Partagez
 
 
 

 sometime i can imagine his smile (-r / princess)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
whovian
whovian
MESSAGES : 210
INSCRIPTION : 23/02/2017
CRÉDITS : lj candream

UNIVERS FÉTICHE : city
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t113-au-dela-des-orages http://www.letempsdunrp.com/t291-m-f-this-is-an-emergency-en-cours http://www.letempsdunrp.com/t126-whovian-ou-le-monde-de-la-schizophrenie#806
Flash

sometime i can imagine his smile (-r / princess) Empty

Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
Avez-vous déjà imaginé comment ça pouvait être de faire un enfant ? De le désirer si ardemment et de ne pas pouvoir trouver satisfaction ? C'est difficile de s'imaginer ce que ça peut être comme situation, si on ne le vit pas soi-même. On peut essayer de se l'imaginer mais souvent, on est bien loin de la réalité. Après deux années, différentes méthodes et des dizaines d'examens médicaux, Anton et sa compagne se sentaient fatigués. Rien n'y faisait. Et ce qui était d'autant plus frustrant c'était de savoir qu'il n'y avait aucune raison médical qui expliquait votre incapacité à avoir un enfant. Qui sait, peut-être que bientôt, tout cela ne sera plus qu'un affreux cauchemar, sauf s'il en apporte un nouveau, bien plus terrifiant..

Contexte provenant de cette recherche


It's love Yes, all we're looking for is love from someone else A look in somebody's eyes To light up the skies To open the world and send it reeling A voice that says, I'll be here And you'll be alright —
city of stars
(lions' tears.)
Revenir en haut Aller en bas
 
whovian
whovian
MESSAGES : 210
INSCRIPTION : 23/02/2017
CRÉDITS : lj candream

UNIVERS FÉTICHE : city
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t113-au-dela-des-orages http://www.letempsdunrp.com/t291-m-f-this-is-an-emergency-en-cours http://www.letempsdunrp.com/t126-whovian-ou-le-monde-de-la-schizophrenie#806
Flash

sometime i can imagine his smile (-r / princess) Empty


Anton
D. Atkins

J'ai 33 ans et je vis à Chicago, en Amérique. Dans la vie, je suis plombier et je m'en sors relativement bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien, même si en ce moment, c'est assez difficile..

Anton a toujours vécu à Chicago, même s'il l'a quitté pendant quelques années pour aller suivre diverses formations à Détroit. Son deuxième prénom est Dimitri, seule sa mère l'appelait ainsi, quand elle était fâchée contre lui. C'est un enfant unique, qui a perdu son père à un jeune âge, il n'était pas encore adulte. Sa mère est russe, elle travaillait dans l'épicerie du coin avant de rencontre Peter, son père. Il possède une vieille voiture de collection, qu'il a hérité de son grand-père et qu'il retape petit à petit. Il adore tout ce qui touche aux travaux manuels. Il a d'ailleurs déjà construit le berceau pour l'enfant qu'ils essayent de concevoir.


avatar :copyright:️ chrysalis


Quand on pense à l'amour et à l'idée de construire une famille, bien souvent on y trouve de la joie, des sentiments de bonheurs mélangés à la peur parce que c'est toujours difficile d'appréhender le changement. Mais lorsque ce concept dysfonctionne, alors ce sentiment de joie tourne petit à petit pour amener de la tristesse et une pointe d'amertume. Si les docteurs étaient incapables de trouver une cause médical, comment cela se faisait-il que vous puissiez pas arriver à vos fins ? Tu n'en avais pas la moindre idée et en général, tu essayais de ne pas trop y penser. Tu ruinais ton moral à ruminer comme tu le faisais et tu n'étais pas concentré dans ton boulot. C'est en prenant un jet d'eau en pleine tronche que tu te ressaisissais, tu t'activais à tourner le boulon afin de couper la fuite. Si tu continuais comme ça, tu allais finir par détruire des salles de bains entières et tu étais payé pour irriguer ce problème.  

Tu rangeais ta clé à molette avant de fermer ta boîte à outil. C'était l'heure pour toi de rentrer à la maison. De retrouver ta moitié, peut-être que ce soir, vous pourriez passer la nuit à regarder un bon film, à rire. Peut-être même que vous arriverez à oublier l'espace d'une soirée ce mal qui vous accable depuis plusieurs semaines maintenant. Votre relation était un peu devenue fade sans que vous ne le vouliez. La distance a commencé à se faire de plus en plus longue, les conversations un peu trop sérieuses et les sourires assez peu présents. Comme si vous deveniez des étrangers l'un pour l'autre. Tu avais ce mauvais pressentiment que tu allais la perdre.

Passant la clé dans la serrure, tu voyais qu'elle était vite bloquée. Elle était déjà là. Tu entrais alors, posant rapidement ta caisse, retirant ta veste ainsi que tes chaussures de sécurité. Si elle ne t'avait pas entendu, tu pourrais essayer de lui faire peur, tu savais à quel point elle pouvait être ailleurs lorsqu'elle était concentrée sur autre chose. Ce n'était pas le cas ce soir, elle était assise dans le canapé, elle semblait t'attendre. Elle avait levé le regard vers toi lorsque tu étais entré dans son champ de vision et tu avais eu un léger sourire. Tu ne te souvenais pas de la dernière fois où tu avais pris le temps de simplement la regarder. Elle était toujours aussi belle, bien qu'on pouvait lire la fatigue sur son visage. Ainsi que la tristesse, ne pas pouvoir tomber enceinte, c'était quelque chose de fort à vivre et tu n'avais pas idée de toutes les émotions qu'elle pouvait traverser. « Je ne sais pas ce que t'en penses, mais je me disais que ce soir, on pouvait ouvrir une bonne bouteille et regarder une vieille comédie, qu'en dis-tu ? » avais-tu demandé, presque dans un murmure tellement la salle était silencieuse. Tu avais même hésité à proposer ton idée. Tu venais t'asseoir juste à ses côtés, venant poser tes doigts sur sa joue.


It's love Yes, all we're looking for is love from someone else A look in somebody's eyes To light up the skies To open the world and send it reeling A voice that says, I'll be here And you'll be alright —
city of stars
(lions' tears.)
Revenir en haut Aller en bas
 
PRINCESS
PRINCESS
Féminin MESSAGES : 660
INSCRIPTION : 18/01/2019
ÂGE : 23
RÉGION : île de france.
CRÉDITS : fanpop.

UNIVERS FÉTICHE : réel, city.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Donut

sometime i can imagine his smile (-r / princess) Empty


Dakota
Atkins

J'ai 31 ans et je vis à Chicago, Amérique. Dans la vie, je suis infirmière et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien même si les difficultés pour avoir un bébé ne font pas du bien à votre couple..

Informations supplémentaires ici.


Sophia Bush :copyright:️ shattered

La vie était compliquée parfois, en tout cas, c’était ton impression ces derniers mois. Tu avais pourtant tout pour être heureuse puisque tu avais un boulot dans lequel tu t’épanouissais. Tu étais mariée à un homme que tu aimais et avec qui tu avais des projets. Un de ces projets était d’avoir un bébé avec lui. Peut-être plusieurs par la suite mais un dans un premier temps c’était pas mal. Vous aviez commencé à essayer depuis quelques temps mais sans succès. Tu ne comprenais pas et vous aviez essayé d’aller voir des médecins. Tu t’étais demandé si cela ne venait pas de l’un de vous, ou du moins qu’il y ait une cause médicale. Les médecins n’avaient rien trouvé à votre problème et ils n’avaient pas de solutions non plus. Tu ne savais pas si tu aurais dû être soulagée ou non. S’il y avait eu un souci alors, vous auriez probablement pu le régler. Or, ce n’était pas le cas.

Vous aviez continué, vous vous aimiez toujours mais ce problème.. Les choses étaient différentes entre vous. Tu avais décidé de faire un test cet après midi alors que tu n’en croyais pas tes yeux. Le résultat était positif. Tu avais décidé d’en faire un autre pour être sûre que tu ne te trompais pas mais il annonçait le même résultat. Tu avais pleuré de longues minutes après ça, alors que le destin semblait enfin tourné en votre faveur. Tu avais d’abords pensé a appelé Anton mais il travaillait et ne répondrait sûrement pas. Tu ne voulais pas le faire par téléphone non plus, même si tu avais hâte qu’il rentre. Tu regardais ta montre, attendant qu’il arrive mais le temps te semblait si long. Tu te trouvais sur le canapé alors que tu avais du mal à rester concentré sur le téléfilm diffusé. Tu n’étais pas intéressé par celui-ci d’ailleurs. Tu entendis finalement ton époux rentrer et s’installer à tes côtés. Tu lui souriais alors, glissant tes doigts entre les siens. « En fait.. j’ai une meilleure idée pour ce soir. » Tu lui soufflais alors, te redressant un peu. « Anton.. j’ai quelque chose à te dire. Je t’attendais pour. » Tu lui disais avant de te relever pour aller récupérer le test que tu avais fait dans le tiroir du salon. Tu revenais t’installer à ses côtés, lui donnant alors que tes yeux brillaient de larmes et d’émotion. « J’en ai fais deux..  » Tu lui soufflais, indiquant par la même occasion que ça ne pouvait pas être ne erreur. Tu attendais sa réaction, espérant que cela ravive la flamme dans votre couple également, après ces longs mois d’attente.





a night under the stars
I'm scared and I'm brave, or somewhere between the two. I'm beautifully strong, and tragically confused. Yeah I'm that girl, that's just like you.
Revenir en haut Aller en bas
 
whovian
whovian
MESSAGES : 210
INSCRIPTION : 23/02/2017
CRÉDITS : lj candream

UNIVERS FÉTICHE : city
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t113-au-dela-des-orages http://www.letempsdunrp.com/t291-m-f-this-is-an-emergency-en-cours http://www.letempsdunrp.com/t126-whovian-ou-le-monde-de-la-schizophrenie#806
Flash

sometime i can imagine his smile (-r / princess) Empty


Anton
D. Atkins

J'ai 33 ans et je vis à Chicago, en Amérique. Dans la vie, je suis plombier et je m'en sors relativement bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien, même si en ce moment, c'est assez difficile..

Anton a toujours vécu à Chicago, même s'il l'a quitté pendant quelques années pour aller suivre diverses formations à Détroit. Son deuxième prénom est Dimitri, seule sa mère l'appelait ainsi, quand elle était fâchée contre lui. C'est un enfant unique, qui a perdu son père à un jeune âge, il n'était pas encore adulte. Sa mère est russe, elle travaillait dans l'épicerie du coin avant de rencontre Peter, son père. Il possède une vieille voiture de collection, qu'il a hérité de son grand-père et qu'il retape petit à petit. Il adore tout ce qui touche aux travaux manuels. Il a d'ailleurs déjà construit le berceau pour l'enfant qu'ils essayent de concevoir.


avatar :copyright:️ chrysalis


Tu avais passé le pas de la porte avec un sourire. Ton couple partait en peu en lambeaux depuis plusieurs semaines maintenant et tu n'aimais pas l'ambiance qui s'installait entre vous. Tu savais que tu avais juré pour le meilleur et pour le pire. Le pire, vous étiez déjà en plein dedans et ce n'était pas vraiment le bonheur. Tu voulais le retrouver ce bonheur, tu voulais pouvoir la faire rire à nouveau, à l'emmener danser et passer une bonne soirée à boire du rhum. Tu voulais aussi retrouver la chaleur de son corps. C'était un peu contradictoire de s'éloigner physiquement lorsque l'on désire avoir un bébé, mais c'était plutôt incontrôlable. Alors ce soir, tu voulais vraiment faire un pas vers elle, lui montrait que tu l'aimais.

Déjà assise sur le canapé, tu ne tardais pas à la rejoindre pour lui souffler ton idée. Elle ne la déclinais pas, te proposant plutôt autre chose. Elle était différente de d'habitude, mais tu n'arrivais pas encore à déceler pourquoi. Elle était bien mystérieuse, avant de se lever pour aller chercher un objet. Tu ne la quittais pas des yeux, bien loin de comprendre la nouvelle qui allait tomber. Elle se rasseyait près de toi te tendant un petit objet en plastique. Tu baissais alors le regard sur le petit + rose, tandis qu'elle t'annonçait qu'elle en avait fait deux. Pour te prouver que ça ne pouvait pas être une erreur. « C'est pour de vrai ? » avais-tu demandé naïvement, comme si tu croyais être en plein milieu d'un rêve. Tu avais longtemps attendu ce moment et le vivre pour de vrai, ça te semblait si irréaliste. Ton cerveau était en train de dérailler complet. Et ton cœur, n'en parlons même pas, il s'emballait à toute vitesse. Tu étais submergé par tes sentiments, un vague de joie mélangée à de la peur, mais comme tu n'en avais jamais connu auparavant. Si seulement tu savais que ce ne serait pas la dernière fois que tu connaîtrais ces sentiments. « On va être parents ! » lui soufflais-tu alors que des larmes coulaient à n'en plus finir. Tu posais à nouveau ton regard sur elle, approchant ton visage du sien pour venir l'embrasser.


It's love Yes, all we're looking for is love from someone else A look in somebody's eyes To light up the skies To open the world and send it reeling A voice that says, I'll be here And you'll be alright —
city of stars
(lions' tears.)
Revenir en haut Aller en bas
 
PRINCESS
PRINCESS
Féminin MESSAGES : 660
INSCRIPTION : 18/01/2019
ÂGE : 23
RÉGION : île de france.
CRÉDITS : fanpop.

UNIVERS FÉTICHE : réel, city.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Donut

sometime i can imagine his smile (-r / princess) Empty


Dakota
Atkins

J'ai 31 ans et je vis à Chicago, Amérique. Dans la vie, je suis infirmière et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien même si les difficultés pour avoir un bébé ne font pas du bien à votre couple..

Informations supplémentaires ici.


Sophia Bush :copyright:️ shattered

Les choses étaient compliquées entre toi et ton époux en ce moment, tu le savais et tu en étais tout autant fautive d’ailleurs. Il fallait que vous arrangiez les choses car tu ne voulais pas le perdre après tout. Tu ne supporterais pas cela, tu n’arrivais déjà pas à tomber enceinte alors tu n’accepterais pas de perdre ton mari en plus de cela. Mais, il semblerait que les choses aient enfin décidées de se mettre de votre côté car tu avais décidé de faire un nouveau test. Tu ne l’avais pas fait avec une grande conviction, pensant que le résultat serait le même encore une fois. Seulement, tu t’étais trompée puisque tu avais enfin vu apparaître ce petit signe, t’indiquant que tu étais enfin enceinte. Une nouvelle que vous aviez attendu depuis plusieurs mois et c’était enfin là. Tu avais attendu toute la journée pour pouvoir l’annoncer à Anton. Tu espérais qu’il serait aussi ravi que toi et surtout, qu’il voulait toujours être papa. Après tout, peut être que le fait de ne pas l’avoir été et d’avoir longtemps espéré avait fait qu’il ne voulait plus. Tu espérais bien que non.

Alors, lorsqu’il était arrivé, tu n’avais pas pu tenir plus de temps que cela et tu avais alors pas perdu une minute pour aller récupérer le test et lui donner. Tu voulais qu’il le sache, maintenant. Tu revenais à ses côtés après le lui avoir donné alors qu’il te demandait si c’était réel. « J’en ai fais deux oui.. je dois quand même faire une prise de sang pour être sûre mais, je suis enceinte. » Tu lui annonçais, émue. Tu passais une main sur sa joue tout en l’embrassant, heureuse. Il pleurait et tu savais que c’était des larmes de joies. « tu es content ? » Tu lui demandais pour t’en assurer. « Je veux dire.. j’ai eu peur que après tant de déceptions, tu n’en veuilles plus. » Cela aurait pu le dégoûter ou bien quelque chose de ce genre. « J’ai dû résister pour ne pas t’appeler car.. je voulais te le dire en face mais j’avais hâte que tu rentres. » Tu prenais sa main dans la tienne, la déposant sur ton ventre. Oui tu allais devenir maman.






a night under the stars
I'm scared and I'm brave, or somewhere between the two. I'm beautifully strong, and tragically confused. Yeah I'm that girl, that's just like you.
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


sometime i can imagine his smile (-r / princess) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
sometime i can imagine his smile (-r / princess)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Imagine-toi dans un bateau sur une rivière... [LIBRE]
» I'll make you smile ! w/ Bak Yul
» Il n'y a pas 36 solutions
» image pour le fun
» Charles N. Degrez - Non, messieurs. La justice triomphe toujours.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: