Partagez | 
 
 
 

 La passion du Scylence - Zachk & Seth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
avatar
Sha
MESSAGES : 78
INSCRIPTION : 24/03/2017
ÂGE : 25
RÉGION : Calvados.
CRÉDITS : Moi-même.

UNIVERS FÉTICHE : Sadique polyvalente.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Limace


La Passion du Scylence
Zachk & Seth

La situation
Zachkariel Scylence et Seth Campbell se sont rencontrés sur le banc du Grand Collège Magique de Londres. Ils ont beaucoup joué ensemble, jusqu'à que les jeux se retrouvent être de plus en plus ambigus... Si pour Zachkariel c'était une évidence, Seth, lui, a fait le choix de sortir avec une fille de leur classe, délaissant quelque peu son "meilleur ami" de l'époque.
Zachk n'en a pas fait toute une histoire : dans le fond, il était heureux pour Seth, heureux qu'il le soit.
Leurs chemins se sont petit à petit séparés, jusqu'à l'Université Magique, et puis... Seth a surprit sa jeune fiancée au lit avec un autre, et il les a violemment tué tous les deux. N'ayant personne chez qui accourir, il est allé jusqu'à Zachkariel et là... ça a été étrange.
La violence, la passion, le sacrifice... Leur relation a prit un sérieux tournant malsain sans que l'un ou l'autre ne sache vraiment quand ni comment, mais Zachkariel a accepté. Il a accepté la douleur, la maltraitance, dans l'infime espoir de sauver Seth de la folie et de la prison.
Actuellement, il le cache dans son appartement, car les brigadiers de Londres sont toujours à la recherche du tueur. Tout le monde décrit Seth comme étant un monstre - et Zachk sait qu'il se ment quand il essaye de se dire qu'il n'est qu'un animal blessé.

Zachkariel et Seth, c'est l'histoire d'un Ange qui pensait pouvoir sauver le Diable lui-même.

NC-18 (sexe, violence, gore, viol)

CONTEXTE PROVENANT DE SHA&KHÂL



Oh Darling,
Darling, What I have done ?
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Sha
MESSAGES : 78
INSCRIPTION : 24/03/2017
ÂGE : 25
RÉGION : Calvados.
CRÉDITS : Moi-même.

UNIVERS FÉTICHE : Sadique polyvalente.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Limace



Zachkariel "Zachk" Scylence
J'ai 24 ans et je vis à Londres, Royaume-Uni. Dans la vie, je suis stagiaire au sein du Magistère de la Justice Londonien et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma (mal?)chance, je suis en couple avec Seth Campbell et je le vis plutôt en morceaux.

Informations supplémentaires ici.
Code couleur : #1a3d4d


Nicolas Bemberg © Shiya


Love the way you lie

Il était un peu en avance cette fois, il n'avait pas eu le coeur d'aller jusqu'au bout de la séance, pas cette fois-ci. Ezechkiel lui avait dit beaucoup de mal des psychologues, mais Zachkariel y trouvait un certain réconfort, une oreille attentive à tous ses malheurs et ses déboires. Il ne disait jamais tout, car il aurait eu l'impression de trahir Seth. Il en était pourtant à sa dizième séance en secret. Il s'était arrangé avec William Rockstone, son supérieur, pour finir deux heures plus tôt et lui laisser le temps d'aller jusqu'au cabinet de la très jolie et attentive Raja Mukherjee.
Elle est douce et met toujours le point sur des comportements dangereux et abusifs. Il l'écoute avec attention car il sait qu'elle est de bons conseils, même si Seth s'énerverait rien qu'à savoir qu'il voyait "une autre personne" que lui. Il était comme ça, impulsif et à vif. Cela faisait pourtant plusieurs mois qu'ils étaient "ensemble", mais Seth n'arrivait toujours pas à faire confiance.
Zachkariel doutait qu'il arrive un jour à faire ocnfiance à quiconque, et c'était bien son désarroi.

Ces derniers temps, il était moins motivé, moins... dans le jeu. Seth le sentait, il était tendu à son tour, comme si le jouet lui échappait des mains. Pourtant, il cognait dedans et obtenait tout ce qu'il voulait de Zachk, mais ce n'était pas comme à l'habitude. C'était bien moins passionné et donc nécessairement bien plus frustrant.
Zachkariel lui offrait toujours tout ce qu'il voulait. Tout ce qu'il désirait, il le faisait, le coeur ouvert, tout plein de pénitence.
Il fallait quand même avouer que ces deux dernières semaines, ses mouvements et ses élans d'affection avaient été un peu plus mécaniques qu'à l'accoutumée. Il pleurait moins, réfléchissait plus. Parfois même, il restait bêtement devant Seth à le fixer, sans savoir quoi répondre à ses affronts, sans s'excuser, sans pleurer. Il restait là justement, comme s'il comprenait où étaient les points fâcheux de leur relation.
Tantôt dans le sang qui giclait de ses lèvres éclatées, tantôt de ses ruisselements de larme qui dévalaient ses joues sans raison. Il se demandait s'il ne devenait pas lui-même fou à vrai dire. Il l'avait demandé à Raja. Elle avait souri, lui répondait que le fou ignore toujours qu'il l'est. Ca ne l'avait pourtant pas rassuré. Au vu des antécédents familiaux, Zachkariel avait toujours un peu peur.
Rufus, son grand-père, s'en moquait d'ailleurs un peu quand ils arrivaient à se croiser dans un couloir du Magistère. Tu n'es pas fou, mais tu t'es accoquiné à un grand ! Il ne pouvait pas vraiment lui répondre et souriait gentiment, de la seule façon dont il savait sourire. Gentiment.

Ce soir-là, il entra dans l'appartement avec quelques minutes d'avance. Il n'était pas joyeux, mais n'était pas triste. Il avait encore un peu mal aux flancs car Seth n'avait pas été tendre hier avec lui, pour une banale histoire de tasse de café. Il ne voulait plus y penser, mais la douleur lui remémorait toujours leurs chamaillements et les réactions excessives de Seth Campbell.
Peut-être qu'un jour il serait soigné ?
Zachkariel referma mécaniquement la porte de l'appartement derrière lui et écarta simplement les bras, son lourd manteau s'envolant doucement vers le porte-manteau de bois qui était installé à quelques mètres de là, dans l'antichambre sombre.
Il n'y avait aucune lampe d'allumée. Aucune lumière.
Il ne s'en étonna pas et avança dans le corridor d'un pas lent, retirant chaussures pour glisser en chaussettes sur le parquet qu'il avait pris un temps fou à lustrer le weekend dernier. Seth ne l'aidait pas beaucoup non plus, ni dans les tâches ménagères, ni ailleurs. Seth était une sorte de poids, mais... c'était sa croix, à lui, celle qu'il avait choisi.
Sur cette réflexion qui réchauffait un peu son coeur, Zachkariel entra finalement dans le salon avec deux verres de soda qu'il venait de prendre dans la cuisine. Seth était allongé dans le canapé, visiblement endormi. Il dormait beaucoup. Il disait que c'était pour mieux l'attendre, qu'il se reposait, pour avoir l'énergie de se tenir avec lui.
Zachkariel eut un petit sourire doux et triste en le voyant ainsi. Il s'approcha doucement, déposa les deux verres sur la table basse et s'asseya juste à côté de Seth, se penchant vers lui pour venir déposer un baiser tendre sur la commissure de ses lèvres, sa main s'appuyant à peine sur son torse musclé.




Oh Darling,
Darling, What I have done ?
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Khal
Féminin MESSAGES : 75
INSCRIPTION : 04/03/2017
ÂGE : 30
RÉGION : PACA, Marseille
CRÉDITS : icon by leesa_perrie, gif tumblr

UNIVERS FÉTICHE : Harry Potter, univers fantastique, city. Pas difficile si j'ai un coup de coeur ! :)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t548-khal-j-irai-cracher-sur-
Limace



Seth Carter Campbell
J'ai 26 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis désoeuvré, ex-taulard et je m'en sors statut de vie bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple avec Zachkariel Scylence et je le vis plutôt jalousement..




jared padalecki © SHIYA


Il tournait en rond dans l'appartement quand Zachk n'était pas là. Il savait bien que le jeune cylence devait aller travailler, même s'il ne comprenait pas très bien en quoi avoir un emploi était forcément une obligation. Ils auraient très bien pu demeurer ici, dans leur nid douillet, et ne se nourrir que de l'un et de l'autre. Seth aurait même pu braquer quelques banques ou commettre quelques larcins qui leur auraient rapporté de quoi vivre convenablement ; en tous cas, mieux que ce que le jeune homme ramenait en allant se tuer à la tâche tous les jours. Mais Zachk avait insisté et, conscient qu'un oiseau demeurant enfermé indéfiniment dans sa cage finit par mourir, Seth avait consenti à le laisser vivre, un peu, tout en surveillant constamment ses allées et venues. Le moindre quart d'heure de retard provoquait chez lui une paranoïa constante comme il se demandait où était le brun, ce qu'il faisait et surtout avec qui, nourrissant sa jalousie maladive et l'envie de briser chaque os du visage de Zackhariel pour que plus personne n'ait la moindre envie de l'approcher. Il aimait, Seth, sans nul doute, mais il aimait mal, avec toute la violence dont il savait faire preuve, avec toute cette passion dévastatrice qui finirait par les détruire tous deux, un jour.

Comme souvent, aujourd'hui était une journée « sans », de ces journées durant lesquelles, Seth, consumé par ses psychoses, s'imaginait mille et une choses concernant son compagnon. Il le schématisait courbé sur un lavabo dans des toilettes quelconques, un homme se pressant dans son dos mais qui n'était pas lui. Il voyait son visage déformé par le plaisir qu'un autre lui procurait pendant que lui l'attendait sagement à la maison et, bien qu'il n'ait aucune raison de croire cela, ça le rendait fou et il en arrivait à se comporter comme si c'était la réalité quand ce n'était qu'une invention de son esprit dérangé. Rongé par le soupçon, il n'avait pas pu s'empêcher d'appeler au bureau de Zachk, cette après-midi là, demandant à parler au jeune homme de toute urgence. Un problème familial, avait-il prétexté, pour qu'on ne l'envoie pas sur les roses. On lui avait répondu que le Scylence n'était plus là et qu'il avait quitté son poste environ une demi heure plus tôt. Oh, comme ça l'avait fâché, le Campbell, comme il avait raccroché brusquement, les traits déformés par la rage alors que s'insinuait en lui le venin insidieux de la trahison ! Il avait tourné dans l'appartement comme un lion en cage, échafaudant des raisons plus horribles les unes que les autres sur la raison de son départ, élaborant des théories sur l'endroit où il se trouvait et ce qu'il y faisait... Avec qui... Avec qui.. ? Il avait fini par s'astreindre au calme, s'était posé sur le canapé, le regard fixé sur la porte d'entrée, prêt à le réceptionner quand il arriverait. S'il revenait, lui soufflait une petite voix pernicieuse, installée dans sa conscience... Il avait fini par s'endormir, tout bêtement, ne se réveillant qu'en sentant la présence du plus jeune à ses côtés, ses lèvres embrassant au coin des siennes, ses doigts posés sur son torse. Il ouvre brusquement les yeux, une lueur sombre dans le regard, comme sa poigne puissante vient se refermer autour de son avant-bras, serrant avec force, quitte à lui laisser des hématomes. « T'étais où ? » Il voit Zachkariel ouvrir la bouche, cherchant sans doute déjà à se justifier, mais il n'a pas la patience d'écouter ses mensonges. « Et pas d'histoires, Zachkariel... J'ai appelé ton bureau tout à l'heure, on m'a dit que tu étais déjà parti... » Sa prise se resserre davantage à ce souvenir, les mâchoires serrées et le regard assassin. « J'attends, Scylence... Qu'est-ce que tu as à dire ? » Dans ses prunelles, se lisait déjà cette violence, prête à tout ravager, lui le premier...
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Sha
MESSAGES : 78
INSCRIPTION : 24/03/2017
ÂGE : 25
RÉGION : Calvados.
CRÉDITS : Moi-même.

UNIVERS FÉTICHE : Sadique polyvalente.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Limace



Zachkariel "Zachk" Scylence
J'ai 24 ans et je vis à Londres, Royaume-Uni. Dans la vie, je suis stagiaire au sein du Magistère de la Justice Londonien et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma (mal?)chance, je suis en couple avec Seth Campbell et je le vis plutôt en morceaux.

Informations supplémentaires ici.
Code couleur : #1a3d4d


Nicolas Bemberg © Shiya


Il se crispe aussitôt qu’il sent la poigne mauvaise de Seth sur son avant-bras. Il étouffe un petit « humpfr » douloureux avant de froncer les sourcils. Son amant n’a pas l’air de la meilleure des humeurs ce soir. Pour tout dire, il a même l’air franchement… furieux. Zachkariel ignore pourquoi il est dans cet état, mais à vraie dire, il ne se pose pas vraiment la question. Car Seth est comme ça. Furieux pour un rien, parfois même pour rien du tout.

« T'étais où ? »
« Mais je- »

Visiblement, Seth n’a pas l’air très intéressé par savoir la fin de sa phrase. Ça ne doit pas être très intéressant. Cela confirme ce que pensait Zachk’ : il se contrefiche de pourquoi ou de comment, il lui faut juste un prétexte pour le casser encore.
Froissé, il fronce les sourcils. Alors même qu’il a fait l’effort de venir plus tôt que d’habitude, pour une fois même que son ventre bouillonné un peu et qu’il aurait aimé s’étendre sur lui… Quelque part, il lui en veut de toujours gâcher les moments qui pourraient être doux. Comme s’il faisait en sorte que tout soit toujours douloureux et pénible.

Pourquoi est-ce qu’il s’attache ? Il l’ignore. Ce n’est pas Stockholm. Ce n’est vraiment ça. Il se convainc, même si des fois, il a l’impression d’avoir en face de lui un véritable fou… l’impression seulement ?

« Et pas d'histoires, Zachkariel... J'ai appelé ton bureau tout à l'heure, on m'a dit que tu étais déjà parti... » Le jeune Scylence cille légèrement, mais il ne dévoile rien sur le moment. Il sert à peine davantage les dents quand les jointures de Seth blanchissent légèrement. « J'attends, Scylence... Qu'est-ce que tu as à dire ? »

Sur le moment, il se sentait si fâché qu’il aurait presque pu lui hurler qu’il était parti rejoindre un mec dans un bar et qu’ils avaient forniqué jusqu’à ne plus avoir de souffle… Il sait aussi que s’il dit ça, Seth ne captera sans doute pas le sarcasme et le tuera, comme il a déjà pu le faire une fois.

A cette pensée, il baisse les yeux mais garde toujours un air profondément renfrogné. Il tire doucement sur son avant-bras comme s’il espérait en récupérer la possession et se libérer de ses phalanges trop serrées et trop épaisses sur sa peau.

« J’étais parti voir Ezechkiel » ronchonne-t-il entre ses quelques poils de barbe qui se battent.

Il n’aime pas beaucoup mentir. Ça doit être la seconde fois qu’il le fait, mais il ne se sent pas de tout lui avouer et de manger encore une fois une pluie de coups. Il a encore trop mal aux flancs pour ça. Il veut juste un peu la paix. D’un air las et fatigué après cette longue semaine de course poursuite, il dodeline de la tête et relâche ses muscles.

« Il avait besoin de moi pour la petite, alors j’suis allé le voir cinq secondes. Ça m’a pris dix minutes, à tout casser » Il râle légèrement, parce que pour lui, ce n’est pas une entorse à leur contrat. « Je suis même revenu en avance, pour toi. »

Il le regarde, droit dans les yeux, comme à chaque fois qu’il veut quelque chose. Zachkariel ne soutient généralement pas le regard de Seth, il l’admire en silence, de loin. Parfois, il a un sourire bête quand il le déshabille du regard. Campbell est beau comme le diable, et si parfois il s’y brûle les ailes, il ne peut pas cacher qu’il l’aime tout entier. De ses chevilles jusqu’à ses cheveux rebelles et parfois trop longs… Alors oui, il lui arrive de le regarder fixement en guise de préliminaire.

« Tu m’en veux ? »

Zachkariel se mord doucement la lèvre, ce qui lui donne un petit air candide et naïf.





Oh Darling,
Darling, What I have done ?
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Khal
Féminin MESSAGES : 75
INSCRIPTION : 04/03/2017
ÂGE : 30
RÉGION : PACA, Marseille
CRÉDITS : icon by leesa_perrie, gif tumblr

UNIVERS FÉTICHE : Harry Potter, univers fantastique, city. Pas difficile si j'ai un coup de coeur ! :)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t548-khal-j-irai-cracher-sur-
Limace



Seth Carter Campbell
J'ai 26 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis désoeuvré, ex-taulard et je m'en sors statut de vie bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple avec Zachkariel Scylence et je le vis plutôt jalousement..




jared padalecki © SHIYA


Il accuse, tout de suite et, bien entendu, son esprit malade l'imagine déjà dans les bras d'autres, à se vautrer dans la luxure et à souiller des draps contre des corps qui ne seraient pas le sien. Ses doigts se resserrent avec force sur le poignet du plus jeune, se foutant pas mal de lui faire des marques ; il lui a déjà fait bien pire et n'en a éprouvé que quelques maigres remords. « J’étais parti voir Ezechkiel. » Les prunelles vertes du Campbell le scrutent, inquisitrices, cherchant à savoir s'il lui ment mais il n'est pas très doué pour ça et Zachariel ne l'a jamais habitué à lui dire des mensonges... Les muscles de ses mâchoires se crispent mais il demeure silencieux, dans l'expectative... « Il avait besoin de moi pour la petite, alors j’suis allé le voir cinq secondes. Ça m’a pris dix minutes, à tout casser. » Il siffle entre ses dents en entendant le prénom d'Ezechiel. Entre lui et le frère jumeau de son amant, le courant n'était jamais vraiment passé et c'était un euphémisme... Ils en étaient presque venus aux mains une fois, quand Seth les avait confondus... « Je suis même revenu en avance, pour toi. » Il souffle, comme un chat en colère, ses doigts relâchant pourtant le bras du jeune homme avec lenteur, détournant les yeux, un brin contrarié. Il sent bien, pour autant, les prunelles du Scylence braquées sur lui, de cet air demandeur et qui appellerait presque à la luxure, et ça réveille en lui des envies pas très catholiques, des besoins de souiller les ailes de ce joli ange de sa propre noirceur... « Tu m’en veux ? » Le regard du démon vient glisser sur cette lèvre qu'il mordille avec candeur et le voilà déjà qui se redresse, le toisant avec un air envieux, déjà prêt à le dévorer. « Terriblement... » C'était souvent vrai mais, en l'occurrence, aujourd'hui, ça ne l'était pas vraiment. Pas encore du moins. Pas tant qu'il n'aurait pas découvert l'affreuse et traîtresse vérité, celle qui laisserait des marques violacées sur la peau blanche du jeune homme. Pour le moment, il ne pense qu'à couvrir son épiderme de baisers et non pas de coups. Ses doigts attrapent le bras du jeune homme, l'attirant contre lui, toujours à demi-allongé sur le canapé tandis qu'il incite le Scylence à se positionner à califourchon au dessus de lui. Il ne lui laissait que rarement ce genre de positions dominatrices et, même comme ça, cela ne durait jamais très longtemps ; Seth était le genre de mâle alpha qui ne supportait pas longtemps qu'on lui impose quoi que ce soit. Ses doigts puissants et calleux glissent de son poignet à sa hanche, continuant jusqu'à l'intérieur de sa cuisse. Il se nourrit des frissons qu'il perçoit chez le môme, qu'ils soient d'envie ou d'appréhension lui importe peu, au fond... « Comment est-ce que tu as l'intention d'implorer mon pardon, mh ? » Il a un sourire en coin, un brin taquin, terriblement plein de ce désir sauvage qu'il n'avait jamais cessé d'éprouver pour lui. Avec lenteur, il se laisse retomber mollement sur le canapé, ses doigts toujours accrochés à ses cuisses, son excitation se faisant déjà durement ressentir...
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Sha
MESSAGES : 78
INSCRIPTION : 24/03/2017
ÂGE : 25
RÉGION : Calvados.
CRÉDITS : Moi-même.

UNIVERS FÉTICHE : Sadique polyvalente.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Limace



Zachkariel "Zachk" Scylence
J'ai 24 ans et je vis à Londres, Royaume-Uni. Dans la vie, je suis stagiaire au sein du Magistère de la Justice Londonien et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma (mal?)chance, je suis en couple avec Seth Campbell et je le vis plutôt en morceaux.

Informations supplémentaires ici.
Code couleur : #1a3d4d


Nicolas Bemberg © Shiya


– Tu m’en veux ?
Il se mordille tendrement la lèvre, en espérant secrètement que Seth ne sera pas tenté par la lui éclater d’un coup de poing. Il n’aurait pas franchement apprécié la blague, même s’il doute que son amant le fasse. En général, il lui suffit de le fixer avec envie pour qu’un Seth tout enflammé arrive et vole la vedette à la violence et à la colère. La luxure, meilleur remède contre les coups.
Il y a bien quelque chose que Zachkariel trouve agréable chez Seth, c’est cette façon qu’il a de le tenir contre lui, de le sentir et de le dévorer tout entier. Il n’a même pas besoin de lui faire du mal pour ça. Il suffit d’une caresse pour le faire frissonner. Un regard pour le faire rougir.
– Terriblement...
Un petit sourire amusé se dessine sur le visage du Scylence qui se laisse faire, approchant de Seth qui l’attire en même temps contre lui. C’est sans rechigner, et même avec entrain, qu’il grimpe sur lui, à califourchon bientôt sur son amant. Il se penche aussitôt pour venir cueillir un baiser sur ses lèvres, sans penser à tous ses bleus qui parcourent sa peau. Parfois, il s’imagine félin, une immense panthère nébuleuse. Il y a de la beauté dans chacun de ses coups. Il refuse de se dire qu’ils sont laids. Il refuse aussi de se dire la vérité ; à chaque fois que Seth frappe, c’est une chance de mourir qui s’ouvre à lui et qu’il refuse poliment. Jusqu’au jour où il ne pourra pas être assez poli pour refuser ça à la Mort.
Là tout de suite, Zachkariel n’y pense pas. Il ferme les yeux et soupire doucement en sentant sa caresse. C’est quelque chose dont il raffole ; ses doigts chauds sur sa peau gelée.
– Comment est-ce que tu as l'intention d'implorer mon pardon, mh ?
Le regard du jeune homme s’allume, et ce n’est pas une simple étincelle, c’est un véritable brasier. D’ailleurs il inspire profondément avant de se pencher, venant de nouveau cueillir un baiser sur les lèvres de Seth. Ses doigts, quant à eux, parcourent son torse de long en large, glissant dans le moindre de ses dessins. Il y a bien quelque chose de bien fait chez Seth, c’est son corps, cette musculature qu’il entretient, cette charpente d’os digne d’une montagne.
Il est fort, puissant. Tout ce qu’aime Zachkariel, tout ce qu’il a pu rêver d’être un jour quand ils jouaient encore dans la même équipe tous les deux.
– Je ferais tout ce que tu veux…
Son petit sourire gourmand ne laisse aucun sous-entendu, d’autant plus quand il le sent comme ça contre lui. Se sentant d’humeur joueuse, Zachkariel embrasse de nouveau le menton de son copain, amoureux, alors que ses doigts glissent de son torse à sa ceinture qu’il défait à l’aveugle, habitué. Il ronronne tendrement, impatient. Ce genre d’interlude lui permet aussi de se détendre, d’oublier que demain il y aura de nouveau une dispute, de nouveau un chagrin.
C’est sans y penser que Zachk recule dans le canapé, écartant les pans du jeans de son amant. Il le tire en même temps, vers lui, et sans même que Seth n’est pas à lui dire ou à imposer, il se penche en avant et dépose amoureusement ses lèvres sur l’intimité du géant. Il ferme doucement les yeux et cherche à faire du mieux qu’il peut pour lui. Ses doigts s’accrochent tendrement à ses hanches alors que sa langue le titille, l’aguiche. Il lutine autour de Seth, lui jetant de temps à autre un regard pour jauger l’humeur du géant.




Oh Darling,
Darling, What I have done ?
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Khal
Féminin MESSAGES : 75
INSCRIPTION : 04/03/2017
ÂGE : 30
RÉGION : PACA, Marseille
CRÉDITS : icon by leesa_perrie, gif tumblr

UNIVERS FÉTICHE : Harry Potter, univers fantastique, city. Pas difficile si j'ai un coup de coeur ! :)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t548-khal-j-irai-cracher-sur-
Limace



Seth Carter Campbell
J'ai 26 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis désoeuvré, ex-taulard et je m'en sors statut de vie bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple avec Zachkariel Scylence et je le vis plutôt jalousement..




jared padalecki © SHIYA


Les doigts délicats du jeune homme viennent glisser sur son torse nu et il soupire de plaisir, ses paupières se refermant sous l'effet de ses caresses. « Je ferais tout ce que tu veux… » Un léger sourire en coin. Seth n'en attendait pas moins et ses prunelles claires qui viennent se plonger dans celles du plus jeune en disent long sur ce qu'il souhaite obtenir de lui. Il veut tout ; son corps, son cœur, son âme, sa soumission et son obéissance. Il veut pouvoir le caresser et le chérir quand il le veut, le briser et le souiller quand l'envie lui en prend aussi... Zachkariel lui appartient et il a sur lui tous les droits... Le brun vient embrasser son menton et il cherche déjà ses lèvres, frissonnant en le sentant déboucler sa ceinture. L'on pourrait penser que le Scylence mène la danse mais il n'en est rien ; il ne conduit que parce que Seth le désire et cela changerait sitôt que son avis aussi... Le voilà qui recule, écartant les vêtements qui le gênent et le Campbell en ronronne déjà d'anticipation. Il soupire et feule en sentant ses lèvres se déposer sur son intimité, en sentant sa langue jouer avec ses parties sensibles, cette chaleur diffuse se propager dans ses reins. Il veut posséder sans retenue, imposer sa loi et le voilà déjà qui gronde pour en avoir davantage. « Encore... » Une supplique presque, même s'il n'a pas à supplier ; il obtiendra ce qu'il désire, que Zachk consente à le lui donner ou pas. Déjà, ses doigts viennent se glisser dans la tignasse sombre de son amant, le guidant sur ce qu'il veut, sur la façon dont il le veut. Ses soupirs se font plus longs, plus profonds... « Encore, Zachk... » Cette fois, ça tient davantage de l'ordre que de la demande et, ses hanches, elles, entament déjà leur ondulement puisque le Scylence ne lui donne pas assez. Il grogne, les yeux fermés, son intimité coulissant dans la bouche du jeune homme, sans douceur, sans se soucier d'autre chose que de son propre plaisir, ce même plaisir qui vient soudainement se déverser en vagues brûlantes sur la langue du gosse, ses doigts crispés dans ses mèches, le maintenant à sa place. Il se laisse lentement retomber contre le canapé, le souffle court, ses doigts obligeant encore Zachk à le conserver en bouche jusqu'à ce qu'il ne consente enfin à le libérer. Il lui suffit de quitter cette cavité accueillante pour frissonner de froid et se redresser mollement, un sourire au coin des lèvres. « Mh... » Il remonte sous-vêtement et pantalon, refermant le tout, avant de s'asseoir sur le canapé. « Tu es parfait quand il s'agit d'obtenir mon pardon... » Il lui fait signe de se lever, l'observant par en dessous. « Approche... » Quand il l'a à portée de mains, ses doigts agrippent sa ceinture pour l'attirer vers lui, son visage au niveau de sa hanche, ses prunelles venant se planter dans les siennes. Ses phalanges viennent effleurer son entrejambe, à peine, juste de quoi le faire frissonner. « Voudrais-tu que je te rende la pareille.. ? » Et ça pouvait sembler étonnant ; Seth ne proposait pas souvent...
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Sha
MESSAGES : 78
INSCRIPTION : 24/03/2017
ÂGE : 25
RÉGION : Calvados.
CRÉDITS : Moi-même.

UNIVERS FÉTICHE : Sadique polyvalente.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Limace



Zachkariel "Zachk" Scylence
J'ai 24 ans et je vis à Londres, Royaume-Uni. Dans la vie, je suis stagiaire au sein du Magistère de la Justice Londonien et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma (mal?)chance, je suis en couple avec Seth Campbell et je le vis plutôt en morceaux.

Informations supplémentaires ici.
Code couleur : #1a3d4d


Nicolas Bemberg © Shiya


– Encore...
Sa langue est douce et il s’applique à tout lui donner, tout ce qu’il désire, si cela peut apaiser son âme. Zachkariel n’est pas dupe et se laisse aller au moindre de ses caprices. C’est dans un silence religieux que l’Ange se damne, embrasse avec foi le crucifix couleur de péché. Parfois même il ferme les yeux, se repentant une seconde avant d’oublier, lui-même pousser par la luxure qui coule dans ses veines. Le poison coule entre ses lèvres mais il y goûte avec plaisir.
– Encore, Zachk...
Il s’accroche au tissu du canapé quand il sent que Seth reprend doucement les commandes. Sans réfléchir il se laisse aller, suit les mains, encaisse les coups de reins sans rechigner ou grogner. Force d’habitude, il y prend même un certain plaisir. L’excitation lui saisit tout le dos et il se sent électrique. Quand Seth va trop loin, ou va trop fort, il retient ses malaises et se tait.
Comme il l’attendait, la danse prend enfin fin. Le ballet lui laisse un petit goût amer, un peu comme à la mort du cygne signé Tchaïkovski. Mais en moins définitif, malgré tout. Il attend patiemment et quand Seth le relâche, il peut enfin reprendre une bouffée d’air et essuyer du revers de la main la commissure de sa bouche.
Le géant a d’ailleurs l’air franchement satisfait, et si Zachk continue toujours d’avoir un véritable chapiteau levé dans son jeans, il ne dit rien. Il lui faudra quelques secondes pour que ses joues reprennent leur couleur naturelle et que son cœur arrête de battre aussi fort que ça.
– Mh... Tu es parfait quand il s'agit d'obtenir mon pardon...
Le jeune homme a un petit sourire fier et curieux, il suit les ordres. Il s’approche doucement de Seth, sans plus se méfier. Quand il l’attire vivement à lui, il se crispe légèrement, avant de comprendre que ce n’est pas pour le battre en guise de second round. Au lieu de ça, Zachk prend un air surpris. Ses joues deviennent horriblement rouges en même temps que les phalanges de Seth le frôlent. Un frisson remonte tout le long de son épiderme.
– Voudrais-tu que je te rende la pareille… ?
Le brun cligne des yeux comme s’il n’avait pas bien compris ce que voulait dire Seth par là. Il ignore d’ailleurs s’il n’a pas compris ou s’il n’a pas envie de comprendre. Il tord légèrement ses doigts, ce qui lui donne un air candide et timide. Il tend d’ailleurs ses mains devant son caleçon tendu et se pince les lèvres, ravalant en même temps sa salive.
– Je…
Ses yeux se baissent et il a l’air soudainement anxieux. Il ignore ce qui lui prend, mais il ne se sent pas à la hauteur. Pas à cette hauteur. D’habitude, Seth se contente de le dévorer passionnément, mais seulement à quatre pattes et sans jamais effleurer « cette partie » de lui. Cette partie tout à fait masculine au demeurant. Cette partie qui le dissociera à jamais de Hana.
Son humeur libidineuse retombe légèrement et le regard de Zachk s’obstine à fixer ses mains dont les jointures sont blanchies tant ils les serrent l’une contre l’autre.
– Je ne suis pas très beau, Seth… Aussi beau qu'un homme puisse être, j'veux dire...
Comme il dit ça, il pousse doucement les mains de Seth sur ses hanches, ses joues s’embrasant furieusement.
– Je me sentirais moins mal à l’aise si on fait comme d’habitude…
C’est vague, comme d’habitude, mais ça veut surtout dire se pencher en avant et prend son pied avant de se faire marteler la gueule. C’est ça, « comme d’habitude ».





Oh Darling,
Darling, What I have done ?
Revenir en haut Aller en bas
 
 
La passion du Scylence - Zachk & Seth
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ma nouvelle passion : le patchwork
» Seth Tienyue (Serpentard)
» Comment votre entourage vit-il votre passion?
» D'un coeur brisé naîtra une passion dévorante [Aurore]
» On reconnaît la passion à l'interdit qu'elle jette sur le plaisir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers fantasy :: Surnaturel-
Sauter vers: