Partagez | 
 
 
 

 please be my lover (whovian)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
avatar
unique corne
MESSAGES : 39
INSCRIPTION : 26/02/2017
RÉGION : champagne-ardenne/normandie
CRÉDITS : vrncamrs (LJ)

UNIVERS FÉTICHE : city
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t354-brocoli-volant http://www.letempsdunrp.com/t827-m-keep-a-secret#12047
Limace


Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
Rencontre entre Stitch et sa possible âme sœur sur une plage de Los Angeles.

Contexte provenant de cette recherche


- I thought our story was epic, you know, you and me. - Epic how? - Spanning years and continents. Lives ruined, bloodshed. EPIC. But summer's almost here, and we won't see each other at all. And then you leave town... and then it's over.  — .lions' tears
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
unique corne
MESSAGES : 39
INSCRIPTION : 26/02/2017
RÉGION : champagne-ardenne/normandie
CRÉDITS : vrncamrs (LJ)

UNIVERS FÉTICHE : city
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t354-brocoli-volant http://www.letempsdunrp.com/t827-m-keep-a-secret#12047
Limace



Stitch Sanders
J'ai 19 ans et je vis à Los Angeles, Etats-Unis. Dans la vie, je suis pâtissier et je m'en sors à peu près pas trop mal. Sinon, grâce à ma malchance, je suis forever alone et je le vis plutôt bof.

adorateur des fruits et légumes - joyeux - un peu fou et excentrique - hétérosexuel - rêve de rencontrer un jour son âme sœur patate - gamin - adore faire des têtes bizarres - dit tout ce qui lui passe par la tête.


alfred enoch © lannisters


Comme souvent lorsqu’il commence à refaire chaud à Los Angeles, Stitch va sur la plage pour vendre des glaces, des pâtisseries et autres bonbons dans son stand ambulant. Pendant ces quelques heures de ventes, sa boutique est fermée. Il n’a pas encore les moyens d’embaucher quelqu’un pour travailler avec lui alors il fait tout : confection et vente. Parfois il rentre tard le soir épuisé de sa journée de travail mais heureux car il est réellement passionné par son métier.
Depuis tout petit il adore les desserts et les bonbons. Petit à petit il a voulu les faire lui-même et s’est donc mis à la cuisine et la pâtisserie. Il s’est révélé plutôt bon dans ce domaine et a décidé, sans aucun diplôme, d’en faire son métier.
Un sourire accroché aux lèvres il tente d’attirer l’attention des bronzeurs et autres promeneurs sur son stand ambulant. Il continue de marcher et tire son chariot le long du rivage. Il s’arrête finalement prêt d’une fille et lui glisse avec un sourire « Mademoiselle, ça ne vous ferait pas plaisir un peu de couleurs et un arc-en-ciel de saveurs dans ce monde bien triste ? » c’est un peu sa phrase d’accroche pour attirer les gens. Vendre du bonheur à manger pour oublier tous les petits tracas du quotidien et du monde. Manger quelques petits bonbons en gélatines pour voir la vie d’un meilleur côté.


- I thought our story was epic, you know, you and me. - Epic how? - Spanning years and continents. Lives ruined, bloodshed. EPIC. But summer's almost here, and we won't see each other at all. And then you leave town... and then it's over.  — .lions' tears
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
whovian
MESSAGES : 198
INSCRIPTION : 23/02/2017
CRÉDITS : lj candream

UNIVERS FÉTICHE : city
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t113-au-dela-des-orages http://www.letempsdunrp.com/t291-m-f-this-is-an-emergency-en-cours http://www.letempsdunrp.com/t126-whovian-ou-le-monde-de-la-schizophrenie#806
Flash



Molly Tempel
J'ai 19 ans et je vis à Los Angeles, Etats-Unis. Dans la vie, je suis étudiante en cinématographie et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt encore assez bien.

Molly est une jeune femme dynamique, qui va au bout de ses rêves. Quand elle a une idée en tête, on ne peut pas l'arrêter. Elle aimerait devenir scénariste ou réalisatrice mais elle sait bien qu'elle aura de la concurrence et qu'il lui faut en plan de secours au cas où tout ça ne fonctionne pas. Elle a les pieds sur terre malgré qu'elle soit une grande rêveuse. Elle parle beaucoup et dit tout ce qui peut passer par son esprit.


jane levy ©chevalisse


Los Angeles, le soleil brillait haut dans le ciel, il faisait chaud. Tu avais terminé les cours assez tôt et comme à chaque fois que ça se produisait, tu en profitais pour flâner dans les villes avec ta caméra. Tu essayais de filmer des scènes du quotidien, essayais de faire un montage de la ville de Los Angeles. Tu avais déjà eu pas mal de scène dans les rues de la ville, ce qui te manquait encore pour le moment, c'était la plage. Il devait forcément y avoir la plage dans ton court-métrage, c'était bien l'endroit de rencontre n°1 de cette ville. En plus, il y avait les surfers qui devaient profiter des vagues, ce qui pourrait te faire de beaux clichés. Tu avais enfilé ton bikini, posé une serviette sur le sable chaud. Ta caméra dans le sac, tu t'en occuperais après. Tu pouvais bien profiter d'un peu de soleil, profiter pour te détendre. A peine venais-tu de t'allonger qu'un jeune homme s'approchait de toi. Tu relevais tes lunettes de soleil pour le voir, te redressant pour lui faire face. « Ça c'est de l'approche ! » Tu esquissais un grand sourire. Des vendeurs ambulants sur la plage il y en avait pas mal, pour tout et n'importe quoi, tu en avais déjà vu pour des ballons et même pour des bouées. Tu te souvenais même de la fois où il y en a un qui passait pour proposer de mettre de la crème solaire. Sûrement un pervers mais ça semblait avoir marché sur plusieurs filles. « J'accepte à une seule condition, que tu partages quelques bonbons avec moi. » Tu n'étais pas une grande gourmande, tu mangeais rarement tout ce qui était sucrerie, mais tu avais bien envie de te laisser tenter, au moins pour cette fois. « C'est fait par toi ? » demandais-tu, avec un petit sourire en coin. A force de les regarder, tu remarquais bien qu'ils n'avaient rien à voir avec les bonbons qu'on pouvait trouver dans les commerces. Ce qui attisait ta curiosité.


It's love Yes, all we're looking for is love from someone else A look in somebody's eyes To light up the skies To open the world and send it reeling A voice that says, I'll be here And you'll be alright —
city of stars
(lions' tears.)
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
unique corne
MESSAGES : 39
INSCRIPTION : 26/02/2017
RÉGION : champagne-ardenne/normandie
CRÉDITS : vrncamrs (LJ)

UNIVERS FÉTICHE : city
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t354-brocoli-volant http://www.letempsdunrp.com/t827-m-keep-a-secret#12047
Limace



Stitch Sanders
J'ai 19 ans et je vis à Los Angeles, Etats-Unis. Dans la vie, je suis pâtissier et je m'en sors à peu près pas trop mal. Sinon, grâce à ma malchance, je suis forever alone et je le vis plutôt bof.

adorateur des fruits et légumes - joyeux - un peu fou et excentrique - hétérosexuel - rêve de rencontrer un jour son âme sœur patate - gamin - adore faire des têtes bizarres - dit tout ce qui lui passe par la tête.


alfred enoch © lannisters

La demoiselle qu’il venait s’aborder ôta ses lunettes de soleil pour le regarder, sa remarque le fit sourire. Elle accepta de goûter à ses bonbons seulement s’il en partage quelques un avec elle. Stitch ferait presque n’importe quoi pour en vendre quelques uns, comme par exemple une danse du ventre, un strip-tease, imiter l’otarie, bref n’importe quoi. Et puis elle est plutôt mignonne et il n’est pas contre passer un peu de temps avec cette inconnue. En plus de ça il a bien droit à une pause ! Cela fait un certain temps qu’il marche sur la plage avec son chariot et il commence un peu à fatiguer. « Marché conclu ! » dit-il avec un sourire avant d’attraper une bouteille d’eau avec du sirop à la grenadine pour en boire un peu. Il s’assoit ensuite dans le sable à côté d’elle sans aucune délicatesse, accompagné d’un petit paquet de bonbons assez divers et variés. Il lui tendit le paquet avant qu’elle ne lui demande si c’est lui qui les fabrique. « Ouep mademoiselle, tout est fait maison ! Tu pourras passer dans ma boutique si tu veux, y’a plein de bonnes choses. » répondit-il avant de lui faire un clin d’œil. Stitch est le genre à être tranquille, très bavard, à parler à tout le monde et à naturellement être à l’aise, c’est un rêveur qui vend des bonbons, ça ne court pas les rues. « Alors comme ça on fait un peu de bronzette ? » demanda-t-il en mettant quelques bonbons colorés dans sa bouche. Lui aussi aimerait bien passer un peu de temps à lézarder au soleil même si clairement il n’a pas besoin de bronzer mais il n’en a pas vraiment l’occasion puisqu’en général il y est pour vendre ses bonbons.


- I thought our story was epic, you know, you and me. - Epic how? - Spanning years and continents. Lives ruined, bloodshed. EPIC. But summer's almost here, and we won't see each other at all. And then you leave town... and then it's over.  — .lions' tears
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
whovian
MESSAGES : 198
INSCRIPTION : 23/02/2017
CRÉDITS : lj candream

UNIVERS FÉTICHE : city
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t113-au-dela-des-orages http://www.letempsdunrp.com/t291-m-f-this-is-an-emergency-en-cours http://www.letempsdunrp.com/t126-whovian-ou-le-monde-de-la-schizophrenie#806
Flash



Molly Tempel
J'ai 19 ans et je vis à Los Angeles, Etats-Unis. Dans la vie, je suis étudiante en cinématographie et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt encore assez bien.

Molly est une jeune femme dynamique, qui va au bout de ses rêves. Quand elle a une idée en tête, on ne peut pas l'arrêter. Elle aimerait devenir scénariste ou réalisatrice mais elle sait bien qu'elle aura de la concurrence et qu'il lui faut en plan de secours au cas où tout ça ne fonctionne pas. Elle a les pieds sur terre malgré qu'elle soit une grande rêveuse. Elle parle beaucoup et dit tout ce qui peut passer par son esprit.


jane levy ©chevalisse


A peine ta proposition faite, qu'elle était acceptée. Il s'était posé juste à côté de toi un peu brutalement d'ailleurs, mais tu avais souri. Le pauvre devait passer la journée entière à marcher dans le sable sans s'accorder une minute pour profiter de la vie. Tu avais bien envie de le mettre dans ta vidéo. Il avait une bonne tête et puis tu pourrais lui faire un peu de publicité comme ça. Gentille et généreuse, c'était bien toi, ça. Tu attrapais ton sac pour y prendre un billet de 5$ afin de lui tendre. Lui venait d'ouvrir son paquet de bonbons et tu y plongeais la main avec un grand plaisir. « Oh mais t'as une boutique à toi ? » Tu semblais un peu surprise. Tu pensais que c'était un job étudiant pour se faire de l'argent à côté des études mais la façon dont il parlait c'était comme s'il avait accompli son rêve, comme s'il avait réussi là où il le voulait. Ce qui te donnait un sentiment de fierté, tu ne le connaissais pas assez, ni même pas du tout mais tu avais ce sentiment qui grandissait en toi. Tu étais heureuse pour lui d'avoir réussi. Tu aimerais en être au moins point dans ta vie que lui, mais ça viendrait en temps et en heure. « Celui-là à une couleur extraordinaire, j'aime beaucoup le mauve ! C'est à la violette ? » demandais-tu sans lui laisser le temps de dire quoique ce soit puisque tu le mettais dans ta bouche pour en avoir le cœur net. A la première succion, tu ne pouvais pas vraiment définir le goût puisque tu avais encore la saveur du précédent dans la bouche. Tu aurais dû prendre le temps de boire un peu d'eau pour rincer mais tu avais voulu être gourmande et trop rapide. « Un peu avant de me mettre à bosser. Je profite pas assez du soleil, ça se voit à mon teint, il est désastreux ! » plaisantais-tu doucement en montrer tes bras tout pâle. Lui au moins, on ne pouvait pas dire qu'il manquait de soleil, on ne pouvait pas le voir avec sa peau foncée.


It's love Yes, all we're looking for is love from someone else A look in somebody's eyes To light up the skies To open the world and send it reeling A voice that says, I'll be here And you'll be alright —
city of stars
(lions' tears.)
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
unique corne
MESSAGES : 39
INSCRIPTION : 26/02/2017
RÉGION : champagne-ardenne/normandie
CRÉDITS : vrncamrs (LJ)

UNIVERS FÉTICHE : city
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t354-brocoli-volant http://www.letempsdunrp.com/t827-m-keep-a-secret#12047
Limace



Stitch Sanders
J'ai 19 ans et je vis à Los Angeles, Etats-Unis. Dans la vie, je suis pâtissier et je m'en sors à peu près pas trop mal. Sinon, grâce à ma malchance, je suis forever alone et je le vis plutôt bof.

adorateur des fruits et légumes - joyeux - un peu fou et excentrique - hétérosexuel - rêve de rencontrer un jour son âme sœur patate - gamin - adore faire des têtes bizarres - dit tout ce qui lui passe par la tête.


alfred enoch © lannisters

La demoiselle lui tend un billet qu’il attrape et met dans sa poche, c’est déjà ça de gagné, il la remercie avec un sourire. C’est souvent comme ça que ça marche pour faire des ventes, être sympa, discuter, être lui-même en fait.
Lorsque Stitch parle de sa boutique la rousse semble surprise. C’est vrai que c’est encore un gamin vu sa tête et qu’à son âge les gens font des études ou bien sont de simples employés et non propriétaire d’une boutique comme lui. « Ouais rien qu’à moi...et à la banque aussi vu que j’dois rembourser mon prêt. » répond-t-il en haussant les épaules. Son projet ne s’est pas monté en deux secondes, il en rêve depuis longtemps et a dû convaincre ses parents d’accepter qu’il se lance dans quelque chose d’aussi compliqué. Il a fait le tour des banques, son projet sous le bras, aucun diplôme mais une motivation énorme et surtout des pâtisseries pour amadouer les banquiers. Il a mis plusieurs mois à trouver quelqu’un, mais lorsque ce fut bon le projet a été lancé. Vu qu’il n’a pas la majorité américaine, se sont ses parents les réels propriétaires mais il lui laisse faire ce qu’il veut, surtout si ça marche. En fait Stitch a juste décidé de prendre sa vie en main et de réaliser son rêve, de faire ce que beaucoup n’osent pas faire : sortir de sa zone de confort.
Elle prit un bonbon violet car elle adore le mauve, d’après ce qu’elle lui dit et lui demande si c’est à la violette. « Euh..goûte et tu verras. Y’a tellement de goûts différents que c’est un peu la surprise à chaque fois ! Y’en a même avec des goûts pas super comme dans Harry Potter mais t’inquiète pas, pas dans ce paquet là. » dit-il avec passion. Il adore créer ses bonbons, inventer de nouveaux goûts, originaux. Il en a tellement qu’il n’arrive pas à les reconnaître et puis c’est aussi ça qui est drôle : on prend quelque chose mais on ne sait pas quel goût ça va avoir.
La jeune femme est bronze avant d’aller travailler et aussi parce que selon elle, elle en a besoin. Cela fait rire Stitch qui ne peut s’empêcher d’imaginer l’image qu’ils ont l’un à côté de l’autre. Ils pourraient représenter un avant-après d’une pub pour auto-bronzant un peu trop efficace. « On fait la paire comme ça ! » lui répond-il, souriant. « Tu fais quoi comme boulot ? » demanda-t-il alors, curieux.


- I thought our story was epic, you know, you and me. - Epic how? - Spanning years and continents. Lives ruined, bloodshed. EPIC. But summer's almost here, and we won't see each other at all. And then you leave town... and then it's over.  — .lions' tears
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
whovian
MESSAGES : 198
INSCRIPTION : 23/02/2017
CRÉDITS : lj candream

UNIVERS FÉTICHE : city
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t113-au-dela-des-orages http://www.letempsdunrp.com/t291-m-f-this-is-an-emergency-en-cours http://www.letempsdunrp.com/t126-whovian-ou-le-monde-de-la-schizophrenie#806
Flash



Molly Tempel
J'ai 19 ans et je vis à Los Angeles, Etats-Unis. Dans la vie, je suis étudiante en cinématographie et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt encore assez bien.

Molly est une jeune femme dynamique, qui va au bout de ses rêves. Quand elle a une idée en tête, on ne peut pas l'arrêter. Elle aimerait devenir scénariste ou réalisatrice mais elle sait bien qu'elle aura de la concurrence et qu'il lui faut en plan de secours au cas où tout ça ne fonctionne pas. Elle a les pieds sur terre malgré qu'elle soit une grande rêveuse. Elle parle beaucoup et dit tout ce qui peut passer par son esprit.


jane levy ©chevalisse


A lui, rien qu'à lui et à la banque. Ce n'était pas tellement étonnant, tu te doutais bien qu'il dirait ça, après il aurait pu être un de ces gosses de riches qui naissent avec une cuillère en or dans la bouche et obtenir une boutique de bonbons pour son anniversaire ou pour Noël, mais tu sentais bien que ce n'était pas son cas. Rien que par son cœur, ça se voyait tellement que ça venait de lui, qu'il voulait que ça marche et qu'il réalisait son rêve en le faisant. Les gosses de riches, c'était quoi leurs rêves si ce n'est être encore plus riche ? « Oui, comme tout étudiant normal, j'ai envie de dire. Mais c'est quand même un sacré projet, surtout si jeune ! » Peut-être que ça le vexerait. Mais il ne semblait pas être plus vieux que toi, même si la barbe, chez un homme, c'était vachement trompeur. Tu sais que ton père fait dix ans de plus à cause de sa barbe, alors pourquoi ce ne serait pas pareil pour lui ? Tu imaginais juste qu'il était comme toi. Et si c'était le cas, il n'était même pas majeur. Enfin, majeur c'était encore un grand mot, il avait la majorité civile, comme toi, mais l'interdiction d'acheter et de consommer de l'alcool. Même si pour ça, les soirées étudiantes, ça passait souvent à la trappe. On s'en foutait une fois à l'université. « J'aime tellement les Jelly Beans ! Tu m'en vendras un paquet après ? » Tu lui offrais un grand sourire, juste après avoir mis le bonbon dans ta bouche.Tu en savourais chaque seconde, c'était en effet à la violette. Tu n'aimais pas tellement la violette, parce que ça pouvait vite être trop sucrée et écœurant en bouche, mais là, tu aurais pu l'avoir pendant des heures. C'était juste parfait. Une saveur prononcée, mais pas trop pour ne pas donner envie de vomir. « Moi je pense que dans quelques minutes, on pourra nous prendre pour des frères et sœurs ! » Tu rigolais une nouvelle fois. Dans quelques minutes, tu serais surtout rouge écrevisse et lui, serait comme il était actuellement. Mais l'idée te faisait rire, tu riais toujours pour un rien et tu avais toujours un rien à partager. « Je suis étudiante en cinématographie alors j'ai un cours métrage à réaliser et j'ai choisi de prendre la ville de Los Angeles, je pense que ça c'est parlant. Du coup je voulais filmer un peu la plage, les surfers et si t'es ok, j'veux bien t'inclure dedans, ça pourrait te faire de la pub gratos. » C'était une proposition honnête, tout en attrapant un autre bonbon, un vert cette fois.


It's love Yes, all we're looking for is love from someone else A look in somebody's eyes To light up the skies To open the world and send it reeling A voice that says, I'll be here And you'll be alright —
city of stars
(lions' tears.)
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
unique corne
MESSAGES : 39
INSCRIPTION : 26/02/2017
RÉGION : champagne-ardenne/normandie
CRÉDITS : vrncamrs (LJ)

UNIVERS FÉTICHE : city
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t354-brocoli-volant http://www.letempsdunrp.com/t827-m-keep-a-secret#12047
Limace



Stitch Sanders
J'ai 19 ans et je vis à Los Angeles, Etats-Unis. Dans la vie, je suis pâtissier et je m'en sors à peu près pas trop mal. Sinon, grâce à ma malchance, je suis forever alone et je le vis plutôt bof.

adorateur des fruits et légumes - joyeux - un peu fou et excentrique - hétérosexuel - rêve de rencontrer un jour son âme sœur patate - gamin - adore faire des têtes bizarres - dit tout ce qui lui passe par la tête.


alfred enoch © lannisters

La rousse n'a pas tord. Si Stitch avait fait des études, ne serait-ce que dans une petite université, il aurait dû faire également un prêt pour rembourser ses frais étudiants. Au moins là c'est un investissement qu'il espère rentabiliser le plus rapidement possible, même s'il sait que ça ne se fera pas du jour au lendemain. Cependant il a l'avantage de se démarquer par rapport aux autres boutiques en étant à la fois pâtissier et confiseur, le tout fait maison et avec amour. Mais le moins que l'on puisse dire c'est qu'effectivement il s'agit d'un énorme projet, un peu fou, pour quelqu'un d'aussi jeune. « C'est vrai mais les études c'est pas pour moi ! » Stitch n'a jamais eu de passion pour l'école au contraire. Il préférait davantage les activités extra-scolaire, faire et vendre des gâteaux pour financer un quelconque voyage scolaire. Il est fait pour être pâtissier et confiseur mais aussi pour vendre et convaincre les gens d'acheter ce qu'il fabrique.
La demoiselle a l'air de beaucoup aimer les bonbons qu'elle a goûté et voudra même en acheter un paquet, il ne peut pas dire non à ça. Même s'il aimerait bien lui en offrir un, il ne peut pas sinon il ferait ça avec tout le monde et il ne gagnerait jamais d'argent. « Pas de problème ! Et j'ai plein d'autres bonbons. J'pourrai te faire un assortiment si tu veux. » comme ça elle pourra en goûter plus et pourquoi pas revenir lui en acheter un peu plus tard. Il pense à tout !
La conversation dévia ensuite sur leur inégalité face au bronzage, elle ayant peut-être plus tendance à rougir et lui a ne pas changer d'un poil mais au moins à ne pas prendre de coups de soleil. Il ria à la blague de la demoiselle avant de hocher la tête.
Elle lui expliqua être étudiante en cinéma et vouloir faire un court-métrage, elle lui demanda s'il était d'accord pour apparaître dedans, histoire que ça lui fasse un peu de pub. « Ben dis donc t'es bien sympa ! Tu veux quoi en échange ? » demanda-t-il avec un sourire. Comme-ci les gens ne peuvent pas juste vouloir être sympa. « S'tu veux j'peux t'offrir une pâtisserie mais faudra que tu viennes dans ma boutique. » dit-il avec un petit sourire. Oui c'est un moyen pour la revoir mais tous les moyens sont bons lorsqu'il s'agit de trouver l'amour.


- I thought our story was epic, you know, you and me. - Epic how? - Spanning years and continents. Lives ruined, bloodshed. EPIC. But summer's almost here, and we won't see each other at all. And then you leave town... and then it's over.  — .lions' tears
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
whovian
MESSAGES : 198
INSCRIPTION : 23/02/2017
CRÉDITS : lj candream

UNIVERS FÉTICHE : city
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t113-au-dela-des-orages http://www.letempsdunrp.com/t291-m-f-this-is-an-emergency-en-cours http://www.letempsdunrp.com/t126-whovian-ou-le-monde-de-la-schizophrenie#806
Flash



Molly Tempel
J'ai 19 ans et je vis à Los Angeles, Etats-Unis. Dans la vie, je suis étudiante en cinématographie et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt encore assez bien.

Molly est une jeune femme dynamique, qui va au bout de ses rêves. Quand elle a une idée en tête, on ne peut pas l'arrêter. Elle aimerait devenir scénariste ou réalisatrice mais elle sait bien qu'elle aura de la concurrence et qu'il lui faut en plan de secours au cas où tout ça ne fonctionne pas. Elle a les pieds sur terre malgré qu'elle soit une grande rêveuse. Elle parle beaucoup et dit tout ce qui peut passer par son esprit.


jane levy ©chevalisse


Ce n'était pas pour lui, tu n'avais rien à dire là dessus. Tu avais connu des étudiants qui semblaient aussi motivés que toi et tu les avais vu s'étioler à mesure que l'année se terminait pour en éliminer plus de la moitié. A eux non plus, les cours ça ne devait pas leur convenir. Alors que toi tu aimais cette expérience, surtout à Los Angeles, c'était peut-être à cause du cadre de vie mais tu avais l'extrême sensation d'être libre, de pouvoir créer et imaginer le monde comme tu le voudrais. L'idée de pouvoir rêver en toute liberté. Et ça tu pouvais le faire grâce aux études. « Tant que chacun y trouve son compte ! » Tu lui offrais un franc sourire avant de te hâter devant ses mots. Tu exprimais ta joie face aux Jelly Beans et il te proposait de te faire un assortiments de bonbons. Tu imaginais déjà un sac pesant une tonne parce qu'il devait avoir tellement de variétés et de choix. Mais tu en faisais une montagne. Il allait se ruiner si tu prenais autant de sucreries. « Un peu que je veux. » Tu tenterais d'être raisonnable quand ça arrivera. Pour l'instant, retour à la réalité et à l'offre que tu venais de lui faire. Un peu de pub, c'était toujours le bienvenue, surtout pour un jeune commerçant. Et le voilà qui te demande ce que tu attendais en retour, comme si tu le faisais uniquement en ce sens. Une idée que tu trouvais stupide puisque tu venais de le rencontrer, tu ne savais rien de lui, donc il n'y avait aucun profit à tirer. Mais plutôt que de monter sur tes grands chevaux et t'emballer pour un rien, tu allais calmer tes poneys. « Tu sais que j'aurais pu le faire par extrême gentillesse parce que je t'aime bien et que si ton magasin tient, j'aurais un stock de bonbons géant à ma portée, mais.. » Tu rigolais légèrement, marquant une petite pause dans ton discours puisque tu l'avais mise en suspens. Et il n'y avait rien de mieux qu'un "mais" pour tenir en haleine une personne. « Mais maintenant que t'as parlé de pâtisserie j'en ai l'eau à la bouche. Et c'est une bonne occasion de se revoir. » C'était une proposition honnête, tout en attrapant un autre bonbon, un vert cette foisTu ne mâchais pas tes mots, ni ne cachais tes espérances. Tu l'aimais bien, le contact passait assez bien. Tu ne venais pas à penser qu'il était le grand amour de ta vie, ni que tu étais folle amoureuse de lui, mais que tu t'entendais assez bien avec lui pour vouloir le revoir. En tout bien tout honneur.


It's love Yes, all we're looking for is love from someone else A look in somebody's eyes To light up the skies To open the world and send it reeling A voice that says, I'll be here And you'll be alright —
city of stars
(lions' tears.)
Revenir en haut Aller en bas
 
 
please be my lover (whovian)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Goodbye my lover ~ Goodbye my friend /Dawn/
» Les RP de Maxime, le "lover"
» Je blablate, tu blablates, il blablate ... (86eme edition)
» Sochanna, 26 ans
» I knew the pathway like the back of my hand . Le 24/12 à 14h

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: