Partagez
 
 
 

 [FLASHBACK] Au commencement il y avait toi et moi [Twelve]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 
foxie
foxie
Féminin MESSAGES : 1775
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 28
CRÉDITS : twelve.

UNIVERS FÉTICHE : vie réelle, fantastique, sci-fi. Basiquement, j'suis ouverte à tout contexte qui me plaît.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1859-these-patterns-represen https://www.letempsdunrp.com/t3217-mind-break#69561
sansy twelve

[FLASHBACK] Au commencement il y avait toi et moi [Twelve] - Page 2 Empty


Nevada Wright
J'ai 25 ans et je vis à Miami, Floride. Dans la vie, je suis officiellement technicien dans une société de sécurité informatique, officieusement hacker et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt sans problème.

[FLASHBACK] Au commencement il y avait toi et moi [Twelve] - Page 2 KindRectangularFawn-small


Conrad Ricamora :copyright:️ ALASKA
Nous passions un excellent moment, lui et moi. Le feeling passait bien. Et même si je ne suis pas un adepte des plans d'un soir, je peux très bien me laisser aller avec lui. Son sourire m'a fait craquer en tout cas. Et puis, j'espère vraiment pouvoir le revoir par la suite. Pour l'heure, l'homme qu'il avait repoussé plus tôt nous regardait avec une certaine haine. Ça me gênait beaucoup. Je voulais profiter du moment mais il m'en empêchait clairement. Foutue conscience... On ferait mieux de partir d'ici.

Dans cette idée, je me mets à jouer la comédie en espérant qu'il comprenne. Au début, j'ai bien vu qu'il ne saisissait pas mon changement de comportement. Mais après, il comprend et j'ai envie de sourire. Mais je me retiens avant de sortir du bâtiment, histoire de jouer le jeu jusqu'au bout. Je marche quelques mètres, le bout de la rue n'étant pas bien loin. Il fait sombre dehors mais les lampadaires éclairent bien, ce qui est rassurant. Le noir ne me dérange pas mais je ne suis tout de même pas tranquille la nuit, dans les rues de la ville.

Je ne me doute pas une seule seconde de ce qui était en train de se passer dans le bar. Lorsque Caleb revient vers moi, je lui souris en retour et sans un mot, j'entame la marche vers chez moi. Ce n'était pas très loin alors le trajet allait être court.

« Mh, ça dépend. Tu comptes me rappeler ? Sans mentir. »

C'était quelque chose d'important pour moi. Je me doute qu'il va peut-être me mentir juste pour avoir ce qu'il veut (c'est-à-dire mon corps), mais j'espérais un peu de sincérité de sa part. S'il sentait le même feeling que je ressentais, je voulais qu'il me le prouve. Je n'ai aucune envie de le voir comme un enfoiré qui m'aurait juste baisé sans grand ménagement avant de me laisser comme un con. Si ça lui suffit à lui, moi, ce n'est pas ce que j'attends.

Nous arrivons très vite aux pieds du bâtiment où j'habite. Je tape le digicode et je l'emmène à l'intérieur pour le faire monter jusque chez moi. Ce n'est pas très grand mais j'ai fait en sorte d'avoir une déco sobre et chaleureuse en même temps. Personnalisée. J'aime beaucoup mon appartement, ça n'est pas forcément le cas de tout le monde mais je le trouve comme un petit cocon chaleureux où on peut passer du temps sans être embêté. En plus, il est assez bien isolé alors...

Je l'emmène jusqu'au salon pour qu'il s'installe sur le canapé. Je range mon ordinateur portable que j'avais laissé sur la table basse, à côté du bureau où se trouve... Mon ordinateur fixe. Moi ? Fana de l'informatique ? Ouais, c'est un peu ça. Je me rends ensuite dans la cuisine pour aller chercher deux bières que j'ouvre et je viens déposer la sienne en face de lui avant de m'asseoir à côté.

« Alors, monsieur le flic, on a apprécié la vue dans les escaliers ? »

Mon sourire en dit long. Évidemment que ça ne m'a pas échappé. Je suis conscient de mes atouts et je suis aussi conscient de ses petits sourires quand je me retournais pour voir s'il me suivait. Je bois une gorgée de ma bière et la repose sur la table basse, puis je pose mon avant-bras sur son épaule en effleurant son cou du bout des doigts.

« En tout cas, moi, je l'apprécie. »
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 2900
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

flower

[FLASHBACK] Au commencement il y avait toi et moi [Twelve] - Page 2 Empty


Caleb Denvers
J'ai 25 ans et je vis à Miami, Etats Unis. Dans la vie, je suis flic et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien, j'en profite même à fond.

[FLASHBACK] Au commencement il y avait toi et moi [Twelve] - Page 2 Tumblr_inline_p7lo61MZ4U1sgt9bm_540


Jack Falahee :copyright:️ Whovian

« Mh, ça dépend. Tu comptes me rappeler ? Sans mentir. »

J'essayais de continuer à sourire pour cacher ma gêne. Sans mentir, je ne rappelais jamais mes amants. Lui je ne savais pas encore. C'était certain qu'il me plaisait. Il y avait ce quelque chose en lui qui m'attirait et qui me donnait envie de l'avoir. Est ce que cela continuerait le lendemain? Je n'en avais aucune idée et je n'avais pas vraiment envie d'y penser pour le moment. Je voulais profiter de la soirée sans penser à ce qui pourrait arriver après.

Alors je lui sortir mon plus sourire charmeur, avant de répondre énigmatique.

- Ca dépendra de toi ça...

Et c'était vrai, en partie. Ca dépendait de lui, de la nuit qu'on allait passer ensemble. Est ce qu'elle suffirait à me le sortir de la tête? Aurais je envie d'encore plus de lui après? Je ne pouvais pas le savoir, pas avant d'avoir gouté à la douceur de sa peau.

Je le suivais dans les escaliers, ne me gênant pas pour ralentir le pas et profiter de la vue tout en montant. Il avait vraiment un cul magnifique. J'avais hâte de le découvrir nu, de pouvoir le caresser et même plus encore.

Je rentrais finalement chez lui, détaillant rapidement la décoration. C'était chaleureux, agréable, le genre d'appartement dans lequel je me voyais bien rester un moment. Je le regardais faire. On était clairement dans l'appartement d'un pro de l'informatique vu le nombre d'ordinateur que je voyais. Moi j'avais juste un vieux portable qui ne me servait qu'à aller sur les réseaux sociaux, les sites de rencontre et quelques sites. Je n'étais pas un accro à la technologie, ça me saoulait plus qu'autre chose.

Je m'installais sur le canapé et le remerciais alors qu'il revenait avec une bière qu'il posa sur la petite table devant moi.

« Alors, monsieur le flic, on a apprécié la vue dans les escaliers ? »

Je souris alors que sa main faisait naitre quelques frissons de plaisir dans ma nuque.


« En tout cas, moi, je l'apprécie. »


J'hésitais. Est ce que je devais me rapprocher, tenter quelque chose? Tout semblait bien parti en tout cas. Il était là si proche de moi, sa main qui m'effleurer doucement. J'avais envie de plus. Je voulais combler la petite distance qui nous séparait encore pour venir l'embrasser. Me repousserait il? Je n'en avais pas l'impression. Il m'avait ramené chez lui. Il avait commencé ses douces caresses. Il avait parlé du fait que je puisse le rappeler.

Alors je décidais de cesser de réfléchir et de me prendre la tête. J'y allais à l'instinct et oubliais toutes les questions qui me remuaient l'esprit.

Je me rapprochais un peu plus de lui, ma cuisse venant se coller contre la sienne. J'attendais le moment où il allait me repousser, mais rien. Alors je souris, alors que mon visage se rapprochait un peu plus du sien. J'étais proche de lui, si proche que mon souffle effleura ses lèvres alors que je parlais.

- Elle était magnifique... vraiment...

Je comblais rapidement l'espace qui nous séparait pour venir effleurer ses lèvres des miennes. Je l'embrassais doucement alors que ma main venait caresser sa joue. Ce n'était qu'un léger baiser, tendre et doux, comme une question muette, avais je le droit de continuer? Pouvais je espérer plus? Je l'embrassais doucement, priant pour que la réponse soit positive.

Revenir en haut Aller en bas
 
foxie
foxie
Féminin MESSAGES : 1775
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 28
CRÉDITS : twelve.

UNIVERS FÉTICHE : vie réelle, fantastique, sci-fi. Basiquement, j'suis ouverte à tout contexte qui me plaît.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1859-these-patterns-represen https://www.letempsdunrp.com/t3217-mind-break#69561
sansy twelve

[FLASHBACK] Au commencement il y avait toi et moi [Twelve] - Page 2 Empty


Nevada Wright
J'ai 25 ans et je vis à Miami, Floride. Dans la vie, je suis officiellement technicien dans une société de sécurité informatique, officieusement hacker et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt sans problème.

[FLASHBACK] Au commencement il y avait toi et moi [Twelve] - Page 2 KindRectangularFawn-small


Conrad Ricamora :copyright:️ ALASKA
Ça allait dépendre de moi. Mais je ne voyais pas en quoi, à vrai dire. Pour moi, ça n'allait dépendre que de lui, puisque je voulais déjà qu'il me rappelle. Pourquoi il ne le ferait pas, alors ? J'avais un peu de mal à comprendre, mais j'abandonne vite cette idée. L'alcool ne m'aidait pas de toute façon. J'en saurais plus plus tard, j'imagine.

Enfin, on s'installe dans le canapé après avoir servi deux bières. Je pose mon bras sur son épaule et je frôle du bout de mes doigts son cou. Son odeur me parvient rapidement aux narines, et je prends le temps de l'observer. Même avec cet alcool dans le sang, je sais que j'ai fait un bon choix. Peut-être que je l'ai ramené un peu trop vite chez moi, mais il me plaît vraiment. Et il y a cet espèce de feeling entre nous.

Mais il y a aussi une certaine angoisse qui s'immisce en moi quand il se rapproche. Et si c'était un de ces connards qui montre ce qu'on veut voir pour coucher ? Et si ce feeling n'était qu'une illusion, finalement ? Je voulais qu'il me rappelle. Juste pour me respecter. Je ne veux pas être un nom de plus sur son carnet de conquêtes.

Ces pensées s'envolent lorsque ses lèvres douces rencontrent les miennes. Je soupire de plaisir, bon sang que ça fait du bien de se sentir ainsi désiré... Et puis, ce n'est pas un baiser fougueux ou animé. C'est un baiser d'une tendresse inouïe, posant le questionnement ultime. Il demandait la permission d'aller plus loin et je cède presque...

Presque. Je rompts le baiser et m'éloigne, le souffle légèrement coupé. Je reste un moment dans un état d'euphorie, mon regard plongé dans le sien, avant de me reculer un peu.

« On ne va pas coucher ensemble. »

J'en ai pourtant envie. Mon corps entier crie que j'ai envie de lui. Mais il ne faut pas.

« Du moins, pas aujourd'hui. On peut toujours s'embrasser, se chercher. Mais j'ai pas envie que tu me rappelles pas. J'ai encore moins envie que tu me dises que tu vas le faire, qu'on baise et qu'ensuite tu ne me rappelles pas. Tu vois, j'ai un bon feeling avec toi, donc même si on ne sort pas ensemble, j'ai besoin d'un peu de respect. »

J'attends sa réaction. Je me doute qu'il ne va pas le prendre très bien... Même si j'ai essayé de lui expliquer correctement. Puis, c'est normal qu'il le prenne mal. Après tout, je l'ai ramené chez moi, je l'ai chauffé et je lui fous un stop... J'ai malgré tout ce mince espoir qu'il ne soit pas un enfoiré et qu'il comprenne.
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 2900
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

flower

[FLASHBACK] Au commencement il y avait toi et moi [Twelve] - Page 2 Empty


Caleb Denvers
J'ai 25 ans et je vis à Miami, Etats Unis. Dans la vie, je suis flic et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien, j'en profite même à fond.

[FLASHBACK] Au commencement il y avait toi et moi [Twelve] - Page 2 Tumblr_inline_p7lo61MZ4U1sgt9bm_540


Jack Falahee :copyright:️ Whovian

Je l'embrassais avec envie. On passait enfin à la vitesse supérieure et ça me plaisait. J'adorais sa façon de m'embrasser. Je me collais un peu plus contre lui. Il ne m'avait pas repoussé et pour moi c'était gagné. J'avais hâte de passer à la suite, de découvrir ce qu'il y avait sous ses vêtements. J'étais certain qu'il cachait des trésors et j'avais hâte de déballer mon cadeau.

Il finit par rompre le baiser. Je me reculais légèrement, le regardant en souriant alors qu'il avait le souffle court. Je m'apprêtais à l'embrasser à nouveau, me préparant à passer mes mains sous son tee shirt pour aller voir de plus près ce qui m'intéressait. Quand la douche froide arriva...

« On ne va pas coucher ensemble. »

Pour le coup je débandais direct. Celle là je ne l'avais pas vu venir. Il me semblait bien l'avoir compris pourtant. Il m'avait invité chez lui. Il avait fait le premier pas en venant effleurer mes épaules et ma nuque. Il ne m'avait pas repoussé quand je l'avais embrassé, y répondant même. Et voilà que... il me plantait. Je restais à le fixer, encore sous le choc. Putain j'arrivais pas à y croire. Il me plantait. Il me ramenait chez lui, pour mieux me virer ensuite. Je croyais que c'était une connerie réservée aux filles ce genre de choses, que nous les mecs on était clair au moins sur ce qu'on voulait, qu'on ne jouait pas le coup du "non je fais rien le premier soir". Mais putain c'était quoi ce coup qu'il me faisait?

« Du moins, pas aujourd'hui. On peut toujours s'embrasser, se chercher. Mais j'ai pas envie que tu me rappelles pas. J'ai encore moins envie que tu me dises que tu vas le faire, qu'on baise et qu'ensuite tu ne me rappelles pas. Tu vois, j'ai un bon feeling avec toi, donc même si on ne sort pas ensemble, j'ai besoin d'un peu de respect. »

Et la logique elle était où? Non parce que si je baisais la prochaine fois et que je m'arrêtais là, ça reviendrait au même. Sauf que j'aurais du attendre quelques soirs de plus pour faire ce que je voulais faire maintenant et arrivait de toute façon au même résultat. Il était où le respect quand il me faisait miroiter des trucs et qu'au final je me retrouvais comme un con?!! Puis merde on était plus des gamins. On avait passé l'âge de se bécotter comme des gosses sans rien faire de plus.

Je restais comme un con à le fixer sans savoir quoi faire. Ma première envie était de me barrer et de le planter là. Il voulait jouer au gamin pré pubère, qu'il reste dans son coin. J'étais adulte et je considérais qu'on était capable de se passer de ces jeux puérils.

Mais il n'avait pas tord sur un point. Il me plaisait. C'était peut être pour ça que j'étais autant frustré et énervé. Je ne savais pas comment réagir. J'étais encore trop sous le choc. Alors je me reculais, partagé entre tout un tas de sentiments, perdu au milieu de tout ça.

- Ok... euh.... je comprends oui... tu as raison...

Je ne comprenais pas du tout mais là tout de suite je ne voyais pas quoi dire ni quoi faire. Je me retournais pour prendre la bière qu'il m'avait apporté. J'en bu la moitié d'une traite avant de la reposer.

- J'ai vraiment passé une bonne soirée avec toi. Merci de m'avoir sauvé de l'autre con.

Je lui souris légèrement avant de me lever.

- Je te rappelle donc...

Et je quittais rapidement l'appartement, me promettant de ne pas le rappeler. Aussi sexy soit il je ne pouvais pas me rabaisser à ses conditions de merde. De toute façon je n'avais pas son numéro, je ne pourrais pas le rappeler.

Trois jours passèrent. Trois jours durant lesquels je n'arrêtais pas de penser à lui, et ça m'énervait!! Il s'était bien foutu de ma gueule et moi j'étais là, n'arrivant pas à me le sortir de l'esprit alors que merde je ne demandais que ça. J'étais même retourné draguer la veille. Je m'étais dit qu'en trouvant un joli cul à baiser j'oublierais le sien et le coup de traitre qu'il m'avait fait. Mais non, rien. Je laissais tout tomber avec un canon avant même qu'il ne se passe quoi que ce soit.

C'est ainsi que je me retrouvais devant sa porte ce soir là, frappant à sa porte. Je le regardais m'ouvrir et je restais une seconde à le fixer. J'étais nul en drague. Je ne savais pas ce que j'étais sensé dire ou faire après la dernière fois. Alors je lachais juste la première connerie qui m'étais venu à l'esprit :

- Je n'avais pas ton numéro...


Revenir en haut Aller en bas
 
foxie
foxie
Féminin MESSAGES : 1775
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 28
CRÉDITS : twelve.

UNIVERS FÉTICHE : vie réelle, fantastique, sci-fi. Basiquement, j'suis ouverte à tout contexte qui me plaît.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1859-these-patterns-represen https://www.letempsdunrp.com/t3217-mind-break#69561
sansy twelve

[FLASHBACK] Au commencement il y avait toi et moi [Twelve] - Page 2 Empty


Nevada Wright
J'ai 25 ans et je vis à Miami, Floride. Dans la vie, je suis officiellement technicien dans une société de sécurité informatique, officieusement hacker et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt sans problème.

[FLASHBACK] Au commencement il y avait toi et moi [Twelve] - Page 2 KindRectangularFawn-small


Conrad Ricamora :copyright:️ ALASKA
Mais quel con. Quel con. Quel con je suis. C'est vrai, quoi, c'est normal qu'il se tire, il était venu pour coucher et je le chauffais en conséquence. J'suis vraiment abruti des fois... Mais lui l'est encore plus. Il s'est barré en me disant qu'il allait me rappeler. Sauf qu'il n'a pas mon numéro. J'me demande bien comment il va faire pour me recontacter, tiens. Non, en fait, une fois la porte close et après m'être insulté de con, je sais très bien que je n'aurais plus de nouvelles de lui. Et c'est très con. Je l'aimais bien ce gars. Le courant passe bien entre nous et en plus, on se plaît beaucoup. En tout cas, moi, il me plait bien. Enfin, il me plaisait... Parce que j'imagine qu'il ne reviendra pas.

Au début, j'ai eu du mal à l'oublier. En fait, il m'est resté coincé dans la tête toute la journée du lendemain. Je savais bien qu'il n'allait pas revenir mais j'avais quand même l'espoir qu'il revienne frapper à cette foutue porte. Le soir plus que jamais. J'ai dû m'occuper un maximum et m'amuser à coder pour ne plus y penser. La nuit a été courte. J'y pensais un peu moins. Ça commençait à peine à aller mieux, même si je me trouvais encore con de l'avoir fait déguerpir. Seulement, mes espoirs qu'il revienne étaient brisés alors il fallait faire avec.

Le troisième soir, j'étais déjà plus tranquille. Posé devant un film, je venais de finir de manger. Je m'étais servi une bière, histoire de me fatiguer un petit peu. Je venais de l'entamer lorsqu'on frappe à la porte. Je soupire, n'ayant envie que de m'endormir devant cette comédie pathétique qui me remontait le moral, et je vais donc ouvrir.

Il est revenu. Je reste un moment à le fixer sans rien dire. Parce que je n'avais rien à dire. En fait, j'aurais pu m'excuser de l'avoir chauffé pour lui dire qu'on n'allait pas coucher ensemble, même si j'en avais envie. D'ailleurs, le souvenir de son souffle frappant mes lèvres me réchauffe le ventre.

Je me détends à ses mots, levant les yeux au ciel avec un sourire. Bah non, il ne l'avait pas ! Mais bon, je vais pas le blâmer, c'est moi qui ai fait le con après tout. Alors, je l'attrape par sa chemise pour le tirer à l'intérieur. Et une fois la porte fermée, je le plaque contre celle-ci et je l'embrasse avec tout le désir que j'éprouve pour lui.

« J'ai été beaucoup trop con la dernière fois... » dis-je entre deux baisers alors que mes doigts se hâtaient de le déshabiller. « J'vais me faire pardonner, tu vas voir. »

Je m'éloigne juste pour lui sourire puis viens reprendre ses lèvres. Mes doigts se baladent sur son torse, rencontrent ses tétons que je pince tour à tour. Ma bouche descend dans son cou que je mordille avec envie alors que mon bassin se colle au sien. J'étais déjà excité... A vrai dire, j'ai beaucoup pensé à lui et à ce qu'il aurait pu me faire si je n'avais pas refusé. Tout ça revient maintenant. Je veux juste qu'il ne se venge pas...
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 2900
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

flower

[FLASHBACK] Au commencement il y avait toi et moi [Twelve] - Page 2 Empty


Caleb Denvers
J'ai 25 ans et je vis à Miami, Etats Unis. Dans la vie, je suis flic et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien, j'en profite même à fond.

[FLASHBACK] Au commencement il y avait toi et moi [Twelve] - Page 2 Jack1_eYptHOb


Jack Falahee :copyright:️ Whovian

Je restais là planté comme un con, attendant le verdict. J'avais vraiment été con du début à la fin. Oublions un instant ma technique de drague misérable vu qu'elle avait quand même marché. Mais ensuite j'avais merdé. Il avait voulu du temps pour apprendre à se connaitre et moi j'avais agi comme un obsédé ne pensant qu'au cul et partant vexé de ne pas avoir pu fourrer sa queue. J'avais été con. Encore plus con quand je lui avais que je le rappellerais alors que je n'avais pas son numéro. Ca faisait encore plus le mec vexé qui ne voulait que son cul et qui le plantait pour ne jamais le revoir parce qu'il ne l'avait pas eu. Et voilà que je me repointais chez lui, parce qu'il m'obsédait, parce que oui j'étais vraiment un pervers qui était obsédé par ses si jolies fesses. Je doutais qu'il m'accepte si facilement. Il allait très certainement m'envoyer chier et me claquer la porte au nez. Je m'y attendais et j'étais prêt à l'encaisser. Mais j'avais ce ridicule espoir, cette petite voix qui me disait que peut être il me laisserait entrer... ou peut être pas. Alors j'étais là... j'attendais et....

Je me fis tirer dans l'appartement. Je ne réagis pas sur le moment, trop surpris par son geste. Il ferma la porte derrière moi et me plaqua contre le mur avant de s'attaquer à mes lèvres. Je finis par sortir de ma surprise pour lui répondre avec envie. J'oubliais ma culpabilité et mon auto-flagellation un instant pour seulement profiter de ses lèvres. C'était encore meilleur que dans mon souvenir. Ce mec était vraiment trop doué avec ses lèvres et je crevais d'envie de voir ce qu'elles pourraient faire au reste de mon anatomie.

« J'ai été beaucoup trop con la dernière fois... J'vais me faire pardonner, tu vas voir. »

Je frissonnais en sentant ses mains sur mon torse. Ma chemise me quitta, bien vite remplacer par ses lèvres. Je ne me trompais pas, elles étaient tout aussi douées ailleurs. Je tentais de parler, mais ma tentative se retrouvait entrecoupée par les gémissements qu'il m'arrachait.

- T'as pas à... te faire pardonner. C'est moi qui... oh putain... J'aurais pas du partir comme ça... mais je... putain oui continue...

Je reprenais ses lèvres avec envie alors qu'il se redressait pour m'embrasser à nouveau. Je joignis mes mains aux siennes, l'aidant à me défaire de mon pantalon. J'envoyais valser le vêtement, chaussures et chaussettes avec, pour ne rester qu'en boxer devant lui.

Je passais mes mains sur son torse à mon tour, le reculant doucement vers le salon alors que je lui enlevais son tee shirt. Je lui adressais un sourire gourmand alors que je venais le pousser sur le canapé. J'étais loin de vouloir rester inactif dans l'histoire. Je me léchais les lèvres avec envie alors que je venais me mettre sur lui, torturant son torse de mes lèvres comme il l'avait fait plus tôt.




Revenir en haut Aller en bas
 
foxie
foxie
Féminin MESSAGES : 1775
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 28
CRÉDITS : twelve.

UNIVERS FÉTICHE : vie réelle, fantastique, sci-fi. Basiquement, j'suis ouverte à tout contexte qui me plaît.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1859-these-patterns-represen https://www.letempsdunrp.com/t3217-mind-break#69561
sansy twelve

[FLASHBACK] Au commencement il y avait toi et moi [Twelve] - Page 2 Empty


Nevada Wright
J'ai 25 ans et je vis à Miami, Floride. Dans la vie, je suis officiellement technicien dans une société de sécurité informatique, officieusement hacker et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt sans problème.

[FLASHBACK] Au commencement il y avait toi et moi [Twelve] - Page 2 KindRectangularFawn-small


Conrad Ricamora :copyright:️ ALASKA

Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 2900
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

flower

[FLASHBACK] Au commencement il y avait toi et moi [Twelve] - Page 2 Empty


Caleb Denvers
J'ai 25 ans et je vis à Miami, Etats Unis. Dans la vie, je suis flic et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien, j'en profite même à fond.

[FLASHBACK] Au commencement il y avait toi et moi [Twelve] - Page 2 Tumblr_nw25wi4f1E1r5egopo3_r1_500
[FLASHBACK] Au commencement il y avait toi et moi [Twelve] - Page 2 Tumblr_nw25wi4f1E1r5egopo2_500
[FLASHBACK] Au commencement il y avait toi et moi [Twelve] - Page 2 Tumblr_nw25wi4f1E1r5egopo1_r1_500


Jack Falahee :copyright:️ Whovian


Revenir en haut Aller en bas
 
foxie
foxie
Féminin MESSAGES : 1775
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 28
CRÉDITS : twelve.

UNIVERS FÉTICHE : vie réelle, fantastique, sci-fi. Basiquement, j'suis ouverte à tout contexte qui me plaît.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1859-these-patterns-represen https://www.letempsdunrp.com/t3217-mind-break#69561
sansy twelve

[FLASHBACK] Au commencement il y avait toi et moi [Twelve] - Page 2 Empty


Nevada Wright
J'ai 25 ans et je vis à Miami, Floride. Dans la vie, je suis officiellement technicien dans une société de sécurité informatique, officieusement hacker et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt sans problème.

[FLASHBACK] Au commencement il y avait toi et moi [Twelve] - Page 2 KindRectangularFawn-small


Conrad Ricamora :copyright:️ ALASKA


Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 2900
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

flower

[FLASHBACK] Au commencement il y avait toi et moi [Twelve] - Page 2 Empty


Caleb Denvers
J'ai 25 ans et je vis à Miami, Etats Unis. Dans la vie, je suis flic et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien, j'en profite même à fond.

[FLASHBACK] Au commencement il y avait toi et moi [Twelve] - Page 2 Tumblr_nw25wi4f1E1r5egopo3_r1_500
[FLASHBACK] Au commencement il y avait toi et moi [Twelve] - Page 2 Tumblr_nw25wi4f1E1r5egopo2_500
[FLASHBACK] Au commencement il y avait toi et moi [Twelve] - Page 2 Tumblr_nw25wi4f1E1r5egopo1_r1_500


Jack Falahee :copyright:️ Whovian


Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


[FLASHBACK] Au commencement il y avait toi et moi [Twelve] - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
[FLASHBACK] Au commencement il y avait toi et moi [Twelve]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: