Le deal à ne pas rater :
Les 10 jeux vidéo indispensables pour bien vivre le confinement
Voir le deal

Partagez
 
 
 

 Un peu de rouge dans ce monde si gris [avec June]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
Hiyorin
Hiyorin
Féminin MESSAGES : 350
INSCRIPTION : 08/12/2018
ÂGE : 23
RÉGION : Canada
CRÉDITS : Unsplash

UNIVERS FÉTICHE : Dérivés
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t2586-rwaarr https://www.letempsdunrp.com/t2587-m-f-des-weasley-pour-noel-ouvert https://www.letempsdunrp.com/t2588-pika-pika
Pigeon

Un peu de rouge dans ce monde si gris [avec June] Empty

Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
Effie et Haymitch vivent ensemble les 74ième Hunger Games, impuissants derrière l'écran géant de la suite réservée au District 12.

Contexte provenant de cette recherche
Revenir en haut Aller en bas
 
Hiyorin
Hiyorin
Féminin MESSAGES : 350
INSCRIPTION : 08/12/2018
ÂGE : 23
RÉGION : Canada
CRÉDITS : Unsplash

UNIVERS FÉTICHE : Dérivés
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t2586-rwaarr https://www.letempsdunrp.com/t2587-m-f-des-weasley-pour-noel-ouvert https://www.letempsdunrp.com/t2588-pika-pika
Pigeon

Un peu de rouge dans ce monde si gris [avec June] Empty


Effie
Trinket

J'ai xx ans et je vis au Capitole, Panem. Dans la vie, je suis escorte du District 12 et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis coincée avec le District 12 et je le vis plutôt mal quand ils ne savent pas se comporter (oui Haymitch, je parle surtout de toi).

Effie est l'escorte du District 12. Comme presque tous les gens du Capitole, elle a une vision idyllique des jeux. Elle pense que c'est non seulement un bien nécessaire pour maintenir la paix à Panem, mais qu'il s'agit d'un honneur de pouvoir y participer. Elle reste affectée par la mort des tributs de son District, mais ça ne dure jamais bien longtemps, car contrairement aux autres, elle y trouve du positif. Elle n'est pas inhumaine, mais plutôt aveuglée par son éducation.


Elizabeth Banks ©️ NOM CRÉATEUR
« Je ne peux pas croire qu'il faille déjà leur dire au-revoir. Le temps est passé tellement vite ! Dire qu'on ne les reverra plus... Enfin, au moins un des deux ! »

En sortant de l'ascenseur qui les mène au dernier étage, là où Katniss et Peeta ont séjourner ces derniers jours, Effie ponctue son discours d'un rire qui ne se veut pas méchant. Comme presque tous les gens du Capitole, elle ne réalise pas. Elle se détache de la dure réalité des districts, voit leurs sacrifices comme un bienfait nécessaire pour garder la société fonctionnelle. Elle voit ces morts comme un privilège et un honneur que seuls les tributs connaîtront. Elle, elle les accompagne, mais tout le mérite revient à ces deux jeunes gens. Elle sera triste quand ils mourront, bien sûr, mais sa vision rose de la vie l'aide à passer au travers chaque année. Beaucoup l'haïssent, certains l'envient, mais une chose est sûre, ils sont nombreux à vouloir changer la réalité dans laquelle ils vivent.

Les cliquetis de ses talons hauts ridicules résonnent dans toute la pièce. Derrière elle, Haymitch l'accompagne au salon, là où ils regarderont le bain de sang loin des yeux curieux. Cette première étape des jeux est toujours la plus difficile à regarder. Aucun mentor ni escorte n'aime le faire devant un public et ils préfèrent la tranquillité des quartiers qui leur sont alloués à eux et à leurs tributs le temps des Hunger Games. De la préparation du pauvre bétail que sera jeté dans l'arène jusqu'au départ du vainqueur, les lieux leurs sont réservés et Effie compte bien s'en servir. D'ici quelques jours, ils devront se mettre au travail pour trouver des sponsors, mais cela ne leur servira à rien si Katniss, ni Peeta ne survie à la première heure.

« Allez, allez, dépêche-toi, je ne veux pas manquer le début des jeux. »

Malgré sa démarche ridicule, elle se déplace rapidement jusqu'à se retrouver devant la télévision géante. Il ne faut que quelques secondes pour qu'un hologramme ne laisse voir Caesar et son co-présentateur introduire les jeux qui débuteront sous peu. Effie affiche un air à mi-chemin entre l'excitation et l'appréhension. Même si elle voit les jeux des yeux du Capitole, cela ne l'empêche pas de verser quelques larmes lorsqu'un tribut du district 12 ne meurt.

Ils arrivent juste à temps. Les présentateurs sont remplacés par une vue sur l'arène des 74ième Hunger Games, une petite musique en fond sonore accompagnant les quelques images avant que le tout ne soit remplacer par la Corne d'Abondance. Quand les tributs sortent des tubes et sont enfin visibles à l'écran, Effie laisse un petit cri de joie l'échapper quand elle reconnait Katniss et Peeta.

« Oh, regarde-les, ils sont si élégants. Et cette arène est à couper le souffle ! »

Elle pose ses mains sur sa poitrine, fière de voir les deux adolescents qu'elle a accompagné jusque là. Le décompte ne tarde pas à commencer et, chose très rare, Effie se tait. Même elle déteste le bain de sang. C'est un silence lourd qui pèse entre eux, brisé par la voix méconnaissable dans les hauts-parleurs.

« 5, 4, 3, 2, 1... » Boum !

Le souffle court et la main tremblante, Effie attrape le bras d'Haymitch, les yeux rivés sur l'écran comme presque tous les habitants de Panem.
Revenir en haut Aller en bas
 
June
June
Féminin MESSAGES : 2968
INSCRIPTION : 02/03/2017
ÂGE : 25
RÉGION : Île-de-france
CRÉDITS : herselves. & giphy (better call saul)

UNIVERS FÉTICHE : Réel, fantastique
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t488-apres-quelques-jours-de-resista https://www.letempsdunrp.com/t2303-live-without-limits-westworld-autres https://www.letempsdunrp.com/t1476-i-used-to-follow-the-seasons https://www.letempsdunrp.com/t976-ceiling-gazing#14065
dolores June

Un peu de rouge dans ce monde si gris [avec June] Empty


Haymitch Abernathy
J'ai 60 ans et je vis dans le Village des vainqueurs du District 12, Panem. Dans la vie, je suis un alcoolique entretenu par le Capitole et je m'en sors très bien ou très mal, selon le point de vue. Sinon, grâce à ma malchance, je suis le seul et unique mentor des tributs du 12 et je le vis plutôt mal.

haymitch a gagné la 50ème édition des hunger games - une édition de l'expiation qui a vu concourir deux fois plus de tributs qu'à l'accoutumée. sa partenaire de district est morte dans ses bras. les jeux l'ont marqué à vie et sa victoire grâce au champ de force de l'arène lui a attiré les foudres du capitole, qui s'est vengé en faisant exécuter plusieurs de ses proches. depuis, haymitch n'est plus que l'ombre de lui-même, un ours à la dérive, taciturne, cynique et désabusé, qui se noie dans l'alcool et déteste dormir dans le noir. il n'est pour autant pas dénué de cœur et aurait même tendance à s'attacher un peu trop pour son propre bien.


woody harrelson ©️ Arté
Il est déjà passé en mode automatique. Les paroles d’Effie lui glissent dessus tandis que son esprit se focalise peu à peu sur une seule et unique pensée, obsédante. Vitale, presque. Il faut qu’il trouve une bouteille d’alcool, là, tout de suite. C’est la seule chose à faire. Lui qui est toujours le premier à railler ce que disent les autres avec une ironie mordante, il ne relève même pas l’énormité de ce qu’il entend sans comprendre. Dire qu’on ne les reverra plus… Enfin, au moins un des deux ! dit Effie, tandis qu’Haymitch et elle sortent ensemble de l’ascenseur qui les a ramenés au quartier dédié au District 12, et où ils s’apprêtent à assister aux débuts de Katniss et Peeta dans ces 74èmes Hunger Games.

Effie est d’une naïveté impensable, pourtant pleine de bonne volonté, mais aussi parfois désespérante. Haymitch fait toujours de son mieux pour ne pas trop réfléchir quand elle parle. Il n’est pas sûr qu’il pourrait supporter très longtemps sa vision des Jeux, et malgré tout il y a chez elle une innocence qui le désarme.

Renfrogné, mu par la seule idée de sentir quoi que ce soit de très fort glisser au plus vite dans sa gorge, Haymitch pénètre dans les appartements du dernier étage, suivant vaguement la masse de cheveux rose qui tressaute au rythme de la démarche exubérante d’Effie. Le luxe minimaliste et froid du Capitole contraste avec ce qui danse de l’arène dans l’esprit du mentor, avec ce qu’il sait de la réalité brute, sauvage, des Jeux. L’artificialité extrême de l’accoutrement d’Effie contraste, de la même manière, avec les manières rustres et incivilisées d’Haymitch. Ils n’ont rien en commun. Et pourtant ils sont là, à devoir travailler ensemble pour maintenir en vie ces gamins qui n’ont rien demandé à personne.

Le mentor fait un écart pour s’emparer, d’un geste d’ores et déjà flou, d’une bouteille de verre à la forme improbable, contenant un liquide d’une couleur violette étrangement virulente – Haymitch regrette le bon vieil alcool maison du district 12. C’est à ce moment-là qu’Effie donne dans les plus aigus de sa voix, trahissant son excitation et sa fébrilité mêlées. Haymitch grimace. « Ça va, ça va. C’est pas en me perçant les tympans que tu vas les aider, » lâche-t-il en arrachant le bouchon avec les dents et en s’envoyant une première rasade. Il la rejoint et s’installe près d’elle sur un grand sofa noir matelassé, devant l’écran où les hologrammes de Caesar Flickerman et Claudius Templesmith viennent d’apparaître.

Plus tard, il cessera de boire. Il enfilera avec le plus de volonté possible son costume de mentor, serrera autour de son cou la cravate qu’il vient de défaire avec nonchalance, et fera de son mieux pour venir en aide aux tributs de son district. Il ira à la rencontre des sponsors, tentera de les convaincre. Pour être honnête, il en a rarement le temps : les tributs du 12 sont fréquemment parmi les premiers à mourir, dans les Jeux. Trop jeunes, trop faibles, trop naïfs. Malnutris, malades pour certains, stupides, terrifiés. Mais cette fois-ci, quelque chose stimule Haymitch : il croit en eux. Katniss et Peeta n’ont rien de faible ou de stupide. Certes, la brunette est carrément à la ramasse pour le côté stratégique, mais Haymitch est sûr qu’elle en a dans le ventre et qu’elle ne se laissera pas abattre. C’est peut-être l’un des seuls points sur lesquels il rejoint Effie, bien que ce vague sentiment d’espoir lui vaille d’être aussi particulièrement tendu.

L’arène s’affiche devant eux et ils la découvrent en même temps que les tributs – à cela près que les caméras leur montrent une vision d’ensemble dont ne bénéficient pas les concurrents. Un petit sourire en coin éclaire le visage d’Haymitch. Une forêt, c’est parfait pour elle, se dit-il. Au même moment, Effie exprime tout haut ce qu’elle pense. « Oh, regarde-les, ils sont si élégants. Et cette arène est à couper le souffle ! » Nouvelle rasade de liqueur violette. Le décompte a commencé. Haymitch sait très bien ce qui va suivre et il voudrait vraiment que Peeta et, surtout, cette tête de mule de Katniss, écoutent son conseil : fuir, s’éloigner le plus possible de la corne d’abondance.

Le gong retentit. Effie s’agrippe à son bras. Elle ne dit plus rien, ce qui en soi est assez exceptionnel pour être souligné. Haymitch ne la repousse pas, il la laisse faire. Dans ce moment précis, il ressent que sa naïveté a quelque chose d’essentiellement humain. Il sait que tous les deux veulent, au fond, la même chose : que ces deux gamins s’en tirent. Même si ce n’est pas possible. Il voudrait sentir, lui aussi, tout son corps se tendre, sa poitrine se gonfler d’un espoir sans limite, presque un espoir d’enfant. Il voudrait être comme elle, mais il n’en est pas capable. Plus capable. Pas encore capable ?

Et les caméras filment sous tous les angles les tributs qui s’élancent vers la gueule métallique ; Haymitch n’en perd pas une miette – c’est la compétence du mentor qui prend le dessus. Il a hâte de savoir quel choix vont faire ses protégés, et quand il voit Katniss courir vers la corne d’abondance, il ne peut s’empêcher de protester. « Pas par là, idiote ! C’est pas possible d’être aussi têtue. Tire-toi de là Katniss, tire-toi de là ! » s’exclame-t-il, désormais penché en avant, le goulot de la bouteille serré dans une main. Déjà les plus jeunes et inexpérimentés se font égorger, éventrer, massacrer par les carrières qui ont atteint les meilleures armes. Haymitch continue de râler contre Katniss mais il prend soin d’observer les techniques et armes de prédilection des tributs des districts 1 et 2. Tandis que Katniss esquive de justesse un couteau lancé par Clove, Peeta disparaît dans la forêt et une amertume teintée de déception et d’appréhension s’empare d’Haymitch. Il réalise que, au fond, il a toujours voulu que ce soit Katniss. Et maintenant, au bout de même pas une minute dans l’arène, elle est en mauvaise posture tandis que Peeta, lui, a écouté ses conseils et s’est mis en sécurité. Il a le sentiment d’avoir misé sur le mauvais cheval, et à la fois la très forte envie que ce ne soit pas le cas…
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Un peu de rouge dans ce monde si gris [avec June] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Un peu de rouge dans ce monde si gris [avec June]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Toi dans mes draps. | [PV] Hentaï.
» [UploadHero] Opération dans le Pacifique [DVDRiP]
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers science-fiction :: Hunger Games-
Sauter vers: