Partagez
 
 
 

 nobody is perfect w/ art3mis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
ALLES
ALLES
Féminin MESSAGES : 2263
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 22
RÉGION : Bourgogne
CRÉDITS : giphy

UNIVERS FÉTICHE : Réel mais je ne suis pas fermée à tester d'autres choses.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

http://www.letempsdunrp.com/t2044-mm-celui-qui-voulait-etre-pere-sans-reponse
vanellope

nobody is perfect w/ art3mis Empty

Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
Aaron se sent seul, il désespère de trouver l'homme de sa vie. Alors, après avoir hérité d'un membre de sa famille décédé, il va tenter l'aventure et se fabriquer l'homme parfait. Tout marche bien les premiers jours. Même trop bien. Car petit à petit, Aaron va se rendre compte qu'un homme parfait, bah c'est hyper chiant. Il va essayer de pimenter les choses, de provoquer des disputes, mais l'autre est programmé pour apaiser les choses et ne rien faire pour provoquer du tort ! Parce qu'évidemment, Aaron n'a pas pensé à lui donner de défauts, ne se rendant pas compte que c'est ce qui rend parfois les choses délicieuses et les gens attachants.
Petit à petit, il va se mettre en tête de lui apprendre à être imparfait, en persévérant, en lui montrant les choses, lui faisant alors découvrir de nouvelles sensations.

Contexte provenant de cette recherche
Revenir en haut Aller en bas
 
ALLES
ALLES
Féminin MESSAGES : 2263
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 22
RÉGION : Bourgogne
CRÉDITS : giphy

UNIVERS FÉTICHE : Réel mais je ne suis pas fermée à tester d'autres choses.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

http://www.letempsdunrp.com/t2044-mm-celui-qui-voulait-etre-pere-sans-reponse
vanellope

nobody is perfect w/ art3mis Empty


Aaron Ockfield
J'ai 22 ans et je vis à New-York, USA. Dans la vie, je suis étudiant en art et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire alors je me suis acheté l'homme parfait.



noah centineo :copyright:️ faith


C’était le jour J. Ron était un peu anxieux de rencontrer la “personne” qui partagerait sa vie. Si ce mot pourtant courant est entre guillemet, c’est parce qu’il n’allait pas vraiment rencontrer un être humain. Voire même pas du tout. Il s’était acheté un robot, comme c’était la mode du moment. Mode à laquelle il avait longtemps résisté, notamment parce qu’il n’en avait pas les moyens. Lui, petit étudiant, il ne pouvait pas se permettre de trouver l’amour pour des milliers de dollars. Parce que c’était bien d’amour dont il s’agissait. Au début ça avait paru bizarre au monde. Comment aimer un robot. Mais ils étaient si réalistes, si parfaits, qu’ils avaient séduit quiconque osait douter de leur capacité à rendre heureux. Les pubs faisaient sourire. Faisaient rêver. Alors comment avait-il fait pour s’offrir cette petite merveille ? Un héritage. Oh non, ne soyez pas tristes, c’était un vieil oncle qu’il ne connaissait pratiquement pas. Il avait été à l’enterrement pour une question de politesse, surtout après l’héritage copieux qu’il avait reçu. Et il n’avait pas tout de suite su quoi faire de cet argent. Finalement, il avait craqué. Il avait revu la pub et il avait passé commande.

C’était aujourd’hui qu’il allait découvrir son robot. Des robots capables d’émotion. Qui pouvaient même en apprendre des nouvelles, au fur et à mesure de ce qu’ils vivaient. Mais en général, puisqu’ils étaient parfaits, ils n’avaient pas besoin d’apprendre. Ils étaient déjà opérationnels. Il avait longtemps réfléchi à ce qu’était l’homme parfait. Un homme attentionné, qui n’hésitait pas à le défendre en cas de problème, un peu jaloux parce que c’était mignon, doué en cuisine, qui aimait les jeux vidéos. Enfin, la liste était un peu longue. Et il n’y avait aucun défaut (mis à part la jalousie) dans cette liste. Ce qu’il ne savait pas, c’était que ce serait bien ça le problème, il oubliait les défauts. Il fallait des défauts.

Plus il approchait de la boutique, plus il était anxieux. Et si son robot ne lui plaisait pas ? S’il ne marchait pas ? Ils allaient faire les dernières retouches. Il entra dans la boutique et se présenta au vendeur. Ce dernier le guida donc jusqu’à son robot en lui vantant tous ses mérites. En lui disant qu’il faisait un bon investissement, ce genre d’argument de vente. Quand il arriva devant le robot, ce fut le coup de coeur direct. Physiquement, c’était exactement ce à quoi il avait pensé, aucune modification à faire. « Je vais l’allumer et je vous laisserais discuter un peu. Ensuite, si vous voyez quelque chose à changer, n’hésitez pas, ça ne changera pas le coût. » Le vendeur alluma donc le robot et les laissa comme prévu faire connaissance.
Aaron ne sut pas vraiment comment aborder la conversation. Il se contenta d’un mouvement de main et d’un petit « Bonjour… Moi c’est Aaron… » assez timide. Il ne l’était pas en général, mais la situation n’aidait pas à se sentir à l’aise.

Revenir en haut Aller en bas
 
art3mis
art3mis
Féminin MESSAGES : 512
INSCRIPTION : 10/06/2018
ÂGE : 17
RÉGION : île de france
CRÉDITS : seticon (av)

UNIVERS FÉTICHE : en général, réel, après, j’ai rien contre une touche de magie
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Pigeon

nobody is perfect w/ art3mis Empty


Nico Peterson
J'ai physiquement 24 ans et je vis à New-York, USA. Dans la vie, je suis un robot et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en apprentissage car j’ai été créé pour être l’homme parfait d’une personne..




israel broussard :copyright:️ doomday
NT TEC est une entreprise spécialisée dans les nouvelles technologies de tout genre. Elle possède plusieurs branches et est présente dans toutes les grandes villes. Elle est totalement connu pour sa fabrication de robot en tout genre. Ménager, de compagnie, les possibilités sont infinies. Avec l’apparition d’intelligence artificielle de plus en plus avancée et la possibilité d’intégrer des émotions dans une machine, un nouveau produit est apparu sur le marché avec la promesse d’être le compagnon de vie parfait. Il en existe partout des boutiques comme celle ci, au design épuré qui contiennent des mannequins.

Ils ressemblent à de véritables êtres humains à l’extérieur. La peau, les cheveux, l’attitude, s’en est troublant. À l’intérieur, c’est tout un mécanisme complexe de capteurs sensoriels, de simulation, de sorte que même lorsqu’un robot est gêné, il puisse rougir.

L’avantage non négligeable avec ces machines, c’est qu’elles suivent leur programme à la lettre. Elles ne vivent que par ça, elles ne vivent que pour servir, accompagner l’acheteur selon ses souhaits. Une personne parfaite disponible en permanence, enfin ça, c’est si on y met le prix. Car la technologie et cette technologie là en particulier a bien entendu un prix et pas des moindres. Peu de gens sont prêts à mettre autant dans un robot capable d’émotions, et pourtant, il en existe.

Nico est un de ces robots, créé, programmé pour une de ces personnes. Il ne vivait pas encore, pour l’instant, il était juste assis, les yeux fermés, raccordé à une prise, à la base de la nuque, comme s’il dormait. Ces robots n’étant pas humain, ils ne possèdent pas les mêmes besoins que ces derniers. Pas besoin de dormir, de manger, ou de boire, ils ne peuvent tomber malade, ne peuvent vieillir à moins d’une mise à jour, ne peuvent donc mourir. C’est presque flippant quand on y pense.

Il y avait beaucoup de lumière, c’est la première chose qu’il remarqua. Beaucoup de lumière et un jeune homme devant lui. Il fallait le temps que sa mémoire interne s’active, qu’il remette les choses à leur place. Intuitivement, il lui sourit. Jusqu’à ce qu’il comprenne, qui était le jeune homme devant lui. Aaron, c’était lui qui avait concocté son programme, lui la raison de sa venue au monde. Bonjour, je m’appelle Nico, je suis ton compagnon. Les mots sortaient tout seul de sa bouche. Entendre sa propre voix était quelque chose d’assez étrange. Il consulta ses fichiers internes, il savait que c’était un genre de visite de contrôle alors il continua. Si tu as une question, n'hésite pas, je suis la pour t’éclairer ! C’était inné chez lui, cette bienveillance, cette gentillesse, ce sourire. Sinon, tu peux me parler de toi, j’aimerais beaucoup faire ta connaissance. Quelque part, il le connaissait déjà très bien, mais c’était le protocole, ça faisait parti du processus de rencontre.


❝#fangirl❞
   
   (c)Allison
Revenir en haut Aller en bas
 
ALLES
ALLES
Féminin MESSAGES : 2263
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 22
RÉGION : Bourgogne
CRÉDITS : giphy

UNIVERS FÉTICHE : Réel mais je ne suis pas fermée à tester d'autres choses.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

http://www.letempsdunrp.com/t2044-mm-celui-qui-voulait-etre-pere-sans-reponse
vanellope

nobody is perfect w/ art3mis Empty


Aaron Ockfield
J'ai 22 ans et je vis à New-York, USA. Dans la vie, je suis étudiant en art et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire alors je me suis acheté l'homme parfait.




noah centineo :copyright:️ faith


C’était à la fois très flippant et très excitant de rencontrer son robot. Il avait peur d’avoir mal investi son argent, d’avoir fait une connerie. Sans maman et papa pour le guider, ç’avait été compliqué de prendre la décision. Mais en même temps, il n’aurait jamais assumé dire ça à ses parents hey, je trouve pas l’amour du coup je l’achète. Non, clairement pas. Il ne l’avait même pas dit à ses amis, d’ailleurs. Est-ce que le fameux Nico parviendrait à faire l’illusion ? Est-ce que les gens se rendraient compte que c’est un robot ? Aaron n’en avait pas cotoyé, il ne savait pas à quel point ils étaient réalistes ou non. S’ils parlaient de façon mécanique, s’ils avaient des freeze ou des bugs. Il ne savait rien de ça. Mais à ce prix-là, ça devait être plus que réaliste non ? Alors il espérait que ça passerait inaperçu. Parce qu’il avait peut-être un peu honte d’en être arrivé là. C’était un peu… Comme aller voir une prostituée. En fait il ne savait pas dire lequel des deux était le plus honteux.
Pourtant, quand il se retrouva face à lui, quand il vit ses yeux, ses beaux yeux, sa peau qui avait l’air si douce, si… Oui, il craqua. Dès le premier regard. Si Aaron n’avait jamais été sujet au coup de foudre, bah ça y est, il en avait un. Quand Nico se mit à parler, qu’il se présenta, Aaron fut surpris par le réalisme de la voix. Finalement, il avait peut-être croisé quelques robots dans la rue sans jamais réaliser qu’ils en étaient. Et quand on y réfléchissait, c’était assez flippant. En fait, la seule façon de voir réellement qu’ils en étaient, c’était la petite puce insérée au creux de leur nuque. Puce qu’il n’avait pas encore eu l’occasion d’apercevoir. « J’ai sans doute plein de questions mais là comme ça… » Il se frotta la nuque, gêné. Parler de lui, ça, il pouvait faire. « J’ai vingt-deux ans et j’étudie la musique. Je joue de la batterie, j’y passe beaucoup de temps. D’ailleurs… Parce que je ne trouvais personne pour chanter avec moi, j’ai demandé si on pouvait t’apprendre à chanter. Alors apparemment, tu chantes bien… » Ce serait bizarre un duo musical avec un robot non ? Pas plus que de former un couple avec. « Je suis célibataire depuis quatre ans, mon ex m’a trompé alors… j’ai jamais réussi à retrouver l’amour après. C’est pour ça que tu es là. » Il ne le tromperait pas, non ?

Ils firent rapidement connaissance. Enfin, ce fut surtout Aaron qui parla un peu de lui. Puis le vendeur revint vers eux pour voir si tout était comme il fallait. Il hocha la tête. « Oui, c’est parfait. Il est génial ! » Le vendeur indiqua qu’il avait 48 heures pour se rétracter si jamais il voyait le moindre défaut, ou s’il changeait d’avis. Mais intérieurement Aaron savait qu’il ne ferait pas ça, parce qu’il considérait déjà Nico comme un humain. Pas comme une marchandise, même s’il allait payer pour l’avoir. « Alors… maintenant je peux juste le ramener chez moi c’est ça ? » Il hocha la tête et leur souhaita une bonne fin de journée à tous les deux après avoir retiré Nico de son socle.

Aaron ne se sentit pas tout de suite prêt à le ramener chez lui. Alors il proposa d’aller se poser à un café pour discuter un peu plus, pour casser un peu le côté gênant entre eux. Il s’installa, et ne sut pas trop quelle question poser. « Alors… ça fait quoi d’être un robot ? J’veux dire… Je sais pas si ça peut te faire un truc ou pas… En fait je réalise pas. Pardon, j’suis un peu perturbé par la situation. »

Revenir en haut Aller en bas
 
art3mis
art3mis
Féminin MESSAGES : 512
INSCRIPTION : 10/06/2018
ÂGE : 17
RÉGION : île de france
CRÉDITS : seticon (av)

UNIVERS FÉTICHE : en général, réel, après, j’ai rien contre une touche de magie
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Pigeon

nobody is perfect w/ art3mis Empty


Nico Peterson
J'ai physiquement 24 ans et je vis à New-York, USA. Dans la vie, je suis un robot et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en apprentissage car j’ai été créé pour être l’homme parfait d’une personne..




israel broussard :copyright:️ doomday
Il avait plusieurs choses à assimiler. Il fallait que ses yeux s’habituent à la lumière, il fallait qu’il comprenne les tonnes d’informations qui s’imposaient à lui. Il comprenait pourquoi il était là, pourquoi il existait. Enfin, pour la dernière infos, il trouva rapidement. Il était là pour devenir le petit ami de quelqu’un et selon sa base de donnée, un « petit ami » est une personne de sexe masculin avec qui l'on partage une relation amoureuse et/ou sexuelle. Il était donc un homme, il s’appelait Nico Peterson. Peterson parce que son créateur s’appelait Peter, il était en quelque sorte le fils de ce Peter.

Il souriait à l’homme qui se trouvait devant lui, parce qu’il ne savait pas faire autre chose. Il avait envie de le rassurer, de l’aider à comprendre ce qui se passait. Parce que c'était son rôle, il avait été créé pour ça, pour l’accompagner, l’épauler et il en ressentait même l’envie. C’était étrange d’ailleurs cette sensation, avoir envie de quelque chose. C’est toi qui a choisi mes caractéristiques, alors je dois forcément bien chanter. Il se mit alors à fredonner doucement, comme si c’était la chose la plus naturelle du monde. Décidément, Nico arrivait à faire beaucoup de choses en peu de temps. Il trouvait ça agréable de ressentir, de ce mouvoir. Je suis désolé, pour ton ex. C’était ce qu’il fallait dire dans ce genre de situation, non ? Il ne savait pas trop ce qui se faisait ou pas, toutes ses connaissances se basaient sur la base donnée qu’il avait, sur la puce présente dans son cou, juste à côté de sa prise de chargement. Il pouvait, il allait devoir apprendre à se comportement correctement, le but de la manœuvre étant d’effacer le fait qu’il était un robot.

Il se laissa manipuler, eut besoin de quelques secondes d’adaptation quand on le retira de son socle. Il fit quelques pas, en équilibre, eut un rire. Il vivait. Il pensait, ressentait, il vivait. Et quelque part, le fait qu’il s'extasie devant tout ça le rendait plus humain. Nico suivit Aaron jusque dans un café, il l’imita, s’assit sur la chaise en face de lui. Il eut un sourire à sa question. Pas de soucis, vraiment. Il voulait lui expliquer, mais il lui fallait les bons mots. Son vocabulaire était encore un peu lent. Disons que ça doit être différent que d’être un humain. Même si je n’ai jamais été un humain. Par exemple, je n’ai pas besoin de manger, de boire et ma respiration est juste pour me rendre plus humain. Je peux avoir des sensations, je peux même rougir. Je n’ai pas de passé, j’ai été exclusivement créé pour toi. Il ne se rendait pas compte du niveau de dévotion que ces quelques mots impliquaient. Il avait la naïveté et la gentillesse d’un enfant. Il avait beau avoir un programme révolutionnaire, il lui fallait grandir. Donc pour répondre à ta question, je ne sais pas trop ce que ça fait d’être un robot, c’est assez étrange. Il essaya de conclure avec un sourire. En tout cas, j’espère être à la hauteur de tes espérances.


❝#fangirl❞
   
   (c)Allison
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


nobody is perfect w/ art3mis Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
nobody is perfect w/ art3mis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Iseult ~ We come to love not by finding a perfect person, but by learning to see an imperfect person perfectly”
» ♚ What I think of me? Easy. I am perfect. ♚ (k-e. "brett" edison)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers science-fiction-
Sauter vers: