Partagez | 
 
 
 

 Le Corbeau & la Vouivre - Nate & Avery

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 
avatar
Khal
Féminin MESSAGES : 75
INSCRIPTION : 04/03/2017
ÂGE : 31
RÉGION : PACA, Marseille
CRÉDITS : icon by leesa_perrie, gif tumblr

UNIVERS FÉTICHE : Harry Potter, univers fantastique, city. Pas difficile si j'ai un coup de coeur ! :)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t548-khal-j-irai-cracher-sur-
Tortue



Avery W. Miller
J'ai 28 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis Brigadier du Service Magique et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma soif de vengeance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Informations supplémentaires ici.


Taylor Kitsch © LIPS LIKE MORPHINE

Ses doigts parcourent toujours sa peau, caressant ses épaules avec la tendresse qui suit généralement les premiers ébats, ceux teintés par la passion et l'excitation des débuts. Il ne sait même pas pourquoi il lui parle de rester ou de partir, pourquoi il se ridiculise de la sorte à jouer les amoureux transis pour un mec qu'il ne fréquente que depuis quelques heures, tout au plus. Avery était pourtant du genre grande gueule et bourru, d'ordinaire, un fait que la plupart de ses collègues lui reprochaient souvent. C'était d'ailleurs pour ça qu'on l'avait mis en équipe avec Logan, son meilleur ami était bien le seul à pouvoir le supporter suffisamment longtemps pour ne pas avoir envie de l'étrangler. Peut-être cependant... Peut-être que la mort de Bonnie et cette longue période de solitude qui s'en était suivi était une raison à ce romantisme inexpliqué. Peut-être simplement que l'adrénaline et l'excitation du moment n'étaient pas encore retombées et qu'il en était encore sous le coup. « Alors je serais à toi ? » Il penche la tête, osant un sourire un brin incertain, haussant les épaules, comme si, finalement, ce n'était plus si important que ça... « Je...Je fais pas vraiment ce genre de truc. » Le brigadier esquisse une moue ennuyée. Ah. « J'veux dire, coucher avec un mec, un soir, et le renvoyer chez lui dès que c'est fini. Ni avec une nana. En fait, avec personne... » Il suit son regard qui glisse jusqu'à l'alliance qu'il porte à l'annulaire. Son veuvage, il en avait vaguement entendu parler, au sein du Magistère, mais ce n'était pas le genre de trucs auxquels il s'était intéressé. « Je suis pas le meilleur des coéquipiers, alors t'imagines bien qu'en petit ami... surtout que je suis pas vraiment gay » Avery baisse les yeux, ses doigts quittant la peau du jeune homme, presque embarrassé, tout à coup. « T'es mon premier, j'ai aimé, ok, mais... est-ce que ça fait de moi un pédé ? Et de nous un couple ? C'est un peu rapide, alors... f-faudrait... f-faudrait se revoir, pour être sûr, non..? » Le blond ne répond pas, le dévisageant avec attention, cherchant à savoir si c'était vraiment ce dont il avait envie ou si Nate lui disait ce qu'il pensait que son coéquipier du soir voulait entendre. Il se contente d'acquiescer pour signifier que ça lui convient. « Je ne regrette rien, mais... je suis Lone Nate, et t'es Avery Miller. Je veux que tu restes ce soir, vraiment, mais je veux aussi que tu réfléchisses. T'as dis des trucs sous l'effet de... tout ça. Je veux que tu sois sûr. » Avery acquiesce avec une douceur qui lui est bien rare et dont il ne fait preuve que sur l'oreiller. Sans rien dire de plus, il s'assoit sur le bord du lit, récupérant son téléphone portable dans la poche de son jean pour envoyer un SMS à Logan, lui signifiant qu'il ne rentrerait pas chez lui ce soir. Son meilleur ami passait souvent à l'improviste, en soirée, et il ne voulait pas qu'il s'inquiète en ne le trouvant pas là. Il met l'appareil en silencieux et le laisse retomber sur son pantalon, au sol, retournant s'allonger dans le lit de Nate pour se blottir contre lui. Etrange que ce type taillé dans le roc qui se pelotonne contre un gamin plus frêle que lui, fermant les yeux à demi. « Alors puisque tu m'y autorises, Nate... Je vais rester là, ce soir. J'suis épuisé et je crois que... » Il s'installe doucement, ses doigts venant trouver leur place sur le ventre du jeune homme, y traçant des arabesques qui ralentissent progressivement à mesure qu'il s'assoupit lentement. « Je crois que je n'ai pas envie de dormir seul, pour une fois... » C'est sans demander davantage son reste qu'il finit par s'endormir dans ses bras...
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Sha
MESSAGES : 83
INSCRIPTION : 24/03/2017
ÂGE : 26
RÉGION : Calvados.
CRÉDITS : Moi-même.

UNIVERS FÉTICHE : Sadique polyvalente.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Tortue



Natanael "Nate" Ellroy
J'ai 28 ans et je vis à Londres, Royaume-Unis. Dans la vie, je suis Brigadier du Service Magique de Londres (agent du FBI en quelque sorte) et je m'en sors assez bien. Sinon, à cause de mes secrets, je suis veuf et je le vis plutôt bien.

Informations supplémentaires ici.


Sean O'Pry © Shiya

Way Down We Go

– Alors puisque tu m'y autorises, Nate... Je vais rester là, ce soir. J'suis épuisé et je crois que...
Que… ? Nate reste figé, silencieux. Ses yeux vairons observent doucement la main d’Avery. Il frissonne à chaque effleurement, et enfin, s’apaise quand il se love contre lui. Il ne peut d’ailleurs pas s’empêcher d’enrouler son bras autour de ses épaules pour le serrer un peu plus contre lui. Ils sont si proches et si lointains à la fois.
– Je crois que je n'ai pas envie de dormir seul, pour une fois...
– Sssch…
Il lui caresse doucement les cheveux, glissant ses longs doigts longilignes dans sa tignasse épaisse. Il se demande exactement comment ils en sont arrivés là et ce qu’il adviendra dès demain, mais il ne s’en fait pas. Du moins, pas Nate. Le Corbeau, lui, est plutôt perplexe. Il apparaît d’ailleurs un second « lui » au bout du lit, qui penche la tête d’un air sinistre. Contrairement à Nate, son illusion jumelle a les deux yeux mordorés.
– Tu crois qu’il t’aime, Nate ?
Un petit rire, comme un murmure, qui s’insinue dans son crâne. Il n’est même pas sûr que son « autre lui » ait parlé à voix basse ou simplement dans son crâne.
– Personne ne saurait t’aimer, Nate. Que crois-tu qu’il va te faire quand il va apprendre que ses mêmes mains qui ont accroché son dos ont aussi arraché la vie à sa petite sœur chérie ? Oh, dis-moi Nate… Dis-moi tout, je suis là…
– Ce n’est pas moi, murmure-t-il, à demi conscient, à demi dans un cauchemar sans son et sans images, c’est…
– Moi ? Et moi, qui suis-je ?
Sa gorge se serre et de grosses larmes roules sur ses joues dans le plus profond des silences. Il suffoque mais ne fait aucun bruit pour ne pas réveiller Avery qui dort de toute façon profondément à côté de lui. Il finit par s’endormir au milieu de la nuit et se réveille bien plus tôt que Miller. Il ne fait de nouveau pas un seul bruit, se lave en silence, mange et disparaît. Il laisse cependant de quoi déjeuner sur la table, une clef également sur la table qui n’ouvre que la porte d’entrée.

Pour sa part, Nate est déjà au travail.

Comme tous les matins, il entre dans les bureaux déserts, prend la relève des derniers survivants de la nuit. Ceux qui font les gardes. Il découvre les cellules pleines d’hommes et de femmes grisées par l’alcool. Il ne reste pas à l’étage d’en bas, il gravit les marches circulaires, et se plante dans son bureau. Il s’y enferme calmement, jusqu’à tardivement dans la matinée. Il tourne autour du bureau, plante encore et encore des morceaux de journaux à propos de crimes.
Dernièrement, il est sur une affaire étonnante, à savoir le meurtre de Garry Moore. Un homme d’une trentaine d’années, un mage respectable, dresseur de créatures magiques, retrouvé égorgé dans une ruelle. Il ignore pourquoi, mais la plaie ne ressemble à rien de déjà-vu auparavant. Comme si l’on avait fait une lame d’une griffe immense.
Un animal n’aurait pas pu coller un seul coup aussi sèchement, pourtant c’est au milieu de son cirque magique qu’il a été retrouvé, au milieu des fauves mythiques qu’il entraînait quotidiennement.
Un règlement de compte ? Mr Moore n’avait pas d’ennemis connus, du moins aucun dont on a voulu prononcer le nom.
Une affaire de famille ? Mr Moore n’avait plus de femme et ses deux enfants étaient en Birmanie et au Boutan au même moment pour des affaires commerciales.

Nate dardait de son regard vairon ce crime.

Quelque chose lui échappait, et ce n’était pas seulement sa vie.





Oh Darling,
Darling, What I have done ?
Revenir en haut Aller en bas
 
 
Le Corbeau & la Vouivre - Nate & Avery
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» La vouivre
» Luna Avery (en cour)
» Enfin ! Baptême Petit Saule / Petit Corbeau
» Embuscade maritime [Corbeau des Mers]
» Nalim, Le Corbeau d'Umbar

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers fantasy :: Surnaturel-
Sauter vers: