Partagez | 
 
 
 

 KYLE & KATHLEEN ♣ A new life with you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 
avatar
Hellinka
Féminin MESSAGES : 79
INSCRIPTION : 05/04/2017
ÂGE : 25
RÉGION : Ile-de-France
CRÉDITS : unknown pour l'avatar, ambrose pour le code de signature et unknown pour les gifs

UNIVERS FÉTICHE : réel (city et university) et historique
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t910-i-want-the-world http://www.letempsdunrp.com/t913-la-boite-aux-tresors http://www.letempsdunrp.com/t914-they-re-beautiful-aren-t-they
Limace


Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
Kyle est revenu blessé de la guerre où il était militaire. Kathleen est mannequin mais se lasse de cette situation et voudrait vraiment se sentir utile, donner un sens à sa vie. La chance de leur vie, la voici...

Contexte provenant de cette recherche
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Hellinka
Féminin MESSAGES : 79
INSCRIPTION : 05/04/2017
ÂGE : 25
RÉGION : Ile-de-France
CRÉDITS : unknown pour l'avatar, ambrose pour le code de signature et unknown pour les gifs

UNIVERS FÉTICHE : réel (city et university) et historique
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t910-i-want-the-world http://www.letempsdunrp.com/t913-la-boite-aux-tresors http://www.letempsdunrp.com/t914-they-re-beautiful-aren-t-they
Limace



Kathleen
Williams

J'ai 25 ans et je vis à Sydney, Australie. Dans la vie, je suis mannequin et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt mal.

défile pour faire plaisir à son agent et ses parents • voudrait se sentir plus utile.




avatar © SHIYA


Un énième défilé venait de se terminer et une fois de plus, Kathleen ressentait cette lassitude. Toute cette mascarade, elle la faisait pour faire plaisir aux siens mais en elle-même, elle ne rêvait que d’une chose : trouver une bonne occasion pour passer à autre chose et enfin se sentir utile, parce que c’était ça dont elle avait vraiment besoin…

Pour le moment, comme après chaque défilé, une fois le buffet terminé, elle avait laissé ses collègues pour prendre la direction de son domicile. Dans la rue, elle avançait, plus songeuse que d’habitude, ce qui n’était par forcément très prudent...
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
aulélie
MESSAGES : 47
INSCRIPTION : 02/04/2017
RÉGION : Nord (59)
CRÉDITS : thelaughingmagician

UNIVERS FÉTICHE : réel, hp...
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Limace



Kyle Lewis
J'ai 29 ans et je vis à Sydney, Australie. Dans la vie, je suis un agent spécialisé d'une SMP, blessé au combat et en pleine rééducation et je m'en sors moyennement bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien pour l'instant.

australien, il a quitté son pays natal pour les USA avec ses parents à l'âge de 9 ans. Désireux de s'engager dans l'armée contre l'avis de ses parents et ne disposant pas de la nationalité américaine, il a tout de même réussi à se faire embaucher par une société militaire privée américaine dès qu'il fut en âge de s'engager - faisait partie de l'unité K-9 spécialisée dans la recherche de victime - En 2015, il a fait partie des premiers contractors a être envoyé en Afghanistan. Il a été blessé par balle le 25 juillet 2016 - Son chien, Jarvis, un Border Collie de 5 ans est toujours là-bas & Kyle remue ciel et terre afin qu'il soit rapatrié - Etant donné qu'il n'est pas militaire, il n'est pas concerné par la discipline et la hiérarchie qui incombe à cette fonction - il est resté dans un fauteuil un certain temps avant d'être jugé apte à subir une chirurgie visant à retirer la balle logée à proximité de la moelle épinière et qui aurait pu le paralyser. Cela fait 3 mois qu'il commence à remarcher avec de grandes difficultés.  


avatar © KATH


Depuis qu’il était rentré au pays, Kyle n’avait pas vraiment eu l’occasion de renouer avec ses racines australiennes. Racines qu’il avait brusquement quitté vingt années en arrière, lorsque ses parents s’étaient installés aux Etats-Unis afin de faire prospérer la firme pharmaceutique pour laquelle ils travaillaient. Comme tout enfant que l’on arrache à ses repères et à sa culture, Kyle eut beaucoup de mal à s’intégrer : il avait toujours cette sensation de ne pas être à sa place. Pour y remédier, il s’était laissé tenter par l’armée et ce désir de faire partie de « quelque chose de plus grand que lui » comme il avait pu l’entendre de la bouche des vétérans, mais il avait été recalé pour seul motif qu’il n’était pas natif du pays. Et puis, un beau jour, on lui avait montré le chemin des sociétés militaires privées…

De retour en Australie, rien n’a changé. Toujours cette sensation de ne pas être à sa place. Pourquoi ? Sans doute parce qu’il était cloué dans un fauteuil…

Bien que l’opération pour extraire la balle qui s’était logée à proximité de sa moelle épinière se soit déroulée sans complication, tout ceci était extrêmement long et insupportable pour Kyle. Lui qui n’avait jamais aimé l’inactivité ne supportait plus sa condition. Il cherchait sans cesse à repousser ses limites lors des séances de kinésithérapie et entrait même dans des accès de rage lorsqu’il ne parvenait pas à attendre son but.

Il évitait donc au maximum toute confrontation avec le monde extérieur et, pour se faire, sortait uniquement le soir en évitant les lieux les plus fréquentés. Tant et si bien que, pour un australien, Kyle arborait un visage anormalement blême…

Assis dans son fauteuil, il avançait sans itinéraire précis en tête. Il cherchait juste un endroit assez calme pour repousser ses limites une énième fois sans que personne ne le voit, sans que personne ne cherche à lui venir en aide, sans que personne ne le prenne en pitié. Kyle le trouva au bout de 20 minutes. Il reconnut aussitôt le grillage de l’entrée : c’était un parc qu’il avait déjà visité enfant et où il n’avait pas remis les pieds depuis. L’espace d’un instant, il se retrouva confronter à ses souvenirs d’enfance. Une enfance heureuse et insouciante. Une enfance qui lui semblait tellement éloignée. Insaisissable, presque. Comme-ci elle avait appartenu à quelqu’un d’autre…
Il lui fallut près d’une minute avant de retrouver contenance.
Le parc étant fermé, il avança un peu plus loin dans la rue et s’arrêta au niveau d’un banc, mit les freins de son fauteuil et prit appui sur ses mains pour se redresser. Ses bras avaient tellement subi de sa précédente séance qu’ils se mirent bientôt à trembler sous son poids. Il souffla comme pour se redonner des forces et parvint à se mettre debout, prenant sur lui pour faire abstraction de la douleur qui se lisait sur son visage blafard.
Il s’étonnait lui-même d’être encore assez fort pour tenir sur ses jambes. Il aurait presque pu en sourire, mais les muscles de ses lèvres semblaient s’être atrophiés depuis longtemps, eux aussi. L’australien fronça un peu plus les sourcils, cherchant à se concentrer pour atteindre le niveau supérieur…
« Come on, Kyle… Tu n’as qu’à mettre un pied devant l’autre, c’est aussi simple que ça. » murmura-il entre ses dents, la mâchoire crispée par l'effort qu'il fournissait.
Puis, sans crier gare, ses jambes lâchèrent et il se vautra dans son fauteuil à une telle vitesse que le sac qu'il avait attaché à celui-ci déversa son contenu sur le sol et l'un des objets roula plus loin.
Kyle le suivit du regard jusqu'à ce qu'il s'approche dangereusement d'une paire de talons aiguilles qui venaient justement dans sa direction.
« Faites attention où vous marchez ! » héla-t-il la passante, les yeux toujours rivés sur l'objet circulaire qui s'était échappé de son sac : une power ball dont il se servait pour se muscler.
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Hellinka
Féminin MESSAGES : 79
INSCRIPTION : 05/04/2017
ÂGE : 25
RÉGION : Ile-de-France
CRÉDITS : unknown pour l'avatar, ambrose pour le code de signature et unknown pour les gifs

UNIVERS FÉTICHE : réel (city et university) et historique
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t910-i-want-the-world http://www.letempsdunrp.com/t913-la-boite-aux-tresors http://www.letempsdunrp.com/t914-they-re-beautiful-aren-t-they
Limace



Kathleen
Williams

J'ai 25 ans et je vis à Sydney, Australie. Dans la vie, je suis mannequin et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt mal.

défile pour faire plaisir à son agent et ses parents • voudrait se sentir plus utile.




avatar © SHIYA


Kathleen pensait. Elle pensait à tout et à rien, au défilé qui venait de se terminer et qui n’avait rien connu de bien  sensationnel, comme toujours. Elle pensait aussi à ce qu’elle allait faire de sa soirée : lire, regarder la télé, ressortir pour aller au ciné, passer des heures au téléphone avec une amie ? C’était les activités qu’elle faisait généralement, mais toujours avec plus de lassitude. C’était bien sympa à première vue mais quand ça devenait la routine, ça n’avait pas du tout la même saveur…. Décidément, plus les jours passaient et plus elle avait besoin de se trouver un véritable raison de vivre ; elle en avait tout bonnement marre d’agir pour faire plaisir aux autres. 25 ans qu’elle agissait dans le but de plaire aux siens, 25 ans qu’elle ne pensait pas du tout à elle, à son propre bonheur…

Pour l’heure, elle n’avait toujours pas trouvé ce qui la sauverait de cette existence monotone. Et plutôt que de se pencher sur le sujet, elle avait décidé de se rallonger, histoire de ne pas rentrer chez elle directement. A cette heure-ci, se promener dans Sydney était très apaisant, il n’y avait pas beaucoup de monde.

Bien qu’elle avait le temps, elle marchait tout de même d’un bon pas et manqua de peu de rentrer de plein face dans un passant au détour d’une rue. Consciente de son attitude, elle décida dès lors de freiner la cadence et de regarder davantage autour d’elle. Et compte tenu de ce qui se passa, l’idée s’avérait salvatrice…

Sans comprendre d’où cela venait, elle entendit et vit un homme l’interpeller. Compte tenu de ces propos, elle chercha immédiatement autour d’elle, sans pour autant s’arrêter. Et elle la vit au dernier moment, cette balle roulante. Elle fit un pas pour l’éviter, regarda machinalement autour d’elle s’attendant à voir débarquer un chien en pleine course. Ne voyant rien venir, elle reporta son regard sur celui qui l’avait interpellée. Voyant que pas mal de choses étaient étalées parterre autour de lui, elle comprit que la powerball lui appartenait. Après l’avoir cherché quelques secondes du regard, elle la récupéra et se dirigea immédiatement vers le jeune homme en fauteuil roulant.

Souriante, comme toujours, Kathleen tendit l’objet à son propriétaire. Elle en profita pour le regarder vaguement, sans insistance. Au contraire de bien des personnes, elle n’éprouva pas de pitié pour la situation, simplement un peu de tristesse, parce qu’elle n’aimait pas voir des gens en position de souffrance comme ça devait être le cas pour lui. Malgré ce ressenti, elle ne perdit pas son sourire.

-Vous voulez un coup de main ?

Elle désigna les différents objets éparpillés autour d’eux d’un simple regard. Pourquoi proposer de l’aider ? Par politesse, tout simplement, et puis elle avait le temps. Ce serait peut-être d’ailleurs le seul événement de la journée qui lui permettrait de se sentir un tant soit peu utile au monde ! Elle attendit toutefois le feu vert du jeune homme avant de s’exécuter, peut-être n’accepterait-il pas son aide après tout...



Mes recherches actuelles
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
aulélie
MESSAGES : 47
INSCRIPTION : 02/04/2017
RÉGION : Nord (59)
CRÉDITS : thelaughingmagician

UNIVERS FÉTICHE : réel, hp...
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Limace



Kyle Lewis
J'ai 29 ans et je vis à Sydney, Australie. Dans la vie, je suis un agent spécialisé d'une SMP, blessé au combat et en pleine rééducation et je m'en sors moyennement bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien pour l'instant.

australien, il a quitté son pays natal pour les USA avec ses parents à l'âge de 9 ans. Désireux de s'engager dans l'armée contre l'avis de ses parents et ne disposant pas de la nationalité américaine, il a tout de même réussi à se faire embaucher par une société militaire privée américaine dès qu'il fut en âge de s'engager - faisait partie de l'unité K-9 spécialisée dans la recherche de victime - En 2015, il a fait partie des premiers contractors a être envoyé en Afghanistan. Il a été blessé par balle le 25 juillet 2016 - Son chien, Jarvis, un Border Collie de 5 ans est toujours là-bas & Kyle remue ciel et terre afin qu'il soit rapatrié - Etant donné qu'il n'est pas militaire, il n'est pas concerné par la discipline et la hiérarchie qui incombe à cette fonction - il est resté dans un fauteuil un certain temps avant d'être jugé apte à subir une chirurgie visant à retirer la balle logée à proximité de la moelle épinière et qui aurait pu le paralyser. Cela fait 3 mois qu'il commence à remarcher avec de grandes difficultés.  


avatar © KATH


Impuissant, Kyle continuait d’observer la balle poursuivre son chemin sur le bitume et se diriger droit vers une jeune femme qui ne semblait pas prêter attention à ce qui l’entourait. Ce devait être un chemin qu’elle empruntait assez fréquemment parce qu’il fallait vraiment connaître l’endroit pour se déplacer avec une telle aisance en talons sur un sol aussi irrégulier !
Finalement, l’inconnue évita la balle qui, poussée par la force centrifuge, effectuait un roulement anarchique sur le trottoir. Un coup elle virait à gauche, un coup à droite. Tout le principe d’une Powerball.
Kyle regardait l’objet, à présent entre les mains de l’inconnue.
C’était son kinésithérapeute qui lui en avait fait cadeau et lui avait fait tout un speech sur cette méthode de musculation, laissant Kyle dubitatif. Bien que peu convaincu, il l’avait toujours dans son sac de sport et se demandait à présent ce qu’elle y faisait encore…

Puis, son regard s’accrocha à un sourire.
Un sourire qui lui était destiné.

Kyle aurait pu le lui rendre, aurait dû le lui rendre sûrement, mais il en fut incapable. Pour plusieurs raisons :
La première, c’était la surprise. Il ne pensait pas rencontrer quelqu’un dans une rue si peu fréquentée en début de soirée, raison principale pour laquelle il avait choisi cet endroit très précis.
La deuxième, c’était le manque de socialisation. Il évitait soigneusement toute confrontation avec les inconnus et réciproquement. Depuis qu’il était en fauteuil roulant, il constatait que certaines personnes l’évitaient volontairement du regard. Il le savait puisque lui-même avait déjà agi ainsi quelques années en arrière, ne sachant pas comment se comporter face à une personne présentant une forme d'handicap.
La troisième, c’était son handicap justement. Sa situation avait beau être en voie d’amélioration, Kyle ne l’acceptait toujours pas et ne supportait plus d’être en état de faiblesse.
La quatrième, bien que - fierté oblige - il ne se l’admettait pas lui-même : cela faisait bien longtemps qu’il n’avait pas côtoyé la gente féminine en dehors du personnel médical…

« Ca devrait aller, merci. » répondit-il après un petit moment de flottement.

Kyle récupéra son sac, se pencha pour ramasser ce qui était à sa portée tout en jurant intérieurement de s’être montré aussi rustre. Il y en avait partout, jusque dans le caniveau !

Il se baissa pour ramasser son portefeuille qui était dangereusement proche de la bouche d’égoût, mais en oublia complètement ses clés de maison qui dépassait de la poche de son jean. Il ne les vit pas tomber, mais entendit juste ce bruit pas très rassurant :
Plouf !

Kyle redressa brusquement la tête et ses yeux se plantèrent dans ceux de l’inconnue. Lui qui avait cherché à éviter son regard quelques minutes plus tôt le maintenait en cherchant à être rassuré par ce qui venait tout juste de se produire.

« Ce n’était pas mes clés ? Dîtes-moi que ce n’était pas mes clés. Tout sauf mes clés. »
.

Bien vite, il tâtonna vainement à la poche où elles étaient censées se trouver.
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Hellinka
Féminin MESSAGES : 79
INSCRIPTION : 05/04/2017
ÂGE : 25
RÉGION : Ile-de-France
CRÉDITS : unknown pour l'avatar, ambrose pour le code de signature et unknown pour les gifs

UNIVERS FÉTICHE : réel (city et university) et historique
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t910-i-want-the-world http://www.letempsdunrp.com/t913-la-boite-aux-tresors http://www.letempsdunrp.com/t914-they-re-beautiful-aren-t-they
Limace



Kathleen
Williams

J'ai 25 ans et je vis à Sydney, Australie. Dans la vie, je suis mannequin et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt mal.

défile pour faire plaisir à son agent et ses parents • voudrait se sentir plus utile.




avatar © SHIYA


Kathleen aurait pu avoir un tout autre comportement vis à vis de ce jeune homme en fauteuil roulant. Après tout, il n’était jamais facile d’aborder une personne dans cette situation, même pour une personne lambda. Alors pour elle, la logique aurait voulu que les choses soit pire. Elle était en effet habituée à passer ses journées en compagnie de personne à la plastique parfaite, totalement valides, libres de leur mouvement, elle venait en quelque sorte d’un autre monde. Et même si elle n’était pas méchante, le simple fait de toujours côtoyer de belles créatures aurait pu lui donner une maladresse supplémentaire face à cet inconnu, mais non, c’était tout l’inverse.

Si elle n’avait pas de mal à entrer en contact avec lui, c’était simplement parce qu’elle ne se posait pas de question sur la façon d’agir du fait de son handicap. Naturellement, elle le considérait comme une personne quelconque. Certes elle avait plus de sollicitude avec lui compte tenu de la situation mais dans un autre cadre, elle aurait été la même qu’avec une toute autre personne.

La belle demoiselle ne se formalisa pas de la froideur apparente de son interlocuteur. Après tout, vivre dans cette situation lui avait peut-être forgé le caractère le rendant naturellement plus acariâtre. A moins qu’il ne se montre si fermé dans le but de se protéger d’une éventuelle raillerie… Quelle que soit la raison, elle ne chercha pas à la connaître et ne lui en voulut pas un seul instant.

Respectant son choix, elle le laissa ramasser ses affaires sans le fixer comme si elle aurait voulu s’assurer de ses capacités. Elle s’apprêtait d’ailleurs à le saluer et reprendre son chemin lorsqu’elle surprit son regard dans sa direction, soutenant maintenant le sien. Dans d’autres circonstances ou pour un autre objet, elle aurait peut-être éclaté de rire mais à voir la réaction de Kyle, il n’y avait vraiment rien de drôle dans la situation. Partageant son dépit, elle regarda la bouche d’égoût. Même avec la meilleure volonté, elle n’aurait certainement pas pu lui venir en aide. Ne s’avouant toutefois pas vaincue, elle se pencha face au trou avant de se retourner vers lui.

-Si vous avez quelque chose de fin et d’assez long, je peux peut-être essayer de voir où elles sont mais je ne vous promets rien.

En elle-même, elle était déjà certaine de ne pas pouvoir retrouver les fameuses clés et à cette heure-ci, faire appel aux services de la ville s’avérerait à coup sûr sans succès. Mais alors que faire ? A voir son expression, elle n’avait même pas besoin de lui demander si il avait un double des clés sur lui, la réponse semblait évidemment négative. Voilà un bel embarras ! Il faisait certes pas trop mauvais dehors mais de là à passer la nuit… La seule solution pour lui serait de trouver refuge dans un hôtel, en espérant trouver un établissement pouvant l’accueillir vu son handicap. Et dire qu’elle se plaignait quelques instants encore auparavant de la « platitude » de ces journées !



Mes recherches actuelles
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
aulélie
MESSAGES : 47
INSCRIPTION : 02/04/2017
RÉGION : Nord (59)
CRÉDITS : thelaughingmagician

UNIVERS FÉTICHE : réel, hp...
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Limace



Kyle Lewis
J'ai 29 ans et je vis à Sydney, Australie. Dans la vie, je suis un agent spécialisé d'une SMP, blessé au combat et en pleine rééducation et je m'en sors moyennement bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien pour l'instant.

australien, il a quitté son pays natal pour les USA avec ses parents à l'âge de 9 ans. Désireux de s'engager dans l'armée contre l'avis de ses parents et ne disposant pas de la nationalité américaine, il a tout de même réussi à se faire embaucher par une société militaire privée américaine dès qu'il fut en âge de s'engager - faisait partie de l'unité K-9 spécialisée dans la recherche de victime - En 2015, il a fait partie des premiers contractors a être envoyé en Afghanistan. Il a été blessé par balle le 25 juillet 2016 - Son chien, Jarvis, un Border Collie de 5 ans est toujours là-bas & Kyle remue ciel et terre afin qu'il soit rapatrié - Etant donné qu'il n'est pas militaire, il n'est pas concerné par la discipline et la hiérarchie qui incombe à cette fonction - il est resté dans un fauteuil un certain temps avant d'être jugé apte à subir une chirurgie visant à retirer la balle logée à proximité de la moelle épinière et qui aurait pu le paralyser. Cela fait 3 mois qu'il commence à remarcher avec de grandes difficultés.  


avatar © KATH


L’air taciturne qu’il se donnait avait rapidement été remplacé par un vent de panique et, bientôt, il ne se soucia plus de l’image qu’il renvoyait. Dans sa situation, perdre ses clés de maison était le pire des cas de figure. Son premier réflexe fut de jeter un coup d’oeil à sa montre et - tout comme la jeune femme -  il arriva à la conclusion que la Mairie serait injoignable.  

« Si vous avez quelque chose de fin et d’assez long, je peux peut-être essayer de voir où elles sont, mais je ne vous promets rien. » proposa la brunette.

L’espace d’un instant, Kyle fut tenté par l’idée. Il songea même à ce que contenait son sac et qui aurait pu l’aider à construire une canne à pêche de fortune. Il aurait dû écouter son kinésithérapeute et rester tranquillement chez lui à regarder un film plutôt que de faire sa tête de mule en cherchant à repousser ses limites. Son corps avait été sérieusement malmené aujourd’hui et, en suivant le cours de ses pensées, Kyle se rappela aussitôt de détails qui lui avaient échappé.

« Merde… »
murmura-t-il d'abord, attrapant aussitôt son sac pour fouiller à l’intérieur. Quoi qu’il pouvait chercher, il ne le trouva pas. « MERDE ! » jura-t-il de nouveau, claquant son bagage sur le sol. Kyle passa une main tremblante sur son visage soudain prit d’une sueur froide. Conscient d’avoir apeuré l’inconnue, il clôt les paupières et laissa un long soupir lui échapper tandis que les muscles de sa mâchoire se crispaient par eux-mêmes sous l’effet de la tension. Il lui fallut une bonne minute avant de retrouver un semblant de calme.

« J’admire votre optimiste Mademoiselle, mais sans avoir à regarder et rien qu’au bruit qu’elles ont faites lorsqu’elles sont tombées, je crois qu'on sait tous les deux que toute tentative est inutile. » se résigna-t-il, non sans laisser échapper le f-word. « Comme ci ça ne suffisait pas, je viens de m’apercevoir que je n’ai ni mon téléphone, ni mes médicaments… ».

Autrement dit, il ne lui restait plus qu’à trouver un endroit où passer la nuit puisque, de toute façon, Kyle ne pourrait rien faire avant demain matin. De plus, sans ses médicaments, la nuit s’annoncerait aussi longue que pénible.
Il chassa finalement ses pensées d’un mouvement de la tête et s’intéressa de nouveau à la jeune femme qui était venue à son secours.

« Merci pour… Désolé pour… » commença-t-il avant d’afficher la moue qu’ont les hommes lorsqu’ils sont exaspérés par leur propre manque d’assurance. Comme dit précédemment, cela faisait bien longtemps que le jeune homme n’avait pas eu d’interaction avec d’autres personnes que celles qu’il voyait tous les jours au centre de rééducation. Il tendit alors une main maladroite. « Kyle. » se présenta-il enfin.

Sitôt les présentations faites, il commença à réfléchir une alternative. 

Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Hellinka
Féminin MESSAGES : 79
INSCRIPTION : 05/04/2017
ÂGE : 25
RÉGION : Ile-de-France
CRÉDITS : unknown pour l'avatar, ambrose pour le code de signature et unknown pour les gifs

UNIVERS FÉTICHE : réel (city et university) et historique
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t910-i-want-the-world http://www.letempsdunrp.com/t913-la-boite-aux-tresors http://www.letempsdunrp.com/t914-they-re-beautiful-aren-t-they
Limace



Kathleen
Williams

J'ai 25 ans et je vis à Sydney, Australie. Dans la vie, je suis mannequin et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt mal.

défile pour faire plaisir à son agent et ses parents • voudrait se sentir plus utile.




avatar © SHIYA


La situation était désespérée mais malgré tout, Kathleen voulait garder son optimisme. Le garder, certes mais pas non plus de manière irraisonnée au point de passer pour une utopiste à côté de ses godasses. La réaction du jeune homme mit fin à la lueur d’espoir qu’elle gardait, il fallait se rendre à l’évidence, il n’aurait pas les moyens de rentrer chez lui ce soir. Ou alors ce serait bien difficile !

Avant même d’avoir le temps de réagir et de pouvoir dire quoi que ce soit pour essayer de trouver une solution, Kathleen fut surprise par ce qui semblait être une belle panique de la part de l’inconnu. Sans pour autant s’écarter face à ses jurons et son geste brusque, elle afficha un regard des plus étonnés, ne comprenant pas grand-chose à la situation et ne sachant comme réagir. Heureusement, le responsable de sa petite frayeur ne tarda pas à éclairer sa lanterne en reprenant la parole sans qu’elle doive lui poser de questions. Et à l’écouter, elle comprit ce sursaut d’énervement. Pas de clés, pas de portable et pas de médicaments, ce qui sous-entendait qu’il risquait peut-être d’avoir des problèmes supplémentaires. Voulant le rassurer, Kathleen mit immédiatement la main à son sac qu’elle tenait à son épaule, en sortit son portable qu’elle lui tendit aussitôt.

-Si vous avez quelqu’un à joindre qui pourrait vous aider, utilisez mon téléphone.

Mais malgré ce geste, elle se doutait bien qu’elle ne lui avait pas proposé une option salvatrice. Si il avait simplement eu besoin d’un téléphone, il aurait certainement osé lui demander le sien…

Comprenant que la situation se compliquait, elle décida de s’asseoir sur le banc près duquel ils étaient. De nombreuses personnes à sa place, face à ce cas, n’auraient pas pris la peine de s’attarder et seraient reparties, prétextant au mieux être attendues, au pire tournant les talons sans le moindre mots. Seulement, il n’était pas dans les habitudes de Kathleen de rester indifférente aux soucis des autres, pas même des parfaits inconnus. Et puis la situation était un peu différente puisqu’elle était en présence d’un homme en fauteuil roulant. Même si elle le considérait comme une personne normale, il lui fallait bien reconnaître que ce critère rajoutait de la difficulté à la situation.

Sur ces réflexions, elle l’entendit la remercier et s’excuser maladroitement avant de finir par se présenter. Elle eut alors un petit sourire et prit sa main dans la sienne pour la serrer.

-Enchantée, moi c’est Kathleen, mais tout le monde m’appelle Kath’.

Elle le considéra un petit instant, ressentant toujours le désarroi dans lequel il était. Machinalement, elle posa une main légère et bienveillante sur le bras de Kyle, désireuse de l’apaiser.

-Ne vous inquiétez pas, on va trouver une solution. Vous pourriez peut-être faire appel à un serrurier pour ouvrir votre porte, bien que je me doute que cela risque de prendre du temps avant qu’un professionnel intervienne sans compter la facture. Ou alors vous pouvez peut-être aller à l’hôtel?

Elle se doutait bien que ces solutions étaient assez basiques et par forcément optimales mais c’était tout ce qui lui venait à l’esprit sur le moment.

-Excusez ma question, elle va peut-être vous paraître déplacer mais… Qu’est-ce que vous prenez comme médicament ? Avec un peu de chance je pourrais peut-être vous dépanner...



Mes recherches actuelles
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
aulélie
MESSAGES : 47
INSCRIPTION : 02/04/2017
RÉGION : Nord (59)
CRÉDITS : thelaughingmagician

UNIVERS FÉTICHE : réel, hp...
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Limace



Kyle Lewis
J'ai 29 ans et je vis à Sydney, Australie. Dans la vie, je suis un agent spécialisé d'une SMP, blessé au combat et en pleine rééducation et je m'en sors moyennement bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien pour l'instant.

australien, il a quitté son pays natal pour les USA avec ses parents à l'âge de 9 ans. Désireux de s'engager dans l'armée contre l'avis de ses parents et ne disposant pas de la nationalité américaine, il a tout de même réussi à se faire embaucher par une société militaire privée américaine dès qu'il fut en âge de s'engager - faisait partie de l'unité K-9 spécialisée dans la recherche de victime - En 2015, il a fait partie des premiers contractors a être envoyé en Afghanistan. Il a été blessé par balle le 25 juillet 2016 - Son chien, Jarvis, un Border Collie de 5 ans est toujours là-bas & Kyle remue ciel et terre afin qu'il soit rapatrié - Etant donné qu'il n'est pas militaire, il n'est pas concerné par la discipline et la hiérarchie qui incombe à cette fonction - il est resté dans un fauteuil un certain temps avant d'être jugé apte à subir une chirurgie visant à retirer la balle logée à proximité de la moelle épinière et qui aurait pu le paralyser. Cela fait 3 mois qu'il commence à remarcher avec de grandes difficultés.  


Orlando Bloom © KATH


Intérieurement, Kyle jurait contre lui-même. Que lui avait-il pris de quitter sa maison pour partir à l’aventure envers et contre tous à une heure avancée de la soirée et sans téléphone portable ? Quel con ! « Si vous avez quelqu’un à joindre qui pourrait vous aider, utilisez mon téléphone » proposa l’inconnue en lui tendant le sien. Kyle regarda l’objet une fraction de secondes avant de secouer la tête. « C'est gentil, mais je ne connais pas les numéros de tête. » répondit-il. En réalité, la liste de son répertoire était aussi restreinte que le nombre de ses amis. C’était une chose qu’il imputait à son déménagement lorsqu’il avait 9 ans, au choc des cultures, puis à sa carrière « militaire », mais il se voilait la face : son air aigri ne l’aidait pas vraiment et il lui fallait ce genre d’évènement malencontreux pour qu’il s’en aperçoive. Kyle serra la main de Kath lorsqu’elle se présenta à son tour et esquissa une ébauche de sourire.

« Ne vous inquiétez pas, on va trouver une solution. Vous pourriez peut-être faire appel à un serrurier pour ouvrir votre porte, bien que je me doute que cela risque de prendre du temps avant qu’un professionnel intervienne sans compter la facture. Ou alors vous pouvez peut-être aller à l’hôtel ? Excusez ma question, elle va peut-être vous paraître déplacer mais… Qu’est-ce que vous prenez comme médicament ? Avec un peu de chance, je pourrais vous dépanner… » poursuivit Kath. Kyle fit mine de réfléchir à toutes les propositions nommées par la jeune femme. Il avait lui-aussi pensé à joindre un serrurier, mais comme elle le disait si bien, la facture s’annoncerait salée pour un service en dehors des heures d’ouverture. Kyle quitta un instant le fil de ses pensées lorsqu’elle lui demanda quel était le traitement qu’il prenait et secoua de nouveau la tête négativement. « Des anti-douleurs hautement dosés. Ils ne sont délivrés que sur prescription médicale et même si je me rendais dans ma pharmacie habituelle on refuserait de me les donner parce que les ravitaillements sont très réglementé. » dit-il. Effectivement, ils étaient règlementés pour deux raisons ; la première était une question de dépendance - ce qui arrivait souvent avec ce type de traitement - et, la deuxième,  pour éviter un quelconque trafic.

« Ce n’est pas grave, je devrais réussir à m’en passer pour ce soir. L’idée de l’hôtel me semble être la meilleure alternative pour l’instant, je contacterai la Mairie dès demain. » commença-t-il, soulignant ses propos d’un affirmatif de la tête, comme s’il cherchait à se rassurer lui-même que tout irait bien. Il savait pourtant que la nuit s’annonçait pénible. Kyle n’avait jamais manqué aucune prise de médicament et on lui avait bien dit qu’en cas d’oubli, son corps ne manquerait pas de le lui faire rappeler…
Le seul soucis était à présent de trouver un hôtel où passer la nuit. Il jeta un regard furtif à Kathleen et, cette fois-ci, laissa sa fierté de côté :
« Vous sauriez peut-être me dire où trouver un B&B dans le secteur ? Je ne voudrais pas abuser de votre gentillesse, mais Sydney a beaucoup trop changé en 20 ans, je n'ai plus vraiment de sens de l'orientation... »
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Hellinka
Féminin MESSAGES : 79
INSCRIPTION : 05/04/2017
ÂGE : 25
RÉGION : Ile-de-France
CRÉDITS : unknown pour l'avatar, ambrose pour le code de signature et unknown pour les gifs

UNIVERS FÉTICHE : réel (city et university) et historique
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t910-i-want-the-world http://www.letempsdunrp.com/t913-la-boite-aux-tresors http://www.letempsdunrp.com/t914-they-re-beautiful-aren-t-they
Limace



Kathleen
Williams

J'ai 25 ans et je vis à Sydney, Australie. Dans la vie, je suis mannequin et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt mal.

défile pour faire plaisir à son agent et ses parents • voudrait se sentir plus utile.




avatar © SHIYA


Une à une, les propositions de la jeune femme était refoulées par Kyle. Elle ne pouvait pas le contredire puisqu’elle n’était pas convaincue elle-même par ce qu’elle lui proposait. Mais elle espérait tout de même qu’ils parviendraient à trouver la bonne solution.

Lorsqu’il lui indiqua qu’il prenait de puissants antidouleurs, elle eut une grimace de gêne, elle ne pourrait rien pour lui. Elle avait bien quelques calmants classiques mais rien de très puissant. Elle s’en servait pour soulager des douleurs musculaires après un défilé sur des échasses par exemple. Et puis, rien n’assurait que ce qu’elle avait comme médicament pourrait lui convenir.

-Je ne pourrai pas vous dépanner alors.

Elle le regarda, désolée encore une fois de le voir dans cette délicate situation et embêtée de ne pouvoir rien faire pour lui. Elle essaya toutefois de se ressaisir lorsqu’il lui demande de l’aider à trouver un hôtel. Etant native de Sydney, Kathleen connaissait très bien la ville et notamment le quartier dans lequel ils se trouvaient. Machinalement, elle regarda autour d’elle tout en réfléchissant. Autant dire qu’il n’avait pas choisi le meilleur quartier pour se retrouver dans cette situation d’embarras.

-Il y a très peu d’hôtels dans ce quartier ou bien ils sont hors de prix. Et je ne suis pas certains que les plus abordables soient accessibles en fauteuil...

Elle le regarda dans les yeux, arborant toujours une gêne apparente.



Mes recherches actuelles
Revenir en haut Aller en bas
 
 
KYLE & KATHLEEN ♣ A new life with you
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» — bring me to life
» Life in UCLA
» Hide & Seek {Kyle}
» 06. My life would suck without you (part II)
» Kathleen Jones

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers réel :: Océanie-
Sauter vers: