Partagez | 
 
 
 

 (liloé) still looking for you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
avatar
whovian
MESSAGES : 198
INSCRIPTION : 23/02/2017
CRÉDITS : lj candream

UNIVERS FÉTICHE : city
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t113-au-dela-des-orages http://www.letempsdunrp.com/t291-m-f-this-is-an-emergency-en-cours http://www.letempsdunrp.com/t126-whovian-ou-le-monde-de-la-schizophrenie#806
Flash


Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
Noé. Un prénom qui te hantait depuis des années maintenant. Voilà 8 ans qu'il était parti. Huit années qu'il t'avait fuit. Ta vie à Bowen était lisse. Nelligan allait se marier à une allemande. Elle était jolie, elle avait l'air intelligente et il était heureux. Tu l'étais pour lui aussi. Sloàn était reparti aussi vite qu'il était revenu. Juste pour mettre un bazar monstre dans ta vie. Mais le seul à qui tu pensais dans ses situations là, c'était Noé. Tu ne savais pas trop où il était et tu espérais pouvoir le retrouver. Lui qui était un libre voyageur, il y avait beaucoup trop de possibilités. Mais tu avais arrêté ton choix à une ville. Une seule ville. Même si c'était plus une région qu'une ville. La Gaspénie. Il t'en avait si souvent parlé. Tu espérais peut-être trouver sa famille, ils pourraient avoir un moyen de le contacter. Et puis, peut-être que lui aussi y serait.

Personnages viennent d'A l'Ancienne, ils sont notre propriétés, quant au contexte, il est libre et tout droit sorti de notre esprit.


It's love Yes, all we're looking for is love from someone else A look in somebody's eyes To light up the skies To open the world and send it reeling A voice that says, I'll be here And you'll be alright —
city of stars
(lions' tears.)
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
whovian
MESSAGES : 198
INSCRIPTION : 23/02/2017
CRÉDITS : lj candream

UNIVERS FÉTICHE : city
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t113-au-dela-des-orages http://www.letempsdunrp.com/t291-m-f-this-is-an-emergency-en-cours http://www.letempsdunrp.com/t126-whovian-ou-le-monde-de-la-schizophrenie#806
Flash



Lily-Anaëlle Hadley
J'ai 27 ans et je vis à Bowen, Australie. Dans la vie, je suis libraire et je m'en sors assez bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibatairel et je le vis plutôt mal..

Lily est une jeune femme naïve. Amoureuse de l'amour, des contes de fées, elle aimerait croire le premier venu et elle le fait. Elle tombe amoureuse au premier regard et se fait avoir à chaque fois. Elle fait fuir les hommes qu'elle aime, sans vraiment comprendre pourquoi. Passionnée par les livres, elle en a toujours un avec elle.


jenna coleman ©psychotic bitch


La vie à Bowen n'était pas aussi idyllique que tu pouvais le penser. Parfois, tu regardais les gens dans la rue, repérant un beau jeune homme sur lequel tu craquais, puis tu l'oubliais aussi vite parce qu'il était rejoint par sa copine. Tout ceux que tu aimais, avaient fini par s'en aller. Noé le premier. Tu savais pourquoi il était parti mais tu avais toujours eu du mal à l'accepter. Contrairement à lui, tu l'avais aimé. Tu n'avais pas pris ce mariage à la légère. C'était un jeu dangereux dans lequel tu t'étais lancée et tu aurais dû l'éviter. Pourtant, tu t'étais jetée dedans la tête la première. Tu avais fait l'idiote, tu avais pensé que tu pourrais rester son amie. Mais c'est là que tu te trompais. Tu ne pouvais pas être son amie. Pas en étant amoureuse. Tu avais refoulé tes sentiments, pensant que ça finirait par passer, que tu trouverais quelqu'un mais il était parti avant que ça ne puisse marcher ainsi. Alors tu avais fait ta vie après. Tu avais enchaîné quelques relations. Certaines plus longues que d'autres. Mais aujourd'hui les choses étaient différentes. Aujourd'hui, tu te sentais seule plus que jamais. En rangeant la maison l'autre fois, tu étais tombée sur ta boîte à souvenir. La boîte qui renfermait la bague qu'il t'avait offert. Faux mariage peut-être mais il fallait tout de même une bague. Tu t'étais mise à la porter autour du cou, comme une veuve epleurée. Puis tu avais fini par agir. Tu avais acheté un billet pour Québec. Et pour le reste, tu verrais une fois sur place. Peut-être en train, ou en voiture. Tu avais acheté une carte sur internet et tu ne savais pas comment tu allais t'y prendre. La région semblait assez grande, ce serait comme chercher une aiguille dans une botte de foin. Mais tu ne perdais pas espoir. Tu avais deux semaines devant toi, tu pouvais le faire. Tu pouvais y arriver.

Québec, te voilà. Tu filais récupérer ta valise, pour ensuite louer une voiture. Tu avais le permis mais tu ne conduisais pas souvent, à Bowen tout était si accessible que tu pouvais t'en passer facilement. Tu prenais la direction de la Gaspésie. Deux heures de routes plus tard, tu faisais ton premier arrêt dans une ville qui pouvait te parler un peu. Rivière-du-Loup. Tu allais peut-être faire un tour au service civile, pour voir si les Cyr pouvaient habiter là et si ce n'était pas le cas, tu reprendrais la route pour la prochaine étape. Mais avant de faire tout ça, tu allais casser la croûte. Tu n'avais pas pris le temps de manger quelque chose à Québec, ton corps te rappelait à l'ordre.


It's love Yes, all we're looking for is love from someone else A look in somebody's eyes To light up the skies To open the world and send it reeling A voice that says, I'll be here And you'll be alright —
city of stars
(lions' tears.)
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Jazzelyn
MESSAGES : 10
INSCRIPTION : 12/03/2017
ÂGE : 22
RÉGION : Québec team
CRÉDITS : Meow

UNIVERS FÉTICHE : City/Animalier
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Limace



Noé Walter Cyr
J'ai 38 ans et je vis au gré de mes envies, dans le monde. Dans la vie, je suis conteur d'histoire et je m'en sors comme je peux. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Vagabond, il a toujours voyager. Il s'est marier pour rester au près d'une enfant malade au quel il s'était vraiment attaché. Du coup, il s'est marier avec une jeune femme pour un visa. Il a une forme de Synesthésie qui lui permet de goûter les mots

Misha Collins © MaYa


La maison. Le pays. Une petite tête blonde qui sautait sur mon dos endoloris par le voyage. Gamine de la propriétaire du casse-croûte le plus populaire de la région, elle me connaissait bien. Je ne pouvais pas revenir sur ma terre de naissance sans passer la voir. Je la regardais. Elle avait doublé d'âge depuis la dernière fois. À peine la porte fermée derrière moi, la blondinette me commandait une histoire en échange d'un repas. Je lançais mon sac sur une banquette. Un bruit sourd me murmurait que j'avais probablement raté la cible. Une pensée glissait vers le pauvre bouquin qui y était. Installé, je réfléchissais un instant. Je repensais rapidement aux derniers milles que j'avais parcouru, de mon retour à Bowen et de ce poing en l'air que j'avais laissé sans suite devant une certaine maison. « As-tu déjà vue une lily. » Demandais-je alors qu'une douce saveur de miel dansait sur mes papilles gustatives. La petite secouait la tête pour marquer la négation. Je commençais mon histoire en lui parlant de ces fleurs. Ces petites trompettes colorés qui dansaient dans les champs des Philippines. Je lui expliquais comment leurs pétales étaient particulièrement douces. Je soulignais leur beauté, leur fragilité et leur résilience. Alors qu'elle rêvait déjà de cueillir un bouquet entier de ces fleurs qui lui semblaient être plus belle qu'une rose et plus précieuse qu'un diamant, je me laissais bercer par mes propres souvenirs.

Je lui parlais d'un chien -un vagabond- le genre de bête qu'on fait fuir à coup de bâton pour qu'il n’effraie pas les troupeaux. Un animal qui n'avait connu que le voyage parmi ses années de vie. Je voyais bien l'interrogation dans le regard de la gamine qui se demandait pourquoi je changeais si rapidement de sujet. Je me penchais pour lui dire le secret de l'histoire alors qu'elle s'exclamait déjà à vive voix. « Un chien amoureux d'une fleur!? Mais c'est impossible! » Je secouais la tête amusé. « Il serait injuste que tout le monde ne profite pas de la beauté de chacun. Non? L'amour n'as pas de barrière Petite. » D'une oreille distraite, j’effaçais les remontrances de la -pas si petite- enfant avant de continuer mon histoire. Je lui comptais comment le Vagabond venait voir la Lily à tout les jours pour la distraire. Il lui comptait des histoires de voyage car la pauvre enracinée n'avait connue que le souffle qui l'avait porter jusqu'à son sol. Le chien offrait des rêves contre l'espoir d'enivrer son odorat de l'odeur exquise de sa protéger. Il l'aimait cette fleur, mais le temps de partir avait sonner trop vite. Je lui contait que le Vagabond était malheureux malgré la fleur. Pensif, je contais qu'il avait essayé de la convaincre de partir avec lui, mais qu'elle avait peur. Même si il lui promettait de la protéger et d'enterrer ses racines à tout les soirs, la Lily ne voulait pas. «  Mais le Vagabond est retourné la voir, hein? » Je secouais la tête devant les petites yeux accusateurs. «  Il est partit, mais il transporte avec lui un souvenir si doux de la fleur que cela le réchauffe les nuits où il fait froid. Des fois, il faut apprendre à abandonner certaines choses même si ça nous fait un peu de peine. » Elle hocha. Elle avait compris à un niveau indéfinissable, mais elle avait déjà sauté de son banc avant que je puisse demander. La gamine s'était dirigée droit sur une femme qui entrer depuis un certain temps. «  Avez-vous déjà vue une Lily? Ça l'air que les Vagabond sont amoureux des Lily? » Et elle prit la poudre d'escampette. «  Lily-Anaëlle. » Soufflais-je en la reconnaissant.


I handle it...
©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
whovian
MESSAGES : 198
INSCRIPTION : 23/02/2017
CRÉDITS : lj candream

UNIVERS FÉTICHE : city
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t113-au-dela-des-orages http://www.letempsdunrp.com/t291-m-f-this-is-an-emergency-en-cours http://www.letempsdunrp.com/t126-whovian-ou-le-monde-de-la-schizophrenie#806
Flash



Lily-Anaëlle Hadley
J'ai 27 ans et je vis à Bowen, Australie. Dans la vie, je suis libraire et je m'en sors assez bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibatairel et je le vis plutôt mal..

Lily est une jeune femme naïve. Amoureuse de l'amour, des contes de fées, elle aimerait croire le premier venu et elle le fait. Elle tombe amoureuse au premier regard et se fait avoir à chaque fois. Elle fait fuir les hommes qu'elle aime, sans vraiment comprendre pourquoi. Passionnée par les livres, elle en a toujours un avec elle.


jenna coleman ©psychotic bitch
La ville était pittoresque. Il y avait une rivière non loin, c'était d'ailleurs pour ça qu'elle portait le mot dans son nom. Tu te demandais s'il y avait des loups. Peut-être que oui, peut-être que non. Peut-être qu'il y avait une histoire locale autour du nom de la ville. Si Noé avait été avec toi, il aurait sûrement eu la référence. Et s'il ne l'avait pas eu, il aurait été capable de te conter une histoire, de te raconter monts et merveilles pour te faire rêver, pour t'évader avec lui dans son monde. La vie était belle avec Noé, c'est le souvenir que tu en gardais en tout cas. C'était aussi ce que tu recherchais, tu étais là pour le retrouver lui mais aussi pour retrouver ce que tu avais eu dans la vie avant. Tu voulais être heureuse, tu voulais prendre le taureau par les cornes et c'était bien pour ça que tu allais parcourir le plus possible ce petit bout de la planète. Peut-être que tu aurais de la chance et peut-être que tu rentrerais bredouille. Si ça se trouve, il était à Buenos Aires pendant que tu étais là et lorsque tu retournerais à Bowen, il serait à Rivière-sous-Loup. Et quand tu partirais ailleurs, il viendrait à Bowen pour te retrouver. Un jeu de cache-cache qui pourrait s'avérer compliqué si tu n'avais pas la chance de ton côté. Et aujourd'hui, de ce que tu savais, la chance n'était pas de ton côté. Sinon, tu ne serais pas là, à chercher à retrouver l'homme que tu aimais. Tu poussais la porte d'un petit restaurant qui te semblait bien agréable. « Bonjour, pourrais-je avoir une table ? » demandais-tu dans un anglais avec un accent australien peut-être un peu trop prononcé. Tu ne savais même pas si ici on parlait français ou anglais. C'était une question que tu n'avais jamais demandé à ton ami. Pour toi, il y avait une partie française, le Québec était français mais cette partie là, l'était-elle aussi ? Tu pouvais le chercher sur internet et tu le ferais. La dame t'indiquait une table vers laquelle te dirigeait et tu hochais la tête avec un léger sourire. Tu allais y aller, mais juste avant, il y avait quelque chose que tu devais faire. « Par hasard, connaîtriez-vous un certain Noé Walter Cyr ? » Elle te jetait un coup d'oeil étrange avant de secouer négativement la tête. Au moins, tu avais tenté. C'était ta seule chance d'espérer le retrouver ici. Demander à tous les gens qui seraient sur ton chemin s'ils le connaissaient, priant qu'un jour, quelqu'un te dise oui et qu'enfin il apparaisse devant toi. Ça, c'était dans le monde idéal de Lily. Tu devais bien revenir à la raison et te dire que ce monde n'existait pas. Que tu perdais ton temps et que tu ferais mieux de rentrer à Bowen maintenant, tourner la page et finir vieille fille. Mais à ce moment même, une petite fille te sautait dessus pour te demander si tu avais déjà vue une Lily et dans un accent que tu appréciais, tu n'eus pas le temps de lui répondre qu'elle était déjà parti. Un Vagabond, elle avait dit. Le seul vagabond que tu connaissais c'était Noé, et c'est lui qui s'appelait ainsi lorsqu'il parlait de lui. Cette idée te touchait parce que ça voulait dire qu'il ne devait pas être loin. Alors tu levais la tête, cherchant dans le restaurant sa tête. Et effectivement, il était là. Tu posais ton regard vers lui, vers son regard parce qu'il ne te quittait pas des yeux. Tu sentais ton cœur défaillir. Dans un murmure, tu prononçais son prénom et tu sentais les larmes te gagner. Mais tu étais figée dans le sol, incapable de bouger.


It's love Yes, all we're looking for is love from someone else A look in somebody's eyes To light up the skies To open the world and send it reeling A voice that says, I'll be here And you'll be alright —
city of stars
(lions' tears.)
Revenir en haut Aller en bas
 
 
(liloé) still looking for you
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: