Partagez
 
 
 

 Soreaas * Walk along the path unknown

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 
Lullaby
Lullaby
Féminin MESSAGES : 536
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : Vie réelle / HP / Twilight / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

http://www.letempsdunrp.com/t1201-lullaby http://www.letempsdunrp.com/t3385-lullaby-you-re-in-my-head-always-always-always http://www.letempsdunrp.com/t1204-les-personnages-de-lullaby
Donut

Soreaas * Walk along the path unknown - Page 4 Empty


Lullaby Spencer
J'ai 17 ans et je vis à Forks, États-Unis. Dans la vie, je suis lycéenne et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Elle vient d’arriver en ville avec sa famille. • Elle ne voulait pas déménager, sa vie à New-York lui semblait parfaite. • Lullaby a un petit frère au collège, Paxton. • Elle est fan de patinage, elle pratique depuis qu’elle a trois ans. • Lullaby s’est toujours sentie un peu à part, un peu différente. • C’est une fille sensible, généreuse, jalouse, manquant de confiance en elle et qui a tendance à s’oublier, à s’effacer, pour satisfaire les autres. • C’est également une grande rêveuse et une romantique dans l’âme. • Elle est souvent en retard et cherche souvent à se justifier. • Joueuse de harpe. • Amatrice de littérature.


avatar par Elsy

Soreaas * Walk along the path unknown - Page 4 190330033403886404

Il avait manqué trois jours de classe. En arrivant la veille pour son cours d’histoire, la demoiselle avait trouvé sa place de la dernière fois. Mais Edward n’avait pas prit place à côté d’elle. La place était resté libre – à croire que personne ne voulait prendre le risque de s’y installer, des fois que l’étudiant se pointe au dernier moment. En vain. Et la jeune femme avait galéré sur ses exercices en pensant aux incroyables capacités de son camarade de classe, qui l’avait bluffé, la dernière fois, autant qu’il l’avait agacé. En s’inquiétant, aussi, de le voir absent. Elle n’avait put manquer trois jours sans le voir. Bien trop de temps à son goût.

Elle n’avait pas put passer à côté de son retour, ce matin là. Parce qu’elle l’avait entendu dire, par la bouche d’autres étudiants, sans même le croiser. A croire que le jeune homme prenait grand soin de l’éviter. Pourtant, Lullaby mentirait si elle disait qu’elle ne l’avait pas cherché, même inconsciemment. Seulement pour s’assurer qu’il aille bien. Il avait manqué des journées de classe. Avait-il été malade ? Elle pouvait le penser. Mais il n’avait jamais croisé son regard. A aucun moment.

Elle l’avait vu enfin, au moment du cours de sport. Elle n’avait pas put manquer son entrée. Son regard avait immédiatement était attiré par la silhouette de l’étudiant quand il s’était glissé dans la pièce. Si parfait, si distant, si froid. Ténébreux. Égal à lui-même. Il l’avait attiré comme un aimant. Son aimant. Et puis, le cours avait commencé et chacun étaient partis à leurs affaires. Pourtant, elle avait laissé quelques regards courir dans sa direction, l’observant quand il essayait les divers ateliers proposés. Et peut-être que quelque part, en voulant jouer à l’équilibriste, elle avait cherché à attirer son attention. Mauvaise idée.

Elle rate un battement, en chantant qu’elle chute. Même s’il y a de quoi amortir sa chute au sol, le simple fait de se sentir tomber est angoissant. Paralysant. La jeune femme pourtant n’atteint pas les tapis. Deux bras la rattrapent avant, sortant de nulle part. Edward. Bee aurait pourtant juré qu’il était plus loin dans le gymnase. La jeune femme rouvre les yeux sur lui. Elle a passé ses bras autour de son cou, inconsciemment. Elle déglutit. Leurs visages si proches, le regard de son camarade posé sur elle… Son cœur bat la chamade, d’autant plus qu’Edward glisse ses lèvres dans son cou. Bee frissonne, comme elle sent le contact de ses dents sur sa peau. Et puis il l’embrasse, arrachant un second frisson à la demoiselle, la laissant pantoise, le cœur affolé. Et ce regard, posé sur elle… Ces mots, au creux de son oreille.

"- Tu t’ennuierai ..." souffle la demoiselle.

Il la relâche et la demoiselle le fusille d’un regard. Il n’était pas obligé d’aussi peu la ménager. L’étudiant s’éclipse, rapidement et si Lullaby imagine un instant lui emboîter le pas, elle est retenue par les jacasseries de Keira. Est-elle avec Cullen ? Lullaby lui adresse un regard interloqué, en entendant cette question. Question légitime, après tout : il l’avait embrassé.

"- Non, pas que je sache." souffle la demoiselle. "Je dois aller… enfin… me passer un peu d’eau..." prétend la demoiselle.

Et elle sort précipitamment du gymnase, à la recherche d’Edward, qu’elle trouve plus loin,en compagnie de sa sœur. La jeune femme ne veut pas entendre. Ce qu’ils disent ne la regarde pas. Il lui semble qu’Alice parle. D’elle. Il lui semble. De quelque chose d’inévitable. D’écrit. Qu’elle ne doit pas entendre. Bee se racle la gorge, pour manifester sa présence.

"- Edward je… euh… je peux te parler ?"


Mes recherches en cours ♥️

Mes recherches en vrac
Revenir en haut Aller en bas
 
Soreaas
Soreaas
MESSAGES : 41
INSCRIPTION : 25/10/2019
RÉGION : Basse-Normandie
CRÉDITS : Girly_M

UNIVERS FÉTICHE : Réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

http://www.letempsdunrp.com/t3396-patate-douce#72133 http://www.letempsdunrp.com/t3397-m-f-toujours-ouvert-notes-pluvieuses
Limace

Soreaas * Walk along the path unknown - Page 4 Empty


Edward
Cullen

J'ai 17 ans physiquement mais 109 ans en réalité et je vis à Forks, Etats-unis. Dans la vie, je suis lycéen et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Je suis né le 20 Juin 1901 à Chicago. J'ai été mordu en 1918, après avoir contracté la grippe espagnole. Ce fut mon père adoptif Carlisle Cullen qui me sauve en me transformant en tant que vampire. Ma mère adoptive se nomme Esmée et j'ai quatre frères et soeurs : Rosalie, Emmett, Alice et Jasper. Cela fait des années que nous vivons paisiblement à Forks.


avatar :copyright:️ NOM CRÉATEUR



- Tu réalises le drame que tu aurais pu provoquer ? Tu ne peux pas agir aussi inconsciemment, guidé par tes désirs. On est déjà marginalisé, et tu en rajoutes ? Je te comprends pas Edward. Comment peux-tu perdre autant de contrôle ? On ne croque pas les gens par amour.

Alice pose un regard accusateur sur moi, je culpabilise d'avoir céder de la sorte. J'aurais pu la tuer et je pense que je ne m'en serais pas relevé. C'était même certain, je m'en serais voulu. Il était hors de question de laisser une once de moi-même à ce monstre qui git au fond. Cette note d'humour etire un rictus sur mon visage.

Mais comment pouvais-je me retenir quand Lullaby me torture ? Enfin, ce sont des émotions qui me torpillent. Je deviens esclave d'elle, sans même qu'on le sache réellement.

- Je ne sais pas quoi faire, comment dois-je me comporter à l'avenir ?


Ma voix se fait inquiète, je suis dans le désespoir. Les sentiments que j'éprouve pour la rousse sont nébuleux.

- Parle-lui. Sois honnête avec elle. Et tu vas avoir l'occasion.

Je fronce le regard, ne comprenant pas à quoi elle faisait référence. Et mon coeur serre, je sens un vent de panique me prendre violemment. Je viens de comprendre.

- Edward je… euh… je peux te parler ?

Alice me sourit, et m'encourage par la pensée : tu l'aimes Edward, dis-lui. Elle pose une main tendre sur mon épaule envoie de sourire à Lullaby. Et je roule des yeux quand elle lui parle.

- Bienvenue, très chère.

Je secoue la tête, dépité. Ou comment forcer les choses ? Je prends une grande inspiration et fait face à ma tortionnaire. Pour une fois, nous ressentons la même chose : appréhension. Je l'invite à se mettre en marche par la main jusqu'à la sortie du lycée. On n'avait pas fini la journée mais c'était le cadet de mes soucis actuellement. On contourne l'établissement pour se mettre sous un pont reliant le lycée au stade. Je m'adosse contre le mur et l'observe.

- Je suis désolé pour tout à l'heure. Tu dois me trouver .. Etrange. C'est nouveau .. Pour moi.

Je bagaye, je perds mes mots. Je ne sais comment me justifier. Conter fleurette n'a jamais été dans mes habitudes et encore moins à présent. A vrai dire, cela fait des années que je n'ai pas eu quelqu'un dans ma vie.. Enfin humaine. Juste des aventures, parce que je suis hors normes pour reprendre les mots dits.

- Tu me plais beaucoup et je ne sais pas trop comment aborder les choses de façon claire et précise.. J'ai .. Du mal à rester lucide en ta présence. C'est .. Je ne sais pas .. Tu me perturbe réellement.

Je déglutis difficilement, je ne savais pas quoi rajouter. Je me sentais assez niais à vrai dire. Et si elle me repoussait, allais-je finir dingue ? si je voulais être franc avec elle, j'aurais dû commencer par : Salut Edward 109 ans mais je conserve l'allure d'un adolescent de 17 ans. Je rêve de te vider de ton sang. J'ai envie de te hurler dessus car je ne peux lire tes pensées. Tu me chamboule à me faire vivre tes emotions.

Et putain -
je suis rarement grossier -
Ne me regarde pas ainsi,
Je vais vraiment t'embrasser.

Revenir en haut Aller en bas
 
Lullaby
Lullaby
Féminin MESSAGES : 536
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : Vie réelle / HP / Twilight / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

http://www.letempsdunrp.com/t1201-lullaby http://www.letempsdunrp.com/t3385-lullaby-you-re-in-my-head-always-always-always http://www.letempsdunrp.com/t1204-les-personnages-de-lullaby
Donut

Soreaas * Walk along the path unknown - Page 4 Empty


Lullaby Spencer
J'ai 17 ans et je vis à Forks, États-Unis. Dans la vie, je suis lycéenne et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Elle vient d’arriver en ville avec sa famille. • Elle ne voulait pas déménager, sa vie à New-York lui semblait parfaite. • Lullaby a un petit frère au collège, Paxton. • Elle est fan de patinage, elle pratique depuis qu’elle a trois ans. • Lullaby s’est toujours sentie un peu à part, un peu différente. • C’est une fille sensible, généreuse, jalouse, manquant de confiance en elle et qui a tendance à s’oublier, à s’effacer, pour satisfaire les autres. • C’est également une grande rêveuse et une romantique dans l’âme. • Elle est souvent en retard et cherche souvent à se justifier. • Joueuse de harpe. • Amatrice de littérature.


avatar par Elsy

Soreaas * Walk along the path unknown - Page 4 190330033403886404

Elle ne comprenait plus rien à rien. Plus rien n’avait de sens, tout simplement. Il lui apparaissait comme totalement impossible de comprendre les comportements ambivalents d’Edward. Et elle avait besoin de comprendre, besoin de mettre un peu d’ordre dans son esprit, besoin de ranger le souk que le jeune homme parvenait à toujours mettre dans son esprit. Il ne pouvait pas se barrer comme il venait de le faire, en la laissant en proie à tout un tas de questions qu’il avait soulevé. Il ne pouvait pas la laisser comme ça, sans plus de cérémonie. Alors Bee quitte le cours rapidement en essayant de le rattraper.

Alice, sa sœur, la repère la première, lui adressant un large sourire alors que Lullaby se racle la gorge pour faire remarquer sa présence, n’ayant nullement l’intention de surprendre une conversation privée. Edward met plus de temps à se tourner vers elle, inspirant grandement avant de le faire. Ambivalent. Elle a cette impression, immédiatement, de l’ennuyer. Qu’est-ce qu’elle a encore fait de travers d’après lui ?  La jeune femme l’observe, s’attendant à recevoir une remarque. Mais non. L’étudiant se contente de l’inviter à sortir un peu. Contournant l’établissement, ils s’arrêtent sous un pont et l’homme s’appuie contre la pierre en la détaillant. Et il s’excuse. Lullaby hoche la tête. Elle attend la suite. Mais il bégaie. Et elle tente de lui venir en aide, comme elle peut.

"- Qu’est-ce qui… est nouveau ?" souffle-t-elle. "Jouer les héros ?"

Elle ne comprend pas où il veut en venir Edward, elle ne comprend même pas de quoi il parle. Il est bizarre, c’est ce qu’on lui a dit. Il est distant. Y’a que sa famille et un pote, qui gravitent autour de lui. Pas du genre sociable. Tout concorde avec son comportement finalement. Alors, qu’est-ce qui est nouveau ? Bee attend, patiemment, que le jeune homme s’explique un peu, qu’il développe sa pensée. Et le moins que l’on puisse dire est que la demoiselle ne s’attendait pas à ça. Les mots de Keira lui reviennent en mémoire. C’est comme si personne n’était assez bien pour lui. Keira était super jolie. Comme d’autres filles dans cette école. Y’en avait des gentilles, des intelligentes… alors… pourquoi elle ? Bee le regarde, interloquée.

"- Je te quoi ?"

Pour elle, ça n’a aucun sens. Edward ne peut pas être intéressé par elle. Elle ne peut pas plaire à un garçon comme lui, impossible. Elle est bien trop insignifiante. Bien trop normale, pour un garçon qui attire tout les regards. C’était pour ça qu’elle le tourmentait ? Peut-être. Bee fait un pas vers lui.

"- Tu... m’perturbe aussi." souffle-t-elle


Mes recherches en cours ♥️

Mes recherches en vrac
Revenir en haut Aller en bas
 
Soreaas
Soreaas
MESSAGES : 41
INSCRIPTION : 25/10/2019
RÉGION : Basse-Normandie
CRÉDITS : Girly_M

UNIVERS FÉTICHE : Réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

http://www.letempsdunrp.com/t3396-patate-douce#72133 http://www.letempsdunrp.com/t3397-m-f-toujours-ouvert-notes-pluvieuses
Limace

Soreaas * Walk along the path unknown - Page 4 Empty


Edward
Cullen

J'ai 17 ans physiquement mais 109 ans en réalité et je vis à Forks, Etats-unis. Dans la vie, je suis lycéen et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Je suis né le 20 Juin 1901 à Chicago. J'ai été mordu en 1918, après avoir contracté la grippe espagnole. Ce fut mon père adoptif Carlisle Cullen qui me sauve en me transformant en tant que vampire. Ma mère adoptive se nomme Esmée et j'ai quatre frères et soeurs : Rosalie, Emmett, Alice et Jasper. Cela fait des années que nous vivons paisiblement à Forks.


avatar :copyright:️ NOM CRÉATEUR



Je relève la tête, mon coeur mort vient de rater un battement.. Enfin, il aurait raté un battement. Je la perturbais, elle ? Vraiment ? J'en aurais presque rougi, si je le pouvais. Comment pouvais-je la perturber ? Etait-ce à la même hauteur que mes sentiments que je pouvais ressentir pour elle ? Non, j'en doute, c'était bien trop violent et dangereux pour nous deux. Et pourtant, j'étais là à lui avoir mes sentiments. Sous ce pont. Sans vraiment savoir ce que je devais faire par la suite.

Je reprends mes esprits. Je fais quelques pas pour briser la distance entre nous deux. Je pose mon bras sur la paroi du mur, mes doigts tremblants dévalent son épaule.. Si je veux apprendre à me contrôler, je dois me faire violence en sa présence. Je dois contrôler ma soif, faire taire le monstre qui s'agite en moi. Je rétracte mes crocs avant qu'elle ne s'en aperçoive. Je ne peux malheureusement rien faire pour l'état de mes iris.

Son parfum..
Oh Dieu,
Quelle torture !!

- Je ne joue pas les héros, je fais attention à ce qui me tient à coeur. Tu ne te mettrais pas en danger aussi facilement, on en serait probablement là si tu tenais sage, très chere.

Je baisse mon regard vers elle, j'enroule une mèche de cheveux entre mes doigts.. J'étais entrain d'humer son odeur, me familiariser avec. Je ferme les yeux, sans m'en rendre compte. Ma respiration prend de l'ampleur. J'en suis fou. Je l'avoue sans rechigner.

Drogue.
Douceur.
Boire.

J'ouvre les yeux aussitôt.. Je me débats avec moi-même silencieusement.. Lui cacher la monstruosité que je suis. Il était hors de question que je lui révèle.. Pas maintenant. Le plus tard possible.

- Ca te dirait qu'on .. Sorte un soir ? Au moins, je suis certain que tu ne seras pas en danger.

Enfin, tout est relatif, sachant que j'étais moi-même un danger ambulant. Mes propos étaient plutôt .. Comment is disent .. Du foutage de gueule. J'augmente la difficulté et vient nicher mon visage au creux de son cou.

Canines qui réagissent et je serre mes mains en poing. Je fais un trou dans le mur, sans m'en rendre compte. Mon souffle se fait court. Je ne suis pas certain de ce que je m'apprête à faire.

Ma bouche dévie sur ses lèvres, les frolant, et ...

- Edward, on rentre, Jasper a un probleme!

Je me mords la lèvre.
Douche froide.

Rosalie m'avertit et je sens bien qu'Alice est dans tous ses états. Je ne me contrôle pas ma vélocité et en peu de temps, je suis déjà à la voiture. La vision de Jasper, toutes crocs sorties me laissent sans voix. Je questionne Alice du regard et m'explique qu'un gars l'a bousculé. Que l'autre n'est pas blessé. Nous rentrons rapidement à la maison. Je regarde par la fenêtre.

Je vais devoir m'excuser et inventer une excuse. Mais, j'étais proche... J'ai vaincu ma tentation.. J'ai failli céder maintes fois mais je crois que le fait que ce soit, elle, et ses émotions qui me tiennent. Alice me félicite en pensées.

J'en suis amoureux.
Je ne peux plus le nier.







Revenir en haut Aller en bas
 
Lullaby
Lullaby
Féminin MESSAGES : 536
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : Vie réelle / HP / Twilight / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

http://www.letempsdunrp.com/t1201-lullaby http://www.letempsdunrp.com/t3385-lullaby-you-re-in-my-head-always-always-always http://www.letempsdunrp.com/t1204-les-personnages-de-lullaby
Donut

Soreaas * Walk along the path unknown - Page 4 Empty


Lullaby Spencer
J'ai 17 ans et je vis à Forks, États-Unis. Dans la vie, je suis lycéenne et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Elle vient d’arriver en ville avec sa famille. • Elle ne voulait pas déménager, sa vie à New-York lui semblait parfaite. • Lullaby a un petit frère au collège, Paxton. • Elle est fan de patinage, elle pratique depuis qu’elle a trois ans. • Lullaby s’est toujours sentie un peu à part, un peu différente. • C’est une fille sensible, généreuse, jalouse, manquant de confiance en elle et qui a tendance à s’oublier, à s’effacer, pour satisfaire les autres. • C’est également une grande rêveuse et une romantique dans l’âme. • Elle est souvent en retard et cherche souvent à se justifier. • Joueuse de violon. • Amatrice de littérature.


avatar par Elsy

Soreaas * Walk along the path unknown - Page 4 190330033403886404

Il l’avait planté. C’était aussi simple que ça. Au milieu d’une conversation on ne peut plus importante. Lullaby avait senti son coeur vrillé dans sa poitrine, entre la proximité de l’homme et sa main sur son épaule, la fraîcheur de ses doigts sur son épiderme. Et ses yeux, si dorés… Ses lèvres dans son cou… Ses doigts jouant dans ses cheveux. Cette proposition de sortir. Il avait frôlé ses lèvres… et puis il était partit. Rapidement. Trop rapidement. Sans laisser à la demoiselle le temps de comprendre, sans lui laisser le temps de réagir, de chercher à le retenir. Il avait faillit l’embrasser et il avait disparu. Sans rien dire. C’était à n’y rien comprendre. Elle y avait pensé toute la nuit. Vraiment. Toute la nuit. Frustration immense. Elle avait imaginé maintes fois que ce baiser ait put aller jusqu’au bout, en vain. Elle s’était réveillé plus frustré que la veille en se couchant. Malédiction.

Au petit déjeuner l’humeur de la demoiselle était massacrante et une réflexion de son petit frère avait fait éclater une mini dispute au milieu de la cuisine. Ce n’était pas sa faute. Il n’y avait qu’un fautif. Un fautif qui était son… son quoi, d’ailleurs ? Il n’avait même pas eut la décence de lui laisser le temps de mettre des mots sur ce qu’ils traversaient, si bien qu’elle ne savait absolument pas comment le qualifier, comment résumer leur relation. Agacée, non pas par son frère mais par une mauvaise nuit de sommeil, elle était remontée dans sa chambre pour chercher son sac et jeter le tout dans le coffre de la voiture, avec ses affaires de patinage, pour filer en direction du lycée.

Impossible de le croiser ce matin. A croire que l’homme l’évitait. Ou qu’il avait de nouveau décidé de sécher les cours. Frustration. Elle ne pourrait pas le voir avant quand, encore, pour s’expliquer ? Elle n’en savait rien. Ça la gonflait. Prodigieusement. Ce n’était pas possible qu’il puisse la mettre dans de tels états. Ce n’était pas possible qu’il fuit la conversation comme ça et ce n’était pas possible qu’elle reste des jours sans tirer toute cette affaire au clair. Pas possible. Comme ça la gonflait ! Elle avait beau le chercher dans la cour, elle ne parvenait pas à le voir. Et ils ne pourraient sûrement pas parler en cours. S’il décidait de s’y pointer.

Quand elle entre dans la salle de classe, Edward n’est pas là. Le piano est vide, solitaire, dans son coin. Lullaby soupire, s’installant à sa place. Elle sort son violon de sa house et ses effets sur une chaise, profitant de la solitude des lieux pour commencer à jouer en attendant que le reste de la classe arrive. Clair de Lune. Debussy. Instinctivement. Évidemment.


Mes recherches en cours ♥️

Mes recherches en vrac
Revenir en haut Aller en bas
 
Soreaas
Soreaas
MESSAGES : 41
INSCRIPTION : 25/10/2019
RÉGION : Basse-Normandie
CRÉDITS : Girly_M

UNIVERS FÉTICHE : Réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

http://www.letempsdunrp.com/t3396-patate-douce#72133 http://www.letempsdunrp.com/t3397-m-f-toujours-ouvert-notes-pluvieuses
Limace

Soreaas * Walk along the path unknown - Page 4 Empty


Edward
Cullen

J'ai 17 ans physiquement mais 109 ans en réalité et je vis à Forks, Etats-unis. Dans la vie, je suis lycéen et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Je suis né le 20 Juin 1901 à Chicago. J'ai été mordu en 1918, après avoir contracté la grippe espagnole. Ce fut mon père adoptif Carlisle Cullen qui me sauve en me transformant en tant que vampire. Ma mère adoptive se nomme Esmée et j'ai quatre frères et soeurs : Rosalie, Emmett, Alice et Jasper. Cela fait des années que nous vivons paisiblement à Forks.


avatar :copyright:️ NOM CRÉATEUR



Quatorze heures.

Le temps de parvenir à apaiser Jasper.

On ne comprenait pas pourquoi il était autant aux abois. Ce n'était qu'une bousculade après tout. Alors on avait passé tout ce temps à lui tirer le vers du nez. Mais il s'obstinait à garder le silence, même avec Alice. Ce qui nous inquiétait plus encore.

Pourquoi donc, ressentait-il ce besoin de ne rien partager ? Je pouvais le comprendre d'avoir envie de se retrouver avec soi-même mais le connaissant, on n'était dans l'ignorance pour une raison obscure.

Se battre contre son frère en souffrance, est clairement un moment que je ne souhaite à personne. Le fait qu'il soit jeune vampire lui confère une force temporaire et se faire battre effrite mon égo. Mais nous avions tenté la force pour le vider des siennes, tour à tour nous engagions des duels, plus ou moins sanglants sans pour autant lui rendre un peu de sérénité. Même Emmett eut de la peine à imposer sa carrure. Cela avait fini en duel ultime contre Alice, une crise sans précédent où ils furent sévèrement amochés.

Ce fut ma mère qui trouva les mots.. et la démarche à suivre : l'emmener sur les lieux de sa morsure. Elle se laissa attaquer et le laisser lui prendre de son sang, c'était très rare mais plonger ses crocs le calma aussitôt. D'autres vampires auraient pu s'offusquer, d'un vampire à un autre, cela représentait un moment intime. Nous on y voyait juste une mère consolant son enfant. Et mon père qui enserrait Jasper, comme pour donner son accord.

Je venais auprès de ma soeur, je sentais qu'elle était blessée comme un gout d'échec et je laissais ses pensées saturaient les miennes. Je tentais de la rassurer comme je le pouvais. Mais une femme amoureuse était difficilement consolable.  

Un aller-retour avant de retourner à Fork.

Malgré le monstre que je suis, je sentais une certaine fatigue se poser sur mes épaules. Mon père avait appelé l'école pour prévenir de notre absence pour contagion et où il était nécessaire de nous mettre en quarantaine pour le restant de la journée.

Pour autant, je refusais de rester dans notre maison, et laisser la jolie rousse sans explications. Je me sentais tellement coupable de l'avoir abandonné de la sorte. Comportement de goujat dont j’exècre. Muni d'un grand bouquet de fleurs et d'une boite de chocolats, je m'adosse à sa voiture, pour l'attendre, à la fin des cours. J'avais préparé mes explications. Alice m'avait aidé à trouver une idée plausible. Très humaine mais plutôt crédible, je devais bien l'avouer.

Je la vois arriver et je sens qu'elle n'est pas d'humeur à festoyer. Je me pince les lèvres me sentant coupable. Je baisse légèrement la tête, me sentant honteux d'être responsable de sa mauvaise humeur. Je lui tends les deux présents.

- Je sais que je te dois des explications. Je tiens à m'excuser pour t'avoir laisser hier.





Revenir en haut Aller en bas
 
Lullaby
Lullaby
Féminin MESSAGES : 536
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : Vie réelle / HP / Twilight / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

http://www.letempsdunrp.com/t1201-lullaby http://www.letempsdunrp.com/t3385-lullaby-you-re-in-my-head-always-always-always http://www.letempsdunrp.com/t1204-les-personnages-de-lullaby
Donut

Soreaas * Walk along the path unknown - Page 4 Empty


Lullaby Spencer
J'ai 17 ans et je vis à Forks, États-Unis. Dans la vie, je suis lycéenne et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Elle vient d’arriver en ville avec sa famille. • Elle ne voulait pas déménager, sa vie à New-York lui semblait parfaite. • Lullaby a un petit frère au collège, Paxton. • Elle est fan de patinage, elle pratique depuis qu’elle a trois ans. • Lullaby s’est toujours sentie un peu à part, un peu différente. • C’est une fille sensible, généreuse, jalouse, manquant de confiance en elle et qui a tendance à s’oublier, à s’effacer, pour satisfaire les autres. • C’est également une grande rêveuse et une romantique dans l’âme. • Elle est souvent en retard et cherche souvent à se justifier. • Joueuse de violon. • Amatrice de littérature.


avatar par Elsy

Soreaas * Walk along the path unknown - Page 4 190330033403886404

Le jeune homme n’était pas venu. De toute la journée, elle ne l’avait pas vu. Et il n’était pas venu à leur cours de musique, si bien que leur professeur avait semblé plus que contrarier de perdre son pianiste. L’homme avait essayer de remplacer Edward par un autre élève, et les oreilles de la classe en avaient légèrement souffert au cours de la séance. Ça avait mis Lullaby d’encore moins bonne humeur pour le reste de la journée et celle-ci avait semblé bien longue aux yeux de la demoiselle. Bien trop longue malheureusement. La jeune femme soupire encore, comme la sonnerie retentit en annonçant le dernier cours de la journée. Enfin. La demoiselle se lève mollement, après avoir rassemblé ses affaires et glissé celles-ci dans son sac. Une bonne journée de merde, en somme. Elle rumine ses pensées, en sortant du lycée pour rejoindre sa voiture. Et Edward est là, appuyé contre son véhicule. La jeune femme s’étonne, fronce les sourcils et approche finalement du vampire. Après l’avoir évité toute la journée, il se décide maintenant à l’approcher ? La demoiselle n’a pas le temps de dire quoi que ce soit, que le lycéen lui tend un bouquet de fleurs et des chocolats. Le geste ne passe pas inaperçu et provoque la surprise des quelques spectateurs de la scène. Ils sont ensemble ? Ils vont aller au bal en compagnie l’un de l’autre ? Mais quand est-ce arrivé ? Il va l’embrasser pour confirmer ? Tant de questions, sur toutes les lèvres des spectateurs. Des questions que Lullaby n’entend même pas.

"- Ouai… un peu."

Des explications, il est certain que la demoiselle en a. Plein. Il s’est tout de même tiré juste au moment de l’embrasser. Parce qu’elle était presque sûre que ce serait arrivé si l’homme n’avait pas fuit tout à coup. Elle avait sentit son cœur battre la chamade et puis… Plus rien. Il avait frôlé ses lèvres avant de les quitter tout aussi vite. Elle n’avait rien compris de ce qui s’était passé. Et elle espérait bien, en effet, qu’il ait des explications. Il lui semblait qu’elle les méritait.

"- Du coup… je t’écoute..." souffle la demoiselle.


Mes recherches en cours ♥️

Mes recherches en vrac
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Soreaas * Walk along the path unknown - Page 4 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Soreaas * Walk along the path unknown
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Walk down the same road ft. Ilya

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers fantasy :: Twilight-
Sauter vers: