Le Deal du moment : -38%
38% de réduction sur le Fire TV Stick, ...
Voir le deal
24.99 €
Le Deal du moment : -79%
Batterie externe 26800 mAh à charge rapide
Voir le deal
22.95 €

Partagez
 
 
 

 Drugs take you to Hell, disguised as Heaven [Pug] [18+]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14, 15  Suivant
 
Poupourino
Poupourino
Masculin MESSAGES : 781
INSCRIPTION : 06/04/2017
ÂGE : 24
CRÉDITS : Dunno

UNIVERS FÉTICHE : Un peu de tout
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t918-le-pti-moka
Donut

Drugs take you to Hell, disguised as Heaven [Pug] [18+] - Page 13 Empty


Noah
J'ai 36 ans et je vis à Chicago, USA. Dans la vie, je suis pompier et je m'en sors très bien.

Drugs take you to Hell, disguised as Heaven [Pug] [18+] - Page 13 Original

#687ac0
Jesse Spencer
Je ne réalisais pas pleinement tout ce que je pouvais bien créer chez Lowie. Je me contentais de suivre mes envies du moment, à l'instant où elles me venaient, faisant ce qui me faisait sentir bien et ce que mon coeur souhaitait quand il le souhaitait. J'étais bien ici avec lui, dans la nature, juste nous deux. Un peu comme dans notre petit monde à nous, dans notre bulle à la fois amicale et bien plus, m'en permettant peut-être un peu davantage en sachant que ce n'était que nous à l'abri du monde. On avait mangé notre souper en riant et discutant et passant globalement un très bon moment malgré la température qui baissait tranquillement. À son approche pour gentiment me nettoyer la guimauve au bord des lèvres, j'avais compris l'intention avant même qu'il ne s'exécute mais l'avait laissé faire, parce qu'au final ça ne me dérangeait pas, parce que j'aimais bien ça ... parce que je crois bien qu'en quelque part, je m'attachais énormément à lui.

Nous avions fini par aller se coucher, mais je n'étais pas au bout de mes surprises. Quelques minutes à peine et Lowie s'activait avec une idée derrière la tête. Déjà, il dézippait mon sac de couchage, me faisant grogner d'incompréhension et un peu de froid aussi, c'est vrai. On se gelait effectivement le cul et il venait de ruiner la mince minuscule chaleur que j'avais réussi à créer dans mon sac de couchage. Il s'installait carrément à mes côtés, créant une sorte de sac de couchage double en attachant le sien par-dessus nos deux corps, me faisant un peu rouler les yeux. Encore, il ne s'arrêtait pas là. Il se mettait à poil, marmonnant qu'il faisait froid. Justement. Rien qui ne me donne envie de perdre mes vêtements, pourtant monsieur semblait avoir cette idée derrière la tête et ne demandait pas la permission. Je cherchai au départ à échapper un peu à son contact, mécontent. « Yeah, it's freaking cold, what the hell are you doing ? I dont wanna get butt naked »

Mais apparemment que je n'avais pas trop le choix de faire l'effort, car bien que j'étais un peu réticent à l'admettre, sa technique fonctionnait bien. Je n'étais même pas encore complètement nu mais déjà, sa peau contre la mienne alors qu'il cherchait à continuer de me dévêtir, ça faisait du bien. Je soupirai, grognant un peu, marabout que ça se transforme en camping de chocottes qui ne peuvent endurer le froid ... mais logiquement, je ne voulais pas non plus perdre mes orteils pendant la nuit. Je finis par me résigner, me lovant un peu contre lui, contre sa chaleur, et glissant mes pieds froids contre les siens. « This is camping pour les nuls èé » Agacé jusqu'au bout malgré tout, m'accrochant aux dernières miettes de mes habitudes de camping.

Revenir en haut Aller en bas
 
Thor(pille)
Thor(pille)
Masculin MESSAGES : 824
INSCRIPTION : 05/04/2017
ÂGE : 27
CRÉDITS : Visa, Mastercard

UNIVERS FÉTICHE : .
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t915-piggy-skelly https://www.letempsdunrp.com/t1058-why-are-iphone-chargers-not-called-apple-juice
Donut

Drugs take you to Hell, disguised as Heaven [Pug] [18+] - Page 13 Empty


Lowie
J'ai 34 ans et je vis à Chicago, USA. Dans la vie, je suis pompier et je m'en sors bien.




Taylor Kinney
Je dois dire que je ne m’attendais pas à une réaction de sa part. Du moins, pas celle-ci. Je croyais rêver à le voir vêtir le rôle d’un prude, comme s’il avait oublié nos précédentes activités depuis notre première rencontre. Dans ma tête : Il faisait froid, et nous avions un moyen efficace qu’on pouvait largement se permettre d’utiliser, vu notre relation. Mais le voilà qui grognait, et qui tentait de fuir à mes mains habilles. Je crois bien que mon regard un peu surpris avait réussit à traduire que je le traitais mentalement de prude. « It’s the trick Noah, to stop freezing to death. » Lui qui adorait tant le camping devait bien connaître les trucs et astuces de survies, right? Ou alors il ne faisait que se venter et n’y connaissait pas grand-chose. Aucune idée. Mais je ne comptais pas l’écouter, continuant de me débarrasser de ses vêtements, moi et ma tête de cochon, parce que j’avais froid. Il faisait son grognon, pour faire changement, parce que ça ne lui plaisait pas. De quoi me faire rouler des yeux.

Ah mais le petit con, il se collait quand même hein. Mais il venait de rajouter des mots bien inutiles de quoi cette fois créer mon propre agacement. Il faisait chier au lieu de tout simplement accepter d’être plus confortable. « Excuse me?   » Oui j’avais une bitch face incluse dans l’expression. « How could you say you know and love camping, if you don’t even know or use the survival tricks. » Je venais certainement de faire mal à son orgueil, mais je n’en avais pas grand-chose à faire. « It’s called being bright, if you don’t wanna loose your toes or fingers. » Cet homme devait bien être obstiné pour être outré de mon initiative. « You know what?   » Me voilà qui rebougeait, m’étirant pour ramasser ses vêtements et les lui redonner. « Since it makes you so unhappy it’s okay, I can deal with it. » Je n’avais qu’à me rajouter des couches de vêtements même si c’était franchement moins agréable et inconfortable.
Revenir en haut Aller en bas
 
Poupourino
Poupourino
Masculin MESSAGES : 781
INSCRIPTION : 06/04/2017
ÂGE : 24
CRÉDITS : Dunno

UNIVERS FÉTICHE : Un peu de tout
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t918-le-pti-moka
Donut

Drugs take you to Hell, disguised as Heaven [Pug] [18+] - Page 13 Empty


Noah
J'ai 36 ans et je vis à Chicago, USA. Dans la vie, je suis pompier et je m'en sors très bien.

Drugs take you to Hell, disguised as Heaven [Pug] [18+] - Page 13 Original

#687ac0
Jesse Spencer
Il me parlait comme si j'étais un idiot et ça m'agaçait. Je comprenais le principe du peau contre peau, je n'étais pas idiot, mais je n'en voyais tout simplement pas l'intérêt. Nous pouvions nous débrouiller avec une couche de vêtements et nos sacs de couchage ... enfin, il est vrai qu'il faisait pas mal froid, mais de là à se coller à poil, peut-être pas. Je fais du camping comme un vrai, moi. On est pas non plus dans les montagnes de l'Himalaya. J'avais tout de même accepté l'idée au bout du compte, mais probablement avec un commentaire que j'aurais dû garder pour moi. Lowie ne l'avait pas très bien pris, à en voir sa réaction qui me jugeait de nouveau sur mon amour du camping, sur ma passion. Ça m'agaçait carrément et mes sourcils bien froncés le démontraient à merveille. On repartait dans une autre petite chicane de couple, carrément. Après on pouvait bien ne pas mettre de mots sur notre relation, c'était exactement l'impression que l'on donnait, un couple qui s'obstine sur des futilités.

Il se tassait de moi en me redonnant mes vêtements et je soupirai. Au final, ça ne me dérangeait pas vraiment de dormir tout nus collés, je pouvais mettre mes petits principes de côté pour cette fois, mais vraiment parce qu'il faisait froid hein. Il faudrait songer à revenir faire du camping ensemble lorsque l'été reviendrait et qu'il ferait plus chaud, pour une expérience plus agréable. « Wait ... I know about survival tricks. It is cold, we can ... you're right. Lets do this. Im sorry » Quand même capable de ravaler un peu mon orgueil. Je repoussai mes vêtements un peu plus loin et attrapai doucement l'homme par la taille, me rapprochant de lui pour bien coller nos deux corps l'un contre l'autre. Je prenais bien soin de nous presser le plus possible l'un contre l'autre, frissonnant un peu entre ses bras le temps qu'il se crée une petite chaleur, une petite bulle plus confortable qui nous entourait par cet échange de chaleur entre nos deux corps nus. « You're actually quite warm ... feels nice » et je réajustai un peu ma position contre lui, laissant l'une de mes mains courir contre sa cuisse alors que je déposais une série de petits baisers contre sa peau, de son oreille à la base de son cou.

Pas de meilleure technique pour se faire pardonner, et pour créer davantage de chaleur aussi. De belles activités très productives qui nous laissèrent tous les deux bien réchauffés par la suite, et fatigués de notre journée. C'est au creux de ses bras que je m'endormis, bien lové contre lui et n'ayant plus rien du tout contre le fait de dormir collés tout nu. Plus aucune objection. Je n'avais toujours pas froid lorsque je me réveillai le lendemain matin, n'osant pas trop bouger en sachant pertinemment qu'il devait faire encore frais en dehors de notre petit cocon. Je n'étais pas encore prêt à affronter tout ça, cherchant simplement à réveiller Lowie par une attaque de bisous contre son épaule.

Revenir en haut Aller en bas
 
Thor(pille)
Thor(pille)
Masculin MESSAGES : 824
INSCRIPTION : 05/04/2017
ÂGE : 27
CRÉDITS : Visa, Mastercard

UNIVERS FÉTICHE : .
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t915-piggy-skelly https://www.letempsdunrp.com/t1058-why-are-iphone-chargers-not-called-apple-juice
Donut

Drugs take you to Hell, disguised as Heaven [Pug] [18+] - Page 13 Empty


Lowie
J'ai 34 ans et je vis à Chicago, USA. Dans la vie, je suis pompier et je m'en sors bien.




Taylor Kinney
Une nouvelle petite chicane de couple. Après le montage fastidieux de la tente, on avait droit à autre chose. Et si d’habitude je me moquais de son côté bien grognon, je dois que cette fois-ci c’était bien différent. Je n’étais pas en état de m’en moquer, parce que je n’étais pas très confortable en ce moment et qui devait sans le moindre doute réduire à néant ma patience. Ou mon côté goofy grand gamin habituel. Il se mangeait sans le moindre doute la réaction normale d’un humain qui devait dealer avec sa petite caractéristique boudeuse. Je n’avais pas rigolé bien longtemps avant de lâcher prise et de le laisser gagner. Un peu comme une maman qui en avait marre que son enfant boude. Allez boude, débrouille-toi, je m’en fou. Et puis en quelque part, je crois bien que c’était préférable d’agir ainsi plutôt que de chercher à envenimer les choses.

Je n’avais pas vraiment eu le temps de me convaincre de ma position, Noah avouant plus rapidement que je ne l’aurais cru (vu son orgueil de mâle qu’il venait si fraichement de me démontrer) que j’avais raison. Il s’était même excusé, preuve de sa bonne volonté. J’avais abandonné le bout de vêtement que j’avais réussi à récupérer, le regardant d’un air blasé oui, je l’avoue. Mais ça va, je le laissais faire… Parce que c’était Noah et que je n’y pouvais rien. Je commençais tranquillement à le comprendre à la dure. Ça c’était pour l’aspect plus émotionnel, alors que je ne disais rien, mes traits finissants par s’adoucir pour afficher un petit sourire à ses nouveaux dires. J’avais gagné quoi. L’aspect moins émotionnel se dessinais doucement à travers ses doigts et ses lèvres, cherchant peut-être bien une manière drastiquement efficace de se faire pardonner. Et ça, malheureusement aussi, j’avais du mal à lui résister. Il n’avait pas eu besoin de me convaincre de ses idées, mon corps répondant toujours aussi aisément au sien comme s’il le connaissait depuis longtemps. La place qui se créait toute seule pour l’accueillir, pour une idée de réchauffement qui je n’avais nullement refusée. J’avais carrément chaud, avecunpeud’irritationquandmêmeçaaide après, mais je ne comptais pas sortir de là, conservant la chaleur le temps qu’elle dure. Et ce fut le cas bien longtemps nous permettant de dormir paisiblement sans une nouvelle crise de froid.

Les premiers rayons de soleil ne m’avaient ni chaud ni froid. On avait eu un sommeil aux débuts imparfaits, après tout et je ne comptais pas sortir joyeusement de là en saluant le matin et les oiseaux. Je n’étais pas un hippie. Encore moins parce qu’il faisait toujours frais. Ça je commençais un peu à le sentir par mon bout de nez un peu froid. Et si l’envie de me plonger la tête complètement sous le sac de couchage m’était venue à l’esprit, j’avais compris que ce n’était plus l’heure de dormir mais bien son contraire. Des bisous contre ma peau, en douceur, qui me sortirent tranquillement de mon sommeil. J’avais fini par accepter la triste réalité que je devais ouvrir les yeux, bougeant et m’étirant pour finir par simplement loger ma tête dans le cou de Noah. Oups, bonjour le bout de nez froid. Mais ou moins ce n’était pas dans le milieu de son dos. « I don’t wanna get out. » Un peu comme une matinée d’hiver. On veut rester bien au chaud dans notre lit. « The fact that there’s not that much camper around must explain the fact that we should do that in summer I suppose. » Et si on avait des voisins je m’excuse en avance pour les noises that I’ve made last night. « I know a better spot tho, if you’re in we could eat and then move there. I’m pretty sure il va y avoir encore moins de camper but. We could give it a try. » Je n’avais pas la moindre idée que je pouvais sonner comme un hardcore camper, actually. C’était loin d’être le cas, d’ailleurs. J'avais autre chose en tête qui justement, n'impliquait pas cette activité, dans un temps pareil de l'année.

Revenir en haut Aller en bas
 
Poupourino
Poupourino
Masculin MESSAGES : 781
INSCRIPTION : 06/04/2017
ÂGE : 24
CRÉDITS : Dunno

UNIVERS FÉTICHE : Un peu de tout
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t918-le-pti-moka
Donut

Drugs take you to Hell, disguised as Heaven [Pug] [18+] - Page 13 Empty


Noah
J'ai 36 ans et je vis à Chicago, USA. Dans la vie, je suis pompier et je m'en sors très bien.

Drugs take you to Hell, disguised as Heaven [Pug] [18+] - Page 13 Original

#687ac0
Jesse Spencer
Lowie n'était pas autant du matin que je ne l'étais et c'était adorable. Il faut dire que je commençais à prendre goût à le regarder dormir, lorsqu'il avait l'air aussi paisible et qu'il était carrément beau comme ça, la tête sur l'oreiller. Au nombre de fois où nous nous étions réveillés dans le même lit jusqu'à présent, moi avant lui la plupart du temps, j'avais eu amplement le loisir de l'observer un peu avant de le réveiller par des petits bisous, ou tout simplement aller commencer à faire du café en lui laissant quelques minutes de plus. Ce matin n'était pas bien différent et lorsqu'il s'éveilla tranquillement, je souris tout doucement et accueilli son visage dans mon cou, échappant un petit son de surprise à la froideur de son nez.

«Yeah ... we're a little late for this season. Nights gets really cold » Il avait raison sur un point, je n'avais pas vraiment envie de bouger non plus et d'affronter l'air frais matinal. Or, sa proposition suivante nous y obligerait bien. Moi qui croyait que le camping n'était pas vraiment son truc, il mentionnait connaître un meilleur spot qui serait encore moins achalandé que celui que nous avions présentement. Il faut dire que dans les circonstances actuelles, je n'étais pas entièrement convaincu, mais nous avions survécu à une nuit froide avec son truc de survie et pourquoi pas une autre, right ? « Sure, why not ! I'll make us some toasts and we could be on our way »

Je récupérai nos vêtements et m'habillai sous le confort du sac de couchage avant d'oser enfin affronter l'extérieur. Il faisait frisquet mais pas trop mal et le soleil commençait à éclairer ses rayons chauds sur nous, l'air se réchaufferait sans doute bien vite. Je m'activai pour ma part à nous préparer un déjeuner, allumant un feu et faisant griller du pain, au moins j'avais de bonnes techniques à ce niveau pour nous alimenter. Puis comme j'avais décidément pensé à tout, j'avais même un petit pot de beurre de peanut pour agrémenter le tout. Rapidement notre déjeuné fut terminé et on plia bagage, ramassant notre spot et démontant la tente -qui nous avait pris tant d'efforts, c'était presque dommage de la défaire si vite. De retour dans la voiture bien assez vite et cette fois je laissai Lowie s'installer au volant pour qu'il nous conduise à bon port.

Revenir en haut Aller en bas
 
Thor(pille)
Thor(pille)
Masculin MESSAGES : 824
INSCRIPTION : 05/04/2017
ÂGE : 27
CRÉDITS : Visa, Mastercard

UNIVERS FÉTICHE : .
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t915-piggy-skelly https://www.letempsdunrp.com/t1058-why-are-iphone-chargers-not-called-apple-juice
Donut

Drugs take you to Hell, disguised as Heaven [Pug] [18+] - Page 13 Empty


Lowie
J'ai 34 ans et je vis à Chicago, USA. Dans la vie, je suis pompier et je m'en sors bien.




Taylor Kinney
Nous étions un brin mal prit en ce moment. Je veux dire, nous n’étions pas dans la bonne saison, un peu trop froide pour que nos vacances soient 100% agréables. Et je dois avouer que j’avais un brin peur d’entendre de sa bouche qu’on ferait peut-être mieux d’abandonner l’idée et de rentrer sagement chez nous. J’avais une idée derrière la tête et j’espérais bien qu’il dise oui. Je n’avais pas la moindre idée que mes intentions étaient loin de ce qu’il croyait être, mais dans tous les cas il avait dit oui. « Good! You won’t regret it.   » Puis réalisation de ah oui c’est vrai il adorait le camping lui. « Or not, we’ll see. »

Le mystère. Mais je n’ajoutais rien de plus, m’occupant de gravir la fraicheur pour m’habiller. Pendant que Noah s’occupait du feu, j’avais eu la gentillesse de ranger l’intérieur de la tente, car nous allions quitter sous peu après tout. Il nous ne resterait qu’à sortir les sacs de couchages, oreiller et nos bagages lorsqu’il serait temps. J’étais sortit juste à temps pour profiter du feu et du déjeuner qui se préparait, rapide et efficace. On pourrait s’arrêter quelque part si jamais notre estomac faisait une crise. Fort heureusement le soleil nous réchauffait tranquillement mais surement, rendant la matinée plus agréable. Une fois notre ventre avec un bon fond, nous devions tout défaire ce qui était quelque peu effectivement dommage. Tout ce travail pour moins de 24h mais, au moins pas de nouvelle petite chicane de couple. Plus facile de défaire que de faire, un peu comme un casse-tête. J’avais aussi aidé pour le reste, bien entendu, notre départ ne se faisant pas retarder tant que cela. Pour la route, c’était un peu loin quand même, quelques heures qui nous avait mené en début d’après-midi. Je n’avais absolument pas menti. C’était de plus en plus tranquille et éloigné et j’avais dû faire la blague que je m’étais perdu pour lui créer une petite panique (il ne savait pas encore que je blaguais d’ailleurs).

D’ailleurs, j’avais fini par arrêter à un hôtel, spécialement si éloigné pour la nature, la tranquillité et j’en passe. « Won’t be too long. » Parce que oui, j’avais évidemment prit le risque de ne pas réserver en avance. Ce qui était logique compte tenu que nous vivons ce que nous appelons, un changement de plan. Étais-je en train de faire une erreur ? De jouer une nouvelle fois avec ses convictions de mâle voulant faire du véritable camping ? Peut-être bien. Ça nous ferait notre première chicane de couple de la journée. À la différence que cette fois, j’étais d’humeur bien plus légère. D’autant plus qu’ils avaient de la place pour nous, dans une suite qui me faisait oublier toutes les convictions de rester amical pour nos vacances. Fuck it. D’ailleurs je devais bien aller chercher la tête blonde qui n’avait pas la moindre idée de ce qui nous attendait. Dans sa tête, on était perdu et je demandais mon chemin. « You can come Noah » tout sourire. Gripette oui, de celui qui lui avouait le petit coup qu’il venait de lui faire. « My kind of camping is right here sir. »
Revenir en haut Aller en bas
 
Poupourino
Poupourino
Masculin MESSAGES : 781
INSCRIPTION : 06/04/2017
ÂGE : 24
CRÉDITS : Dunno

UNIVERS FÉTICHE : Un peu de tout
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t918-le-pti-moka
Donut

Drugs take you to Hell, disguised as Heaven [Pug] [18+] - Page 13 Empty

2h1SJ5FZ_o.png
Noah
J'ai 36 ans et je vis à Chicago, USA. Dans la vie, je suis pompier et je m'en sors très bien.

Drugs take you to Hell, disguised as Heaven [Pug] [18+] - Page 13 Original

#687ac0
Jesse Spencer
J'acceptais de le suivre aveuglément, peu importe le temps que cela nous prendrait pour nous rendre à destination. C'était tout de même un peu long et ça ne me dérangeait pas le moindrement, mais me faisait réaliser que peut-être m'amenait-il vraiment dans un trou perdu loin dans le fond de nulle part pour du camping nettement plus extrême que ce que j'avais l'habitude de faire. Moi qui croyait que ce n'était pas trop son truc, finalement il commençait à me faire sérieusement douter. J'avais quand même mis un peu de musique et réitéré l'expérience karaoké pour passer le temps, me permettant de me dandiner un peu dans le siège passager maintenant que je n'avais pas à conduire et nous garder en vie et en sécurité sur la route.

Mais bien entendu, il fallait qu'un petit nuage vienne cacher le soleil de notre journée : on s'était perdus. Je pouvais bien comprendre, on était dans le trou de cul du monde rendu là, ça faisait bien quelques heures qu'on s'enfonçait de plus en plus loin et je ne connaissais pas du tout l'endroit. Il n'y avait qu'un hôtel là tout seul, au milieu de nulle part, beau petit coin pour avoir la paix c'est vrai, mais disons que ça commençait à faire reculé pas mal. Lowie nous arrêta là pour aller demander son chemin, forcément que les employés connaissaient un peu le coin. Je le laissai aller, attendant plutôt dans la voiture et m'appuyant un peu contre la fenêtre, regardant dehors mine de rien. Après quelques minutes, je commençai à trouver qu'il en mettait, du temps.

Je me redressai en le voyant enfin revenir, son grand sourire ne me laissant rien présager de bon. Je compris rapidement qu'en fait il avait joué le jeu tout le long et que sa véritable intention était de m'amener ici, et je fronçais les sourcils avec un grognement agacé de celui qui s'est fait berner. Ah le con. « Really ? First we sleep cuddle naked, now this ? Dude, you suck at camping » Rappelez-moi de ne jamais le ramener. Le menteur. Mais je sortis tout de même de la voiture en grognant un peu, fouillant dans mes affaires pour amener l'essentiel à l'intérieur et laisser ce qui ne nous servirait pas, notamment le matériel de camping, dans la voiture. C'est bien parce qu'on se gelait le cul la nuit dehors que j'acceptai de le suivre à l'intérieur, réalisant que c'était pas juste un hôtel bien banal, mais quelque chose de particulièrement fancy aussi. Pas une petite auberge cute de forêt quoi. Ça avait de la classe et du luxe, quand même. Et encore, je n'avais aucune idée de ce qui m'attendait, le suivant aveuglément au travers de l'hôtel comme deux beaux touristes dans leurs vêtements pas tout propres de camping.

Une suite. Il nous avait loué une suite.

« How much did that even cost you ?? You're insane, you know that ? » alors que je restais planté debout là, à regarder l'ampleur de la chambre avec des yeux bien ronds et perplexes. Je n'avais aucun souvenir d'avoir un jour fait un séjour dans un endroit du genre, dans une chambre aussi belle. Certes, j'avais dormi dans des hôtels, mais rien d'aussi extravagant, quoi. C'était pas une chambre, c'était un appartement !

Revenir en haut Aller en bas
 
Thor(pille)
Thor(pille)
Masculin MESSAGES : 824
INSCRIPTION : 05/04/2017
ÂGE : 27
CRÉDITS : Visa, Mastercard

UNIVERS FÉTICHE : .
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t915-piggy-skelly https://www.letempsdunrp.com/t1058-why-are-iphone-chargers-not-called-apple-juice
Donut

Drugs take you to Hell, disguised as Heaven [Pug] [18+] - Page 13 Empty


Lowie
J'ai 34 ans et je vis à Chicago, USA. Dans la vie, je suis pompier et je m'en sors bien.




Taylor Kinney
Cet homme pouvait être désagréable lorsqu’il le voulait. Il pouvait se compter chanceux de m’avoir moi à ses côtés, plutôt qu’un humain bien normal qui se serait donné une joie non retenue de le remettre à sa place lui et son petit caractère grognon et désagréable. Si à mes yeux j’étais joie et je lui offrais un luxe, une pause de ce froid, lui il ne voyait absolument rien de positif il semblerait. Son attitude puis des mots qui avait fait en sorte de faire disparaitre mon sourire. « You make it sound like it’s such a terrible thing. What the hell is wrong with you. » Je l’avais mal prit oui, mais faut dire que j’avais quelques heures de transport dans le corps, et que j’avais espérer récolter autre chose en guise de réaction. La terre sous mes pieds était désormais bel et bien ferme. Ça ne semblait pas lui plaire plus qu’il ne le fallait. J’imagine que notre séjour allait être écourté de quelques jours. Je n’avais rien ajouté de plus, me contentant de prendre mon sac et de ne rien ajouter. Je me disais qu’il allait peut-être changer d’idée en voyant la chambre, s’excuser de sa réaction, et tout le reste.

Mais faut croire que je rêvais encore. Et qu’il avait eu un magnifique roulement de yeux en réponse. Je n’avais pas particulièrement envie de me battre avec lui comme je l’avais fait en montant la tente la veille. « I might suck at camping but you, sir, you suck at being nice. » Merci Lowie, c’était trop demandé? Il semblerait que oui. « If it’s such a pain in your ass you are free to camp outside. J’vais pas te retenir. » C’était une option. Je me doutais bien que l’hôtel le trouverait étrange mais, ne se poserait pas plus de question à l’installer dans un coin qui ne ruinerait pas leur magnifique jardin. Il avait réussi à me rendre grognon aisément, il faut dire. Je venais peut-être encore une fois, accidentellement, de jouer avec ses valeurs si profondes d’homme des cavernes et de camping. « Thank you Lowie for this amazing room. We’re not gonna freeze our asses outside in the cold. I really appreciate it. It’s pretty beautiful around here. No? » Bon oui ça va je l’admets, j’étais un peu blessé. Au moins je ne lui criais pas dessus? J’étais tout simplement disons amèrement déçu. Je regrettais mon idée aussi, qui m’avait emporté beaucoup trop loin à me convaincre de passer quelques jours dans ce lieu plutôt romantique il faut l’admette. « I’ll go take a shower, you do what you want. » Ça coupait court à tout le reste, en un sens. J’avais pris des vêtements de rechange et bien entendu mon téléphone cellulaire. Je devais tout raconter à Andy, bien entendu.

Revenir en haut Aller en bas
 
Poupourino
Poupourino
Masculin MESSAGES : 781
INSCRIPTION : 06/04/2017
ÂGE : 24
CRÉDITS : Dunno

UNIVERS FÉTICHE : Un peu de tout
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t918-le-pti-moka
Donut

Drugs take you to Hell, disguised as Heaven [Pug] [18+] - Page 13 Empty


Noah
J'ai 36 ans et je vis à Chicago, USA. Dans la vie, je suis pompier et je m'en sors très bien.

Drugs take you to Hell, disguised as Heaven [Pug] [18+] - Page 13 Original

#687ac0
Jesse Spencer
Bon, clairement j'avais encore dit quelque chose qu'il ne fallait pas. Je semblais particulièrement bon à cela ces temps-ci, depuis la nuit dernière surtout. Il semblait mal prendre mes commentaires, alors que moi je prenais un peu mal le fait qu'il revire complètement notre sortie camping en quelque chose d'entièrement différent. Le camping est un peu une passion, il faut croire que ça venait me chercher qu'il semble aussi peu s'en soucier que cela, un peu comme si mon intérêt ne valait pas grand chose à ses yeux. Peut-être aussi que je capotais un peu pour rien. Au final, on s'était quand même chicanés encore une fois, pas bien fort certes, plutôt froidement. Le ton n'avait même pas monté. « I didn't mean it like that, you know that ... » Mais rien à faire, il était lancé. C'est vrai que j'avais peut-être été inutilement sévère dans mon ton et mes commentaires, j'aurais pu tout de même souligner le fait que j'appréciais l'attention de nous avoir sortis du froid et trouvé une alternative à notre séjour camping qui, même pour moi qui adorait, aurait été sans doute particulièrement éprouvant.

Il quitta pour la douche, me laissant en plan à me sentir un peu mal, un peu con. Je soupirai un peu, frottant ma nuque d'une main en me déchaussant, laissant mes souliers à l'entrée et marchant un peu dans la pièce principale, déposant mon sac dans un coin. C'était pas mal du tout, en fait. Pas du camping, certainement, mais on avait une sacré chambre et au final ... Je crois que je passais un peu à côté de l'essentiel, là. Ne lui laissant pas bien plus de temps de paix et de tranquillité, j'allai plutôt le rejoindre dans la salle de bain, refermant la porte derrière moi et laissant mes vêtements tomber au sol. Je ne demandai pas la permission, allai plutôt le rejoindre tout simplement sous la douche, enlaçant sa taille par derrière et pressant mon corps nu au sien. « Im sorry ... I kinda missed the whole point there, you know ... No matter where we are or what we're doing, camping or not, the point's to spend time with you, in the end ... So this room will do just fine. We'll have a great time no matter what »

Revenir en haut Aller en bas
 
Thor(pille)
Thor(pille)
Masculin MESSAGES : 824
INSCRIPTION : 05/04/2017
ÂGE : 27
CRÉDITS : Visa, Mastercard

UNIVERS FÉTICHE : .
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t915-piggy-skelly https://www.letempsdunrp.com/t1058-why-are-iphone-chargers-not-called-apple-juice
Donut

Drugs take you to Hell, disguised as Heaven [Pug] [18+] - Page 13 Empty


Lowie
J'ai 34 ans et je vis à Chicago, USA. Dans la vie, je suis pompier et je m'en sors bien.




Taylor Kinney
Faut croire que parce qu’on était loin, nous aussi on avait des troubles avec nos ondes qui étaient loin de s’accorder. On se ne se comprenait pas, ou du moins très mal pour au final créer ce genre de situation. Nos gestes et paroles, d’un côté comme de l’autre, avaient été mal prises et j’ignorais sincèrement vers quoi on s’en allait avec tout ça. Je n’avais pas particulièrement envie d’avoir des froids et conversations tendues ou désagréables à tous les jours. Peut-être étions nous en train de passer le fameux test des vacances, dans lequel on découvrait autrement l’autre personne et qui nous donnait un petit avant-goût d’une cohabitation quelconque. Peut-être qu’il y avait ça aussi, qui me faisait si peu apprécier la terre ferme contre laquelle je m’étais réveillé à l’instant. Si je n’avais pu prendre l’air, j’avais opté pour une pause toute simple en prenant la direction des douches. Sans perdre plus de temps, optant pour un jet bien chaud et me perdant dans mes pensées bien rapidement. C’était si facile de le faire lorsqu’on avait quelque chose qui nous chicotait, n’est-ce pas?

Mais semblerait que j’aurais dû prendre l’option de réellement sortir prendre l’air si j’avais désiré une forme de solitude pour laisser la fameuse poussière retomber et oublier. La porte qui venait de trahir une présence était une chose, mais j’étais bien capable d’entendre la suite semblable à des vêtements qui se perdaient. Je n’y avais apporté attention que lorsque Noah avait aussi ouvert la porte de la douche. Ah ben tiens, j’imagine qu’il avait réalisé trop tard la conséquence de ses mots. Si je n’avais rien voulu entendre lorsqu’il avait tenté de se rattraper, je n’avais cette fois-ci pas vraiment le choix. Je ne tenais pas non plus particulièrement à rallumer la braise, me laissant faire pour cette raison, mais aussi pour les raisons du cœur. Ses raisons qui, venaient sauvagement d’être gavées avec ses dires, qui l’émerveillait et faisait en sorte qu’il batte plus vite que pour lui. Cet homme me rendait faible, décidément. Car je n’avais même pas la moindre envie de tenir mon bout. À quoi bon, de toute manière? Il était venu pour s’excuser et pour me vendre du rêve à sa manière. C’était romantique à souhait, ou était-ce mon esprit qui s’embrouillait. Des mots qui me brûlaient mes lèvres mais qui étaient resté au creux de ma gorge. Ne va pas trop vite. « It’s okay, you don’t need to worry about it. I know you love camping and… I disappoint you in a way. Because it’s not what you planned at all. » C’était après tout un coin paradisiaque qui nous protégeait du froid mais aussi du but principal de l’activité. « We were supposed to do camping and we don’t because I asked to change the plan. I guess it feels like I told you we’ll go see hockey but in the end it’s a Celine Dion show. » C’était une manière de voir les choses j’imagine. Mais ça va j’avais compris la leçon et je crois de toute manière qu’il venait de mettre un trait sur ma tête dans les possibles compagnons pour ce genre d’activités. « Do you… Wanna go home tomorrow? I’ll understand if it’s the case. » Comme quoi je ne l’avais écouté qu’à moitié en même temps de lui offrir une porte de sortie, juste au cas.

Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Drugs take you to Hell, disguised as Heaven [Pug] [18+] - Page 13 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Drugs take you to Hell, disguised as Heaven [Pug] [18+]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 13 sur 15Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14, 15  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: