Partagez
 
 
 

 [FLASHBACK] Au commencement il y avait toi et moi [Twelve]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 
foxie
foxie
Féminin MESSAGES : 1775
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 28
CRÉDITS : twelve.

UNIVERS FÉTICHE : vie réelle, fantastique, sci-fi. Basiquement, j'suis ouverte à tout contexte qui me plaît.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1859-these-patterns-represen https://www.letempsdunrp.com/t3217-mind-break#69561
sansy twelve

[FLASHBACK] Au commencement il y avait toi et moi [Twelve] - Page 3 Empty


Nevada Wright
J'ai 25 ans et je vis à Miami, Floride. Dans la vie, je suis officiellement technicien dans une société de sécurité informatique, officieusement hacker et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt sans problème.

[FLASHBACK] Au commencement il y avait toi et moi [Twelve] - Page 3 KindRectangularFawn-small


Conrad Ricamora :copyright:️ ALASKA

Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 2909
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

flower

[FLASHBACK] Au commencement il y avait toi et moi [Twelve] - Page 3 Empty


Caleb Denvers
J'ai 25 ans et je vis à Miami, Etats Unis. Dans la vie, je suis flic et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien, j'en profite même à fond.

[FLASHBACK] Au commencement il y avait toi et moi [Twelve] - Page 3 Tumblr_nw25wi4f1E1r5egopo3_r1_500
[FLASHBACK] Au commencement il y avait toi et moi [Twelve] - Page 3 Tumblr_nw25wi4f1E1r5egopo2_500
[FLASHBACK] Au commencement il y avait toi et moi [Twelve] - Page 3 Tumblr_nw25wi4f1E1r5egopo1_r1_500


Jack Falahee :copyright:️ Whovian

Deux semaines déjà. Un peu plus ou un peu moins peut être je ne me souvenais plus trop. J'avais arrêté de compter le nombre de fois où on s'était vu pour s'envoyer en l'air. Passé la seconde fois ça n'avait plus vraiment d'importance. D'habitude je m'arrêtais à une seule fois. Normalement j'aurais même du laisser tomber après ce premier soir où il m'avait quasiment jeté de chez lui. C'était ce que je faisais à chaque fois. Mais ce mec... il m'obsédait. Je n'avais pas pu me le sortir de la tête et j'étais revenu pour pouvoir enfin coucher avec lui. Je n'avais pas pu l'oublier davantage quand j'étais parti ensuite après cette nuit là. Alors j'étais revenu... une fois, puis deux... puis trop de fois pour que je puisse tenir le compte.

Cela faisait donc à peu près deux semaines que ça durait. Je ne passais pas tous les soirs mais je passais très régulièrement. Je crois que je n'avais pas passé plus de deux soirs de suite sans le voir. Il était devenu comme une drogue. J'étais accro à ses jolies fesses, à son corps tout entier, à ses lèvres qui m'embrassaient toujours de la plus délicieuse des manières, ses mains qui savaient exactement comment me faire perdre la tête... Oh putain j'étais foutu. Déjà que je n'avais fréquenté plus personne depuis que j'avais commencé avec lui. C'était ce qui se rapprochait le plus d'une relation de couple pour moi en fait. Normalement les mecs je les prenais, je les sautais puis je passais au suivant sans plus d'état d'âme. J'étais loin de vouloir sortir avec lui. Non mais jamais de la vie. Je n'étais pas du genre à me caser. Mais un plan cul régulier comme ça, surtout avec lui... putain je ne disais pas non.

Et je me retrouvais devant chez lui, un soir de plus, un début d'érection commençant à percer dans mon pantalon. Ce n'était pas de ma faute mais rien que de m'imaginer avec lui... ce qu'on allait pouvoir faire dans quelques minutes... bah j'étais excité je n'y pouvais rien.

Je frappais à sa porte, l'attendant avec le sourire. Je ne l'avais pas averti avant de venir j'avoue. Mais je ne pouvais pas imaginer qu'il soit absent ou pire avec un autre mec. Non non impossible, son petit cul il serait tout à moi pour ce soir. J'avais eu une journée de merde au boulot, mon patron m'avait pris la tête, pour changer. J'avais besoin de décompresser, d'oublier que mon enquête actuelle était au point mort. J'avais besoin de lui ce n'était pas négociable.

Je souris largement en le voyant ouvrir la porte. Je ne lui laissais pas le temps de répondre que déjà je me jetais sur ses lèvres pour l'embrasser. Je rentrais dans l'appartement avec lui, fermant la porte derrière nous d'un coup de pied.

- Tu n'imagines pas comme j'ai rêvé de ça toute la journée.

Je retirais mon tee shirt avant de revenir l'embrasser avec envie.




Revenir en haut Aller en bas
 
 
[FLASHBACK] Au commencement il y avait toi et moi [Twelve]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: