Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues
qui tu veux,
quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
-31%
Le deal à ne pas rater :
PNY – CS900 – SSD – 1 To – 2,5″
56.99 € 82.05 €
Voir le deal

LE TEMPS D'UN RP

Les jours sombres sont devant nous

Lyria
Messages : 73
Date d'inscription : 25/04/2018
Crédits : Wikimedia Commons

Univers fétiche : Science-fiction/Fantasy/Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
tea
Lyria
Mar 21 Juil - 19:49
tumblr_owqk6wMveW1wbmf2ro3_250.jpg
Milly Willow
J'ai 18 ans et je viens du district 11. Et pour ces jeux, j'ai été tirée au sort

Deuxième fille d'une famille contenant trois enfants, Milly a commencé à aider ses parents très jeune dans la récolte des fruits. Comme beaucoup, dans son district, elle rêve d'une meilleure situation où la peur de mourir de faim ou d'être tué par un Pacificateur ne serait pas constamment présente.


zendaya coleman :copyright:️ silience

Milly se sentait complètement à l'aise, perchée sur une branche de l'arbre, elle savait comment se déplacer afin de ne pas en tomber et elle avait appris à être très rapide dans ses déplacements lorsqu'elle se trouvait ainsi en hauteur. La vie dans le district 11 l'avait bien préparé à cette situation et elle se sentait confiante, malgré les explosions. Certes, le fait que l'arbre penchait petit à petit lui faisait un peu perdre l'équilibre mais c'était minime pour le moment et, tant qu'ils s'en allaient rapidement, elle resterait en contrôle. Attentive, elle se rapprocha d'Abe, qui semblait sur le point de tomber, et lui tendit de nouveau la main pour l'aider à remonter et à s’agripper de nouveau à une branche qui pourrait supporter leur poids. Elle était en train de réfléchir aux possibilités qui s'offraient à eux pour fuir en toute sécurité vers la rivière lorsqu'Abe proposa son plan. Elle supposait qu'ils n'avaient pas d'autre choix, après tout ils ne pouvaient pas courir à travers cette épaisse fumée sous risque de tomber au bout de cent mètres. Sauter d'arbre en arbre ne lui faisait pas peur de toute façon, mais elle s'inquiétait pour son allié qui ne semblait pas en bonne condition, surtout pour se balancer à l'aide d'une corde. Elle le laissa cependant faire, n'ayant pas mieux à proposer.

Avec inquiétude, elle l'observa lorsqu'il s'élança sur l'arbre suivant, se rattrapant de justesse. Son cri de douleur ne la rassura pas mais elle mit ce problème de côté, se concentrant sur la corde qu'elle récupéra afin de s'élancer à la suite d'Abe. Elle atterrit avec précision sur une branche en dessous de son allié et récupéra la corde en tirant au bon endroit pour défaire le nœud. Elle accrocha ensuite la corde au tronc de l'arbre sur lequel ils se trouvaient puis sauta la première vers le prochain arbre avec rapidité. Ils n'avaient vraiment plus le temps, les explosions semblaient se multiplier et grimper en intensité. Les organisateurs des jeux étaient probablement en train de se féliciter de la tension que leur idée amenait au jeu. Milly se stabilisa sur la branche, tenta d'ignorer les restants de fumée qui piquaient ses yeux et faisaient monter les larmes, la faisant voir trouble. Elle se tourna vers l'arbre où se trouvait encore Abe et se positionna afin de le rattraper si nécessaire et si elle y arrivait.

Selenaë
Messages : 4121
Date d'inscription : 19/09/2017
Région : république tchèque
Crédits : aslaug. (ava)

Univers fétiche : fantasy, science-fi, réel.
Préférence de jeu : Les deux
Hélo
Selenaë En ligne
Sam 25 Juil - 19:01
124.png
Abe Hawkes
J'ai 18 ans et je viens du district 7. Et pour ces jeux, j'ai été tiré au sort.

Fils de bûcheron depuis des générations -comme tout le monde par ici- Abe a commencé à manier la hache depuis son plus jeune âge. Frère aîné d'une famille de 4 garçons, il s'est toujours débrouillé pour les faire vivre le plus gaiement possible.

william moseley (c) JUNE72
Mily récupère la corde et saute avec aisance. Elle ne jette qu'un coup d'oeil vers Abe -sûrement pour vérifier qu'il est entier et qu'il n'a rien de grave- mais ne prend pas plus de temps, il faut se dépêcher. Accrochée comme elle l'est, elle profite pour sauter directement à l'arbre d'en face.

La vue d'Abe se brouille et quand elle lui lance la corde, celle-ci lui glisse entre les doigts. Heureusement, elle se bloque dans un noeud de branche et il se penche pour la rattraper. L'adrénaline de l'action bloque la douleur de son bras, mais l'humidité du sang lui rappelle constamment que ça devra être réglé plus tard. Avec l'énergie du désespoir -s'il ne saute pas maintenant, la fumée va le tuer- il saute. Ses pieds n'arrivent pas du tout à l'arbre prévu. Et il commence à glisser, la fumée est un tout petit peu moins dense, mais elle reste lourde. Seulement, il sent qu'il ne pourra pas faire un saut de plus.

« Continue, on se retrouve vers la rivière. » lâche-t-il, le plus fort qu'il peut dans sa direction. Puis il se défait de la corde et la lui lance. Ensuite, méthodiquement il descend de l'arbre. Il sait qu'il devrait rester en l'air, il sait que c'est dangereux de descendre, mais courir sera sûrement plus aisé que sauter encore. De toute manière, il a du laisser sa hache au pied du premier arbre... alors il a l'impression d'avoir déjà trop perdu.

Très vite, Mily disparait à ses yeux et la fumée le fait pleurer. Il verse un peu d'eau sur sa chemise et la déchire grossièrement pour s'en faire un bandeau. Au moins, il pourra respirer. Une fois le pied posé sur la terre ferme, il se sent en danger. Sa gorge est sèche, sa toux rauque, il ne voit rien et il a mal au bras. Il ne garde en tête que la direction donnée par Mily et court dans ce sens-là. Pourtant, il le sait, se perdre en forêt est aisé et rien ne ressemble plus à un arbre qu'un autre arbre. Alors il tente d'aller le plus loin possible du centre de la fumée, mais où est-ce ? Tout ce qu'il sait, c'est qu'il court.

Au bout d'un temps qui lui parait interminable, il sort enfin de l'épaisse fumée nocive, ses yeux sont rouges et remplis de larme, mais il peut enfin respirer. Alors, à cet instant, il s'évanouit.
Lyria
Messages : 73
Date d'inscription : 25/04/2018
Crédits : Wikimedia Commons

Univers fétiche : Science-fiction/Fantasy/Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
tea
Lyria
Lun 8 Fév - 22:32
tumblr_owqk6wMveW1wbmf2ro3_250.jpg
Milly Willow
J'ai 18 ans et je viens du district 11. Et pour ces jeux, j'ai été tirée au sort

Deuxième fille d'une famille contenant trois enfants, Milly a commencé à aider ses parents très jeune dans la récolte des fruits. Comme beaucoup, dans son district, elle rêve d'une meilleure situation où la peur de mourir de faim ou d'être tué par un Pacificateur ne serait pas constamment présente.


zendaya coleman :copyright:️ silience

Milly attendait avec inquiétude que son allié la rejoigne sur l'arbre où elle se trouvait. Elle commençait à avoir mal à la gorge et sa tête tournait légèrement. Bientôt, elle n'arriverait plus à respirer. Heureusement qu'ils n'avaient pas décidés de courir au lieu de sauter d'arbre en arbre car le manque d'oxygène aurait été rapidement fatal, surtout pour Milly qui n'avait jamais vécu une situation semblable et dont l'une des plus grandes peurs était justement de mourir étouffée. Elle observa Abe qui s'élança enfin mais sans atteindre le bon arbre, malgré la tentative de Milly de le rattraper pour l'aider.

« Continue, on se retrouve vers la rivière. »

Milly n'eut même pas le temps de lui répondre, elle rattrapa la corde qu'il lui lança et releva la tête juste à temps pour le voir redescendre de l'arbre. Inquiète de le voir descendre dans la fumée, Milly se demanda si elle ne devrait pas tenter de le rejoindre pour l'aider à atteindre la rivière en vie. Il allait mourir s'il ne sortait pas rapidement de là, surtout avec ses blessures... Non. Elle devait le laisser, non seulement car ça ne servirait à rien qu'ils meurent tous les deux asphyxiés, mais également car il savait certainement ce qu'il faisait, il devait être assez sûr de lui pour choisir cette option. Sentant qu'elle était véritablement au bord de succomber à la fumée, Milly termina de s'élancer sur les arbres afin d'échapper à la fumée. Fort heureusement, cela ne prit que peu de temps puisque les oiseaux-bombes s'étaient déclenchés au tout premier arbre et que la fumée ne s'était pas avancée trop loin. Soulagée, Milly s'assit sur la branche du dernier arbre sur lequel elle avait sauté. Enfin à l'abri de la fumée toxique, elle rangea la corde dans son sac et prit le temps de respirer de nouveau. Elle sortit ensuite la gourde du jeune garçon qu'elle avait précédemment tué - elle fit de son mieux pour ignorer la douleur qui lui enserrait le cœur - et but une gorgée. Bientôt, elle et Abe seraient enfin à la rivière et ils pourraient alors se reposer, soigner leurs blessures et reprendre des forces.

Après un petit temps, se disant qu'Abe était probablement presque arrivé à la rivière, Milly décida de descendre de l'arbre, non sans avoir revérifié la direction dans laquelle se trouvait le point d'eau. Lorsqu'elle atteint la terre ferme, elle sentit que sa tête tournait et elle dû se stabiliser en s'accrochant au tronc de l'arbre. Attendant patiemment que la sensation s'arrête, Milly se demanda si des effets plus graves se manifesteraient plus tard. Après tout, la fumée était peut-être empoisonnée et il s'agissait des Hunger Games, tout était fait pour amuser le public. Chassant ces pensées négatives, elle se rassura en se disant qu'il s'agirait d'une mort bien trop simple et que jamais ce ne serait accepté dans ce jeu. Elle parvint presque à y croire.

Doucement, elle regagna sa stabilité et, malgré sa gorge qui lui faisait encore mal, elle parvint enfin à se diriger vers la rivière qui était désormais toute proche. Enfin arrivée au cours d'eau, elle remarqua qu'Abe n'était pas encore arrivée. Décidée à ne pas se faire découvrir par de potentiels autres tributs, elle se cacha derrière un gros rocher, à l'abri de tous, et s'installa aussi confortablement que possible afin d'attendre son allié. Elle patienta quelques minutes avant de se décider à remplir sa propre gourde qui était complétement vide. Cela ne lui prit que quelques secondes. Au moment où elle eut finit de se rafraichir quelques peu, elle entendit des bruits de pas sur sa droite. Soulagée qu'Abe soit enfin là, elle se retourna et remarqua alors le tribut qui se dirigeait vers elle, d'un pas pressant, son arme brandit, sur le point de la tuer. Affolée, n'ayant pas gardé son couteau à la main, elle se leva et courut aussi vite qu'elle put dans la direction opposé, s'éloignant du tribu, qui se mit à courir pour la rattraper, et s'éloignant également de la rivière et d'Abe par la même occasion.
Selenaë
Messages : 4121
Date d'inscription : 19/09/2017
Région : république tchèque
Crédits : aslaug. (ava)

Univers fétiche : fantasy, science-fi, réel.
Préférence de jeu : Les deux
Hélo
Selenaë En ligne
Lun 8 Fév - 23:03
124.png
Abe Hawkes
J'ai 18 ans et je viens du district 7. Et pour ces jeux, j'ai été tiré au sort.

Fils de bûcheron depuis des générations -comme tout le monde par ici- Abe a commencé à manier la hache depuis son plus jeune âge. Frère aîné d'une famille de 4 garçons, il s'est toujours débrouillé pour les faire vivre le plus gaiement possible.

william moseley (c) JUNE72
Quand il ouvre les yeux, Abe voit rouge. Non, ce n'est pas une métaphore ou une expression, sa vue est vraiment rouge. Comme s'il avait un voile devant les yeux, comme si sa vision s'était abîmée. Il tousse et comprend combien sa gorge est sèche. Il met quelques secondes, longues secondes, à émerger. A se rappeler. « Milly ! » coasse-t-il.

Seul le silence lui répond. De rage, il frappe le poing contre le sol. Mais il a mal, partout. Il se sent seul, aussi. Il inspire doucement, puis se relève. Il doit gagner des sponsor s'il veut survivre. Il ne faut surtout pas qu'il paraisse faible ou fou. Il se retient de parler seul, il se retient de boiter. Il marche. Un pied, devant l'autre. Il a déjà eu extrêmement de chance de tomber après la fumée et de ne pas avoir été trouvé par un autre tribu. Même si aucun tribut ennemi n'aurait été assez fou pour s'y aventurer. Il espère tout de même que quelqu'un s'est fait tuer par la fumée, ça fera un adversaire de moins. Immédiatement, il se déteste de cette pensée.

Puis il avance, lentement, son petit couteau à la main, puisqu'il n'a plus sa hache. Il marche, en direction de ce qu'il croit être la rivière. Quand il arrive enfin, il n'y a personne. Elle ne l'a pas attendu. Ou alors elle se cache. Il inspire, expire et s'approche de l'eau. Elle semble bien, mais rien n'est moins sûr. Il plonge son doigt, doucement, dedans. C'est bien de l'eau fraiche. Pour l'instant, il n'y a rien d'autre. Il remplit sa gourde. Il a envie de boire, mais on ne sait jamais et il n'a pas de pastille. Il faudrait peut être la faire chauffer pour éviter tout risque. A cet instant, il tousse à nouveau. Tant pis, il boit. Une gorgée, deux gorgée... rapidement, il finit la gourde qu'il remplit à nouveau. Cela fait du bien. Puis il s'assoit derrière un rocher.

C'est à cet instant qu'il remarque les pas. Il ne peut s'empêcher d'imaginer le pire. Milly s'est fait agressée. Il cherche des indices, mais il n'a jamais été bon pisteur. La seule chose qui le rassure, c'est qu'il n'y a pas de sang. Alors il se repose.

La rivière est un endroit stratégique et le fait de voir des traces de pas dans la boue, lui prouve que quelqu'un peut venir à tout moment. Alors il se dépêche. Il soigne sa blessure et l'eau devient sanglante un court instant. Puis il boit encore, jusqu'à être plein d'eau. Enfin, il remplit sa gourde à ras-bort. Puis il dit adieu à l'endroit tant rêvé. Et à son espoir de retrouver Milly. A partir de maintenant : il est seul.
Lyria
Messages : 73
Date d'inscription : 25/04/2018
Crédits : Wikimedia Commons

Univers fétiche : Science-fiction/Fantasy/Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
tea
Lyria
Lun 8 Fév - 23:34
tumblr_owqk6wMveW1wbmf2ro3_250.jpg
Milly Willow
J'ai 18 ans et je viens du district 11. Et pour ces jeux, j'ai été tirée au sort

Deuxième fille d'une famille contenant trois enfants, Milly a commencé à aider ses parents très jeune dans la récolte des fruits. Comme beaucoup, dans son district, elle rêve d'une meilleure situation où la peur de mourir de faim ou d'être tué par un Pacificateur ne serait pas constamment présente.


zendaya coleman :copyright:️ silience

Littéralement pourchassée, Milly se demandait quelle erreur elle avait bien pu faire pour se retrouver dans cette situation. Elle aurait dû attendre derrière le rocher, elle aurait dû attendre Abe plus longtemps avant de bouger. Milly commençait à fatiguer, ses poumons la brûlait et elle ne tiendrait pas longtemps. Heureusement, l'autre tribut semblait bien moins endurant qu'elle et il ralentissait, gardant cependant son arme brandie en avant, vers elle. Cela faisait un petit moment qu'elle courrait désormais et elle ne savait pas où elle était, à tout moment elle pouvait tomber sur quelqu'un d'autre et là ce serait terminé. Derrière elle, elle entendit la respiration bruyante de son adversaire qui grognait d'impatience. Il devait certainement être frustré de ne pas avoir pu la tuer par surprise lorsqu'elle lui tournait le dos à la rivière. Elle se jura de faire plus attention désormais, si elle y survivait. Le tribut derrière elle sembla perdre toute patience.

Arrête toi ! ordonna t-il, comme si elle attendait simplement qu'il dise ça pour lui obéir.

Elle puisa dans ces dernières forces afin de courir un peu plus vite, dans l'espoir d'enfin le semer. Il poussa un cri de frustration et elle entendit un sifflement, elle tourna légèrement la tête et vit un poignard qui fonçait dans sa direction. Paniquée, elle tenta de l'esquiver.

Réussi : elle parvient à l'éviter
Echoué : elle se le prend


Par chance l'arme ne fit que frôler Milly à la cuisse avant de se ficher dans le sol. Elle ne s'arrêta pas un seul instant et continua de courir le plus vite possible tandis que l'autre tribut était adossé à un arbre, reprenant son souffle. Rapidement, elle disparut de sa vue et continua encore assez longtemps jusqu'à ce qu'elle se sente suffisamment loin pour s'arrêter. Elle s'assit dos à un arbre, les yeux rivés sur le chemin d'où elle venait d'arriver, surveillant si le garçon allait venir. Elle était prête à fuir de nouveau si besoin mais elle n'était pas sûre qu'elle tiendrait longtemps si quelqu'un d'autre la découvrait désormais. Elle pria donc que le tribut avait abandonné l'idée de la tuer elle spécifiquement et qu'il était allé chercher une autre victime.

Quand enfin elle se fut calmée, les yeux toujours rivés dans la même direction, sur ses gardes, elle se mit à penser à Abe. Elle devait retourner aussi vite que possible à la rivière, elle devait le retrouver avant qu'il ne parte. Elle s'était tellement éloignée mais elle était certaine qu'elle saurait retrouver le chemin, en espérant que son poursuiveur ne l'attendait pas là où elle l'avait laissé. Après avoir encore tergiversé quelques instants, elle se releva doucement et refit le chemin inverse, cette fois-ci une arme à la main, prête à se défendre si besoin. Elle n'avait qu'une idée en tête : elle devait retrouver son allié à la rivière.
Maître des Univers
Messages : 650
Date d'inscription : 11/02/2017
Région : L'Univers
Crédits : 64pxs

maître des univers
Maître des Univers
Lun 8 Fév - 23:34
Le membre 'Lyria' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'RÉUSSI / ÉCHOUÉ' :
Les jours sombres sont devant nous  - Page 5 DdSQp2v
Selenaë
Messages : 4121
Date d'inscription : 19/09/2017
Région : république tchèque
Crédits : aslaug. (ava)

Univers fétiche : fantasy, science-fi, réel.
Préférence de jeu : Les deux
Hélo
Selenaë En ligne
Jeu 4 Mar - 21:46
124.png
Abe Hawkes
J'ai 18 ans et je viens du district 7. Et pour ces jeux, j'ai été tiré au sort.

Fils de bûcheron depuis des générations -comme tout le monde par ici- Abe a commencé à manier la hache depuis son plus jeune âge. Frère aîné d'une famille de 4 garçons, il s'est toujours débrouillé pour les faire vivre le plus gaiement possible.

william moseley (c) JUNE72
Bien sûr, il aurait pu rester au bord de la rivière, il aurait pu attendre, mais c'était trop dangereux. L'endroit attire et Abe ne veut pas mourir à cause de son inattention. Et puis, Mily l'aide vraiment, mais ils ne doivent pas tant que ça rester ensemble, ni s'attacher, il n'y aura qu'un seul survivant. Et avec un peu de chance ce sera l'un des deux. Avec beaucoup de chose, l'un et l'autre n'auront pas à se battre à mort.

Abe détourne les yeux à cette idée atroce, mais réaliste. Puis il accélère. Il faut trouver un abri. Il faut qu'il se cache et se repose, il faut qu'il refasse un point inventaire de ce qu'il a dans son sac. C'est le craquement d'une branche qui le tire de ses pensées, il se jette contre un arbre et s'arrête, pour tenter de déterminer d'où vient la source du bruit. Seulement, tout est redevenu silencieux.

pile : c'est la fille du 9, effrayée.
face : c'est la fille du 6, prête à en découdre.

Spoiler:

C'est une gamine, qui tremble sur ses deux petites jambes maigres. Seule. Comment a-t-elle survécu jusque là ? Et va-t-il lui porter le coup fatal ? Elle s'avance, en le regardant droit dans les yeux. Et son regard est triste, résigné. Elle a les lèvres sèches et sa respiration semble difficile. Il a envie de fuir ou de l'aider, mais il ne peut ni faire l'un ni faire l'autre. Elle ferme ses petits yeux et semble incapable de parler, deux grosses larmes s'écoulent sur ses joues. Elle souffre, elle a mal. Il a envie de sortir sa gourde et de lui donner à boire, mais quand touvera-t-il de l'eau à nouveau ? Et elle va mourir, dans tous les cas, il ne peut la prendre avec lui. Son coeur se brise quand il comprend ce qu'il doit faire.

A moins que ce ne soit qu'un piège ? Quelqu'un qui le surveille et le regarde et qui attend qu'il soit en position de faiblesse et concentrée sur l'enfant pour lui donner un coup dans le dos. Abe n'a pas le temps de réfléchir, il n'a pas le loisir de risquer sa vie pour une gamine qui va mourir, alors il prend la pire décision de sa vie.

réussi : Abe la tue
échoué : Abe ne fait rien et s'en va.

Il tue la gamine. « Je suis désolé. » murmure-t-il en essayant de cacher ses larmes. Cette mort est sûrement la pire. Il étend le corps sans vie de la gamine et lui ferme les yeux. Puis il court, loin, le plus loin possible de cette scène macabre et terrifiante.
Maître des Univers
Messages : 650
Date d'inscription : 11/02/2017
Région : L'Univers
Crédits : 64pxs

maître des univers
Maître des Univers
Jeu 4 Mar - 21:46
Le membre 'Selenaë' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'PILE OU FACE' :
Les jours sombres sont devant nous  - Page 5 IHzILG4

--------------------------------

#2 'RÉUSSI / ÉCHOUÉ' :
Les jours sombres sont devant nous  - Page 5 DdSQp2v Les jours sombres sont devant nous  - Page 5 DdSQp2v
Lyria
Messages : 73
Date d'inscription : 25/04/2018
Crédits : Wikimedia Commons

Univers fétiche : Science-fiction/Fantasy/Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
tea
Lyria
Ven 21 Oct - 22:48
tumblr_owqk6wMveW1wbmf2ro3_250.jpg
Milly Willow
J'ai 18 ans et je viens du district 11. Et pour ces jeux, j'ai été tirée au sort

Deuxième fille d'une famille contenant trois enfants, Milly a commencé à aider ses parents très jeune dans la récolte des fruits. Comme beaucoup, dans son district, elle rêve d'une meilleure situation où la peur de mourir de faim ou d'être tué par un Pacificateur ne serait pas constamment présente.


zendaya coleman :copyright:️ silience

Milly avait un long chemin à faire pour atteindre de nouveau la rivière. Afin d’échapper à son agresseur, elle avait couru sur une très longue distance et s’était donc considérablement éloignée de son point de départ. Malgré cela, elle était certaine de pouvoir retrouver la rivière même si elle ne reprendrait sûrement pas le même chemin à l’identique qu’à l’aller. C’était probablement mieux de toute façon car il y avait toujours le risque que le garçon qui l’avait pourchassée la cherchait encore. Elle n’était pas sûre qu’elle survivrait à une deuxième rencontre avec lui, ou même qu’elle voudrait y survivre. Plus le temps passait et plus elle perdait espoir de sortir vivante de ces jeux, mais elle était obligée d’essayer, pour sa famille, pour son district. C’était la seule chose qui la maintenait en vie, son espoir de revoir ses proches. Peu importe ce qui allait se passer dans ce jeu, elle espérait que si elle parvenait à y survivre, elle pourrait retrouver ceux qu’elle aimait et qu’elle pourrait leur offrir une bien meilleure vie que celle qui avait été la leur depuis leur naissance. Elle savait que sa famille l’attendait, qu’ils avaient cet espoir fou qu’elle gagne et qu’elle revienne. Elle ne voulait pas les décevoir. Elle ne voulait pas qu’ils soient obligés de voir leur fille, leur sœur, leur amie tuée par un autre enfant, probablement sauvagement.

Son arme toujours à la main, Milly avançait entre les arbres, se cachant derrière l’un d’entre eux dès qu’elle pensait entendre un bruit. Elle prenait peut-être beaucoup trop de précautions mais mieux valait ça que de se faire attaquer sans s’y attendre. Elle n’avait eu que peu de temps pour s’entraîner au maniement des armes mais pour la discrétion, elle s’était entraînée toute sa vie. C’était obligatoire quand vous viviez dans un endroit où la moindre erreur commise et dénoncée pouvait entraîner votre mort. Elle devait absolument utiliser ses atouts et ne pas se lancer désespérément dans ce nouvel environnement en espérant en finir au plus vite. Elle continua donc son chemin avec discrétion et sans se presser. Elle analysait tout ce qu’elle voyait et tous les sons qu’elle entendait afin de repérer d’éventuels ennemis. Puis, finalement, au détour d’un arbre, elle vit une ombre au loin. Elle se cacha derrière l’arbre et jeta un coup d'œil. Elle ne voyait qu’un dos, le dos d’une petite fille au vu de ses longs cheveux et de sa petite taille. La fille ne bougeait pas et il y avait quelqu’un face à elle. Ce ne fut que quand la fille fut allongée par terre, brutalement tuée, que Milly eut l’occasion de brièvement apercevoir le visage de son meurtrier avant que celui-ci ne s’enfuya en courant. Elle était assez loin donc il aurait été difficile en temps normal de reconnaître le visage de quelqu’un qu’elle n’avait rencontrée que quelques jours auparavant cependant, elle saurait reconnaître le visage de celui avec qui elle avait vécu d’horribles expériences depuis le début de ces jeux, celui avec qui elle avait réussi à survivre jusqu’à aujourd’hui. Abe.

Confuse, elle le regarda partir sans rien dire. Que devait-elle faire ? C’était son allié, oui, mais il venait de tuer quelqu’un, une fille, comme elle. Elle resta adossée à l’arbre, sans bouger, fixant juste devant elle par peur que quelqu’un n’arrive. Malgré sa terreur, elle resta attentive, elle ne voulait pas mourir.
Selenaë
Messages : 4121
Date d'inscription : 19/09/2017
Région : république tchèque
Crédits : aslaug. (ava)

Univers fétiche : fantasy, science-fi, réel.
Préférence de jeu : Les deux
Hélo
Selenaë En ligne
Dim 6 Nov - 18:46
124.png
Abe Hawkes
J'ai 18 ans et je viens du district 7. Et pour ces jeux, j'ai été tiré au sort.

Fils de bûcheron depuis des générations -comme tout le monde par ici- Abe a commencé à manier la hache depuis son plus jeune âge. Frère aîné d'une famille de 4 garçons, il s'est toujours débrouillé pour les faire vivre le plus gaiement possible.

william moseley (c) JUNE72
Les pensées qu'Abe tente de virer de son esprit depuis le début des jeux le harcèlent pendant qu'il court. Il a honte d'être obligé de tuer, mais la gamine serait morte dans tous les cas et il sait déjà que les larmes lui monteront aux yeux quand il verra son visage s'illuminer dans le ciel ce soir, au milieu des coups de canon annonçant les morts.

Alors il accélère, semblant fuir quelque chose plutôt que de rallier son but. Il ne sait pas où il va, il ne se souvient pas de ce qu'il fait là, il court pour tenter d'étouffer son esprit et les pensées morbides qui vont avec. Il court pour ne plus avoir de souffle et ne pas pouvoir crier. Il court et emporte avec lui la moindre chance de retrouver Milly, de retrouver la seule partenaire qu'il ait jamais eu. Et il se dit que c'est mieux comme ça, parce que commencer à l'apprécier risque d'être encore pire parce qu'il veut gagner, il veut vivre.

Soudain, il s'arrête. Et il se rend compte que, peut être, c'est plus simple de mourir et d'être proche d'une amie pour le faire. De quitter ce monde maintenant plutôt que de vivre 30 ans avec des cauchemars chaque jour... puis il se rappelle que ce n'est pas pour lui qu'il veut gagner, mais pour sa vie. Il n'a pas le choix. Il boit une gorgée - précieuse gorgée - et reprend sa route, sans courir cette fois-ci, juste en marchant, l'esprit plus clair. Il ne pleure pas, il ne sourit pas, il a un but : survivre, seul.

La forêt s'arrête brusquement, il est arrivé sur un coin de la plaine, celle qui entoure la corne d'abondance. Depuis l'orée des arbres, il ne voit pas cette dernière, mais il se sait en danger. Si les carrières ont élu domicile autour de la corne comme ils le font chaque année durant les jeux, il peut risquer sa vie... mais en même temps, s'ils sont partis chasser... en le laissant qu'un seul garde, peut être qu'il peut gagner quelque chose. Il n'a pas de sponsor - encore ? - il n'a plus beaucoup de ressources... Il avance doucement, en essayant de se faire discret sous les arbres, il essaie de trouver un point de vue, d'en apercevoir plus.

Au bout d'une demi-heure, il a trouvé un coin parfait, des arbres où l'on peut grimper - même s'il est bien moins doué que Milly - et d'où il pourrait se cacher pour dormir tout en surveillant - de très loin - l'espace où vivent certains carrières. Il ne voit que des formes floues et minuscules, il ne peut pas les compter, mais au moins, il voit quelque chose. Il grimpe et s'installe pour la nuit. Il attend les coups de canon, il attend de voir ce qu'il va se passer ensuite, d'en savoir plus sur qui reste en jeu. Le soleil se couche, l'humidité et la fraicheur de la soirée remonte de la terre, un immense feu se met à brûler au loin, Abe imagine que ce sont les carrières et... il s'endort. Ce sont les coups de canons qui le réveillent brusquement.

** POUM **

Un visage inconnu d'une jeune femme, assez forte et âgée pour être entrée volontairement dans les jeux. Son district, le 4, s'affiche en dessous. A-t-elle était trahie par les autres carrières puisque son partenaire est déjà mort ? Ceux du quatre ne sont pas les plus dangereux, mais cela le rassure tout de même un peu.

** POUM **

Le visage de la fille du cinq s'affiche dans les cieux. Elle est morte, étouffée par la fumée qui les a bloqué, Milly et lui, plus tôt dans la journée. Il sourit tristement.

** POUM **

Le visage suivant est celui de l'enfant, si jeune, tuée par la faim, la soif, la peur et... la main d'Abe. Il ne détourne pas le regard, mais ses yeux restent - étonnamment - secs. Il a envie de lever les doigts en l'air, d'envoyer quelque chose à sa famille, de se faire pardonner. Il ne peut rien dire. Il soutient son regard et s'excuse mentalement.

** POUM **

Le garçon du 11. C'est le dernier tué de la journée, qui était-il ? Etait-il gentil ? Doux ? Intelligent ? Abe n'en saura jamais rien. Il se mure dans le silence.

La mini-sieste l'a revigoré et il n'arrive plus à s'assoupir. De longues heures passent dans un demi-sommeil. Il faut qu'il dorme pourtant. Finalement, ses yeux se ferme et il sombre.

La journée suivante passe comme la première, il cherche un lieu, il cherche quelque chose à faire, il cherche des indices, mais reste caché. En haut des arbres, non loin des carrières. Il ne voit rien ni personne de près. Il réfléchit. Il nettoie ses affaires, il se remet de sa blessure. Certainement la meilleure chose à faire.

C'est en début de soirée que tout change. Un bruit dans les bois le fait sursauter. Il sait que ce n'est pas un tribut, maintenant, il ne reste que les silencieux, les futés, les invisibles, ça doit être l'une des abomination du capitole. Il referme son sac, assure sa main sur sa hache. Il se tient prêt et il attend.
Contenu sponsorisé
Les jours sombres sont devant nous
Page 5 sur 5
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
Sujets similaires
-
» la nuit devant nous. [lady furiosa]
» (f) et nous avons des nuits plus belles que vos jours.
» "On peut rêver devant la beauté, on agit devant le danger" [Isaac/Jo]
» Tes rivaux d'Athènes s'agenouilleront devant toi, si tu t'agenouilles devant moi ! ft. Maddy
» [PV Mioon]"Si nous prenons la nature pour guide, nous ne nous égarerons jamais"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers science-fiction :: Hunger Games-
Sauter vers: