Partagez | 
 
 
 

 duele el corazon #jash

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
avatar
osloww
Féminin MESSAGES : 186
INSCRIPTION : 10/03/2017
ÂGE : 18
RÉGION : Auvergne-Rhône-Alpes
CRÉDITS : (av) Pando

UNIVERS FÉTICHE : réel, hp, historique, autres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t642-osloww-you-were-my-septe http://www.letempsdunrp.com/t680-osloww-oh-lord http://www.letempsdunrp.com/t665-osloww-love-me-now
Flash


Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
NYC. En cette fin du mois de décembre, les rues sont bondées. Sous la lumière des lampadaires, les passants s'effleurent et se frôlent sur les trottoirs. Les businessmen, le portable collé à l'oreille, naviguent de manière experte pour héler un taxi. Les parents se pressent pour trouver les derniers cadeaux de Noël et les enfants restent béats devant les vitrines illuminées des grands magasins. Les sans-abris se protègent comme ils le peuvent du froid mordant, ne rêvant que d'un toit et d'une bonne soupe chaude. Aucun d'eux ne se doute que, dans quelques minutes seulement, une tempête de neige va s'abattre sur la ville, provoquée par nul autre que Jack Frost lui-même.

@GleekOut!


i am flesh and i am bone
arise, ting ting, like glitter and gold
i've got fire in my soul
rise up, ting ting, like glitter
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
osloww
Féminin MESSAGES : 186
INSCRIPTION : 10/03/2017
ÂGE : 18
RÉGION : Auvergne-Rhône-Alpes
CRÉDITS : (av) Pando

UNIVERS FÉTICHE : réel, hp, historique, autres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t642-osloww-you-were-my-septe http://www.letempsdunrp.com/t680-osloww-oh-lord http://www.letempsdunrp.com/t665-osloww-love-me-now
Flash



Jackson "Jack"
Overland Frost

J'ai plus de 300 ans et je vis à Burgess, Pennsylvanie (USA). Dans la vie, je suis gardien et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis tombé sous le charme d'un beau blond dont je ne sais rien et je le vis plutôt pas très bien, pour être franc.

mort en sauvant sa petite sœur de la noyade ❄️ ressuscité sous forme d'un esprit d'hiver ❄️ contrôle la neige et la glace ❄️ éternel enfant


Lucky Blue Smith © CRIPSOW.
Décembre à New York, c'est vraiment merveilleux. Toutes les vitrines sont illuminées pour mettre en valeur des cadeaux de Noël que tous sans exception rêvent de voir au pied du sapin. Même les businessmen semblent plus détendus, plus joyeux pendant cette période de l'année. Perché sur un building, un genou relevé et l'autre jambe pendant dans le vide, j'observe le ballet des passants. Je suis toujours émerveillé par l'amour que toutes ces personnes portent à leur vie. Chez certains, c'est plus ténu, plus difficile à voir, mais c'est là tout de même. Cette envie, cette joie de vivre qui les force à continuer malgré les difficultés. L'espoir qui illumine leur regard. Je trouve ça juste incroyable. C'est dans ces moment-là que je comprends à quel point ma mission me tient à cœur. Je veux continuer à voir cette joie, ces sourires, ces excitations enfantines devant les sapins de Noël, les pistes de patinage, les flocons de neige. Je veux voir l'émerveillement dans les yeux des petits comme des grands, je veux entendre leurs rires. Je veux les voir vivre, et aimer vivre.

Je me relève. Il est grand temps d'amener un peu d'animation à cette ville. Un sourire espiègle s'affiche sur mon visage et je m'élance sur le dos du vent, parcourant les rues à toute allure, faisant défiler les avenues, les taxis et les voitures sous mes pieds. Je finis par atterrir dans une rue commerçante. D'un mouvement de mon bâton, je fais tomber quelques flocons, qui deviennent rapidement une véritable tempête. Oups. Les new-yorkais, surpris, se précipitent à l'abri, dans les cafés, les librairies, les magasins. On sait jamais, j'ai peut-être permis à un joli petit couple de se former. Alors que je m'amuse avec la neige que je viens de créer, je remarque une tignasse blonde sortir d'un supermarché de l'autre côté de la rue. Mon cœur fait un bond dans ma poitrine. Depuis cette soirée organisée par les sœurs Arendelle à Las Vegas, je n'arrive pas à me le sortir de la tête. Son sourire, ses yeux, je ne pense à rien d'autre de la journée. Même mes pouvoirs n'arrivent pas à me distraire suffisamment. D'un geste, je suis transporté par le vent pour me trouver juste devant lui. Je reste immobile un moment, posté devant lui, les yeux grands ouverts et la tête légèrement penchée sur le côté pour mieux le détailler. Le blizzard continue de faire rage autour de nous, les flocons tombant dans mes cheveux pâles, mais je m'en contre-fous. « Dash ? »


pardon, c'est un peu parti en mode bisounours au début :mdr:


i am flesh and i am bone
arise, ting ting, like glitter and gold
i've got fire in my soul
rise up, ting ting, like glitter
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
GleekOut!
Masculin MESSAGES : 195
INSCRIPTION : 23/02/2017
ÂGE : 21
RÉGION : Pas-de-Calais.
CRÉDITS : (c) me, myself & i.

UNIVERS FÉTICHE : Réel, mais il m'arrive de jouer dans le surnaturel aussi.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t141-gleekout-et-que-celui-qu http://www.letempsdunrp.com/t562-m-can-you-be-the-pool-to-my-spidey-spideypool-en-cours http://www.letempsdunrp.com/t278-gleekout-mes-amis-mes-amours-mes-emmerdes http://www.letempsdunrp.com/t282-gleekout-they-are-all-coming-from-my-head
Flash



Dashiell Parr
J'ai dix-neuf ans et je vis à New York, aux États-Unis. Dans la vie, je suis connu pour être Flèche, des Indestructibles mais aussi lycéen et caissier et je m'en sors du mieux que je le peux. Sinon, grâce à ma chance, je suis petit à petit en train de tomber amoureux d'un garçon aux cheveux d'ange et je le vis plutôt mal car j'ai peur qu'il ne me trouve pas à son goût.




Tarjei Sandvik Moe © Eriam
(#Jash) duele el corazon — Depuis quelque temps déjà, tu as la tête ailleurs. Peut-être depuis cette fameuse fête où les sœurs Arendelles avaient mis le paquet, tu ne sais plus, mais en tout cas tu étais quasi tout le temps dans les vapes et même ta sœur te disait que tu t’étais un peu plus calmé. Pourtant il n’y avait eu aucun changement dans ta vie, tu étais toujours l’enfant du milieu des Parr, tu étais toujours lycéen et tu bossais toujours à la supérette du coin pour mettre un peu d’argent sur le côté histoire de vite quitter tes parents. Tu n’étais pas comme ta sœur, qui vivait à mi-temps chez vous et à mi-temps chez son copain, toi tu voulais partir définitivement, avoir ta liberté, avoir ce pourquoi tu te battais chaque jour en te levant tôt le matin pour mettre en rayon dans le magasin avant de t’asseoir à l’une des interminables caisses et d’y servir des tas de clients, certains sympas, d’autres moins.

Ta journée venait tout juste de se terminer et tu retires ta veste en enfilant ton pull par-dessus ton t-shirt. Dans le magasin il faisait bon, mais dehors nettement moins, surtout que l’hiver arrivait à grands pas et que tu sentais que la température allait chuter ce soir. Tu enroules ton écharpe autour de ton cou avant de mettre aussi ton bonnet et te voilà prêt à partir. Tu salues les quelques collègues présents dans la salle de pause puis finalement tu quittes la supérette, légèrement surpris qu’une tempête de neige ait fait aussi rapidement son apparition puis tu repenses à la raison du pourquoi t’es aussi dans les nuages. C’est depuis ta rencontre avec ce garçon, Jack, Jack Frost, et tu te doutes que c’est lui alors quand tu relèves les yeux vers une voix masculine, tu esquisses un sourire, limite gêné, chose qui ne t’arrive que très rarement, mais Jack a cet effet sur toi, toujours. « Jackson ! Quelle joie de te revoir ! » dis-tu alors que tu ta baffe mentalement. T’es débile ou quoi ? Tu passes pour une sorte de groupie, c’est limite pathétique. Tu continues de sourire, demandant. « Tu aurais quand même pu attendre que je rentre chez moi pour faire ce blizzard, mais je suis content de te voir. » avoues-tu avant de te rendre compte que tu viens de lui dire à deux reprises que tu étais content qu’il soit là. Ok, il va te griller, ce n’est pas possible autrement.


@osloww ; j'ai adoré, j'espère que ma réponse te conviendras. hug


I'M FREE TO BE THE GREATEST
Running out of breath, but I got stamina. Running now, I close my eyes, well I got stamina. And I see another mountain to climb but I got stamina. I need another lover, be mine cause I got stamina. ©️GleekOut!
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
osloww
Féminin MESSAGES : 186
INSCRIPTION : 10/03/2017
ÂGE : 18
RÉGION : Auvergne-Rhône-Alpes
CRÉDITS : (av) Pando

UNIVERS FÉTICHE : réel, hp, historique, autres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t642-osloww-you-were-my-septe http://www.letempsdunrp.com/t680-osloww-oh-lord http://www.letempsdunrp.com/t665-osloww-love-me-now
Flash



Jackson "Jack"
Overland Frost

J'ai plus de 300 ans et je vis à Burgess, Pennsylvanie (USA). Dans la vie, je suis gardien et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis tombé sous le charme d'un beau blond dont je ne sais rien et je le vis plutôt pas très bien, pour être franc.

mort en sauvant sa petite sœur de la noyade ❄️ ressuscité sous forme d'un esprit d'hiver ❄️ contrôle la neige et la glace ❄️ éternel enfant


Lucky Blue Smith © CRIPSOW.
Je ne pensais vraiment pas le revoir un jour. Je n'avais aucun moyen de le contacter, ni numéro de portable, ni mail, ni adresse. Rien. Rien que le hasard pour guider mes pas jusqu'à lui. Et c'est ce qu'il s'est passé. Coïncidence? Je ne crois pas. En même temps, à force de ne penser qu'à lui à toute heure de la journée, il fallait que je bouge, que je fasse quelque chose, sans quoi j'allais devenir fou. J'étais parti pour m'amuser un peu avec les éléments et me vider la tête, et voilà qu'au lieu de ça, je le retrouve. Je ne vais pas m'en plaindre, cela dit.

Le sourire qui s'épanouit sur son visage quand nos yeux se rencontrent m'éblouit un court instant. « Jackson ! » Personne n'utilise mon prénom complet, et ça a tendance à m'agacer, mais là, c'est tout le contraire. Un frisson me parcourt des pieds à la tête. Je le cache par un sourire paresseux, appuyé sur mon bâton. « Quelle joie de te revoir ! Tu aurais quand même pu attendre que je rentre chez moi pour faire ce blizzard, mais je suis content de te voir. » Malgré le froid polaire qui règne à présent dans la ville, je sens une chaleur agréable partir de mon bas-ventre pour se répandre jusque sur mes joues. Ne me dites pas que je suis en train de rougir comme un adolescent, par pitié. Ça me fait juste plaisir de voir qu'il est aussi content de me croiser que moi... enfin, je crois.

Je cache ma gène derrière un rire, qui sort plus naturel que je ne l'aurais cru. Tant mieux. « Moi aussi je suis content de te voir, même si je suis tombé sur toi totalement par hasard. Comme quoi, il fait vraiment bien les choses, n'est-ce pas ? » Je lui lance un clin d’œil. « Je savais pas que t'habitais à New York. C'est une de mes villes préférées, j'y viens souvent en hiver. Je m'amuse à embêter les gens avec mon blizzard. » Je tire la langue de façon puérile, content de ma petite blague sur les new-yorkais. Surtout, je suis content d'avoir décidé de venir ici. Ça m'a permis de le revoir. Je vais pouvoir faire vraiment sa connaissance, sans l'alcool et le bruit d'une boite de nuit pour nous en empêcher.


désolée, ça fait pas trop avancer le truc hide mais ta réponse était parfaite minicoeur


i am flesh and i am bone
arise, ting ting, like glitter and gold
i've got fire in my soul
rise up, ting ting, like glitter
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
GleekOut!
Masculin MESSAGES : 195
INSCRIPTION : 23/02/2017
ÂGE : 21
RÉGION : Pas-de-Calais.
CRÉDITS : (c) me, myself & i.

UNIVERS FÉTICHE : Réel, mais il m'arrive de jouer dans le surnaturel aussi.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t141-gleekout-et-que-celui-qu http://www.letempsdunrp.com/t562-m-can-you-be-the-pool-to-my-spidey-spideypool-en-cours http://www.letempsdunrp.com/t278-gleekout-mes-amis-mes-amours-mes-emmerdes http://www.letempsdunrp.com/t282-gleekout-they-are-all-coming-from-my-head
Flash



Dashiell Parr
J'ai dix-neuf ans et je vis à New York, aux États-Unis. Dans la vie, je suis connu pour être Flèche, des Indestructibles mais aussi lycéen et caissier et je m'en sors du mieux que je le peux. Sinon, grâce à ma chance, je suis petit à petit en train de tomber amoureux d'un garçon aux cheveux d'ange et je le vis plutôt mal car j'ai peur qu'il ne me trouve pas à son goût.




Tarjei Sandvik Moe © Eriam
(#Jash) duele el corazon — Tu étais légèrement foufou. Faut dire que tu n’avais pas souvent l’occasion de tomber sur un beau jeune homme à la sortie du boulot, et pourtant Dieu sait combien de beaux garçons passaient à ta caisse chaque jour, comme si le simple fait que tu sois célibataire n’était pas déjà suffisant. Tu le regardais et tes yeux étaient légèrement brillants. Bon, il faisait un peu trop clair d’un coup aussi vu le blizzard, mais ce n’était pas une excuse, n’est-ce pas ? Ou peut-être que tu pourrais l’utiliser si jamais il te posait la question. Mon dieu, pourquoi tu penses à autant de choses d’un coup ? Le stress, le trac, t’en sais rien, mais en tout cas Jackson te fait un effet, et tu ne peux le nier, même si pour le moment tu préfères agir normalement, du moins le plus normalement que tu connaisses. « En effet, il fait bien les choses, le hasard. » lui dis-tu dans un petit sourire alors que tu passes une main au niveau de ton bonnet, remettant les quelques mèches rebelles qui se sont égarées -même si c’est surtout, car t’es gêné et que tu as l’impression d’être débile avec tes mèches rebelles ressortant de ton bonnet. « Alors c’est grâce à toi que je dois mon entorse de l’hiver dernier ? » lui demandes-tu dans un petit rire. Taquiner les gens, t’aimes ça, un peu trop parfois, mais ça ne dérange pas Jack, ou alors il le cache. « Et si tu arrêtais d’embêter les gens avec ton blizzard et que tu me laissais t’inviter à boire quelque chose ? Ok tu ne dois pas avoir froid, car t’es habitué à ce genre de température et tout ça, mais pour être honnête, je commence à avoir froid, du coup si tu ne veux pas avoir à me réveiller d’un repos éternel, je te conseille de me suivre… » Tu dis ça alors que tu commences déjà à bouger, marchant sur le trottoir alors que tu commences à partir comme si de rien n’était. « Alors, tu viens ? Je te laisserais me payer un truc à manger, si tu veux. » Tu lui fais un petit clin d’œil alors que tu enfouis tes mains dans tes poches et que tu niches ton nez dans ton écharpe, laissant la chaleur de ton corps réchauffer un peu ton nez qui commençait à prendre froid. Plus, t’as la dalle. Il faut toujours que tu manges, car même si t’es épais comme un hareng saur tu fais beaucoup de sport et tu as tout le temps faim, mais genre tout le temps. Suffit de demander à ta mère qui te fait presque une casserole à toi seul. Tu secoues alors la tête doucement tout en scrutant le plus vieux qui s’est amené à tes côtés, et à vous deux vous voilà parti vers le Starbucks du coin, non loin de la supérette dans laquelle tu bosses.


ps ; y a pas de soucis, j'ai eu le droit de voir un Jack tout mimi alors je suis preneur. hug


I'M FREE TO BE THE GREATEST
Running out of breath, but I got stamina. Running now, I close my eyes, well I got stamina. And I see another mountain to climb but I got stamina. I need another lover, be mine cause I got stamina. ©️GleekOut!
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
osloww
Féminin MESSAGES : 186
INSCRIPTION : 10/03/2017
ÂGE : 18
RÉGION : Auvergne-Rhône-Alpes
CRÉDITS : (av) Pando

UNIVERS FÉTICHE : réel, hp, historique, autres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t642-osloww-you-were-my-septe http://www.letempsdunrp.com/t680-osloww-oh-lord http://www.letempsdunrp.com/t665-osloww-love-me-now
Flash



Jackson "Jack"
Overland Frost

J'ai plus de 300 ans et je vis à Burgess, Pennsylvanie (USA). Dans la vie, je suis gardien et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis tombé sous le charme d'un beau blond dont je ne sais rien et je le vis plutôt pas très bien, pour être franc.

mort en sauvant sa petite sœur de la noyade ❄ ressuscité sous forme d'un esprit d'hiver ❄ contrôle la neige et la glace ❄ éternel enfant


Lucky Blue Smith © CRIPSOW.
Le jeune homme réplique, taquin: « Alors c’est grâce à toi que je dois mon entorse de l’hiver dernier ? » Je ris avec lui. « J'espère sincèrement pas. En tout cas, c'est pas mon but. J'essaye juste de rendre les gosses heureux. De la neige, pas d'école, en général, ça leur plait bien. » Je passe ma main dans mes cheveux, un petit sourire gêné aux lèvres. Je n'ai pas l'habitude de parler de mon métier. En fait, c'est plutôt une vocation ; on ne devient pas gardien simplement avec un CV impeccable. Non, il faut avoir un amour infini pour tous les enfants du monde, une envie profonde de les protéger contre les forces du mal. Contrairement aux autres, je n'ai pas besoin que les enfants croient en moi pour vivre, mais c'est toujours agréable de voir que de plus en plus d'enfants sont capables de me voir. Parfois, je surprends même quelques adultes me regarder avec des yeux de merlan frits. C'est beau de voir que dans un monde qui part en vrille, il y en a toujours qui sont capables de garder leur âme d'enfant.

« Et si tu arrêtais d’embêter les gens avec ton blizzard et que tu me laissais t’inviter à boire quelque chose ? Ok tu ne dois pas avoir froid, car t’es habitué à ce genre de température et tout ça, mais pour être honnête, je commence à avoir froid, du coup si tu ne veux pas avoir à me réveiller d’un repos éternel, je te conseille de me suivre… » Je l'observe des pieds à la tête. En effet, il est parcouru de frissons. J'avais oublié le blizzard qui fait rage autour de nous. Comment en faire autrement, quand je suis cloué sur place par son regard infiniment bleu ? Sans compter que, depuis que je suis un esprit de l'hiver, je ne ressens plus le froid. Ça aide. Et puis, alors qu'il commence à avancer sur le trottoir, j'enregistre enfin sa première phrase. Quoi ? Il m'invite à boire un verre ? Moi ? Non. C'est impossible. Je suis obligé de me mordre la lèvre inférieure pour éviter de sourire comme un idiot.

Il se retourne vers moi, étonné de voir que je suis toujours au même endroit. « Alors, tu viens ? Je te laisserais me payer un truc à manger, si tu veux. » Je laisse un sourire espiègle envahir mon visage. D'un geste de mon bâton, je ralentis le vent de sorte à ce qu'il n'y ait plus qu'une légère pluie de flocons. Je me transporte ensuite aux côtés de Dash. « Avec plaisir, princesse. » J'ai une folle envie de l'embrasser, là, tout de suite, sous la neige. Je veux prendre son visage entre mes mains pour le réchauffer, embrasser le bout de son nez pour lui communiquer un peu de chaleur. Je le veux rien que pour moi. Mais d'un côté, ça me fait peur. Je ne dois pas m'attacher. Je suis immortel, il ne l'est pas. Si je me laisse prendre, si je développe des sentiments pour lui, qu'en sera-t-il de nous dans 10, 20, 50 ans ? Ni lui ni moi ne supporterons de voir Dash vieillir tandis que je resterai éternellement jeune. Je ne supporterai pas de rester seul sur Terre tandis que lui sera mort et enterré.

Je chasse ces pensées d'un mouvement de la tête. Mon éternel sourire reprend ses droits tandis que je me contente de lancer une légère pichenette sur le nez de Dash. Il faut vivre dans le moment, c'est ce que je me suis toujours dit. Il vaut la peine de se faire du mal. « Après toi », dis-je, tenant la porte du Starbucks ouvert pour lui. On est accueilli par une chaleur réconfortante. Je vois Dash reprendre immédiatement des couleurs. C'est qu'il devait faire vraiment froid dehors. Oups. « Prends ce que tu veux, c'est moi qui paye. » Je le vois qui ouvre la bouche pour protester, mais je le coupe. « J'ai une carte de crédit illimité, et ça me fait plaisir. Tu me rendras la faveur une autre fois. » Ça me donnera une raison de le revoir, surtout.


i am flesh and i am bone
arise, ting ting, like glitter and gold
i've got fire in my soul
rise up, ting ting, like glitter
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
GleekOut!
Masculin MESSAGES : 195
INSCRIPTION : 23/02/2017
ÂGE : 21
RÉGION : Pas-de-Calais.
CRÉDITS : (c) me, myself & i.

UNIVERS FÉTICHE : Réel, mais il m'arrive de jouer dans le surnaturel aussi.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t141-gleekout-et-que-celui-qu http://www.letempsdunrp.com/t562-m-can-you-be-the-pool-to-my-spidey-spideypool-en-cours http://www.letempsdunrp.com/t278-gleekout-mes-amis-mes-amours-mes-emmerdes http://www.letempsdunrp.com/t282-gleekout-they-are-all-coming-from-my-head
Flash



Dashiell Parr
J'ai dix-neuf ans et je vis à New York, aux États-Unis. Dans la vie, je suis connu pour être Flèche, des Indestructibles mais aussi lycéen et caissier et je m'en sors du mieux que je le peux. Sinon, grâce à ma chance, je suis petit à petit en train de tomber amoureux d'un garçon aux cheveux d'ange et je le vis plutôt mal car j'ai peur qu'il ne me trouve pas à son goût.




Tarjei Sandvik Moe © Eriam
(#Jash) duele el corazon — Tu trouves ça mignon, le fait qu’il s’excuse entre guillemets. Après tout, certaines personnes auraient simplement ri et n’auraient rien dit, et lui il te dit simplement qu’il veut rendre les gosses heureux et tu ne peux t’empêcher de répliquer. « Du coup merci pour les jours où j’ai pu rester bien au chaud dans mon lit. N’hésite pas à faire de même cet hiver, hein ? » Tu lui fais un clin d’œil, esquissant un sourire alors que tu finis par lui proposer d’aller boire un coup. Après tout que vous reste-t-il bien à faire maintenant que vous aviez échangé quelques banalités ? Tu lui fais même part du fait que t’as froid, que tu commences à te congeler sur place, mais tu aurais encore pu rester quelques dizaines de minutes supplémentaires, car pour lui tu as l’impression de vouloir (et pouvoir) faire tout et n’importe quoi. C’est d’ailleurs bizarre, mais tu ne bronches pas, laissant tes pieds quitter le sol désormais enneigé pour te concentrer sur la route du Starbucks.

Le blondinet te rejoint alors très vite et tu lui lances un sourire suivi d’une grimace quand il te surnomme princesse. « Princesse ? Je ne savais pas que j’avais des seins et un visage féminin, monsieur le macho. » dis-tu pour le taquiner puis finalement vous vous mettez en route vers le fameux Starbucks. Tu ne dis rien le temps du trajet, t’as trop froid pour parler et même si Jack a ralenti le vent, la froideur est toujours présente et ça te fait bizarre, car toi t’es plus à apprécier la chaleur, c’est d’ailleurs pour ça que tu aimes les weekends, car tu restes dans ton lit jusqu’à pas d’heure, laissant la chaleur te réconforter alors que tu surfes sur le net ou que tu te fais un netflix tranquillement. Tu sors de tes pensées alors que ton compagnon joue les galants et qu’il t’ouvre la porte. « Merci, monsieur le macho. » Oui tu te répètes, mais c’est fait exprès. D’ailleurs tu lui souris quand même et finalement tu fais la queue avant de te tourner vers le plus vieux quand il te dit de commander tout ce que tu veux, que c’est lui qui paie. Tu veux répliquer et il t’en empêche, annonçant que tu lui rendras la pareille une prochaine fois. « Je vais prendre un double latte s’il vous plait et deux cookies cheese-cake framboise. » Tu laisses Jackson faire sa petite commande et une fois que tout est prêt, tu prends le plateau, t’installant à l’une des tables en te débarrassant par la suite de ton manteau, ton bonnet et ton écharpe. « Du coup merci. Et ça veut dire que tu voudras me revoir ? Intéressant. » Tu attrapes ton gobelet, enroulant tes doigts autour de ce dernier afin de te réchauffer. Tu pinces alors tes lèvres, soudainement gêné car tu ne sais plus trop quoi dire sur le coup. Tu finis par demander. « Et sinon, t’es gardien c’est ça ? Tu ne m’as pas trop dit en quoi ça consistait lors de notre dernière rencontre… » T’as toujours été curieux, puis sa vie a tellement l’air passionnante que tu as envie d’en connaitre chaque partie, quitte à passer la soirée en sa compagnie.


I'M FREE TO BE THE GREATEST
Running out of breath, but I got stamina. Running now, I close my eyes, well I got stamina. And I see another mountain to climb but I got stamina. I need another lover, be mine cause I got stamina. ©️GleekOut!
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
osloww
Féminin MESSAGES : 186
INSCRIPTION : 10/03/2017
ÂGE : 18
RÉGION : Auvergne-Rhône-Alpes
CRÉDITS : (av) Pando

UNIVERS FÉTICHE : réel, hp, historique, autres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t642-osloww-you-were-my-septe http://www.letempsdunrp.com/t680-osloww-oh-lord http://www.letempsdunrp.com/t665-osloww-love-me-now
Flash



Jackson "Jack"
Overland Frost

J'ai plus de 300 ans et je vis à Burgess, Pennsylvanie (USA). Dans la vie, je suis gardien et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis tombé sous le charme d'un beau blond dont je ne sais rien et je le vis plutôt pas très bien, pour être franc.

mort en sauvant sa petite sœur de la noyade ❄ ressuscité sous forme d'un esprit d'hiver ❄ contrôle la neige et la glace ❄ éternel enfant


Lucky Blue Smith © CRIPSOW.
Je le vois tiquer quand je l’appelle princesse. Immédiatement, je me sens mal. Je n’aurais pas dû, je l’ai vexé, il va fuir, j’aurai tout fait foirer. Il faut vraiment que j’apprenne à mettre un filtre entre mes pensées et mes paroles. Et puis franchement, parmi tous les surnoms affectueux qui existent sur Terre, il a vraiment fallu que je choisisse le moins viril ? Je suis incorrigible. « Princesse ? Je ne savais pas que j’avais des seins et un visage féminin, monsieur le macho. » Je souris, un peu gêné que ça m’ait échappé, mais je le cache bien. Enfin, je crois. En 300 ans d’existence, j’ai eu largement le temps de parfaire mes talents d’acteur. « Crois-moi, t’es bien mieux sans. » Un sourire carnassier s’affiche sur mon visage.

Je me permets de lui ouvrir la porte quand on arrive au Starbucks, et je ne peux pas m’empêcher de lever les yeux au ciel quand il me ressert du « monsieur le macho ». Je ne le prends pas mal, bien sûr, comme le montre mon sourire affectueux quand je repose les yeux sur son visage. Il a les joues rougies par le froid, les cheveux blonds ébouriffés par le vent et l’air tout simplement adorable. Il faut vraiment que j’arrête de le couver du regard toutes les trente secondes, il va finir par me cramer. Je détourne la tête, frustré. Personne ne m’a jamais mis dans un tel état, et je n’aime pas la perte de contrôle qui vient avec. Pour peu que je m’écoute, on serait déjà dans les toilettes du Starbucks en train de sauvagement faire l’amour. A cette pensée, mon visage s’enflamme. Bon Dieu, Jack, ressaisis-toi ! Cette fois, c’est sûr, je suis fait comme un rat.

Heureusement, Dash est en train d’examiner les différentes pâtisseries dans la vitrine à côté du comptoir. J’inspire un bon coup, reprenant mon calme. Il faut que je me contrôle, que je me contienne. Je ne peux pas me laisser dominer par mes hormones comme un puceau pré-pubère. J’ai 300 ans, merde, j’ai passé l’âge ! Pourtant, c’est dingue l’effet qu’il me fait. Je sais que je ne devrais pas ressentir ça, que c’est mal, que je suis voué à finir ma vie seul avec les autres gardiens, mais toucher le bonheur du bout des doigts comme je suis en train de le faire est tellement enivrant… J’aimerais que le temps s’arrête pour nous, pour lui, qu’on puisse vivre ensemble comme ça pour le reste du temps qu’il nous reste à vivre. Il faut que je profite de ce moment qui m’est donné, et tant pis pour les conséquences.

Je lui propose de payer notre petit goûter et, étonné, il accepte. On récupère notre plateau et on s’installe dans un coin du magasin, à côté de la fenêtre. Les passants se précipitent le long des rues enneigées, maintenant que le pire du blizzard est passé. Je vois quelques enfants un peu plus loin qui se lancent des boules de neige, et un sourire attendri fleurit sur mes lèvres. « Du coup merci. Et ça veut dire que tu voudras me revoir ? Intéressant. » Sa voix attire mon attention, et je ris. « Tu perds pas le nord, toi. » Je me saisis de mon chocolat chaud et de mon cupcake, soufflant un peu sur le premier, trop chaud pour que je puisse le boire immédiatement.

« Et sinon, t’es gardien c’est ça ? Tu ne m’as pas trop dit en quoi ça consistait lors de notre dernière rencontre… » Je relève mes yeux bleus vers lui. J’ai du mal à cacher mon étonnement ; c’est un sujet bateau, amené pour continuer la conversation, pourtant je sens une vraie pointe de curiosité dans sa voix. Moi qui n’ai pas l’habitude de parler de mon travail (ou de ma mission, appelez ça comme vous voulez), je suis un peu sur le cul. Je ne pensais pas que ça puisse étonner qui que ce soit. « Oh, tu sais… A part jouer avec des flocons et rendre les gosses heureux, je fais pas grand-chose d’autre. » Je lui lance un sourire gêné et fais tourner mon gobelet entre mes mains. « Rendre les enfants heureux leur permet de croire en moi. Et s’ils croient en moi… Ils me voient. Ils savent que c’est moi qui crée les tempêtes de neige, qui fais tomber les flocons, qui rend leurs journées d’hiver si intéressantes. Je suis le gardien de l’amusement, en même temps, alors forcément… » D’un geste du poignet, je fais tomber la neige des branches sur les enfants qui jouent en-dessous, provoquant un concert de couinements enthousiastes. « Juste ça. »


i am flesh and i am bone
arise, ting ting, like glitter and gold
i've got fire in my soul
rise up, ting ting, like glitter
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
GleekOut!
Masculin MESSAGES : 195
INSCRIPTION : 23/02/2017
ÂGE : 21
RÉGION : Pas-de-Calais.
CRÉDITS : (c) me, myself & i.

UNIVERS FÉTICHE : Réel, mais il m'arrive de jouer dans le surnaturel aussi.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t141-gleekout-et-que-celui-qu http://www.letempsdunrp.com/t562-m-can-you-be-the-pool-to-my-spidey-spideypool-en-cours http://www.letempsdunrp.com/t278-gleekout-mes-amis-mes-amours-mes-emmerdes http://www.letempsdunrp.com/t282-gleekout-they-are-all-coming-from-my-head
Flash



Dashiell Parr
J'ai dix-neuf ans et je vis à New York, aux États-Unis. Dans la vie, je suis connu pour être Flèche, des Indestructibles mais aussi lycéen et caissier et je m'en sors du mieux que je le peux. Sinon, grâce à ma chance, je suis petit à petit en train de tomber amoureux d'un garçon aux cheveux d'ange et je le vis plutôt mal car j'ai peur qu'il ne me trouve pas à son goût.




Tarjei Sandvik Moe © Eriam
(#Jash) duele el corazon — Pour la première fois depuis assez longtemps, tu souris réellement. T’es heureux en sa compagnie. Il vient tout juste de dire que tu ressembles à une princesse du coup tu répliques, normal non ? Et li ça le fait sourire et il t’annonce que t’es mieux sans. Bon, au moins on est d’accord sur ce point-ci, c’est déjà ça. Il t’ouvre la porte quand vous arrivez au Starbucks, tu le remercies et bien évidemment que tu l’appelles macho, après tout il t’a appelé princesse, du coup c’est donnant-donnant. Tellement puérile, tu le sais. Surtout qu’il est plus vieux que toi, mentalement parlant, enfin quoique. Tu oublies vite ce petit détail et tu te concentres sur la vitrine. Le choix est assez varié. La boutique propose un peu de tout, mais ce sont les cookies cheese-cake framboise qui te font de l’œil et du coup tu n’en prends pas un, mais deux, bah oui, il se propose pour payer la note alors tu ne peux qu’accepter, et rajouter un supplément, ce n’est pas tous les jours qu’on tombe sur un gardien incroyablement sexy et qu’en plus il vous offre votre quatre heures. Tu le regardes assez distraitement, il est beau quand même. Quand il te regarde tu fais mine de rien et tu récupères le plateau pour aller tranquillement t’installer sur l’une des banquettes que propose le Starbucks, celle proche de la fenêtre, car c’est sympathique de voir la neige à travers et puis tu ne sais pas, t’aimes bien, ça te rappelle comme dans les séries américaines, style Riverdale, où les jeunes s’installent toujours là. Tu lui souris en coin quand il te dit ne pas perdre de temps vis-à-vis de ta phrase. « Je disais ça comme ça. Ce n’est pas un engagement, tu sais. » souffles-tu alors que tu attrapes ta boisson et que tu te mets à en boire une petite gorgée. Tu la reposes ensuite pour doucement t’attaquer à ton cookie, que tu coupes en deux puis encore en deux avant de croquer dedans. Tu l’observes alors. Plongeant ton regard bleuté dans le sien et tu lui poses une question sur sa fonction. La dernière fois il t’avait dit être gardien et vous n’aviez pas évoqué plus de choses dessus, vous aviez juste dansés, bus, ris, et la soirée s’était vite terminée au final. Quand il te raconte en quoi consiste son rôle, tu jurerais voir des étoiles dans ses yeux. Il a l’air complètement à l’aise avec. Il a l’air heureux. Tu ne peux que sourire, attaquant le dernier bout de ton premier cookie, le faisant passer dans ton estomac avec ton double latte. « Juste ça ? » dis-tu alors que tu le vois faire tomber de la neige des branches sur des enfants qui jouent en dessous. « T’es incroyable Jack. Tellement. » Tu poses inconsciemment ta main sur celle qu’il a laissée sur la table et tu la retires presque aussitôt, rougissant à vue d’œil tandis que tu te caches derrière ta tasse. Tu la reposes ensuite, essayant d’agir comme si de rien n’était puis tu reprends la parole. «J’ai l’air inintéressant à tes côtés, avec mon travail à la supérette du coin… » Tu ris en secouant la tête puis tu ajoutes. «Bon, je fais partie des indestructibles, mais sinon ma vie est assez banale. Je n’ai que peu d’amis et je ne sais pas pourquoi je te raconte tout ça, désolé. » Tu te sens bête d’un coup. Tu soupires légèrement en baissant le regard et du coup pour essayer de ne pas avoir l’air totalement stupide tu attaques ton deuxième cookie, recommençant le même cinéma qu’avec le premier. Tu regardes de nouveau le blondinet et tu lui souris, ajoutant. «Tu es ici pour combien de temps ? Je veux dire, tu repars aussitôt après avoir rendu l’endroit plus magique ou tu te poses quelque part, avec quelqu’un peut-être ? » Non tu ne lui demandes pas s’il est célibataire ou en couple. Non tu ne veux pas passer la soirée avec lui. Non tu ne te sens pas du tout faiblir sous son regard d’enfant. Non tu ne penses pas ressentir un truc pour lui. Enfaite si. Tu ressens toutes ces choses. Et t’en es content.


I'M FREE TO BE THE GREATEST
Running out of breath, but I got stamina. Running now, I close my eyes, well I got stamina. And I see another mountain to climb but I got stamina. I need another lover, be mine cause I got stamina. ©️GleekOut!
Revenir en haut Aller en bas
 
 
duele el corazon #jash
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Evolution capricieuse de sentiment In my Corazon (topic alléchant s'il en est).

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers autres-
Sauter vers: