Partagez
 
 
 

 Une nouvelle année pleine de surprise (Feat. Polaris, Canis Major, la fougère extraterrestre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 
Petitdinosor
Petitdinosor
Féminin MESSAGES : 329
INSCRIPTION : 01/06/2019
ÂGE : 30
RÉGION : Nord, France
CRÉDITS : Môa

UNIVERS FÉTICHE : Fantsay, Horreur, Vie réelle, Science-fiction, Romance..
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

http://www.letempsdunrp.com/t3081-bonjour-tout-le-monde-d http://www.letempsdunrp.com/t3112-journal-de-bord-d-un-petitdino http://www.letempsdunrp.com/t3083-mes-personnages
Pigeon

Une nouvelle année pleine de surprise (Feat. Polaris, Canis Major, la fougère extraterrestre) Empty

Une nouvelle année pleine de surprise (Feat. Polaris, Canis Major, la fougère extraterrestre)
Mise en situation


La situation

Voldemort n’est plus, l’élu Harry Potter l’a vaincu, éradiquant ainsi l’une des plus grandes menaces pesant autant sur le monde sorcier que sur celui des humains. Il est maintenant temps de reprendre son souffle, panser ses blessures et enterrer les morts. Bon gré, malgré la vie va reprendre son cours, aussi difficile que cela puisse parfois être.
Et ainsi après quatre mois d’une intense reconstruction, l’école de sorcellerie Poudlard va de nouveau ouvrir ses portes pour accueillir les sorciers et sorcières pour une nouvelle année. Chose exceptionnelle cependant, les élèves n’ayant pas pu faire une année scolarité normale avec la guerre, sont invités à repiquer celle qui s’est mal passée.

Beaucoup sont euphoriques à l’idée de pouvoir revenir sur les bancs de l’école, et le corps enseignant est bien décidé à faire vivre aux jeunes élèves l’une des plus belles années de leur vie à Poudlard, même si ce qui a eu lieu en son sein fut aussi violent que tragique. Pourtant, bien que la paix semble être revenue, la menace plane, car même si le seigneur des ténèbres est mort, beaucoup de ses partisans rodent encore et veulent se venger de son trépas.

Alors que l’on soit un jeune héros de la guerre ou un simple élève anonyme personne n’est à l’abri.


Une nouvelle année pleine de surprise (Feat. Polaris, Canis Major, la fougère extraterrestre) Giphy
Revenir en haut Aller en bas
 
Petitdinosor
Petitdinosor
Féminin MESSAGES : 329
INSCRIPTION : 01/06/2019
ÂGE : 30
RÉGION : Nord, France
CRÉDITS : Môa

UNIVERS FÉTICHE : Fantsay, Horreur, Vie réelle, Science-fiction, Romance..
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

http://www.letempsdunrp.com/t3081-bonjour-tout-le-monde-d http://www.letempsdunrp.com/t3112-journal-de-bord-d-un-petitdino http://www.letempsdunrp.com/t3083-mes-personnages
Pigeon

Une nouvelle année pleine de surprise (Feat. Polaris, Canis Major, la fougère extraterrestre) Empty


Alize
Winston

J'ai 17 ans et je vis à Findhorn, Ecosse. Dans la vie, je suis étudiante à Poudlard et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis sans trop y penser.

C’est une simple élève de l’école de sorcellerie de Poudlard, avec cette nouvelle année de sixième qui se profile, la jeune femme souhaite juste repartir sur des bonnes bases et surtout tenter d’oublier les horreurs de la guerre.


Unknown photographed by Unknown
Il faisait chaud en cette matinée de premier septembre, un ciel bleu et sans nuages et un soleil haut brillant dans le ciel, la parfaite journée pour ne rien faire en somme. Mais Alize n’allait pas pouvoir profiter du temps radieux à siroter des citronnades, allonger dans l’herbe de la propriété familiale à lire tous un tas de livres et de magazines. Non, aujourd’hui la jeune femme allait prendre le Poudlard Express qui l’emmènerait pour une nouvelle année dans sa scolarité de jeune sorcière, mais cela se faisait non sans une certaine anxiété. Il fallait dire qu’avec ce qu’il c’était passé dans le monde sorcier et plus particulièrement à Poudlard, il était normal de ressentir de l’appréhension.

Frottant les paumes de ses mains les unes contre les autres, Alize observait la façade de la gare King Cross dans un mélange d’excitation et de crainte. Elle pouvait encore faire demi-tour, dire à ses parents qu’elle n’y arriverait pas, bien qu’ils seraient déçus elle le savait, mais qu’elle pourrait toujours étudier avec sa grand-mère. Quant à ses amis ils seraient aussi un peu tristes de ne pas la voir, mais ils se feraient vite à son absence elle en était persuadée. La jeune sorcière n’a pas le temps de se tourner vers l’un de ses deux parents, qu’elle sent les mains de sa mère se posaient en douceur sur ses épaules et que son beau visage rassurant arrive dans son champ de vision.

— Tout ira bien ma petite chouette, lui dis sa mère en lissant ses cheveux. Poudlard est un lieu de nouveau sûr les enseignants nous l’on assurés, tu vas retrouver tes amis, tes professeurs et te faire pleins de nouveaux superbes souvenirs. Et tu sais qu’en cas de problème, tu peux nous inonder de hiboux, d’accord ?

Alize hoche la tête, si elle parle elle risque de pleurer et elle ne veut pas jouer aux gros bébés, certains camarades de classes risqueraient de la voir et elle ne veut pas être la cible de moqueries. Après avoir chargé tout ses bagages sur le chariot, son père lui confie Poppy son crapaud, qui est pour le moment dans son aquarium et qu’il ne préfère pas mettre sur la pile de valise au risque de tomber. Puis enfin, toute la petite famille se mets en route vers la voie 9¾, ou déjà plusieurs familles de sorcier font la queue pour pouvoir avoir accès au passage magique.

La jeune femme regarde un peu autour d’elle, mais n’aperçoit aucun de ses amis ou l’une de ses connaissances. De nouveau un sentiment d’anxiété la prend au cœur en s’imaginant qu’elle se retrouvera seule à l’école, il ne manquerait plus que ça après que sa famille et ses amis l’aient poussée à revenir. Si jamais ça devais arriver, elle se promets de retourner chez elle et en balai s’il le faut…



Une nouvelle année pleine de surprise (Feat. Polaris, Canis Major, la fougère extraterrestre) Giphy
Revenir en haut Aller en bas
 
La Fougère Extraterrestre
La Fougère Extraterrestre
MESSAGES : 249
INSCRIPTION : 07/11/2018
RÉGION : Tu as déjà vu Alien Théorie ? Ca te donnera une petite idée. ;)
CRÉDITS : Tata Grillade (mon double Humain)

UNIVERS FÉTICHE : Tolkien / HP / Des trucs et des trucs
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Flash

Une nouvelle année pleine de surprise (Feat. Polaris, Canis Major, la fougère extraterrestre) Empty


Ellis Moan
J'ai 18 ans et je vis à...Je ne suis pas fou, je ne vous le dirais pas, United Kingdom. Dans la vie, je suis encore un peu étudiant pour la forme et je m'en sors... On s'en fiche en fait, je ne suis pas là pour ça. Sinon, grâce à ma malchance, je suis orphelin et je le vis plutôt bien.

On vous diras que je suis probablement très instable et paranoïaque au plus au point, mais sincèrement... il ne faut pas croire qu'on raconte, je suis parfaitement sensé. Posez-vous des questions sur vous-même et la société pour commencer. Et oui, je suis bien le neveu de Thorfinn Rowle... Mon oncle et ma soeur ainée ont probablement tué tes parents. Ils ont aussi éradiqué les miens si ça peut te consoler.  


Carl Hjelm Sandqvist :copyright:️ La Foug'Extra

57, 58, 59…

Il comptait frénétiquement le claquement de l’aiguille sur le cadrant antique du Quai. Cela faisait bien 2 jours que cet individu long et maigre, au regard bleu-vert absent hantait la gare à présent. Les moldus défilaient aussi surement que le temps, le contournaient, non sans jeter un regard parfois intrigué à l’étrange jeune homme parfaitement immobile et désaccordé avec le chaos ambiant. Il
flottaint dans un accoutrement délavé désuet, avec sa valise en cuir élimé pratiquement anachronique que ses longs doigts osseux et pâles tenaient pourtant si fermement. Exactement 53,333 sur 71,457 cm exactement. Il avait vérifié un jour, il ne savait plus quand. Jadis. Avant.

Puis, quand l’heure exacte et franche résonna à grand fracas,  dans un clignement de paupières, il avait disparu.

Il regarda par la fenêtre cette épaisse fumée, telle une pluie diluvienne venant nettoyer ce passé trop douloureux, bien réel et tout à la fois volatile dans les esprits. Premier à bord, solitaire. Sous son regard attentif le quai 9 3/4 s’étaient doucement rempli. Plus qu’il ne l’aurait cru, plus que ce qu’il souhaitait au fond. Ce monde était à présent peuplé de spectres qu’on tentait éperdument de cloitrer dans leurs tombes pour le confort des survivants. Ils reprenaient leur souffle, mais à quel prix…

Ce garçon là n’avait que peu d’égard pour les excuses et les mensonges. Il pensait au passé comme il pensait au futur. Chacun était coupable de bêtise, d’égoïsme, d’inaction. Les autres croupissaient à Azkaban. En théorie… seulement en théorie. Faire des concessions ne changeait rien à ce cauchemar dans lequel il s’était réveillé quelques mois auparavant. Des questions, des suspicions, il en avaient des centaines, et tant pis si cela ne convenait pas aux aurors. Instables qu’ils avaient dit. Ellis Moan n’avait pourtant que sa raison, vivace comme jamais. Celle-là même qui faisait défaut au reste du monde des sorciers apparement. Celle-là même qu’il trainait jusqu’à Poudlard une dernière fois et qui ne ferait sans doute pas plaisir à tout le monde. De toute façon de l’autre coté de cette vitre aucune famille ne l’attendrait plus jamais, pas plus qu’un toit chaleureux. Ainsi était sa conviction et aucune larme ne venait faire le deuil d’une vie merveilleuse qu’on lui avait sauvagement arraché, par mégarde.

C’est alors qu’émergeant des volutes blanches un visage attira d’avantage son attention. Alize Winston, cette créature qui avait fût un temps servi de meilleure amie à celle qui lui manquait le plus ici bas. Elle ne le savait pas encore sans doute, mais elle vivait ses derniers instants de tranquillité.


Une nouvelle année pleine de surprise (Feat. Polaris, Canis Major, la fougère extraterrestre) Dgwb
Revenir en haut Aller en bas
 
Petitdinosor
Petitdinosor
Féminin MESSAGES : 329
INSCRIPTION : 01/06/2019
ÂGE : 30
RÉGION : Nord, France
CRÉDITS : Môa

UNIVERS FÉTICHE : Fantsay, Horreur, Vie réelle, Science-fiction, Romance..
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

http://www.letempsdunrp.com/t3081-bonjour-tout-le-monde-d http://www.letempsdunrp.com/t3112-journal-de-bord-d-un-petitdino http://www.letempsdunrp.com/t3083-mes-personnages
Pigeon

Une nouvelle année pleine de surprise (Feat. Polaris, Canis Major, la fougère extraterrestre) Empty


Alize
Winston

J'ai 17 ans et je vis à Findhorn, Ecosse. Dans la vie, je suis étudiante à Poudlard et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis sans trop y penser.

C’est une simple élève de l’école de sorcellerie de Poudlard, avec cette nouvelle année de sixième qui se profile, la jeune femme souhaite juste repartir sur des bonnes bases et surtout tenter d’oublier les horreurs de la guerre.


Unknown photographed by Unknown
C’est un peu la douche froide pour Alize, après son arrivée sur le quai bondé de la gare, elle avait laissé ses parents discuter avec des gens qu’ils connaissaient, partant à la recherche de ses amis. Mais elle n’avait aperçu personnes, hormis quelques vagues connaissances qu’elle avait salué d’un sourire timide, mais c’était tout. Aucune trace de ses supers potes qui lui avaient rabâchés tout l’été de revenir à Poudlard, maintenant qu’elle était là, eux ne l’était pas.

Avec un soupir, elle détache son regard du groupe de gamin, joyeux à l’idée de leur première rentrée et rejoint ses parents toujours en grande discussion. Elle observe ensuite la locomotive rouge, voyant par les fenêtres de celle-ci que les compartiments se remplissent petit à petit. Alize se fait la réflexion qu’elle ne devrait pas trop traîner, elle ne voudrait pas se retrouver avec des inconnus pour le voyage, ou pire des gens avec qui elle ne s’entend pas. Puis avec un peu de chance, ses amis se trouvent peut-être déjà à bord du train.

— Tu devrais sans doute monter ma petite chouette, lui conseil justement son père. Le train ne va pas tarder à partir.

— Oui, répond Alize dont la voix perce d’un peu de tristesse et d’angoisse. J…je vais y aller.

Son père lui sourit avec tendresse et dépose un baiser sur son front pour la rassurer, ça marche, mais juste un peu. Viennent ensuite les habituels câlins, paroles d’encouragements et douce caresse dans ses cheveux, sa mère lui confie ensuite son sac avec son bazar pour passer le temps dans le train et bien sûr l’aquarium de Poppy. Puis un dernier baiser sur sa joue, une pression rassurante contre la paume de sa main et elle pénètre dans la locomotive en pleine effervescence.

Le cœur battant à tout rompre, elle remonte la locomotive à petit pas cherchant un compartiment vide ou avec encore de la place. Et plus elle avance, plus les souvenirs l’assaillent, elle peut presque voir Sophia devant elle lui sourire avec bonne humeur, sa main dans la sienne pour la faire avancer plus vite, son rire mélodieux et la légere effluve de vanille qu’elle aimait tant se mettre. Sans s’en rendre compte, elle s’est mordu l’intérieur de la joue pour s’empêcher de pleurer et le goût âpre du sang inonde sa bouche. N’y tenant plus elle ouvre la porte d'un compartiment vide, ou qu’elle croit vide et s’y engouffre loin de ce maudit couloir, elle s’empresse ensuite de s’assoir sur la banquette prés de la fenêtre et cherche ses parents des yeux. Alize les aperçoit dans la foule, qui lui font des petits signes de la main et des sourires encourageant, que la jeune femme leur rend, ça l’apaise quelque peu et voilà que le train se mets à siffler annonçant le départ. Une fois de plus, elle a envie de pleurer, mais se retient, ça va être dur d’être loin de sa famille, mais elle doit être forte.

Finalement, la locomotive s’ébranle, son père et sa mère disparaissent de sa vue, et alors qu’elle s’enfonce dans le cuir de la banquette en soupirant, elle remarque qu’elle n’est pas seule, il y a quelqu'un avec elle. Alize le connaît ce quelqu'un, elle le connait même assez bien, mais par le caleçon de merlin elle ne pensé par le revoir, ni ici, ni ailleurs.

— Salut Ellis, dit-elle la voix incertaine.

Elle peut presque entendre le destin de rire d'elle, mauvaise pioche...


Une nouvelle année pleine de surprise (Feat. Polaris, Canis Major, la fougère extraterrestre) Giphy
Revenir en haut Aller en bas
 
La Fougère Extraterrestre
La Fougère Extraterrestre
MESSAGES : 249
INSCRIPTION : 07/11/2018
RÉGION : Tu as déjà vu Alien Théorie ? Ca te donnera une petite idée. ;)
CRÉDITS : Tata Grillade (mon double Humain)

UNIVERS FÉTICHE : Tolkien / HP / Des trucs et des trucs
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Flash

Une nouvelle année pleine de surprise (Feat. Polaris, Canis Major, la fougère extraterrestre) Empty


Ellis Moan
J'ai 18 ans et je vis à...Je ne suis pas fou, je ne vous le dirais pas, United Kingdom. Dans la vie, je suis encore un peu étudiant pour la forme et je m'en sors... On s'en fiche en fait, je ne suis pas là pour ça. Sinon, grâce à ma malchance, je suis orphelin et je le vis plutôt bien.

On vous diras que je suis probablement très instable et paranoïaque au plus au point, mais sincèrement... il ne faut pas croire qu'on raconte, je suis parfaitement sensé. Posez-vous des questions sur vous-même et la société pour commencer. Et oui, je suis bien le neveu de Thorfinn Rowle... Mon oncle et ma soeur ainée ont probablement tué tes parents. Ils ont aussi éradiqué les miens si ça peut te consoler.  


Carl Hjelm Sandqvist :copyright:️ La Foug'Extra


Elle venait de le remarquer. Il sourit. C’était un délicat filet qui barre ses joues amaigries et pâles d’une ironie inhabituelle à sa personne. On le dit fou, pas totalement stupide. Ses iris braqués sur sa camarade scrutent le moindre battement de cils quand lui-même semble incapable de cligner des yeux. Oui, il savait très bien combien fixer les autres ainsi pouvait être désagréable, comme beaucoup de choses à ce monde d’ailleurs. Néanmoins, l’avis des gens l’indifférait à présent. « Salut Alize »

Son corps se tendit, s’extirpa du dossier moelleux de la banquette pour se pencher vers la jeune fille. « Tu as l’air fatigué » Il jetait ses mots sans méchanceté, comme une constatation bienvenue qui le soulageait presque. Lui aussi avait l’air fatigué… pour ne pas dire usé. Son regard s’attarda un long instant sur le bouton carmin au creux des lèvres de sa cadette. Naturellement sa main plongea dans sa poche à la recherche d’un mouchoir à offrir. « Tu saignes ». Et pas seulement métaphoriquement. C’était un carré de tissu jaune et noir qu’il découvre entre ses doigts. Haussement d’épaules, un soupir léger, un sourire nostalgique qui effleure ses traits. On peut encore sentir un parfum de vanille émaner de ce reliquaire. Finalement le jeune homme prit les devants pour essuyer le sang sur ce visage anachronique. Sans doute était-il un peu trop intrusif, cela dit… Trop de choses pouvaient expliquer un tel geste dont il préférait taire la substance pourtant. « Tu n’auras qu’à le garder. Cette couleur ne me va pas vraiment. » Plaisante-il malgré tout avec une aisance plus qu’inattendue. Alize était palpable et croyez le ce n’était pas si normal.

«  Je me doute que tu préférerais que ce soit l’inverse, pas vrai ? » Le serdaigle pouvait comprendre ce sentiment et il acquiesça doucement. Sa douceur passé n’avait pas totalement disparu sous les cernes. Elle trainait comme une anecdote étrange au milieu du cynisme tranchant qui imprégnait ses paroles. « Tu peux me le dire. Je le sais déjà. » Tout, Ellis pouvait tout entendre contrairement à cette bande d’hypocrites et de lâches. Sauf, peut-être, les mensonges et l’ignorance qu’on voulait lui servir à chaque repas. « Ce que je ne sais pas, c’est comment était son dernier souffle. » La flamme se ralluma dans ses yeux comme le vestige d’une colère dont il se savait l’unique héritier. Tout le monde voulait oublier, sauf Ellis Moan.



Une nouvelle année pleine de surprise (Feat. Polaris, Canis Major, la fougère extraterrestre) Dgwb
Revenir en haut Aller en bas
 
Petitdinosor
Petitdinosor
Féminin MESSAGES : 329
INSCRIPTION : 01/06/2019
ÂGE : 30
RÉGION : Nord, France
CRÉDITS : Môa

UNIVERS FÉTICHE : Fantsay, Horreur, Vie réelle, Science-fiction, Romance..
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

http://www.letempsdunrp.com/t3081-bonjour-tout-le-monde-d http://www.letempsdunrp.com/t3112-journal-de-bord-d-un-petitdino http://www.letempsdunrp.com/t3083-mes-personnages
Pigeon

Une nouvelle année pleine de surprise (Feat. Polaris, Canis Major, la fougère extraterrestre) Empty


Alize
Winston

J'ai 17 ans et je vis à Findhorn, Ecosse. Dans la vie, je suis étudiante à Poudlard et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis sans trop y penser.

C’est une simple élève de l’école de sorcellerie de Poudlard, avec cette nouvelle année de sixième qui se profile, la jeune femme souhaite juste repartir sur des bonnes bases et surtout tenter d’oublier les horreurs de la guerre.


Unknown photographed by Unknown
Un sourire, elle ne s’y était pas attendu, elle ne pensait pas qu’Ellis en serait encore capable, surtout après tous les drames qu’il a traversés. Pour autant la façon dont il la regarde la mets mal à l’aise, il ne cille pas la fixant avec une intensité dérangeante, puis finalement il ouvre la bouche et la salue. Alors qu’il se détache de la banquette et se penche vers elle, imperceptiblement, Alize c’est un peu plus collé contre le mur du compartiment, comme une petite souris coincée par un chat féroce dans un coin de la maison. Pourtant, il se contente juste de lui dire qu’elle semble fatigue et la jeune femme retient un rire montant de sa gorge, si elle a l’air fatiguée, lui, il semble éreinter et encore le mot est faible. Il est tellement pâle, maigre et ses yeux cernés qu’elle se demande bien comment il tient encore debout.

À nouveau Ellis observe son visage, mais son regard semble être braqué sur un quelque chose de bien précis, et puis tranquillement, il lui dit qu’elle saigne. Alize fronce légèrement les sourcils se demandant si c’est une image, s’il parle d’un genre de blessure invisible, mais elle le voit sortir un mouchoir jaune et noir caractéristique de sa maison. Il devait sans doute appartenir à Sophia, il suffit de voir le sourire d’Ellis, empreint de mélancolie pour en être sûr. Puis elle se souvient qu’elle s’est mordu l’intérieur de la joue et le goût du sang ce rappel soudainement à elle, et elle comprend mieux le pourquoi du mouchoir.

Ellis se penche alors un peu plus vers elle, déplies son bras dont la main tient le mouchoir et tamponne doucement ses lèvres souillées par le sang. Alize fait au mieux pour ne pas engager un brusque mouvement de recul, elle partagée entre l’angoisse et la gêne, en témoigne son visage rouge carmin. Puis le Serdaigle dépose le mouchoir sur ses genoux, lui disant que ces couleurs ne lui vont pas, il en plaisante même, ce qui une fois de plus surprend la jeune femme.

— Merci, dit-elle en chuchotant presque, autant pour le mouchoir que parce que le brun l’a débarbouillé.

Alize s’enfonce à nouveau dans la banquette, elle ne s’était pas rendu compte que la tension lui en avait fait quitter le dossier, elle dépose l’aquarium de Poppy prés d’elle et range le mouchoir avec soin dans son sac. Quand elle sera à Poudlard, elle le nettoiera comme il se doit.

— Je me doute que tu préférerais que ce soit l’inverse, pas vrai ? demande soudainement Ellis.

La Poufsouffle redresse vivement la tête et fixe son interlocuteur avec des yeux ronds, puis elle fronce les sourcils en colère contre le brun. Puis il embraie.

— Tu peux me le dire. Je le sais déjà.

— Faut croire que tu ne sais pas tout ! rétorque la jeune femme avec irritation. Oui, j’aimerais que Sophia soit encore parmi nous, mais pas de cette façon. Une vie contre une autre, c’est juste horrible ! Elle n’aimerait pas t’entendre tenir pareil propos…

La jeune femme détourne la tête et observe le paysage derrière la vitre, tout en lissant nerveusement des plis invisibles sur le jupon de sa robe, elle se demande comment elle va tenir toute une journée de voyage avec Ellis. Mais le pire est à venir.

— Ce que je ne sais pas, c’est comment était son dernier souffle.

D’un bon Alize se redresse et entame le geste pour le gifler, on n’a pas idée de dire ça, elle est furieuse contre lui, mais contre toute attente sa main se pose finalement avec douceur contre la joue froide d’Ellis Elle ne doit pas céder à la colère, le Serdaigle doit être aussi meurtri qu’elle si ce n’est plus, si ça se trouve il ne se rend même pas compte de la portée de ses mots.

— Ça ne changeras rien de le savoir, ça ne la ramènera pas, alors à quoi bon…


Une nouvelle année pleine de surprise (Feat. Polaris, Canis Major, la fougère extraterrestre) Giphy
Revenir en haut Aller en bas
 
La Fougère Extraterrestre
La Fougère Extraterrestre
MESSAGES : 249
INSCRIPTION : 07/11/2018
RÉGION : Tu as déjà vu Alien Théorie ? Ca te donnera une petite idée. ;)
CRÉDITS : Tata Grillade (mon double Humain)

UNIVERS FÉTICHE : Tolkien / HP / Des trucs et des trucs
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Flash

Une nouvelle année pleine de surprise (Feat. Polaris, Canis Major, la fougère extraterrestre) Empty


Ellis Moan
J'ai 18 ans et je vis à...Je ne suis pas fou, je ne vous le dirais pas, United Kingdom. Dans la vie, je suis encore un peu étudiant pour la forme et je m'en sors... On s'en fiche en fait, je ne suis pas là pour ça. Sinon, grâce à ma malchance, je suis orphelin et je le vis plutôt bien.

On vous diras que je suis probablement très instable et paranoïaque au plus au point, mais sincèrement... il ne faut pas croire qu'on raconte, je suis parfaitement sensé. Posez-vous des questions sur vous-même et la société pour commencer. Et oui, je suis bien le neveu de Thorfinn Rowle... Mon oncle et ma soeur ainée ont probablement tué tes parents. Ils ont aussi éradiqué les miens si ça peut te consoler.  


Carl Hjelm Sandqvist :copyright:️ La Foug'Extra


Depuis quelques temps déjà Ellis se demandait si les gens n’en avait pas marre de répéter inlassablement les mêmes conneries, même si c’était à travers des bouches pourtant différentes. A croire qu’il existait une conscience commune entre les rescapés. Une sorte de morale convenue et idiote qui les poussait à tenir des discours similaires, plein de reproches et baignant dans l’outrage quasi permanent. Le garçon se passa une main sur son front avec lassitude tandis qu’il exhalait un long soupir. Raté, ça ne marchait pas avec lui ce genre de tirade éculée.

« Vraiment ? » demanda-t-il en fixant de nouveau la jeune fille comme si elle venait de sortir une énorme bêtise. Ellis essayait d’être bienveillant autant que possible, même si sa patience démontraient ses limites bien plus rapidement qu’avant, ainsi qu’en attestait le plissement d’ennui sur son nez. Il fallait arrêter de sortir les bons sentiments à tout bout de champs. Ca revenait à hurler : pitié je vous jure je ne suis pas un monstre, ne me frappez pas. Grosse, grosse, grosse mascarade. Le pire était sans doute que comme la grande majorité de ses contemporains Alize semblait parfaitement honnête en déblatérant une pensée pré-mâchée. Le serdaigle se reprit et reprit avec ce ton doux qui lui avait jadis appartenu : « Il semblerait que je n’ai pas reçu le mémo avec les phrases à dire ou non. Ni celui qui exprime clairement ce que ma soeur peut bien penser. Pitié, j’espère qu’elle n’a pas reçu ce satané mémo à deux noises. »  C’était là tout le contraste avec le cynisme décalé de ses mots.

Et si on partait d’aussi loin, le reste allait lui faire dresser les cheveux droit sur la tête. Ce qui fût en quelque sorte le cas. Son regard ne déviât pas lorsque le geste brusque d’Alize témoigna de sa fureur. Des réactions aussi farouches ne le surprenait plus vraiment, les gens préféraient nettement le déni à la confrontation avec une réalité si désagréable. Ellis faisait un bon coupable et une bonne victime, on s’excusait de le brusquer en s’excusant soi-même. Il comprenait et pourtant… Il accusait d’autant plus ce monde d’avoir stopper net toute réflexion logique comme si cela était devenu un crime.

« C’est absurde, Alize. »  Souffla-t-il, serein, en prenant la main sur sa joue avec délicatesse. « S’il y a une seule chance que ce soit le cas, alors c’est savoir qui aura une importance. Certainement pas oublier. Le monde n’a pas changé d’axe. C’est toute cette ignorance volontaire qui nous à amené à cette situation. »  Si le monde des sorciers avaient cru au pire, s’ils avaient osé croire en l’impossible tous ces morts auraient pu être évités. Maintenant Ellis étaient pourtant celui qu’on traitait de fou quand bien même il ne faisait que tirer des leçons des erreurs de tous. Oui, il était sans doute un peu maudit, pour la meilleure des causes.



Une nouvelle année pleine de surprise (Feat. Polaris, Canis Major, la fougère extraterrestre) Dgwb
Revenir en haut Aller en bas
 
Petitdinosor
Petitdinosor
Féminin MESSAGES : 329
INSCRIPTION : 01/06/2019
ÂGE : 30
RÉGION : Nord, France
CRÉDITS : Môa

UNIVERS FÉTICHE : Fantsay, Horreur, Vie réelle, Science-fiction, Romance..
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

http://www.letempsdunrp.com/t3081-bonjour-tout-le-monde-d http://www.letempsdunrp.com/t3112-journal-de-bord-d-un-petitdino http://www.letempsdunrp.com/t3083-mes-personnages
Pigeon

Une nouvelle année pleine de surprise (Feat. Polaris, Canis Major, la fougère extraterrestre) Empty


Alize
Winston

J'ai 17 ans et je vis à Findhorn, Ecosse. Dans la vie, je suis étudiante à Poudlard et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis sans trop y penser.

C’est une simple élève de l’école de sorcellerie de Poudlard, avec cette nouvelle année de sixième qui se profile, la jeune femme souhaite juste repartir sur des bonnes bases et surtout tenter d’oublier les horreurs de la guerre.


Unknown photographed by Unknown
À l’époque ou tout semblé aller bien, du moins en apparence, quand les jours étaient encore doux et simples, il était souvent arrivé à Alize de passer une partie de l’été dans la propriété des Moan. Avec Sophia, elle faisait les quatre cents coup, tournant en bourrique les parents de la jeune fille, les domestiques et surtout les deux frères de celle-ci. Toujours est-il que dans des moments plus calme, Ellis étaient parfois avec elles, il leur montrer certains sorts avancés qu’il avait appris en cours, sans pour autant le leur faire pratiquer, déjà à ce moment-là, l’esprit vif du jeune homme lui donnée la vague impression d’être bête.

Cependant, là maintenant dans le train, les yeux verts d’Ellis posés sur elle lui donne le sentiment de n’être qu’une demeurée, qui ne comprends rien n’a rien et il suffit de voir le pli d’ennui sur son nez pour qu’elle en soit persuadée. Et franchement elle ne voit pas ce qui l’indispose tellement dans ses propos, elle n’a fait que dire la vérité, sa vérité, c’est peut-être un peu trop gnangnan et pleins de bon sentiments pour lui. Mais tant pis, elle préfère cela à son cynisme et son ironie, bien qu’il y ait sans doute une part de vrai dans ce qu’il dit, c’est à méditer, plus tard.

— C’est juste de bon sens, répond tout de même Alize. Si toi, tu es prêt à entendre des histoires tragiques et sanglantes sur la guerre, tant mieux pour toi, mais ça ne sera pas toujours le cas de la personne en face.

Alize marque une courte pause, c’est que discuter avec Ellis, c’est tout de même éreintant psychologiquement. Physiquement, il ne ressemble absolument pas à Sophia, si on excepte la couleur de ses yeux et avec tout ce qu’il s’est passé, c’est autant troublant que dérangeant.

— Mais tu as raison c’était stupide de me faire la voix de Sophia, on ne parle pas au nom des morts.

La Poufsouffle retire ensuite sa main de celle du jeune homme et retourne s’asseoir, elle réfléchit ensuite à ce qu’il vient de lui dire. Et elle doit bien admettre que les non-dits, le fait d’avoir fermé les yeux sur telle ou telle chose, d’avoir maquillé des vérités et sans doute encore beaucoup d’autres éléments, à mener le monde sorcier à la pire des finalités, la guerre. Mais là, ça n’a strictement rien à voir, caché la façon dont Sophia est morte ne mèneras pas à une guerre, et lui dire la vérité ne changeras pas la face du monde non plus. L’effet papillon peut être retord, mais pas à ce point-là n’est-ce pas ?

— À aucun moment je n’ai dit que je voulais oublier, c’est impossible, je vivrais avec ça jusqu’à mon dernier souffle, reprend-elle. Mais ça fait quatre mois qu’elle est partie, c’est bien trop court pour t’en parler de façon posée…Je ne sais même pas si j’y arriverais un jour…

Alize triture nerveusement ses doigts, elle a déjà parlé de tout ce qu’il s’est passé à ses parents, ses frères, les médicomages de Sainte Mangouste, et même Poppy son crapaud. Mais elle n’est vraiment pas sûre d’y arriver avec Ellis, sans doute parce que ça le touche directement et qu’ils ont très bien connus Sophia.

La seule chose en vérité qu’elle n’a jamais dit, c’est que le jour de la guerre, elle a tuée deux personnes, l’agresseur de Sophia et Sophia elle-même et ça jamais elle n’en parlera, ni à Ellis, ni à personne. C’est un secret qu’elle emportera avec elle…



Une nouvelle année pleine de surprise (Feat. Polaris, Canis Major, la fougère extraterrestre) Giphy
Revenir en haut Aller en bas
 
Polaris
Polaris
Féminin MESSAGES : 84
INSCRIPTION : 03/01/2019
ÂGE : 28
CRÉDITS : trouver sur google image il y a longtemps, désolerT_T

UNIVERS FÉTICHE : Marvel/Tolkien/ Fantastique
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Tortue

Une nouvelle année pleine de surprise (Feat. Polaris, Canis Major, la fougère extraterrestre) Empty


Anna Ollivanders
J'ai 18 ans et je vis quelque part, en Angleterre. Dans la vie, je suis encore élève à poudlard et je m'en sors de façon à rester stable. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Élève de poussouffle, Anna est une jeune femme simple. De sang-méler, traumatiser par la guerre et la perte de sa mère. Elle désire avoir une vie simple, sans plus souffrir, quitte à rejeter tout le monde.


Lily Collins :copyright:️ NOM CRÉATEUR

Face à la pierre rouge et blanche , se tenait le métal rouge et noir, qui crachait des veloute de fumée blanche. Sifflant pour indiquer sa présence, pour interpeller ceux qui était autour de lui, appelant à venir le voir. Pourtant rien ne donnait envie à cet instant d'y aller, d'y retourner. La jeune Anna s'était débattue pour ne revenir ici, pour ne pas reprendre ce train de tout le reste de sa vie. Elle sentie quelque chose tiré sur sa manche : sa sœur aînée, qui lui faisait signe de monté avant que le train ne part. Si seulement elle pouvait loupé ce train. Mais avec toute sa famille -enfin presque- venue l’accompagnée c'était difficile. Poussant un soupire, elle s'avance et grimpe à temps pour que la locomotive l'emmène une huitième fois à Poudlard.

Anna ne voulait pas y retourner, elle n'avait rien qui l'intéressait là bas. Rien qui la motivait à y retourner. Ces sept années d'études étaient faites, le peu d'amis qu'elle avait était soit mort, soit chez eux soit bien traumatisés. Qu'est-ce qui pourrait avoir à Poudlard qui rende sa vie mieux ?  Rien. Tout ce qu'elle voulait c'était rester chez elle, auprès de sa famille, travailler avec son père, profiter de ce qui lui restait. Mais ses sœurs avaient insister, il fallait qu'elle y retourne, qu'elle ai réellement ses ASPICS.  La jeune sorcière avait finit par céder, mas elle n'avait pas promis de finir l'année.

Déambulant tel un zombie dans les couloirs, elle n'avait pas envie de s’asseoir, de faire comme d'habitude, comme rien ne c'était passé. Son oreille finit par reconnaître des voix familières, qu'elle connaissait depuis des années. Alize et Ellis était dans un compartiment, juste devant. Eux aussi avait beaucoup perdue, et au ton de leur discussion, Anna savait très bien de quoi ils parlait. Elle n'avait pas à s'en mêler, Alize était son amie, mais elle devait respecter son deuil, comme les autres respectait le sien. Alors elle attendis devant la porte coulissante, espérant un moment plus propice pour montré le bout de son nez.



Une nouvelle année pleine de surprise (Feat. Polaris, Canis Major, la fougère extraterrestre) Oqw4
Revenir en haut Aller en bas
 
La Fougère Extraterrestre
La Fougère Extraterrestre
MESSAGES : 249
INSCRIPTION : 07/11/2018
RÉGION : Tu as déjà vu Alien Théorie ? Ca te donnera une petite idée. ;)
CRÉDITS : Tata Grillade (mon double Humain)

UNIVERS FÉTICHE : Tolkien / HP / Des trucs et des trucs
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Flash

Une nouvelle année pleine de surprise (Feat. Polaris, Canis Major, la fougère extraterrestre) Empty


Ellis Moan
J'ai 18 ans et je vis à...Je ne suis pas fou, je ne vous le dirais pas, United Kingdom. Dans la vie, je suis encore un peu étudiant pour la forme et je m'en sors... On s'en fiche en fait, je ne suis pas là pour ça. Sinon, grâce à ma malchance, je suis orphelin et je le vis plutôt bien.

On vous diras que je suis probablement très instable et paranoïaque au plus au point, mais sincèrement... il ne faut pas croire qu'on raconte, je suis parfaitement sensé. Posez-vous des questions sur vous-même et la société pour commencer. Et oui, je suis bien le neveu de Thorfinn Rowle... Mon oncle et ma soeur ainée ont probablement tué tes parents. Ils ont aussi éradiqué les miens si ça peut te consoler.  


Carl Hjelm Sandqvist :copyright:️ La Foug'Extra


Les gens n’étaient pas idiots, ils se contentaient très bien d’être aveugles. Le bon sens c’était exactement ça des œillères pour mener la foule dans un unique sens. Des milliers d’années de constructions et d’évolutions pour en arriver là. Des fois Ellis l’acceptait, d’autre fois il avait juste envie de cracher ses tripes, de se cogner la tête contre les murs pour se réveiller. « Les coups durs de la vie n’attendent pas que tu te sentes prête. Je suis presque désolé d’avoir à le dire… ce ne sera jamais le cas. » Le pire faisait parti de son être à présent, au même titre que les rires et les enfantillages du passé.

C’était là toute l’ambivalence des vérités, on leur faisait dire ce qui nous arrangeait au nom de sa propre peur et de croyances. Ellis ne pouvait mentir là-dessus, au combien il était arasant de ne plus s’en remettre aux injonctions collectives. Libérateur aussi, indubitablement. « Je ne suis pas plus prêt que quiconque. » Ce qui avait disparu était cette peur malingre et informe qui anesthésiaient les actes et les mots sans qu’on ne sache véritablement la définir. Le jugement.

Ellis ne cacha pas sa déception, ni la fatigue qui courba ses épaules face à ces palabres habituelles lorsqu’il fixa le sol. Juste un peu d’honnêteté, était-ce trop demander ? Le monde était sourd, répétait le même disque et les mêmes excuses en boucle, sans individualité. Merde. Merde. Merde. Une propagande qu’on lui enfonçait dans le crâne jusqu’à ce qu’il accepte de la fermer. « Je ne t’entends pas. Ce ne sont pas tes mots. Je sais que ce ne sont pas vraiment tes mots. Seulement ceux qu’on t’as donné pour noyer ce que tu ressens réellement. Je n’ai pas envie que ce soit posé. »

L’histoire était écrite par ceux qui osaient parler, le reste disparaissait à jamais. On pouvait rayer du passé des civilisations entières avec le silence. C’était exactement ce que certains souhaitent d’ailleurs, annihiler des faits, annihiler des existences. L’agacement surplombait une abyssale tristesse inondant ses yeux, grésillant dans le timbre de sa voix. « Je n’accepterais pas ce discourt. Je n’accepterais que ta vraie voix, Alize. Tu peux bien le hurler, être incohérente ou me frapper. Rien ne serait plus juste sans doute… » Un sanglot le secoua. Pas pour Sophia, pas pour son petit frère, pas même pour ses parents. Ellis ne ressentait pas même le besoin d’essuyer ses larmes tandis que son corps retrouvait sa place initiale contre la banquette. « Je continuerais, sans m’essouffler, jusqu’à ce que les cloisons tombent. » Assena-t-il. « Je n’ai rien d’autre à foutre sur cette terre. » Sourit-il dans un haussement d’épaule. Ellis ressemblait à cette réalité absurde et dissonante, il en était le fruit et la némésis.

C’est alors qu’un reflet immobile dans la vitre attira son attention. Une petite espionne immobile, Ellis discerna les traits altérés de la Poufsouffle dans l’angle du vitrage. « Anna est vivante. » déclara-t-il. « Statistiquement, une sur deux, c’est pas si mal. » On pouvait presque redouter une seconde tentative de gifle à cette remarque. Il regarda longuement la sorcière sans pour autant émettre de signe à son encontre. Un être vivant était bien doté de libre arbitre à priori, cette conversation était-elle si privé ? Le détail avait son importance.



Une nouvelle année pleine de surprise (Feat. Polaris, Canis Major, la fougère extraterrestre) Dgwb
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Une nouvelle année pleine de surprise (Feat. Polaris, Canis Major, la fougère extraterrestre) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Une nouvelle année pleine de surprise (Feat. Polaris, Canis Major, la fougère extraterrestre)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers fantasy :: Harry Potter-
Sauter vers: