Partagez | 
 
 
 

 Don't judge me. (AILAHOZ)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
avatar
HÉMOGLOBINE
Féminin MESSAGES : 134
INSCRIPTION : 25/02/2017
ÂGE : 20
RÉGION : Poitou-Charente
CRÉDITS : Nymeria (avatar), claude gueuse (code signature), tumblr (gif)

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t295-eeny-meeny-miny-moe#3119
Limace


Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
L’université, c’est un peu comme une grande ville. On y rencontre un tas de gens, parfois des bons, parfois des mauvais et puis il y a ceux qu’on côtoie tous le temps, soit par choix, soit par obligation. L’université de l’Ohio ne déroge pas à la règle mais les étudiants ne s’en plaignent généralement pas. Tout ce qui les intéresse, c’est de faire la fête au moins une fois, de boire comme des trous, de se rouler des pelles à en perdre haleine et d’avoir leur diplôme. Mais au cœur de ce bazar, il y a deux âmes très différentes qui ne cherchent qu’à se rencontrer…
Bienvenue dans le monde étudiant.        


Contexte provenant de cette recherche
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
HÉMOGLOBINE
Féminin MESSAGES : 134
INSCRIPTION : 25/02/2017
ÂGE : 20
RÉGION : Poitou-Charente
CRÉDITS : Nymeria (avatar), claude gueuse (code signature), tumblr (gif)

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t295-eeny-meeny-miny-moe#3119
Limace



Blair
Ferrars

J'ai 21 ans et je vis à Columbus, dans l’État de l'Ohio aux USA. Dans la vie, je suis étudiante en littérature et je m'en sors moyennement bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien pour le moment.

Les gens disent que je suis sympa mais pas très sociable. Moi je pense que je suis gentille mais craintive. Les gens disent que je suis jolie. Moi je trouve que je suis banale. Les gens disent que j'ai l'air de la fille parfaite. Pourtant, je suis quelqu'un de très compliqué.

Depuis aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours su que j'étais une fille, que mère nature s'était trompée sur mon compte. J'ai été insulté et frappé à cause de ça. Les élèves disaient que j'étais bizarre à vouloir être une fille alors que j'étais un garçon. Ma mère ma toujours interdit de lui parler de mes désirs. Mon père lui, ne m'en empêchait pas.

Aujourd'hui, Stephen à laissé place à Blair. J'ai changé de ville pour m'installer dans la résidence universitaire de Columbus pour oublier mon passé et commencer la vie qui m'étais destinée, MA vie.  


avatar © TIMELESS


« C’est hors de question ! » J’ai élevé la voix un peu plus fort que je ne l’avais prévu et je m’en veux déjà. Caroline est une femme très émotive et je ne voudrais pas la froisser car c’est la fille la plus adorable que j’ai rencontré de toute ma vie. « S’il te plait, c’est la seule fête de fraternité de toute l’année qui ressemble plus à un bal qu’à un bistrot ! En plus Josh ne m’a pas invité ce qui fait de moi une pauvre princesse sans cavalier… L’horreur. » Sa grimace me fait rire, et je vois dans ses yeux qu’elle pense avoir gagné la guerre. « Ne te fais pas d’illusion, c’est non. » Elle a l’air tellement désemparée que mon cœur voudrait me pousser à accepter son invitation. Ma tête n’est pas de cet avis. « Il faut que je m’avance dans mes devoirs, mais vas y toi, je suis sûr que tu vas bien t’amuser. » Parfois, j’aimerais tellement me lâcher, faire un fuck au monde entier et m’éclater comme les filles de mon âge. Sauf que mon passé me retiens, les moqueries me hantent. « S’il te plaiiiiit » Je sursaute en la voyant à genoux devant moi. C’est super gênant. Je me mets à râler tout en la relevant. « Peut-être que je viendrais t’y rejoindre. P-e-u-t - ê-t-r-e ! » Un sourire éclatant sur son visage et la voilà déjà partie annoncer la nouvelles à tous les mecs qui en pincent pour moi. Je la déteste autant que je l’aime cette petite peste. Je me surprends à rire toute seule et mon sourire s’efface immédiatement. Je suis nulle. Je sais très bien que je n’irais pas et pourtant, je me permets de lui donner une lueur d’espoir. Je suis une égoïste.

Mon téléphone portable sonne juste à côté de mon oreille. Mince, je me suis endormi en plein pendant mes révisions. Sans me poser de questions, j’attrape le Smartphone et décroche. Je suis surprise d’entendre la voix de ma mère. J’ai l’impression que ça fait des lustres que je ne lui ais pas parlé. Ah, mais ça fait des lustres ! Quand elle a sût que mon père était d’accord pour me payer mes opérations pour devenir une fille, elle a coupée les ponts sans chercher à savoir quoi que ce soit. Elle a toujours été comme ça, fidèle à ses principes moyenâgeux. « Ste-Stephen, mon chéri c’est toi ? » je frisonne en entendant mon ancien prénom, celui qui m’a été attribué à ma naissance. Je suis sûr qu’elle l’a fait exprès ! « Vous avez dû vous tromper de numéro. » et je raccroche. Putain. Je ne m’étais tellement pas préparé à cet appel que j’ai paniqué et que je n’ai rien su faire d’autre que de lui raccrocher au nez. Je la rappellerais demain, je me le promets.

La lueur rouge de mon réveil m’interpelle. 23h00. La fête à surement déjà commencée et moi,  je suis toujours là, à penser à mes démons, à me morfondre dans ce petit espace pourtant si confortable et sécurisant. Je sens mes ongles s’enfoncer dans la paume de ma main en repensant à la joie de Caroline quand j’ai presque cédé à son invitation. Pour une soirée, juste une, je vais m’accorder un peu de bon temps. Il ne se passera rien, je vais juste danser, passer du temps avec ma meilleure amie et m’éclater !

La musique résonne dans mes tympans et pourtant, je suis encore à quelques bons mètres du bâtiment. C’est assez intimident. Je flippe vraiment à l’idée de rentrer là dedans. C’est la première fête depuis un moment à laquelle je vais participer. Allez Blair, tu peux le faire ! 102 pas et me voilà devant la porte d’entrée. Mon dos est mouillé par la sueur, ce n’est vraiment pas confortable. Qu'est-ce que je fiche ici ? Peut-être que je devrais faire demi-tour.         
Revenir en haut Aller en bas
 
 
Don't judge me. (AILAHOZ)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» only god can judge me → le 27 septembre 2011 à 16h14
» camaël △ just god can judge me.
» Baek Jun Ah - Please don't judge me, and I won't judge you.
» Don't judge me, I was born to be awesome, not perfect || Alexandra Wayland]
» Les Paroles de Jean Dominique:

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: