle lui avait manqué. Il avait envie de l'enlacer et de la prendre sur ce canapé puis ils materaient un film ou ils discuteraient. Une petite soirée posée qui ne finirait peut être pas sur un pugilat pour une fois. C'était une valse ininterrompue qu'il menait avec la jeune femme. Ils auraient pu avoir un petit panneau qui indiquait combien de jours depuis la dernière dispute. Pourtant, il l'avait dans la peau et ne  pouvait simplement pas s'en passer. Toutefois, il préfèrerait crever que de l'admettre à...

Cette petite garce.
C'était la première expression qui avait eu du sens dans l'esprit d'Ethan. Pendant plusieurs minutes, son esprit avait ressemblé à du magma en fusion. Incapable de se focaliser sur autre chose que sur la colère et la jalousie qui le submergeait, il n'était pas homme à se prendre la tête avec des concepts tel que la subtilité ou la communication non violente, aussi commença-t-il la conversation avec sa délicatesse caractéristique. " C'est quoi cette merde dans ton cou Anna ? Tu croyais que je l'remarquerais pas ? Tu m'as trompée petite conne ?" Cracha-t-il amèrement alors qu'il se tournait vers elle. Elle siégeait sur le canapé comme la petite princesse digne qui n'a rien à se reprocher. Quelle petite conne hypocrite lorsqu'elle s'y mettait. Toujours à prendre ses grands airs par habitude. "Et fais pas semblant que t'as pas entendu. Tes grands airs ça marche pas ici princesse. Qui t'as fait ça ?!"  Tout en s'exprimant, il s'était rapproché d'elle. Sa main avait agrippé son poignet avec fermeté pour qu'elle se tourne vers lui. Si elle se comportait de manière hautaine ou en feignant l'indifférence, il savait que ça le ferait partir au quart de tour. Il se demandait d'ailleurs comment cela se faisait-il qu'il n'était pas en train de hurler ou de casser un truc dans l'appartement. D'une certaine manière, il se serait presque félicité pour son calme relatif. La blonde avait intérêt à bien choisir sa réaction parce qu'il sentait son sang bouillir.  
Revenir en haut Aller en bas
 
ALLES
ALLES
Féminin MESSAGES : 2267
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 23
RÉGION : Bourgogne
CRÉDITS : giphy

UNIVERS FÉTICHE : Réel mais je ne suis pas fermée à tester d'autres choses.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t2044-mm-celui-qui-voulait-etre-pere-sans-reponse
vanellope

Casse-moi ou Casse-toi Empty


Annabelle O'Brian
J'ai 23 ans et je vis à Richmond, Virginia. Dans la vie, je suis étudiante en arts et je m'en sors bien grâce à papa et maman. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et ce qu'on vit est vital pour moi.



Emilie Nereng :copyright:️ Hemera


Annabelle. Jeune fille sage, bien dans sa peau, qui respecte les règles et les codes. Anna, provocatrice, à la recherche d’adrénaline, de sensations, de vie. Elle avait passé dix-huit ans de sa vie dans une famille catholique très pratiquante. Les jupes en-dessous du genou. Pas de sexe avant le mariage. La messe tous les dimanches. Un enfer. Un étouffoir. Un mouroir. Elle en avait eu marre Annabelle. Elle avait voulu arrêter. Dieu, elle n’y croyait pas et n’y avait jamais cru. Chaque dimanche lui avait paru comme une débilité supplémentaire, une sorte de secte dont on ne sortait jamais vraiment. Et un jour, elle avait voulu partir. Quitter la maison familiale pour faire ses études et découvrir le vrai monde. La vraie vie. Ses parents avaient eu du mal à accepter son départ, mais Annabelle savait comment les convaincre. De toute façon, dans leur ville pourrie, il n’y avait pas d’université. Alors pour continuer ses études d’art - peu importait combien ils approuvaient ce domaine - ils avaient accepté son départ pour Richmond. Et depuis qu’elle y était… Tout avait changé. Ce n’était plus Annabelle. Elle avait rencontré Ethan, et elle était devenue Anna. Si au départ tout l’intimidait pas mal, si elle avait eu du mal avec sa nouvelle vie, elle avait vite trouvé son petit caractère. Elle avait appris à s’affirmer. Et elle était tombée irrémédiablement amoureuse de ce type, qui l’avait beaucoup aidé à le faire d’ailleurs. Ethan, c’était toute sa vie. C’était même trop sa vie. Le genre de relation pas saine dont il fallait se dépêtrer avant qu’il ne soit trop tard. Sauf que c’était trop tard. Ils s’aimaient autant qu’ils se détestaient. C’était bizarre. Un peu inquiétant parfois. Violence verbale. Jamais loin de la violence physique. De la provocation. Quelques beaux moments. Impossible à comprendre, au final.

Parfois c’était lui qui provoquait. Parfois c’était elle. Leurs disputes, c’était… ça aussi, c’était difficile à décrire. Elle en avait besoin. Elle avait besoin de cette passion entre eux, de ce truc fort, impossible à canaliser. C’était jouer avec le feu. Et elle qui n’avait jamais connu la vie avant, elle adorait ça. Aujourd’hui, elle faisait fort. Elle rentrait avec un suçon. Oh, jamais Anna n’avait trompé Ethan. Sur ce point elle avait toujours été très respectueuse. Mais réveiller le petit côté jaloux de son copain ne ferait pas de mal, hein ? Elle avait parfois l’impression qu’il se fichait d’elle, qu’il regardait tous les culs qui passaient, alors elle avait besoin de se sentir unique. De sentir qu’il pétait les plombs si un autre s’intéressait à elle. Et apparemment, ça marchait bien. Elle comptait bien l’ignorer quand il agrippa son poignet. Anna se releva et le dégagea vivement. « Recommence à m’agripper comme ça et je t’en fous une c’est clair ? » Et puis quoi encore ? Alors oui, elle aurait pu choisir la stratégie du : c’est pas ce que tu crois. D’ailleurs, ça l’était pas. Mais Anna elle avait d’autres plans en tête. « Bah tu crois quoi ? Tu m’as pas touchée depuis plus d’une semaine, t’es fatigué, ou j’sais pas ce que tu fais. Ca prend tant d’énergie de rien branler sur le canapé ? » Alors on était bien loin de la petite princesse là. Mais Ethan avait clairement déteint sur elle et sa façon de parler et d’agir. A d’autres moments, elle parlait quand même clairement mieux. « Si tu sais pas m’accorder du temps, je vais en chercher ailleurs. C’est tout. »

Revenir en haut Aller en bas
 
Leonnor
Leonnor
Féminin MESSAGES : 376
INSCRIPTION : 23/08/2018
ÂGE : 28
RÉGION : IDF
CRÉDITS : Joumana Medlej

UNIVERS FÉTICHE : ça dépend de quel pied je me suis levé ce matin
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t2229p10-sharing-tea-with https://www.letempsdunrp.com/t3212-m-m-ou-f-m-m-is-online#69504
cat

Casse-moi ou Casse-toi Empty



Ethan Clarke

J'ai 23 ans et je vis à Richmond, Virginia. Dans la vie, je suis un glandeur, un blaireau, un dealer et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma malchance, je suis en couple et je le vis plutôt bien/pas bien ça dépend des jours.


Informations supplémentaires ici.




Samuel Larsen :copyright:️ ewe






Même s'il ne l'aurait jamais admis, c'était dans ces moments-là qu'Ethan se sentait vivants. Il sentait la force de son amour au travers de sa propre hargne et de ses montées de colère. Sa main droite se crispait déjà un peu plus. La peau de ses jointures devenait plus blanche. Evidemment que cette salope allait en rajouter une couche. C'était ce qu'elle faisait de mieux. Il n'y avait qu'elle pour la mettre dans cet état. Et paradoxalement lorsqu'elle n'était pas là, il se sentait vide et terne. Au moins, la jeune femme provoquait en lui des sensations fortes. Qu'importe qu'elles soient négatives ou positives, il aimait tout autant l'un que l'autre. "Oh mais je t'en prie, princesse. Sur un malentendu peut-être que ça me chatouillera." Grinça-t-il avec un sourire mauvais. Ethan pouvait être un garçon très doux mais il était irritable et quasiment inarrêtable lorsqu'il perdait le contrôle. Plus que les poings, c'étaient souvent ses mots qui pouvait se transformer en lames acérées. Sa mâchoire se contracte tellement fort qu'elle en devient douloureuse. L'homme n'y fait pas attention cependant car il est trop occupé à savoir à quel instinct il va céder le plus vite. " Et alors ?" Commence-t-il d'une voix beaucoup trop calme pour être de bonne augure. Il se penche sur elle posant un genou droit le long de son flanc et son bras gauche sur le canapé lui coupant toute retraite. " ça te donne pas le droit d'aller voir ailleurs. " Sa main droite attrape son menton et il l'embrasse avec violence. " T'es à moi, et si jamais tu refais quelque chose comme ça...je ne sais pas ce que je ferais. " murmure-t-il le long de ses lèvres. " Tu prends ton pied à me faire souffrir Anna ? Tu veux que moi aussi, je te fasse du mal ?" Sa main libre glisse dans son cou qu'il enserre légèrement sans lui couper la respiration juste lui entraver le mouvement. " Tu veux que je te baise jusqu'à ce que t'oublies ce connard ? D'ailleurs, c'est quoi son petit nom ? " L'étreinte se resserre et elle n'a rien d'amoureuse. Anna ressemble à un animal sauvage qu'on a pris dans un piège. L'homme ne peut pas s'empêcher de constater que ça l'excite suffisamment pour qu'il commence à avoir envie de mettre ses menaces à exécution et de la faire gémir cette petite garce. Gémir suffisamment fort pour qu'elle apprenne la leçon. Gémir à en avoir mal et à en oublier son prénom.




Revenir en haut Aller en bas
 
ALLES
ALLES
Féminin MESSAGES : 2267
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 23
RÉGION : Bourgogne
CRÉDITS : giphy

UNIVERS FÉTICHE : Réel mais je ne suis pas fermée à tester d'autres choses.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t2044-mm-celui-qui-voulait-etre-pere-sans-reponse
vanellope

Casse-moi ou Casse-toi Empty


Annabelle O'Brian
J'ai 23 ans et je vis à Richmond, Virginia. Dans la vie, je suis étudiante en arts et je m'en sors bien grâce à papa et maman. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et ce qu'on vit est vital pour moi.




Emilie Nereng :copyright:️ Hemera


Ethan était parfois insupportable. Souvent, en fait. C’était ce qu’on pouvait communément appeler un con… Et pourtant, elle l’aimait, son con. C’était difficile à expliquer en fait. Même impossible. Ils s’aimaient, ça se voyait, mais ils passaient leur temps à se battre. Et pas qu’au sens figuré du terme. S’ils ne s’étaient jamais vraiment mis sur la gueule, Ethan avait tendance à l’aggriper un peu fortement, et il était aussi arrivé à Annabelle d’éclater un verre juste dans sa direction, comme par malchance. Pour le coup il avait raison, si elle lui mettait une gifle, ça ne lui ferait pas grand-chose. Et elle pourrait totalement frapper ailleurs, genre, plus bas, mais ça ne lui rendrait pas service à elle non plus.
Ethan, il était tellement jaloux qu’il ne marchait pas dans son mensonge mais qu’il sautait carrément dedans. Alors il lui empêcha toute fuite sans manquer de lui rappeler qu’elle n’était qu’à lui. Et ça, Anna, elle adorait l’entendre. Si beaucoup se sentiraient vexé d’appartenir à quelqu’un, elle aimait lui appartenir. Mais ne vous trompez pas, l’inverse était réciproque, et il n’avait pas non plus intérêt à faire le con avec une pouf quelconque. Ces deux-là c’était malsain, mais c’était ce qu’ils voulaient. Tous les deux. Souvent, dans ce genre de couple, l’un était prisonnier de l’autre. Mais restait par amour. Ici… Ils se ressemblaient tellement que ça partait juste en couille tout le temps. Elle avait découvert la vie auprès d’Ethan et surtout elle avait découvert le vice. Elle se sentait vivante, elle se sentait bien. Et même quand il l’embrassait comme ça, sans amour. C’était… excitant. « Tu me fais pas peur Clarke. » Au début oui. Lors des premières crises, il ne fallait pas mentir, Annabelle avait eu peur d’Ethan. De ses réactions. Mais du temps était passé depuis la première grosse dispute et elle s’était affirmée elle aussi. Alors elle n’avait peut-être pas la force physique, elle ne pouvait peut-être pas se dégager de son emprise actuelle, mais les mots étaient parfois aussi tranchants qu’une lame de rasoir… Et juste pour le plaisir de le pousser à bout, pour l’envie de le voir mettre ses menaces à exécution, elle vint murmurer à son oreille : « Avec lui j’avais pas besoin de simuler, au moins. » Et là elle savait que ça allait faire mal, le toucher dans son égo démesuré d’homme alpha.
Même s’ils ressemblaient à deux beaux tarés comme ça, ils avaient leurs limites. Si actuellement Anna se retrouvait autant excitée par la colère et l’énervement d’Ethan, et qu’elle se prêtait au jeu pour le faire péter un câble, elle savait pour autant qu’il ne l’aurait jamais violée. Si elle n’avait pas fait la maline, si elle n’avait pas voulu de ce corps à corps, il n’aurait rien fait. Enfin… Elle l’espérait. Tout comme Anna ne l’aurait jamais trompé pour de vrai.

Revenir en haut Aller en bas
 
Leonnor
Leonnor
Féminin MESSAGES : 376
INSCRIPTION : 23/08/2018
ÂGE : 28
RÉGION : IDF
CRÉDITS : Joumana Medlej

UNIVERS FÉTICHE : ça dépend de quel pied je me suis levé ce matin
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t2229p10-sharing-tea-with https://www.letempsdunrp.com/t3212-m-m-ou-f-m-m-is-online#69504
cat

Casse-moi ou Casse-toi Empty



Ethan Clarke

J'ai 23 ans et je vis à Richmond, Virginia. Dans la vie, je suis un glandeur, un blaireau, un dealer et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma malchance, je suis en couple et je le vis plutôt bien/pas bien ça dépend des jours.


Informations supplémentaires ici.




Samuel Larsen :copyright:️ ewe




Ce ne serait pas la première fois qu'ils en venaient à une discussion animée.  Lorsqu'elle était en furie, il fallait la restreindre pour éviter d'y perdre un œil. La violence avait le don de calmer Ethan. Bien évidemment, il était très loin de la tabasser. D'une part, il n'aurait jamais osé. D'autre part, il n'aurait jamais pu en vérité parce qu'elle était au moins aussi dangereuse que lui. Sous ses airs d'ange se cachait une diablesse, une diablesse qui savait utiliser sa langue fourchue à bien des égards et pas toujours les meilleurs. De mémoire, ça n'était jamais plus loin qu'une gifle ou du sexe plutôt musclé pour compenser. C'était plus souvent par la sexualité qu'ils évacuaient la tension. Une manière comme une autre de résoudre les conflits. Si tout le monde baisait, peut être que le conflit iraélo-palestinien serait plus simple à résoudre.  

"Pourtant tu devrais." Lance-t-il menaçant mais rarement agissant en vérité. C'est quelqu'un qui ne sait juste pas désengager un conflit. Toutefois, il a que de la gueule la moitié du temps. Et l'autre moitié, il est plutôt désolé du résultat. La stratégie préférée d'Ethan c'est la stratégie de l'échec. "Et il sait que t'es une peste insupportable aussi ?" Il a commencé à crier un peu malgré lui. "En plus, arrête tes conneries, on sait tous les deux que tu simules pas. Tu joues juste à la conne, là. " Il n'en peut plus, entre l'énervement, son égo mal digéré et ses mots, il ne sait plus s'il est en colère ou excité par la situation qui se trame devant lui. C'est toujours comme ça avec eux, ça fait qu'il a toujours un début de trique quand elle commence à râler pour quelque chose. Il la connait suffisamment pour savoir qu'elle le fait exprès. Ça a fini par faire son chemin dans le bout de cerveau qu'il reste, il la renverse sur le canapé, ses mains fiévreuses glissant sur sa fermeture éclair pour lui enlever son jean. Ses lèvres se perdent contre les siennes s'écrasant presque avec violence comme s'il voulait la marquer avec. " On va voir si tu simules. " Il n'a aucun doute sur le fait qu'elle en a envie maintenant, elle aime ça. Provoquer et voir ce qui se passe. C'est une seconde nature chez elle. D'un côté, elle est sacrément dérangée pour devoir aller jusque là pour prendre son pied. Non pas qu'il allait se plaindre parce que le sexe avec elle, c'était vraiment autre chose. Y'avait tellement de passion que c'était presque de la rage. De l'amour à la haine, on dansait toujours dans cet espace incertain qui rendait le jeu intéressant.  Sa bouche se perd contre son cou pour la mordre avec un certain entrain avant qu'il commence à lui faire un suçon.  

 

Revenir en haut Aller en bas
 
ALLES
ALLES
Féminin MESSAGES : 2267
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 23
RÉGION : Bourgogne
CRÉDITS : giphy

UNIVERS FÉTICHE : Réel mais je ne suis pas fermée à tester d'autres choses.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t2044-mm-celui-qui-voulait-etre-pere-sans-reponse
vanellope

Casse-moi ou Casse-toi Empty


Annabelle O'Brian
J'ai 23 ans et je vis à Richmond, Virginia. Dans la vie, je suis étudiante en arts et je m'en sors bien grâce à papa et maman. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et ce qu'on vit est vital pour moi.




Emilie Nereng :copyright:️ Hemera


Si elle était dérangée ? C’était une possibilité. Mais c’était de vivre avec lui, qui l’avait rendue comme ça. Avant de le connaître, Anna était Annabelle. Une petite fille de bonne famille qui ne faisait jamais un pas de travers. Elle avait rencontré Ethan, ils avaient commencé par vivre le parfait amour… Et quelque chose était devenu subitement différent. Sans doute Anna. Elle avait découvert un nouveau visage d’Ethan, celui qui était plus autoritaire, la tête de con en somme et elle s’était mise à son niveau pour ne pas perdre la face. Si au début elle avait un peu eu peur de cette situation, d’elle-même et de son changement, elle avait fini par y prendre goût. Elle se sentait vivante. Et surtout, il y avait cette confiance implicite entre eux. Si vue de l’extérieur cette scène pouvait ressembler à un viol, elle n’en était pas un. Parce que si Anna disait non, un vrai non, pas un de provocation pour le faire chier, si elle ne voulait vraiment pas de ça maintenant, dans ces circonstances, Ethan l’accepterait. C’était toutefois comme ça dans la tête d’Anna et elle espérait qu’Ethan pense de la même façon. Ils s’aimaient. Ils ne se respectaient pas toujours mais ils ne franchissaient jamais vraiment la limite qu’ils n’avaient même pas fixée explicitement. Peut-être faudrait-il le faire un jour, avant que l’un ou l’autre ne parte trop loin. « Y’a qu’avec toi que je suis comme ça. » dit-elle avec un léger sourire pour le provoquer encore plus. Bien sûr qu’elle n’était comme ça qu’avec lui. A l’extérieur, c’était toujours Annabelle. Une fille polie, bien élevée. Juste un peu plus déjantée qu’avant. Dans l’intimité, elle avait découvert cette autre facette d’elle pour ne pas se faire bouffer par Ethan. Certainement qu’il avait été surpris, le brun. De trouver une adversaire si… inattendue. Tant que ça marchait entre eux, n’était-ce pas l’important ?
Très vite elle se retrouva sans pantalon. Et elle n’y opposa aucune résistance parce que c’était juste ce qu’elle attendait : s’unir avec Ethan dans un ébat passionnel comme ils en avaient l’habitude. Oh il leur arrivait d’être romantique. En fait, leur couple ressemblait un peu à une personne bipolaire. « Donne tout c’que t’as mon vieux. » répondit la jolie blonde entre deux baisers, sa bouche laissant déjà échapper des gémissements au contact des lèvres d’Ethan. Elle avait eu ce qu’elle voulait au final : il était jaloux. C’était une façon détournée de lui dire qu’il l’aimait.

Sans perdre plus de temps, et parce que même pendant l’amour ils étaient toujours en train de se battre pour dominer, elle se dégagea de son emprise pour le faire s’asseoir sur le canapé. Désormais en boxer - les string c’était franchement pas son truc -, elle s’installa à califourchon sur lui et commença à remuer les hanches pour lui donner envie. Ses lèvres allèrent également à la rencontre de son cou qu’elle mordit légèrement, avant de reprendre ses lèvres pour un baiser un peu moins violent que celui d’Ethan. Elle lui retira son haut et embrassa à plusieurs reprises le haut de son torse, simulant quelques gémissements pour, au choix : l’énerver, ou l’exciter encore plus.

Revenir en haut Aller en bas
 
Leonnor
Leonnor
Féminin MESSAGES : 376
INSCRIPTION : 23/08/2018
ÂGE : 28
RÉGION : IDF
CRÉDITS : Joumana Medlej

UNIVERS FÉTICHE : ça dépend de quel pied je me suis levé ce matin
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t2229p10-sharing-tea-with https://www.letempsdunrp.com/t3212-m-m-ou-f-m-m-is-online#69504
cat

Casse-moi ou Casse-toi Empty



Ethan Clarke

J'ai 23 ans et je vis à Richmond, Virginia. Dans la vie, je suis un glandeur, un blaireau, un dealer et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma malchance, je suis en couple et je le vis plutôt bien/pas bien ça dépend des jours.


Informations supplémentaires ici.




Samuel Larsen :copyright:️ ewe




Dans ces moments-là, il ne savait jamais s'il l'aimait ou s'il la détestait. Probablement un peu des deux. La force de sa passion pour elle lui dévorait l'échine comme si un dragon miniature se repaissait de sa colonne vertébrale morceaux après morceaux. Il fulminait et jubilait en même temps. Jubilait parce qu'il était satisfait de pouvoir la faire sienne. Il fulminait parce qu'elle lui avait menti, l'avait trompée en plus. Enfin, c'était ce qu'elle disait. Cette bourrique était capable de mentir juste pour le voir s'énerver. Il adorait danser sur cette corde raide qui ne lui permettait jamais vraiment de savoir sur quel pied danser. C'était probablement les seuls moments de son existence où ils ne s'emmerdaient pas. Une fois les ébats clos et Ethan un minimum défoulé, il sentit sa colère prendre le pas. Il se détache extrêmement abruptement d'Anna et partit se mettre dans un coin du canapé sans même prendre la peine d'enfiler autre chose qu'un caleçon. Il alluma purement et simplement la télévision dans l'espoir que se faire ignorer suffirait à la foutre en pétard. Il la connait bien et maintenant qu'il est calmé, il a décidé qu'elle aurait le droit à sa punition. Car il n'était pas un jouet et qu'importe que ça soit faux ou non, elle méritait de comprendre qu'on ne jouait pas avec ses émotions. Elle aurait pu choisir une autre manière de le dire, elle aurait pu choisir de ne pas en parler.

En vérité, maintenant qu'il y  réfléchissait, elle avait choisi la meilleure manière de lui casser les couilles. Toujours sans lui jeter un regard, il s'alluma une clope l'air nonchalant. Il savait par habitude que la jeune femme n'allait pas tolérer très longtemps qu'il ne daigne plus lui donner de l'attention. Surtout juste après ce qu'ils venaient de faire et ça l'amusait grandement. On pouvait même dire que d'un côté, c'était comme ça qu'il prenait son pied. Elle avait certes fait des progrès à être la bourrique manipulatrice qu'elle savait être mais il avait plus d'expérience avec les nanas et probablement l'équivalent d'un doctorat en cassage de couilles. Il avait prévu de l'ignorer jusqu'à ce qu'elle décide de se barrer en courant ou jusqu'à ce qu'elle craque. Peut être que si elle supplie, il daignera faire un effort. En tous les cas, elle s'est mise dans ce pétrin toute seule. A elle de se démerder.  

 

Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Casse-moi ou Casse-toi Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Casse-moi ou Casse-toi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: