Partagez
 
 
 

 mind over matter (jemima&alan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
potichat
potichat
MESSAGES : 773
INSCRIPTION : 24/02/2017
CRÉDITS : (icons) kawaiinekoj

UNIVERS FÉTICHE : Un peu de tout
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

http://www.letempsdunrp.com/t151-female-robbery http://www.letempsdunrp.com/t257-f-rupphire-steven-universe-en-cours http://www.letempsdunrp.com/t188-life-is-now http://www.letempsdunrp.com/t193-alt-er-love
Donut

mind over matter (jemima&alan) Empty

Le contexte du RP
Mise en situation

juillet 2019, institut xavier, state of new york.
mind over matter (jemima&alan) X-men%20first%20class%20trailer%20caps%2002.jpg?u=http%3A%2F%2Fyoubentmywookie.com%2Fwookie%2Fgallery%2F0211_xmen-first-class-trailer-caps%2Fx-men%2520first%2520class%2520trailer%2520caps%252002
jemima a 21 ans, elle a trouvé refuge au sein de l'institut xavier après avoir galéré plusieurs années, mutante de première génération dans une famille qui l'aime fort mais qui est dépassée par les événements.
x vient du passé, il a été sauvé par magneto, qui est désormais son seul repère dans ce monde de fou, cet univers incompréhensible où tout va trop vite.
embarqués dans un affrontement qui ne les concerne pas, ils vont s'affronter, d'abord avec les coups, ensuite avec les mots. advienne que pourra.


Revenir en haut Aller en bas
 
potichat
potichat
MESSAGES : 773
INSCRIPTION : 24/02/2017
CRÉDITS : (icons) kawaiinekoj

UNIVERS FÉTICHE : Un peu de tout
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

http://www.letempsdunrp.com/t151-female-robbery http://www.letempsdunrp.com/t257-f-rupphire-steven-universe-en-cours http://www.letempsdunrp.com/t188-life-is-now http://www.letempsdunrp.com/t193-alt-er-love
Donut

mind over matter (jemima&alan) Empty


jemima saylor
J'ai 21 ans et je vis à l'institut Xavier, état de New York. Dans la vie, je suis étudante et je m'en sors comme je peux. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

pouvoir : werecheetah. elle ne peut pas se transformer en guépard, mais en possède les caractéristiques physiques : elle est extrêmement rapide, ses ongles sont des griffes tranchantes rétractables, elle voit de loin et dans le noir...



hunter schafer
une vie paisible : c'est ce que promettait l'institut. c'était ce qu'elle croyait, du moins, quand elle en a franchi les portes en fer forgé. pourtant le bâtiment tremble sous les assauts des mutants rebelles, et les couloirs vrombissent d'ordres aboyés pour mettre les plus jeunes en sécurité. jemima refuse de les suivre : cela fait deux ans qu'elle s'entraine, elle veut les aider. elle veut protéger sa maison.

elle zig-zag parmi la foule des enfants terrifiés. elle sent la peur dans son propre ventre, un noeud qui pèse lourd dans son estomac. mais elle ne se laisse pas le temps d'être submergée par ce sentiment. elle le connait, et elle sait le mettre de côté ; c'est ce qu'elle fait de mieux. elle traverse le couloir, rejoint le hall d'entrée, trouve un professeur. les défenses de l'école se sont rapidement mises en place après l'arrivée des assaillants, et les plus grands connaissent les protocoles de sécurité par coeur. ce n'est pas son cas. jemima, elle n'était pas sensé partir en mission avant plusieurs mois. elle devait apprendre, jouer, vivre. elle devait rêver, dessiner, danser.

la peur se transforme en rage. cela fait deux ans qu'elle vit là, mais deux ans, ce n'est pas assez. elle refuse qu'on lui enlève son havre de paix alors qu'elle vient de le trouver, qu'elle s'y sent à peine à l'aise depuis quelques mois. alors elle adresse un regard sans équivoque au professeur, qui lui fait un signe pour qu'elle sorte du bâtiment. il observe la combinaison qu'elle a enfilé avant de se joindre à la cohue d'un air appréciateur, mais lui lance tout de même quelques conseils. "fais attention à toi et ne te mets pas inutilement en danger," ajoute-t-il pour finir. jemima sait qu'elle ne fait pas partie des meilleurs combattants. son rôle sera d'empêcher ceux qui veulent pénétrer dans l'école, loin derrière les lignes frontales où le combat gronde le plus fort.

elle s'y attend, et pourtant... pourtant, quand l'air chaud s'engouffre dans sa gorge et que ses yeux discernent la scène devant elle, elle hoquète, elle hésite. elle reste bouche bée un instant, avant de secouer sa chevelure blonde. elle déglutit, et elle avance, parce qu'il est hors de question qu'elle fasse demi-tour. ici, c'est chez elle. elle tente d'évaluer les menaces les plus imminentes, et se précipite dans la mêlée. le jardin où elle arrosait hier encore les fleurs d'été est ravagé. elle serre les dents. elle ne les laissera pas lui enlever son foyer.


Revenir en haut Aller en bas
 
Laine Rouge
Laine Rouge
MESSAGES : 10
INSCRIPTION : 06/07/2019
CRÉDITS : Pas encore

UNIVERS FÉTICHE : Univers magiques, historiques
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Limace

mind over matter (jemima&alan) Empty


Alan Fawles
J'ai 23 ans et je vis à New York, Etats-Unis. Dans la vie, je suis ... mutant, à présent, et je m'en sors difficilement. Sinon, grâce à ma malchance, je suis seul et je le vis plutôt mal.

Informations supplémentaires : English, son of a solicitor, studied law, got into a Tour, invested and lost in finance, got recruited in the army.
Romantic and medievalist. Anti "scientific dictatorship".
Against another expansion of the Reform Act, but undecided on repealing it.
Soldier in the Crimean War until 1855 (participated to the violent battle of Balaclava, and caught in the long siege that followed some time after : wished for it to be all over... a bit too strongly)
Discovered his powers young, but didn't think he could move in time more than a few hours. Used it in exams etc. He told this to a friend who studied science at college and the friend wanted to test out if it had anything to do with elecricity but Alan got bad burns from the experiment and lost his own enthusiasm. He fled on his Grand Tour and when he got back, wanted to apologize, but his friend had tried to find other mutants and expose them and had only managed to get himself committed to an asylum.



avatar :copyright:️ NOM CRÉATEUR


Il avait été difficile pour lui de retourner sur le champ de bataille. Mais l'avait-il réellement quitté ? Bien sûr, il ne s'agissait que d'une échauffourée et son ampleur n'avait rien à voir avec ce qu'on avait appelé « la boucherie », « le gâchis », que les gazettes avaient critiqué avec virulence, pour enjoindre à plus d'efficacité. En tant qu'Empire, on se devait de montrer qu'on savait s'y prendre sur des opérations de cette taille. Aujourd'hui, il ne cherchait pas à prendre une région, mais une pièce. Mais il était seul, un électron libre qu'on avait envoyé en mission en avant des troupes lourdes qui faisaient une diversion ma foi très enthousiaste. Il se méfiait surtout des nouvelles inventions. Elles pouvaient voler dans les airs, capturer des images en mouvement, envoyer presque instantanément des messages de la taille d'un roman à l'autre bout de la planète. Il n'était pas certain que ses capacité, aussi hors-normes soient-elles, fassent le poids.
Mais Magnéto l'était.
Et il était la seule personne capable de récupérer certaines traces.

Il dépassa ses camarades et se glissa à travers les jardins sans un bruit, du moins il l'espérait. Il était agréablement aménagé, ses haies taillées avec soin, ses massifs de fleurs en pleine forme. Le tout manquait peut-être un peu de perspective, mais avait une allure assez digne. La pelouse ne ressemblera plus à rien après leur passage, comme s'ils étaient les légendaires hordes Huns, pensa-t-il distraitement. Enfin, il n'avait jamais entendu dire que les Huns puissent lancer des boules de feu depuis leurs paumes. Mais Magnéto avait ses théories sur les pouvoirs mutants qui avaient été utilisés au cours de l'Histoire.

Tout à coup, une femme surgit à sa gauche, visiblement en route pour le front. La fumée les avait dissimulés à leurs regards respectifs jusqu'à ce qu'il soit trop tard pour passer inaperçu. Maudissant le mauvais sort, il chercha à réagir avant elle. Il lui envoya un coup de poing à l'estomac, mais en lançant sa main contractée, il savait déjà qu'il n'aurait pas l'impact souhaité. Non qu'il ait perdu l'endurance et la force physique acquises lors des séances d'escrime avec ses amis de la faculté et lors du conflit entre les grandes puissances européennes, mais... Il avait encore du mal avec le fait de frapper une femme presque complètement nue, bon sang. La plupart des demoiselles qu'il croisait avaient déjà une attitude et une tenue qu'il considérait absolument indécentes, et les jeunes élèves de l'académie, avec leurs combinaisons moulantes, étaient encore pires.
Ses amis lui auraient tapé sur l'épaule en rigolant et en lui disait qu'il était bien un petit bourgeois fils de notaire pour perdre ainsi ses moyens face à une donzelle légèrement vêtue, mais quelque chose lui dit qu'il aurait droit à autre chose qu'une accolade de la fille en question, présentement, s'il ne parvenait pas à avoir raison d'elle le premier.

Il leva les yeux vers l'imposant manoir, et les posa sur la troisième fenêtre en partant de la gauche. Il n'avait pas fait le cinquième du chemin. Ca commençait bien, tiens.
Revenir en haut Aller en bas
 
potichat
potichat
MESSAGES : 773
INSCRIPTION : 24/02/2017
CRÉDITS : (icons) kawaiinekoj

UNIVERS FÉTICHE : Un peu de tout
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

http://www.letempsdunrp.com/t151-female-robbery http://www.letempsdunrp.com/t257-f-rupphire-steven-universe-en-cours http://www.letempsdunrp.com/t188-life-is-now http://www.letempsdunrp.com/t193-alt-er-love
Donut

mind over matter (jemima&alan) Empty


jemima saylor
J'ai 21 ans et je vis à l'institut Xavier, état de New York. Dans la vie, je suis étudante et je m'en sors comme je peux. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

pouvoir : werecheetah. elle ne peut pas se transformer en guépard, mais en possède les caractéristiques physiques : elle est extrêmement rapide, ses ongles sont des griffes tranchantes rétractables, elle voit de loin et dans le noir...



hunter schafer
le choc lui coupe le souffle. sa vision se trouble quelques secondes, le paysage rougit et ses oreilles résonnent des explosions lointaines. jemima laisse son corps se plier en deux sous le coup de l'assaut inattendu. elle grimace, tente de reprendre son souffle. elle connait cette sensation, d'abord pour s'être fait tabassée, maintenant pour s'être entraînée auprès de ses camarades. en outre, la combinaison l'a protégée. elle se redresse, vite, fière. elle reprend ses esprits et repère son assaillant.

il est étrange. il ne ressemble pas vraiment aux rebelles de magneto qu'on leur présente parfois en cours d'offensive, dont xavier et les autres parlent avec nostalgie et colère. mais le doute n'a pas le temps de s'immiscer. peu importe à quoi il ressemble, son objectif est clairement établi : l'inconnu veut franchir les portes de l'institut, s'y engouffrer, tout casser. jem ne le laissera pas faire. elle s'accroche à cette certitude et lui assène à son tour un coup, un coup vicieux, griffes sorties à toute allure, elle chercher à trancher dans la chair de ses côtes. et puis elle disparait, à toute vitesse, pour échapper à la rétribution qui fera suite, sans aucun doute.

elle court, s'éloigne d'un mètre, revient par derrière lui et elle hésite, rien qu'un instant. elle ne sait pas si son premier coup a atteint sa cible, s'il a été percutant. elle n'a pas l'habitude de se battre en cherchant réellement à blesser. à incapaciter. les réflexes acquis reprennent le dessus, avec un court délai, et elle lève la jambe pour asséner un coup de talon sec à l'arrière du genou de l'inconnu.


Revenir en haut Aller en bas
 
Laine Rouge
Laine Rouge
MESSAGES : 10
INSCRIPTION : 06/07/2019
CRÉDITS : Pas encore

UNIVERS FÉTICHE : Univers magiques, historiques
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Limace

mind over matter (jemima&alan) Empty


Prénom
Nom

J'ai xx ans et je vis à ville, Pays. Dans la vie, je suis études/métier et je m'en sors statut de vie (bien, moyen, pas bien). Sinon, grâce à ma chance/malchance, je suis statut matrimonial et je le vis plutôt bien/pas bien.

Informations supplémentaires ici.

avatar :copyright:️ NOM CRÉATEUR


La jeune femme se redresse, ses cheveux blonds retombant en cascade après avoir été dérangés par l'impact du coup, et Alan réalise qu'il vient de se mettre dans une situation particulièrement précaire. Il n'est pas vraiment taillé pour le combat au corps à corps. Avec une arme, il se défend, mais il n'arrive pas à prendre la main sur les armes à feu « contemporaines », et il a bien compris que se ramener ici avec un fleuret frôlait le ridicule. Et l'aurait ralenti. Tout ce qu'il avait à faire, c'était courir vite et discrètement jusqu'à son objectif. Une tâche visiblement encore trop complexe pour lui. Etudier le plan de bataille est une chose, le réaliser relève d'un autre niveau. Mais Magnéto compte sur sa débrouillardise et sa détermination.

Pas forcément un bon calcul. Avant qu'il ait eu le temps de réagir, il perçoit un mouvement flou de son adversaire, et il sent une vive douleur dans ses côtes. Il se plie en deux par pur réflexe de survie, pour protéger son abdomen vulnérable, et il sent un liquide chaud et poisseux couler sur son ventre, une sensation qu'il ne connaît que trop bien. Pour l'instant, difficile de dire si la plaie est trop profonde, s'il va s'affaisser avec le regard vitreux comme il a vu certains de ses camarades le faire. Mais il arrive encore à respirer. Alors, tout n'est pas perdu. Il cligne des yeux, et la femme a disparu. La douleur reflue, il ne sent presque plus rien, sauf quand il bouge, mais c'est supportable. Où est-elle passée ?

Un souffle dans son dos lui apporte la réponse. Il fait volte-face avec toute la souplesse dont il est encore capable. La jambe qui fuse dans sa direction est basse, mais il est déjà à moitié recroquevillé. Sans être bien certain de ce qu'il essaye de faire, il l'attrape, et il utilise l'élan du coup pour la projeter de toutes ses forces.
Son adversaire est déstabilisée, et elle n'est plus en face de lui. La route vers le manoir est dégagée. Sans réfléchir, il s'élance dans une course tremblotante. Les vieux réflexes lui reviennent, comme si courir pour échapper aux réprimandes du marchand de bonbons était devenu courir pour échapper à la mort lors d'une offensive et maintenant courir vers la connaissance dont son nouveau camp avait besoin. Il sait qu'il sera certainement poursuivi, et tout en continuant à franchir le terrain à couvert en grandes enjambées, il ferme les yeux une fraction de secondes et se concentre.

J'ai le temps. J'ai le temps, rien ne me presse, personne ne peut être aussi rapide que moi. Je les laisse dans leur propre paradigme, et j'avance, plus vite, puisque j'ai le temps.

Il a au moins appris une leçon de toutes ces fuites : on ne regarde jamais en arrière.
Revenir en haut Aller en bas
 
potichat
potichat
MESSAGES : 773
INSCRIPTION : 24/02/2017
CRÉDITS : (icons) kawaiinekoj

UNIVERS FÉTICHE : Un peu de tout
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

http://www.letempsdunrp.com/t151-female-robbery http://www.letempsdunrp.com/t257-f-rupphire-steven-universe-en-cours http://www.letempsdunrp.com/t188-life-is-now http://www.letempsdunrp.com/t193-alt-er-love
Donut

mind over matter (jemima&alan) Empty


jemima saylor
J'ai 21 ans et je vis à l'institut Xavier, état de New York. Dans la vie, je suis étudante et je m'en sors comme je peux. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

pouvoir : werecheetah. elle ne peut pas se transformer en guépard, mais en possède les caractéristiques physiques : elle est extrêmement rapide, ses ongles sont des griffes tranchantes rétractables, elle voit de loin et dans le noir...



hunter schafer
hésitation fatale. la réalisation la frappe au moment où le geste est amorcé. son pied se lève, sa jambe se soulève, l'élan vise une cible, mais l'impact n'est pas là. il l'a repérée, il l'a évitée. jem se renfrogne, déçue d'elle-même, mais pas vraiment le temps de s'étaler en état d'âme : elle s'écroule. la vitesse de son coup est amplifiée par l'action de l'inconnu, cet assaillant qui sait visiblement ce qu'il fait. il attrape sa jambe et la déséquilibre totalement. elle n'a que le temps de tendre les bras pour recevoir la chute au mieux. elle grince des dents, ses mains délicates sont rapées, marquées par l'impact des graviers, peut-être même souillées d'une goutte de sang. elle ne prend pas le temps de vérifier. elle se redresse, son regard vif scrute les alentours.

mais c'est étrange. il est là et il n'est pas là tout à la fois. elle repère sa silhouette qui se dirige à toute vitesse vers la maison, et puis le temps se dissout. elle ne repère plus rien. est-ce qu'elle existe seulement ? elle ne peut pas même froncer des sourcils, ressentir pleinement sa confusion. il n'est plus là où il était. elle n'est pas vraiment là non plus, et d'ailleurs est-ce qu'elle est, sera, a été ?

la confusion se dissout et l'état d'apesanteur disparait aussitôt de son esprit. c'est à peine si elle s'en souviendrait. elle cherche l'intrus dans le paysage familier, un corps gris dans la masse de pierre grise de l'école. il est si loin. peut-être qu'il a un pouvoir similaire au sien, la vitesse ? jem sourit, montre les crocs : c'est le félin qui ressort. protéger son terrier, protéger ce qui est sien. la vitesse s'empare d'elle sans qu'elle ait à l'appeler, et elle court à toute vitesse ; mais aller vite dans une absence de temps, est-ce vraiment efficace ?


Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


mind over matter (jemima&alan) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
mind over matter (jemima&alan)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers science-fiction :: Superheroes-
Sauter vers: