Partagez | 
 
 
 

 (saudam) leave me alone

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
avatar
Golden`Lies
MESSAGES : 21
INSCRIPTION : 04/03/2017
ÂGE : 25
RÉGION : Paris
CRÉDITS : tumblr & anaëlle

UNIVERS FÉTICHE : HP & city
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t540-goldenlies-listen-to-you http://www.letempsdunrp.com/t551-goldenlies-listen-to-your-heart
Limace


Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
De nos jours - Chez les Howard, il y a Adam, quatorze ans, et Saul, dix-sept ans. Les deux adolescents, bien que proches fut un temps, ne s'entendent plus vraiment. Pour Adam, c'est la faute de Saul, qui ne cesse de se moquer de lui, dès qu'il en a l'occasion. Lors de l'anniversaire de mariage de leurs parents, ils se retrouvent obligés de partager la chambre de l'ainé.


Listen to your heart
Sometimes you wonder if this fight is worthwhile. The precious moments are all lost in the tide, yeah. They're swept away and nothing is what it's seems. The feeling of belonging to your dreams. Listen to your heart, when he's calling for you. Listen to your heart, there's nothing else you can do.
©️ by anaëlle.


Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Golden`Lies
MESSAGES : 21
INSCRIPTION : 04/03/2017
ÂGE : 25
RÉGION : Paris
CRÉDITS : tumblr & anaëlle

UNIVERS FÉTICHE : HP & city
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t540-goldenlies-listen-to-you http://www.letempsdunrp.com/t551-goldenlies-listen-to-your-heart
Limace



Adam Howard
J'ai 14 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis au collège et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt moyennement bien.




avatar © angeldust
L’anniversaire de mariage de ses parents avaient amené toute la famille – ou presque – à dormir chez eux. Le problème ? C’était qu’il était obligé de dormir dans la chambre de son grand-frère. Leur mère avait installé deux matelas au sol, l’un à côté de l’autre, et les frères n’avaient pas trop d’autres choix que d’abdiquer. Et Adam, il n’avait pas envie de dormir à côté de son frère. Son frère, il était chiant, il passait son temps à se moquer de lui. Tout le temps. Et donc il trouvait que cette idée était débile. Il aurait préféré dormir avec sa cousine, voilà. Mais apparemment, il n’était plus un enfant, alors ce n’était pas convenable qu’il dorme avec une fille. Qu’importe que la fille soit sa cousine et qu’ils se connaissent depuis qu’ils étaient bébés. Bref, en cet instant, alors qu’il n’était vêtu que d’un bas de pyjama – par cette chaleur estivale, ce n’était pas non plus comme s’il pouvait mettre plus – et qu’il tentait de rejoindre son matelas, il rouspétait, les bras croisés contre sa poitrine, tapotant du pied sur le sol – oui, comme un gamin, exactement. Il fusilla son grand-frère des yeux, de trois ans son ainé, n’appréciant pas le regard moqueur qu’il lui lançait. Puis il se laissa tomber sur le matelas, grimaçant face à sa stupide idée – c’était que, finalement, se laisser tomber était plus douloureux que ce qu’il ne l’aurait cru. Entendant le ricanement de Saul, il le fusilla de nouveau du regard, puis recroisa ses bras contre sa poitrine, avant de s’engouffrer sous le drap. Il crevait de chaud, quelques gouttes de sueurs s’échappaient, mais hors de question d’être totalement à la merci de son frère – Dieu seul savait ce dont il serait capable.

La lumière s’éteignit et il entendit donc plus qu’il ne vit son grand-frère s’allonger sur le matelas à côté du sien. Au moins, ce dernier avait eu l’intelligence de garder le silence. Pas qu’il n’aurait fait quoique ce soit s’il avait parlé, mais bon. C’était toujours reposant de ne pas avoir à l’écouter. Les yeux ouverts, s’habituant à l’obscurité de la pièce, rivé sur le plafond, il tenta de calmer sa respiration, cherchant à trouver le sommeil. En vain. Ses bras derrière sa nuque, sa tête posée sur ses avant-bras, il apprécia le silence qui se faisait dans la maisonnée, tout le monde partant se coucher.

Il dût rester ainsi une bonne dizaine de minutes. Puis ses sourcils se froncèrent, comme il entendit quelques soupirs dans le lit à côté du sien. Soupirs de plus en plus rapides. Sans qu’il ne s’en rende réellement compte, sa propre respiration s’accéléra, comme il devinait aisément ce que l’adolescent à côté de lui était en train de faire. Sérieusement ? Nan, il n’osait quand même pas faire ça alors qu’il n’était qu’à quelques centimètres de lui, si ? Agacé, il claqua sa langue contre son palais. « Qu’est-ce que tu fais ? » lâcha-t-il, mais d’une voix bien plus bégayante et hésitante qu’il ne l’aurait espéré, sa gêne dépassant finalement son irritation.


Listen to your heart
Sometimes you wonder if this fight is worthwhile. The precious moments are all lost in the tide, yeah. They're swept away and nothing is what it's seems. The feeling of belonging to your dreams. Listen to your heart, when he's calling for you. Listen to your heart, there's nothing else you can do.
©️ by anaëlle.


Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Khal
Féminin MESSAGES : 75
INSCRIPTION : 04/03/2017
ÂGE : 30
RÉGION : PACA, Marseille
CRÉDITS : icon by leesa_perrie, gif tumblr

UNIVERS FÉTICHE : Harry Potter, univers fantastique, city. Pas difficile si j'ai un coup de coeur ! :)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t548-khal-j-irai-cracher-sur-
Limace



Saul Howard
J'ai 17 ans ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis lycéen et je m'en sors bien.. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple avec une cheerleader canon et je le vis plutôt bien.



avatar © lydie


Il n’avait jamais détesté son frère, enfin pas vraiment. Ils avaient même été plutôt proches à un moment mais depuis quelques temps, Adam prenait toute la place ou, du moins, c’était ainsi que Saul le ressentait. Premier dans ses résultats scolaires, premier dans le cœur de ses parents (en tous cas en était-il convaincu), le cadet avait fait naitre une rivalité tenace chez son aîné, une situation dont il le blâmait constamment mais sans le lui dire. Chez Saul, la colère et le ressentiment s’exprimait par les brimades et les moqueries ; parce que c’était plus facile comme ça, parce qu’il était le plus âgé et, qu’en un sens, il en avait sûrement le droit. L’anniversaire de mariage de leurs parents avait été une fête à laquelle on avait convié toute la famille et, pour libérer une chambre, Adam s’était retrouvé obligé de céder la sienne à leur cousine, pour son plus grand dam, il n’en doutait pas une seule seconde. Les deux matelas accolés côte à côte l’ennuyaient prodigieusement, lui aussi, mais juste pour le plaisir, il était hors de question de montrer à Adam que ça le faisait chier autant que lui. Ce qui emmerdait le cadet était forcément plaisant aux yeux de l’aîné, c’était une règle établie depuis longtemps. Il l’observe de son regard moqueur quand il se glisse sous les draps, en dépit de la chaleur estivale, prêt à crever de chaud plutôt que de se sentir démuni sous ses yeux. S’il se glisse sous les draps à son tour, c’est pour une toute autre raison ; la journée a été longue et l’adolescent en pleine puberté qu’il est, a des envies et des besoins que sa petite amie du moment n’est, malheureusement, pas là, pour combler. Alors, il faudrait bien se contenter de ce qu’il avait sous la main, à savoir ses doigts agiles. Et si Adam est à côté et qu’il risque de l’entendre, il s’en fout pas mal ; après tout cette chambre est la sienne, il y fait bien ce qu’il veut. « Qu’est-ce que tu fais ? » La voix de son cadet l’interrompt en pleine action, alors que son souffle se faisait plus court et qu’il avait presque atteint le paroxysme de son plaisir. Rien que de l’entendre suffit presque à faire retomber toute son excitation. Presque. « Qu’est-ce que tu crois que je fais, franchement ? » réplique-t-il avec agacement. « Je te savais débile mais pas à ce point ! » Il ne retient même pas le ricanement moqueur qui vient franchir ses lèvres si promptes à le brimer, si cruelles parfois. « Donc maintenant, Adam, à moins que tu veuilles t’en occuper toi-même, tu fermes ta gueule et tu me laisses finir, compris ? » C’est sorti tout seul, naturellement. Bien sûr qu’il ne pense pas réellement à ce que son frère s’en occupe. Majoritairement parce que c’est un bon à rien et qu’il ne saurait sans doute pas faire. D’ailleurs, il le chasse bien vite de ses pensées, reprenant là où il s’était arrêté…

Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Golden`Lies
MESSAGES : 21
INSCRIPTION : 04/03/2017
ÂGE : 25
RÉGION : Paris
CRÉDITS : tumblr & anaëlle

UNIVERS FÉTICHE : HP & city
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t540-goldenlies-listen-to-you http://www.letempsdunrp.com/t551-goldenlies-listen-to-your-heart
Limace



Adam Howard
J'ai 14 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis au collège et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt moyennement bien.




avatar © angeldust
« Qu’est-ce que tu crois que je fais, franchement ? Je te savais débile mais pas à ce point ! » Il se prit sa réponse comme l’on se prendrait une claque. Violemment, le sidérant presque, incapable de répondre quoique ce soit. Il sent les larmes lui monter aux yeux, la faute à la fatigue de cette longue journée, probablement. Ou du moins c’était ce dont il tentait de se convaincre. « Donc maintenant, Adam, à moins que tu veuilles t’en occuper toi-même, tu fermes ta gueule et tu me laisses finir, compris ? » Sa mâchoire se serra, face à son sarcasme et il se releva à moitié, s’asseyant sur le matelas. Le regard dans le vide, fixant un point invisible dans l’obscurité, il garda le silence un moment, comme il ne savait pas quoi répondre. Lorsque les soupirs reprirent, son agacement amplifia. Il voulait juste lui clouer le bec, pour une fois. Le laisser sans voix, à son tour. Sa phrase résonna dans son esprit, en boucle, et il roula des yeux. « M’en occuper moi-même. Haha. » répondit-il, comme sa gorge se serra, l’empêchant de déglutir convenablement. « T’aurais l’air bien con si je disais oui. » Sa voix se faisait hésitante, balbutiante. Une partie de lui avait justement envie de le voir bien con, incapable de réagir. Bref, de le mettre dans la même position d’humiliation dans laquelle il le mettait tout le temps. Mais c’était un jeu dangereux. Très dangereux. Saul était un pervers, doublé d’un connard – oui, rien que ça. Adam était bien capable de se faire prendre à son propre jeu, qui se retournerait donc contre lui. Et Saul gagnerait. Et il serait celui-ci qui se referait humilié de nouveau, celui dont il se moquerait.

Assis sur son matelas, le drap posé sur ses jambes, l’adolescent se triturait les doigts. L’autre semblait s’être arrêté, peut-être lui avait-il enfin rabattu le clapet. Probablement pas, le connaissant. Mais il n’osait pas poser ses yeux sur lui. Il n’osait pas voir s’il le regardait, s’il se moquait de lui, ou s’il n’en avait rien à faire. Peut-être même qu’il s’était rendormi. Comme si Adam était invisible, comme s’il n’existait pas. Après tout, il avait commencé à se masturber alors même qu’il était à quelques centimètres de lui, oubliant totalement sa présence. Donc peut-être que c’était de nouveau le cas. Et cette réflexion l’agaça de nouveau. Tout en l’attristant. Ce qui l’agaça d’autant plus. Cercle vicieux. « Ok. Je vais le faire moi-même. » S’il avait tenté d’élancer sa voix, c’était finalement presqu’un murmure. Mais ils étaient juste à côté l’un de l’autre alors, s’il l’écoutait, s’il prêtait attention à lui, il l’aurait entendu. Et Adam, en cet instant, voulait simplement une réaction. Et s’il pouvait aussi le mettre mal à l’aise, ce ne serait que du bonus.


Listen to your heart
Sometimes you wonder if this fight is worthwhile. The precious moments are all lost in the tide, yeah. They're swept away and nothing is what it's seems. The feeling of belonging to your dreams. Listen to your heart, when he's calling for you. Listen to your heart, there's nothing else you can do.
©️ by anaëlle.


Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Khal
Féminin MESSAGES : 75
INSCRIPTION : 04/03/2017
ÂGE : 30
RÉGION : PACA, Marseille
CRÉDITS : icon by leesa_perrie, gif tumblr

UNIVERS FÉTICHE : Harry Potter, univers fantastique, city. Pas difficile si j'ai un coup de coeur ! :)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t548-khal-j-irai-cracher-sur-
Limace



Saul Howard
J'ai 17 ans ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis lycéen et je m'en sors bien.. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple avec une cheerleader canon et je le vis plutôt bien.




avatar © lydie


Adam avait toujours eu un don pour tout gâcher, Saul en était convaincu. Il avait déjà ruiné sa vie en naissant et en lui volant cette place tant convoité de fils unique chouchou de ses parents, il fallait aussi qu'il pourrisse chacun des moments simples de son existence en ouvrant sa grande gueule. Des moments aussi simples et nécessaires qu'une petite masturbation pour se relaxer d'une longue journée. Alors il lui propose finalement de fermer son clapet ou de lui rendre la chose plus aisée en s'en occupant lui-même, bien qu'il ne considère pas réellement la deuxième option. « M’en occuper moi-même. Haha. T’aurais l’air bien con si je disais oui. » Quelques brèves secondes, il se demande s'il a bien entendu, si la fatigue ne lui joue pas des tours. D'où ça sortait, ça ? Son petit frère si innocent, si moralisateur, si ennuyeux à en crever, qui se mettait à jouer les provocateurs ? C'était déplaisant et c'était surtout à surveiller. Il n'aurait pas supporté la moindre rébellion de sa part, c'était inconcevable. Un long moment, il reste coi, ressassant les mots en boucle dans sa tête, cherchant déjà dans un coin de son esprit tordu comment étouffer dans l’œuf cette mutinerie qu'il entrevoyait déjà chez le cadet. Il ne s'attend pas vraiment, pendant ce temps de réflexion, à ce qu'Adam reprenne la parole aussi vite, lui si avare de mots quand il s'agissait de son aîné. « Ok. Je vais le faire moi-même. » Il se redresse brusquement sur son matelas, observant le gamin dans la pénombre avec incrédulité. A quoi est-ce qu'il jouait exactement, cet abruti ? Un fin rictus vient orner ses lèvres. S'il croyait pourvoir s'en sortir commençant comme ça, il se foutait le doigt dans l'oeil, jusqu'au coude et, loin de déstabiliser Saul, cela ne fait que l'amuser davantage, lui donnant une autre arme contre le plus jeune. « Ben vas-y, Adam, qu'est-ce que t'attends ? » Il ricane, moqueur, bien conscient que tout ça n'est qu'un jeu de provocation de plus pour montrer qui était le mâle dominant de la fratrie. Et nul doute que c'était lui, pas son gringalet de cadet, qui tenait ce rôle. Il se penche vers lui avec un sourire torve, attrapant brusquement son poignet pour approcher sa main de son propre entrejambe, sans pour autant l'y apposer directement. « Mais si tu fais ça, il faudra le faire correctement, et ce n'est pas de tes doigts dont j'aurai besoin... » Oui, parce que ça, il savait le faire tout seul, merci bien. Il le dévisage de longues secondes, lisant la crainte et l'indécision dans ses prunelles claires et il ricane à nouveau, le repoussant brusquement et se laissant retomber sur le lit. « C'est bien ce que je pensais... »
Revenir en haut Aller en bas
 
 
(saudam) leave me alone
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Leave the pain behind and let your life be your own again ♥ THYBALT & HEIDI
» 02. You can leave your hat on
» the life may leave my lungs but my heart will stay with you (azazel)
» Ricardo Seitenfus claims coup against Préval was suggested
» PEOPLE ALWAYS LEAVE (15/03 14h55)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers réel :: Europe-
Sauter vers: