Le deal à ne pas rater :
-50% sur plusieurs chaussures de la gamme Nike Air Max
Voir le deal

Partagez
 
 
 

 Space between (Mama Marvel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 
Selenaë
Selenaë
Féminin MESSAGES : 3937
INSCRIPTION : 19/09/2017
ÂGE : 26
CRÉDITS : aslaug. (ava)

UNIVERS FÉTICHE : fantasy, science-fi, réel.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t1224-eljos-danser-sous-la-pluie#18 https://www.letempsdunrp.com/t2975-libre-et-assoupi https://www.letempsdunrp.com/t1474-c-est-l-histoire-de-ma-vie https://www.letempsdunrp.com/t1388-dans-mon-monde-a-moi-il-n-y-a-que-des-poneys
Hélo

Space between (Mama Marvel) - Page 7 Empty


Prince Jake
J'ai 18 ans et je vis à Auradon, aux États Unis d'Auradon. Dans la vie, je suis prince et étudiant et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance je suis amoureux de la sublime Adah et j'espère qu'elle aussi.


zac efron © neon cathedral.
Elle rougit, blague, détourne le sujet, mais au fond, elle est sincèrement touchée, Jake le voit bien. Il commence à comprendre qui elle est,et cette allure sûre d'elle et bravache lui a été donné parce qu'elle n'a pas eu une vie facile et qu'il a fallut qu'elle se batte très jeune, mais au fond d'elle, comme tous les autres êtres humains, elle a besoin d'être réconfortée. Jake sourit et lui caresse délicatement la joue. « Parce que tu vois l'avenir maintenant ? Qui sait, dans dix ans j'aurai peut être un frère ! » Il n'y croit pas le moins du monde, mais la magie fait partie intégrante de sa vie, il ne se pose plus de questions d'ordre logique, il laisse juste les choses se faire comme elles le doivent. Il lui prend les mains et la regarde dans les yeux. « Moi je sais, depuis tout petit on m'en parle, on m'entraîne, je n'ai pas toujours écouté, mais c'est inné chez moi disaient mes profs. Alors ne t'en fait pas, je ferais pour deux ou tu apprendras, mais je sais que tu es largement plus que capable. » la rassure-t-il avant de déposer un doux baiser sur ses lèvres. Il est sérieux quand il parle d'abdiquer, il est sérieux quand il lui propose de faire semblant, il est sérieux quand il lui parle d'apprendre. Selon lui, tout est possible tant qu'elle est à ses côtés, il ne voit que le bon côté des choses. « Normalement, comme tout le monde est en bonne santé et qu'il n'y a pas de risques, on peut profiter un peu de notre jeunesse, mais j'ai des obligations et des devoirs à tenir. » explique-t-il doucement juste avant de passer les portes du salon.

Ses parents sont là, l'air détendu d'Eugène contraste avec l'air sévère de Raiponce, mais Jake ne s'en offusque pas. Il sourit lui aussi, tendant de calmer l'atmosphère entre les deux femmes. Sauf qu'il n'a pas le temps de dire quoique ce soit, que leur pire cauchemar se matérialise. Dr Facilier. Pourtant il se frappe la tête d'un coup et lâche d'un ton un peu étonné. « C'est ton anniversaire ? Pourquoi tu n'as rien dit ? » Il se sent bête, il veut se marier avec elle, sans même connaître sa date de naissance ! Voilà ce qui va permettre à Raiponce de lui faire les gros yeux. Avalant sa salive pour se donner du courage, Jake se tourne vers le mage noir. « Bonjour, Dr Facilier, je ne suis pas sûr que nous ayons été présenté ? Je suis le fiancé d'Adah et je crois avoir compris que vous n'êtes pas son vrai père ? » Le ton est menaçant, mais sûrement ridicule en comparaison de celui du faux-père. Il jette un coup d'oeil à Adah et dans son regard, il lui montre combien il lui fait confiance, il sait que ce n'est pas ce qu'elle voulait. Seulement, il ne sait pas vraiment ce qu'il peut faire ensuite, marchander ? Facilier ne doit sûrement jamais abandonner. Raiponce le prend de court en répondant. « Sortez de chez moi. » « C'est que tu as quelque chose qui m'appartient ma jolie. » Le tutoiement ne fait guère plaisir à Raiponce qui fronce les sourcils. « Sortez de chez moi, personne ne vous appartient, Adah est libre, mais prenez-là donc, brisez le coeur d'une fée, tout ce qu'elle risque c'est la mort, ce qui adviendrait avec vous dans tous les cas si je ne m'abuse. » Jake écarquille les yeux, veut-elle vraiment tuer Adah ? Son coeur manque un battement, les aide-t-elle ? pour se rattraper ce qu'elle a dit plus tôt ? Dans tous les cas, Facilier semble en colère et cela n'a rien de bon. « Je ne veux pas sacrifier Adah, elle vous a suffisamment déjà donné, vous avez profité de ses services pendant trop longtemps, mais je suis prêt à payer pour être libéré de vous, si un tel prix existe ? » Jake fronce les sourcils, il ne veut pas que cela pâtisse sur Adah, il ne veut pas énerver Facilier, il ne veut pas souffrir, il ne veut pas que cette histoire dure plus longtemps.

Revenir en haut Aller en bas
 
Nimue
Nimue
MESSAGES : 136
INSCRIPTION : 12/07/2018
RÉGION : Occitanie.
CRÉDITS : lilousilver, code by AILAHOZ.

UNIVERS FÉTICHE : Fantastiques à 99,9%.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

tea

Space between (Mama Marvel) - Page 7 Empty


Adah
Facilier

J'ai 19 ans et je vis à la Nouvelle Orléans, aux Etats Unis d'Auradon. Dans la vie, je suis étudiante à l'université et je m'en sors très bien, merci mon arnaqueur de père. Sinon, grâce à ma chance, je suis presque fiancée et je le vis plutôt avec inquiétude.

COULEUR DIALOGUE : # A73D6A
ISABELLA : # B28260
RAIPONCE : seagreen
EUGENE : # 1c99a1
MULAN Jr : # 8768ea
DR FACILIER : # 90443E




Fille adoptive du Dr. Facilier ◊ Magie corrompue ◊ Chaotique neutre ◊


Barbara Palvin © Shiya.
« C’était pas important.. » Son anniversaire, vulgaire détail, rien de passionnant, un jour comme un autre. Il avait déjà tout chamboulé en désirant sa main quand elle n’avait voulu que revoir ses billes claires, son sourire taquin, veiller à ce qu’il suive son destin, crever de jalousie en paix. « Gothel rate un si délicieux spectacle. » nargue le sorcier toujours trop proche de la gamine. Il toise Jake, l’insolence glissant sur lui comme sur un imperméable, au premier abord mais à y regarder de plus près, ses yeux tranchent et taillent la silhouette aussi sûrement que le ferait la mort approchant une victime. « Son père était un roi pitoyable qui a donné sa vie pour une pauvre femme. Il est mort depuis longtemps, c’est moi qui élève Adah, gamin. » Main sur l’épaule de la concernée qui ne bouge pas, terriblement docile, rebelle à présent inexistante, ne veut pas les mettre en danger. « Il me semble que ta mère n’était pas là pour toi non plus, Raiponce. N’as-tu pas aimé Gothel malgré tout ? Ta façon de considérer que tu sais mieux que les autres ce qui est bon me rappelle son discours. C’est charmant. »

Prunelles baissées vers le sol qui clignotent, mauve qui s’accentue, offre une allure plus effrayante encore, essence magique qui s’agite sous la peau à lui en faire mal, sans qu’elle ne laisse rien voir. « mais je suis prêt à payer pour être libéré de vous, si un tel prix existe ? » L’homme reporte son attention sur le Prince, démontre enfin de l’intérêt pour lui, autre qu’une furieuse envie de l’étriper. « Que dirais-tu de ton premier enfant à naître ? » Sourire taillé à la serpe, sourire mauvais qui s’étire, effrayant à souhait.

L’implosion est brutale, avale la lumière alentour, rend aveugle dans l’épaisseur de la noirceur qui s’empare de la pièce, avale tout éclat ensoleillé sur son passage, couvre le salon de néant. Quand le soleil se remet à passer par la fenêtre, offrant ses rayons salvateurs, la gamine a été projetée contre la porte fermée de la pièce, à peine consciente. Les ténèbres ont refermé le portail, renvoyé à son univers le Dr Facilier et ses terribles facéties. La lueur magique dans les yeux d’Adah s’éteint, rend l’aspect de charmant lagon, ce bleu naturel qui rappelle sa mère. Se décomposent les ailes claires, poussière retombant sur le sol en ne laissant rien derrière qu’une douleur qui la fait geindre un instant. Jolis éclats brillent sur le parquet tout autour d’elle. Première tentative pour se relever qui se solde par un échec, elle glisse, revient à sa position initiale, paraît épuisée, au bord d’un évanouissement notable. « On menace pas.. les enfants qu’on n’a pas.. » Elle tousse, reprend son souffle. « Jake.. besoin d’aide.. » Elle s’accroche à son bras pour parvenir à se remettre sur ses jambes, maladroite. « J’veux pas que tu me soignes. » Le ton est sérieux, elle ne veut pas de soins magiques, ne veut pas qu’il ranime sa magie naturelle, fasse renaître ce qui vient de mourir entre ces murs, sous leurs yeux. Inutile d’avoir une encyclopédie pour percevoir un sacrifice, bien que relativement flou. « Mon père n’abandonnera pas, je n’ai fait que le ralentir. J’suis désolée d’avoir gâché le petit déjeuner.. »     

Revenir en haut Aller en bas
 
Selenaë
Selenaë
Féminin MESSAGES : 3937
INSCRIPTION : 19/09/2017
ÂGE : 26
CRÉDITS : aslaug. (ava)

UNIVERS FÉTICHE : fantasy, science-fi, réel.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t1224-eljos-danser-sous-la-pluie#18 https://www.letempsdunrp.com/t2975-libre-et-assoupi https://www.letempsdunrp.com/t1474-c-est-l-histoire-de-ma-vie https://www.letempsdunrp.com/t1388-dans-mon-monde-a-moi-il-n-y-a-que-des-poneys
Hélo

Space between (Mama Marvel) - Page 7 Empty


Prince Jake
J'ai 18 ans et je vis à Auradon, aux États Unis d'Auradon. Dans la vie, je suis prince et étudiant et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance je suis amoureux de la sublime Adah et j'espère qu'elle aussi.


zac efron © neon cathedral.
Le Dr Facilier est si impressionnant, si méchant qu'il fait peur à Jake. Le garçon n'est pas rassuré en sa présence, or Adah a vécu des années avec lui, et là voilà si docile, que le coeur du jeune prince se brise. Qu'a-t-elle vécu pour n'oser se rebeller contre lui ? Alors qu'elle ne laisse personne lui marcher sur les pieds ? Jake se sent coupable, est-ce de sa faute ? Les mots du Dr Facilier lui tourne en boucle dans sa tête, il est prêt à accepter, des enfants ils peuvent en avoir plusieurs ? Mais est-ce que cela fera d'eux des martyrs ? Ou des êtres brisés comme Adah ? Il ne peut accepter, il ne peut refuser. C'est Adah qui met court à son monologue intérieur en explosant de lumière.

Jake n'a pas compris ce qu'il s'est passé, mais ce qu'il voit le rend fébrile. Elle n'a plus d'aile, elle est mal en point, Dr Facilier a disparu et Raiponce immobile. Les paroles de son père adoptif ont du la toucher plus sérieusement que ce qu'elle ne veut laisser paraître. Jake fait un choix et touche d'abord le bras de sa mère, délicatement, doucement, juste pour lui montrer qu'il est là et qu'il l'aime, elle, pour ce qu'elle est. Elle sourit tristement. A cet instant, il fonce vers Adah pour l'aider à se relever. « Pourquoi ? » Les yeux du prince brillent de larmes. « On aurait fini par trouver un terrain d'entente... » souffle-t-il. Il sait qu'il a faux, sinon elle n'aurait pas agit, elle doit connaître son père par coeur, mais ce qu'elle a fait ne va que l'énerver sûrement plus. Il sera encore pire. Il veut la soigner, mais il ne sait pas comment faire, il n'a aucune idée de ce qu'il doit faire. Mais Raiponce les prend de court, quand elle pose son bras sur celui d'Adah, les yeux fermés. « Tu dois être soignée Adah... » murmure-t-elle d'un ton plus doux que tout ce qu'elle n'a eu pour l'instant. Les yeux toujours fermés elle songe sûrement à son premier petit enfant qu'elle a failli perdre avant même qu'il n'existe. « Je peux le faire pour toi, dis-oui. » Elle n'agit pas contre la volonté de la jeune femme, lui laisse le choix, est-elle sincèrement troublé par ce qu'elle vient de voir ? Comprend-elle enfin ce qu'elle et Adah ont de commun ? Jake tient toujours la jeune femme dans ses bras, qui est si faible que ça le rend malade. Il se demande un instant si sa mère n'est pas qu'une froide manipulatrice qui a peur qu'Adah ne puisse plus le défendre une prochaine fois... parce qu'ici, malgré tous les adultes présents, seule Adah a pu faire quelque chose. Jake n'a pas vraiment conscience du sacrifice de la jeune femme, il pose ses lèvres sur le front de sa fiancée. « Qu'est-ce que tu risques à être sauvée ? » murmure-t-il au creux de son oreille et sa voix laisse transparaître les larmes qui ne tarderaient pas à poindre s'il comprenait.

« »

Revenir en haut Aller en bas
 
Nimue
Nimue
MESSAGES : 136
INSCRIPTION : 12/07/2018
RÉGION : Occitanie.
CRÉDITS : lilousilver, code by AILAHOZ.

UNIVERS FÉTICHE : Fantastiques à 99,9%.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

tea

Space between (Mama Marvel) - Page 7 Empty


Adah
Facilier

J'ai 19 ans et je vis à la Nouvelle Orléans, aux Etats Unis d'Auradon. Dans la vie, je suis étudiante à l'université et je m'en sors très bien, merci mon arnaqueur de père. Sinon, grâce à ma chance, je suis presque fiancée et je le vis plutôt avec inquiétude.

COULEUR DIALOGUE : # A73D6A
ISABELLA : # B28260
RAIPONCE : seagreen
EUGENE : # 1c99a1
MULAN Jr : # 8768ea
DR FACILIER : # 90443E




Fille adoptive du Dr. Facilier ◊ Magie corrompue ◊ Chaotique neutre ◊


Barbara Palvin © Shiya.
Elle a seulement envie de se blottir entre les bras de Jake. La tête s’appuie contre l’épaule du jeune homme, ça ne dure pas longtemps mais c’est un instant durant lequel elle s’autorise à être vulnérable, à être la demoiselle en détresse., transmettre autre chose que la luxure ou la sensualité, tendresse sans arrière-pensée. « On aurait fini par trouver un terrain d’entente… » Il n’y croit pas, il n’y’a pas de conviction dans ses yeux, bien au contraire, elle n’a pas besoin de lui répondre l’évidence, le fait que Facilier n’est pas du genre à trouver un terrain d’entente, surtout après sa mésaventure avec Tiana. Le contact de Raiponce l’arrache à ses réflexions, provoque un sursaut, un mouvement qui la colle plus encore au prince - elle n’est pas encore prête à accepter la bienveillance de la reine. « Je peux le faire pour toi, dis-oui. » « Non. » Toujours pas d’obéissance, ne plie pas à la couronne, la jeune femme, refuse la magie du Soleil et sa toute puissance, cette façon incroyable que des cheveux avaient de ramener la jeunesse, qu’une larme puisse ramener d’entre les morts. « Qu'est-ce que tu risques à être sauvée ? » Son odeur l’apaise un peu, sa chaleur lui donne l’impression qu’il peut effacer le froid qu’elle ressent, à l’intérieur, contre son coeur. « Je ne suis pas en danger, je suis juste fatiguée. »

Quelques secondes passent, elle est lovée là, la respiration se calme et c’est pour elle comme une délicieuse berceuse qui tue les cauchemars que ramenait toujours son père. La douleur reste mais n’est pas insupportable, ne transparaît pas dans sa posture, ce n’est qu’une information à l’esprit, un mauvais moment à passer, elle a le prince pour se rassurer, pour se sentir moins seule, moins abîmée. « Je suis navrée.. je vais.. j’ai besoin de dormir.. » Adah se défait doucement du jeune homme et fait quelques pas vers la porte du salon qu’elle ouvre. « Récupérez la poussière.. c’est un ingrédient puissant. » souffle-t-elle avant d’enjamber le tas scintillant que furent quelques temps ses ailes.

Le chemin est donc effectué à l’envers, du salon vers la chambre qu’ils avaient pourtant quitté presque heureux. Elle se mord la lèvre inférieure en s’asseyant sur le lit ; pas de claquement de doigts, pas de sortilège pour s’évaporer, elle se défait même de sa robe d’une manière terriblement humaine. La tenue brille des restes de l’implosion, s’illumine quand un rayon de soleil passe et puisqu’elle n’a rien pour ne pas rester en sous-vêtements, c’est un t-shirt de Jake qu’elle finit par emprunter. L’horizon et les reliefs de Corona attirent son oeil par la fenêtre, la plongent dans une contemplation presque déconnectée de la réalité.

Petite boule de poils blanche comme la poudreuse en hiver grimpe sur le lit, félin curieux qu’elle n’avait pas remarqué dans le palais à qui elle accorde une caresse, gratouille derrière l’oreille. « Au moins, sans magie, plus personne ne me trouvera ici, mh ? » Un petit sourire se dessine sur les lèvres. « J’te fais plus peur maintenant, c’est ça ? T’as un nom, petite chose ? » Monologue, dos à la porte, elle ignore si Jake l’a suivie ou s’il a fini par se résoudre à l’abandonner, elle et les emmerdes qu’elle traine dans son sillage.     

Revenir en haut Aller en bas
 
Selenaë
Selenaë
Féminin MESSAGES : 3937
INSCRIPTION : 19/09/2017
ÂGE : 26
CRÉDITS : aslaug. (ava)

UNIVERS FÉTICHE : fantasy, science-fi, réel.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t1224-eljos-danser-sous-la-pluie#18 https://www.letempsdunrp.com/t2975-libre-et-assoupi https://www.letempsdunrp.com/t1474-c-est-l-histoire-de-ma-vie https://www.letempsdunrp.com/t1388-dans-mon-monde-a-moi-il-n-y-a-que-des-poneys
Hélo

Space between (Mama Marvel) - Page 7 Empty


Prince Jake
J'ai 18 ans et je vis à Auradon, aux États Unis d'Auradon. Dans la vie, je suis prince et étudiant et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance je suis amoureux de la sublime Adah et j'espère qu'elle aussi.


zac efron © neon cathedral.
Elle refuse et même Raiponce n'insiste pas. Elle reste immobile dans les bras du prince qui savoure juste l'instant. Il a cru qu'elle allait mourir, il comprend maintenant qu'il n'en est rien, elle a juste laissé derrière elle une part douloureuse. Alors il la serre contre lui et attend. Et quand elle se lève  Récupérez la poussière.. c’est un ingrédient puissant. » Jake lève les yeux au ciel, c'est une de ces phrases typiques, Adah est toujours imprévisible tout en étant parfaitement toujours pragmatique. Jake pourtant la laisse partir sans la suivre. Il veut parler à sa mère, lui demander ce qu'il doit faire, pourquoi il est si perdu, combien il risque et combien elle lui en veut. Ils n'ont pas eu beaucoup de discussion posées ces derniers temps, Raiponce étant une mère aimante mais sévère, il s'est beaucoup plus amusé à la défier qu'à lui faire confiance. Or, maintenant que sa vie est en train de prendre une nouvelle direction, il souhaite se poser et comprend enfin pourquoi sa mère a fait certains choix.

Raiponce l'attire dans ses bras et dépose un baiser sur son front. La douceur de cet instant, le fait hésiter. « Va la rejoindre, on parlera si elle dort. » propose sa mère et Jake sourit faiblement. Et monte dans le sillage d'Adah. La porte n'est pas tout à fait fermée, juste assez pour qu'il puisse l'entendre au travers. Jake s'en veut d'écouter aux portes, mais au moins il sait qu'elle ne dort pas. « Il s'appelle Tofu » répondit-il doucement quand elle pose la question au chat. « C'est mon père qui l'a nommé pour se moquer du véganisme de ma mère. » explique-t-il en haussant les épaules avec un demi-sourire. Cette histoire est quand même assez drôle et il l'aime beaucoup. « Je peux ? » Il est toujours derrière la porte, ouverte cette fois, mais il ne veut pas l'envahir plus que de coutume.

Il la prend dans ses bras. « Est-ce que je peux faire quelque chose ? Tu sembles ... contrariée. »  Il ne sait pas quel mot convient le mieux, alors il a choisi celui-là, mais il a surtout peur pour elle. Que signifie cette perte de pouvoir ? Elle n'est ni fée ni ténèbres ? A-t-elle perdu les deux ? « Si tu as besoin de te plaindre, ou de m'expliquer ? » Le dernier mot c'est pour lui faire comprendre qu'il est totalement perdu, il est et restera à ses côtés, mais il n'a pas vraiment conscience de ce qu'il va se passer ensuite ou même de ce que cela signifie réellement. Sera-t-elle toujours son rempart, son bouclier contre le monde bien trop cruel ?
Revenir en haut Aller en bas
 
Nimue
Nimue
MESSAGES : 136
INSCRIPTION : 12/07/2018
RÉGION : Occitanie.
CRÉDITS : lilousilver, code by AILAHOZ.

UNIVERS FÉTICHE : Fantastiques à 99,9%.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

tea

Space between (Mama Marvel) - Page 7 Empty


Adah
Facilier

J'ai 19 ans et je vis à la Nouvelle Orléans, aux Etats Unis d'Auradon. Dans la vie, je suis étudiante à l'université et je m'en sors très bien, merci mon arnaqueur de père. Sinon, grâce à ma chance, je suis presque fiancée et je le vis plutôt avec inquiétude.

COULEUR DIALOGUE : # A73D6A
ISABELLA : # B28260
RAIPONCE : seagreen
EUGENE : # 1c99a1
MULAN Jr : # 8768ea
DR FACILIER : # 90443E




Fille adoptive du Dr. Facilier ◊ Magie corrompue ◊ Chaotique neutre ◊


Barbara Palvin © Shiya.
« Je peux ? » Elle hoche la tête. « C’est ta chambre.. » Pas d’hostilité, elle caresse la tête du dénommé Tofu, bien incapable de sourire d’une ironie qui avait pourtant le potentiel de la faire rire. Il la prend dans ses bras, elle s’y cale, s’abandonne à sa chaleur une nouvelle fois. « Est-ce que je peux faire quelque chose ? Tu sembles ... contrariée. » Elle n’a pas de mots pour exprimer ce qu’elle ressent, ce n’est pas comme si elle avait l’habitude d’extérioriser les émotions, plutôt du style à les tourner en dérision. Qu’est-ce qu’elle peut bien dire de ça ? Elle a fait ce qui était nécessaire, rien de plus, rien de moins. « Si tu as besoin de te plaindre, ou de m'expliquer ? » Rire amer. « Va falloir se faire à l’idée que je ne suis plus qu’une vulgaire princesse. » Détestation du titre, du rôle, de l’aspect rabaissant qu’elle y trouve, condamnée à être sauvée par quelques princes, plus aucune magie ne lui offrant le poids de rivaliser avec les caprices du destin ou des sorciers du coin. Puissance exceptionnelle sacrifiée. « Je peux pas retourner à l’université. Ni à la Nouvelle-Orléans. » A aucun endroit qui permettrait aux ombres de sournoisement ramper par des ouvertures qu’elle avait offertes à son père, passages communs qu’ils partageaient, connaissent encore trop bien. « Je suis coincée avec ta mère. » Petite moue dépitée. Le Soleil, rempart contre les Ombres. Corona et son éclat unique, résistance particulière à l’univers de Gothel et Facilier, le palais protecteur évitant qu’une éclipse n’envahisse le royaume. « Je n’ai plus accès au domaine de la mienne.. » Plus d’elle, plus de fée. La violette n’est plus, la blanche n’a pas survécu. Mortalité crasse. « Tu as fait le voeu que je puisse être ce que je désirais. J’ai souhaité être capable de vous protéger.. chaque voeu a un prix. » Le prix de sa magie, de ses enchantements, de sa double nature.

Elle soupire, reporte son regard vers l’horizon, vers le ciel bleu qui se reflète dans la mer entourant l’île. Elle songe que les rues doivent être paisibles, que ça ne doit en rien ressembler à l’agitation de ses terres d’origine, si tant est qu’on puisse considérer la Nouvelle-Orléans ainsi alors qu’elle n’y est pas née. « Tu comptes toujours te marier ? » Interrogation sérieuse. « J’ai l’impression de déjà gâcher ta vie, Jake.. » De tout ruiner sur son passage, d’être forgée d’une si mauvaise façon que chaque décision tourne à la catastrophe, que chaque mot n’a vocation qu’à blesser ceux qui font partie de l’entourage du prince. « Et je n’ai personne pour participer aux frais. C’est tout de même un comble, du sang royal sans coffre et sans trésor. » Sans palais, sans territoire, coulé il y’a trop longtemps. « Tu me promets d’avoir d’excellente notes et de ne pas charmer toutes les étudiantes ce semestre ? » Pointe de jalousie. Sentiment nouveau qui la dérange, la fait rougir.      

Revenir en haut Aller en bas
 
Selenaë
Selenaë
Féminin MESSAGES : 3937
INSCRIPTION : 19/09/2017
ÂGE : 26
CRÉDITS : aslaug. (ava)

UNIVERS FÉTICHE : fantasy, science-fi, réel.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t1224-eljos-danser-sous-la-pluie#18 https://www.letempsdunrp.com/t2975-libre-et-assoupi https://www.letempsdunrp.com/t1474-c-est-l-histoire-de-ma-vie https://www.letempsdunrp.com/t1388-dans-mon-monde-a-moi-il-n-y-a-que-des-poneys
Hélo

Space between (Mama Marvel) - Page 7 Empty


Prince Jake
J'ai 18 ans et je vis à Auradon, aux États Unis d'Auradon. Dans la vie, je suis prince et étudiant et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance je suis amoureux de la sublime Adah et j'espère qu'elle aussi.


zac efron © neon cathedral.
Jake a du mal à mettre des mots sur ce qu'elle ressent réellement et il s'en veut. Il ne la connait pas si bien, il ne la comprend pas toujours, est-ce pour cela que sa mère voulait qu'il se marie tôt ? Qu'il ne se rende compte que trop tard ce que c'est qu'être toujours à la masse ? Se rendre compte qu'on ne connait pas vraiment la personne avant de vivre ensemble des expériences extraordinaires ? Si cela signifie revoir Dr Facilier, Jake préfère encore ... Le jeune homme se masse le front, il ne veut plus penser à ces horreurs et a ce qu'il s'est passé, il n'en veut pas à Adah et pour l'aider, il faut qu'il cesse de ressasser.

« Tu ne seras jamais une vulgaire princesse, tu es bien plus que ça. »  soupire-t-il malgré lui, elle déteste ce rang et elle a tellement critiqué la bande qu'elle ne sera jamais accueillie. « Et pour toi je ne suis qu'un vulgaire prince ? »  demande-t-il soudain, se lassera-t-elle de lui maintenant qu'elle ne peut plus rien faire pour le secourir ? « Tu sais, tu peux être la princesse que tu veux, proche du peuple, inspirante, féministe, qu'importe. Tu n'es pas obligée d'être une greluche. »  Il lui tire la langue, bien obligé pour ponctuer son discours avant qu'elle ne le prenne mal, vraiment le jeune homme n'est pas doué pour réconforter.

Les mots de la jeune femme résonne en lui. « Tu sais que je me suis fait la même réflexion ? Je t'ai fait lâcher ta vie d'avant, je t'ai transformée en une fée que tu détestais et voilà que tu viens de tout sacrifier. Qu'ai-je fais dans l'histoire sinon être sauvé ? » sa voix n'est plus assurée, il se demande si elle avait vu les choses sous cet angle là, si elle avait compris à quel point Jake était inutile depuis le début, alors ça, mettre le le bazar partout où il va, ou énerver les gens, il est bon... « Et toi, tu veux toujours te marier ? »  la question est sincère, ce n'est pas une blague.

Il lève les yeux au ciel. « Sérieusement, des bonnes notes ? Je vais devoir travailler pour te mériter ? »  Le ton est faussement enjoué, mais une discussion plus légère lui fait du bien. « Je rentrerai directement après les cours, promis. »
Revenir en haut Aller en bas
 
Nimue
Nimue
MESSAGES : 136
INSCRIPTION : 12/07/2018
RÉGION : Occitanie.
CRÉDITS : lilousilver, code by AILAHOZ.

UNIVERS FÉTICHE : Fantastiques à 99,9%.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

tea

Space between (Mama Marvel) - Page 7 Empty


Adah
Facilier

J'ai 19 ans et je vis à la Nouvelle Orléans, aux Etats Unis d'Auradon. Dans la vie, je suis étudiante à l'université et je m'en sors très bien, merci mon arnaqueur de père. Sinon, grâce à ma chance, je suis presque fiancée et je le vis plutôt avec inquiétude.

COULEUR DIALOGUE : # A73D6A
ISABELLA : # B28260
RAIPONCE : seagreen
EUGENE : # 1c99a1
MULAN Jr : # 8768ea
DR FACILIER : # 90443E




Fille adoptive du Dr. Facilier ◊ Magie corrompue ◊ Chaotique neutre ◊


Barbara Palvin © tearsflight.
« Tu ne comprends pas.. » rétorque-t-elle, beaucoup trop préoccupée pour rire de sa tentative d’alléger l’atmosphère. « Je n’ai aucun talent. Toutes les princesses un tant soit peu modernes ont un talent particulier. Mérida ne rate jamais une cible, Elsa maîtrise la glace, Mulan est une fine lame. Et ta mère sait absolument tout faire. » Les décors peints de la main de la reine n’ont pas d’équivalent, Adah en a bien conscience et elle n’a fait que les apercevoir. Que sait-elle faire, elle ? Semer le chaos et séduire les brigands. « Tu sais que je me suis fait la même réflexion ? Je t'ai fait lâcher ta vie d'avant, je t'ai transformée en une fée que tu détestais et voilà que tu viens de tout sacrifier. Qu'ai-je fais dans l'histoire sinon être sauvé ? » « Tu as rompu les sortilèges. Tu m’as fait exister.. on a cessé de m’oublier.. » Et si ça l’agace souvent, elle lui doit de la reconnaissance, elle lui doit de pouvoir être quelqu’un, pas un souvenir effacé ou un visage remplacé. Ce n’était pas toujours simple de n’avoir de consistance que pour son père et Lisha, elle a eu du mal plus jeune à comprendre pourquoi le monde devait l’ignorer, pourquoi elle ne pouvait pas avoir d’amis, pas aimer non plus.

« Et toi, tu veux toujours te marier ? » Elle hoche la tête, s’installe un peu mieux entre ses bras, toujours vêtue de ce t-shirt qui lui va bien trop grand, imprégné du parfum familier, apaisant. « Si je ne l’avais pas voulu, je serais rentrée avec mon père. Je sais que ça vous paraît fou mais il comptait pour moi. » Elle joue distraitement avec les doigts du prince, trace du bout de l’index les lignes de sa paume. « Tu vas devoir travailler pour qu’on ne remette pas en doute tes choix. Tu seras roi, un jour. » Tête couronnée qui se doit de ne pas être vide.

…*…

Plusieurs semaines écoulées, chaque soir ou presque, elle dort déjà lorsqu’il rentre, livres éparpillés en tous sens, post-it sur l’étiquette, sur les devoirs, les règles du royaume, l’Histoire de Corona épluchée. L’impression de devoir rattraper toute une vie persiste, elle s’échine à tenter de trouver en quoi elle peut bien être talentueuse, sans réel succès. Elle n’échoue pas aux bases, sait avoir les airs qu’on en exige mais peine à démontrer un domaine de prédilection. La magie lui manque, elle ne compense plus toutes ces choses pénibles qu’elle n’avait pas à faire autrefois.

« Aïe ! » L’aiguille a piqué le doigt qui trainait trop près du pli de la robe que la couturière était en train d’ajuste. Perle rouge sur la peau qui ne dure pas, lueur jaune referme aussitôt la petite marque. « Mademoiselle Adelaïde, ça ne va pas ? » « Faites revenir Jake. Dites lui que.. » L’étincelle bleutée l’interrompt, la fée observe la jeune fille avec attention, ne l’a pas vraiment revue depuis la visite dramatique de Facilier. Un coup de baguette léger sur le haut de la tête fait apparaître un diadème charmant, d’argent et de pierres de lune iridescentes. « Je vais le chercher. » Elle hoche la tête et entreprend de se défaire de la tenue afin qu’il ne la voit pas, peu désireuse de se porter malheur. Une autre robe blanche est enfilée, plus courte, asymétrique. « Oh seigneur ! » Le reflet dans le miroir arrête son regard, une mèche blonde jouant sur le côté de son visage avec insolence, couleur d’or caractéristique tranche sur les cheveux sombres.

« Ne fais pas cette tête, Adelaïde, ça te va plutôt bien. » La fée est revenue avec le jeune homme, ne lui a pas laissé le choix, l’extirpant d’un examen important qu’elle lui a promis qu’il pourrait rattraper. Sans un mot de plus, elle s’en va, ferme la porte derrière elle sans doute pour retrouver Raiponce. L’apprentie princesse déglutit en croisant le regard de Jake, attrape une feuille de papier avec laquelle elle se coupe volontairement. A nouveau, le sang coule mais l’éclat doré referme la plaie. « Si tu ne m’as pas fait avaler d’infusion de fleur de Soleil.. alors c’est qu’on a oublié d’être prudents. » Elle n’est pas vraiment certaine de ce qu’elle ressent, elle a simplement peur qu’il choisisse de prendre la fuite, décide qu’ils sont trop jeunes pour ces conneries. « Je.. suis supposée considérer que c’est ton cadeau d’anniversaire un peu en avance ? » Le week-end festif risquait de moins l’être, soudain, s’il ne lui décrochait pas une réaction.       

Revenir en haut Aller en bas
 
Selenaë
Selenaë
Féminin MESSAGES : 3937
INSCRIPTION : 19/09/2017
ÂGE : 26
CRÉDITS : aslaug. (ava)

UNIVERS FÉTICHE : fantasy, science-fi, réel.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t1224-eljos-danser-sous-la-pluie#18 https://www.letempsdunrp.com/t2975-libre-et-assoupi https://www.letempsdunrp.com/t1474-c-est-l-histoire-de-ma-vie https://www.letempsdunrp.com/t1388-dans-mon-monde-a-moi-il-n-y-a-que-des-poneys
Hélo

Space between (Mama Marvel) - Page 7 Empty


Prince Jake
J'ai 18 ans et je vis à Auradon, aux États Unis d'Auradon. Dans la vie, je suis prince et étudiant et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance je suis amoureux de la sublime Adah et j'espère qu'elle aussi.


zac efron © lux aeterna
Elle est si belle, les yeux de Jake se perdent dans la douceur et l'humilité de sa posture. Elle ne se rend pas compte qu'elle brille. Certes, sa magie n'est plus là, il a bien compris que c'était ce qui la faisait se sentir spéciale, sauf qu'elle est tellement plus ! Si seulement elle arrivait à trouver une particularité -comme elle le dit- pour se sentir unique. Jake ne dit rien, il sourit doucement, lui serre la main, il ne peut pas l'encourager si elle ne croit pas en elle, pourtant lui, il y croit de toutes ses forces. Il n'est pas tombé sous son charme à cause de sa magie, il n'a pas été ensorcelé sinon il ne serait plus là, quand va-t-elle le comprendre ? « Tu as rompu les sortilèges. Tu m’as fait exister.. on a cessé de m’oublier.. » Les mots d'Adah le fond vibrer d'émotion, il s'est toujours senti inférieur à elle, mais pas d'une façon malsaine, juste il avait conscience qu'elle était et avait tout, et ses mots lui mettent un baume sur le coeur. Ces mots sont si puissant qu'il regrette de ne pouvoir la rassurer de la même manière. Il l'embrasse, coupant court à tout le reste, il ne sait pas comment lui montrer et lui prouver qu'il l'aime autrement. « Est-ce possible qu'il change ? Dans tous les contes les méchants sont vaincus, mais peut être dans la vraie vie l'impossible peut devenir vrai ? » C'est sûrement un peu naïf, mais il a bien compris que le monde est fait de nuances de gris. Alors il se permet d'espérer, qu'elle puisse être complète.

…*…

Et les jours passent, il travaille plus sérieusement qu'il ne l'a jamais fait, ses amis se moquent même de lui -un tout petit peu- en le pensant devenu intello, mais Adah l'a aidé à développer et croire en son potentiel. Il est sincèrement heureux pour la première fois de sa vie parce qu'il sent qu'il fait des choix et prends des décisions en accord avec ses principes. Avant, son but, c'était surtout d'emmerder ses parents qu'il aime pourtant tendrement. Sa mère est si fière de lui qu'il en ressent une pointe de malaise, mais il passe tout son temps avec Adah. Elle l'aide à travailler et il l'aide aussi. Elle apprend considérablement vite malgré ses yeux levés au ciel quand elle a l'impression de patiner. Elle avait tellement l'habitude d'être excellente en tout, que ça doit être dur pour elle.

Assis devant une feuille d'examen, Jake se force à ne pas songer à elle, sinon il risque d'être distrait. Toutes les nuits qu'ils passent ensemble, toutes les fois où Adah le réveille même au milieu de la nuit, toutes ces moments d'extase et de pur bonheur qu'ils partagent sous la couette, et voilà il s'est laissé distraire. « Prince Jake, venez me suivre. » Le jeune homme sursaute comme jamais. Elle est sortie de nulle part la fée Bleue, elle lui tend la main, il écarquille les yeux. « Vous le repasserez lundi, un nouveau sujet. » Elle cligne des yeux et il attrape la main, il n'a rien d'autre à faire de toute manière.

Il a l'impression d'être éparpillé en mille petites bulles d'énergie puis reformé en un instant et le voilà dans le grand salon de Corona. Que fait-il là ? Soudain il songe à Adah et comprend ; il y a une urgence. Il panique, il prend peur, que lui est-il arrivé de mal ? Pourquoi soudainement ? Le Dr Facilier est revenu ? Sa respiration se fait plus rapide il court vers la chambre d'Adah, guidé par la fée Bleue qui reste silencieuse. La porte se referme sur eux sans que le jeune prince ne puisse déchiffrer les mots sibyllins de la fée.

Soudain Jake perd le contrôle. Il reste bouche bée, incapable de penser correctement. Il voit ce qu'il se passe devant lui -l'éclair lumineux qui referme la plaie-, il entend les mots d'Adah -pas prudent- pourtant il ne comprend pas. Il ne réagit pas. Ses yeux s'ouvrent et se ferment. Tient, il remarque une mèche dorée dans les cheveux d'Adah. Sa bouche s'ouvre comme s'il voulait parler, puis reste ouverte. Ses mains s'avancent vers Adah sans que son corps ne suive. A un instant la tête lui tourne et il se demande s'il ne va pas s'évanouir, alors il s'assoit. Enfin, il se retrouve assis avant d'avoir formulé la pensé même de s'assoir, son corps à réagit seul. Il ne ressent même pas le malaise, il n'imagine même pas dans quel état Adah doit être. Il est juste bloqué. Doucement, son esprit commence à comprendre, le mot "bébé" revient plusieurs fois et progressivement ces yeux cessent de regarder loin et ailleurs, ils se posent sur Adah. Sur son ventre. Non, la regarder dans les yeux. « On va avoir un ... bébé ? » Chaque mot est prononcé séparément, la phrase est lente, entrecoupée, mais il se plonge dans les yeux d'Adah. Et soudain, les larmes coulent le long de ses yeux, sans qu'il ne puisse les arrêter, l'émotion certes mais laquelle ? La peur ou la joie ? Il ne sait lui-même, sûrement entre les deux. Il songe à ses parents qui n'ont jamais réussi à avoir d'autres enfants, il songe à ces rois et reines qui attendent encore désespérement et eux qui n'avaient rien prévu. Les larmes toujours sur ses joues, il s'approche d'Adah et la prend dans ses bras. Il n'a pas les mots, pourtant il sait qu'il faut qu'il parle. Il réfléchit sans vraiment trouver. « Je ne sais pas quoi dire » finit-il par avouer après un silence plus que long. « Mais je crois que je suis heureux. » Une fois qu'il a mis les mots dessus, il a le sentiment que c'est vrai. Son coeur bat plus vite, et la peur de l'inconnu est naturel, mais ils ne seront pas seuls.
Revenir en haut Aller en bas
 
Nimue
Nimue
MESSAGES : 136
INSCRIPTION : 12/07/2018
RÉGION : Occitanie.
CRÉDITS : lilousilver, code by AILAHOZ.

UNIVERS FÉTICHE : Fantastiques à 99,9%.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

tea

Space between (Mama Marvel) - Page 7 Empty


Adah
Facilier

J'ai 19 ans et je vis à la Nouvelle Orléans, aux Etats Unis d'Auradon. Dans la vie, je suis étudiante à l'université et je m'en sors très bien, merci mon arnaqueur de père. Sinon, grâce à ma chance, je suis presque fiancée et je le vis plutôt avec inquiétude.

COULEUR DIALOGUE : # A73D6A
ISABELLA : # B28260
RAIPONCE : seagreen
EUGENE : # 1c99a1
MULAN Jr : # 8768ea
DR FACILIER : # 90443E




Fille adoptive du Dr. Facilier ◊ Magie corrompue ◊ Chaotique neutre ◊


Barbara Palvin © tearsflight.
Elle est soudain terrifiée, c’est sourd au fond de son coeur. Le silence de Jake fait naître une panique qu’elle n’avait jamais ressentie auparavant, une terreur comme même Facilier n’était pas capable de créer. Le décor tangue un instant, elle se sent mal. La nausée remonte son estomac tandis qu’elle noue nerveusement ses doigts entre eux, les tord comme si cela pouvait l’aider à respirer. Adah se sent idiote, complètement inconsciente d’avoir songé une seule seconde qu’il pourrait accepter. C’est vrai, il va à peine fêter ses dix-neuf ans, il ne doit pas avoir envie de s’encombrer d’un enfant qu’il n’avait probablement même pas prévu. « On va avoir un ... bébé ? » Elle pleure parce qu’il pleure. Et les larmes qui roulent sur ses joues ont l’air de scintiller doucement à la lumière. « Je suis désolée.. j’ai pas pensé.. j’avais la magie pour.. et.. » elle peine à aligner les excuses, voudrait lui demander mille fois pardon mais il interrompt ses réflexions en la prenant dans ses bras. « Je ne sais pas quoi dire. » Le nez se cache contre le cou du jeune homme. Elle tremble. L’anxiété au paroxysme. « Mais je crois que je suis heureux. » Les mains fines s’accrochent dans le dos masculin, elle cherche à retrouver une respiration normale, sans succès, parce qu’elle ne voulait pas d’un bébé si vite, elle ne peut pas se permettre cette folie, c’est la première chose que son père a menacé, le premier motif de chantage qui pourrait faire plier un royaume. Il lui faut une bonne dizaine de minutes pour enfin faire cesser le torrent de larmes qui s’échappe de ses yeux, pour parvenir à articuler des idées plus claires.

« Il faut avancer le mariage… » Pragmatisme. Il serait mal vu de laisser des fiançailles traîner quand la légitimité de la progéniture pourrait être remise en doute. Adelaïde sait qu’elle n’est déjà pas très appréciée des rois et reines de leur monde, elle ne veut pas jeter encore plus d’huile sur le feu en laissant les gens penser qu’elle doute de son envie d’épouser Jake, surtout dans cet état. Son regard finit par revenir sur le miroir, elle attrape entre son index et son pouce la mèche dorée qui s’est imposée dans ses cheveux. « On ne peut même pas le cacher.. » C’est un murmure dépité entre ses lèvres. « Tu n’es pas blond, que je sache.. je ne devrais pas être impactée par.. ça. » Et d’un autre côté, qu’en savaient-ils ? Raiponce l’était déjà redevenue quand elle a eu le prince, une sombre histoire de mystère dans le pays, a-t-elle entendu, l’effet d’une grossesse sur quelqu’un qui n’est pas de la lignée est sans doute inconnu. Elle se mord la lèvre inférieure. « Ta mère va me tuer.. » C’est dommage, elles commençaient à relativement se tolérer.

« Je peux pas lui dire.. » la panique reprend le dessus, elle est obligée de s’asseoir pour ne pas s’évanouir, la vue troublée par une certaine fatiguée couplée à l’émotion. « Je veux pas lui dire.. elle.. je me sens comme une voleuse.. » Voleuse d’un pouvoir de guérison qui n’aurait pas dû se manifester, d’une capacité qui n’a lieu d’être que dans les veines du roi que sera le prince un jour. Elle n’arrive pas à rationaliser, se trouve en proie à une hypersensibilité soudaine, à une fragilité exacerbée. Le rythme cardiaque s’envole dans sa poitrine. « Me laisse pas toute seule.. » supplique du bout des lèvres quand les billes bleues croisent celles de Jake. Elle ne veut pas qu’il reparte à l’université, que la fée le renvoie en cours, elle est sûre qu’elle ne survivrait pas à des heures de solitude dans ce château.

Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Space between (Mama Marvel) - Page 7 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Space between (Mama Marvel)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers autres :: Disney-
Sauter vers: