Partagez
 
 
 

 Rules are rules. They are here for a reason ▬ Nightblood

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 
everdosis
everdosis
Féminin MESSAGES : 2209
INSCRIPTION : 11/02/2017
ÂGE : 27
RÉGION : Poitou-Charentes
CRÉDITS : masayume (avatar); mon ami tumblr (gifs) + moi-même (sign)

UNIVERS FÉTICHE : Réel, fantastique, science-fiction !
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t55-badum-tss#111 https://www.letempsdunrp.com/t3230-j-ai-pas-d-idee-de-titre-lalala https://www.letempsdunrp.com/t250-journal-d-une-princesse https://www.letempsdunrp.com/t61-schyzophrenie-aigue-de-dreamy
flower

Rules are rules. They are here for a reason ▬ Nightblood - Page 4 Empty


Emilia Bloom
J'ai 20 ans et je vis à Philadelphie, Pennsylvanie, USA. Dans la vie, je suis jeune étudiante en littérature et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis seule et je le vis plutôt comme je peux.

Informations supplémentaires ici.


Emily Rudd (kane)
Emilia, elle avait cette impression soudaine d'avoir passé les dernières années dans l'obscurité, pour que soudainement on allume la lumière. Tout semblait si clair, si évident alors que le corps d'Hiram venait écraser le sien contre son matelas, alors que ses lèvres venaient, baiser par baiser, incendier son épiderme dénudé. C'était lui, ça avait toujours été lui, ce serait toujours lui. Si Emy voulait qu'il la voie comme une femme à ce point, c'était pour s'affranchir de cette image d'adolescente qu'il a recueillie. C'était pour s'affirmer en tant que femme, désirée, désirable par lui. Et dans cette danse ponctuée de baisers, de vêtements qui rejoingnent le sol et de soupirs, Emilia elle tourne le dos à l'adolescente pour de bon, se découvre une féminité jusqu'alors inexplorée, désormais terrain conquis par Hiram Zaccario.

Et ce qu'elle aimait sentir son désir pressé contre sa peau, elle adorait le voir perdre le contrôle au cours de cette symphonie manifeste des désirs, alors que leurs voix brisaient le silence de la nuit. Et Emilia, elle n'avait pas peur, pas quand c'est lui qui la touche, lui qui lui vole cette innocence qu'elle lui offre sur un plateau d'argent. Elle donne, la blonde, donne sans hésitation, abandonnée la pudeur quand ses cris se faisaient entendre sous l'assaut de ses gestes. Emilia, elle était complète, quand son corps retombait, épuisé, au creux de ses bras, et qu'elle s'endormait sur le rythme des battements de son cœur encore affolé.

Le soleil perçait déjà la fenêtre de sa chambre lorsqu'elle se réveilla laborieusement, lumière aveuglant ses iris clairs, alors que du bout des doigts, elle tâtait la place vide à ses côtés. Avait-elle donc rêvé ? Est-ce que cette nuit passée contre lui sortait tout droit de son imaginaire un brin tordu, révélateur d'un désir enfoui depuis bien longtemps ? Elle n'a pas le temps de réfléchir plus longtemps qu'Hiram débarque dans sa chambre, une clé et un papier à la main, qu'il dépose sur son chevet. Et Emilia suit sa trajectoire, sans un mot, tout simplement car si de son côté les souvenirs affluent et réchauffent ses joues, du côté du juge, les choses semblaient différentes... elle ne saurait déchiffrer ce qu'elle pouvait lire sur ses traits. Du dégoût ? De la honte ? Est-ce qu'il regrettait ? Un florilège de questions qu'il avorte dès lors qu'il prend la parole, laissant la brune muette. « Mon indépendance ? » Une indépendance qu'elle aurait peut-être chérit, fut un temps. Non, probablement pas. Ce qu'elle voulait, Emy, c'était être vue comme une adulte, mais pas comme ça. Pas si ça signifiait être séparée de lui. « J'ai pas besoin de ça. » Qu'elle assure en se redressant, les draps englobant son corps nu, tandis qu'elle tend la main pour saisir le papier et le petit bout de métal du bout des doigts. Quand elle relève les yeux vers Hiram, c'est un œil accusateur qu'elle lui porte. Un regard blessé. « Tu te débarrasses de moi, c'est ça ? » Il regrettait, voilà la vérité. Regrettait et désormais, il ne voulait plus d'elle. Une réalité qui fait mal.


les recherches sans idées fixes de bibi


as long as we got each other, nothing can stop us.
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Leonnor
Leonnor
Féminin MESSAGES : 376
INSCRIPTION : 23/08/2018
ÂGE : 28
RÉGION : IDF
CRÉDITS : Joumana Medlej

UNIVERS FÉTICHE : ça dépend de quel pied je me suis levé ce matin
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t2229p10-sharing-tea-with https://www.letempsdunrp.com/t3212-m-m-ou-f-m-m-is-online#69504
cat

Rules are rules. They are here for a reason ▬ Nightblood - Page 4 Empty



gcmhp6uS_o.png
Hiram Zaccario
J'ai 43 ans et je vis à Philadelphie, Pennsylvanie, USA. Dans la vie, je suis juge spécialement dans les enfants et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis seul et je le vis plutôt bien.

Informations supplémentaires ici.


Bradley Cooper :copyright:️ white rabbit


Il savait qu'il l'avait blessé. C'était sans doute un peu le but de la manœuvre : la blesser suffisamment pour qu'elle pense elle aussi que c'était la bonne chose à faire. Il ressentait au fond de lui que c'était une mauvaise idée. Son instinct lui criait quelque chose qu'il ne voulait pas entendre et ses yeux effleuraient sans cesse ceux de la jeune femme. Elle était blessée, il savait que ça arriverait et il avait laissé faire. La culpabilité prenait largement le dessus. Hiram s'accusait de tous les mots, de connard, de violeur, de pédophile. Bien qu'Emilia ne fut plus une enfant (il en savait quelque chose), il prenait conscience maintenant que sa pureté l'avait tout de suite intéressé.  Le juge n'avait jamais admis d'avoir ce penchant pour une jeune fille si jeune. Tout juste quinze ans lorsqu'il avait décidé de la prendre sous son aile et déjà il était perverti par des pensées malsaines. Le brun se morigéna encore. Sa conscience l'avait épargnée tant qu'il n'avait pas agi dessus mais maintenant. Maintenant, et bien, les visages d'Emilia lorsqu'elle avait quinze ans et de sa douce Emilia actuelle se superposait imparfaitement comme si elle se dédoublait. Ses poings se serrèrent. Que pouvait-il répondre ? Devait-il la blesser encore plus et lui mentir pour la faire déguerpir ? Est-ce que c'était ça la protéger ?  Pouvait-il encaisser de se retrouver une nouvelle fois seul dans cette grande maison ? La réponse était loin d'être évidente. Sa mâchoire se crispait mais jamais il n'admettrait cette souffrance. Jamais, il ne serait capable de dire à voix haute qu'il était terrifié de se retrouver seul. Hiram Zaccario n'était pas faible, Hiram Zaccario n'avait besoin de personne. Sauf d'elle. Non ne pense pas à ça, pas maintenant. Tu dois être fort Hiram. Sinon, tu vas encore craquer.

"Je fais ce que j'ai toujours fait. Je fais au mieux pour toi. Ce qui s'est passé hier n'a rien de normal. Tu devrais traîner avec des hommes de ton âge. Tu es tout le temps ici, normal que tu aies développé des comportements bizarres. Tu es une femme, et tu as besoin de te le prouver. Je ne me débarrasse pas de toi, tu seras toujours la bienvenue ici et tu pourras passer quand tu voudras." Mais l'était-elle véritablement ? Alors même qu'il était en train de lui expliquer que c'était parce qu'elle était immature et que c'était une petite fille qu'elle avait ressenti une attraction pour lui. Simplement parce qu'elle n'avait pas pu être une femme ailleurs. Il l'infantilisait en la traitant d'adulte. Même lui trouvait qu'il était un connard. Ce n'était pas sur le point de s'arranger alors qu'il s'entendait rajouter placidement.
"Je vois ça souvent dans mon métier, tu t'es raccroché à moi car je suis ton seul modèle masculin fiable. Ce n'est pas sain. Va au moins voir l'appartement, tu verras qu'il est très agréable." La mort dans l'âme, il soupire intérieurement. C'est l'avantage de son faciès, il peut être au bord du gouffre, son visage reste de marbre. Sans doute également, les nombreuses années passées à être juge qui endurcissent un peu. Son regard pourtant le trahit car pendant sa tirade et malgré sa dureté il ne parvenait pas à retirer ses yeux de la jeune femme qui faisait battre son cœur. Il aimait Emilia, il le savait maintenant et cette pensée était la plus terrible et la plus terrifiante de toutes.
Revenir en haut Aller en bas
 
 
Rules are rules. They are here for a reason ▬ Nightblood
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» [UploadHero] Bending the Rules [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: