Partagez | 
 
 
 

 the twins reunited

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
avatar
BLACK BEAUTY
Féminin MESSAGES : 133
INSCRIPTION : 23/02/2017
RÉGION : FRANCE.
CRÉDITS : WARLOCK.

UNIVERS FÉTICHE : HP, CITY, ZOMBIE, UNIVERSITY, PENSIONNAT.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t95-it-s-a-long-way-from-home http://www.letempsdunrp.com/t293-m-o-brother-en-cours http://www.letempsdunrp.com/t102-le-bouiboui-de-black-beauty http://www.letempsdunrp.com/t107-mes-precieeeeux-bb#582
Limace


Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
Edimbourg, 2017. Deux frères se revoient, comme à leur habitude. Deux frères qui n'ont cependant pas partagé la même vie, qui ont été séparés à la naissance. Ils sont jumeaux, la ressemblance est frappante, mais ils sont également cousins. L'un a été gardé par les parents biologiques et l'autre a été adopté à la soeur du père Stanford. Quelle drôle de famille. Dylan n'a jamais pris le temps de se poser sur la question, mais Jaimie si. Ca le hante, ça lui donne un petit goût amer dans la bouche.

Contexte provenant de cette recherche
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
BLACK BEAUTY
Féminin MESSAGES : 133
INSCRIPTION : 23/02/2017
RÉGION : FRANCE.
CRÉDITS : WARLOCK.

UNIVERS FÉTICHE : HP, CITY, ZOMBIE, UNIVERSITY, PENSIONNAT.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t95-it-s-a-long-way-from-home http://www.letempsdunrp.com/t293-m-o-brother-en-cours http://www.letempsdunrp.com/t102-le-bouiboui-de-black-beauty http://www.letempsdunrp.com/t107-mes-precieeeeux-bb#582
Limace



Dylan Stanford
J'ai 21 ans et je vis à Edimbourg, Royaume-Uni. Dans la vie, je suis étudiant en droit et économie et je m'en sors très bien, une de mes grande fierté je dois avouer. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et c'est très bien comme ça.




cole sprouse © ANOBRAIN


Dylan avait vraiment horreur des transports en commun. Il trouvait que c'était un endroit vraiment sale, plein de virus en tout genre et surtout un endroit beaucoup trop fréquenté à son goût. Les gens se collaient les uns aux autres sans que ça ne les dérange plus que ça. Tous les fluides de leur corps se mélangeaient à ceux des autres. L'odeur aussi. Il ne pouvait pas rester plus de quelques minutes là-dedans sans qu'il ne se pince le nez. Et lorsqu'il était proche d'une vitre, Dieu merci, il l'ouvrait grand ouvert même s'il faisait -8°C dehors. Stan se gardait bien de prendre conscience des regards meurtriers que l'on posait souvent sur lui. Bref, le bus, c'était vraiment dé-goû-tant. Et puis, les sièges. Parlons-en des sièges. C'était normal de s'assoir sur des trucs veloutés qui avaient touché au moins dix mille fesses différentes depuis sa fabrication? Et qu'est-ce que c'était inconfortable... Dylan pesta plusieurs fois en changeant constamment de positions. Ses voisins lui lancèrent des regards sombres, mais le brun leur répondit par un sourire hautain, un peu froid. De quoi je me mêle. Il n'avait jamais vu autant de personnes aussi bêtes entassé dans une même pièce. Son frère lui revaudra de le faire déplacer aussi loin de son appartement, pas assez proche pour qu'il prenne le vélo tout du moins.
Il arriva assez remonté à l'appartement de Jaimie et sonna à la porte d'un geste assez virulent. Lorsque la porte s'ouvrit, Dylan ne laissa même pas le temps à son frère de l'accueillir. Il lui sourit vite fait, un peu faussement et traversa le pas de la porte pour entrer chez lui. Il regrettait déjà d'être aussi vivace et sec avec lui, mais quand Dylan est énervé, il n'y a pas moyen qu'il redescende d'un cran, à part lorsqu'il déballe ses ennuis. "Salut Jaime. Comment tu vas frérot?" Il ne lui laissa même pas le temps de répondre. Dylan était trop bavard, trop égocentrique aussi. "Tu sais que j'ai galéré pour venir ici? C'est vraiment bête qu'on soit si loin l'un de l'autre dans la ville. Et tu sais que j'ai ho-rreur des métro et compagnie, tu aurais pu trouvé un studio plus près, vraiment." On ne savait jamais si le brun taquinait ou était au contraire très sérieux dans ses discussions.
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
QUEEN OF SUBURBIA
MESSAGES : 59
INSCRIPTION : 07/03/2017
RÉGION : SUISSE
CRÉDITS : SPLIT LOYALTIES

UNIVERS FÉTICHE : REEL + INSPIRE DE SERIES/LIVRES/FILMS
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Limace



James Campbell
J'ai 21 ans et je vis à Edinburgh, Ecosse. Dans la vie, je suis vendeur de vêtements et je m'en sors plus ou moins. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.




Dylan Sprouse © .Cranberry
Il ne venait jamais chez moi, c'était toujours moi qui me déplaçais pour venir le voir, enfin j'exagère il a déjà vu mon studio mais c'était pour dire. Je lui avais donc proposé de venir me voir, chez moi "pour une fois". Affalé sur mon vieux canapé que j'avais retrouvé dans une décharge, mais je le trouvais franchement cool, déjà il était gratuit et plutôt confortable. Bon c'est vrai qu'il avait un trou surement dû à un animal, mais avec un plaid dessus on y voyait que du feu. Contrairement à ce que vous pouvez penser, je ne suis pas pauvre, je dois juste me débrouiller tout seul car c'est comme cela que j'ai été élevé. Je n'ai pas voulu faire d'étude prolongée car je n'aimais pas ça, mais en contre partie ma mère m'a annoncer que je devrais du coup subvenir à mes besoins, seul. Donc forcément quand on commence dans la vie bah on à pas mal d'occas' chez soit. Dans mon cas je crois que le 90% de mon appart est d'occasion. J'suis plutôt bricoleur aussi donc le 10% restant c'est des trucs trouvé que j'ai modifié et amélioré. Ha la joie d'être jeune...

Je fumais une cigarette contre la fenêtre, observant la ville depuis le septième étage de mon immeuble. C'est vrai que le quartier était pas terrible mais la vue était franchement cool. C'est de cette contemplation mélancolique que je fus arraché lorsqu'on frappa avec frénésie contre ma porte. Dylan.

J'adorais mon frère, s'était visceral, jamais je ne pourrais ne plus l'aimer s'était comme ça, cependant, si ce n'était pas mon frère je pense qu'on serait même pas ami, je n'eus pas franchement le temps de l'accueillir qu'il pénétra tel un boulet de canon dans mon salon/chambre

« Je vais.... » A bon non en fait j'ai pas eus le temps, il était comme ça Dylan. Il s'intéresse trois secondes puis il retourne à sa petite personne et bien que je sois son frère jumeau j'ai toujours du mal à savoir s'il plaisante ou pas. Sans doute cela ne serait jamais arrivé si je m'était appeler Stanford !

« Désolé t'as du côtoyé le commun des mortels ça a dû être terrible pour toi »
dis-je calmement mais avec un léger sourire au cas ou il le prendrait mal « Tu sais moi j'veux bien mais j'ai pas un père qui peu me payer un appart' dans un quartier "trop top" à Edinburgh » Ouais je reconnais que là je ne rigolais pas, je n'étais pas vraiment jaloux, juste blasé en fait pas tout ça et triste aussi un peu.




Revenir en haut Aller en bas
 
 
the twins reunited
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The common thread that links Cuba, Haiti, Guyana and Bolivia
» Les acteurs au potentiel ardaien
» Petits contes (et comptes) malheureux (silveroak twins)
» [Sept.] Promenons-nous dans les bois...[Billou et Ma Twins]
» Michelle McCool vs Brie Bella vs AJ Lee

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers réel :: Europe-
Sauter vers: