-39%
Le deal à ne pas rater :
Huawei P30 Smartphone
395 € 649 €
Voir le deal

Partagez
 
 
 

 "En ton doulx cœur, toute ma foy" ¤ ft. Solille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
Jérémie
Jérémie
Masculin MESSAGES : 92
INSCRIPTION : 23/02/2019
ÂGE : 27
RÉGION : Grenoble
CRÉDITS : Design by Jeannie C.

UNIVERS FÉTICHE : Historique
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Tortue

"En ton doulx cœur, toute ma foy" ¤ ft. Solille Empty

Le contexte


Novembre 1685. Après des années de sièges militaires puis de durcissement des mesures à l'encontre des protestants de France, le souverain Louis XIV vient de révoquer l'édit de Nantes - qui leur assurait une liberté de culte et une tranquillité chèrement acquise auprès d'Henri IV au siècle dernier. Des réformés, petites gens comme grands seigneurs, fuient le royaume afin d'aller s'installer dans les pays voisins. Aux alentours de La Rochelle, ville particulièrement meurtrie par les affrontements religieux, puis soumise au siège de 1628 en tant que place forte des huguenots, les chemins d'un noble et d'une humble paysanne vont se croiser.

Revenir en haut Aller en bas
 
Jérémie
Jérémie
Masculin MESSAGES : 92
INSCRIPTION : 23/02/2019
ÂGE : 27
RÉGION : Grenoble
CRÉDITS : Design by Jeannie C.

UNIVERS FÉTICHE : Historique
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Tortue

"En ton doulx cœur, toute ma foy" ¤ ft. Solille Empty


Amélien
de Ravignan

J'ai 27 ans et je vis à La Rochelle, Royaume de France. Dans la vie, je suis vicomte, membre de la noblesse de Robe et je m'en sors plutôt bien. Sinon, en raison de ma religion dissidente et de ma boiterie, je dois être prudent et je le vis aussi sagement que possible.


avatar ©️ Dougray Scott (dans A tout jamais)


Le soir tombait et la fatigue commençait à se faire sentir. Alors que le soleil crépusculaire coulait ses teintes rouges à l'horizon, Amélien porta sa main en visière et cilla pour consulter les environs. Des champs à perte de vue. La ville ne serait pas regagnée avant encore une ou deux journées de cheval. Il y avait heureusement une très modeste demeure sur la gauche du sentier. Peut-être de braves gens l'y pourraient-ils accueillir ? Il resserra le harnais de sa monture au creux de son poing ganté et donna un coup assez sec, en guise d'ordre de redémarrer.
Son corps se fondit tout entier dans le lent balancier de l'animal au pas tranquille. Son pied-bot bien sanglé allait parfois d'avant en arrière et il gardait, à portée de main, la canne dont il aurait besoin lorsque le moment serait venu de sauter à terre.
L'homme inspira une longue bouffée d'air, satisfait d'avoir pu mener à bon port une pauvre famille de manants huguenots, décidée à fuir le pays. Entre réformés, il fallait se montrer solidaires depuis que la couronne de France s'était mise en tête de les menacer, non sans envoyer ses dragons et autres gens d'armes leur faire la traque partout où cela était possible...
Enfin arrivée devant l'épaisse porte en bois de la fermette, il mit pied à terre. Amélien prit appui sur sa canne, gardant la bride de son destrier dans l'autre main. Il toqua.

Revenir en haut Aller en bas
 
Solille
Solille
Féminin MESSAGES : 100
INSCRIPTION : 13/03/2019
CRÉDITS : /

UNIVERS FÉTICHE : Romance, fantastique, réel, animé , je suis preneuse de pas mal d'idée
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Tortue

"En ton doulx cœur, toute ma foy" ¤ ft. Solille Empty


Emilie Blot
J'ai 24 ans et je vis à La rochelle, royaume de france. Dans la vie, je suis paysanne et je m'en sors très bien. Sinon, je vis chez mes parents, je suis célibataire et je le vis plutôt sans soucis.




drew barrymore ©️ Ever After


La brise du vent commençait réellement à souffler, le vent était frais, les cheveux d'Emilie virevoltaient au grès du vent. Le soleil se coucher à l'horizon, c'était l'heure de mettre les poules à l’abri dans leurs poulaillers. Émilie adorait s'occuper de la ferme de ses parents, ceux ci ne vivaient pas dans l’opulence certes mais ils n'étaient pas dans la misère non plus. La ferme était composé de volailles, de bovins et de quelques petits champs. On y récoltait du blé, des pommes de terres et quelque autres légumes comme le panais. Les repas du soir, en plein hiver, est essentiellement composer de soupes. Emilie préférait le printemps avec ces fruits et ces légumes de saison.
Émilie, emmena les dernières retardataire et ferma le loquet. Elle se dirigea dans sa maisonnette, ses parents était attablé autours de la table en bois. La cheminé flamboyait, pour réchauffer la pièce principal. L'hiver commençait déjà à pointer le bout de son nez, il faisais de plus en plus frais dehors même l'ambiance était glaciale dans les rues. Tout le monde savait exactement pourquoi, les gens d'armes traquer les huguenots.
Un bruit la sortie de sa rêverie, on toqua à sa porte. Son père surpris l'interrogea du regard.
« Qui c'est à cette heure-ci ? »
La jeune femme souleva ses épaules.
L'homme de la maison se dirigea vers la porte, l'ouvrit avec prudence.
« Bonsoir, que puis-je pour vous ? »  
Revenir en haut Aller en bas
 
Jérémie
Jérémie
Masculin MESSAGES : 92
INSCRIPTION : 23/02/2019
ÂGE : 27
RÉGION : Grenoble
CRÉDITS : Design by Jeannie C.

UNIVERS FÉTICHE : Historique
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Tortue

"En ton doulx cœur, toute ma foy" ¤ ft. Solille Empty


Amélien
de Ravignan

J'ai 27 ans et je vis à La Rochelle, Royaume de France. Dans la vie, je suis vicomte, membre de la noblesse de Robe et je m'en sors plutôt bien. Sinon, en raison de ma religion dissidente et de ma boiterie, je dois être prudent et je le vis aussi sagement que possible.


avatar :copyright:️ Dougray Scott (dans A tout jamais)


Un homme d'âge mûr vint ouvrir la porte et salua poliment le seigneur. Amélien ôta son feutre et salua avec diligence celui qui devait être le chef de cette maison. Son autre main tenait fermement sa canne, sur laquelle se reposait sa jambe affublée d'un pied bot. Mais l'homme était galant, bien mis de sa personne et se tenait droit dans l'embrasure de la porte, un sourire aux lèvres.
Ses yeux se perdirent quelques secondes dans l'obscurité de la demeure, qui se laissait entrevoir derrière le sieur, quoique voilée par pénombre poussiéreuse de ces demeures de campagne. Y avait-il d'autres personnes dans cette maison ? Les ombres ne le lui laissaient pas encore voir si c'était le cas. Le jeune seigneur se concentra de nouveau sur l'hôte.

"Messire, veuillez me pardonner de vous déranger à cette heure tardive... Je me nomme Amélien de Raignan. Je reviens d'un voyage mené en urgence et me suis laissé prendre par le temps, si bien que me voilà à la recherche d'un abri pour cette nuit, avant de reprendre ma route demain. Auriez-vous la bonté de m'offrir l'hospitalité ?"

Il préférait ne pas donner son titre complet, ni écraser ces gens de l'ombre - parfois intimidante - de sa noblesse. Son seul nom de famille suffisait d'ailleurs amplement à signifier son statut plus que confortable. Amélien ne parlait pas non plus de la raison de son voyage : voiturer des protestants jusqu'à la frontière, voilà qui ne devait pas trop se savoir. Ces braves gens pourraient être des catholiques, hostiles aux huguenots. Ils pourraient aussi avoir l'idée de dénoncer les passeurs. Sait-on jamais. La version officielle serait donc un voyage rallongé par le grand retard d'un connaissance qu'il avait eu à rencontrer. Amélien était déjà bien heureux de n'avoir croisé aucune patrouille suspicieuse sur son chemin. La chance devait continuer à lui sourire.
Quittant ses pensées et croisant à nouveau les yeux du fermier, il rajusta le chapeau sur sa tête et plongea la main dans une de ses poches. Il n'en tira rien pour l'instant et ajouta seulement :

"Je pourrai bien sûr vous payer cette nuitée."

Revenir en haut Aller en bas
 
Solille
Solille
Féminin MESSAGES : 100
INSCRIPTION : 13/03/2019
CRÉDITS : /

UNIVERS FÉTICHE : Romance, fantastique, réel, animé , je suis preneuse de pas mal d'idée
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Tortue

"En ton doulx cœur, toute ma foy" ¤ ft. Solille Empty


Emilie Blot
J'ai 24 ans et je vis à La rochelle, royaume de france. Dans la vie, je suis paysanne et je m'en sors très bien. Sinon, je vis chez mes parents, je suis célibataire et je le vis plutôt sans soucis.




drew barrymore :copyright:️ Ever After

L'air de dehors pénétra dans la demeure par la porte entrouverte. Emilie fut parcourus de frisson. Elle entendit la voix d'un jeune homme, elle voulait le voir ou du moins l’apercevoir.

« Très bien jeune homme mais la nuit sera de 6 pièces d'or. Si vous voulez le dîner plus le petit déjeuné alors ce sera 10 pièces d'or le tout. »

"Dormir chez nous ?" pensa t-elle. C'était pas la première fois que la famille Blot faisait cela mais à chaque fois Emilie était excitée de rencontrer de nouvelle personne, raconter des anecdotes ou bien leurs voyages. Cela faisais très longtemps que ça ne s'était pas produis. Une fois, un homme d'un certain âge était venu séjourner un soir dans leur petite ferme. Elle avait passé la moitié du repas a écouter l'homme et ses voyages.

Emilie regarda sa mère, puis tourna la tête en direction de la porte toujours entrouverte. La voix de son père résonna dans la pièce principal.

« Sois vous acceptez mon offre, sois vous continuez votre chemin. »

Son père n'était pas à prendre avec des pincettes, c'était un homme plutôt direct, qui n'aimait pas perdre son temps.

La jeune fille n’espérait qu'une chose, que se messire rentre et lui raconte ses nombreux voyages.
Revenir en haut Aller en bas
 
Jérémie
Jérémie
Masculin MESSAGES : 92
INSCRIPTION : 23/02/2019
ÂGE : 27
RÉGION : Grenoble
CRÉDITS : Design by Jeannie C.

UNIVERS FÉTICHE : Historique
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Tortue

"En ton doulx cœur, toute ma foy" ¤ ft. Solille Empty


Amélien
de Ravignan

J'ai 27 ans et je vis à La Rochelle, Royaume de France. Dans la vie, je suis vicomte, membre de la noblesse de Robe et je m'en sors plutôt bien. Sinon, en raison de ma religion dissidente et de ma boiterie, je dois être prudent et je le vis aussi sagement que possible.


avatar :copyright:️ Dougray Scott (dans A tout jamais)


Le moins que l'on pouvait dire, c'était que l'homme s'avérait d'une rudesse directe et précise, sans nul rond de jambe. Mais après tout cela ne déplaisait pas à Amélien : bien d'autres sieurs auraient enrobé leurs paroles dans des flatteries doucereuses toujours promptes à se mettre au mieux avec un noble personnage grâce à de pures convenances. Des petits seigneurs prétentieux pourraient s'avérer bien plus susceptibles, surtout envers des gens qui théoriquement leurs seraient inférieurs. Le boiteux en revanche ne concevait qu'une certaine méfiance vis-à-vis de ces attitudes empruntées qu'adoptaient ses pairs.
Aussi le jeune homme acquiescera-t-il avec neutralité, avant de payer la somme réclamée. Il passa sa canne dans son autre main, tira les Louis d'or de son aumônière et les tendra, avec un sourire, au fermier. Le vicomte ajoutera deux Louis supplémentaires, avant de demander :

"Voici pour que mon cheval ait le nécessaire afin de récupérer des forces, je vous prie."

La transaction effectuée, il reprit sa canne en bonne main et suivra l'homme à l'intérieur du logis. Amélien laissa son regard flotter ici et là, appréciant la tenue de la demeure, puis distingua vite la silhouette d'une jeune femme. Probablement la fille du propriétaire. Il ôta son chapeau devant elle pour la saluer comme il se devait.

"Mademoiselle."

Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


"En ton doulx cœur, toute ma foy" ¤ ft. Solille Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
"En ton doulx cœur, toute ma foy" ¤ ft. Solille
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]
» Un peu d'intimité... [ pv : Perséphale et Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers historique :: Renaissance-
Sauter vers: