Partagez
 
 
 

 Carnet d'adresse RPG

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
Natia/Korea
Natia/Korea
MESSAGES : 13
INSCRIPTION : 02/02/2020
RÉGION : Ile-de-france
CRÉDITS : Natia/Korea

UNIVERS FÉTICHE : Fantastique
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

http://www.letempsdunrp.com/t3568-natia-korea http://www.letempsdunrp.com/t3572-carnet-d-adresse-rpg#76056
Limace

Carnet d'adresse RPG Empty


Univers Fantasy Créatures
les personnages récurents

Tetsuo Miki JEWERLY
18 ans - Mannequin - Kitsune à 9 queues - Héritier au trône - Homosexuel - Feat Lee Tae Yong
BIO - Né dans une famille assez particulière, une famille ou le sang de renard a été mélangé à celui d’humain. Il est un Kitsune, qualifié souvent de créature mignonne et fragile.

Il vient d’une famille royale, chez les Kitsunes à neuf queues. Il a hérité du pouvoir de sa grand-mère le contrôle de la nature et surtout a météo.

Il s'est retrouvé perdu dans le monde humain car tant que futur roi il se doit d'apprendre à vivre avec d’autres espèces pour pouvoir défendre sa famille et prendre les décisions les plus justes.

Inscrit à une école particulière pour les "monstres". C'est dans cette école que le jeune homme à découvert l'amour et notamment son penchant pour les hommes.

Ne voulant pas devenir Roi, sa grande sœur à prit le trône de manière temporaire au décès de leur père. Laissant à Tetsuo la possibilité de rester dans le monde des humains et devenir mannequin.  

Personnage provenant de deux forums : Monster Academy & Alrich



Kiyoshi SUZUKI
20 ans - Étudiant en sport - Cupidon - Bisexuel - Feat Pirath Nitipaisalkul
BIO - Ce qu’il faut savoir, c’est que je suis Cupidon, l’adorable petit ange de l’amour qui est logiquement blond, petit, bouffis et horrible en définition selon moi. Voir de tel portrait de moi fait par les humains a tendance à réellement m’exaspérer. Mais après tout je suis bien obligé de faire avec.

Toutefois, ce métier cache pas mal de problème, ainsi je ne pouvais pas par conséquent tomber amoureux. Prisonnier de l’amour que je ne pourrais nullement connaitre.

J’eux grande difficulté au bout des siècles à toujours m’exécuter sans vouloir moi également connaitre ce que l’on nomme amour. Dévoré par une passion sans retour, mon cœur avait rapidement chaviré pour un merveilleux homme. Il semblait si beau, si parfait, il menait une vie paisible dans son coin. Je ne pouvais me résoudre à lui faire trouver l’amour car voyant l’avenir qu’il allait avoir avec chacune des filles qu’ils lui était destinés toutes auraient finis par le rendre malheureux. Les mois passaient alors que je passais souvent le plus clair de mon temps à l’observer silencieusement dans le but de pouvoir un jour moi aussi pourvoir aimer. J’aimais réellement cet homme non absolument pas, j’étais simplement aveuglé par l’envie d’aimer moi également.

Ne pouvant accepter cette fin pour lui, ne pouvant me résoudre à voir l’homme qui me donnait envie d’aimer souffrir autant, je fus le premier à m’arracher les ailes, du moins pas physiquement, je descendis sur terre et tout en usant de mes dons je fis tomber sous mon charme l’homme. Mon premier amant. Mon premier amour. Mon premier deuil. Fou de rage, les dieux décidèrent de me faire souffrir le plus possible tuant cet homme sans aucune pitié. Et ne trouvant pas cela assez suffisant ils décidèrent de m’arracher les ailes.

Plusieurs années j’ai erré sur terre sans nulle part où aller lancer mon corps à qui pouvait bien le désirer après tout, je n’avais plus rien à perdre. Mon pouvoirs bridés, mes ailes rompus je ne pouvais espère un jour retrouver la bonne voie. Jusqu’à ce qu’un drôle d’homme vienne à moi pour me demander de venir avec lui. Il avait soit disant une école avec des personnes hors du commun, n’étant pas comme toutes ses personnes. J’étais relativement troublé et perdu mais mon estomac décida à ma place, vivre dans la rue n’était pas facile tous les jours.

J’y garde de très bon souvenir, Ai a été réellement adorable avec moi. Je garde le besoin d’elle et son soutien. Ma petite Ai, a besoin de moi … Ou plutôt j’ai besoin d’elle, horriblement besoin d’elle, ses gifles me manque, sans elle j’ai plus le courage de me tenir droit.  

Personnage provenant de deux forums : Monster Academy & Alrich
Revenir en haut Aller en bas
 
Natia/Korea
Natia/Korea
MESSAGES : 13
INSCRIPTION : 02/02/2020
RÉGION : Ile-de-france
CRÉDITS : Natia/Korea

UNIVERS FÉTICHE : Fantastique
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

http://www.letempsdunrp.com/t3568-natia-korea http://www.letempsdunrp.com/t3572-carnet-d-adresse-rpg#76056
Limace

Carnet d'adresse RPG Empty


Univers Futuriste
les personnages récurents

Park Han Ah
23 ans - Riche - Attiré par les hommes - Étudiant en Politique et économie - Femme devenue grâce aux avancées incroyables en médecine un homme - Des cicatrices sur le torse et de son bas ventre jusque l'intérieure de ses cuisses - Feat. Choi Min Ki
BIO - La famille Park a toujours été une famille respectable et bien vue. Cependant, le jour où Hye In s’est retrouvée enceinte sans être mariée… Cela fit un énorme débat dans la famille. Fallait-il garder l’enfant ? Il faut dire que Hye In n’avait alors que vingt ans et surtout n’était pas sûr de l’identité du père. Autant dire que cela ne faisait pas bon ménage avec les principes un peu vieillots des grands-parents. Par chance, la jeune et future maman pouvait compter sur ses propres parents. Certes, Hye In n’était pas sur du père, mais cet enfant était aussi le sien, pas seulement celui d’un inconnu. Elle ne voyait pas avorter malgré son jeune âge et la future maman avait toujours eu un fort tempérament. Une fois qu’elle avait pris sa décision elle ne revenait jamais en arrière. Ainsi cette nouvelle future maman eut la chance de pouvoir vivre sa grossesse librement et surtout arrêter prématurément ses études pour s’occuper de sa future fille. Oui, vous avez bien lu. Une adorable petite fille allait venir au monde. Rien n’aurait pu faire plus plaisir à Hye In qui savait d’ores et déjà comment appeler sa petite merveille Han Ah. Un prénom occidental qu’elle adorait à la mode coréenne un compromis parfait pour elle.


Malgré le contexte très favorable de la famille de Hye In, il ne faut pas croire qu’elle était le genre de femme à vivre sur les acquis familiaux. Tout en élevant son bébé elle eut certes avec l’aide financière de papa ouvrir sa propre agence pour les idoles à Nagwon. Mais Hye In ne se laissait pas faire, elle était comme ses parents une redoutables femme d’affaire qui arrivait souvent à ses fins.


Han Ah fut élevait par sa mère avec l’idée qu’elle était une véritable princesse, elle obtenait tout ce qu’elle voulait. Oh ! Bien sûr sans jamais quelque effort de sa part. Elle voulait un chiot ? Han Ah devait montrer qu’elle était intelligente et réussir à faire des merveilles au violon. Sa mère lui apprit très vite qu’il fallait se surpasser pour réussir dans la vie. C’est pour cela que très jeune et pour renforcer l’estimer de sa fille, Hye In l’inscrit à des concours de beauté. Elle avait à peine six ans que Han Ah savait parfaitement marcher et parader. Elle fut d’ailleurs souvent récompensée pour son visage de poupée et son élégance incroyable. Han Ah était belle et elle le savait. Pourtant faire les yeux doux ne marchait pas avec tout le monde et surtout pas avec sa mère. À la rigueur ses grands-parents craqués littéralement pour elle avant d’eux-mêmes se faire gronder par Hye In. Sauf ses arrières grands-parents n’eurent aucun gestes affectueux ou regards tendres pour la petite. Elle était une honte pour la famille Park.


Malgré tout, Han Ah n’était pas à plaindre et elle ne se plaignait pas souvent. Elles avaient parfois les doigts en sang à force de jouer pendant de longues heures au violon. Ou encore elle dormait peu entre l’école et les concours… Rien ne pouvait la démotiver ou la rendre malheureuse jusqu’à … La puberté. Ce mot ignoble qui fit changer l’apparence physique de la demoiselle. Certes, elle avait déjà eu l’impression de ne pas être réellement elle, mais de voir une poitrine se former. C’était l’horreur absolue. Âgée à peine de onze ans, sa vie fut un réel calvaire pour elle. Maintenant les garçons la regardaient autrement et ne semblait plus vouloir jouer avec elle comme avant. Ils semblaient ne plus la jouer apte à se « battre » avec eux lors de leur jeu. C’était scandaleux. La raison ? « T’es une fille toi ! » Non… Non, Han Ah n’avait pas été plus fille que cela dans son esprit. Certes, elle savait se mettre en valeur et marcher et prendre soin d’elle, mais tout de même.


Han Ah est vite devenue une experte pour se cacher, pour camoufler ce corps qu’elle assumait de moins en moins. Passant des heures dans la salle de bain à pleurer, elle bandait sa poitrine dans l’espoir de la perdre, de la faire disparaitre. Malgré tous ses efforts, elle restait présente. Par chance, du moins, tout est relatif, car cela était beaucoup trop pour elle. Han Ah n’a jamais eu une poitrine très importante. Ni même très visible lorsqu’elle ne bandait pas cette dernière. Cachait sous un haut assez large, elle arrivait à le cacher. Le seul ennui c’est qu’elle ne savait pas à qui en parler. Et sa mère Hye In n’étant pas au courent du mal être complet de sa fille l’incitait toujours à continuer les concours de beauté. Ah. Une vraie torture surtout lorsqu’il fallait défiler en tenue de plage. Comment assumer ce corps qui n’était celui de ses rêves ?


Tombant en dépression, Han Ah n’osait toujours pas en parler. Mangeant de moins en moins, son corps s’amaigrissait au fur et à mesure. Tolérant un peu plus son corps, Han Ah réussi à cacher encore de nombreuses années à sa famille son mal être. À l’âge de seize ans, Han Ah essaya enfin d’aborder difficilement la question avec sa mère en privé. Ce fut très difficile, mais nécessaire. Si Hye In fini en larmes, ce n’était parce qu’elle avait honte de sa fille, mais honte d’elle-même. N’ayant pas compris le mal être dans lequel était son enfant unique. Cette discussion fut comme une première libération pour Han Ah, qui malgré le fait qu’elle ne s’assumait pas, avait pu faire un premier pas dans la bonne direction.


Son combat était loin d’être terminé, mais elle avait désormais une alliée. Sa mère. Prête à offrir à sa fille tout ce qu’elle désirait pour être heureuse, elles abordèrent le sujet de l’opération. Laisser sa princesse, son bébé, changer de sexe n’était pas évident pour elle. Mais après tout, cela ne changerait que physiquement son enfant et non sa personnalité et qui elle est. Cependant, Han Ah dû promettre d’attendre la fin de la croissance pour envisager une opération. Pleine d’espoir et de rêve, Han Ah reprit progressivement une vie normale et active. Rien ne semblait venir tacher son rêve de bonheur. Du moins, tant qu’elle ne devait pas se confronter à un problème de taille. Aimer des hommes qui aiment les femmes. À chaque fois, ses relations se terminaient mal, très mal. Il n’y a qu’un seul homme qui put voir le corps féminin de Han Ah et cela fini en larmes et hurlements. Cela n’était pas possible. Han Ah n’arrivait pas à supporter l’idée qu’on puisse toucher ce corps affreux. Ce n’était pas la personne qu’elle souhaitait être.


N’acceptant vraiment plus ce corps où Han Ah était coincé, sa mère l’aida à prendre contact avec la New Life Corp pour envisager des opérations chirurgicales. Leur demande fut entendue, mais rapidement toutes les portes se fermèrent à leur passage. Impossible, contre nature, New Life ne pourrait tolérer de prôner l’homosexualité. Impossible pour Han Ah d’envisager d’ici quelques mois à ses dix-huit ans de pouvoir changer de corps. Ou plutôt d’avoir enfin le corps qui lui correspond. Malgré sa bataille d’avocat, rien n’y changeait et la famille Park y perdit une bonne partie de sa fortune. On refusait à Han Ah d’être enfin une personne heureuse et bien dans son corps. Ayant compris qu’Han Ah n’aurait jamais ce qu’elle pouvait grâce à NL, Hye In pris les devants pour trouver à son enfant une option.

Cette fameuse option se trouva de manière illégale dans la ville de Heaven. Certes, cela allait couter énormément d’argent et cela représentait des risques évidents. Han Ah ne douta cependant jamais de sa décision. Devenir enfin l’homme qu’il souhaitait depuis toujours était forcément une bonne solution et méritait bien tous les risques et les souffrances. Partant pour Heaven la petite famille Park disparut pendant 6 long mois. 6 mois long et douloureux mois pour Han Ah. Mais rien ne valait le bonheur qu’il pouvait ressentir et la légèreté dans son cœur. Han Ah avait souffert mais revenir à Nagwon avec son corps et sa carte d’identité indiquant qu’il était un homme. Tout cela méritait bien les sacrifices et les douleurs affreuses. Du moins, Han Ah n’avait presque rien laisser apparaitre malgré son corps qui lui en faisait baver pour lui faire autant de mal. Mais à présent ce corps était son allié. Si Han Ah avait changer physiquement, il était impossible de changer de nom. Après tout, c’était ainsi que sa mère avait choisi de l’appeler et cela lui convenait parfaitement de répondre à ce prénom.


Trois ans plus tard, le jeune homme vivait pleinement sa vie. Sa joie de vivre remplissait de bonheur sa famille, malgré ses arrières grands-parents qui ne pouvaient vraiment plus le voir, mais avec un peu de chance le prochain hiver leur sera fatal… Han Ah n’a jamais ressenti le besoin de se cacher. Il assumait parfaitement qui il était et il ne manquait pas de le faire remarquer et provoquer. Oh, bien sûr, il ne se fait pas que des amis, mais il n’avait pas peur de souffrir. La souffrance physique et mentale, il se l’était lui-même infligeait tant de fois que cela n’était pas une horreur pour lui. Ainsi avoir des détracteurs et se faire insulter notamment sur les réseaux sociaux ne lui faisait pas peur. Personne ne pourrait l’empêcher de revendiquer qui il était. Et puis être le centre d’intérêt mine de rien grâce aux concours de beauté, il en avait l’habitude. Et il adorait ça. Son seul véritable ennemi était NL. C’est peut-être pour cela qu’il a rejoint depuis peu les ARMY. Cela allait lui permettre, du moins il l’espère, de se venger.

Personnage provenant du forum : New Life
Revenir en haut Aller en bas
 
Natia/Korea
Natia/Korea
MESSAGES : 13
INSCRIPTION : 02/02/2020
RÉGION : Ile-de-france
CRÉDITS : Natia/Korea

UNIVERS FÉTICHE : Fantastique
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

http://www.letempsdunrp.com/t3568-natia-korea http://www.letempsdunrp.com/t3572-carnet-d-adresse-rpg#76056
Limace

Carnet d'adresse RPG Empty


Univers Harry Potter
les personnages récurents

Ilyès Whelan
16 ans - 6ème année à Poudlard - Serpentard - Bisexuel - Accro à la cigarette moldue - Feat. Diego Barrueco
BIO - Et ici tu fais du blabla pour décrire ton personnage, à quel point il est cool et tout ça quoi.


Bèryl Jones
17 ans - 7ème année à Poudlard - Gryffondor - Hétérosexuel - Batteur dans l'équipe de Quidditch - Feat. Francisco Lachowski
BIO - Et ici tu fais du blabla pour décrire ton personnage, à quel point il est cool et tout ça quoi.


Aurèl Llewellyn
16 ans - Cracmol - Vendeuse dans la boutique Honeydukes - Bisexuelle - Feat Daria Sidorchuk
BIO - Et ici tu fais du blabla pour décrire ton personnage, à quel point il est cool et tout ça quoi.
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Carnet d'adresse RPG Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Carnet d'adresse RPG
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Plan de la ville :: Ma petite vie de rpgiste :: Mes personnages-
Sauter vers: