Partagez
 
 
 

 Enlèvement [Mikrokosmos]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
 
mikrokosmos
mikrokosmos
Féminin MESSAGES : 2164
INSCRIPTION : 11/02/2017
ÂGE : 26
RÉGION : Poitou-Charentes
CRÉDITS : masayume (avatar); mon ami tumblr (gifs) + moi-même (sign)

UNIVERS FÉTICHE : Réel, fantastique, science-fiction !
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t55-badum-tss#111 http://www.letempsdunrp.com/t3230-j-ai-pas-d-idee-de-titre-lalala http://www.letempsdunrp.com/t250-journal-d-une-princesse http://www.letempsdunrp.com/t61-schyzophrenie-aigue-de-dreamy
Luigi

Enlèvement [Mikrokosmos] - Page 2 Empty


Robyn
Fawkes

J'ai 28 ans et je vis à New York, USA. Dans la vie, je suis interne en médecine chirurgicale et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien, mon seul amour c'est mon métier.

Informations supplémentaires ici.


margot robbie - ultraviolences
Elle gardait le dos tourné, fermée à la présence masculine, la blonde préférant de loin regarder le mur face à elle plutôt que de faire à nouveau front à son geôlier. Alors comme ça ce n'était pas lui qui négociait avec son père ? Alors c'était quoi, la brute en charge de la droguer pour l'emmener jusque ici ? Robyn se contenta de hausser un sourcil par réflexe, et senti un poids tomber au niveau de ses jambes, contre le matelas pas bien confortable sur lequel elle était allongée.

Elle répondit à son monologue par le plus parfait des silences, se contentant de songer intérieurement qu'elle avait le droit à du service de kidnapping trois étoiles, entre la douche, le Burger King et le service commande. Une remarque qui aurait presque pu la faire rire si toutefois elle ne se sentait pas drainée de toute énergie. Au lieu de quoi elle ne fit que rouler sur le dos pour se mettre sur son flanc opposé, regardant du coin de l'oeil son sac ouvert, les livres posés à côté, et le brun situé à proximité.

« Si vous n'êtes pas le négociant vous êtes quoi alors, ma baby sitter ? » Un brin de sarcasme dans la voix, elle était certes épuisée, mais n'en perdait pas pour autant sa répartie. « Du coup je dois vous appeler Nanny ? » Elle soupire et se redresse, attrapant son sac pour en inspecter le contenu quasiment intact à l'exception bien entendu de son téléphone portable. « Merci pour les infos. Je suppose. » son pic d'énergie était retombé aussi vite qu'elle s'était redressé, mains crispées autour de son sac à main comme un enfant serrerait un doudou dans ses bras en quête de réconfort. Le sarcasme s'était envolé de sa voix brisée par les larmes qu'elle a laissé échapper plus tôt, et elle ferma les yeux dans un soupir.

« Vous avez dit que je pouvais demander si j'avais des affaires à demander. » Elle parcourut le contenu de son sac pour en sortir un dossier médical assez épais. Il s'agissait du dossier d'un de ses patients, retraçant tout son parcours et toutes les analyses qu'il a du faire en vue de son opération relativement proche. Et Robyn, elle espérait sincèrement être de retour pour son opération... sauf qu'elle n'en avait pas la moindre certitude, et qu'elle ne pouvait pas prendre de risque. Elle tendit alors le dossier à l'homme, levant ses grands yeux bleus vers les siens. « Faites envoyer ça à l'hôpital où je travaille. Libre à vous de le consulter, il n'y a rien de compromettant pour vous. La vie d'un enfant de 9 ans en dépend. » et cette fois, Robyn ne faisait preuve ni de sarcasme, ni d'agressivité. Au contraire, ses iris exprimaient une certaine inquiétude vis à vis de ce garçon qu'elle suivait depuis des mois désormais.



les recherches sans idées fixes de bibi


as long as we got each other, nothing can stop us.
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Mioon
Mioon
Féminin MESSAGES : 388
INSCRIPTION : 27/12/2018
ÂGE : 32
CRÉDITS : Elairin Art

UNIVERS FÉTICHE : SF - Star Wars - Dark Angel - Lovecraft - Dick - Matheson - Ténébreuse - Fantastique - Manga - SnK - TerraFormars - Etc ...
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2646-mioon#56791 http://www.letempsdunrp.com/t2647-un-bon-paquet-d-idees#56801 http://www.letempsdunrp.com/t2698-repertoire-de-mioon
Pigeon

Enlèvement [Mikrokosmos] - Page 2 Empty


Konrad
Mayer

J'ai 35 ans et je vis à New York, USA. Dans la vie, je suis mercenaire et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Informations supplémentaires ici.


Rudolf Martin :copyright: Mioon
Konrad était-il sa baby-sitter ?

À cette remarque, son visage perdit enfin son air neutre pour afficher un léger sourire amusé, et ce même s'il ne tarda pas à redevenir aussi lisse et froid qu'auparavant. Mais à son corps défendant, le mot lui avait aussitôt fait penser à ce film où un homme se déguisait en vieille femme pour servir de nounou à des enfants … Mary Poppins peut-être ? Ou alors il confondait avec autre chose ? De toutes façons, il n'avait jamais été un adepte du cinéma, mais l'idée l'amusait quand même. D'autant plus qu'il valait mieux que Robyn prît la chose sous cet aspect, ce serait toujours plus positif pour elle que de le considérer comme un geôlier ou un tortionnaire.

Mais si l'idée de se travestir en petite vieille l'avait un instant déridé, il ne fit toutefois absolument pas part du contenu de ses pensées à la jeune femme. Trop réservé qu'il était. Trop timide presque, même si ça pouvait paraître paradoxal vu qu'il l'avait enlevée.

Mais quoi qu'il en fût, il accueillit le remerciement de sa captive d'un signe de tête, et lorsqu'elle sembla hésiter un instant à lui demander quelque chose, ce fut un « Je t'écoute » qui sortit de sa bouche pour l'inciter à parler. Sa main récupérant bientôt un épais dossier où un nom, un prénom et une date de naissance avaient été écrits en feutre bleu foncé sur le kraft brun.

« Je le déposerai moi-même tout à l'heure, est-ce qu'il faut l'adresser à un service en particulier ? »

Puisqu'ils étaient trois, ils iraient donc chercher à manger à tour de rôle, et Konrad avait d'ors et déjà prévu de se rendre en ville dans quelques heures. Effectuer un crochet par l’hôpital ne lui posait donc aucun soucis, d'autant plus que laisser le dossier à un des accueils de l'établissement ou dans une des boites aux lettres ne représentait pas non plus un danger immense. En tout cas pour l'instant, tant que Diego était encore en pleine négociation et que la police ne devait donc pas être au courant. À moins que le père Fawkes n'ait averti les autorités ? Difficile d'en être sûr pour l'instant, mais même si c'était le cas, Mayer se savait assez discret pour déposer le dossier sans se faire remarquer.

« Tu devrais dormir maintenant, ça te fera du bien. Sissi sera à côté si tu as besoin de quelque chose en mon absence. »

Pour des raisons de sécurité, Robyn ne serait bien évidemment jamais seule, et après lui avoir laissé quelques secondes pour voir si elle avait encore quelque chose à lui dire, Konrad quitta finalement la chambre dont il verrouilla la porte. Se retrouvant dans le salon vide pour l'heure, puisque le ''couple'' semblait être partit pendant qu'il parlait avec leur otage. Il allait donc pouvoir se reposer lui aussi, et ce fut sans ménagement qu'il retira ses pompes avant de s'allonger dans le canapé pour dormir cinq heures. Se réveillant sitôt qu'il entendit Sissi arriver, et allant directement se doucher sans même écouter les ragots qu'elle débitait déjà. Un café plus tard, et il était prêt à partir en ville, récupérant le dossier sous la suspicion de la blonde.

« C'est quoi ça ?

- Un dossier qu'elle avait dans son sac et qu'elle veut que je dépose à l'hôpital.

- Tu lui sers de coursier ? C'est chou ça ! »  

Le ton de la demoiselle était mi-sarcastique mi-amusé, et Mayer ne préféra pas relever tandis qu'il glissa le dossier dans son sac à dos.

« Je reviens dans une bonne heure. Tu sais si Diego s'est entendu avec son père?

- Pour le moment, le mec fait grave chié ! Il va nous retrouver, nous torturer, nous tuer … et blablabla … et blablabla … jt'épargne les détails mais j'ai pas l'impression qu'il nous prenne bien au sérieux ce débile, alors va pt'être falloir secouer sa gamine pour qu'il bouge.

- Hmm … on en reparlera tout à l'heure si les choses ne sont toujours pas débloquées d'ici là.

- Bonne balade ! »

Et sans plus s'inquiéter de quoi que ce fût, Sissi alluma de nouveau la télé avant de s'échouer dans son fauteuil, et Konrad quitta les lieux pour retrouver son 4x4 qui était garé derrière le bâtiment. Direction l'hôpital en premier lieu, où il profita d'une foule dense aux seins des urgences pour laisser le dossier de Robyn à l'accueil dans la plus grande discrétion, puis il remonta en voiture afin d'effectuer ce qu'il avait à faire …

Et une bonne demi-heure après le départ de Mayer, ce fût Diego qui se pointa en pétard, et il se planta aussitôt entre sa compagne et le téléviseur pour s'assurer de toute son attention.

« Konrad ?

- En ville.

- La gosse ?

- Ben à côté … sérieux, tu veux qu'elle soit où ?!

- Parfait ! J'vais le décider moi son père, et ça va pas prendre trois plombes ! »

Une déclaration qui ne provoqua d'ailleurs absolument aucune réaction chez la blonde, mais son couple préféré était en train de s'engueuler dans la télé-réalité qu'elle matait depuis tout à l'heure, aussi avait-elle ses priorités !

Et de son côté, Diego ouvrit la porte de la chambre à la volée, et il s'approcha aussitôt de Robyn afin de l'attraper par le col et de lui flanquer une gifle à lui en arracher la tête.

« Ton père a l'air de s'en foutre totalement de toi, mais j'vais l'aider à se sentir concerné ! »

Et aussitôt, ce fût une seconde gifle qu'il asséna à la demoiselle, puis une troisième, puis une quatrième … bientôt accompagnées de coups de poing précis, et dix minutes plus tard, il s’arrêta enfin pour venir récupérer son téléphone dans la poche arrière de son jean, et il pianota quelques instants avant de prendre plusieurs clichés d'une Robyn en pleurs et manifestement battue.

Puis sans un mot, il sortit de la pièce dont il claqua la porte à nouveau, et ce fût sans parler davantage à Sissi qu'il s'en alla …

Un quart d'heure plus tard, ce fût cette fois-ci Konrad qui arriva – toujours sous le même désintérêt de la blonde dont le cul semblait avoir fusionné avec le fauteuil tant elle ne l'avait pas quitté – et il déposa deux boites de pizza sur la table basse, avant de se rendre dans la chambre … pour se figer sur le seuil. Ses poings se serrant de rage en constatant l'état de sa captive.

« Putain Sissi, il s'est passé quoi ?! »

Première fois que l'homme haussait le ton, première fois qu'il semblait sur le point de perdre son calme, et la blonde qui haussa les épaules pour seule réponse, ça n'allait pas le calmer non plus. La pauvre porte fut donc claquée encore une fois, et il laissa tomber un sac près du lit avant de farfouiller dedans pour en extraire une serviette qu'il alla tremper d'eau froide au lavabo, avant de s'approcher doucement de Robyn pour nettoyer son visage blessé.


"Une nouvelle terreur a émergé de la mort, une nouvelle superstition a conquis la forteresse inexpugnable de l'éternité.
Je suis une légende."

R. Matheson
Revenir en haut Aller en bas
 
mikrokosmos
mikrokosmos
Féminin MESSAGES : 2164
INSCRIPTION : 11/02/2017
ÂGE : 26
RÉGION : Poitou-Charentes
CRÉDITS : masayume (avatar); mon ami tumblr (gifs) + moi-même (sign)

UNIVERS FÉTICHE : Réel, fantastique, science-fiction !
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t55-badum-tss#111 http://www.letempsdunrp.com/t3230-j-ai-pas-d-idee-de-titre-lalala http://www.letempsdunrp.com/t250-journal-d-une-princesse http://www.letempsdunrp.com/t61-schyzophrenie-aigue-de-dreamy
Luigi

Enlèvement [Mikrokosmos] - Page 2 Empty


Robyn
Fawkes

J'ai 28 ans et je vis à New York, USA. Dans la vie, je suis interne en médecine chirurgicale et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien, mon seul amour c'est mon métier.

Informations supplémentaires ici.


margot robbie - ultraviolences
Elle ne savait pas trop à quoi s'attendre, Robyn, sans trop savoir jauger l'honnêteté de son geôlier lorsque celui-ci disait être disposé à répondre à ses requêtes. Elle ne cachait même pas son hostilité lorsque, du bout des doigts, elle tendit le dossier médical au brun qui le prit, en parcourant brièvement la couverture du regard. Et il acceptait, si bien que la blonde se retint presque de placer un "pour de vrai?" qui aurait pu le faire changer d'avis. Robyn, elle a toujours eu du mal à analyser le comportement des gens, à prévoir ce dont ils sont capables. Alors elle se contente de hausser les épaules.

« Le service oncologie. Ils sauront quoi en faire. »

Tout ce qui comptait pour la jeune interne, c'était que son "absence" ne provoque pas le moindre problème avec les patients dont elle traitait les dossiers. Surtout celui-là. Elle lui avait parlé souvent, à ce gamin. Parfois jusqu'à ce qu'il réussisse à s'endormir, lors de ses longues nuits de garde. Parfois quand il rechignait à partir en soins. Elle soupira, se tournant à nouveau lorsqu'il lui conseilla de dormir un peu. Une vraie baby sitter. Et sans un mot, elle se contenta d'attendre le bruit significatif de ses pas qui s'éloignent et de la porte qui se ferme à nouveau, pour remonter la couverture sur ses épaules gelées, et tenter de fermer les yeux, ne parvenant pas à s'endormir avant deux bonnes heures.

******

Elle dormait depuis quatre heures environs lorsque un bruit sourd la tira de son sommeil, si bien qu'elle s'en redressait brusquement dans le lit. Le latino était là, peut-être avait-il pris le relai sur l'autre homme, mais de toute évidence, il semblait bien moins calme que ce dernier puisqu'il se dirigeait droit vers la jeune femme, l'attrapant par son col jusqu'à le faire craquer pour la soulever. Poids plume, tenter de résister était inutile, et par réflexe, Robyn tenta de le repousser en poussant sur ses bras. En vain. D'une simple gifle, il la fit retomber sur le lit dans un gémissement de douleur, sonnée par la violence de l'impact.

« Ton père a l'air de s'en foutre totalement de toi, mais j'vais l'aider à se sentir concerné ! »

Entendre que son père ne réagit pas plus que ça à son enlèvement, c'est déjà assez douloureux comme ça. Mais la jeune chirurgienne en devenir n'eut pas le temps de digérer l'information, puisque une seconde gifle vint la clouer sur le matelas à nouveau, aussitôt qu'elle fut redressée. Et cette fois, Robyn, elle ne se redresse pas. Au contraire, ce sont ses mains qu'elle dresse devant elle désespérément, sans parvenir à arrêter les coups qui deviennent de plus en plus violents au point d'en chuter jusqu'au sol. Prostrée. Une éternité de coups, et lorsque enfin, ça s'arrêtait, Robyn, elle n'avait même plus la force de bouger, se contentant de sangloter en silence et de laisser l'homme prendre ses photos avant de sortir.

Elle n'avait plus la notion du temps, Robyn, à mi-chemin entre un état éveillé et inconscient, mais le bruit de la porte fut suffisant à la faire tressaillir et se recroqueviller, sans toutefois être capable d'ouvrir les yeux. Son visage était gonflé, tuméfié, ses membres engourdis, et elle avait probablement des hématomes jusqu'aux bras. Elle reconnut vaguement la voix de l'autre homme, mais ne prit pleinement conscience de sa présence qu'au contact froid de la serviette contre sa lèvre enflée.

« ...teur.. »

Elle peine à ouvrir un de ses yeux bleus pour le regarder, trembler à la nouvelle pression du tissu sur son visage.

« ..Menteur.. »

Il lui avait dit que si elle ne faisait pas de vague, si elle ne tentait rien, ils ne lui feraient pas de mal. Menteur. Une larme, une seule roula sur sa joue pour s'écraser sur le sol, et sans un mot de plus, elle s'évanouit cette fois-ci pour de bon. Elle avait besoin d'oublier la douleur. Juste un peu.



les recherches sans idées fixes de bibi


as long as we got each other, nothing can stop us.
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Enlèvement [Mikrokosmos] - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Enlèvement [Mikrokosmos]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Nathan et Syb' (Avant l'enlèvement de Sybille)
» Achèvement d'une tâche secondaire (Maten + Libre?)
» Jason Momoa gravement blessé...
» « L'effort d'unir sagesse et pouvoir aboutit rarement et seulement très brièvement. »
» [Soulèvement] Insurrection polonaise de 1861-1864.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: