Partagez
 
 
 

 on the road - PierreHope

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 
PierreHope
PierreHope
MESSAGES : 415
INSCRIPTION : 27/04/2019
CRÉDITS : https://i.pinimg.com/originals/ba/cd/c1/bacdc13df383fe7476799da8a5257a66.jpg

UNIVERS FÉTICHE : ...
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3024-liste-rps-pierrehope
cat

on the road - PierreHope - Page 6 Empty


David
Oliver

J'ai 18 ans et je vis sur la route, aux USA. Dans la vie, je suis en fuite et je m'en sors comme je peux. Sinon, grâce à ma malchance, je suis fraîchement célibataire et je le vis bifbof.
Brandon Flynn :copyright: Tumblr-pureartsophia


Evidemment que c'était un truc de nazes... Surtout pour ceux qui étaient celib'. Non pas qu'il n'aurait pas pu y aller en cherchant un peu, un coup d'zyeux doux et hop, emballé c'est pesé! Mais se taper toute une soirée de punch sans alcool et de danse débile (il pouvait quand même pas montrer son suprême déhanché à tout le monde, imaginez l'émeute!) tout ça pour PEUT-ÊTRE pécho sa cavalière attitrée... Non merci. Mais il avait changé d'avis quand il s'était mis avec Britanny, s'imaginant pavaner à son bras et rendre fou de jalousie les gars du bahut enfin surtout leur queue. Et comme maintenant il était avec Danny, il s'était demandé si il y serait allé... Sans doute que non. Sans doute que s'ils étaient restés dans leur petite ville, et qu'il avait apprit les sentiments de Dan à son égard... Il aurait fait le malin et ne l'aurait pas pris au sérieux. Aurait continué de le faire souffrir sans le savoir ou sans vouloir le voir, enchaînant les conquêtes avant de s'établir et de finir avec le fameux quator bide-bière-regret-jeunesse passée.

«Alors t’es… c’est vrai, t’es amoureux de moi ?»
David trouva la tête que faisait Ockfield beaucoup trop attendrissante et sentit son cœur fondre comme un bon morceau de beurre sur sa tartine chaude du matin (putain... ce qu'il avait faim!) et se gratta le nez sans répondre, un peu mal à l'aise. Bah quoi, tout ce qu'il avait dit suffisait pas? En y réfléchissant depuis leur départ, son protégé lui avait dit au moins 3 fois "Je t'aime" mais il l'avait vu comme des déclarations d'ado reconnaissant envers son ami le plus proche. Lui... Il pouvait pas sortir ces 3 mots. Ça faisait trop téléfilm à l'eau de rose du samedi aprem.

Oliver récolta un autre baiser, ce qui n'était pas pour lui déplaire. Et même plus.
"Oh la tout doux cow-boy!.".
Il était à la fois étonné, gêné et soulagé en sentant que son attirail fonctionnait tout comme au contact d'une donzelle qui aurait eu l'envie soudaine de faire du à dada sur mon David. Mais il préférerait que Don Juan se fasse oublier... L'air totalement innocent du jeune homme qui le chevauchait le faisait se sentir un poil coupable. Entre sa putain de faim au sens littéral et celle là au sens plus... abstrait on dira... Il allait falloir qu'il se soulage d'une sinon il allait péter une durite sur l'autre.

Écoutant son adorable câlineur avec attention, le brun se sentit légèrement rosir devant tous ces compliments et ne se sentait plus pisser. Et quand Danny tacla (gentiment) Tom Jesors... Il fût surpris de ressentir un soulagement dans ses tripes et s'imagina en train de dire au pauvre crush éploré: "On jouait pas dans la même catégorie man, tiens prend ce mouchoir et moi je prends Dan... Oups, no offense! HAHAHAHAHA!", hum.
Peur lui? Pfuah!
"David Oliver a pas peur de personne.".

Et puis il se tût un moment, attrapant fermement Danny dans ses bras pour le plaquer contre lui. Parce que lui, il savait pas comment répondre à ça sans déballer une litanie de fanfaronnades. Alors il préférait agir. L'autre marmonna qu'il l'étouffait et il le lâcha en s'excusant. Il savait vraiment pas comment exprimer ce qu'il ressentait. Il pouvait craner autant qu'il voulait, la vérité c'était qu'il était pas aussi sûr de lui qu'il le prétendait quand il s'agissait de sentiments. L'obsédé patenté se sentait plus gêné que s'il était à poil. C'était quelque chose de mettre sa bite à l'air... S'en était une autre de mettre à nu ses sentiments.

Alors il regarda longuement puis embrassa doucement le garçon qui le chevauchait. Eh ouais, encore. Il espérait par ses gestes qu'il comprendrait ce qu'il ne pouvait dire à haute voix. L’aîné mourrait d'envie de passer sa main sous le t-shirt de l'autre garçon mais s'abstint et garda sagement l'une le long de son propre corps, et l'autre sur la joue de son... son fraîchement... enfin vous avez compris quoi.

Revenir en haut Aller en bas
 
ALLES
ALLES
Féminin MESSAGES : 2267
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 23
RÉGION : Bourgogne
CRÉDITS : giphy

UNIVERS FÉTICHE : Réel mais je ne suis pas fermée à tester d'autres choses.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t2044-mm-celui-qui-voulait-etre-pere-sans-reponse
vanellope

on the road - PierreHope - Page 6 Empty


Dan Ockfield
J'ai 17 ans et je vis sur la route, quelque part aux USA. Dans la vie, je suis lycéen en fugue et je m'en sors bof bof hein. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire mais c'est pas le problème.

on the road - PierreHope - Page 6 Tumblr_na5aw50TFg1su3du1o1_500


George Shelley :copyright:️ P'titbou


Dan s’emballait peut-être un peu trop en lui grimpant dessus comme ça. Il était tiraillé entre l’envie de faire sa première fois, la peur d’aller trop vite, et la peur tout court. Parce qu’il l’avait déjà vue, la mini David, et qu’elle risquait de faire mal là où elle allait passer. D’un côté, il voulait prendre son temps. D’un autre côté, connaissant David, il avait peur qu’aller lentement ne l’emmerde. Alors il ne savait pas où se placer. Pour autant, il supposait que ce soir, alors que David venait à peine de réaliser qu’il ressentait quelque chose pour Dan, c’était un peu tôt pour conclure. Il n’avait jamais couché avec un mec et n’y avait sûrement jamais songé, il fallait le temps de digérer un peu. D’ailleurs, David resta très sage, se contenta de répondre à ses baisers parfois enflammés. Même lui, il était excité sur le coup… Mais non, il fallait attendre. Il fallait se calmer. Prendre son temps. Pis c’était un peu débile, sûrement parce qu’il ne l’avait jamais fait, mais quand le moment arrivera, Dan aimerait bien prendre une douche avant ! Bah ouais, être tout propre tout beau quoi. « Si, David Oliver, il a peur d’une personne. Il a peur de moi… » souffla-t-il entre deux baisers. Il sourit avant de lui tirer la langue. « Quand je me fâche tout rouge, quand j’suis vraiment en colère contre toi, je sais que t’as peur. » Mais une peur toute particulière. Sûrement une peur de le perdre. De toute façon, ça n’arrivait presque jamais. Et ce n’était surtout pas maintenant que David avait tout plaqué pour lui qu’il allait se fâcher tout rouge contre lui. David était juste parfait, depuis le début de la fuite. Le ventre du David morfal gâcha le romantisme du moment en grognant hyper fort. Dan ne put s’empêcher de rire. Il descendit de lui, et du lit, et fouilla dans son sac. Il était passé au dinner juste avant d’aller prendre la chambre pour lui prendre des trucs à grignoter, pour quand il se réveillerait. Il avait fait emballer quelques muffins, enfin ce genre de trucs qu’on n’avait pas besoin de réchauffer quoi. « Tiens avant que tu crèves la dalle ! Ouais je sais je suis le meilleur, pas de quoi. »

Il laissa son ami se jeter sur la bouffe comme un crève la faim. Une fois qu’il eut fini de grignoter, ils choisirent tous les deux de rester sages et de se coucher encore une fois dans le même lit. Après tout, ils étaient ensemble maintenant alors ça devrait être naturel. Danny se lova contre son David (et toc Brittany) et ferma les yeux en soupirant de bonheur. Il était bien contre lui. C’était toujours un peu bizarre. Ca le serait les premiers jours. Mais c’était aussi bien. Il se sentait enfin complet. Accompagné à fond. Soutenu, même s’il l’était déjà quand David n’était que son ami. C’est avec plein de belles images en tête qu’il s’endormit le premier, tout contre David.

Revenir en haut Aller en bas
 
PierreHope
PierreHope
MESSAGES : 415
INSCRIPTION : 27/04/2019
CRÉDITS : https://i.pinimg.com/originals/ba/cd/c1/bacdc13df383fe7476799da8a5257a66.jpg

UNIVERS FÉTICHE : ...
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3024-liste-rps-pierrehope
cat

on the road - PierreHope - Page 6 Empty


David
Oliver

J'ai 18 ans et je vis sur la route, aux USA. Dans la vie, je suis en fuite et je m'en sors comme je peux. Sinon, grâce à ma malchance, je suis fraîchement célibataire et je le vis bifbof.
Brandon Flynn :copyright: Tumblr-pureartsophia


Oh que oui il avait peur de perdre Danny. Il l'avait toujours eu. Il avait failli en crever de leurs deux engueulades mémorables en tant qu'amis. Alors maintenant que c'était son... son chéri... Oui il avait encore plus peur qu'il se détourne de lui. Mais c'est pas pour ça qu'il allait faire des ronds de jambes. Il avait jamais été un petit canard avec ses conquêtes, il en serait de même pour son ex-ami. Quoique... Ils étaient toujours amis en un sens. Mais c'était ... différent maintenant. Mieux même (en tout cas, pour le moment).

Heureusement (ou pas) l'instant chaud lapin était terminé. Ou le jeunot avait senti que l'autre risquait de craquer son slip et qu'il allait passer à la casserole et avait lancé une diversion chocolatée.

Toujours est-il que son appât fonctionna et que David le morfal et son estomac sans fond se jetèrent sur le sachet de sucreries. Il y alla de sa pluie de louanges envers son sauveur, la bouche encore pleine:
"Merci ô grand Danny, tu es mon sauveur, merci, merci t'es le...".
Le chanteur du duo lui enleva les mots de la bouche et David la ferma pour baffrer la fin de son sachet, goba les miettes en secouant le contenant et rota bruyamment ce qui le fît se marrer avant de quand même lâcher un mini "pardon" et de s'écrouler au sol, bras en croix et panse tendue:
"HAAAAAA ça fait du bien par où ça passe!".

Il alla boire un coup et se brossa rapidement les dents (bah quoi sait-on jamais si un autre bisou était tenté, il tenait à avoir les chicots propres!) et vint se coucher tout contre Dan. C'était cool de pas avoir à faire gaffe à ce qu'il faisait, de pas s'inquiéter de savoir ce qu'il penserait si Popol décidait de se manifester, et puis de pouvoir l'embrasser où il voulait (enfin presque) comme il voulait. Et hop, dans les cheveux. Et hop, sur la joue. Et hop sur la nuque.
"Dors-bien la Crevette.".
Oliver avait pensé à un autre petit nom mais... C'était encore un peu tôt pour lui. Il s'endormit rapidement, le ventre plein (ainsi que son ptit coeur mais c'était grave trop culcul pour ne serait-ce qu'y penser).

***
"QUI A FAIT ÇA???".
Rien à péter que la caisse soit abîmée. C'était une éraflure de rien du tout (qui traduisait très bien la fourberie crasse de son auteure). C'était l'inscription qui le rendait dingue. Et qui l'avait tout de suite mené à accuser la brune qui le regardait avec un grand sourire sardonique. Cette pute se permit même de lui faire un petit coucou de la main bien à l'abri derrière sa petite vitre de Dinner encore vide à cette heure matinale. David bouillait. Il cherchait un truc à prendre pour péter sa putain de vitre et sa putain de petite gueule ensuite. Elle allait manger la salope! Ça ouais elle allait m... !!!

On tira timidement mais fermement sur sa manche et le brun se retourna. Deux yeux bleus le regardaient avec une pointe d'inquiétude mais aussi avec un avertissement à peine déguisé. Danny n'eût rien besoin de dire:
"Mais non NON c'est pas rien! Elle l'a cherché! Regarde, non mais REGARDE comme elle me nargue cette traînée!!!".
Moue boudeuse. Le fuyard leva les yeux au ciel, excédé:
"Comment ça ça servirait à rien??? MAIS SI MAIS SI!!!! À ME CALMER TIENS!!!".
Il savait que la gueule d'ange avait raison. Il savait que ça allait leur attirer des emmerdes. Mais le mot qu'elle avait écrit était, était...

Une idée germa dans sa tête. Le (l'ex? Nan son sex-appeal n'avait pas baissé parce qu'il avait heu... viré de bord...?) tombeur de ces dames afficha soudain un sourire malin allant s'agrandissant et attrapa Ockfield par les épaules :
"Laisse-toi faire, d'accord?".
Alors comme ça, il était PD hein? Et l'autre greluche pensait le blesser ou le faire péter un câble (ouais ok mais... Il avait un Danny comme disjoncteur, ET PAF DANS TA FACE, pétasse!!!) en inscrivant ces 2 lettres sur leur véhicule, et d'une manière tellement... sournoise! Hypocrite! BREF COMME LA GROSSE CONNASSE QU'ELLE... Hum. Enfin bref.

Pourquoi faire la guerre quand on peut faire l'amour? (nan il allait pas prendre Dan sur le capot de la bagnole sous l'oeil horrifié de l'autre gourdasse- même si il donnerait cher pour voir la tronche qu'elle tirerait, mouarf!).
David plaça le bouclé en face de lui, bien en vu de la jalouse au dernier degrés (et ouais MA QUEUE ELLE EST PAS POUR TOA t'es vener" hein, HEIN??? HAHAHAHA!!!) et roula à son amoureux une pelle monumentale, en y mettant tout son savoir faire et tout ce qu'il ressentait pour son cadet (fallait pas que ça aie non plus l'air d'être du chiqué, et s'en était pas!). Puis il rompit le contact et claqua les fesses de con compère un peu sonné en affichant un grand sourire satisfait à l'adresse de la fille qui les observait, estomaquée. Il se permit même de lui envoyer un baiser accompagné d'un clin d’œil avant d'éclater de rire et de monter côté chauffeur. Dire qu'il avait failli mettre sa queue dans ce nid à problème! Il alluma le moteur et fît un doigt d'honneur à l'aveuglette en l'air, tandis qu'ils quittaient le parking dans un rugissement de moteur.

David chaussa ses lunettes de play-boy et mis la radio à fond, fenêtre ouverte, et hulula comme un coyote avant d'éclater d'un rire tonitruant, puis calmé mais affichant toujours un gigantesque sourire, il posa sa main sur la cuisse de Dan. Jamais leçon n'avait été donné avec autant de brio à une sale homophobe!

Revenir en haut Aller en bas
 
ALLES
ALLES
Féminin MESSAGES : 2267
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 23
RÉGION : Bourgogne
CRÉDITS : giphy

UNIVERS FÉTICHE : Réel mais je ne suis pas fermée à tester d'autres choses.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t2044-mm-celui-qui-voulait-etre-pere-sans-reponse
vanellope

on the road - PierreHope - Page 6 Empty


Dan Ockfield
J'ai 17 ans et je vis sur la route, quelque part aux USA. Dans la vie, je suis lycéen en fugue et je m'en sors bof bof hein. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire mais c'est pas le problème.

on the road - PierreHope - Page 6 Tumblr_na5aw50TFg1su3du1o1_500


George Shelley :copyright:️ P'titbou


Pour David, c’était nouveau. De sortir avec un mec. Qu’on le foute dans la catégorie des homosexuels. Alors si Danny n’avait rien ressenti de particulier face à ce “ PD “ fièrement inscrit sur la caisse, David avait pété un câble. Et s’il ne l’avait pas retenu, il aurait certainement pu aller très loin. Jusqu’à frapper cette fille ? Peut-être pas aussi loin, mais il était fou de colère. Sa vengeance fut assez différente et, bizarrement, plu beaucoup à Dan… Un baiser passionné et une claque sur les fesses qui éveillèrent en lui des envies cachées. Bordel, il avait vraiment de l’entraînement le David ! Aussi, quand ils retournèrent en voiture, il ne pipa mot pendant un long moment, posant son sac sur ses genoux pour que David ne voit pas à quel point ça l’avait excité ce genre de baiser. Tellement qu’il serait prêt à lui tailler une pipe dans la voiture, lui qui rêvait d’une première fois pourtant romantique !

Le trajet se passa un peu mieux que la dernière fois. En tout cas, la voiture ne tomba pas en rade. Par contre… Alors que la radio jouait une vieille musique des années 80, la musique s’arrêta pour un flash spécial. Deux adolescents avaient disparu. L’un avait les cheveux bouclés, l’autre était brun, et un peu plus grand. Certainement que son père avait rajouté tapette à la liste mais qu’on ne pouvait pas dire ça à la radio. Quand il entendit ça - David ne faisait pas attention de son côté - il se redressa d’un coup et donna un coup sur l’épaule de son comparse. Ah bah là, la gaule, elle était partie ! « Eh ! Eh écoute ! Ils nous cherchent ! » Eh bah putain, ils en avaient mis du temps d’ailleurs. Son père ne s’était pas précipité au poste de police, clairement. De plus, la mère de David qui était plus ou moins dans le coup les avait couverts au début mais elle n’avait pas pu les tenir plus longtemps. « Merde, faut que j’me fasse la boule à zéro… » C’était la première chose à laquelle il pensa. Et il ne voulait pas ! Ses cheveux, c’était lui. Sa personnalité. On n’y touche pas ! « Arrête-toi à la prochaine station service, faut qu’on trouve des casquettes ou des trucs du genre. Une coloration ! viens, on te teint en blonde ! » David déteignait vraiment sur lui, fallait croire. Parce que normalement, c’était Dan le plus réfléchi des deux. Et là, tout ce qu’il proposait, c’était une casquette et une coloration. Ils étaient pas dans la merde.

Revenir en haut Aller en bas
 
PierreHope
PierreHope
MESSAGES : 415
INSCRIPTION : 27/04/2019
CRÉDITS : https://i.pinimg.com/originals/ba/cd/c1/bacdc13df383fe7476799da8a5257a66.jpg

UNIVERS FÉTICHE : ...
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3024-liste-rps-pierrehope
cat

on the road - PierreHope - Page 6 Empty


David
Oliver

J'ai 18 ans et je vis sur la route, aux USA. Dans la vie, je suis en fuite et je m'en sors comme je peux. Sinon, grâce à ma malchance, je suis fraîchement célibataire et je le vis bifbof.
Brandon Flynn :copyright: Tumblr-pureartsophia


"Mais aïe!".
Qu'est ce qui lui prenait de le frapper l'autre excité là? Non mais oh il versait pas dans le sado-maso lui! (quoiqu'il ferait bien le satyre avec Danny et qu'il l'attacherait bien pour profiter de...) mais RAAAAH il pouvait pas fantasmer en paix, merde??? David écouta docilement mais ne fût pas plus flippé que ça. En revanche, le possesseur de Mister Elliot partit totalement en vrille, énonçant connerie sur connerie en totale spirale.
"Woh woh WOH HE! OH! TU TE CALMES!".

Il se gara sur le premier dégagement qui se présenta et coupa le moteur pour faire face à son passager:
"Bon reprenons.".
Le conducteur déboucla sa ceinture (de sécurité pas celle de son froc) et attrapa le gars en flip total à ses côtés:
"D'abord, je t'interdis de couper ta magnifique tignasse. J'ai pas envie de me taper Michael Scofield.".
Non mais c'est vrai quoi avec Dan la boule à Z il aurait l'impression de faire un remake de porno gay entre taulard (enfin c'est ce qu'il imaginait d'un porno gay... devait pas y avoir de grosses différences de fantasmes ou de ""scénario""-lol).
"Moi, blond? Regarde bien mes lèvres.".
Et il articula comme un débile mental:
"J-A-M-A-I-S.".
Oliver se marra en les imaginant avec le couvre-chef sus-cité:
"Une casquette? Et pourquoi pas un chapeau texan?".
Il craquait total le bouclé.

Bon s'il continuait il allait le vexer et c'était pas son but.

Alors il se pencha pour l'embrasser doucement et brièvement sur ses belles lèvres appétissantes (non ne pense pas à ce qu'elles pourraient te faire Oliver... N'Y PENSE P... Eh ben voilà, bravo) avant de redémarrer et de se réinsérer sur la voie de circulation.
"S'arrêter juste après la diffusion du flash c'est pas une bonne idée. Et encore moins d'avoir l'air encore plus louche avec des accessoires ou une couleur avec lesquels on est pas à l'aise.".

Le brun (et qui le resterait) prit quelques secondes de réflexion.
"Le mieux à faire, c'est de continuer tranquillement. Si tu stresses trop, c'est moi qui irait faire des courses quand on aura besoin. En plus leur description elle est on ne peut plus vague. Et au pire...".

Le(l'ex?) lycéen regarda Dan avec un sourire goguenard:
"T'étais pas prêt à enfiler un soutif avec des chaussettes dedans? Tu deviendrais Danette!".
Il éclata de rire et para du coude la tape que Danette lui adressait.
"Arrête arrête! Je me rend! Tu restes un mec! Tu restes un mec!".

Passant la main dans ses cheveux, il révéla son plan:
"Écoute. On va se fondre dans la masse. On paye tout en cash- bon toute façon t'as pas de carte bleue donc c'est moi que ça concerne- et on joue les touristes. On va aller à...".
David ménagea son effet et tambourina avec son pied disponible le sol du véhicule:
"Las Vegas!".


Revenir en haut Aller en bas
 
ALLES
ALLES
Féminin MESSAGES : 2267
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 23
RÉGION : Bourgogne
CRÉDITS : giphy

UNIVERS FÉTICHE : Réel mais je ne suis pas fermée à tester d'autres choses.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t2044-mm-celui-qui-voulait-etre-pere-sans-reponse
vanellope

on the road - PierreHope - Page 6 Empty


Dan Ockfield
J'ai 17 ans et je vis sur la route, quelque part aux USA. Dans la vie, je suis lycéen en fugue et je m'en sors bof bof hein. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire mais c'est pas le problème.

on the road - PierreHope - Page 6 Tumblr_na5aw50TFg1su3du1o1_500


George Shelley :copyright:️ P'titbou


Pour une fois ce fut David le gars responsable et raisonnable. Il se gara même pour remettre les idées en place à ce cher Danny - ô combien même Dan aurait voulu qu’il lui mette autre chose… BORDEL DAVID C’EST DE TA FAUTE SI JE SUIS EN CHALEUR. Mh. Il voulut effectivement le frapper quand il parla de se travestir. Hors de question ! « Eh, arrête de m’appeler comme un yaourt ! Je sais bien que t’es un morfal, mais Danette, ça se mange, point ! » Quoique tu peux me bouffer aussi… ARRÊTE LES HORMONES. Il écouta finalement les conseils de son copain et hocha la tête. Ok, ils allaient rouler. Il fronça un peu les sourcils quand il apprit la destination, cela dit. Las Vegas. Ca faisait rêver, c’était certain. Mais à Las Vegas, il allait y en avoir des belles filles avec des jupes ras la moule. Et Dan, il n’était déjà pas très à l’aise avec ça. Jaloux ? Ouais, peut-être… Bah, on ne changeait pas les gens, et David était toujours tiraillé par les hormones. Il désirait toujours autant les femmes alors selon Dan, il ne suffirait que d’une pour tout faire foirer. La serveuse du dinner n’avait pas réussi à le détourner de lui, au contraire, mais combien de fois pourrait-il résister ? « Las Vegas ? Ah, cool… » Ouais bon, on avait fait mieux en terme d’enthousiasme. Mais quand David le releva, il prétexta qu’il était juste fatigué. Et tout le reste du trajet, il fit même semblant de somnoler - sauf au moment où il s’endormit pour de vrai. Ils roulèrent d’une traite jusqu’à Vegas.
Dan se réveilla à peine à quelques kilomètres de la grande ville. On apercevait déjà toutes les lumières qui s’en dégageaient. Il fallait dire que la nuit n’était plus très loin. Il se frotta les yeux et sentit son coeur se serrer alors qu’ils approchaient. « Tu sais qu’on va se faire jeter de partout ? On peut même pas entrer dans les casinos… » Parce que ça aurait pu être bien, de tripler leur maigre somme de voyage. Bon, ils auraient aussi pu tout perdre. L’avantage de la grande ville, c’était qu’au moins, ils allaient passer inaperçus. Parce qu’ici il y avait beaucoup de monde et que les gens aux cheveux bouclés et les bruns, y’en avait un paquet. David finit par garer la voiture et ils descendirent chacun de leur côté. Puisqu’il ne savait pas si David voulait assumer leur relation, il resta à bonne distance. Il regardait un peu partout, à l’affût de la moindre bonnasse qui oserait s’approcher de David. Pas touche. « C’est quoi ton plan de génie alors ? Je sais qu’on n’est pas là pour rien et que t’as un truc dans le crâne ! »

Revenir en haut Aller en bas
 
PierreHope
PierreHope
MESSAGES : 415
INSCRIPTION : 27/04/2019
CRÉDITS : https://i.pinimg.com/originals/ba/cd/c1/bacdc13df383fe7476799da8a5257a66.jpg

UNIVERS FÉTICHE : ...
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3024-liste-rps-pierrehope
cat

on the road - PierreHope - Page 6 Empty


David
Oliver

J'ai 18 ans et je vis sur la route, aux USA. Dans la vie, je suis en fuite et je m'en sors comme je peux. Sinon, grâce à ma malchance, je suis fraîchement célibataire et je le vis bifbof.
Brandon Flynn :copyright: Tumblr-pureartsophia


Las Vegas: ses lumières, son bruit, son agitation permanente! Las Vegas ses casinos... Dans lesquels ils ne pouvaient en effet pas rentrer. Après s'être un instant perdu en admiration face à tout ce décorum, David atterrit et pris un plan des mains d'une statue de la liberté ambulante so kitsh et esquiva un mec chelou qui distribuait des câlins dans un costume de Batman qu'on trouvait à Toys'R'us pour moins de 30$; avant de se mettre dans un coin pour le consulter, Danny sur les talons.

"Quand j'avais 12 ou 13 piges j'ai vu le Mascarade Show in the sky du Rio All Suite Hotel and Casino sur le net. Les nanas étaient habillées -'fin façon de parler- par Victoria Secret. J'ai eu ma première éjac' nocturne... Malheureusement, ils le font plus depuis des années. Donc on va se contenter d'un club de strip-tease miteux après avoir fait de faux papiers et on ira se débaucher dans l'alcool et la drogue bon marché.". Le rigolo baisse le plan pour laisser juste dépasser ses yeux et se marre en voyant la tête du jaloux de service: "Je déconne.". C'est ptet bien ce qu'il aurait fait s'il était seul ou avec un pote hétéro (enfin sans la drogue et les faux papiers: il y serait allé au culot) et aurait improvisé. Heureusement qu'il regardait beaucoup la TV, se perdait des heures sur le net, et qu'il connaissait du coup quelques bons plans. Même si... Il vérifia sa montre: merde, vu l'heure tardive pas mal de trucs étaient fermés. Et puis ouais, il avait une idée mais il faudrait un miracle pour que ça marche alors pas question d'en parler.

"Tu me surestimes honey, je veux juste qu'on se vide un peu la tête tout en se faisant discret.". Il avait réfléchit à ce qui pourrait plaire à Dan. C'était ça être amoureux: essayer de faire des trucs qui éclatent aussi l'autre. Sans pour autant se renier quand même. Alors il avait opté pour ça mais restait à trouver où c'était...
"Là.".
Oliver tapota un point sur le plan et le replia avant de le fourrer dans son sac à dos et attrapa la main de Danny en sortant d'une grosse voix super virile: "Viens avec moi si tu veux vivre.".
Puis il le guida en fendant la foule jusqu'à leur destination.

***

"Bienvenu au AdventureDome Theme Park!". Oliver avait pris Ockfield par les épaules et ouvrait le bras devant eux à l'entrée du parc genre il était Willy Wonka qui faisait découvrir à Charlie sa chocolaterie.

Ils n'avaient pas le droit d'entrer dans le casino de l'hôtel, mais le parc d'attraction y était accessible. Y étaient regroupés tout ce qu'on trouvait dans une grande fête foraine classique: rollercoaster, manèges à sensation, stands de confiseries et de jeux d'adresse ou d'arcade... Rien à voir avec la petite fête foraine et ses 3 petits manèges qui s'installait près de leur patelin. David lui, trépignait comme un gosse. Les odeurs enivrantes de bouffe le faisait saliver. Peut-être qu'ils devraient faire les manèges avant de bouffer (ou après? Il savait jamais s'il fallait avoir le ventre vide ou plein pour pas gerber). Ils avaient besoin tout les deux de s'éclater un peu. Mais c'était à Dan de décider:
"Aller aller, on commence par quoi? T'as envie de quoi? C'est moi qui t'invites!".  
Bon il pourrait pas payer masse de trucs mais il avait vraiment envie de faire plaisir à son co-pilote. Et meilleur ami. Et nouveau chéri et... Et ça faisait déjà beaucoup pour une seule personne.

Revenir en haut Aller en bas
 
ALLES
ALLES
Féminin MESSAGES : 2267
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 23
RÉGION : Bourgogne
CRÉDITS : giphy

UNIVERS FÉTICHE : Réel mais je ne suis pas fermée à tester d'autres choses.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t2044-mm-celui-qui-voulait-etre-pere-sans-reponse
vanellope

on the road - PierreHope - Page 6 Empty


Dan Ockfield
J'ai 17 ans et je vis sur la route, quelque part aux USA. Dans la vie, je suis lycéen en fugue et je m'en sors bof bof hein. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire mais c'est pas le problème.

on the road - PierreHope - Page 6 Tumblr_na5aw50TFg1su3du1o1_500


George Shelley :copyright:️ P'titbou


L’un des problèmes de Danny, c’était sa naïveté. Alors quand David lui indiqua son plan A, il tomba totalement dans le panneau et ouvrit les yeux gros comme des billes. Club de strip ? Faux papiers ? Drogue ? Mais il allait où, là ?! Il pétait totalement les plombs ! Dan ne retrouva sa respiration que lorsque le brun annonça qu’il plaisantait. Il se reçut un coup dans l’épaule par le plus jeune, énervé contre lui-même d’avoir marché dans la plaisanterie. « T’es qu’un enfoiré d’abord ! Pis ose poser les yeux sur une de ces meufs refaites et tu vas comprendre la vie toi. » Voilà qu’il laissait entrevoir sa jalousie. David, c’était le sien maintenant. Enfin, ça avait toujours été le sien. Danny s’était toujours immiscé entre lui et ses autres amis, pour être certain que ce serait toujours lui son meilleur ami. Il avait plusieurs fois pété des câbles dans sa chambre en voyant David parler à d’autres gens sur des jeux en ligne ou sur les réseaux. Ouais… bah, il aurait dû se douter que c’était autre chose que de l’amitié déjà. « Viens avec moi si tu veux vivre. » Il ne put s’empêcher de rire face à la voix virile de son copain. Enfin, fausse voix virile. « Ouais, j’sais pas si je dois faire confiance en ton instinct de survie… » Il disait ça mais depuis le début du voyage, c’était David qui gérait les trucs chiants. Sans lui, il se serait déjà fait rattraper par les flics ou autre chose. Quoique, ces types étaient pas très réactifs. Mais sûrement qu’il se serait fait embarquer dans le camion du premier pervers venu.

Finalement, il suivit David sans trop ronchonner. De toute façon, il avait l’air sûr de son coup le con ! Et les voilà devant un parc d’attraction. Danny, c’était encore un gamin. Des étoiles dans les yeux, il regardait l’enseigne avec l’impression de retrouver son enfance. Enfance que son père lui avait si souvent retirée. Il adorait les manèges, le tir à la carabine, ce genre de conneries. Mais ils n’avaient pas les moyens pour ça ! Alors il regarda le garçon, surpris. « Mais on n’a pas de thunes David ! On va faire comment après ? » Et la réponse de l’intéressé qui, sûr de lui, semblait dire qu’ils se foutaient de l’après, qu’il fallait vivre maintenant. Réponse qui n’eut pas de mal à convaincre Dan. Il sourit et prit alors brièvement David dans ses bras pour le remercier. Il attrapa finalement le bras de David et l’entraîna avec lui sans ménagement. En effet, ça changeait totalement de leur patelin. Y’avait du monde, de l’ambiance, de la bonne musique. « Et si on commençait par des jeux ? J’aime bien le tir à la carabine, et j’ai envie d’impressionner mon petit-copain ! » qu’il dit avec un sourire. Il n’était pas hyper sportif comme garçon mais ça, il savait gérer. Lui il s’en foutait d’avoir une peluche, il voulait juste dégommer des ballons, ou des canettes, ça l’aiderait pas mal à évacuer la colère qu’il a depuis des années. « Viens on fait un pari. Celui qui explose le plus de ballons avec la carabine, il gagne un massage ! » Il était certain que cet enjeu plairait à David. Autant pour le côté compétition que pour le côté massage qui pourrait totalement déraper.

hj : on peut tirer le gagnant à pile ou face ;)

Revenir en haut Aller en bas
 
PierreHope
PierreHope
MESSAGES : 415
INSCRIPTION : 27/04/2019
CRÉDITS : https://i.pinimg.com/originals/ba/cd/c1/bacdc13df383fe7476799da8a5257a66.jpg

UNIVERS FÉTICHE : ...
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3024-liste-rps-pierrehope
cat

on the road - PierreHope - Page 6 Empty


David
Oliver

J'ai 18 ans et je vis sur la route, aux USA. Dans la vie, je suis en fuite et je m'en sors comme je peux. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple avec mon bf et je le vis surpris mais bien.
Brandon Flynn :copyright: Tumblr-pureartsophia


Et dans le mille. Il ressentit une drôle de chaleur quand son compagnon ouvrit de grands yeux écarquillés et qu'un air joyeux s'empara de ses traits. Il avait l'impression de revoir Danny petit. Quand il le traînait dans toutes ses âneries. Lui il était casse-cou. Dan c'était le petit qui restait dans son coin et faisait tout pour se faire oublier. Celui que les autres enfants aiment tourmenter. Mais c'était sans compter sur le caïd de la récré, Oliver himself qui avait bien refait le portrait des 2 tronches de cake qui avaient osé s'en prendre à Ockfield. Sa mère l'avait puni deux semaines (une pour chaque face écrasée). Pas de TV pas de jeux vidéos pas de bonbons pas de jeux avec les copains. Mais ça en valait largement la peine... Parce que le petit brun avait repéré celui aux grands yeux bleus depuis un moment mais il ne savait pas comment l'approcher. Après, la gueule d'ange ne l'avait plus lâché jusqu’à aujourd'hui.

Le morfale fût ramené au présent par le bouclé qui le serrait dans ses bras et à qui il rendit son étreinte brièvement avant de se faire traîner par un garçon tout aussi surexcité que lui.
«Et si on commençait par des jeux ? J’aime bien le tir à la carabine, et j’ai envie d’impressionner mon petit-copain !».
Le jeune homme sourit un peu débilement au mot "petit-copain". Ça le rendait dingue ado quand une personne disait "petit copain" au sujet de Danny mais dans le sens amical. Parce que justement il voulait pas qu'on les prenne pour un couple (et ça leur arrivait tout le temps). Et finalement, ben... C'était le cas maintenant. Dan n'avait pas besoin de ça pour l’impressionner. Mais il adorait l'idée qu'il veuille à ce point lui plaire.

Le plus jeune opta pour un tir sur ballon. Le plus compliqué de l'avis de David vu que les cibles étaient mouvantes mais bon, c'était pour s'amuser. Pas grave s'ils n'en touchaient que 1 ou 2.
«Viens on fait un pari. Celui qui explose le plus de ballons avec la carabine, il gagne un massage ! ».
L'obsédé des deux, c'était pas le plus petit normalement. C'était le grand dadet au sourire toujours en coin ou presque. Alors il le regarda un peu surpris, puis se souvint qu'il lui avait dit ne pas être... C'était quoi son expression déjà? Ah oui: un "neuneu tout chaste" (lol). Mais David avait peur de trop s'emballer. Sans doute qu'il voyait Danny encore trop innocent. Ça ne lui déplaisait pas. Pas du tout en fait. Il lui glissa à l'oreille:
"Ok mais on parle de massage nu, p'tit puceau.". Et il frôla sa nuque de ses doigts avant de s'approcher pour payer le tenancier et de dire avec un sourire malin en se tournant vers son fraîchement petit ami: "A toi l'honneur.".

Le jeune homme était meilleur tireur au lit qu'à la carabine de son humble avis. Les armes à feu, c'était pas son truc en plus. Ockfield lui, était pas mauvais aux jeux d'adresse. Il lui mettait la pâtée aux fléchettes. Et il n'était plus question de simplement s'amuser. Fallait pas le chauffer le David (et ce autant sur le point compet' que sur le point kekette). En le laissant commencer, il allait pouvoir observer les mouvements des cibles qui suivaient sans doute un cycle plus ou moins régulier malgré leur mobilité. Et ces carabines d'amusement tiraient toujours trop haut ou trop bas ou trop d'un côté ou de l'autre (comme une teub en fait! Mh, on se concentre). Le brun regarda l'autre se concentrer et commencer à tirer. Il s'en sortait un peu trop bien.

Alors qu'il rechargeait, il s'approcha donc de Dan et lui dit innocemment:
"Tu te souviens quand on était gamins et qu'on faisait les 400 coups? Tu t'égratignais tout le temps. Tu te souviens de ce que tu me réclamais parce que j'avais eu le malheur de le faire sur ton bobo lors de ta 1ère sortie avec moi?". Sûr qu'il s'en souvenait. Les fameux bisous magiques. Il se demandait même si Danny ne faisait pas exprès de se faire mal parfois pour être sûr d'en avoir, mais ça serait un peu sado-maso chelou surtout pour un mioche de cet âge à l'époque. Oliver ajouta en chuchotant à son oreille alors qu'il allait tirer: "Je te ferais bien des bisous magiques tout partout à l'hôtel ce soir.".
C'était déloyal mais il s'en foutait. Tout était bon pour gagner. Dan foira son tir et il eût un sourire satisfait tandis qu'il le fusillait du regard. Il lui fichu la paix pour le reste de sa session de tir. A son tour.

La carabine déviait légèrement sur la droite. Il ne laissa pas à son comparse le temps d'imaginer un plan pour le déconcentrer et tira rapidement une salve en rechargeant sans temps mort et termina son tour. Il avait gagné et pavana tandis que Dan choisissait la babiole de son choix. Il subit ses râlements avec un sourire ravi et lui colla un bisou sur le nez pour le calmer et continua par un autre sur la joue quand il continua (avec moins de véhémence ceci dit) puis encore sur l'autre joue et finit par ses lèvres. Enfin l'élu de son cœur arrêta de faire la tronche et il pût l’emmener faire le manège de son choix.

***
Pause pipi! Pendant le tour de son accompagnant, il regarda sa montre. Bon, le tirage devait avoir eu lieu. Il demanda à un duo de petites nanas qui l'observait en échangeant des messes basses de gonzesses en pouffant à qui mieux mieux s'il pouvait leur emprunter leur téléphone et vérifia sans trop y croire son ticket, ignorant celle des deux proposant qu'il prenne aussi son numéro. Toute façon il entendait plus rien, vérifiant, revérifiant, rerevérifiant puis les remercia d'un air distrait avant de venir rejoindre une gueule d'ange qui boudait un peu, croyant sans doute qu'il avait profité de son absence pour dragouiller (alors qu'il s'en cognait des gamines et puis il était fidèle quand il était en couple, et il l'était). Lui arborait un sourire un peu béat suscitant l'interrogation du perdant qu'il balaya du revers de la main en disant qu'il lui dirait plus tard. Il l'embrassa juste joyeusement devant tout le monde sans se cacher et proposa d'aller prendre un truc à bouffer. Il lui expliquerait en mangeant.

***
Attablé devant un hot-dog dont il s’empiffrait joyeusement, David raconta entre deux bouchés à un Ockfield qui s’agaçait de plus en plus de ses mystères:
"Ce matin le gars de l'épicerie où j'ai pris les sandwichs et la flotte avant de partir m'a proposé de prendre un ticket de loterie PowerBall. J'ai rigolé parce que chez nous en Californie, y'a pas cette loterie mais on est dans le Nevada maintenant. Et je pensais pas qu'à 18 ans on pouvait y jouer mais ouais.".
Oliver se lécha joyeusement les doigts avant d'aviser la barquette non terminée du châtain en face et lui chipa une frite.
"Je me suis dis ouais pourquoi pas et j'ai mis nos jours et mois de naissance et ton âge et puis en complémentaire l'âge de ma mère quand elle m'a eu vu qu'on peut choisir qu'un chiffre en plus des 5 autres.".
Reléchage de doigt et descente de soda avant de roter et de s'excuser.
"Bref j'ai vérifié et devine quoi...".
Retour du sourire béat: "En plus de gagner un massage j'ai eu 3 numéros et le complémentaire et du coup j'ai gagné une petite somme donc...".

David prit son sourire charmeur:
"Ce soir je te gâte.".
Il se délecta de l'air un peu perdu de son cadet qui se demandait s'il parlait au sens propre ou au figuré et ne dit plus un mot avant de prendre sa main quand il eût terminé son repas pour le ramener avec lui à la voiture et l emmener vers leur destination (avec un arrêt pour récupérer son dû bien entendu auprès d'une boutique agrée).

***
Propre ET figuré. Mais ça... Dan le découvrivrait bien assez tôt.

Bon il avait pas non plus gagné une somme de ouf mais il pouvait offrir pour une nuit à son amoureux un peu mieux que le confort spartiate d'un motel. On était loin du Caesars Palace et consorts mais c'était propre et presque classe. Pas de déco obsolète ni de tâches suspectes sur la moquette. David Oliver jeta les sacs dans un coin et fila en disant qu'il allait se doucher et siffla en ouvrant la porte: ça changeait de la pièce d'eau où tout tenait dans 3m2 et de la faïence craquelé! Simple mais efficace.
"Danny, y'a même des serviettes!!!".
Pour Oliver c'était le comble du luxe là!

Il ne ferma pas tout à fait la porte et essaya de se calmer tandis qu'il se savonnait mais c'était peine perdu. Il ne pensait qu'aux mains de l'autre garçon sur lui et en ressentait un mélange d'excitation et d'un peu d'appréhension. Il sortit en David version toge serviette, et se contint pour ne pas embrasser le possesseur des yeux bleus qui faisait chavirer son cœur et lui dit en souriant d'un air entendu:
"A ton tour.".

Puis il alla l'attendre sagement en s'asseyant sur le lit, regard perdu par la fenêtre, tentant de ne pas imaginer l'eau qui dégringolait sur le corps nu de son intime. Il savait très bien que tout ça allait très vite. Mais il était bien avec Dan. Il était lui même. Il n'avait pas besoin de se préoccuper ou non de lui plaire. Il aimait tout de lui comme il était. Son empressement et sa passion comprise.

Dédaignant les lumières de la ville au dehors sur lesquelles il tira le rideau, David alla éteindre la grande suspension et alluma une des lampes de chevet avant de dénouer son pagne et de s'allonger nu sur le ventre en attendant l'objet de ses désirs.

Revenir en haut Aller en bas
 
ALLES
ALLES
Féminin MESSAGES : 2267
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 23
RÉGION : Bourgogne
CRÉDITS : giphy

UNIVERS FÉTICHE : Réel mais je ne suis pas fermée à tester d'autres choses.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t2044-mm-celui-qui-voulait-etre-pere-sans-reponse
vanellope

on the road - PierreHope - Page 6 Empty


Dan Ockfield
J'ai 17 ans et je vis sur la route, quelque part aux USA. Dans la vie, je suis lycéen en fugue et je m'en sors bof bof hein. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire mais c'est pas le problème.

on the road - PierreHope - Page 6 Tumblr_na5aw50TFg1su3du1o1_500


George Shelley :copyright:️ P'titbou


Dan était sûr de lui, c’était un excellent tireur et il allait le gagner, son massage. S’il n’avait jamais trop apprécié les contacts sur sa peau à cause des nombreuses blessures, il était persuadé cependant que les mains d’Oliver sur son corps seraient douces et bienveillantes. Qu’elles lui permettraient de changer le rapport qu’il avait avec son propre corps. Mais pour ça, il fallait gagner. Et le David, il avait l’air de le vouloir son massage ! Parce qu’il s’amusa à déconcentrer Dan, en parlant de nudité, de bisous partout… Et le petit con, il avait réussi son coup. Parce que le Dan, il rata plusieurs coups. Et il perdit. Très vite, le garçon fit la moue. Il avait horreur de perdre. Il détestait perdre, même. Pis il avait rêvé des mains de son ami sur son corps, aussi… Mais il était bon joueur, ils avaient parié, il avait perdu. Il l’aurait son massage, le David ! Et il serait tellement envoûtant qu’il ne résisterait pas longtemps à l’envie de lui sauter dessus ! C’était peut-être ce que Dan cherchait à faire. Arrêter d’être le gamin qu’on surprotégeait, essayer d’être une “bombe sexuelle” comme David il aimait.

Le mélange bisous magiques partout et massage nu avait eu raison de lui. Mais en lot de consolation, il avait le droit à une jolie peluche ! Il faisait quand même un peu la gueule, Dan. Alors, avec toute la mauvaise foi du monde : « Mouais… J’ai fait exprès de perdre d’abord… Pour te faire plaisir et tout… » On n’y croyait pas le moins du monde.

Avant de rentrer à l’hôtel, ils décidèrent d’aller manger quelque chose. David était bizarre. Etait-ce parce qu’il pensait au massage qui l’attendait ? Non, y’avait autre chose. Et il semblait décidé à faire maronner son meilleur ami qui le dévisageait en attendant qu’il crache le morceau. Quand enfin il commença à se remplir le bide - quand on connaissait David on savait que c’était par là qu’il fallait commencer pour obtenir quelque chose de lui - le plus âgé se lança. Dan ne toucha pas à sa bouffe, l’écoutant simplement jusqu’au bout. Il avait gagné de la thune ! Ca, c’était une sacré chance ! Un sourire égaya ses lèvres. Cela dit… Malheureux en amour, heureux en jeu… Il espérait que ce proverbe soit faux. « Oh bordel génial ! T’es génial David ! » Le plus raisonnable serait de ne pas investir cet argent dans n’importe quoi. Et pourtant, quand David souhaita le gâter, et même choisir un hôtel un peu plus classe, Dan ne voulut pas l’en empêcher. Parce qu’il avait envie d’un peu plus de luxe aussi, pour passer une vraie bonne nuit avec son amoureux. En plus, avec ce qui les attendait prochainement… Ils ne pouvaient pas faire ça dans un lit tout crasseux !

Alors que son ami se trouvait sous la douche, il se sentait un peu anxieux. Est-ce qu’ils feraient leur première fois, ce soir ? Dan voulait se montrer sexy. Montrer une autre facette de lui. Sauf que ça l’angoissait… David il n’était plus puceau et il pouvait se moquer de lui. Mais il n’allait pas le faire, pas vrai ? Parce que si David faisait souvent des blagues, il serait sûrement plus sérieux, si un tel moment devait se produire entre eux. Enfin, Dan l’espérait… Il ne saurait pas comment réagir face à des blagues de mauvais goût pendant qu’ils le faisaient.
Il fut vite tiré de ses pensées. A son tour d’aller à la douche. Il se releva et lui fit un petit sourire gêné avant d’aller se doucher. Rien qu’à penser à ce massage, il s’excitait tout seul. Et puisqu’il serait nu pour le masser - c’était ça la condition non ? - ça risquait fortement de se voir. Alors il mit un peu de temps dans la douche, sans trop savoir quoi faire. Dan finit par en sortir. Il se mordit la lèvre alors que ses yeux se baladaient sur les courbes de David, notamment ses fesses. Il faisait noir, mais la faible lumière qui traversait les rideaux, lumières d’une ville qui ne dormait jamais, lui laissaient entrevoir le minimum. Il s’approcha doucement, nu, lui aussi, puis s’arrêta à côté du lit. « Euh… » Est-ce qu’il devait se mettre à califourchon sur lui ? Ca lui paraissait logique, quand il était habillé. Mais là, ça risquait de faire tout bizarre. Il s’y risqua finalement et grimpa sur le lit pour venir se mettre sur David. Le silence était pesant. Finalement, il aurait bien voulu que David fasse une blague débile pour détendre l’atmosphère. Ou détendre autre chose… qui était très tendu. Il posa finalement ses doigts sur les épaules de son ami, qu’il commença à masser. Il essayait d’être sensuel, d’avoir confiance en lui, mais il se sentait juste ridicule. A ne pas savoir comment faire. « Dis-moi si je te fais mal… » Phrase à ne pas sortir de son contexte !

Alors qu’il le massait depuis bien deux minutes seulement, il finit par se pencher pour embrasser sa nuque. Dan, c’était un petit puceau. Un petit puceau plein d’hormones. Et cette fois, c’était peut-être lui le plus obsédé des deux… Alors il finit par murmurer tout contre son oreille, tentant une voix suave et sexy : « Je... j’ai envie de toi David… » Toute cette soirée avait été parfaite. Pourquoi ne pas la finir en beauté ? Ils n’auraient pas l’occasion de se payer ce genre d’hôtel tous les soirs.

Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


on the road - PierreHope - Page 6 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
on the road - PierreHope
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: