Partagez
 
 
 

 Entre frère et sœur...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
Aida10
Aida10
Féminin MESSAGES : 40
INSCRIPTION : 01/09/2019
ÂGE : 17
RÉGION : France
CRÉDITS : Profil : Eric Bana, dans "Troie"

UNIVERS FÉTICHE : Réel - Historique - Mythologie - Dérivés de films/livres..
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

http://www.letempsdunrp.com/t3250-un-petit-individu-arriva http://www.letempsdunrp.com/t3270-replique-par-ci-aria-par-la#70323 http://www.letempsdunrp.com/t3268-theatre-acte-scene#70276 http://www.letempsdunrp.com/t3253-mes-petits-enfants-cheris
Limace

Entre frère et sœur...  Empty

Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
Début du XIXème siècle.
Echanges de lettres entre Alexandr Rachmaninov et sa petite sœur Ekaterina.
Alexandr, qui est allé à Paris pour ses études, et Ekaterina, qui est restée en Russie.

Note : Ce RP se déroule en parallèle avec le RP Bonjour Paris !


Contexte provenant de nos petites têtes (avec Thalya8)
Revenir en haut Aller en bas
 
Aida10
Aida10
Féminin MESSAGES : 40
INSCRIPTION : 01/09/2019
ÂGE : 17
RÉGION : France
CRÉDITS : Profil : Eric Bana, dans "Troie"

UNIVERS FÉTICHE : Réel - Historique - Mythologie - Dérivés de films/livres..
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

http://www.letempsdunrp.com/t3250-un-petit-individu-arriva http://www.letempsdunrp.com/t3270-replique-par-ci-aria-par-la#70323 http://www.letempsdunrp.com/t3268-theatre-acte-scene#70276 http://www.letempsdunrp.com/t3253-mes-petits-enfants-cheris
Limace

Entre frère et sœur...  Empty



Alexandr
Rachmaninov

Je suis Alexandr Aleksandrov Rachmaninov et j'ai18 ans. J'installe à Paris en France pour débuter mes premières études avec mon ami Youri Issaïev.

Mon plus grand rêve est devenir mécanicien de locomotives et je compte bien réaliser mon objectif d'enfance, tout comme Youri.

Informations supplémentaires ici.


Aaron-Taylor Johnson  • dans Anna Karénine

le 30 août 1825. Paris, France


Chère petite Katia,



A l'heure où je t'écris, je viens tout juste d'installer dans l'appartement dont père avait commandé trois mois d'avance. Mon voyage en train s'est déroulé à merveille en compagnie de mon brave ami Youri Issaïev, enfin du moins... Je n'arrivais pas imaginer qu'un jour je deviendrai mécanicien de locomotives ! Je ne saurais comment vous partager ma joie, une joie trop vive pour le décrire.

Je ne sais pas où commencer pour t'écrire, peut-être par le déroulement de mon voyage ? Peut-être que tu ne liras pas ce passage où vous dormirez bientôt. Comme prévu, j'ai pris le train de 6h47 avec une très bonne Compagnie. Ils sont tous aussi accueillants que les uns des autres, je ne pouvais pas m'en empêcher de regarder la cheminée en imaginant qu'elle cracherai de la vapeur dans quelques minutes. Je suis monté dans le douzième compartiment, un compartiment réservé pour et Youri et moi. Quelle vie de luxe pour moi ! Tu sais j'ai toujours aimé le luxe et bien je ne suis pas déçu jusque-là. Le début de trajet ne s'est rien passé, tout est banal ensuite au bout de 3h, un serveur est venu me voir et proposer un thé. Je ne pouvais pas refuser son offre, après tout avoir son propre serviteur dans un train ce n'est pas tout le monde qui aura un jour.

Si tu étais à ma place, tu aurais vite insupporté la durée du trajet, pourtant les paysages qui défilaient à travers les vitres sont d'une pure beauté, Piotr aurait aimé peindre ces paysages de lointaines contrées comme il disait. Youri va très bien, il est aussi impatient que moi de commencer les études d'arts et métiers à Paris. Mais à mon plus grand désespoir, il ne connait pas un mot en français, ni en anglais j'imagine bien. Qu'est-ce que c'est désespérant. Il va falloir que je lui apprenne tout et tout, le moindre détail.

Les trois premiers jours, Youri et moi n'avons discuté que sur les derniers engins sortis et ainsi que les particularités de la locomotive où nous étions. J'imagine bien que vous serez vite partie du compartiment avec nos longs discours mélangeant les mots savants et les mots simples. Ensuite vient le quatrième jour, bine entendu l'arrivée était prévu au bout de cinquième jour du trajet. Malheureusement cela ne s'était pas passé du tout ainsi. N'ayez crainte suivez la lettre jusqu'au bout jusqu'à que vos yeux s'épuisent.

En effet, j'ai ouïe entendu dire que la Compagnie allait arrêter le moteur dû à l'insuffisance de charbons. Quels incompétents avais-je pensé au début. Eh bien pas du tout, c'étai tout simplement les rails qu'ils avait un problème, en effet quelqu'un a installé un coffre fort contenant hum... Qui contiennent des barils de poudre ! C'est du jamais vu ce sort de choses. Tu sais en apprenant cette stupide nouvelle, je me suis éclaté de rire mais Youri n'a pas partagé ma joie. Il trouvait cela inquiétant. Quelqu'un a voulu tuer un passager dans le train. Tuer un passager est certes possible ma sœur mais ce n'était qu'un sot qui a installé ici, histoire de nous embêter. Les mécaniciens (que mon cœur brûle rien qu'en écrivant ce mot)  ont dégagé le coffre fort. Ensuite nous avons repris le voyage. Peut-être juste une interruption pourrait retarder les horaires ? C'était fort possible mais il s'est passé encore autre chose avant, enfin ce n'était pas grand chose. Omets ce détail.

Finalement le trajet a duré une semaine complète. Quelle horreur pour les passagers qui ne faisaient que plaindre ou gémir. C'était tellement insupportable d'entendre leur plainte que j'ai dû boucher mes oreilles pendant 1h avant d'arriver à Paris. Une fois que je suis arrivé à Paris, les passagers et moi étions tous morts de fatigue. Je n'ai pas vu un voyage aussi insupportable et je n'avais pas vu un Youri aussi épuisé, et je n'avais même pas le courage de porter ma valise. Tu sais pendant tout le trajet, je n'arrêtais pas de vérifier si j'avais bien mes papiers et ainsi que l'adresse de l'appartement. Elles étaient toujours à la même place.

J'imagine bien que tu as toujours rêvé d'aller Paris ? Sache que le Paris que je vois aujourd'hui, à l'instant même, ce n'est pas un Paris lumineux où tout le monde ne décrit qu'un Paris de rêve, une ville parfaite riche en Histoire. Les rues où Youri et moi sommes passés ne sont que des pauvres rues peu entretenues qu'il est même possible qu'un jour les parisiens oublieront les rues les plus reculées de la ville. Quand le gouvernement parisien mettra en place les travaux pour refaire la ville ? Car je dois avouer que je ne reconnais plus certaines rues, elles ont tellement changé qu'il est possible de différencier l'avant et l'après. Pauvre Paris ! Pourtant, ils ont installé un magnifique pont, construit en étain. Elle était juste charmante à contempler mais les locomotives sont milles fois plus belles.

Il me tarde que je dois vous laisser car mon ami Youri trépigne d'impatience de découvrir Paris et bien sûr il faut que je le surveille à tout prix puisqu'il n'a pas la capacités de parler en français. Passe un petit bonjour à la famille de ma part et j'espère que vous allez tous bien ? Comment va la petite Anastassiya ? et Mère comment se porte-t-elle ? N'est-elle pas épuisée ? Quand arrivera notre nouveau petit frère ou nouvelle petite sœur ?


Alik qui t'embrasse très fort
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
 
Thalya8
Thalya8
Féminin MESSAGES : 172
INSCRIPTION : 11/08/2019
CRÉDITS : Profil : Ben Whishaw, dans "Bright Star"

UNIVERS FÉTICHE : Réel - Historique - Mythologie - Dérivés de films/livres...
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

http://www.letempsdunrp.com/t3194-a-new-melody#69193 http://www.letempsdunrp.com/t3196-au-pays-des-idees#69213 http://www.letempsdunrp.com/t3208-journal-de-bord-d-une-aventuriere#69447 http://www.letempsdunrp.com/t3195-le-repere-des-personnages#69198
Flash

Entre frère et sœur...  Empty



Ekaterina
Rachmaninova
Je m'appelle Ekaterina Rachmaninova. J'ai 16 ans et je vis à Voronej, en Russie.

Pour plus d'informations, voir sa fiche.


Elle Fanning • dans Mary Shelley

7 septembre 1825. Voronej, Russie


Très cher Alik,



Je viens seulement de recevoir votre lettre. Que le temps d'acheminement du courrier est long ! Mais après tout, il doit traverser toute l'Europe, ce qui n'est pas non plus négligeable... Tout cela pour vous dire que j'espère que cette lettre vous parviendra bien. Il me tarde d'avoir de nouveau de vos nouvelles. Il a dû se passer tellement de choses pendant ces huit jours ! Je veux tout savoir...

Votre lettre m'a fait très plaisir. A moi et à toute la famille aussi, qui vous passe d'ailleurs le bonjour. Rassurez-vous, tout le monde va bien. La petite Anastassiya est toujours fidèle à elle-même (rires). C'est un vrai petit ange, bien qu'elle commence à s'affirmer - elle n'hésite plus à réclamer sa nourriture, et fait la moue lorsque l'on ne la lui apporte pas ! Vous rendez-vous compte ?! Alors qu'elle n'a qu'un an ! Je me demande bien ce qu'il en sera quand elle grandira... Elle m'étonne un peu plus de jour en jour.
Quant à Mère, elle se porte bien. Je trouve qu'elle a repris des couleurs depuis quelques jours. C'est sûr, porter notre futur petit frère ou petite sœur n'est pas de tout repos ! Il ou elle devrait se manifester dans environ deux mois, si je compte bien. Je vous ferai parvenir de ses nouvelles quand il ou elle naîtra, je vous le promets. Je lui parlerai de son grand frère qui se trouve à l'autre bout de l'Europe, et qui deviendra un grand mécanicien de locomotives. Je compte sur vous pour ne pas me faire passer pour une menteuse !
De mon côté, pas tellement de nouveauté. J'ai suspendu mes "séances" (désolée, je ne trouve pas d'autres mots) avec les enfants Azarov, pour m'occuper davantage de nos petites sœurs Natalya, Alexandra et bien sûr Anastassiya. Mais je pense bientôt reprendre car mes économies commencent à en pâtir - il me faudrait arrêter d'acheter des livres, ce qui m'est, vous vous en doutez, impossible.


Comment est cet appartement ? Est-il assez grand pour vous deux ? Avez-vous déjà fait la connaissance de vos voisins ? Si oui, comment sont-ils ? Les parents veulent avoir tous les détails.

A ce jour, vous avez certainement commencé les cours. Comment sont-ils ? L'école est-elle telle que vous l'imaginiez ?

Oui je le sais, je vous inonde de toutes ces questions, mais je suis tellement curieuse ! Vous êtes dans une ville qui m'est inconnue et qui m'attire énormément, et vous devez vivre d'extraordinaires aventures. Une fois encore, je veux tout savoir !


J'ai lu l'intégralité de la description de votre trajet. Cela vous étonne-t-il ? Vous savez, je n'ai pas pour habitude de sauter les passages d'une lettre, car chacun d'entre eux peut receler de croustillantes nouvelles - permettez-moi ce terme.
Je ne doute point des paysages splendides que vous avez dû voir tout au long de ce trajet. Oui, je suis également certaine qu'ils auraient été une bonne source d'inspiration pour Piotr. Que j'aurais aimé me trouver avec vous pour les observer également.

Je n'ai jamais voyagé pendant autant de temps que vous, alors je m'incline devant votre patience. Surtout si vous avez dû affronter une "insuffisance de charbon" ! Je suis tout de même bien heureuse qu'ils se soient arrêtés, car je ne voudrais pour rien au monde retrouver un grand frère en lambeaux ! (Oh quelle horreur, comment puis-je écrire des atrocités pareilles ?!) (Par ailleurs, j'aurais partagé l'état d'esprit de Youri. Pourquoi donc éclater de rire après avoir failli mourir ? Serait-ce du soulagement ? Je l'espère bien, je ne voudrais pas vous prendre pour un fou ! Mais oubliez ces phrases entre parenthèses, elles n'apportent rien à la lettre.)
En revanche, je vous comprends ; deux jours de retard, cela n'est pas négligeable. Que cela a dû vous paraître interminable ! J'espère pour vous que vous n'aviez pas épuisé tous les sujets de conversation avec votre ami, et que vous n'étiez pas à court de "mots savants" comme vous le dîtes si bien. Ou bien avez-vous parlé à d'autres personnes dans le train ? Oubliez cette question, elle est invraisemblable.

Youri ne connaît pas un mot de français ?! Mais cela ne va pas être trop difficile pour lui ? (Question idiote, j'en conviens) J'espère que vous vous montrerez attentionné et que vous l'aiderez ? (Bien que je n'en doute point)


Je dois avouer que la description que vous faîtes de Paris me surprend. Je m'imaginais tellement de choses à propos de cette ville, j'en rêvais même. (Je pense qu'intérieurement, j'espère que vous ne dîtes cela que pour me dissuader de m'y rendre, et que cela s'avère faux) Peut-être que toute la ville n'est pas si sombrement faite... Je garde espoir.

Je crois qu'il me faut achever cette lettre, aussi dur soit-il. J'aimerais encore tellement écrire, mais je commence à sentir des crampes aux doigts - signe qu'il faut arrêter. Envoyez-moi des lettres encore. Je les lirai avec toujours autant d'attention et de curiosité. Toute la famille réclame également de vos nouvelles.
N'oubliez pas non plus de passer le bonjour à Youri.

Je vous embrasse,

Katia
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Entre frère et sœur...  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Entre frère et sœur...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Un p'tit bain... Et plus? [ Seiko ♥ ] -Hentaï-
» Un peu de hentaï pour un ado de 15

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers communication :: Lettres-
Sauter vers: