Le Deal du moment : -42%
SanDisk Carte Mémoire MicroSDHC Ultra 128 Go + ...
Voir le deal
17.99 €

Partagez
 
 
 

 Drugs take you to Hell, disguised as Heaven [Pug] [18+]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16, 17  Suivant
 
Poupourino
Poupourino
Masculin MESSAGES : 793
INSCRIPTION : 06/04/2017
ÂGE : 24
CRÉDITS : Dunno

UNIVERS FÉTICHE : Un peu de tout
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t918-le-pti-moka
Narnia

Drugs take you to Hell, disguised as Heaven [Pug] [18+] - Page 15 Empty

2h1SJ5FZ_o.png
Noah
J'ai 36 ans et je vis à Chicago, USA. Dans la vie, je suis pompier et je m'en sors très bien.

Drugs take you to Hell, disguised as Heaven [Pug] [18+] - Page 15 Original

#687ac0
Jesse Spencer
Lowie n'aidait en rien à mes rougeurs, bien au contraire, les amplifiant si facilement par de simples mots. Cute. Je n'étais pas cute, j'étais un pompier fort et sexy et ... Alright. Peut-être bien que ça me faisait plaisir, en fait, son petit compliment mine de rien. Sauf que je rougissais d'autant plus, question de bien aider mon cas. Malgré tout, la petite caresse de son pouce sur ma main me faisait du bien et me faisait réellement sentir comme sa petite princesse, et une partie de moi réalisait qu'en fait, ça ne me dérangeait pas vraiment. J'avais mené la danse lors du camping, c'était davantage ma force, mais il était ici dans son élément et je me laissais mener avec plaisir, content au final de la tournure des choses.

J'avais déjà dans la tête de belles idées sur la suite de notre soirée après notre souper, à voir comment on se mangeait du regard, cela promettait- nous allions sans aucune doute découvrir à quel point le lit était fantastique, et pas seulement pour dormir. Nous avions tout notre temps de toute façon, rien ne nous attendait demain matin sinon un brunch sans aucun doute délicieux, lorsque l'envie nous prendrait de sortir enfin du lit. On avait malgré tout réussi à trouver quelque chose à manger même si on avait du mal à se concentrer sur nos menus, suivant l'idée de Lowie d'essayer les deux et de se partager. De toute façon, si l'on restait la semaine, nous aurions le temps de tester encore davantage leur menu, ce qui me plaisait fortement.

Nous avions désormais des coupes de vin et de magnifiques assiettes devant nous, et la toute première bouchée me revint, Lowie tendant sa fourchette vers moi. Avec une petite excuse amusante que je savais être fausse, offrant tout de même un petit rire adorable qui, bien que bas, nous attira un peu d'attention et de sourires à la vue de moi acceptant la bouchée. « Oh wow. Thats delicious » Je lui rendis la petite attention, tendant vers lui la première bouchée de mon plat. Je pu ensuite goûter à mon propre souper, et les deux étaient franchement excellents, ce fut ainsi un beau partage dans la bonne entente et les multiples sourires et petites attentions. Nos mains qui se retrouvaient par moments, les coupes de vin qui se vidaient puis se remplissaient. Une fois arrivés au dessert, je savais pertinemment que c'était de la gourmandise plus qu'autre chose, mais je souris tout doucement en prenant la main de Lowie entre les miennes sur la table. « Lets share a dessert » J'avais somme toute bien réussi à ignorer l'attention que l'on attirait, à la fois positive et plus malaisée, certains inconfortables avec notre orientation et d'autres trouvant au contraire que deux beaux monsieurs se tenant la main était particulièrement adorable. Je m'étais convaincu de ne plus m'en soucier au fil des gorgées de vin, disons-le honnêtement.

Encore une fois, ce fut un beau partage en utilisant la même cuillère, pas de gêne et de dégoût entre nous. C'était délicieux encore une fois, sucré à souhait et tout ce que j'aimais. J'étais vraiment une petite princesse gâtée ce soir, décidément, et mon prince m'avait emmené dans un petit coin de paradis malgré mes bougonnements de départ. Une fois notre souper terminé, j'avais d'autres idées derrière la tête, mais fut sage au début, nous donnant au moins le temps de retourner à notre chambre avant de faire un peu des miennes. Le pantalon qui se perdait, suivit tranquillement du chandail, dos à Lowie alors que je faisais exprès d'y aller de gestes délibérés, teasing.

Revenir en haut Aller en bas
 
Thor(pille)
Thor(pille)
Masculin MESSAGES : 836
INSCRIPTION : 05/04/2017
ÂGE : 27
CRÉDITS : Visa, Mastercard

UNIVERS FÉTICHE : .
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t915-piggy-skelly https://www.letempsdunrp.com/t1058-why-are-iphone-chargers-not-called-apple-juice
Narnia

Drugs take you to Hell, disguised as Heaven [Pug] [18+] - Page 15 Empty

ZYjadTx.png
Lowie
J'ai 34 ans et je vis à Chicago, USA. Dans la vie, je suis pompier et je m'en sors bien.

tenor.gif


Taylor Kinney
Il me prouvait définitivement qu’il était cute, amplifiant ses rougeurs qui ne faisaient que me faire craquer un peu plus encore pour son côté adorable. Je crois bien que ça serait le cas pour le reste de la soirée qui était si bien partie. Il est clair que le vin allait aider, en plus de la bonne nourriture. Ils avaient mis le paquet sur la présentation, définitivement. Noah méritait la première bouchée, autant pour le nourrir lui que les petits regards. Il n’avait pas rejeté cette forme d’avance qui trahissait un peu plus l’aspect romantique du dîner. Chose que j’avais traduit en ok pour la suite des choses. Si hier matin j’avais le thème de rester bien amical pour ne rien brusquer dans notre relation et prendre notre temps, je n’avais pas réalisé que j’avais fait une résolution digne du premier janvier : faite pour ne durer que si peu longtemps. Je crois que la preuve était là d’ailleurs. Ce n’était pas un sourire de : ouaiiiis buddyyyy, que j’avais aux lèvres. Ils étaient certainement en train de me trahir. Et si je pouvais ne serait-ce que m’observer, j’aurais pu le réaliser et me traiter d’imbécile avant de rectifier le tir.

Trop tard pour ça, d’autant plus lorsque Noah me rendit la pareille. « Better than hotdogs? » Je ne pouvais jamais m’empêcher de faire mon petit comique. Je savais très bien que ce n’était pas du tout la même comparaison. C’était comparer du fast food, en un sens, avec la gastronomie. Ce ne fut certainement la dernière représentation du petit humoriste, qui persista pour le reste du souper, accompagné des rires et des bouchées séparées. Ça et les petites attentions pour garder la flamme du flirt qui persistait entre nous. On s’assurait mutuellement de garder la braise bien chaude. Et je crois bien qu’il n’avait en rien aidé en commandant le dessert à partager. Le vin peut-être ? Qui sait. Ou peut-être se retrouvait-il à la même place que moi dans la relation ? Peut-être que je réfléchissais trop. Mais s’il avait voulu rester dans l’amical, disons qu’il aurait commandé deux desserts, et pas un qui vomirait le couple. M’voyez ? Il l’avait fait, sans hésiter, lui réservant le même traitement, soit le nourrir de temps à autres. Je n’avais définitivement pas pu résister à cette envie de m’étirer à un moment pour lui voler un baiser, usant l’excuse du chocolat sur le rebord des lèvres. Le classique, bien entendu. J’en prenais soin de ce Noah, comme la prunelle de mes yeux. Parce que j’étais en amour, tout simplement.

Je tenais toujours la main de ma princesse lors de notre retour vers notre chambre, mais certainement pas pour bien longtemps. J’avais eu le temps de fermer la porte derrière nous avant de croiser la surprise. J’avais droit à une forme de strip, qui me faisait grandement sourire. « I didn’t know there’s a part two to that dessert… » Mensonge. Je le savais très bien car nous avions passé la soirée à nous charmer l’un et l’autre. Il y avait une différence toutefois, du moins chez moi. Un petit sentiment qui voulait faire les choses différemment, qui me guidaient aveuglément vers lui, vers cette grade douceur en frôlant mes lèvres contre ses épaules, avec mes doigts découvrant délicatement sa peau. « You’re the best part of that dessert. » en un petit murmure, alors que je continuais ce petit traitement. Entre deux pertes de vêtements, pour nous égaliser tout de même un peu. Je n’allais peut-être pas lui donner ce qu’il voulait, du moins pas complètement, en prenant largement mon temps, en l’enlaçant par derrière le temps de profiter de son cou, cette fois. Pendant combien de temps? Aucune idée. J’avais malgré tout fini par le retourner pour m’occuper de ses lèvres, sans que la presse ne se pointe le bout du nez, le faisant reculer pour que nous tombions tous les deux sur le lit. Pour la suite? Il devrait encore patienter, car mes lèvres comptaient bien s’occuper de l’entièreté de son torse, sans jamais perdre cette thématique de la douceur. Il semblerait bien que j’avais une idée derrière la tête. Il semblerait bien que ce soir aussi je change nos plans habituels. Il semblerait bien que ce soir je n’avais qu’une envie et c’était de lui faire l’amour.

Revenir en haut Aller en bas
 
Poupourino
Poupourino
Masculin MESSAGES : 793
INSCRIPTION : 06/04/2017
ÂGE : 24
CRÉDITS : Dunno

UNIVERS FÉTICHE : Un peu de tout
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t918-le-pti-moka
Narnia

Drugs take you to Hell, disguised as Heaven [Pug] [18+] - Page 15 Empty

2h1SJ5FZ_o.png
Noah
J'ai 36 ans et je vis à Chicago, USA. Dans la vie, je suis pompier et je m'en sors très bien.

Drugs take you to Hell, disguised as Heaven [Pug] [18+] - Page 15 Original

#687ac0
Jesse Spencer
Il est vrai de dire que je prenais de plus en plus goût à cet hôtel et aux moments que nous y partagions, après avoir fait le petit deuil de notre trip de camping. Ce n'était que partie remise, on reviendrait l'été prochain lorsqu'il ferait plus chaud, et pour l'instant, cette alternative était de plus en plus alléchante et réussissait à me conquérir par de la bonne bouffe et de beaux moments partagés. Partager le dessert était une idée un peu risquée de ma part, amplifiant grandement l'aspect romantique de notre souper, mais je ne regrettais aucunement, alors que l'on partageait les bouchées en se regardant comme deux beaux imbéciles heureux, à se faire des petits sourires, les yeux brillants. Je n'avais pas prévu qu'il prendrait l'initiative de m'embrasser ainsi devant tout le monde, cependant, et ce fut le retour en force des rougeurs, bien que j'eus un petit sourire gêné par la suite qui trahissait qu'au final, ça ne m'avait pas trop embêté.

Si j'avais cherché à l'allumer par mon petit strip une fois dans la chambre, mes gestes avaient semble-t-il eu des effets différents de ceux escomptés. Je l'avais certes attiré à moi, mais pas pour me ravager comme il savait si bien le faire. J'avais eu droit à beaucoup de douceur, à ses bras autour de ma taille et ses lèvres contre mon épaule, à me faire un beau petit compliment qui tira un sourire à mes lèvres. C'était bien aussi, je fermai les yeux toujours avec un sourire, profitant tout simplement du moment alors que l'on était agréablement pressés l'un contre l'autre dans une petite bulle plus douce de tranquillité. Il me tourna éventuellement pour que l'on puisse se faire face et s'embrasser, toujours sur cette même lancée, bien que nous ayons désormais trouvé le lit. Ce n'est pas pour autant que les choses passaient au niveau supérieur, bien au contraire.

La douceur persistait, partout contre mon corps, Lowie prenant tout son temps et me tirant des petits soupirs par moment, alors que mon impatience augmentait de plus en plus. J'avais envie de lui, de le sentir contre moi, en moi ... la douceur c'était bien, mais mon envie était grandissante et il ne faisait rien pour y remédier, y contribuait même au contraire. Je finis par glisser une main contre sa tête, dans ses courts cheveux argentés, y passant mes doigts pour lui donner un peu de douceur en retour, participer à cet échange à ma façon. Sauf que bien vite, ce ne fut plus suffisant. J'employai alors les grands moyens, mon ton bien needy alors que je murmurais un « Lowie, please ... »

Revenir en haut Aller en bas
 
Thor(pille)
Thor(pille)
Masculin MESSAGES : 836
INSCRIPTION : 05/04/2017
ÂGE : 27
CRÉDITS : Visa, Mastercard

UNIVERS FÉTICHE : .
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t915-piggy-skelly https://www.letempsdunrp.com/t1058-why-are-iphone-chargers-not-called-apple-juice
Narnia

Drugs take you to Hell, disguised as Heaven [Pug] [18+] - Page 15 Empty

ZYjadTx.png
Lowie
J'ai 34 ans et je vis à Chicago, USA. Dans la vie, je suis pompier et je m'en sors bien.

tenor.gif


Taylor Kinney
Je savais bien que Noah avait dû chercher à allumer la flamme impatiente et habituelle qui nous habitait lorsque l’envie nous prenait. J’avais envie de faire les choses différentes, après tout, ne m’avait-il pas donné les reines ? My call. Ça s’appliquait à tout pour ma part, plus particulièrement en cet instant. Tout simplement car j’avais ce que l’on appelait, sans le moindre doute, une petite explosion de sentiment pour cet homme. Je voulais prendre tout mon temps, mais peut-être n’étions nous pas tous sur la même longueur d’ondes, du moins pas complètement. Il me laissait faire, me laissant le couvrir de baisers, jusqu’à ce qu’impatience ne se pointe. Il me laissait comprendre ses désirs, n’y allant pas de main morte dans les moyens employés pour me faire passer le message. Il voulait la suite sans plus attendre, là, maintenant. Il n’allait obtenir pas grand-chose de plus que notre complète nudité, du moins, pour le moment. Je ne l’avais pas laissé seul bien longtemps, retournant à la charge contre son corps pour au final occuper ses lèvres. Une petite continuation de torture aidé par de lents frottements, le temps de lui donner un brin de préparation avant la suite des choses. La suite qui ne comptait pas changer de thème alors que je fis mon entrée. Malgré qu’il soit bien plus habitué à ma présence, je comptais bien prendre mon temps et y aller doucement. J’avais complètement délaissé la danse habituelle qui avait un goût accentué pour cette touche un peu bestiale. J’avais une idée en tête et je comptais bien l’appliquer. J’étais pris dans ma bulle, anormalement douce, dans mon nuage, avec mon cœur qui battait beaucoup trop vite pour d’autres raisons. Et si j’avais besoin de concentration c’était bien pour éviter de lui dire ce qui se passait entre mes deux oreilles. Mes intentions bien différentes devaient peut-être bien le trahir ne serait-ce qu’un tout petit peu. Qui sait.
Revenir en haut Aller en bas
 
Poupourino
Poupourino
Masculin MESSAGES : 793
INSCRIPTION : 06/04/2017
ÂGE : 24
CRÉDITS : Dunno

UNIVERS FÉTICHE : Un peu de tout
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t918-le-pti-moka
Narnia

Drugs take you to Hell, disguised as Heaven [Pug] [18+] - Page 15 Empty

2h1SJ5FZ_o.png
Noah
J'ai 36 ans et je vis à Chicago, USA. Dans la vie, je suis pompier et je m'en sors très bien.

Drugs take you to Hell, disguised as Heaven [Pug] [18+] - Page 15 Original

#687ac0
Jesse Spencer
J'avais beau prendre les grands moyens, Lowie lui prenait toujours autant son temps. Il m'avait fait patienter un petit peu plus, commençant par des frottements bien lents qui augmentaient davantage la tension, qui me faisaient tourner la tête sous cette douce forme de torture. J'avais envie de lui, depuis bien plus tôt aujourd'hui d'ailleurs, j'avais envie de lui depuis le spa et même encore, sa gueule me donnait toujours un peu envie de lui, fallait le voir pour comprendre. Il prenait son temps et me rendait fou, et quand l'union vint enfin, c'était dans une toute nouvelle douceur que nous avions peu expérimentée jusqu'à maintenant. C'était presque trop doux, trop lent pour réellement me satisfaire, mes sourcils se fronçant un peu sur le coup, mais je passai ensuite mes bras autour de lui pour l'approcher un peu plus de moi, pressai mon visage contre son cou et cherchai à suivre son rythme. Il voulait faire ainsi et c'était bien aussi, plus les mouvements se faisaient et plus j'y trouvais mon compte, me plaisant dans sa proximité et dans sa chaleur, glissant mes doigts dans ses cheveux et sur sa nuque, bougeant les hanches en rythme pour l'accompagner sans chercher à en tirer plus de lui. J'étais bien, là. On était bien. Je posai un petit baiser contre sa tempe, le serrant un peu plus contre moi, fermant les yeux et m'emplissant de sa présence dans des ébats beaucoup plus doux et tranquilles qu'à notre habitude, mais tout aussi délectables au final. Le matelas était ridiculement confortable et je me serais facilement endormi dans d'autres circonstances, mais dans celles actuelles, je sentais plutôt mon corps se charger de plaisir, mes abdos commencer à vouloir contracter alors que la fin approchait tranquillement mais surement. Nous n'étions pas très bruyants cette fois, moi qui avait une tendance plutôt vocale, cela allait dans le sens de la douceur du moment, que le nom de Lowie dans un petit grognement final un peu rauque, un peu étouffé, signifiant la fin.

... La première, fin. Car je n'en avais pas fini avec lui. Pour quelques minutes si, mon corps accueillant le sien pendant un instant où l'on se serra tout simplement dans nos bras, se reposant un peu. Je couvrais sa mâchoire de baisers, au final bien satisfait de cette nouvelle façon de faire, réalisant que peu importe la façon, je serais toujours bien avec lui. J'avais cependant envie d'autre chose, envie de plus, finissant par m'étirer un peu pour fouiller dans un de nos bagages laissés près du lit, en sortant un t-shirt quelconque et lui tendant mine de rien. « You could tie me up for next round ... »

Revenir en haut Aller en bas
 
Thor(pille)
Thor(pille)
Masculin MESSAGES : 836
INSCRIPTION : 05/04/2017
ÂGE : 27
CRÉDITS : Visa, Mastercard

UNIVERS FÉTICHE : .
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t915-piggy-skelly https://www.letempsdunrp.com/t1058-why-are-iphone-chargers-not-called-apple-juice
Narnia

Drugs take you to Hell, disguised as Heaven [Pug] [18+] - Page 15 Empty

ZYjadTx.png
Lowie
J'ai 34 ans et je vis à Chicago, USA. Dans la vie, je suis pompier et je m'en sors bien.

tenor.gif


Taylor Kinney
Quelque chose de différent. Je crois que ça résumait le tout. Il me suivait sans chercher à changer les choses, découvrant avec lui quelque chose qui nous changeait de nos habitudes. Je n’avais certainement pas vu ces traits sur son visage, trop occupé à lui déguster le cou pour le réaliser. Je lui aurais sans le moindre doute, demandé ce qu’il n’allait pas. Mais ce n’était pas le cas, loin de là. Une danse de nos corps qui ne serait pas très bruyante, mais presque aussi épuisante. Je ne cherchais pas notre fin imminente, sachant simplement que ça prendrait plus de temps. Une intimité toute autre, à laquelle je prenais goût. Une proximité dans notre relation, à laquelle j’avais décidé de croire. Un peu plus loin que l’union de nos deux corps. On tentait de suivre le rythme, de s’harmoniser et je ne pouvais que difficilement résister à mes envies de l’embrasser. Un peu moins vers la fin, qui approchait tranquillement mais surement, car j’avais besoin d’avantage d’air pour respirer par la faute de l’effort. Juste assez pour un dernier soupir plus fort que les autres, alors que je me laissais doucement reposer contre lui. J’avais sans le moindre doute opté pour le mode koala, bien lovely.

J’étais bien là, dans les bras de cet homme qui me rendait toute chose. J’avais même droit à des baisers. Innocent que j’étais je me laisser bercer par ceux-ci, dans mon inconscience que nous étions simplement en entracte. Si j’avais sur lui un regard bien différent, ce petit quelque chose de plus vivant au creux de mes iris, ce n’était peut-être pas de même pour Noah. J’étais totalement inconscient de ce qui m’attendais alors que je le laissais bouger. Et je crois que la vie que j’avais dans mes yeux, venaient de me quitter en comprenant ses intentions, et voyant le vêtement. Cet homme n’était jamais satisfait. Ce n’était pas une hypothèse, c’était un fait. Moi qui étais sur le bord de m’endormir, moi qui voulais partager un petit moment tranquille, à se regarder dans les yeux. Je crois que pour ce coup-ci, nous n’étions pas vraiment sur la même longueur d’ondes. Cette petite paranoïa qui s’installe, ce doute qui habite mes songes. Est-ce que je venais de lamentablement l’ennuyer avec mes envies précédentes ? Allais-je trop vite, encore une fois ? Venais-je de m’enticher d’une personne qui avait plus d’intérêt pour le sexe que ma personne ? J’étais définitivement prit un moment dans ma tête. Résultat? Je crois bien qu’un oui venait de se dessiner en mon esprit en réponse. Bien entendu que je n’avais rien dit, me contentant de prendre ce bout de tissus et cherchant à taire ce qui pouvait bien se passer dans ma tête. Ce qui voulait dire lui donner ce qu’il voulait, me chargeant de l’attacher et me changer les idées (ou peut-être était-ce de m’allumer avec cette idée) en débutant par ses lèvres. Faut croire que j’avais encore un petit reste du thème précédent, il fallait simplement me laisser un peu de temps.

Revenir en haut Aller en bas
 
Poupourino
Poupourino
Masculin MESSAGES : 793
INSCRIPTION : 06/04/2017
ÂGE : 24
CRÉDITS : Dunno

UNIVERS FÉTICHE : Un peu de tout
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t918-le-pti-moka
Narnia

Drugs take you to Hell, disguised as Heaven [Pug] [18+] - Page 15 Empty

2h1SJ5FZ_o.png
Noah
J'ai 36 ans et je vis à Chicago, USA. Dans la vie, je suis pompier et je m'en sors très bien.

Drugs take you to Hell, disguised as Heaven [Pug] [18+] - Page 15 Original

#687ac0
Jesse Spencer
Je n'avais rien contre sa douceur, souhaitant simplement la bonifier d'un peu de piquant, ajouter un petit quelque chose qui rendrait le tout encore meilleur, tout droit au next level. Il est vrai que j'étais un peu insatiable à ce niveau ... J'avais découvert tout récemment avec lui ces nouveaux plaisirs, ces nouvelles façons de faire qui me plaisaient plus que tout ce que j'avais fait auparavant, et je n'arrivais pas à en avoir assez. Assez de lui, de sa présence, de son corps contre le mien ... du sexe, quoi. Mais aussi des moments passés avec lui, puisqu'on avait décidément du mal à se tenir loin l'un de l'autre, c'est bien vrai. Toujours à se voir, plusieurs soirs par semaine même, et à se relancer pour des petites activités comme ce trip de camping en autres. Je voulais toujours plus de Lowie. Je ne m'en lassais pas.

Mais je cru comprendre que lui se lassait un peu. Peut-être que ma deuxième proposition ne l'enchantait pas autant qu'elle m'enchantait moi, j'avais cru le comprendre un peu dans son non-verbal, même s'il avait pris le bout de tissu pour m'attacher. Il y avait un petit quelque chose dans ses traits, dans son regard, qui me laissait un peu croire que peut-être bien aurait-il préféré en arrêter là. Il venait m'embrasser mais je sentais que je l'avais un peu perdu, que le moment n'était plus tout à fait là. Bon, maintenant que j'avais les poignets liés aux barreaux, difficile de prendre son visage entre mes mains pour l'amener à me regarder, mais je tournai délicatement la tête sur le côté pour échapper un instant à ses lèvres, sourcils un peu froncés. « Hey ... Would you rather we watch a movie collés or something ? »

On ne dira pas que je ne suis pas attentionné, quand même. J'avais beau avoir les hormones dans le plafond, je n'étais pas complètement indifférent à lui et j'avais bien remarqué qu'il avait pris tout son temps pour faire les choses en beauté et en douceur un peu plus tôt ... peut-être bien que j'avais gâché quelque chose, c'est vrai. « I ruined your mood, right ... ? Im sorry »

Revenir en haut Aller en bas
 
Thor(pille)
Thor(pille)
Masculin MESSAGES : 836
INSCRIPTION : 05/04/2017
ÂGE : 27
CRÉDITS : Visa, Mastercard

UNIVERS FÉTICHE : .
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t915-piggy-skelly https://www.letempsdunrp.com/t1058-why-are-iphone-chargers-not-called-apple-juice
Narnia

Drugs take you to Hell, disguised as Heaven [Pug] [18+] - Page 15 Empty

ZYjadTx.png
Lowie
J'ai 34 ans et je vis à Chicago, USA. Dans la vie, je suis pompier et je m'en sors bien.

tenor.gif


Taylor Kinney
J’étais définitivement absent, ayant quitté le monde de la réalité pour celui de ma tête, ne réalisant pas la transparence de ce fait. Je m’exécutais dans cette forme d’automatisme, prisonnier de mes questionnements, de mes songes qui allaient en tout sens à un point maladroit d’oublier quelque peu la présence physique de Noah. L’oublier du monde de la réalité car il était bel et bien au centre de mes pensées. Il me ramena doucement dans la réalité, lorsque je perdis le contact de ses lèvres, que sa voix résonnait à mes oreilles pour ravoir de mon attention. Mon regard absent reprenant une forme de vie, d’attention, prenant par le fait même conscience que j’étais en mode livre ouvert. Une impolitesse de ma part, mais qui aurait sans le moindre duré un peu plus longtemps. Y’avait un petit quelque chose, un petit malaise peut-être, un peu comme un enfant qui se fait prendre la main dans le sac. Au moins il n’avait pas un ton de reproche ou quoi que cela soit. Et je comptais bien faire de même. Le mood avait été maladroitement ruiné, et ce n’était pas plus grave que ça. Il avait le début de sa réponse en sentant la liberté de ses poignets. Pour au final prendre place à ses côtés, laissant un premier soupir m’échapper. « No you didn’t. I should be the one sorry. I forced you into a mood you don’t really want right ? » Les questionnements de retours, cette petite pointe d’angoisse, mon regard qui se perdait ailleurs, une nouvelle fois, préférant éviter de regarder le sien. « It’s alright. I misunderstood. I mean it’s okay if you just want sex. » J’avais peut-être bien parlé sans trop réfléchir, ne le réalisant qu’après coup que je venais peut-être bien de trahir mes intentions ou du moins que j’étais en train de m’attacher autrement, que je cherchais autre chose. « I huh… I mean… Forget it okay? » Qu’est-ce que t’étais en train de faire Lowie ? Une connerie sans le moindre doute. Je devais trouver une échappatoire pour éviter de garder la porte de cette conversation ouverte trop longtemps. « Anyway, let’s watch a movie yeah. Why not? » Vite la télécommande. Je n’avais pas la moindre idée de où elle pouvait bien se trouver, m’étirant pour fouiller dans la petite commode à côté, tombant sur la bible et des petits pamphlets mais sans trop le réaliser. Je fouillais dans porter attention à ce que je faisais réellement.

Revenir en haut Aller en bas
 
Poupourino
Poupourino
Masculin MESSAGES : 793
INSCRIPTION : 06/04/2017
ÂGE : 24
CRÉDITS : Dunno

UNIVERS FÉTICHE : Un peu de tout
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t918-le-pti-moka
Narnia

Drugs take you to Hell, disguised as Heaven [Pug] [18+] - Page 15 Empty

2h1SJ5FZ_o.png
Noah
J'ai 36 ans et je vis à Chicago, USA. Dans la vie, je suis pompier et je m'en sors très bien.

Drugs take you to Hell, disguised as Heaven [Pug] [18+] - Page 15 Original

#687ac0
Jesse Spencer
Il y avait clairement un petit quelque chose de ruiné dans le mood et la tête n'était plus aux activités coquines, c'était désormais bien clair. Lowie avait détaché mes poignets et ce fut la seule réponse nécessaire à mes mots, je comprenais parfaitement et je soupirai un peu en frottant mes poignets qui n'avaient même pas eu la chance d'être brutalisés et irrités. Je comprenais et ce n'était pas plus mal ainsi, je réalisais en fait que je l'avais un peu forcé dans quelque chose qu'il n'avait pas vraiment envie. Son mood était plus doux cette fois, plus tranquille dans la douceur, et moi comme un con j'avais vraiment tout ruiné. Passant mes mains contre mon visage, je m'étirai un peu pour passer mon bras autour de ses épaules et le coller un peu plus contre moi.

« You didn't force me to anything ... it was quite nice too »

À ses paroles qui suivirent, je fus un peu pris de court. J'avais bien malgré moi fait un peu l'autruche depuis le début de notre ... relation ? De ce qu'il existait entre nous. Je voyais bien que l'on aimait passer du temps ensemble, que ce soit pour le sexe ou pour autre chose, c'est vrai. On faisait des activités ensemble. Du camping. On était allés au hockey. On se faisait des soirées hockey et bouffe. Clairement, ce n'était pas que du sexe, même si je ne m'étais jamais arrêté à y réfléchir. Je ne voulais pas mettre de mots sur ce qu'il se passait entre nous. Je ne voulais pas savoir ... Parce que c'était un peu angoissant, parce que ça me faisait carrément peur, parce qu'au fond il y avait des choses que je ne voulais pas admettre et affronter et il était plus simple d'ignorer. Pourtant, je tenais à lui laisser savoir qu'il n'était pas qu'un objet à mes yeux. Qu'un corps pour assouvir des besoins. Il était bien plus que cela.

« Its not just you okay ... I ... Me too, you know »

Ça ne voulait pas dire grand chose, et en même temps, à mes yeux, ça voulait tout dire.

Revenir en haut Aller en bas
 
Thor(pille)
Thor(pille)
Masculin MESSAGES : 836
INSCRIPTION : 05/04/2017
ÂGE : 27
CRÉDITS : Visa, Mastercard

UNIVERS FÉTICHE : .
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t915-piggy-skelly https://www.letempsdunrp.com/t1058-why-are-iphone-chargers-not-called-apple-juice
Narnia

Drugs take you to Hell, disguised as Heaven [Pug] [18+] - Page 15 Empty

ZYjadTx.png
Lowie
J'ai 34 ans et je vis à Chicago, USA. Dans la vie, je suis pompier et je m'en sors bien.

tenor.gif


Taylor Kinney
Une incompréhension mutuelle. Ça résumait bien la situation présente. C’était des choses qui pouvaient arriver, dans la vie, et je dois dire que le résultat n’était pas si catastrophique que cela. Ça aurait pu être pire, créer un malaise évident et parfois un peu irréparable. On avait fini par se comprendre, en quelque sorte, en s’excusant mutuellement pour la tournure des choses et… Il faut dire que si j’avais cru comprendre une chose, il venait à sa manière de rectifier le tout pour faire exploser mon petit cœur qui s’attachait trop vite. Venait-il de me dire qu’on était peut-être bien, sur la même longueur d’ondes? Peut-être pas exactement la même, et définitivement pas mais, ça, je n’en avais pas la moindre idée : parce que je venais de m’emballer. Mon regard venait de me trahir par cette brillance, par ce petit sourire charmé, par cet air qui laissait comprendre qu’il y aurait la tronche de Noah dans tous mes repas, et pas seulement la soupe. « I’m glad to hear it. » Je n’aurais honnêtement pas eu de besoin de le dire, mon air ayant suffit en réponse à ses mots, et mes petites angoisses et questionnements venaient de sauvagement se dissiper. J’étais plutôt persuadé de mon coup, cette fois. Que Noah ne fût pas voué à un prochain échec, qu’il était peut-être bien le bon. Le vent de la chance venait peut-être bien de tourner pour le meilleur, pour une fois, qui sait. C’était cette pensée qui allait être fortement gavée pour les prochains jours, sans que je n’y accorde la moindre attention.

En avais-je de besoin de toute manière? Ça se faisait tout seul, carrément. On était en train de vivre à mes yeux, une étape différente dans notre relation. On n’avait peut-être pas eu vraiment de date typique, mais on était en train de passer les vacances les plus romantiques qui soit. Du moins pour moi ce l’était. On avait l’hôtel 5 étoiles, on avait les activités plus de type naturel pendant la journée, à profiter du calme, de la beauté du paysage. On pouvait relaxer bien collés en fin de soirée, à user de nos dernières parcelles d’énergie dans le lit lorsque nous n’étions pas trop raide mort par la faute d’une randonnée. Je dis ça comme ça. Surtout pas parce que, je le répète, je suis en amour avec un adolescent, et que j’avais malencontreusement trouvé le sommeil profond un soir alors qu’il tentait de m’allumer. La pile était vide, morte, rien à faire. Sorry. Mais au moins ce n’était pas toujours comme ça à tous les soirs, et je trouvais un moyen de me faire pardonner au petit matin pour lui effacer son air grognon.

Les journées avaient passées beaucoup trop vite, selon moi. On ne se doute pas que j’aurais arrêté le temps pour le troquer contre l’éternité avec lui. Andy avait eu droit à des textos qui frôlait le 16 ans quand j’avais un petit moment de solitude. Et le dernier était bien trop emballé, à proclamer sans plus ni moins que mon cœur ne battait plus que pour ma survie, mais aussi pour lui. Étais-je dans la merde? Bien entendu que non. Du moins j’en étais persuadé. Coulé dans le béton mes amis. Voir même avec les matériaux utilisé pour fabriquer le bunker le plus solide de l’univers. J’étais un pauvre con mais ça, je n’allais pas le comprendre tout de suite. Je vivais sur mon nuage pendant le chemin du retour. Je vivais sur mon nuage lorsqu’on s’était quitté avec un dernier baiser. Je vivais sur un nuage lorsque la dure réalité du retour au travail avait sonné à ma porte. Je vivais sur un nuage, malgré qu’on commençât la journée tôt à la caserne. Mon nuage, il s’appelait Noah. Mon nuage venait de mettre les pieds dans la place. Et j’étais attiré vers lui comme rien, parce qu’il faut croire qu’il me manquait déjà, que ça m’avait fait un peu tout drôle de passer la nuit dans un lit vide et que j’avais besoin d’un petit contacte. Je portais parfaitement bien le surnom de sunshine lorsque je l’avais rejoint dans la salle commune presque vide, à me permettre de lui prendre la main et d’y déposer un baiser contre celle-ci. « Mornin’ How was your night? » Et si on aurait pu croire à ma tranquillité et ma sagesse, mes intentions étaient un peu plus clair que sa main ne m’était pas suffisante et que j’avais tout aussi bien cette envie de goûter ne serait-ce qu’un peu à ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Drugs take you to Hell, disguised as Heaven [Pug] [18+] - Page 15 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Drugs take you to Hell, disguised as Heaven [Pug] [18+]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 15 sur 17Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16, 17  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: