Partagez
 
 
 

 The Whisper in the Storm | ft. CelestialThunder

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
Miss_Karma
Miss_Karma
MESSAGES : 35
INSCRIPTION : 11/10/2019
RÉGION : Québec
CRÉDITS : Pinterest

UNIVERS FÉTICHE : Harry Potter
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

http://www.letempsdunrp.com/t3369-bella-ciao-ciao-ciao#71735
Limace

The Whisper in the Storm | ft. CelestialThunder Empty

The Whisper in the Storm
Mise en situation

   
La Haye, Hiver 1515
 Après la mystérieuse disparition de son sire, Pandora, une jeune vampire, est laissée à elle-même. Uniquement guidée par son instinct, elle erre dans les rues de La Haye, fragile prédatrice complètement dépourvue. Jusqu’à ce qu’elle croise le chemin de Dagmar.
Revenir en haut Aller en bas
 
Miss_Karma
Miss_Karma
MESSAGES : 35
INSCRIPTION : 11/10/2019
RÉGION : Québec
CRÉDITS : Pinterest

UNIVERS FÉTICHE : Harry Potter
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

http://www.letempsdunrp.com/t3369-bella-ciao-ciao-ciao#71735
Limace

The Whisper in the Storm | ft. CelestialThunder Empty


Pandora
J'ai 35 ans et je vis à La Haye, Hollande. Dans la vie, je suis perdue et je m'en sors très mal. Sinon, grâce à ma malchance, je suis mariée (je crois?) et je ne sais pas comment je le vis.







Holland Roden
Son âge? Quelle importance? Son nom? En avait-elle seulement eu un, jadis? Sa voix était devenue rauque et gutturale.  Avait-elle seulement déjà été… humaine?

Parfois, son passé lui revenait par bribes. Les robes aux couleurs chatoyantes ornées de clinquant, les coiffures coquettes, les bijoux scintillants… Avait-elle seulement déjà été cette princesse de Naples si convoitée, courtisée par les hommes les plus puissants de son époque? Avait-elle seulement déjà porté cette soie miroitante, ces fourrures soyeuses? Était-ce de cela que ces oripeaux si fins qu’elle en grelottait étaient l’épave?

Dans son état de semi-conscience, les sons lui semblaient confus, dissonants, lointains. La lumière du jour l’éblouissait d’une froide violence. Elle ne sortait plus que la nuit, ombre parmi les ombres, silhouette onduleuse, mais famélique, autrefois si gracieuse et élégante.

Les rues de La Haye étaient à la fois une prison et son terrain de chasse. Tapie dans l’ombre, elle guettait en inspirant profondément, ses narines se remplissant de l’odeur alléchante et capiteuse de sa proie. Elle n’avait qu’une certitude : il lui fallait plonger ses crocs dans le cou distendu de sa victime. C’était viscéral, instinctif. Plus rien ne comptait. Elle avait une envie folle de ce puissant goût de fer, il lui fallait absolument s’abreuver de sang, ce précieux liquide carmin qui était devenu à ses yeux la quintessence de la gastronomie.

Pire : elle était devenue accro.

Son sourire se fit carnassier. À table! Il était l’heure de dévorer sa proie.
Revenir en haut Aller en bas
 
CelestialThunder
CelestialThunder
MESSAGES : 18
INSCRIPTION : 11/10/2019
CRÉDITS : CelestialThunder

UNIVERS FÉTICHE : Fantastique/ Harry Potter
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Limace

The Whisper in the Storm | ft. CelestialThunder Empty


Dagmar
Mortensen

Je suis née en 826 ap JC et je vis à La Haye, Pays Bas. Dans cette vie, je suis Rosina Van Deck et je m'en sors très très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis mariée et je le vis bien.

[color:dafb= #6e5423]



Emilia Clarke :copyright: CelestialThunder



Dans la ruelle en face de la boutique où Dagmar se trouvait, une agression était en cours. La norvégienne le remarqua par le mouvement chaotique dans l'obscurité. Ce qui pour la jeune femme qui assistait à la scène, depuis le confort de l'atelier du drapier où l'on était occupé à lui montrer les soies les plus fines et les taffetas les plus délicats était une aubaine inespérée.

Dagmar aurait pu intervenir à temps. Elle aurait pu. Mais non. Pourtant l'agresseur , une femme pouvait être facilement défaite. Elle n'avait aucune garde, se pensait seule et discrète. Si en cette nuit hivernale de 1515, elle n'avait pas eu ce statut de riche épouse, elle aurait pu ouvrir la fenêtre, se jeter dans la rue depuis le premier étage, dégainer son épée et terrasser sans verser la moindre goutte de sueur la femme. Consciente qu'elle devait tout de même écourter son passage dans la boutique, elle soupira, une soie couleur garance entre ses mains fines et déclara qu'elle devait réfléchir, qu'elle reviendrait le lendemain mais que ça l'arrangerait beaucoup si l'on pouvait lui mettre un ou deux rouleaux de côté en attendant.

Quand elle fût sortie de l'échoppe, elle se plaça de manière à bloquer totalement l'issue de l'impasse.

"Le connaissant je suis certaine qu'il ne l'avait pas volé.  Mais à ta place, j'éviterai d'être aussi discrète qu'une fanfare dans un cimetière."

Dagmar connaissait bien la victime de l'agression. Une immonde petite merde humaine qui avait la malchance d'être son beau frère. Un homme qu'elle n'avait jamais apprécié et qui à présent qu'il était bon pour aller servir de repas à la vermine qui fertilisait la terre. Elle ne l'avait jamais apprécié parce qu'il dépassait toujours les limites qu'elle s'acharnait à lui fixer. Par exemple, il se servait de son statut de "beau frère" pour vouloir lui servir de "chevalier servant" quand son mari devait s'absenter. Et Dagmar souffrant d'une terrible affliction qui l'empêchait de profiter du soleil sans souffrir d'horribles maux de tête devait à tout prix être protégée de tout et n'importe quoi. Sauf que ce chevalier servant se trouvait en fait être un connard fini qui se sentait obligé de maintenir un contact physique constant et particulièrement déplaisant. Dagmar avait beau se plaindre constamment de lui, toutes les tentatives diplomatiques pour le sortir de son champs de vision s'étaient soldées par des échecs critiques.

Alors non, elle n'avait pas prévu de le tuer maintenant ou dans les jours à venir... Elle aurait attendu une partie de chasse au flambeau pour s'occuper de ce porc. Mais puisque c'était fait, elle devrait se préparer à verser des larmes de crocodile pendant des semaines et à éponger les torrents de larmes de son époux. l'affaire de quelques mois et ensuite leurs vies pourraient reprendre leur court. Avec un peu de chance la soie qu'elle était sur le point d'acheter ne serait même pas défraichie! Pour le moment,  son véritable problème avec l'opinion publique concernait les circonstances de la mort de l'autre connard. Comment allait elle pouvoir justifier ce décès alors qu'il l'accompagnait?

Mais son problème le plus urgent, c'était une vampire qui menaçait sa propre position. Désarmée mais pas sans défense, Dagmar se préparait à se faire attaquer. Soit cette vampire était très jeune, soit totalement inconsciente du danger qu'elle courait à s'attaquer à des sorciers.
Revenir en haut Aller en bas
 
Miss_Karma
Miss_Karma
MESSAGES : 35
INSCRIPTION : 11/10/2019
RÉGION : Québec
CRÉDITS : Pinterest

UNIVERS FÉTICHE : Harry Potter
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

http://www.letempsdunrp.com/t3369-bella-ciao-ciao-ciao#71735
Limace

The Whisper in the Storm | ft. CelestialThunder Empty


Pandora
J'ai 35 ans et je vis à La Haye, Hollande. Dans la vie, je suis perdue et je m'en sors très mal. Sinon, grâce à ma malchance, je suis mariée (je crois?) et je ne sais pas comment je le vis.







Holland Roden:copyright:CelestialThunder
Les canines acérées de la prédatrice s’enfoncèrent dans la chair de sa victime jusqu’à percer la carotide. Le sang chaud gicla en abondance. Quel festin! L’homme n’avait rien vu venir et avec la vitesse à laquelle le sang s’écoulait, il fut bien vite trop faible pour continuer à se débattre. La créature s’abreuvait goulument, comme si elle n’avait rien avalé depuis des jours, mais c’était le sang maudit de l’homme qui exerçait son pouvoir occulte. La prédatrice était autant une victime que sa proie.

Le débit ralentissait à vue d’oeil, mais elle continuait à boire le liquide carmin. Ses longues mèches sales et emmêlées masquaient son visage d’une pâleur cadavérique, si pâle qu’il luisait presque dans l’obscurité. La prédatrice redressa subitement la tête en poussant un grognement animal, le sang chaud de sa victime coulant le long de son menton, dans son cou. Quelqu’un venait de l’interrompre.

Quelqu’un… s’adressait à elle?

À quand remontait la dernière fois où on lui avait adressé la parole? Depuis que l’homme qui insistait pour qu’elle l’appelle son sire avait disparu, elle s’était retrouvée seule au monde. Elle ne comprenait pas un mot de ce que la dame venait de lui dire (son sire n’avait pas cru bon lui apprendre à parler hollandais), mais le ton ne paraissait ni méprisant, ni vindicatif. Alors, elle resta plantée l’eau à l’observer, prête à bondir au moindre geste agressif.
Revenir en haut Aller en bas
 
CelestialThunder
CelestialThunder
MESSAGES : 18
INSCRIPTION : 11/10/2019
CRÉDITS : CelestialThunder

UNIVERS FÉTICHE : Fantastique/ Harry Potter
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Limace

The Whisper in the Storm | ft. CelestialThunder Empty


Dagmar
Mortensen

Je suis née en 826 ap JC et je vis à La Haye, Pays Bas. Dans cette vie, je suis Rosina Van Deck et je m'en sors très très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis mariée et je le vis bien.

[color:c966= #6e5423]



Emilia Clarke :copyright: CelestialThunder




En l'observant un peu mieux elle pu se rendre compte d'à quel point l'autre était sale. Dagmar n'avait pas vu un tel état de saleté depuis l'Angleterre du dixième siècle. Cachant son dégout et son nez dans le col en fourrure de son manteau... elle se demandait pourquoi on ne lui répondait pas
Et la femme toute sale la regardait d'un air idiot. Elle comprenait pas le néerlandais?

Oh merde?

"Norsk? Dansk? English? Italiano? Français? "

Pitié pas le français. Son niveau de français se résumait à "m'approche pas avec ce fromage" et "poussez vous, merciiii". Fallait dire que le français, elle lui foutait plus sur la tronche qu'elle ne taillait le bout de gras avec.
L'inconnue réagit au mot Italiano. Pour en être certaine la norvégienne le répétè. Oh le soulagement!!!

"Faut qu'on parte avant d'être vues avec le corps."

Autant Dagmar pourrait s'en sortir facilement en hurlant et en jouant les demoiselles en détresse affolées. Après tout, c'est son beau frère qui est étendu sur le sol. Mais puisqu'elle avait un potentiel problème de longue durée sur les bras... Alors elle ponctua sa phrase d'un petit mouvement de tête.

Maintenant, il leur fallait se trouver un endroit tranquille. Déjà pour que Dagmar puisse envoyer l'inconnue se laver. Pour le moment, il était impensable pour la nordique d'être vue avec elle et que l'on pense qu'elles se connaissent.

Mais surtout, beaucoup de choses devaient être mises à plat. Elles ne pouvaient pas discuter de leur nature en pleine rue. Même en pleine nuit.
Revenir en haut Aller en bas
 
Miss_Karma
Miss_Karma
MESSAGES : 35
INSCRIPTION : 11/10/2019
RÉGION : Québec
CRÉDITS : Pinterest

UNIVERS FÉTICHE : Harry Potter
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

http://www.letempsdunrp.com/t3369-bella-ciao-ciao-ciao#71735
Limace

The Whisper in the Storm | ft. CelestialThunder Empty


Pandora
J'ai 35 ans et je vis à La Haye, Hollande. Dans la vie, je suis perdue et je m'en sors très mal. Sinon, grâce à ma malchance, je suis mariée (je crois?) et je ne sais pas comment je le vis.







Holland Roden:copyright:CelestialThunder
Ce n’était qu’un mot, mais il détenait la clé de son humanité. La prédatrice se détendit momentanément. Cette dame qui l’observait derrière son col de fourrure parlait italien! Et même français! Ses lèvres rougies par le sang tressaillirent et s’étirèrent dans une maladroite tentative de sourire. Puis elle acquiesça vivement. Quand la dame répéta « Italiano », la créature commençait déjà à retrouver un peu d’humanité. Suffisamment du moins pour qu’elle ait le réflexe de se racler la gorge et répondre :

« Napulitano! Sì! »

Le son de sa voix éraillée la surprit. Et dire qu’à peine dix ans plus tôt, elle chantait encore d’une voix allègre et harmonieuse à la cour de France, tournoyant dans ses robes aux riches étoffes au bras de son mari, entre deux grossesses difficiles… D’instinct, elle plaça sa main nue sur son ventre désormais stérile pour l’éternité. Qu’étaient devenus ses enfants, ceux qui avaient survécu à la prime enfance? Le petit François et Catherine, et même le grand François, le bâtard de son mari pour qui elle s’était prise d’affection, elle qui avait eu tant de mal à enfanter?

Puis, elle le vit : l’homme étendu sur le sol. Elle avait bu tellement de son sang qu’il avait sombré dans l’inconscience. Sa peau était devenue encore plus pâle que la sienne et avait pris une teinte bleutée qui ne laissait planer aucun doute sur l’issue fatale. Elle plaqua ses mains sur sa bouche en réprimant un hoquet de surprise, alors qu’elle se laissait entraîner par la dame. Dans un état second, elle bredouillait un mélange confus de français, d’aragonais et de napolitain.

Quelque part dans son esprit confus, une voix hideuse lui susurrait qu’elle n’en était pas à sa première victime. Et que ce ne serait certainement pas sa dernière. Cette réalisation l’horrifia tant que ses jambes cédèrent et elle s’effondra en sanglots.

Seigneur, qu’était devenue la délicate princesse étrangère?
Revenir en haut Aller en bas
 
CelestialThunder
CelestialThunder
MESSAGES : 18
INSCRIPTION : 11/10/2019
CRÉDITS : CelestialThunder

UNIVERS FÉTICHE : Fantastique/ Harry Potter
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Limace

The Whisper in the Storm | ft. CelestialThunder Empty


Dagmar
Mortensen

Je suis née en 826 ap JC et je vis à La Haye, Pays Bas. Dans cette vie, je suis Rosina Van Deck et je m'en sors très très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis mariée et je le vis bien.

[color:fd0a= #6e5423]



Emilia Clarke :copyright: CelestialThunder


Même si le Napolitain n'éait pas le dialecte que Dagmar lmaitrisait le mieux, elle fut au moins contente d'une chose: l'inconnue se laissa entrainer sans opposer la moindre résistance et la guider dans les rues de la Haye vers un endroit sûr: une vieille maison que la norvégienne savait vide depuis quelques semaines: les propriétaires faisaient partie de ses amis et ils ne seraient pas en ville pour au moins trois semaines. En arrivant, Dagmar aurait bien voulu décréter immédiatement que c'était l'heure du bain, mais elle dû affronter... des larmes... Et malheureusement pour l'inconnue, Dagmar n'était pas très douée pour gérer les pleurs.

"T'as pas fait expres. T'as pas à t'en vouloir comme ça. je t'assure, c'est vraiment pas grave."

Dagmar lui parlait si doucement que sa voix se brisait sur son souffle. Elle avait dû s'approcher et s'accroupir pour être à son niveau. Bon... "pas grave" c'est relatif, hein... mais considérant qu'on parlait d'un gros porc, c'était pas très... répréhensif. Seulement, pleurer une victime à ce point... Il fallait qu'elle lui pose la question, seulement peut être pas directement. Si l'inconnue ne savait pas qu'elle était un vampire, il allait être délicat de lui expliquer.  Dagmar attendit que l'inconnue ait terminé de pleurer avant de commencer à lui poser des questions.

"Dis, tu sais ce qui t'es arrivé?"

Les larmes avaient lavé une partie de la saleté sur son visage et plus elle se frottait, plus la saleté se mêlait au sang. Dagmar lui donna un mouchoir pour qu'elle puisse éponger ses larmes de manière plus efficace.

Je vais faire du feu et te préparer de l'eau pour un bain. En attendant, tu peux monter au premier pour te trouver des vêtements dans la chambre de droite. ça te fera pas de mal.

Dagmar ne se moquait pas. L'inconnue se sentirait mieux une fois débarrassée du sang, de la crasse. Rien de tel qu'un bain pour purifier corps et esprit. Elle n'attendit pas que l'inconnue disparaisse dans les escaliers pour commencer à faire du feu.
Revenir en haut Aller en bas
 
Miss_Karma
Miss_Karma
MESSAGES : 35
INSCRIPTION : 11/10/2019
RÉGION : Québec
CRÉDITS : Pinterest

UNIVERS FÉTICHE : Harry Potter
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

http://www.letempsdunrp.com/t3369-bella-ciao-ciao-ciao#71735
Limace

The Whisper in the Storm | ft. CelestialThunder Empty


Pandora
J'ai 35 ans et je vis à La Haye, Hollande. Dans la vie, je suis perdue et je m'en sors très mal. Sinon, grâce à ma malchance, je suis mariée (je crois?) et je ne sais pas comment je le vis.







Holland Roden:copyright:CelestialThunder
Quand l’inconnue tenta de réconforter, la femme en pleurs - Charlotte, elle s’appelait Charlotte. Mais elle n’était plus digne de porter ce prénom.- ne fit que sangloter de plus belle. Elle avait l’impression d’émerger d’un horrible cauchemar, mais ce qu’elle percevait lui paraissait étrange, comme si elle n’était pas encore totalement réveillée. Mais ses pieds qui l’élançaient en se réchauffant lui rappelaient cruellement que c’était bien sa nouvelle réalité.

Les sanglots finirent par s’atténuer, alors que le regard de la femme se perdait dans les détails de la pièce où elle se trouvait. Elle réagit à peine quand la dame lui adressa de nouveau la parole.

Ce qui lui était arrivé? Bonne question… La femme fronça les sourcils en s’efforçant de rassembler ses souvenirs. Mais elle aurait tout aussi bien pu essayer de ramasser de l’eau avec ses doigts bien écartés qu’elle aurait obtenu le même succès.

« Je… c’est… flou… Je…» Elle se souvenait de la douleur des contractions. Il y avait tellement de sang… l’accouchement lui avait semblé interminable. «… suis morte… je crois?» Non! Impossible! Il ne fallait pas en plus ajouter le blasphème à la liste de ses péchés. « J’étais mourante...» Et le bébé? Avait-il survécu? « Non… Charlotte est morte… moi, je ne sais pas…» Elle vivait, mais elle avait l’impression que c’était une demi-vie, qu’elle était maudite désormais.

«Il y avait cet homme. Jamais il ne me donnait à manger. Il disait que je ne pouvais pas, que je serais malade. Il me donnait juste à boire… Il voulait que je l’appelle Sire.» Et il l’appelait Sale chienne. Il la battait, la violait, la maltraitait… Mais les blessures disparaissaient toujours, peu importe leur gravité. Elle se recroquevilla alors qu’elle avait l’impression de sentir à nouveau la douleur sur son visage, dans ses côtes, au creux de son ventre. « Il a disparu. Je suis toute seule… »

Les souvenirs des mois qui avaient suivi la disparition de son sire lui paraissaient plus confus encore que ceux du reste de sa vie. Elle se souvenait s’être brûlée en sortant alors que le soleil brillait dehors; elle s’était empressée de se mettre à l’abri. Elle avait essayé de manger, mais elle avait vomi tout ce qu’elle avait avalé. Quelqu’un avait fini par la trouver. C’était le bras droit de son Sire. C’était lui parfois qui lui apportait à boire. Il s’était entaillé le bras et lui avait demandé de boire. Mais c’était du sang de sorcier, et ni lui, ni elle ne savait les terribles conséquences que cela amènerait.

Il l’avait payé de sa vie. Elle était devenue cette prédatrice de l’ombre à partir de ce jour-là.

L’inconnue ne réagit pas tout de suite à toutes ses révélations, l’invitant plutôt à aller prendre un bain et à se changer, deux choses dont elle avait cruellement besoin en cet instant précis. Elle choisit donc une robe en laine de couleur sobre, des jupes et des chaussettes pour avoir bien chaud.

Quand elle redescendit, elle s’assit sur le bout d’une chaise en observant la dame. À en juger par la qualité du tissu de la robe qu’elle portait, elle devait être une femme fortunée. Une noble peut-être, ou une bourgeoise… Elle voulut la remercier, mais avec toutes les questions qui se bousculaient dans sa tête, une seule, partielle, traversa ses lèvres.

« Vous aussi, vous...» Mais elle s’interrompit, horrifiée par son audace. Comment pouvait-elle seulement imaginer associer cette dame si gracieuse au monstre qu’elle-même était devenu? « Pardon…, » s’empressa-t-elle d’ajouter dans un murmure.
Revenir en haut Aller en bas
 
CelestialThunder
CelestialThunder
MESSAGES : 18
INSCRIPTION : 11/10/2019
CRÉDITS : CelestialThunder

UNIVERS FÉTICHE : Fantastique/ Harry Potter
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Limace

The Whisper in the Storm | ft. CelestialThunder Empty


Dagmar
Mortensen

Je suis née en 826 ap JC et je vis à La Haye, Pays Bas. Dans cette vie, je suis Rosina Van Deck et je m'en sors très très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis mariée et je le vis bien.

[color:22bc= #6e5423]



Emilia Clarke :copyright: CelestialThunder


En écoutant le récit de l'Inconnue, Dagmar s'affairait, elle faisait du feu depuis des siècles qu'elle n'avait pas à réfléchir pour transformer quelques bûches en un brasier ronflant sans utiliser la moindre aide venant d'un briquet. Elle profita d'être à genoux, face à la cheminée pour ne rien montrer de son expression faciale.
Un Sire disparu...
Oh le con.
Dagmar l'avait bien connu, lui aussi. Il n'était pas plus fréquentable, si ce n'est moins que son beau frère. Le Sire et Dagmar se connaissaient depuis quoi? Une centaine d'années. Il avait tenté de la lui faire à l'envers sur une bataille dans les Alpes. Elle lui avait filé une raclée monumentale et s'ils s'étaient recroisé dans une animosité palpable, jamais avant ce soir là, quelques semaines auparavant, il ne lui avait donné d'occasion et de raison de le tuer. Elle l'avait décapité comme on décapite une bougie, s'attirant de facto les grâces des prostituées des bas quartiers.  mais sur le coup, elle n'avait pas comprit pourquoi il avait rit, la tête maintenue en arrière, que s'il mourrait ce soir, son sang prendrait le relai. Ce qu'elle avait prit pour une menace en l'air se manifestait devant elle.
Malgré tout, Dagmar avait l'impression que si elle venait en effet de se retrouver avec un Infant (ce dont elle n'a jamais voulu) sur les bras, être avec la norvégienne serait bénéfique pour l'Inconnue. Quand cette dernière revint avec des vêtements propres, un bassin pour le bain avait été disposé devant la cheminée, on pouvait voir que de l'eau froide y avait été versé et que dans les flammes, plusieurs pierres volcaniques chauffaient dans l'attente d'être plongées dans l'eau pour la chauffer. Dagmar finissait d'installer un drap épais pour protéger l'inconnue du contact direct avec le bois du baquet.

"Non, ne t'excuse pas. Je suis comme toi. Depuis plus longtemps."

Depuis si longtemps que le temps ne semblait même plus s'écouler normalement. Tout glissait sur sa chair blasée. Ni les batailles, ni les années ne laissaient de marques. Il n'y avait que les souvenirs qui le pouvaient. Dagmar sourit avec douceur. Le plus dur, c'est les premières années.

"Tu n'as plus à avoir peur. Je vais te dire tout ce que tu dois savoir."

Les pierres étaient prêtes à présent. La norvégienne les retira du feu et les plongea dans l'eau. Elle vérifia la température du bain et la corrigea avec un peu d'eau froide.
Dagmar se tira une chaise jusque la baignoire, assez proche pour profiter du feu, assez loin pour ne pas jouer les voyeuses. Elle se retourna même pour la laisser s'installer dans l'eau.

je ne sais pas ce qu'on t'as déjà dit alors je vais tout reprendre depuis le début. Nous ne sommes plus humaines. Nos cœur continuent à battre, notre peau reste chaude, mais il nous faut nous nourrir du sang des humains pour continuer d'exister. Nous sommes des vampires.
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


The Whisper in the Storm | ft. CelestialThunder Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
The Whisper in the Storm | ft. CelestialThunder
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Final Storm [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers fantasy :: Surnaturel-
Sauter vers: