Partagez | 
 
 
 

 The great escape [Sense8]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
avatar
FloSauvage.Love
Féminin MESSAGES : 24
INSCRIPTION : 24/02/2017
ÂGE : 28
RÉGION : Flo Princesse du Nord
CRÉDITS : cocoe

UNIVERS FÉTICHE : Presque tous **
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Limace


Le contexte du RP
Mise en situation

   
La situation
  On est en Corée, Sun est toujours en prison, mais son esprit de vengeance à besoin de s'échapper. Pouvoir faire cela à travers ses 7 jumeaux n'est plus suffisant. Elle doit absolument sortir, mais pour cela elle a besoin d'aide.

   
Contexte provenant de cette recherche
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
FloSauvage.Love
Féminin MESSAGES : 24
INSCRIPTION : 24/02/2017
ÂGE : 28
RÉGION : Flo Princesse du Nord
CRÉDITS : cocoe

UNIVERS FÉTICHE : Presque tous **
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Limace



Sun Bak
J'ai 28 ans et je vis à Séoul, Corée du Sud. Dans la vie, je suis en prison et je m'en sors mal.. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.




avatar © NOM CRÉATEUR
J'avais passé plus de temps en isolement que je ne pourrais le compter. J'avais tapé les murs, j'avais compter les heures, j'avais dormi, je n'avais pas manger, mais j'étais habité par une seule idée. Sortir d'ici pour retrouver mon frère et le tuer. Je savais qu'il voulait me faire taire, je savais qu'il avait peur de moi. Sinon il n'aurait pas payer autant pour envoyer des gens que j'avais maîtrisé sans difficulté. Grâce à Wolfang d'ailleurs. Je n'étais pas le genre de personne à dire merci. Je ne pensais même pas le lui avoir dit et pourtant c'était grâce à lui que je n'étais pas morte sur les ordres de mon frère. Après avoir tuer Père, me tuer moi ne devait pas lui poser de problème. A la mort de père, quand il était venu me voir, j'avais tout de suite compris. Non père ne s'était pas suicidé, pas après ce qu'il m'avait dit. La honte ne l'avait pas tué. C'était mon frère qui l'avait fait. Tout comme c'était lui qui m'avait mis en prison. J'étais peut-être d'accord pour honorer la promesse de maman de protéger mon frère, mais faire ça était la décision la plus stupide de ma vie.
L'avantage que j'avais, était de partager ma vie avec 7 autres personnes. Quand je me sentais à l'étroit dans ma cellule, je pouvais partir en Inde, à Berlin, à San Francisco, ou n'importe où encore, mais ce n'était pas la même chose. Le plus beau cadeau qu'on avait pu me faire cette année, était de me remettre dans ma cellule avec mes 3 co-détenues. Elles étaient devenues ma famille bien plus que père et Joong-Ki n'avaient pu l'être, mais je n'étais pas à ma place ici. Je devais venger père. Cette pensée était la seule chose qui pouvait me donner une raison de sortir d'ici. Sa comédie de fils abattu par la mort de son père ne fonctionnait pas avec moi. Père ne se serait jamais suicidé, par après ce qu'il m'avait dit.
Père se sentait coupable que je sois en prison, il voulait dire la vérité. Mais dire la vérité, revenait à envoyer Joog-Ki en prison. Mon frère ne supporterait jamais ça. Moi ? La prison ne me faisait rien, ma vie ressemblait déjà à ça. Au moins en prison j'avais des gens qui s'inquiétaient pour moi. Pour mon frère ça serait complètement différent. Seulement, je ne voulais pas que mon frère aille en prison, je voulais pouvoir lui faire payer moi-même ce qu'il avait fait à père. Ses menaces, ses intimidations, ne me faisaient rien, j'étais au dessus de tout cela.

Même si j'étais contente d'être de retour dans ma cellule, je ne pouvais pas y rester plus longtemps, je devais absolument partir d'ici, mais je ne pouvais pas le faire toute seule. J'avais besoin d'aide. Je n'aimais pas demander de l'aide, c'était pour moi contre nature, mais je n'avais plus le choix. Je n'étais pas seule. Avec les facultés de chacun, je savais pouvoir sortir de ma prison, même si on était en Corée. Personne n'était infaillible, les pots de vin, les menaces, cela pouvait fonctionner sans problème, à condition d'avoir des gens à l’extérieur. Ce qui n'était pas mon cas, mais j'avais la chance d'avoir des gens à l'intérieur, notamment des personnes qui savaient très bien mentir.   « Je dois sortir de prison. Aidez-moi » Supplier les gens ce n'était pas pour moi, mais aujourd'hui c'était différent. J'avais étais voir mes 7 jumeaux en espérant que l'un d'eux puisse réellement m'aider. Qu'avec mes facilité de combat et les facultés des autres, on pouvait vraiment me faire sortir de là. Si mes ancêtres, si ma mère, étaient de mon côté et que j'arrivais à sortir, alors je verrais cela comme un signe pour venger mon père et mon honneur et alors plus rien ne m'arrêterais. Dans le cas contraire, il ne me resterais plus beaucoup de choix.
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
harley queen
MESSAGES : 379
INSCRIPTION : 24/02/2017
CRÉDITS : LoneWolf

UNIVERS FÉTICHE : harry potter/city/fantastique
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t151-female-robbery http://www.letempsdunrp.com/t257-f-rupphire-steven-universe-en-cours http://www.letempsdunrp.com/t188-life-is-now http://www.letempsdunrp.com/t193-alt-er-love
Pigeon



Nomi
Marks

J'ai 28 ans et je vis à San Francisco, USA. Dans la vie, je suis hackeuse et je m'en sors moyennement. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple avec la femme la plus merveilleuse du monde, Amanita et je le vis plutôt bien.

sensitive + recherchée par l'organisation menée par whispers + en déplacement en inde, chez kala, afin de lui échapper et d'organiser un plan d'attaque avec le reste du cluster, une fois sun libérée.


j. clayton © inconnu
C'était la chose la plus naturelle qui soit, et probablement la plus normale à l'heure actuelle dans sa vie. Nomi secoua la tête en constatant cela alors qu'elle était littéralement dans l'esprit d'une autre personne, présente dans la prison coréenne alors même que sa véritable enveloppe corporelle se trouvait en Inde. « Tout est prêt, » répondit-elle à l'appel à l'aide de Sun, et elle lui sourit doucement, déposant une main sur l'épaule de la jeune femme. « Lito et Wolfgang t'attendent dehors, et on est tous prêt à intervenir si besoin. » Elle échangea un bref hochement de tête avec la coréenne et immédiatement, se retrouva dans le van où Wolfie attendait. « Tout est prêt, » répéta-t-elle. Un regard entendu de la part de l'Allemand et Nomi se retrouva à nouveau en Inde, dans le salon de Kala, aux côtés d'Amanita. Elle sourit franchement à sa petite amie, avant de retourner son attention vers l'ordinateur, où des lignes de codes s'enchainaient, ainsi que l'image en arrière plan des documents qu'elle avait fabriqué et envoyé dans le système de la prison où se trouvait Sun. Une grande inspiration, et elle appuya une dernière fois sur la touche Entrée, enclenchant le plan que les huit sensitifs et leurs compagnons avaient mis plusieurs mois à mettre en place. Ils n'avaient pas droit à l'erreur.
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
CurryWurst
MESSAGES : 9
INSCRIPTION : 28/02/2017
RÉGION : SUD.
CRÉDITS : avatar;nddobrev

UNIVERS FÉTICHE : Marvel, Sense8, dérivés random.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Limace



Wolfgang
Bogdanow

J'ai 28 ans et je vis à Berlin, Allemagne. Dans la vie, je suis ouvreur de coffre et je m'en sors moyennement. Disons que ça pourrait être beaucoup mieux. Sinon, grâce à mon caractère de merde, je suis célibataire et je le vis pas si bien que j'en ai l'air.




max riemelt © angel dust


Si la situation de Wolfgang était telle qu'il avait été préférable de fuir l'Allemagne, celle de ses pairs n'en demeurait pas meilleure. De Will qui était forcé de rester sous l'influence de la drogue pour échapper à Whispers à Sun qui était toujours coincée dans une prison Sud-coréenne, leur marge de manœuvre s'en trouvait limitée. Et parmi tous les obstacles auxquels le Cercle était confronté, Whispers continuait de représenter la plus grosse menace. Parce qu'il continuerait de les chasser, peu importe où ils se cacheraient. Et Wolfgang n'était clairement pas du genre à rester planqué en attendant que les choses se débloquent. Il préférait provoquer le changement lui même. Comme il l'avait fait avec son père, comme il l'avait avec son cousin et comme il l'avait fait avec son oncle.

Et si de leur côté, certains tâchaient de reproduire la pilule qui éviterait à Will de passer le reste de sa vie dans un état second, Wolfgang et Lito -accompagnés d'Hernando, malgré toutes les contestations du blond- avaient pour tâche de rendre sa liberté à Sun. Sur la base d'un plan soigneusement travaillé et révisé par tous, un faux transfert serait organisé. Grâce aux talents de Nomi, ils avaient obtenus tous les papiers nécessaires. Restait plus qu'à se montrer convaincants. Et à se charger des gardes qui leur seraient probablement assignés. Si l'acteur mexicain était largement qualifié pour la première partie, l'allemand était confiant quant à la seconde partie. Sun ne serait pas non plus de trop. Le plus dur serait probablement d'ensuite quitter le pays. Car bien que la vengeance anime la jeune brune, elle deviendrait rapidement une fugitive. Wolfgang s'y connaissait bien en vengeance, mais même lui savait que ce serait de la folie de mettre fin aux jours de Joong-Ki immédiatement. C'était du bon sens même aux yeux du cambrioleur. Mais ce sujet serait probablement abordé plus tard.

Installé au volant d'un fourgon, semblable à ceux utilisés pour ce genre de transfert, le blondin attendait le signal de Nomi. Nerveux, il vérifia une dernière fois les faux papiers coréens et les faux badges dont ils s'étaient munis. Il ne parvenait à lire uniquement grâce à Sun. À ses côtés, sur le siège passager, Lito discutait avec Hernando. Les trois portaient des uniformes des autorités du pays. Alors Wolfgang écoutait la discussion d'une oreille distraite. Quand il tourna à nouveau la tête vers le couple, Nomi se trouvait à ses côtés. « Tout est prêt. » Un hochement de tête plus tard, la jeune femme avait à nouveau disparu. C'était à eux de jouer désormais.

Tournant la clef dans le contacteur, il démarra le fourgon. Ils s'étaient garés à cinq minutes de la prison et la route se fit en silence. Wolfgang n'était pas du genre bavard de toute manière. Et alors que la prison se profilait au loin, il coula un regard vers le brun. « Je La tension était palpable, faire évader quelqu'un était loin d'être une mince affaire. Enfin, il s'arrêta au niveau du barrage. Première étape avant que les choses changent. Que les choses tournent à leur avantages ou à leur défaveur. Il laissa Lito prendre en main la conversation tandis que le véhicule était vérifié. Et quelques instants après, ils entraient dans l'enceinte de la prison. Les jointures de ses doigts étaient blanchies à force de serrer le volant. Yup, les choses devenaient réellement sérieuses désormais.
Revenir en haut Aller en bas
 
 
The great escape [Sense8]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The great escape [Sense8]
» Acosta Heilani x Come with me on my great escape
» MISSION ► The Great Escape
» the great escape (Tim - Enya)
» Men ki jan 2 kou deta fini ak Haiti/GREAT LEADERS OF THE CENTURY: ARISTIDE, MAN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers science-fiction :: Survival/Apocalyptique-
Sauter vers: