Partagez | 
 
 
 

 Of Monsters And Men - Lilith&Ivar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
avatar
Sha
MESSAGES : 78
INSCRIPTION : 24/03/2017
ÂGE : 25
RÉGION : Calvados.
CRÉDITS : Moi-même.

UNIVERS FÉTICHE : Sadique polyvalente.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Limace


Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
Il y a quelque part au sud de l'Irlande, dans une forêt où les arbres sont les plus grands d'Europe et où nul homme du coin n'ose entrer, dit-on, une petite cabane proche de l'orée habitée par huit sorcières. On ne sait pas exactement depuis quand elles sont ici ni ce qu'elles y font vraiment, mais les rumeurs disent que chaque homme qui entre dans la forêt avec le cœur mauvais n'en ressort jamais. Celui qui par contre y entre en quête d'aide sera aussitôt trouvé et aidé, mais il est cher le prix que les Sorcières de Crookhaven demandent en retour.

Bien sûr, tout cela n'est que des on-dit. La vérité, souvent cachée aux yeux des hommes, est toute relative et très différente. C'est du moins ce que vous dira Lilith, la plus jeune des huit sorcières mais également celle qui possède le cœur le plus pur.

Elle est un peu jeune du haut de ses dix-sept ans et n'effleure qu'à peine la vie d'adulte, mais c'est une téméraire doublée d'une naïve qui devra rapidement grandir en présence du Chasseur... ou mourir.

NC-18 (sexe, violence, gore)


CONTEXTE PAR SHA&KHÂL



Oh Darling,
Darling, What I have done ?
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Sha
MESSAGES : 78
INSCRIPTION : 24/03/2017
ÂGE : 25
RÉGION : Calvados.
CRÉDITS : Moi-même.

UNIVERS FÉTICHE : Sadique polyvalente.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Limace



Lilith de Crookhaven
J'ai 17 ans et je vis à Crookhaven, Irlande du sud. Dans la vie, je suis Sorcière et je m'en sors assez mal depuis qu'un Chasseur m'a repéré...

Informations supplémentaires ici.
Code couleur : #894d87


Ashley Smith© Juice

Fear of the Dark

Ce soir-là, Lilith est toute seule à attendre avec sa mère. Ses sœurs ont repéré un chasseur - c'est comme ça qu'on les appelle dans la région - et comptent bien lui faire la peau.
Azura seulement, leur mère à toutes, est restée auprès de Lilith. Elle n'est pourtant pas vraiment là, car les paupières fermées, elle capte tout ce qui se passe au travers de la forêt de Crookhaven.
Elle voit bien à travers les yeux tantôt d'une chouette tantôt d'un hibou que la menace avance.

Un coup de feu retentit dans la forêt et fait violemment sursauter Lilith. Il n'y a pas d'autres bruits, mais Azura hurle, alors Lilith comprend que ce n'est pas pour le chasseur que la mort a sonné. Tout s'accélère bien vite car affolé par l'odeur du sang, des monstres sortent de sous les roches, des monstres que même les sorcières craignent.
Azura est déchaînée; ses ongles s'enfoncent dans les accoudoirs de son fauteuil alors qu'elle émet de lourds sanglots plaintifs à plusieurs reprises. Les coups de feu sont de plus en plus nombreux, de plus en plus fréquents, de plus en plus proches. Lilith se ratatine sur elle-même - elle est trop jeune pour comprendre, mais elle a cet étrange pressentiment que les autres tournent mal.

Comment ? Pourquoi ?

Pourquoi elles ? Alors qu'elles n'ont jamais fait que vivre tranquillement, loin de tout ? Parfois même elles ont rendu service, et c'est vrai en demandant un cachet, mais qu'est-ce qu'une charrette de foin ou de blé contre la vie d'un enfant ensorcelé ou presque mort ?

Les minutes sont longues et désastreuses.

Au bout d'un moment, Azura sort même de son coma. Ses yeux sont noirs et ses larmes lourdes roulent encore sur ses joues. Elle se lève brusquement, terrible. Lilith, d'ici, ressent toute la panique et l'angoisse qui l'étreint mais n'ose rien dire, de peur de la fâcher.

« Va te cacher. Je reviens. »

Pour Azura, perdre trois de ses sept filles, c'est bien trop, mais elle ne peut pas se permettre de laisser Lilith sans surveillance, aussi elle la conduit sagement vers la petite trappe dissimulée sous le tapis de la cusine et la fait entrer au garde manger. Il n'y a rien de monstrueux en dessous, seulement quelques bocaux et des fleurs fraîchement coupées. Lilith s'y cache comme elle a appris à plusieurs reprises, car n'est pas la première fois qu'un chasseur arrive, et ce n'est pas la première fois qu'une soeur meurt.
Azura alors referme la trappe et sort à son tour dehors.

De nouvelles minutes s'écoulent, et Lilith se terre doucement dans l'obscurité. Ses longs cheveux blonds et ses yeux bleus sont alors ternes et on ne saurait la voir, surtout pas avec les quelques pauvres bougies qui sont allumées à l'étage du dessus.
A son tour, elle ferme les yeux et se concentre afin de projeter sa vision sur quelque chose d'autre... Mais en vain.

De la magie elle ne connaît que certaines choses, et la possession n'en fait pas partie.
Frustrée, elle se redresse, marche en rond. Elle entend de nouveaux coups de feu et ils sont tout juste à côté. Elle frissonne d'horreur à l'idée que quelque chose ait pu se passer, puis finalement, elle n'y tient plus, sa curiosité reprend le dessus.
Lentement, elle commence à grimper de nouveau les marches du petit escalier et s'immobilise au niveau de la trappe, prête à la repousser. Elle retient sa respiration, puis pousse d'un coup sec. La trappe se soulève et retombe derrière elle dans un petit clac de bois et de métal qui s'entrechoque. Au même moment, quelqu'un toque à la porte. Son cœur rate un battement et ses grands yeux s'écarquillent.

La porte s'ouvre et la première chose qu'elle voit, bien avant le canon qui se rive sur elle, ceux sont les yeux du Chasseur.

Il est là. A ses pieds et sur son visage, du sang marbre sa peau blanche.
Son cœur rate de nouveau un battement alors qu'elle le fixe, certaine de mourir.
Pourtant, elle le fixe sans reculer, sans crier, sans même avoir peur. Elle le regarde simplement car elle se sent condamnée, quand bien même il la fixe bien trop longtemps pour qu'elle se doute que quelque chose cloche. Aurait-elle lancé un sort sans même s'en rendre compte ?
Comme le coup ne vient pas et que la rancœur empoisonne sa bouche, c'est avec un peu de rancœur que la blonde Lilith lâche tout bas, d'une voix aussi cristalline que l'eau :

« Tu les as toutes tuées ? »

Bien sûr ses yeux sont remplis de larmes, mais qu'importe.




Oh Darling,
Darling, What I have done ?
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Khal
Féminin MESSAGES : 75
INSCRIPTION : 04/03/2017
ÂGE : 30
RÉGION : PACA, Marseille
CRÉDITS : icon by leesa_perrie, gif tumblr

UNIVERS FÉTICHE : Harry Potter, univers fantastique, city. Pas difficile si j'ai un coup de coeur ! :)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t548-khal-j-irai-cracher-sur-
Limace



Ivar Mortensen
J'ai 30 ans et je vis un peu partout, selon mes missions. Dans la vie, je suis Chasseur de créatures surnaturelles et je m'en sors bien. Sinon, grâce à mon job prenant, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.


Josh Mario John © MAGMA


La Chasse n'avait jamais été quelque chose de personnel ; contrairement à beaucoup de ses collègues, Ivar ne faisait pas ça par vengeance ou par instinct sanguinaire. Tout ça n'était qu'une question d'argent. L'Ordre des Chasseurs payait grassement pour n'importe quelles dépouilles de créatures surnaturelles qui lui étaient ramenées et cela suffisait à son bonheur. Le blond n'était jamais allé en Irlande, il préférait généralement rester dans ses contrées nordiques dans lesquelles il se complaisait et se sentait comme un poisson dans l'eau, mais on lui avait signalé toute une famille de sorcières et on lui avait promis le joli pactole qui allait avec. Il fait froid mais il a l'habitude et seul les rayons de la lune éclairent son chemin tandis qu'il avance entre les arbres drus. Il n'a pas récité les prières qui lui permettent de se rendre invisibles aux yeux des créatures dotées de pouvoirs magiques et c'est voulu. Il veut qu'elles le sentent arriver, qu'elles viennent à lui pour qu'il puisse s'épargner le moindre surplus d'effort. Elles ne tardent d'ailleurs pas à faire montre de leur présence, rousses, le regard déterminé. Mais elles sont faibles, trop faibles, quoi qu'elles puissent en penser et il n'a aucun mal à s'en débarrasser. Le pistolet tire à bout portant, une fois puis deux. Le sang éclabousse son visage, le marbrant de zébrures écarlates, mais il ne prend même pas la peine de l'essuyer. Il a parfois l'air des démons qu'il chasse, c'est vrai. Il suit les traces de pas jusqu'à une cabane de bois ; elle paraitrait presque innocente s'il ignorait ce qui s'y trame ; sorcellerie, incantations maléfiques, danses avec le Diable. Sous couvert de l'innocence et se prétendant guérisseuses, les sorcières tenaient leurs pouvoirs du Mal, il était donc bien impossible qu'elles puissent faire le bien avec.

Sur le pas de la porte, une sorcière plus âgée, sans doute la mère de celles qu'il a déjà croisées, semble vouloir lui barrer le passage. Il y a cette lueur sauvage dans ses yeux, celle de la mère louve prête à tout pour protéger ses petits, ce qui lui laisse à penser qu'à l'intérieur, se cache un autre rejeton de la portée. Malgré son pseudo courage, il ne lui laisse pas plus de chance qu'aux autres. Vraiment, tout ça n'avait rien de personnel, mais un travail bien fait se devait d'être mené jusqu'au bout. Sinon il n'aurait que la moitié de son argent... Un autre coup de feu puis un autre, comme elle ne meurt pas sur le coup de suite. Il sent la douleur traverser son épaule mais il n'y prête pas garde, comme la sorcière s'effondre à ses pieds et qu'il l'enjambe tout simplement, pour frapper trois petits coups secs à la porte d'entrée. Il en est convaincu, alors qu'il entre sans y avoir été invité, ici se dissimule la dernière de ses proies. D'ailleurs, elle ne de dissimule même pas et le canon de son flingue se pointe sur elle avant qu'il ne prenne vraiment la peine de la regarder. Ses prunelles de glace détaillent sa chevelure d'or, sa peau pâle et ses grands yeux bleu délavé. Il ne bouge pas, ne cille pas et, pourtant, son doigt n'appuie pas sur la gâchette. Il n'hésite même pas, à vrai dire, c'est simplement comme si le temps s'était arrêté, tout bonnement. « Tu les as toutes tuées ? » Sa voix claire comme le cristal s'élève, le ramenant à la réalité, et il la dévisage à son tour. « Pas toutes, apparemment... » Après tout, elle était encore en vie, elle, pas vrai ? Quelques mots prononcés, c'était bien plus que ce qu'il avait offert à ses congénères. « Tes sœurs et ta mère, j'imagine ? » Le ton est neutre, froid, comme il évoquerait des banalités sans importance quand il venait d'exterminer toute sa famille. Et il ne sait toujours pas pourquoi il n'a pas appuyé sur cette foutue détente...
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Sha
MESSAGES : 78
INSCRIPTION : 24/03/2017
ÂGE : 25
RÉGION : Calvados.
CRÉDITS : Moi-même.

UNIVERS FÉTICHE : Sadique polyvalente.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Limace



Lilith de Crookhaven
J'ai 17 ans et je vis à Crookhaven, Irlande du sud. Dans la vie, je suis Sorcière et je m'en sors assez mal depuis qu'un Chasseur m'a repéré...

Informations supplémentaires ici.
Code couleur : #894d87


Ashley Smith© Juice

« Tu les as toutes tuées ? »
« Pas toutes, apparemment... »
Elle renifle une fois, une larme s’échappant de sa paupière et dévalant le rebond d’une joue couleur de pêche. Elle sent son cœur qui se serre et cela lui fait douloureusement mal. Pourquoi ? Elle aimerait lui demander, mais elle n’a pas la force d’articuler. Sa gorge est douloureuse, ou est-ce cette envie de vomir qui remonte le long de sa trachée ? Maman… Comme un chaton sans voix, ses mains se lèvent doucement et viennent serrer sa robe de lin blanc immaculé.
« Tes sœurs et ta mère, j'imagine ? »
Elle baisse la tête et essuie ses larmes du revers de la main, hochant la tête positivement.

Elle se souvient d’avoir toujours aimer Azura, sa Mère. La Mère du Coven des sorcières de Crookhaven. Elles avaient toujours été là pour les villageois. Elles avaient aidé les femmes à faire naître des nourrissons faibles, et plutôt que de les remercier, on leur avait craché dessus, psalmodiant que leur magie n’était que le fruit de quelques fornications avec le diable.
Mais comment un visage si clair et si pur que celui de Lilith aurait-il pu un jour ouvrir la bouche pour prononcer une seule obscénité ? Elle avait tous les airs des bonnes sœurs, jusqu’aux pommettes rougissantes.

« P-…P-Pourquoi ? »
Elle se force à articuler mais sa voix est entrecoupée de petits hoquets douloureux, de halètements. Sa gorge se serre car cela lui semble impensable. Azura ne peut pas être morte, pas plus que les autres. Elle a besoin d’elles. Que fera-t-elle seule ?
Pourquoi est-ce qu’elle ne meurt pas ?

Elle jette un regard au Chasseur, comme si elle cherchait à lire dans son cœur, et elle en est tout à fait capable. Capable de capter l’oscillement qui traverse son âme, son hésitation, son incertitude.
Lilith penche la tête et elle arbore la tristesse des Vierges suppliciées dans les églises.

« P-Pour… l’ar-rgent ? »

Ses yeux se font encore plus douloureux alors que ses larmes redoublent de volume. On dirait qu’on lui arrache le cœur.

« Ma-ma-man… »

Elle s’effondre finalement sur le sol, et ses poignets fragiles la soutiennent à peine alors qu’elle pleure plus fort. Dans son état, son esprit est confus, ses pouvoirs s’embrouillent et s’emmêlent. Il ne lui ait pas difficile de communier avec un corbeau à l’extérieur pour voir les cadavres avachis sur le sol, des balles trouant leur peau, rougissant leurs jolies robes de lin clair.
Pour de l’argent ?
Lilith a finalement un haut-le-corps, mais elle ne vomit pas. Il n’y a qu’un peu de bile qui lui brûle les lèvres alors qu’elle retient ses pleurs bruyants entre ses dents scellées.





Oh Darling,
Darling, What I have done ?
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Khal
Féminin MESSAGES : 75
INSCRIPTION : 04/03/2017
ÂGE : 30
RÉGION : PACA, Marseille
CRÉDITS : icon by leesa_perrie, gif tumblr

UNIVERS FÉTICHE : Harry Potter, univers fantastique, city. Pas difficile si j'ai un coup de coeur ! :)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t548-khal-j-irai-cracher-sur-
Limace



Ivar Mortensen
J'ai 30 ans et je vis un peu partout, selon mes missions. Dans la vie, je suis Chasseur de créatures surnaturelles et je m'en sors bien. Sinon, grâce à mon job prenant, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.


Josh Mario John © MAGMA


Elle a les airs d'un ange mais il sait bien lui, que le vice se cache souvent sous le couvert de l'innocence et de la vertu. Il l'a souvent vu, lors de ses autres contrats, alors il ne serait pas étonné que celle-ci, qui paresse si douce, soit la pire des pourritures que cette Terre ait porté. « P-…P-Pourquoi ? » Il ne répond pas, son index toujours posé sur la détente de son arme alors même qu'il n'a pas encore appuyé sur la détente ; avait-il jamais été si long ? Avait-il jamais eu la moindre discussion avec une de ses proies ? Non, il ne lui semblait pas, à la réflexion... « P-Pour… l’ar-rgent ? » Il acquiesce d'un léger mouvement de tête, même s'il ne sait pas vraiment pourquoi il se justifie auprès d'elle ; il ne lui doit rien, surtout pas. Et la voilà qui se met à pleurer, la jolie blonde, appelant sa mère qu'il a sauvagement assassinée quelques minutes plus tôt. « Ma-ma-man… » Elle s'effondre sur le sol et le chien de son pistolet s'enclenche dans un petit clic sonore, prêt à la crucifier sur place. Mais il s'arrête à nouveau, soudain, comme traversé d'un frisson dont il ne peut trouver la source... « Elle est morte. » qu'il lâche froidement et sans la moindre empathie. Inutile qu'elle ne supplie ou qu'elle ne pleure, cela ne la ramènerait pas, pas plus que ça n'enclencherait sa clémence... « Et tu la rejoindras bientôt... » décrète-t-il sans la lâcher du regard, son regard plongeant dans ses yeux bleus mouillés de larmes. Il a beau dire ça, son index ne presse toujours pas la détente. Au contraire, son bras s'abaisse lentement, retombant le long de sa cuisse, désarmant le chien, comme s'il avait changé d'avis, au final. Et il est incapable, bien incapable de dire pourquoi il ne l'abat pas comme il l'a fait avec le reste de sa famille, pourquoi il lui laisse la possibilité de lui lancer un sortilège ou une malédiction, comme savaient si bien le faire ceux de son espèce... « J'ai tué tous les tiens, gamine. Qu'est-ce que tu vas faire, maintenant ? » Il n'éprouve pas vraiment d'empathie, encore moins de compassion, mais il n'éprouve plus non plus, bizarrement, l'envie de la tuer et s'il n'en trouve pas la raison, il sait au moins que c'est passé. Il conserve malgré tout l'arme dans sa main, juste au cas où, à titre préventif... Son autre main, elle, se tend en direction de la jeune femme pour l'aider à se relever... Ivar ne se reconnaissait pas lui-même...

Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Sha
MESSAGES : 78
INSCRIPTION : 24/03/2017
ÂGE : 25
RÉGION : Calvados.
CRÉDITS : Moi-même.

UNIVERS FÉTICHE : Sadique polyvalente.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Limace



Lilith de Crookhaven
J'ai 17 ans et je vis à Crookhaven, Irlande du sud. Dans la vie, je suis Sorcière et je m'en sors assez mal depuis qu'un Chasseur m'a repéré...

Informations supplémentaires ici.
Code couleur : #894d87


Ashley Smith© Juice


Son cœur est sur le point d’exploser et il faut bien avouer qu’elle ne sait pas si elle va résister. Le Chasseur est toujours là mais elle lui serait presque reconnaissante si une balle lui traversait les tempes dans la seconde car enfin elle ne souffrirait pas autant. Ses doigts tordent ses vêtements alors qu’elle pousse quelques petits couinements douloureux entre deux sanglots.

« Elle est morte. Et tu la rejoindras bientôt... »

Elle halète doucement, cherchant à retrouver son souffle en vain. Elle repense à toutes ses sœurs et à Azura. A cette beauté sombre mais toujours discrète et aimante. Comment fera-t-elle si elle est toute seule ? Comment ? Elle ne sait que si peu de chose… Et la première des choses qu’elle sache, c’est bien que les Chasseurs et les Sorcières ne sont pas voués à se croiser.

Un instant elle ferme les yeux, se calmant peu à peu. Elle ne sait toujours pas pourquoi il ne la tue pas, mais elle ne s’en occupe pas. Elle s’apaise. La mort n’est que le début d’un immense cycle de toute façon. Elle n’a pas peur de la mort. C’est la solitude qui l’effraie le plus. Et qu’est-elle, si ce n’est seule, sans ses sœurs et Azura ?
Elle renifle mais relève ses yeux clairs sur le Chasseur comme pour voir ce qu’il fait.

« J'ai tué tous les tiens, gamine. Qu'est-ce que tu vas faire, maintenant ? »

Lilith ne dit rien alors qu’elle l’observe. Elle est méfiante, comme une biche aux aguets face à un loup trop docile pour être vrai. Alors qu’elle se redresse sur le bout de ses avants bras, elle penche la tête. Ses yeux rougis et ses pommettes gonflées lui donnent l’air d’une princesse gâtée, alors même qu’elle est ce soir l’Orpheline de Crookhaven.
Elle est tiraillée. Pourquoi est-ce qu’il est toujours là ? Elle fronce les sourcils, donnant à son minois un air un peu plus revêche.

« Je veux bien mourir, mais je ne te laisserais pas me violer. Les Sorcières de Crookhaven ne sont pas faites pour les mâles. »

Alors qu’elle lui jette un regard terrible, elle pose contre sa poitrine ses mains, comme si elle refusait qu’il la touche tout simplement. Du reste, ses yeux sont perdus dans le vague, ignorant tout de ce qu’elle peut faire désormais qu’il ne lui reste plus rien.
Se rendant compte de sa pauvreté soudaine, il lui échappe un murmure faible :

« Il ne me reste plus rien… »




Oh Darling,
Darling, What I have done ?
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Khal
Féminin MESSAGES : 75
INSCRIPTION : 04/03/2017
ÂGE : 30
RÉGION : PACA, Marseille
CRÉDITS : icon by leesa_perrie, gif tumblr

UNIVERS FÉTICHE : Harry Potter, univers fantastique, city. Pas difficile si j'ai un coup de coeur ! :)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t548-khal-j-irai-cracher-sur-
Limace



Ivar Mortensen
J'ai 30 ans et je vis un peu partout, selon mes missions. Dans la vie, je suis Chasseur de créatures surnaturelles et je m'en sors bien. Sinon, grâce à mon job prenant, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.


Josh Mario John © MAGMA


Sa large main calleuse demeure tendue vers la jeune femme pour l'aider à se relever. Il a baissé son arme, sans même le réaliser vraiment alors que le flingue aurait dû être toujours pointé sur elle. Mieux encore, une balle aurait dû tâcher sa poitrine d'une fleur rouge sang et, pourtant, elle vivait encore quand toutes les autres étaient mortes. Elle a des airs d'enfant rebelle, terrifiée mais gardant malgré tout une fierté droite et presque honorable.

« Je veux bien mourir, mais je ne te laisserais pas me violer. Les Sorcières de Crookhaven ne sont pas faites pour les mâles. »

Il hausse un sourcil interrogateur devant son ton accusateur, comme elle ramène ses mains contre elle, refusant sans doute qu'il ne la touche. Il était chasseur, sans nul doute, mais il n'était pas du genre à abuser des femmes, encore moins des sorcières. Suicidaire peut-être parfois, mais pas fou à ce point. C'est limite vexant ou ça le serait si l'opinion d'une diseuse de bonne aventure l'intéressait un tant soit peu, ce qui n'était pas le cas.

« Il ne me reste plus rien… »

Réflexion intéressante. Si sa famille constituait sa seule possession alors oui, sans doute ne lui restait-il plus rien. Il aurait dû mettre un terme à sa souffrance misérable mais il en était bien incapable. Il gronde de frustration devant cette énergie nouvelle qui l'empêche de perpétrer une exécution en règle comme une autre, et soudainement, sans crier gare, il attrape Lilith par le bras, la relevant brusquement. Elle est si légère qu'il aurait pu la soulever d'un doigt et il ne prend même pas garde au morceau de robe qu'il a déchiré au passage.

« Je ne suis pas du genre à violer les sorcières, fillette... Par contre, je suis tout à fait du genre à les faire rôtir sur un bûcher jusqu'à ce qu'il n'en reste que des cendres... »

Son regard bleu de glace se plonge dans le sien, son visage à quelques centimètres de celui de la demoiselle.

« Et maintenant qu'on en vient à toi, je ne suis même pas capable de pointer mon flingue sur ta jolie petite tête... QU'EST-CE QUE TU M'AS FAIT ? »

Il a hurlé les derniers mots mais c'était logique, en somme. Ca ne pouvait venir que d'elle et elle avait nécessairement fait quelque chose pour l'empêcher de la tuer. Restait à savoir quoi. Ses doigts se referment douloureusement sur sa peau ; il aurait pu briser ce bras d'une simple pression...
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Sha
MESSAGES : 78
INSCRIPTION : 24/03/2017
ÂGE : 25
RÉGION : Calvados.
CRÉDITS : Moi-même.

UNIVERS FÉTICHE : Sadique polyvalente.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Limace



Lilith de Crookhaven
J'ai 17 ans et je vis à Crookhaven, Irlande du sud. Dans la vie, je suis Sorcière et je m'en sors assez mal depuis qu'un Chasseur m'a repéré...

Informations supplémentaires ici.
Code couleur : #894d87


Ashley Smith© Juice


Quand il la touche, Lilith ouvre grand ses yeux mais elle n’a pas le temps de protester qu’elle est déjà face à lui, debout mais vacillante. Elle l’observe, stupéfaite sur le moment, encore plus quand il reprend de sa grosse voix qui a plus l’habitude de grogner que de murmurer visiblement :
– Je ne suis pas du genre à violer les sorcières, fillette... Par contre, je suis tout à fait du genre à les faire rôtir sur un bûcher jusqu'à ce qu'il n'en reste que des cendres...
Elle fronce légèrement les sourcils, ce qui lui donne presque colérique, mais surtout très naïf et adorable. Elle ressemble à ses chatons qui montreraient les griffes, quand bien même elle possède plus de ressources (magiques) que ces dits animaux du diable.
Quand il se rapproche, il baisse légèrement les yeux avec ce même air fâché. Elle a beau rentrer sa tête dans ses épaules, la distance qui les sépare est minime. Trop peu pour une gosse comme elle qui n’a jamais vu d’hommes, et qui connaît leurs mœurs que par les dires de ses sœurs.
Pire encore, elle se sent de moins en moins à l’aise avec lui. Son regard est trop insistant. Et il a tué toute sa famille. Elle devrait déjà l’avoir tué. Son air se rembrunit alors même qu’elle a du mal à réaliser, alors même que ses joues sont encore légèrement humides des larmes qui ont roulé quelques minutes auparavant.
– Et maintenant qu'on en vient à toi, je ne suis même pas capable de pointer mon flingue sur ta jolie petite tête... QU'EST-CE QUE TU M'AS FAIT ?
Alors même qu’il crie, elle enfonce davantage sa tête dans ses épaules, par surprise d’abord, avant de lui jeter un regard surpris. Elle n’a pas l’air de comprendre sur le moment. D’ailleurs, elle passe une longue minute à le regarder comme si elle attendait une suite à son laïus. Lui aussi à l’air d’attendre – elle ignore quoi, mais il attends, c’est certain.
– Qu’est-ce que… j’ai fait ? Moi ?
Elle prend un air ahuri. Un instant seulement, car la seconde d’après, elle explose de rire, un rire hystérique, un rire de folle. Un rire qui finit en larmes, de nouveau. Elle envoie son poing avec toute la violence dont elle est capable dans le torse du Chasseur. Qu’importe si elle ne récolte que la mort, il lui a tout pris, tout volé.
Qu’est-ce qu’elle pourrait bien faire maintenant ?
– C’est toi… ! rage-t-elle, en reniflant, c’est toi qui a tué les miens ! C’est toi ! Toi !
Et comme elle dit ça, elle envoie ses poings en une myriade de petits coups sur le torse du Chasseur. Elle aimerait vraiment lui faire mal, mais sa magie est celle de la vie, celle du sang. La magie rouge, la plus bestiale, celle qui anime les corps que de l’énergie de la passion.
Elle n’a jamais fait de mal à quiconque auparavant, mais aujourd’hui elle regrette.
Elle regrette de ne pas pouvoir le punir, de ne pas pouvoir le réduire à néant et faire revenir sa mère et ses sœurs. Elle le déteste sans en avoir l’air, son petit minois furibond est froissé et ses yeux clairs comme de l’eau de roche, d’un pâle bleu volé aux saphirs, jettent des éclairs indolores.
– J’espère que tu mourras ! J’espère que tu vas souffrir !
Lilith s’arrête soudainement de hurler ou encore de gigoter. Son regard implacable se darde sur lui.
Ils lui disent presque : et maintenant ?




Oh Darling,
Darling, What I have done ?
Revenir en haut Aller en bas
 
 
Of Monsters And Men - Lilith&Ivar
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» présentation Lilith Chik'ari
» Ensevelissement de Lilith ...
» Galerie de Lilith
» Une chasseuse égarée ?[PV Lilith]
» Des traces du passé, et de la porte des âmes... (pv Lilith)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers fantasy :: Surnaturel-
Sauter vers: