Partagez
 
 
 

 I want you to want me [Milo & Nikolaas]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12 ... 16  Suivant
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 2847
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

flower

I want you to want me [Milo & Nikolaas] - Page 11 Empty


Nikolaas Gransderg
J'ai 27 ans et je vis à Amsterdam, Pays-Bas. Dans la vie, je suis prostitué et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma décision, mon envie vis à vis de mon boulot, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Il se prostitue depuis l'âge de 16ans. Il se fait appeler Azur pour protéger sa vie privée de ses clients. Il a eu un proxénète pendant quelques années mais ce dernier lui piquait trop d'argent. Il loue désormais une vitrine et une chambre à son compte dans le quartier rouge et il s'en sort plutôt bien ainsi.  


Lucky Blue Smith :copyright:️ all souls

Je m'attendais à ce qu'il râle, au moins qu'il proteste un peu parce que je ne voulais plus entendre parler de son argent. Il allait me sortir, maintenant qu'il avait entendu mon histoire, que j'en avais vraiment besoin. Toute ma vie j'en avais manqué alors je pouvais bien en profiter maintenant. En gros faire l'inverse de lui. La vérité c'était que là je n'avais aucune idée de ce que je pourrais faire de tout ce fric. Une part de moi voulait le laisser dans ce compte et ne jamais y toucher, nier son existence et continuer ma vie comme avant, en ne comptant que sur moi. Mais une petite voix perfide m'incitait à le prendre. Plus besoin de mettre de l'argent de côté, avec une telle somme je pouvais arrêter de travailler maintenant. Je n'avais même pas besoin d'acheter un immeuble dont je louerais des vitrines comme je voulais le faire à la base. Je pourrais... prendre du temps pour moi, peut être m'investir auprès de quelques associations. Je pourrais aider des personnes, faire en sorte qu'ils ne souffrent pas comme j'avais souffert. Je pourrais aussi aider Agathe, lui permettre d'arrêter son travail, faire quelque chose de mieux de sa vie. Je pourrais... je pourrais me laisser aller à rêver, à faire ce qui me plairait de ma vie... rien que d'y penser ça me donnait le tournis.

C'était pour ça que je ne voulais pas y penser pour le moment et je le remerciais intérieurement de ne pas remettre le sujet sur le tapis. Mais par contre ce qu'il fit me surprit encore plus. Je me retrouvais dans ses bras, sans bien comprendre ce qui se passait. Je restais figé, ne sachant pas trop comment j'étais sensé réagir. J'étais même trop sur le cul pour savoir si j'aimais ça ou non. Quoi que.... non ce petit frisson qui m'avait parcouru quand il avait déposé ses lèvres dans mon cou, non ce n'était rien.

Je me reculais finalement, encore plus mal à l'aise que quand je lui avais parlé un peu de mon passé. Un peu... il y avait tellement de choses qu'il ne savait pas et que je ne voulais pas qu'il sache.

« D'accord. J'ai de la chance d'avoir quelqu'un qui connaît la ville pour m'aider. Merci de faire tout ça pour moi. »

Je lui souris timidement.

- Ce n'est rien tu sais... allez... allons y. Tu as préparé des CV?

Je hochais la tête alors qu'il me montrait les quelques CV qu'il avait préparé. Je jettais un coup d'oeil à ce qu'il avait écrit avant de sortir avec lui, partant vers quelques bars que je connaissais bien.

***

- Tu veux mon avis? Je prendrais le dernier qu'on a été voir. Je sais il n'a rien confirmé pour le moment mais je suis sur ça va se faire. Je connais bien le patron, c'est vraiment le genre de mec réglo. Il ne te fera pas un coup de traitre par derrière. C'est le meilleur des trois qu'on a vu à mon avis. Il cherche quelqu'un et tu lui as fait bonne impression j'en suis sur.

On avait passé la matinée à faire le tour des bars que je connaissais et qui avaient bonne réputations. Certains nous avaient poliment congédié, nous expliquant qu'ils ne cherchaient personne mais qu'ils gardaient le CV de Milo au cas où. Seuls trois bars cherchaient quelqu'un. Le premier cherchait surtout un plongeur. C'était mal payé, plutôt ingrat comme boulot et on pouvait oublier les pourboires. Pas le genre de truc que je lui conseillais. Le deuxième cherchait un serveur, le dernier un barman, ma préférence allait au dernier pour les raisons que je lui avais donné.

J'étais attablé à la terrasse du macdo avec lui, savourant mes frites avec bon appétit. Cela faisait du bien de pouvoir profiter des derniers beaux jours avant que l'hiver n'arrive. Je me sentais bien là, appréciant sa compagnie et le soleil sur ma peau. Mais ce moment de détente ne dura pas. A croire que les petits bonheurs dans ma vie n'étaient pas fait pour durer.

"Alors les amoureux... qu'est ce que vous faites là?"

Agathe arriva toute souriante, ses beaux cheveux blonds scintillants au soleil. Elle tira une chaise pour s'installer à notre table avec nous.

- Agathe c'est pas ce que tu crois...

"Quoi? Ce n'est pas le cas? Il vit chez toi. Tu m'as planté hier soir pour rester avec lui."

- Non pour bosser et je t'avais dit que je ne voulais pas sortir...

Je ne voulais jamais sortir pour mon anniversaire et elle le savait très bien. Milo n'avait strictement rien à voir là dedans.

"C'est quoi alors Niko? Que je sache il n'a plus les moyens de se payer tes services. Alors soit il a trouvé une autre façon de te payer soit tu es devenu assez con pour tomber amou..."

Je me levais brusquement. Je la foudroyais du regard et criais avant qu'elle n'ait le temps de répondre.

- Agathe arrête!!

Je soupirais et me retournais vers Milo.

- On revient... deux minutes...

J'attrapais Agathe par le bras et la tirais derrière moi alors qu'elle protestait.

- Je peux savoir pourquoi tu viens nous agresser comme ça?!!

"T'agresser? Je viens t'ouvrir les yeux Niko. Tu... tu joues à un jeu dangereux."

Elle se calma un peu pour venir se mettre contre moi, prenant mon visage entre ses mains dans un geste tendre.

"Je n'ai pas envie que tu souffres... et tu vas souffrir je le sais. Tu ne peux pas te permettre de tomber amoureux de lui. Pas avec le boulot qu'on fait. Ca va le détruire. La jalousie va devenir trop forte et il va craquer. Il va souffrir et toi avec. Il faut que tu arrêtes maintenant Niko."

- Il est dans la merde Agathe... il est à la rue et sans argent. Tu sais ce que c'est. Je peux pas le laisser comme ça.

"Ca n'empêche pas ce que je t'ai dit... fais gaffe Niko."

Elle déposa un léger baiser sur ma joue avant de partir. Elle s'approcha de Milo pour lui dire quelques mots que je n'entendis pas de là où j'étais, avant de finalement partir. Je soupirais une fois de plus avant de le rejoindre à table, me forçant à sourire.

- Désolé pour ça... comme tu as déjà du t'en rendre compte hier Agathe a... elle a pas sa langue dans sa poche. Elle s'est un peu emballée en nous voyant. Je suis désolé.

Revenir en haut Aller en bas
 
foxie
foxie
Féminin MESSAGES : 1775
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 28
CRÉDITS : twelve.

UNIVERS FÉTICHE : vie réelle, fantastique, sci-fi. Basiquement, j'suis ouverte à tout contexte qui me plaît.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1859-these-patterns-represen https://www.letempsdunrp.com/t3217-mind-break#69561
sansy twelve

I want you to want me [Milo & Nikolaas] - Page 11 Empty


Milo Lombardi
J'ai 27 ans et je vis à la rue. Dans la vie, je suis un fugitif en cavale et je m'en sors très mal. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire, le coeur en pinçant pour quelqu'un qui ne voudra jamais de moi et je le vis plutôt mal.

I want you to want me [Milo & Nikolaas] - Page 11 21636514


Xavier Serrano :copyright:️ .sparkle
Et comme à chaque fois qu'on se dispute, je suis heureux de la finalité. Au moins, nous avions éclaté tous les deux et nous nous étions confiés. Nous pouvons donc partir sur de bonnes bases. Et c'est ce que nous faisons. Je lui montre quelques CV que j'ai préparé, il me donne son avis et enfin, nous partons à la recherche d'un travail.

Après toute la matinée à chercher, à faire la tournée des bars d'une façon saine, nous nous retrouvons à déguster un repas chaud à la terrasse d'un mcdo. Bon sang, je n'ai jamais autant apprécié un burger de chez eux. Je mords dans mon burger pendant qu'il me donne son avis que j'écoute avec toute l'attention du monde. Il s'y connaît, lui. J'ai beau avoir eu un job à Paris, je suis certain que ce n'était qu'un coup de chance, d'avoir rencontré les bonnes personnes aux bons moments. Mais là, j'avais un bon atout. Niko connaissait les bars de la ville, il savait. J'aurais été paumé s'il n'avait pas été là pour m'éclairer.

« Ouais, je suis d'accord avec toi. En plus, lui aussi m'a fait une bonne impression et j'adore l'ambiance du bar. Je m'y vois déjà derrière le comptoir à faire mes petites figures pour servir des clients ! »

Rien n'était fait mais j'espère au moins avoir fait bonne impression comme il semble le dire. Peut-être même plus que ça. Enfin, je finis simplement mon burger, presque repus. Mais il y a encore les frites, ces bonnes frites, pas aussi excellentes que celles qu'il m'a fait goûter la dernière fois mais très bonnes quand même. Je passe un très bon moment avec lui, simplement à discuter. Mais ce moment est rapidement brisée par une voix qui ne m'est pas inconnue. C'était bien l'amie de Niko, hier. De suite, elle me met mal à l'aise...

Niko se défend et je les laisse discuter. A vrai dire, je ne vois pas trop quoi dire. Alors je les laisse mais je me tends lorsqu'elle parle d'argent. Je la foudroie du regard. Elle est là, tranquille à penser que tout ce que je veux, c'est obtenir quelque chose de Niko. Que je ne veux que son corps. Je soupire lorsque Niko lui crie dessus et hoche la tête quand il me dit qu'ils reviennent. Qu'il prenne tout son temps avec elle.

En attendant, je me rabats sur mes frites. Elles m'apaisent et je me rends compte qu'il est tout à fait ridicule de s'emballer pour ça... Je sais très bien pourquoi je suis là. Et je ne suis pas là pour profiter de lui. Niko n'est pas seulement mon amoureux... Il est surtout mon ami. Un ami qui me propose son aide, rien de plus.

J'attends donc son retour sans les regarder, puis il revient enfin et s'excuse. Je lui adresse un sourire calme et rassurant en secouant la tête.

« T'en fais pas, ça va. Je comprends qu'elle veuille te protéger. Enfin soit, est-ce qu'il y a d'autres bars qui recherchent dans la ville ? Enfin, j'ai eu mon coup de coeur mais tu crois pas que ce serait risqué de ne s'en tenir qu'à celui-là ? Ou alors je devrais peut-être élargir mon champ de recherche. »

Je lui fais part de mes inquiétudes tout en grignotant mes frites. Je n'ai pas envie de parler de l'épisode "Agathe" pour le moment. Surtout que je ne trouve rien d'intéressant à dire alors je profite simplement du temps passé avec Niko, dans la joie et la bonne humeur.
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 2847
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

flower

I want you to want me [Milo & Nikolaas] - Page 11 Empty


Nikolaas Gransderg
J'ai 27 ans et je vis à Amsterdam, Pays-Bas. Dans la vie, je suis prostitué et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma décision, mon envie vis à vis de mon boulot, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Il se prostitue depuis l'âge de 16ans. Il se fait appeler Azur pour protéger sa vie privée de ses clients. Il a eu un proxénète pendant quelques années mais ce dernier lui piquait trop d'argent. Il loue désormais une vitrine et une chambre à son compte dans le quartier rouge et il s'en sort plutôt bien ainsi.  


Lucky Blue Smith :copyright:️ all souls

J'étais gêné par ce qu'avait fait Agathe. Elle avait peur pour moi je le comprenais, mais ça n'excusait pas la façon insultante dont elle était venue lui parler. Surtout après la discussion qu'on avait eu un peu plus tôt lui et moi. Je lui avais déjà reproché d'agir comme les autres et voilà qu'elle venait en remettre une couche avec ses propos. Alors je me sentais mal et j'avais peur qu'elle l'ait fait souffrir davantage.

« T'en fais pas, ça va. Je comprends qu'elle veuille te protéger. Enfin soit, est-ce qu'il y a d'autres bars qui recherchent dans la ville ? Enfin, j'ai eu mon coup de coeur mais tu crois pas que ce serait risqué de ne s'en tenir qu'à celui-là ? Ou alors je devrais peut-être élargir mon champ de recherche. »

Je lui fis un petit sourire avant de repousser mes frites. Je n'avais plus faim. Elle avait eu le don de me couper l'appétit avec sa petite crise.

- Ouais... y'en a encore quelques uns encore où tu peux tenter ta chance je pense. Même si à mon avis c'est bon avec celui là, il vaut mieux mettre toutes les chances de ton côté.

J'allais jeter les emballages de notre repas à la poubelle avant de repartir avec lui à l'assaut des bars de la ville auxquels je pensais encore. Le soir venu je me préparais avant de me rendre au travail. J'avais le coeur lourd en partant. Les mots de ce matin résonnaient encore à mon esprit. Ses je t'aime... Jamais je n'avais eu autant de mal à partir bosser.

***

L'après midi avait été épuisante. Un de mes clients réguliers avait tenu à ce que je le retrouve à son hôtel. Il avait une soirée qui l'attendait alors il voulait profiter de moi avant d'y aller.

"Il faudrait que tu réfléchisses sérieusement à ma proposition tu sais Azur. J'ai les moyens de t'entretenir. Je pourrais acheter une seconde maison ici, t'y loger, te verser une rente pour que tu t'occupes de la maison. Je ne viens que tous les deux ou trois mois ici et pour quelques jours. Tu serais libre de faire ce que tu veux le reste du temps, tant que tu restes disponible pour moi quand je reviens. Ca serait un bon arrangement non?"

Je me forçais à lui sourire.

- Un très bon même. Mais il faut que j'y réfléchisse sérieusement vous savez. Je ne peux pas prendre une telle décision sur un coup de tête.

"Bien sur oui..."

Je me raidis un peu alors qu'il venait s'approcher de moi pour prendre mon menton dans sa main et plonger son regard dans le mien.

"Mais penses y... On s'entend plutôt bien toi et moi. Je pourrais t'offrir une belle vie. Je ne te demanderais pas grand chose en échange."

Je hochais doucement la tête avant de me dégager. C'était un bel homme je devais le reconnaitre. Il avait la bonne cinquantaine mais il restait un homme bourré de charme, un peu à la Richard Gere. Merde, me revoilà avec mon délire à la Pretty Woman. Et c'était exactement ce qu'il proposait en plus. C'était la même proposition que faisait le millairdaire à Viviane et qu'elle refusait vexée. Elle ne voulait pas de ça. Elle voulait une vraie et belle histoire d'amour. Et moi... moi je voulais quoi dans tout ça? Pas ce qu'il me proposait j'en étais certain.

Je lui souris une dernière fois avant de quitter sa chambre d'hôtel pour rentrer chez moi. Quelques jours avaient passé depuis notre énorme engueulade, depuis qu'on avait eu cette discussion à propos de l'argent qu'il voulait me donnait, de mon passé, de ses sentiments... Nous en étions au stade où nous évitions de parler de tout ça. On cohabitait ensemble. On passait de bons moments, n'abordant jamais que des sujets légers et sans risque. Et pour le moment ça marchait plutôt bien. Je ne savais pas combien de temps je pourrais continuer de faire l'autruche ainsi mais pour le moment ça tenait encore.

Je me sentais un peu mal en rentrant. Je ruminais mes sombres pensées. J'étais toujours vêtu du jean et du pull que j'avais en partant. Je n'avais pas eu le temps de me doucher là bas, Irving était pressé d'aller à sa soirée. J'avais encore l'impression d'avoir son odeur sur lui, un mélande d'after shave de luxe, de sueur et de sexe. Je me sentais sale, dans tous les sens possibles du terme.

Je rentrais dans l'appartement, prêt à commander de la bouffe chinoise tellement j'avais la flemme de cuisiner. Je me figeais une fois à l'intérieur, surpris par les bonnes odeurs de nourriture que je sentais. Je souris, allant voir la cuisine pour tomber sur le plus beau des spectacles. Milo était là, installé devant ma petite gazinière, occupé à cuisiner. C'était.... tellement adorable.

Je me rapprochais doucement, souriant davantage. Je venais me coller contre son dos pour regarder par dessus son épaule.

- Salut... tu fais quoi de bon?

Je venais passer mon bras autour de sa taille pour aller attraper une pomme de terre dans la poele. Je fermais les yeux en poussant un petit gémissement de plaisir.

- Je sais pas ce qu'il y a d'autre mais déjà les pommes de terre sont trop trop bonnes.


Revenir en haut Aller en bas
 
foxie
foxie
Féminin MESSAGES : 1775
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 28
CRÉDITS : twelve.

UNIVERS FÉTICHE : vie réelle, fantastique, sci-fi. Basiquement, j'suis ouverte à tout contexte qui me plaît.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1859-these-patterns-represen https://www.letempsdunrp.com/t3217-mind-break#69561
sansy twelve

I want you to want me [Milo & Nikolaas] - Page 11 Empty


Milo Lombardi
J'ai 27 ans et je vis à la rue. Dans la vie, je suis un fugitif en cavale et je m'en sors très mal. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire, le coeur en pinçant pour quelqu'un qui ne voudra jamais de moi et je le vis plutôt mal.

I want you to want me [Milo & Nikolaas] - Page 11 21636514


Xavier Serrano :copyright:️ .sparkle
Quelques jours étaient passés depuis que nous nous étions engueulés. Mais surtout, depuis que nous avions fait la tournée des bars pour déposer des CV. Aujourd'hui, Niko était parti travailler en journée. Ça ne me dérangeait pas. En fait... Ça m'arrangeait même. Ainsi, je pouvais préparer le repas en toute tranquillité. J'avais reçu une bonne nouvelle, tout à l'heure et je voulais la fêter. J'étais fier d'avoir eu ce job, c'était absolument l'endroit parfait. Il était génial, ce bar, et le patron avait l'air tout aussi génial. J'étais comblé.

Et Niko n'y était pas pour rien, dans tout ça. Alors j'avais décidé qu'il se reposerait ce soir. En France, j'ai appris à cuisiner plein de petits plats. Alors je comptais bien faire en sorte que celui que je voulais faire soit parfait. J'ai commencé par préparer le dessert : une mousse au chocolat maison. C'est tout ce que je savais faire de parfait, en tant que dessert. Puis, j'ai continué par le poulet en attendant que la mousse refroidisse. Et pendant qu'il était en train de cuire, j'ai préparé une salade avec des tomates et des pommes de terre que j'ai cuisiné sautées. Je m'occupais de saucer régulièrement le poulet, histoire qu'il ne soit pas sec.

Alors que les odeurs de nourriture envahissaient la pièce, j'entends la porte s'ouvrir, signe que Niko revient de son boulot. Un fin sourire sur les lèvres, j'attends qu'il vienne me rejoindre. Contre toute attente, il vient se coller contre moi et je souris niaisement en sentant son corps contre le mien. Je suis tellement perturbé de le sentir ainsi que je ne réponds même pas à sa question... En tout cas, il ne m'en laisse pas le temps puisqu'il vient piquer une pomme de terre.

Je tourne alors la tête pour le regarder manger. Ce gémissement... Il m'aurait fait beaucoup d'effet s'il ne portait pas un parfum différent que d'habitude. Mon nez se plisse automatiquement. J'ai beau savoir ce qu'il fait comme boulot, ça me fait quand même un peu mal de sentir une autre odeur que la sienne sur lui. Je pince alors les lèvres pour éviter de montrer mon mécontentement. Je ne veux pas me laisser aller à une jalousie qui n'a pas lieu d'être.

« Mh, j'ai pensé que tu serais content de rentrer et de voir que le repas est prêt. Bon, t'es un peu en avance mais... Le poulet ne va pas tarder à être cuit. »

Je me mordille la lèvre en m'écartant plus ou moins discrètement, prétendant d'aller chercher un ustensile de cuisine. Puis, je m'efforce de mettre la table tout en secouant la tête pour effacer cette odeur de mon esprit. Et tout ça, en espérant qu'il n'ait rien remarqué.

« J'ai aussi préparé une salade pour l'entrée et une mousse au chocolat pour le dessert. J'espère que tu vas aimer ! »

Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 2847
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

flower

I want you to want me [Milo & Nikolaas] - Page 11 Empty


Nikolaas Gransderg
J'ai 27 ans et je vis à Amsterdam, Pays-Bas. Dans la vie, je suis prostitué et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma décision, mon envie vis à vis de mon boulot, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Il se prostitue depuis l'âge de 16ans. Il se fait appeler Azur pour protéger sa vie privée de ses clients. Il a eu un proxénète pendant quelques années mais ce dernier lui piquait trop d'argent. Il loue désormais une vitrine et une chambre à son compte dans le quartier rouge et il s'en sort plutôt bien ainsi.  


Lucky Blue Smith :copyright:️ all souls

Je l'avais bien vu, ce mouvement de recul qu'il avait eu alors que je m'étais approché de lui. J'étais peut être trop près de lui. J'avais fait ça naturellement, sans y penser, comme je l'aurais fait avec Agathe. Mais là, lui et moi, ce n'était pas pareil.

« Mh, j'ai pensé que tu serais content de rentrer et de voir que le repas est prêt. Bon, t'es un peu en avance mais... Le poulet ne va pas tarder à être cuit. »

Je l'écoutais distraitement parler, encore gêné par ce mouvement qu'il avait eu. Je le voyais me fuir alors qu'il mettait la table. Puis je me rappelais. J'avais encore son odeur sur moi et pas seulement la sienne, l'odeur bien caractéristique et bien révélatrice de ce qu'on avait fait cet après midi ensemble. Et je me sentais mal...

« J'ai aussi préparé une salade pour l'entrée et une mousse au chocolat pour le dessert. J'espère que tu vas aimer ! »

Je me forçais à sourire doucement. Oh j'étais touché par tout ce qu'il avait fait. Mais je me sentais aussi terriblement mal de voir ce que je lui avais infligé en ne trouvant pas cinq minutes pour me doucher avant de revenir.

- C'est parfait. Et si tout est aussi bon que les pommes de terre je crois que je vais me régaler.

J'essayais de sourire plus franchement cette fois avant de passer ma main dans mes cheveux, dans un geste trahissant ma nervosité.

- Il... il avait une soirée importante ce soir alors il m'a libéré plus tôt que prévu. Mais j'ai pas eu le temps de me doucher. Je file me laver pour enlever... enfin parce que je pue et je reviens.

Je lui fis un petit sourire d'excuse avant d'aller traverser ma chambre pour aller m'enfermer dans la salle de bain. Agathe avait raison dans le fond. C'était une idée de merde cette colocation. On était même pas ensemble et je le faisais déjà souffrir. Je pensais qu'en évitant d'être trop proche ça suffirait mais non. Me voir... me voir revenir du travail en sachant très bien ce que j'avais fait, en voyant sur mon corps les marques de ma journée de travail, c'était trop pour lui.

Je le savais, il faudrait que je le laisse partir. Il serait mieux loin de moi, il souffrirait beaucoup moins. Mais j'étais un lâche, parce que j'aimais l'avoir avec moi. J'adorais rentrer le soir et le retrouver là, prendre mon petit déjeuner avec lui. J'aimais nos petites soirées télé canapé quand je finissais par m'endormir la tête sur son épaule. Et je craquais complètement face à la surprise qu'il m'avait fait ce soir. Je ne voulais pas laisser tomber tout ça mais en agissant égoïstement ainsi je lui faisais du mal.

Je me douchais rapidement avant de ressortir. Je passais dans ma chambre en serviette avant d'enfiler un boxer et un tee shirt. C'était dans dans cette tenue que je revins dans le salon, me forçant à sourire pour oublier mes sombres pensées.

- C'est prêt? J'ai hâte de gouter tout ça.

Je souriais toujours en m'installant à table, attendant avec impatience qu'il serve le diner.

- Il faut aussi que tu me dises en quelle honneur tu me gâtes autant.


Revenir en haut Aller en bas
 
foxie
foxie
Féminin MESSAGES : 1775
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 28
CRÉDITS : twelve.

UNIVERS FÉTICHE : vie réelle, fantastique, sci-fi. Basiquement, j'suis ouverte à tout contexte qui me plaît.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1859-these-patterns-represen https://www.letempsdunrp.com/t3217-mind-break#69561
sansy twelve

I want you to want me [Milo & Nikolaas] - Page 11 Empty


Milo Lombardi
J'ai 27 ans et je vis à la rue. Dans la vie, je suis un fugitif en cavale et je m'en sors très mal. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire, le coeur en pinçant pour quelqu'un qui ne voudra jamais de moi et je le vis plutôt mal.

I want you to want me [Milo & Nikolaas] - Page 11 21636514


Xavier Serrano :copyright:️ .sparkle
J'espérais qu'il ne prenne pas mal mon recul. Bien sûr qu'il allait mal le prendre. Mais je ne voulais pas qu'il pense que cette proximité me dérange, au contraire. Ça m'aurait fait du bien... S'il n'avait pas eu tout ce mélange d'odeurs sur lui. D'un côté, mon esprit me dit que c'est normal, que c'est son job. De l'autre, mon cœur se demande pourquoi ce n'est pas mon odeur, là, sur lui. Pourquoi c'est si difficile d'être proche de lui et en même temps si loin... Il a pourtant l'air de comprendre et de ne pas se mettre en colère, ce qui me rassure en un sens.

Mais je ne suis pas complètement rassuré. Je lui souris quand il me dit qu'il va se régaler, ça, il n'y avait aucun doute là-dessus. J'ai mis tout mon cœur dans ce repas, il n'est pas raté alors tout allait bien aller. Enfin, maintenant, voilà qu'il s'explique sur son odeur. Je soupire discrètement, mal à l'aise qu'il ait compris mon mouvement de recul.

« T'as pas à te justifier Niko. Bonne douche. » lui dis-je avec un sourire qui se veut rassurant.

Je ne voulais pas que l'ambiance de la soirée soit foutue à cause de ça. Alors je décide de me sortir tout ce qui vient d'arriver de la tête. Je finis de mettre la table et sers la salade avant que le minuteur ne sonne pour indiquer que le poulet est cuit. Je le sors du four, le présente sur la table et je mets les patates dans un saladier pour qu'on puisse se servir aussi. Alors que je commence la découpe du poulet, le voilà qu'il revient en petite tenue. Je lui souris en le contemplant quelques instants jusqu'à ce qu'il me sorte de mes pensées.

« Oui, c'est prêt ! Installe-toi. J'espère que tu as faim ! »

J'avais une bonne nouvelle à lui annoncer. Bien que ce repas soit aussi pour lui faire plaisir, il était là pour cette annonce. J'avais été pris au bar où on avait été postuler, celui pour lequel j'avais flashé. Et j'espérais qu'il soit content pour moi, même si ça voudrait certainement dire que j'allais bientôt le quitter. Eh oui... Si je travaille, j'ai un salaire. Et si j'ai un salaire... Je pourrais prendre mon appartement et le laisser tranquille. J'allais regretter sa présence et nos moments ensemble...

Je me place à côté de lui, devant ma chaise tandis que je prends de quoi lui servir du poulet. Je le laisse choisir son morceau avant de le servir puis je me sers à mon tour et je m'attable, me mordillant la lèvre en souriant. Avant d'attaquer, il faut que je réponde à sa question.

« Mh... J'avais envie de te gâter. Et puis, j'ai quelque chose à t'annoncer, aussi. »

Je plonge mon regard dans le sien avec un petit sourire.

« Je suis embauché, au bar où on avait postulé et que tu m'avais conseillé. Tu sais, celui pour lequel j'ai eu un coup de cœur. Eh bien, je commence lundi. »

J'avais hâte de voir sa réaction même si j'avais mal au cœur. Je n'avais pas hâte d'avoir assez d'argent pour le quitter... J'allais certes rester dans la même ville et nous pourrions nous revoir mais ce ne sera plus pareil.

Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 2847
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

flower

I want you to want me [Milo & Nikolaas] - Page 11 Empty


Nikolaas Gransderg
J'ai 27 ans et je vis à Amsterdam, Pays-Bas. Dans la vie, je suis prostitué et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma décision, mon envie vis à vis de mon boulot, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Il se prostitue depuis l'âge de 16ans. Il se fait appeler Azur pour protéger sa vie privée de ses clients. Il a eu un proxénète pendant quelques années mais ce dernier lui piquait trop d'argent. Il loue désormais une vitrine et une chambre à son compte dans le quartier rouge et il s'en sort plutôt bien ainsi.  


Lucky Blue Smith :copyright:️ all souls

« Oui, c'est prêt ! Installe-toi. J'espère que tu as faim ! »

Je hochais doucement la tête avant de m'installer à table. Je regardais tout ce qu'il avait préparé, touché par son geste. Je le laissais terminer de découper son poulet avant de me servir un morceau.

« Mh... J'avais envie de te gâter. Et puis, j'ai quelque chose à t'annoncer, aussi. »

Oh la.... il me faisait flipper là tout d'un coup. Qu'est ce qui se passait? C'était quoi cette nouvelle qu'il avait à m'annoncer au juste? Non, il fallait que j'arrête de flipper. Il avait plutôt le sourire donc ce n'était pas une mauvaise nouvelle. On ne préparait pas un diner adorable pour sortir des horreurs. Si ses parents l'avaient retrouvé ou un truc du genre, il serait déjà entrain de préparer sa valise pour fuir et pas de me cuisiner des bons petits plats. Alors c'était quoi sa bonne nouvelle au juste?

« Je suis embauché, au bar où on avait postulé et que tu m'avais conseillé. Tu sais, celui pour lequel j'ai eu un coup de cœur. Eh bien, je commence lundi. »

Je lui souris, sincèrement ravi pour lui.

- C'est génial ça Milo.

Oui... génial.... il allait pouvoir commencer à se chercher un appartement maintenant qu'il avait un travail. Et dans quelques temps il partirait de chez moi pour aller faire sa vie. Ca serait beaucoup mieux pour lui, de ne pas me voir comme ça au quotidien. Ca éviterait les moments douloureux comme quand j'étais rentré ce soir. Il me manquerait, ça je ne pouvais pas le nier. J'avais commencé à m'habituer à sa présence chez moi, à cette petite vie à deux, cette routine qui s'était mise en place depuis quelques jours. Mais j'étais égoïste je le savais. Et je ne pouvais m'en prendre qu'à moi même si il ne restait pas. Je pouvais accepter son putain d'argent, lui proposer de le partager avec moi. On s'achéterait une grande et belle maison où on pourrait vivre tous les deux. Et je pouvais aussi arrêter de vivre dans ce monde enchanté où les licornes faisaient caca des paillettes. C'était.... impensable. Je ne pouvais pas faire ça c'était... c'était pas réalisable.

Je lui souris une autre fois avant d'attaquer mon plat. Je lui souriais à nouveau tout en mangeant. Oh putain j'allais le faire flipper avec mon sourire crispé et complètement faux.

- Désolé... je ne suis pas de très bonne compagnie ce soir. Mais je suis heureux pour toi, réellement heureux. Tu le méritais ce travail.

Je lui souris, plus sincèrement cette fois. Je n'avais pas le droit de lui gâcher sa soirée avec mes états d'âme à la con. Il avait travaillé dur pour m'offrir ce dîner alors je me devais de lui faire honneur.


Revenir en haut Aller en bas
 
foxie
foxie
Féminin MESSAGES : 1775
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 28
CRÉDITS : twelve.

UNIVERS FÉTICHE : vie réelle, fantastique, sci-fi. Basiquement, j'suis ouverte à tout contexte qui me plaît.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1859-these-patterns-represen https://www.letempsdunrp.com/t3217-mind-break#69561
sansy twelve

I want you to want me [Milo & Nikolaas] - Page 11 Empty


Milo Lombardi
J'ai 27 ans et je vis à la rue. Dans la vie, je suis un fugitif en cavale et je m'en sors très mal. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire, le coeur en pinçant pour quelqu'un qui ne voudra jamais de moi et je le vis plutôt mal.

I want you to want me [Milo & Nikolaas] - Page 11 21636514


Xavier Serrano :copyright:️ .sparkle
Je ressentais un mélange de bonheur d'avoir trouvé un boulot et de malheur. Quand j'ai appris la nouvelle, j'étais heureux. Je m'étais dit que Niko allait être content de savoir que ça avait porté ses fruits. Mais... Maintenant qu'il était là, je me disais que ça voulait aussi dire que nous allions devoir nous séparer. Enfin, pas qu'on soit ensemble, mais je voulais dire par là que nous allions devoir arrêter notre cohabitation. Pourtant, elle me plaisait. Ça ne faisait que quelques jours et pourtant j'adorais cette petite routine qui s'était installée entre nous.

Enfin, il a l'air plutôt ravi pour moi, ce qui me rassure. Mais je n'arrive plus à sourire sincèrement. Je me contente de hocher la tête et de déguster ce bon repas. Même mon appétit n'est plus là... Mais je mange. Je mange en pensant aux jours où je n'avais rien à manger. Maintenant, j'ai un emploi. Et je vais finir par trouver un logement autre que mon hébergement chez Niko. D'ailleurs, je trouve qu'il y a quelque chose qui cloche. Je le sens... Je ne sais pas. Étrange. Finalement, il s'excuse et je soupire, cette fois sans discrétion.

« C'est pas grave... Mais est-ce que tu vas bien ? Je te sens un peu... fatigué. »

Je m'inquiétais vraiment pour lui. Il semblait si étrange. Ses sourires étaient tous forcés. Je n'avais pas envie de le fatiguer encore plus.

« Si tu veux aller te reposer, je peux te faire un plateau et comme ça, tu peux regarder un film tranquille, manger devant la télé. »

Peu importe, finalement, où on mange. Je veux simplement qu'il soit bien. Et profiter des derniers instants avec lui pour le chouchouter comme je rêve de le faire.

Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 2847
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

flower

I want you to want me [Milo & Nikolaas] - Page 11 Empty


Nikolaas Gransderg
J'ai 27 ans et je vis à Amsterdam, Pays-Bas. Dans la vie, je suis prostitué et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma décision, mon envie vis à vis de mon boulot, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Il se prostitue depuis l'âge de 16ans. Il se fait appeler Azur pour protéger sa vie privée de ses clients. Il a eu un proxénète pendant quelques années mais ce dernier lui piquait trop d'argent. Il loue désormais une vitrine et une chambre à son compte dans le quartier rouge et il s'en sort plutôt bien ainsi.  


Lucky Blue Smith :copyright:️ all souls

« C'est pas grave... Mais est-ce que tu vas bien ? Je te sens un peu... fatigué. »

Ouais... comme quelqu'un qui avait dormi à peine quatre cinq heures dans la nuit et qui avait enchainé avec une après midi de sexe débridé. J'étais fatigué, mais c'était plus la fatigue morale que physique qui me pesait pour le moment.

« Si tu veux aller te reposer, je peux te faire un plateau et comme ça, tu peux regarder un film tranquille, manger devant la télé. »

Je secouais doucement la tête.

- Non je veux juste profiter de ce diner avec toi. Tu t'es donné du mal et j'apprécie vraiment l'effort. En plus c'est vraiment délicieux.

Je repris un peu de poulet en souriant pour ponctuer mes propos. Je ne mentais même pas. Son diner était vraiment délicieux. J'étais surpris de voir les progrés qu'il avait fait depuis qu'il avait tourné le dos à sa famille.

- Je vais bien c'est juste que.. je suis un peu fatigué en ce moment.

Je baissais un instant les yeux sur mon assiette, essayant de mettre un peu d'ordre dans le fouilli qu'était mon cerveau.

- Tu sais... à part peut être les premières fois, je n'ai jamais vraiment eu honte de ce que je faisais. Ce n'est pas le métier le plus reluisant du monde mais.. j'aimais ça. J'aime l'idée qu'ils viennent tous me voir parce qu'ils en ont besoin tu vois? Tous autant qu'ils sont, aussi puissants et riches qu'ils puissent être, ils ont besoin de moi pour s'offrir ces quelques minutes de bien être. Et c'est grisant, terriblement grisant. Ca arrivait à faire oublier tout le reste. Oublier qu'à part Agathe je n'ai personne. Oublier que je ne pouvais me permettre d'avoir droit à une vraie relation de couple à cause de mon travail. Je profitais juste du moment, en me disant qu'un jour de toute façon j'arrêterais et que je pouvais juste profiter en attendant.

Et ça me suffisait avant.

Je jouais un petit peu avec mon assiette avant de continuer à parler.

- Irving m'a refait sa proposition... la même qu'il me fait à chaque fois depuis quelques mois maintenant. Il veut me payer une maison, une belle maison. Je pourrais y vivre toute l'année. Il s'occuperait de l'entretien, de me verser une rente pour que je n'ai pas à travailler. Je ne le verrais qu'une fois tous les deux ou trois mois pour quelques jours. Le reste du temps je serais libre.

Je poussais un soupir avant de reprendre une pomme de terre.

- Je lui dis à chaque fois que j'y réfléchirais. Je ne veux pas le blesser et le perdre comme client. Je lui dis ça et je passe rapidement à autre chose parce qu'il n'est pas le premier et il ne sera pas le dernier à me proposer ça. Mais aujourd'hui... je sais pas... je suis juste fatigué d'avoir à jouer à ce petit jeu.

Je lui fis un petit sourire.

- Rien de bien important tu vois. Alors je vais arrêter de gâcher l'ambiance et je vais continuer de savourer ce délicieux repas. Tu t'es vraiment dépassé tu sais?


Revenir en haut Aller en bas
 
foxie
foxie
Féminin MESSAGES : 1775
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 28
CRÉDITS : twelve.

UNIVERS FÉTICHE : vie réelle, fantastique, sci-fi. Basiquement, j'suis ouverte à tout contexte qui me plaît.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1859-these-patterns-represen https://www.letempsdunrp.com/t3217-mind-break#69561
sansy twelve

I want you to want me [Milo & Nikolaas] - Page 11 Empty


Milo Lombardi
J'ai 27 ans et je vis à la rue. Dans la vie, je suis un fugitif en cavale et je m'en sors très mal. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire, le coeur en pinçant pour quelqu'un qui ne voudra jamais de moi et je le vis plutôt mal.

I want you to want me [Milo & Nikolaas] - Page 11 21636514


Xavier Serrano :copyright:️ .sparkle
J'étais vraiment heureux qu'il apprécie mon repas. C'est vrai, j'ai fait du chemin par rapport à la cuisine depuis quelques mois. J'ai appris à me débrouiller tout seul et à suivre des recettes. Mais je ne pouvais me passer de mon petit poulet rôti tous les dimanches alors c'était un plat que je faisais régulièrement, assez pour qu'il devienne parfait à mes yeux. Et j'espérais que Nikolaas le trouve aussi bon que moi.

Mais je m'inquiétais pour lui. Il avait l'air fatigué, quelque chose le tracassait, je le voyais bien. Il n'était pas comme ça d'habitude. Alors, il m'explique. Je pose mes couverts sur l'assiette et je l'écoute attentivement. Je comprends son sentiment mais mon cœur se révolte quand il me dit qu'il est seul, qu'il n'a personne à part Agathe. C'était peut-être le cas avant mais maintenant c'est fini, il n'est plus seul... Je soupire alors légèrement, ayant décidé de le laisser continuer avant d'essayer de le rassurer.

Mais ce qu'il dit ne me plaît pas des masses. Il m'avait déjà dit qu'il avait eu plusieurs propositions d'argent. Mais... Tel qu'il le dit, j'ai l'impression d'avoir un rival. Qu'il a envie d'accepter. En même temps, c'est une proposition idéale... Mais ça ne me plaît pas. Vraiment pas. Il réveille une jalousie en moi et j'essaie de la retenir le temps qu'il finisse. Et finalement, je comprends qu'il ne veut pas. Je suis rassuré et ma jalousie s'envole d'un seul coup. Je me mords la lèvre quand il me dit que c'est rien d'important, qu'il gâche l'ambiance. Je ne suis pas d'accord. Je souris à son compliment mais j'ai besoin de répondre à tout ce qu'il m'a dit.

Alors je me redresse pour attraper ses mains.

« Tu ne gâches pas l'ambiance... Tu as bien fait de m'en parler. Mais... Il faut que je te dise, tu n'es pas seul. Tu n'avais qu'Agathe avant mais maintenant tu m'as moi aussi. Et je suis certain qu'elle serait d'accord pour dire qu'on sera tous les deux là pour toi. »

J'avais besoin qu'il sache qu'il n'était plus tout seul. Même si, pour le moment, c'était lui qui prenait soin de moi en m'hébergeant ici et en m'aidant à trouver un boulot, en cuisinant pour moi... Enfin, il m'aidait beaucoup. Je serre un moment ses doigts avant de lâcher ses mains pour éviter de le mettre mal à l'aise.

« Loin de moi l'idée d'apparaître comme un sauveur ou quoi que ce soit. Juste... Oublie l'argent, juste deux minutes. Oublie le cadeau que je t'ai fait, vraiment, là je n'en parlerais pas. C'est peut-être trop utopiste pour toi mais il faut que je te le dise, je vois bien que tu es fatigué. Outre l'argent, qu'est-ce qui t'empêche d'arrêter ton travail ?... Je suis certain que tu peux te payer quelques vacances le temps de trouver autre chose. Il y a des solutions à tout, et même si tu veux reprendre après, rien ne t'empêche de trouver une autre vitrine. Ou de reprendre la tienne. Je ne sais pas. »

Bon... Je m'avance peut-être sur un terrain miné là. Je ne veux pas qu'il s'énerve. Enfin, je dis ça comme si ça allait être de sa faute mais s'il s'énerve, ce sera plutôt de la mienne. Alors j'essaie de me rattraper en secouant vivement la tête.

« Ce que je veux dire par là ! C'est que peu importe les choix que tu fais, tu n'es pas seul. Je serai là pour toi. Je suis peut-être amoureux de toi mais ça n'empêche pas que je veuille te soutenir en tant qu'ami, et simple ami. Et en tant qu'ami, je ne veux pas que tu te sentes coincé. Je veux que tu saches que je serai toujours là pour toi comme tu l'es pour moi actuellement. Quoi que tu choisisses de faire, et même si tu veux continuer d'ailleurs... Enfin tu vois... Je veux juste... »

Je me perds un peu dans ce que je dis... Et je me rends compte qu'il ne s'agit pas forcément de son boulot. Mais davantage du fait qu'on va finir par ne plus vivre ensemble. Je soupire à nouveau, longuement, en m'enfonçant dans ma chaise, le regard perdu dans le vide.

« J'ai été content d'avoir été embauché quand j'ai appris la nouvelle. J'étais même très content de te l'annoncer... Jusqu'à ce que je réalise quelles conséquences ça allait avoir. Que j'allais bientôt pouvoir trouver un appartement et... Être moins proche de toi. »

Je passe une main dans ma nuque, nerveux.

« J'ai... J'ai un peu peur, Nikolaas. Maintenant qu'on s'est rapproché de cette façon, j'ai peur de perdre ça si je ne vis plus avec toi. Que tu t'éloignes, qu'on se voit moins souvent puis que tu décides de ne plus me voir... Je sais pas... »

Je suis peut-être en train de tout gâcher là. En tout cas, j'ai juste envie de me cacher dans un petit trou de souris et de ne jamais en sortir.

« Et là, c'est moi qui gâche l'ambiance. » dis-je tout bas, pour moi-même, seulement pour me féliciter dans un sarcasme blessant.

Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


I want you to want me [Milo & Nikolaas] - Page 11 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
I want you to want me [Milo & Nikolaas]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 11 sur 16Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12 ... 16  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour se souvenir :: Côté rp :: Ceux qui sont terminés :: Univers réel-
Sauter vers: