Le deal à ne pas rater :
Red by SFR : Forfait 100 Go à 12€ sans engagement et à vie
12 €
Voir le deal

Partagez
 
 
 

 People talk about the Naughty List like it's a bad thing

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17, 18, 19  Suivant
 
Thor(pille)
Thor(pille)
Masculin MESSAGES : 824
INSCRIPTION : 05/04/2017
ÂGE : 27
CRÉDITS : Visa, Mastercard

UNIVERS FÉTICHE : .
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t915-piggy-skelly https://www.letempsdunrp.com/t1058-why-are-iphone-chargers-not-called-apple-juice
Donut

People talk about the Naughty List like it's a bad thing - Page 16 Empty


Hades
Je suis immortel et je vis désormais à Athène, Grèce. Dans la vie, je suis un voyageur poussé par la curiosité de certaines rumeurs. Je suis ça et tant de choses à la fois. Mais nous n'avons pas toute la journée. On peut ajouter à la liste qu'il m'arrive aussi de mettre fin aux jours de certaines âmes.



Mr. Instagram
J'ignorais à quand pouvais bien remonter la dernière fois où je m'étais senti aussi mal. Je le voyais bien, je le ressentais même à la perfection, que je venais de lui faire du mal. Ce n'étais pas mon intention, mais il semblerait que d'une manière ou d'une autre, je devais m'y faire. À ce fait que je ne pouvais pas rester aussi longtemps dans la vie et sous la couette d'un individu, sous peine de finir par le blesser. J'en avais quelque chose à faire encore, malgré que mon image ne soir pas des plus magnifiques aux yeux de tous. Et je savais très bien que plus le temps avancerait, et plus j'allais changer pendant les siècles à venir. Je n'en avais encore aucune idée à quel point j'allais devenir ce monstre de la séduction et du jeu, et qui avait apprit à ne plus se soucier des coeurs comme je le faisais présentement. Je ne me sentais pas le moins du monde bien, dans cette peau. Je le voyais bien qu'il retenait ses envies d'exprimer pleinement ses émotions, fermant la discussion doucement, en me demandant d'oublier. « I'm sorry too... » Ça aussi j'allais éventuellement arrêter de le dire, pour me transformer en cet être doté d'une carapace exceptionnellement épaisse.

Ces mots, qui en vrai cachait autre chose. Désolé pour la situation, mais aussi pour ce qui se dessinait doucement en mon esprit. Si lui avait fini par trouver le sommeil, j'étais bien loin d'y parvenir. J'avais passé des heures à réfléchir à ce événement, à cette histoire, à... Nous. J'étais coincé, en sachant très bien que peu importe ce que je comptais faire, ça finirais mal pour lui. Mais j'avais finalement conclus que la meilleure solution était de le quitter, lui, et ce monde que j'avais visité pour des petites vacances de l'enfer. Le quitter pour qu'il puisse m'oublier, en espérant qu'il ne termine pas un de ces jours, dans mon fameux royaume. Le quitter pour qu'il puisse partager son coeur avec un autre, un autre avec qui il pourrait vivre, grandir, vieillir. Faire toutes ces choses bien humaines, que je ne pourrais jamais vivre moi-même. Et je pense bien que quelque part, Marcus avait compris que j'allais le quitter un jour ou l'autre, après cette déclaration qui avait mal terminée pour lui. Peut-être pas aussi tôt, mais c'était je crois, le mieux pour lui. Plutôt que de rester, à le nourrir d'un espoir qu'il n'existait pas, à le nourrir de l'angoisse de ne pas savoir quand, j'allais le quitter, à le nourrir de cette image de celui qui était si proche, mais qui pourtant ne pouvait être atteint. Le faire souffrir maintenant était selon moi, le mieux que je puisse faire, pour lui, pour lui démontrer étrangement, que je tenais à lui.

Sans un mot, qu'un simple baiser contre sa tempe et un petit souvenir de ma personne. Mon bracelet qui pour moi n'avait pas la moindre importance, pouvait peut-être le devenir pour lui, qui sait. Les humains avait aussi cette tendance à attacher une importance à des objets, ou encore une personne et un souvenir à celui-ci. Il en ferait ce qu'il veut, au final, il était désormais siens. J'ignorais pourquoi j'avais fait toutes ces petites choses, avant de le quitter, mais j'osais espérer qu'il ne me déteste pas trop, à son réveil. Sachant que je serais loin, encore plus qu'il ne pouvait l'imaginer. Loin dans mon royaume, dans lequel j'avais disparu lorsque la solitude fut mienne.
Revenir en haut Aller en bas
 
Poupourino
Poupourino
Masculin MESSAGES : 781
INSCRIPTION : 06/04/2017
ÂGE : 24
CRÉDITS : Dunno

UNIVERS FÉTICHE : Un peu de tout
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t918-le-pti-moka
Donut

People talk about the Naughty List like it's a bad thing - Page 16 Empty


Marcus Pierce
Je suis immortel et je vis à San Francisco, USA. Dans la vie, je suis lieutenant de police et je m'en sors très bien, quoi que je ne sois pas apprécié de tous. Sinon, dû à cette malédiction d'immortalité qui pèse sur mes épaules, j'évite les sentiments et les relations et je le vis plutôt mal.

People talk about the Naughty List like it's a bad thing - Page 16 Tumblr_p3i0nxarls1qa71fyo3_500

#126ba5
Tom Welling

*Fin du flashblack*

Même encore aujourd'hui, des siècles plus tard ... je me rappelais sans mal la douleur, lorsque je m'arrêtais à y repenser. Cette période de ma vie était un moment que je me rappelais toujours de façon douce et amer à la fois, un tout premier amour aussi puissant, un seul amour peut-être bien. J'avais eu mal, oh si mal suite à son départ. J'avais pleuré des jours durant, refusant de voir qui que ce soit, convaincu que plus jamais je ne pourrais m'autoriser à ressentir de telles émotions. Je l'avais fait, d'ailleurs. Je m'étais refermé. Je m'étais murré dans une froideur que je traînais encore aujourd'hui, me coupant de ces émotions qui blessaient, qui faisaient mal. Je n'étais pas fait pour l'amour et il n'était pas fait pour moi, j'avais réglé le problème par la méthode forte après avoir autant pleuré et m'être maudit de mes faiblesses.

La seule petite touche d'émotion qui restait était ce bracelet, que j'avais conservé depuis tout ce temps, le portant sur moi la plupart du temps. Une petite touche du passé, de nostalgie, souvenir de sentiments bien réels que je n'avais pas ressentis depuis si longtemps .... jusqu'à peut-être tout récemment, d'une certaine façon .... même si encore, il était difficile d'admettre que mes murs se fissuraient et laissaient mon coeur faire un peu des siennes. La personne qui en était la responsable m'accordait encore toute son attention, comme c'était le cas depuis que nous avions commencé à échanger sur nos passés. Sa main toujours dans la mienne, je jouais un peu avec ses doigts, poussant un petit soupir un peu nostalgique, un peu triste peut-être. « So ... Because of that, I keep bittersweet memories from those times .... »

Remontant un peu la manche de ma chemise, je dévoilai un petit bracelet en cuir qui trônait à mon poignet, simple, discret, en assez bon état malgré l'âge qu'il avait. Je prenais toujours soin d'extrêmement bien l'entretenir, protéger le cuir, m'assurer qu'il se préserve du mieux possible. Lorsqu'il avait commencé à être trop usé, je l'avais aussi fait arranger pour qu'il soit remis à neuf. Je ne voulais pas m'en séparer. Doucement, je le retirai de mon poignet, le soulevant un peu devant moi avec un petit sourire doux. « This is the only thing I have left from him ... like a proof that he wasnt just a dream ... »


Revenir en haut Aller en bas
 
Thor(pille)
Thor(pille)
Masculin MESSAGES : 824
INSCRIPTION : 05/04/2017
ÂGE : 27
CRÉDITS : Visa, Mastercard

UNIVERS FÉTICHE : .
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t915-piggy-skelly https://www.letempsdunrp.com/t1058-why-are-iphone-chargers-not-called-apple-juice
Donut

People talk about the Naughty List like it's a bad thing - Page 16 Empty


Lucifer Morningstar
Je suis immortel et je vis désormais à San Francisco, USA. Dans la vie, je suis trafiquant majoritairement car je m'emmerde et c'est si plaisant de faire chier la police. Je suis ça et tant de choses à la fois. Mais nous n'avons pas toute la journée. On peut ajouter à la liste qu'il m'arrive aussi de mettre fin aux jours de certaines âmes.




Tom Ellis - aerie
*Fin Flashback*

Une histoire qui me laissait croire à du déjà vu. Ce petit ressentiment agaçant qui dans quelques cas, nous laissait sur notre faim. C'était le cas présentement, malgré que mes oreilles soient bien attentives au récit de Pierce. Marcus le Grand avait-il dit? Je crois que je l'avais peut-être bien croisé, sous un autre visage, qui sait. Quel pauvre imbécile je pouvais bien faire, à chercher dans ma tête mes propres souvenirs. Ce petit plis entre mes deux sourcils le représentant plus que bien à la toute fin de son récit. Mais mes mots prouvaient que je l'avais bel et bien écouté. « Immortality sucks right ? If we get to close to immortals we get burned. Not that I mind fire, obviously but you know what I mean. » Un point que nous pouvions bien comprendre, malgré que mon immortalité ne soit pas le fruit d'une malédiction. « I'm still sorry for you. I guess this guy had an impact on your cold life right? » Ben quoi, c'était un fait, pur et dur, visible de très loin, qu'il était le genre très froid. Il suffisait d'une peine de coeur pour se refermer complètement, pour changer aussi. Je savais très bien de quoi je parlais. Autant à force de voir les humains, que de me comparer à mon jeune temps.

Je m'étais perdu un bref instant à m'imaginer dans ce temps, à la place du jeune homme, ce que j'aurais fait aujourd'hui. Si jadis j'aurais prit cette peine de quitter en faisant le moins de mal que possible, aujourd'hui j'avais perdu cette habitude, en sachant bien que de toute manière la personne finirait bien par passer à autre chose, à m'oublier, me maudire aussi qui sait, et qu'elle allait éventuellement mourir comme tout le monde sur cette Terre, bien entendu. « At least you know deep inside he cared a lot about you. He loved you in his own way ? Maybe he did left you because he loved you ? Because he knew it was the best for you, since he wasn't able to give you what you truly wanted. And I guess since you're immortal and he's not, the pain would maybe be worst don't you think? I really can't tell tho... » Je tentais de le rassurer, moi, dans la mesure du possible, dans mes maigres connaissances de la choses. Et le voilà qui, me montrait un souvenir de lui, que je me permis de m'emparer doucement, le regard attentif.

Avant que mon cerveau ne tousse de la poussière et ne réalise le reste. Je ne bougeais plus pendant tout le processus, une véritable statue qui encaissait les souvenirs qui refaisaient surface les uns après les autres. Je dois dire que je ne me sentais pas bien, en sortant de ma tête. Mon air qui passait du choque initial, à cette expression de regret un peu trop fort. Merde. Lucifer, coincé. Je ne me souvenais pas de la dernière fois que cet événement était arrivé. Peut-être bien dans le temps de la Grèce antique... Justement. Je ne savais pas quoi dire, ni quoi faire, n'ayant pas l'impression de marcher sur des oeufs, mais bien prit dans un cube qui se refermait doucement sur moi. Je devais trouver les bons mots pour m'en sortir. Mais je crois bien qu'il n'y en avait pas vraiment, dans cette situation là. « Marcus...? » Commencer par son nom, pour avoir pleinement de son attention mais oui. Ou alors était-ce pour réfléchir un peu mieux, je ne savais pas, car je laissais un nouveau silence. « I huh... I think... That I'm pretty sure. That we've meet before. » Bon j'avais changé de tête mais je n'avais pas trop le choix compte tenu de mon apparence naturelle m'voyez. Je finirais par tuer tout le monde à force de me faire dire à tout bout de champ que Halloween était terminée. « Hades. It was his name right? Italian looking, with a cute and innocent face. » Mais qui était très loin de l'être.

Et moi, pendant ce temps, je ne savais plus où ni comment me placer. J'avais envie de quitter mon corps en cet instant, honnêtement. « I didn't know... You ... You changed so much Marcus... So did I. » J'avais du mal à croire que c'était lui. Ce même homme que j'avais rencontré, plein de vie, avide d'aventures, avec qui j'avais passé la plupart de mon temps à m'amuser qu'autre chose. J'avais après tout désormais, un bloc de glace devant moi. « I did this, didn't I ? You can be honnest with me. » Je n'aurais jamais cru voir cette fissure dans ma carapace un de ces jours, laisser transparaître cet élan de culpabilité. Je ne comprenais absolument rien de ce qui pouvait bien arriver en ce moment même.
Revenir en haut Aller en bas
 
Poupourino
Poupourino
Masculin MESSAGES : 781
INSCRIPTION : 06/04/2017
ÂGE : 24
CRÉDITS : Dunno

UNIVERS FÉTICHE : Un peu de tout
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t918-le-pti-moka
Donut

People talk about the Naughty List like it's a bad thing - Page 16 Empty


Marcus Pierce
Je suis immortel et je vis à San Francisco, USA. Dans la vie, je suis lieutenant de police et je m'en sors très bien, quoi que je ne sois pas apprécié de tous. Sinon, dû à cette malédiction d'immortalité qui pèse sur mes épaules, j'évite les sentiments et les relations et je le vis plutôt mal.

People talk about the Naughty List like it's a bad thing - Page 16 Tumblr_p3i0nxarls1qa71fyo3_500

#126ba5
Tom Welling
J'eus un petit rire en relevant les yeux vers lui, y allant d'un petit hochement de tête affirmatif. Il fallait mieux en rire qu'en pleurer, l'immortalité c'est chiant sur plusieurs points et nous étions tous les deux bien placés pour le savoir. Même si je me doutais que Lucifer en tirait beaucoup plus de positif que moi, qui ne faisait que me morfondre depuis des lustres. « Yeah, of course he did .... I learned how not to get hurt again »

Il essayait malgré tout de me réconforter et j'appréciais l'intention. C'était doux de sa part, une petite preuve qu'en quelque part, malgré nos violents arguments et le fait que nous étions particulièrement différents, il y avait une partie de lui qui tenait un peu à moi, peut-être. Je lui souris, parce que c'était gentil, parce qu'il faisait de son mieux pour me remonter le moral. Sans un mot, je portai sa main à mes lèvres pour y déposer un bref petit baiser doux qui voulait tout dire. Qui voulait dire merci, j'apprécie.

Le bracelet avait semblé attirer tout son attention et je l'avais laissé le prendre sans dire un mot, le regardant simplement aller avec un reste de petit sourire aux lèvres. J'avais faim et attendait avec impatience que les petits serviteurs de Lucy nous ramènent quelque chose, il faut dire. Autant de souvenirs, ça creuse aussi l'appétit, mine de rien. Un peu distrait, je l'avais laissé à ses réflexions, ramenant mon attention à lui lorsqu'il prononça mon nom. Il avait un ton sérieux que je ne lui connaissais pas beaucoup, qu'il ne sortait que lorsque c'était RÉELLEMENT sérieux. À lui voir l'air, je su que ce l'était.

« What do you mean .... ? » et à la description assez exacte de mon amour du temps, je compris. Je compris et j'écarquillai les yeux, incapable de prononcer un seul mot, sous le choc. Tout faisait soudainement  tellement de sens en mon esprit, cette attirance inexplicable que j'avais pour lui alors que je le détestais ... ou pas ... en fait, je détestais surtout le fait qu'il venait me chambouler autant après des siècles et des siècles de maîtrise de moi-même. Mais sur le coup, je réalisais que c'était forcé d'arriver et que je n'y pouvais rien ... mon premier amour, mon seul amour, même dans la méconnaissance des choses, je n'aurais pu résister ...

Je jouai la carte de l'humour, un peu out of character pour moi, ou peut-être exactement in character, simplement que ce côté de ma personne était étouffé depuis longtemps. Je jouai sur l'humour, parce que les autres émotions étaient trop bouleversantes et que je voulais couper la tension. « That ? Oh, no, thats just the human side effect of getting old, you gain weight and your face gives up on you » J'eus un petit sourire, essayant d'alléger l'atmosphère, parce que je me sentais au bord des larmes et ça me faisait chier. Probablement que j'avais les yeux humides, tout pour aider. « Of course you did ... Well. No, thats not true. I did this to myself, because I didnt know how to cope and I didnt want to be hurt again. Other people wouldve done differently ... so no. Its not your fault, its only mine ... »


Revenir en haut Aller en bas
 
Thor(pille)
Thor(pille)
Masculin MESSAGES : 824
INSCRIPTION : 05/04/2017
ÂGE : 27
CRÉDITS : Visa, Mastercard

UNIVERS FÉTICHE : .
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t915-piggy-skelly https://www.letempsdunrp.com/t1058-why-are-iphone-chargers-not-called-apple-juice
Donut

People talk about the Naughty List like it's a bad thing - Page 16 Empty


Lucifer Morningstar
Je suis immortel et je vis désormais à San Francisco, USA. Dans la vie, je suis trafiquant majoritairement car je m'emmerde et c'est si plaisant de faire chier la police. Je suis ça et tant de choses à la fois. Mais nous n'avons pas toute la journée. On peut ajouter à la liste qu'il m'arrive aussi de mettre fin aux jours de certaines âmes.




Tom Ellis - aerie
J'étais dans la merde jusqu'à la pointe de mes cheveux. La merde de la conscience, de l'élastique qui me revenait en pleine figure. Moi qui avait depuis si longtemps été persuadé que si moi je n'étais que de passage sur Terre, parmi les humains de temps en temps, alors par défaut eux aussi me considérait, que de passage.

Mais dans ma logique, ils terminaient tous par rejoindre un monde ou l'autre. Marcus lui, était immortel. Marcus lui, me démontrait à quel point je pouvais avoir tord, avec lui du moins. Marcus lui, était le résultat de mes jeux qui avaient mal tournés. Mon jouet que j'avais abandonné et qui des siècles plus tard, ne s'en était toujours pas remis. Et si je ne me sentais pas bien dans ma peau en cet instant c'était aussi car je ne comprenais tout simplement comment moi, maître de enfers, avait pu attirer cet amour là. Je savais bien que c'était différent, aujourd'hui. Il était devenu cette huître que personne ne pourrait jamais réussir à ouvrir. Bien entendu que son coeur ne voulait plus rien savoir d'aucun être vivant. Surtout pas moi, encore moins lorsqu'il était désormais bel et bien conscient qu'il avait devant lui cette vieille flamme à qui il avait donné son coeur.

Et je crois bien que pour une des rare fois de ma vie, je n'avais pas envie de rire. Je n'avais pas envie de suivre les tentatives de rendre l'atmosphère plus légère. Surtout pas en voyant son air aux yeux humides, qui vint teinter mes propres traits. Les mêmes sans que je ne le réalise. Les mêmes que j'avais jadis affichés lors de sa déclaration. Ma carapace avait perdu un morceau, et je dois dire que je détestais cela au plus haut point. « You're right. I did this to you. » Ça et tellement plus encore. Depuis mon fameux retour d'ailleurs, j'avais passé le plus clair de mon temps à le faire chier, en quelque sorte. Et maintenant les choses avaient empirées. Maintenant je préférais lui laisser de l'air pour la suite des choses, prenant pour acquis que c'était mieux ainsi. « I was so sure you were just a normal human being like the others. Like... How could I explain it? The i'm the devil and there's no 56 Gods? I didn't know what to do and I'm sorry. I acted like a coward. And I still do today you know. I just hide behind this face. » Je perdais des morceaux, tranquillement, devant lui. Découvrant peu à peu cette nudité de l'âme. Que je détestais amèrement. Mais je crois bien que je lui devais au moins ça, des explications. « I guess you could understand why I ran away ? I just can't do this you know. Built something with someone because of my job and... Because of who I am. Lucifer is the devil, the bad guy. Just like in every movies with a vilain, we don't know how love works at all. » Et nous ne prenions pas non plus la peine de l'apprivoiser. « We're just a bunch of guys who never really had a taste of it I suppose. » Et qui décidément préféraient fuir lorsque l'occasion se présentait, parce que c'était tout simplement mieux ainsi. Et plus ça allait, plus mon air laissait comprendre que peut-être, encore une fois, je devais refaire la même action que lors de notre toute dernière rencontre. Je devais me montrer réaliste, après tout. J'avais devant moi l'oeuvre de mes conséquences du passés. L'oeuvre que je martyrisais encore et je n'avais pas envie de devenir son bourreau. Il en avait déjà un, alias mon père, qui lui avait collé une malédiction. Il n'avait pas besoin de moi en prime, car je savais que cette révélation viendrait changer bien des choses, déjà qu'il m'avait déjà avoué que j'avais chamboulé son existence et pas de la plus douce et agréable de manière qui soit.

Plus ça allait, et plus je me dirigeais vers cette pensée, que peut-être était-ce vraiment ce que je devais faire.
Revenir en haut Aller en bas
 
Poupourino
Poupourino
Masculin MESSAGES : 781
INSCRIPTION : 06/04/2017
ÂGE : 24
CRÉDITS : Dunno

UNIVERS FÉTICHE : Un peu de tout
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t918-le-pti-moka
Donut

People talk about the Naughty List like it's a bad thing - Page 16 Empty


Marcus Pierce
Je suis immortel et je vis à San Francisco, USA. Dans la vie, je suis lieutenant de police et je m'en sors très bien, quoi que je ne sois pas apprécié de tous. Sinon, dû à cette malédiction d'immortalité qui pèse sur mes épaules, j'évite les sentiments et les relations et je le vis plutôt mal.

People talk about the Naughty List like it's a bad thing - Page 16 Tumblr_p3i0nxarls1qa71fyo3_500

#126ba5
Tom Welling
Lucifer n'entendait pas à rire et je ne voyais plus quoi faire pour détendre un peu la situation. Bien que j'aie les émotions en pagaille, je savais au moins une chose, et c'était que je ne voulais pas qu'il se sente coupable de la situation. Je ne voulais pas qu'il s'en veule, parce que ce n'était pas entièrement de sa faute. Certes, il était parti ... mais il avait ses raisons, et je pouvais me mettre à sa place et les comprendre. Le reste, c'était moi qui me l'était infligé à moi-même. J'aurais voulu qu'il cesse d'avoir cet air abattu, cet air qui me faisait tellement penser à l'expression qu'il avait eu lors de mes aveux il y a bien longtemps que cela. La tête de celui qui va fuir.

« Of course I understand why you did it. I know your story, I know ... and ... You and I, we're not so different in a way. I understand and I don't blame you, so stop blaming yourself. I did this to myself, but being around you recently has ... helped make it better. Take the brooms off my ass, you know » avec un petit sourire en coin, ramenant ce commentaire qu'il m'avait fait de nombreuses fois. Il est bien vrai que sa présence, bien que fort agaçante et me causant de nombreux soucis, me faisait du bien. On s'engueulait parce qu'on clashait dans nos personnalités, parce qu'il me sortait de la zone de confort que je m'étais construite depuis si longtemps et hors de laquelle je ne mettais plus les pieds ... mais au final, ça ne pouvait qu'être bénéfique et je savais le reconnaitre. Puis il avait réactivé sans aucun mal ma libido, lets be honest.

L'humidité dans mes yeux semblait avoir décidé de couler sans que je ne le réalise pleinement, sans que je n'aie donné la permission. Une ou deux larmes tranquilles le long de mes joues, alors que je tentais désespérément de lui faire changer d'idée. « I know what you're planning to do. Please don't. Life found a little new meaning with you around, annoying me and pushing me to actually live again ... I couldnt deal without that. Stay. I dont blame you for anything, except maybe all my ruined shirts and ties, but eh, it was worth it ... You know, we'll figure it out. Im no pro at this either. But the good thing is we have forever in front of us to learn how to deal with it »


Revenir en haut Aller en bas
 
Thor(pille)
Thor(pille)
Masculin MESSAGES : 824
INSCRIPTION : 05/04/2017
ÂGE : 27
CRÉDITS : Visa, Mastercard

UNIVERS FÉTICHE : .
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t915-piggy-skelly https://www.letempsdunrp.com/t1058-why-are-iphone-chargers-not-called-apple-juice
Donut

People talk about the Naughty List like it's a bad thing - Page 16 Empty


Lucifer Morningstar
Je suis immortel et je vis désormais à San Francisco, USA. Dans la vie, je suis trafiquant majoritairement car je m'emmerde et c'est si plaisant de faire chier la police. Je suis ça et tant de choses à la fois. Mais nous n'avons pas toute la journée. On peut ajouter à la liste qu'il m'arrive aussi de mettre fin aux jours de certaines âmes.




Tom Ellis - aerie
Je ne faisais pas délibérément exprès de le pousser à bout, lui et ses émotions que je sentais fragiles. Je n'avais pas envie de fuir la discussion, cette fois, de l'éviter à tout prix, de la rendre banale, de la détendre. J'avais cette envie de régler les choses comme il se doit, de discuter de tout ça, chose que nous n'avions pas fait dans le passé. Nous avions clos la discussion bien rapidement, et le lendemain j'étais partit en croyant que c'était la meilleure chose à faire. Bien entendu que je croyais encore que ce l'était, malgré mon vouloir d'en discuter.

Il disait ne pas m'en vouloir, tentant de ne pas faire de moi, le point provocateur de sa froideur. J'admets ne pas savoir où réellement me situer, mon geste de passer mes mains dans mon visage, mon soupir, le démontrant plus que bien. « You're right. We understand each other on certain levels. » Parce qu'il fallait pas faire l'autruche sur ce fait que nous passions le plus clair de notre temps à se chamailler, autant physiquement que verbalement. Dans le premier cas, en prime, ça terminait souvent dans le sang. Chose qui n'était pas le cas avant. « And you're right on the broom part too. Thing is there's so many. » J'avais finalement accepté une pointe d'humour, mais qui ne restait pas là bien longtemps lorsque mon regard se déposa sur lui. Je lui faisais encore mal.

Il savait très bien à quoi je pensais, que je comptais bien répéter la même histoire, une nouvelle fois. Il tentait de me convaincre de ne pas le faire et plus ça allait moins je savais ce que je devais réellement faire. Autre que de m'approcher de lui et de tenir son visage entre mes mains, lui essuyant une larme avec l'aide de mon pouce. « Look at you Pierce. I don't see joy at all. I keep hurting you no matter what I do. » Je crois bien qu'autre ses phases d'agacements, nous avions eu des beaux moments que lorsque nous avions pas de vêtements. Et encore, on avait trouvé le moyen (enfin surtout moi je l'admets) que ça termine mal avec Frank dans les parages. « Look at us, too... We've changed so much and not for the better I'm afraid. We're not... Like we used to be. And I don't think we can be them again. I mean we used to laugh together, and have fun. Now all we do is scream at each other and be mad most of the time. And I honestly don't know how we can fix that. »
Revenir en haut Aller en bas
 
Poupourino
Poupourino
Masculin MESSAGES : 781
INSCRIPTION : 06/04/2017
ÂGE : 24
CRÉDITS : Dunno

UNIVERS FÉTICHE : Un peu de tout
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t918-le-pti-moka
Donut

People talk about the Naughty List like it's a bad thing - Page 16 Empty


Marcus Pierce
Je suis immortel et je vis à San Francisco, USA. Dans la vie, je suis lieutenant de police et je m'en sors très bien, quoi que je ne sois pas apprécié de tous. Sinon, dû à cette malédiction d'immortalité qui pèse sur mes épaules, j'évite les sentiments et les relations et je le vis plutôt mal.

People talk about the Naughty List like it's a bad thing - Page 16 Tumblr_p3i0nxarls1qa71fyo3_500

#126ba5
Tom Welling
Doucement il avait pris mon visage, essuyant mes larmes avec une toute nouvelle délicatesse. J'aurais dû apprécier le geste doux ... mais en réalité, je n'avais qu'une envie, celle de me dégager doucement de son emprise. Il me donnait envie de lui faire mal, le pauvre con. Il ne voulait rien comprendre, et il m'agaçait sur un ventre vide qui a faim. On n'agace pas un homme qui a faim. Je grognai un peu, me redressant un peu et frottant mon visage de mes mains, passant ensuite celles-ci dans mes cheveux avec un son de découragement. Ça n'allait pas et Lucy ne faisait rien pour que ça s'arrange. Il avait changé, et pourtant sur certains points n'avait pas changé d'un poil. Toujours à n'en faire qu'à sa tête et ne pas voir plus loin que son petit caractère. Il paniquait, alors forcément il y avait lieu de paniquer, semblait-il. Mais moi je ne paniquais pas et il me faisait chier.

« Really now ? You're not the only responsible for the absence of joy here, son. Ive walked this Earth for thousands of years, believe me thats enough to get someone grumpy. Humanity only has so much to offer, and you've seen it too, they SUCK most of the time »

Ça y est j'étais grognon. Soupirant, je secouai la tête et lui jetai un regard appuyé. How can we even know if we don't try ? Its not like you to step down from a challenge ... But then maybe you really dont want anything to do with this and you can't man up enough to tell me .... Shoot. Im cold now. I'll take it. » Je me levai, conscient que je commençais à m'agacer un peu trop. Conscient que le feu bien brûlant en moi était content de cet énervement, en voulait plus, davantage, ne désirais plus que flamber dans un déclenchement de violence. Je pris quelques profondes inspirations, cherchant à me calmer, à trouver une façon plus tranquille et calme de communiquer ce que je ressentais. Rien ne servait de lancer une nouvelle dispute et prouver son point. « I think we can't get back to what it was, this time has been over for a long time. But we can find peace and make it okay, I know it. Im not asking you to love me. Im asking you to stay »

Revenir en haut Aller en bas
 
Thor(pille)
Thor(pille)
Masculin MESSAGES : 824
INSCRIPTION : 05/04/2017
ÂGE : 27
CRÉDITS : Visa, Mastercard

UNIVERS FÉTICHE : .
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t915-piggy-skelly https://www.letempsdunrp.com/t1058-why-are-iphone-chargers-not-called-apple-juice
Donut

People talk about the Naughty List like it's a bad thing - Page 16 Empty


Lucifer Morningstar
Je suis immortel et je vis désormais à San Francisco, USA. Dans la vie, je suis trafiquant majoritairement car je m'emmerde et c'est si plaisant de faire chier la police. Je suis ça et tant de choses à la fois. Mais nous n'avons pas toute la journée. On peut ajouter à la liste qu'il m'arrive aussi de mettre fin aux jours de certaines âmes.




Tom Ellis - aerie
J'avais mis le pied sur une mine sans le réaliser. Son ton qui changeait, l'atmosphère qui prenait une tournure un peu plus tendue, comme toujours. Il n'appréciait pas que je lui communique ma manière de penser, de voir les choses, ou du moins de les comprendre. Il avait mal prit ce que j'avais pu lui dire, sortant le terme son même. Les mots qui sortaient les uns après les autres, nourrissant cette pointe de tension en poussant doucement ma propre irritation à naître. Il m'attaquait sans vraiment le réaliser, du moins, j'osais l'espérer. Comme si j'étais ce petit bleu qui n'y connaissait rien à l'humanité, ayant l'impression de me faire gronder plus qu'autre chose. Alors que le petit bleu c'était lui. J'avais quelques bonnes et longues années de plus que lui, après tout.

Et si je lui avais donné le bénéfice du doute au départ, ce ne fut plus le cas lorsque les mots you can't man up sortirent de sa bouche. Il me cherchait, définitivement. Mon humeur changea, cette parcelle de nudité que j'avais osé lui offrir se recouvrir bien vite. Je crois bien qu'il venait de prouver mon point. Que c'était peine perdue, que ce que nous avions jadis était une histoire du passé, que nous ne pouvions désormais plus que nourrir de la tension et rien de plus. On ne pouvait tout simplement PAS discuter de sujets trop sérieux, et nous avions là une preuve de plus. « I don't understand you at all Pierce. » Parce qu'il me demandait malgré tout, de rester. « I was trying to tell you how I see things, how I feel and guess what I get on your nerves again. » Au moins je ne levais pas le ton, je n'avais pas particulièrement envie de mettre le feu d'avantage. « Let's not talk about it like we did. Sounds like a good plan. But fine what ever you want. » Là j'admets avoir mis une allumette dans le feu, démontrant tout mon sarcasme.

Des petits coups se firent entendre, une courte pause de cette discussion que je pris la peine de remercier la servante pour la nourriture avant de la déposer contre le lit. « Enjoy your meal. » Parce que sincèrement, je n'avais pas la moindre envie de mettre quoi que ce soit dans ma bouche. Malgré qu'il n'aurait pas été une si mauvaise idée de changer l’amertume qui s'y trouvait. « I'll be outside if you're looking for me. I'll stay around the corner don't worry. » Même si pour être honnête, je ne comprenais toujours pas pourquoi il ne me demandait rien d'autre que ça, de rester. Tout comme je ne comprenais même pas pourquoi je lui laisser gagner cette manche, alors que j'aurais très bien pu l'envoyer promener et me barrer. Mais non, pour une raison obscure je m'étais contenté de m'éloigner vers l'extérieur avec un verre à la main. Question d’engourdir tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
 
Poupourino
Poupourino
Masculin MESSAGES : 781
INSCRIPTION : 06/04/2017
ÂGE : 24
CRÉDITS : Dunno

UNIVERS FÉTICHE : Un peu de tout
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t918-le-pti-moka
Donut

People talk about the Naughty List like it's a bad thing - Page 16 Empty


Marcus Pierce
Je suis immortel et je vis à San Francisco, USA. Dans la vie, je suis lieutenant de police et je m'en sors très bien, quoi que je ne sois pas apprécié de tous. Sinon, dû à cette malédiction d'immortalité qui pèse sur mes épaules, j'évite les sentiments et les relations et je le vis plutôt mal.

People talk about the Naughty List like it's a bad thing - Page 16 Tumblr_p3i0nxarls1qa71fyo3_500

#126ba5
Tom Welling
Encore une fois on avait merdé. Peut-être bien qu'il avait raison lorsqu'il disait que nous ne faisions que nous tomber sur les nerds et se faire chier, s'engueuler. Peut-être bien que c'était vrai, au fond ... Puisque d'une façon ou d'une autre, nos caractères nous rattrapaient toujours et faisaient de belles étincelles. Je soupirai en voyant que mon agacement avait provoqué le sien, bien entendu, c'était prévisible. J'encaissai la réplique sans dire un mot, pas plus désireux que lui d'envenimer davantage la situation. Je serrai plutôt la mâchoire, me retenant d'en dire plus, de répliquer, laissant plutôt mon regard errer vers le plancher.

On cogna à notre porte, notre bonne bouffe qui arrivait enfin. Lucifer alla répondre, puis déposa la nourriture sur le lit, me souhaitant bon appétit avant de tout simplement s'éclipser. Pas loin selon ses dires, mais tout de même dehors, me laissant seul avec moi-même et ma bouffe, moi-même et mes pensées. Nous étions venus ici en Grèce pour décompresser et nous voilà à nous prendre la tête de nouveau, deux lions qui se rugissaient au visage, les coups de crocs pas trop loin derrière.

Je soupirai, m'assoyant d'abord sur le lit ... puis prenant le plateau de nourriture dans mes mains et sortant à mon tour pour aller rejoindre l'homme. Peut-être comme une petite offrande de paix, m'approchant avec un petit air un peu mal sur les traits. « Hey, Lucy .... Im sorry. You're right. Maybe we only know how to fight, but Im sure we can learn to do better than that ... and it starts with me quitting the attitude, so Im sorry. Eat with me ... ? »

Et j'espérais bien qu'il dise oui, parce que je m'étais installé à la table sur notre magnifique petit balcon, pour m'attaquer à ce qu'ils nous avaient si gentiment apporté. Moi qui avait faim depuis un moment et n'attendait que ça pour m'empiffrer de la délicieuse nourriture typique de la Grèce, je ne me fis pas prier plus longtemps pour prendre une première bouchée ... tout en relevant un petit regard doux vers l'homme, presque une demande silencieuse de please, let us be okay ...

Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


People talk about the Naughty List like it's a bad thing - Page 16 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
People talk about the Naughty List like it's a bad thing
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 16 sur 19Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17, 18, 19  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers fantasy :: Surnaturel-
Sauter vers: