Partagez | 
 
 
 

 LIVE, DIE, FORGET, REPEAT.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
avatar
kawaiinekoj
Féminin MESSAGES : 22
INSCRIPTION : 26/02/2017
CRÉDITS : (ava) © venus in furs.

UNIVERS FÉTICHE : les city avec d'la poésie, de l'humour, des malheurs, d'la magie.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t332-tjrs-entre-ndkefekjfn-et http://www.letempsdunrp.com/t337-rappel-me-rappeler#3633 http://www.letempsdunrp.com/t339-expressions-of-my-universe
Limace


Le contexte du RP
Mise en situation

cambridge, 2017
c'est du retransmis en live avec les sens - ni script ni doublure. ça se déroule à l'hôpital, au milieu de la routine, entre deux soupirs. on a opté pour de l'humour et des coups de cœur, des souvenirs à ne pas oublier.

feat. ailahoz



YOU'RE MY FAVORITE
"WHAT IF".
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
kawaiinekoj
Féminin MESSAGES : 22
INSCRIPTION : 26/02/2017
CRÉDITS : (ava) © venus in furs.

UNIVERS FÉTICHE : les city avec d'la poésie, de l'humour, des malheurs, d'la magie.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t332-tjrs-entre-ndkefekjfn-et http://www.letempsdunrp.com/t337-rappel-me-rappeler#3633 http://www.letempsdunrp.com/t339-expressions-of-my-universe
Limace



agdta metsti
j'ai 70+ ans et je vis à cambridge, angleterre. dans la vie, je suis mamie et je m'en sors comme il faut. sinon, grâce à ma chance, je suis veuve et je le vis plutôt bien.

j'en ai vu des choses et des gens. j'en ai vécu des joies et des douleurs. mais depuis quelques temps, tout m'échappe. je me souviens de mon salvador natal, du sang chaud sur les murs, de mon manuel, de mes accouchements.. et pourtant j'oublie.. quoi déjà? excusez-moi, qui êtes-vous?


avatar © kawaiinekoj


en quatrième vitesse direction les toilettes. tu as toujours envie d'aller aux toilettes, mais jamais celles affiliées à ta chambre. tu as beau n'être plus toute fraîche, bouger régulièrement reste pour toi indispensable; rester en forme, toujours en mouvement.. tu as horreur des fourmis dans les jambes, des engourdissements et des os qui craquent pour un rien. tu n'as pas besoin des autres pour bouger. puis tu as souvent envie de te soulager après quelques péchés.
ça doit sûrement expliquer le pourquoi du comment tu n'appelles jamais les infirmières, passes ton temps à jouer avec les nerfs du personnel et préfères errer dans l'hôpital comme la dernière des adolescentes. en vérité, tu oublies un peu trop rapidement les raisons de tes promenades et excursions: pourquoi tu n'arrêtes pas d'être babysittée, pourquoi tu es obligée de suivre des thérapies, pourquoi depuis presque une petite année tu es ici.. non ça, tu le sais. tu es malade, donc tu vis à l'hôpital. c'est logique. pourtant tu te sens bien dans ton corps pour l'antiquité que tu es. tu n'as mal nulle part - bon cardio, aucun problème respiratoire. apparemment c'est ta mémoire qui débloque, qui se détraque toute seule, parce que tu te souviens jamais des récents événements. peut-être parce qu'elle s'est dite que ça servait plus à rien, qu'elle pouvait pas écraser les données précédentes, que t'en avais déjà assez dans le crâne, que ton cerveau ne sera bientôt plus opérationnel. comme un avertissement, une petite note, un doux rappel.

après t'être lavée les mains et salué une jeune femme venue refaire son maquillage, en mettant un pied dans le hall, après avoir regardé à gauche puis à droite, tu te souviens que la fin n'est pas loin. peut-être dans un instant, demain, deux semaines, cinq mois. tu n'en as pas peur. pas plus que ça. mais il te faut profiter. oui, profiter. vivre.
si la marche est lente mais le pied ferme, tu cherches à te diriger vers le distributeur automatique le plus proche. bien sûr, tu mets trois ans avant d'y arriver, si ce n'est sans compter sur l'apparition soudaine d'un infirmier qui te pousse à te diriger vers l'issue de secours. c'est l'adrénaline qui parle, et c'est la précipitation qui te fait cogner la face d'un jeunot contre la porte métallique. keep quiet child! lui ordonnes-tu directement, sentant l'exclamation de douleur arriver. juste le temps d'échapper aux obligations d'une vieille folle.



YOU'RE MY FAVORITE
"WHAT IF".
Revenir en haut Aller en bas
 
 
LIVE, DIE, FORGET, REPEAT.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Why Haiti Can't Forget Its Past
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀
» Live your life to death (Featuring Nayki)
» ENEYA • « never forget where you came from »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers réel :: Europe-
Sauter vers: