Partagez
 
 
 

 Sometimes, blood is thinner than water ~ Calville ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
En ligne
Seolanne
Seolanne
Féminin MESSAGES : 439
INSCRIPTION : 29/09/2018
ÂGE : 36
CRÉDITS : Sign by La Fougère extraterrestre

UNIVERS FÉTICHE : Contemporain //Medfan//Historique// Vampire// Steampunk//PostAppo
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur
Pigeon

Sometimes, blood is thinner than water  ~ Calville ~  Empty

Le contexte du RP
Mise en situation

La situation

Inès est une jeune étudiante en tourisme, nouvellement arrivée à New-Your pour rejoindre Marcus Von steinberg avec qui elle sort depuis plus d'un an, fils Ulrich Von Steinberg, fondateur d'un empire hôteliers. Homme d'affaire impitoyable, il est précédé par sa réputation sulfureuse.

Un soir d’octobre, le premier repas de famille ou elle est présentée à sa belle famille.
La rencontre ne sera pas sans conséquences pour la jeune femme.

Il y a des tentations auxquelles on ne devrait jamais céder.


Sometimes, blood is thinner than water  ~ Calville ~  Dgwb
Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Seolanne
Seolanne
Féminin MESSAGES : 439
INSCRIPTION : 29/09/2018
ÂGE : 36
CRÉDITS : Sign by La Fougère extraterrestre

UNIVERS FÉTICHE : Contemporain //Medfan//Historique// Vampire// Steampunk//PostAppo
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur
Pigeon

Sometimes, blood is thinner than water  ~ Calville ~  Empty


Inès Malavita

J'ai 24ans ans et je vis à New-York, Usa. Dans la vie, je suis dans ma seconde année de MBA  dans le tourism management et je m'en sors super bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple depuis un peu plus d'un an et je le vis plutôt dans un rêve.

Fille d'Aspen, Born and breed malgré ses origines afro-américaines qui dénotent un peu dans la ville du Colorado, Inès se sent parfaitement à l'aise dans cette villégiature montagnarde.  C'est sans doute pour cela qu'elle a choisit de continuer ses études dans le management hôtelier, adorant les divers contacts humains. Que ce soit avec le personnel des hôtels, à tous les étages, mais aussi aux divers touristes qui viennent visiter Aspen.  C'est comme ca qu'elle a rencontre le blond de sa vie. Marcus est venu dans le Colorado pour redresser l'un des hôtels appartenant au conglomérat et elle était assistante du gérant de celui-ci en parallèle de ses études.

Elle adore tout ce qui touche aux sports d'hiver et est née avec une boule de neige dans une main, une paire de ski et patin à glace aux pieds. C'est peut être ce qui lui manque le plus depuis qu'elle a quitté le Colorado pour s'installer à New-York avec Marcus après plusieurs mois de relations à naviguer entre les deux villes. C'était le moment parfait pour la jeune femme, puisqu'elle arrive à la seconde année de son MBA et il lui faut trouver son internat de dix mois pour valider son diplome, que cela soit à Aspen ou New-York ne change rien pour son école. Sans oublier le mémoire. Qui sera rédigé au dernier moment.


Elarica Jonhson:copyright:️ NOM CRÉATEUR


23 octobre 2018

Les mains croisées dans le dos, la métisse se joue du froid naissant dans cet automne new-yorkais. Elle patine à l'envers les yeux fixés sur un jeune homme blond qui pour l'instant ne s'élance pas sur la glace. Un sourire amusé et espiègle aux lèvres, elle le fera patienter encore quelques minutes avant de revenir vers lui, parfaitement à l'aise. Cela fait près d'un mois qu'elle attendait l'ouverture de la patinoire de Central Park, et les températures plus basses ne l'ont pas déçues. Elle rajuste son écharpe mauve autour de son cou, le vent et la vitesse de ses mouvements l'ayant rabattu contre son visage.  Sa coupe affro aux boucles bien dessinées ainsi que sa taille svelte attirent quelques regards, mais alors que d'un crissement de patins, Inès évite une mère et sa fille  à l'équilibre instable, elle n'a d'interet que pour son compagnon qui l'a rejoint. Attrapant sa main dans la sienne, la Liane l'attire à elle pour un léger baiser avant de l’entraîner vers le centre de la patinoire. Au bout de quelques secondes, il ne tarde pas à la suivre dans ses cercles et déliés.

-Tu m'as fait peur, Marcus! J'ai cru que tu avais tout oublié de ce que je t'avais appris à Aspen.
-You wish, lovely . Je m'en serais voulu de te faire tomber, plaisante t'il. Et la réponse de sa dame ne se fait pas attendre. Elle s'éloigne de lui à nouveau, un sourire aux lèvres, soufflant un baiser sur sa paume gantée, prenant de plus en plus de vitesse jusqu'à s’arrêter net dans une gerbe de glace.  S’élançant à nouveau pour mieux s'enrouler autour de sa taille.
-Tu veux dire que tu avais peur de tordre une cheville, oui! Quoique... ca te donnerais une bonne raison pour ne pas aller diner ce soir avec tes parents et ta soeur.
-Comme si c'était mon genre.
-Une grimace qu'il ne cherche pas à dissimuler, passant un bras autour de la taille de la jeune femme,  rythmant ses paroles avec ceux de leurs patins. - Vu le nombre de rappel que j'ai eu, à moins d'être à l'article de la mort, aucune possibilité d'y échapper.  Tu verra, ma mère va t'adorer. Quant à Ingrid , elle a hate de te revoir depuis la semaine qu'elle a passé avec nous . Par contre le Paternel -Et Ines peut entendre la majuscule dans son ton- Ne te vexe pas de son attitude. C'est un un con, rien ni personne n'est jamais à la hauteur
-Je ne suis sure que ca se passera mieux que tu ne le penses. Après tout, tu as totalement rénové et remis sur pieds le Balsam Resort en moins de dix mois. Alors que ca faisait près de 6ans qu'il était en perte de vitesse.
-Si c'était aussi simple que ca avec sa Majesté. Dernier arrivé paye le goûter!
-Il repousse une mèche dorée un peu trop longue qui dépasse de son bonnet avant de glisser vers la sortie de la patinoire, suivie de près par Inès. Ils arriveront ensemble, et galamment, il s'efface pour la laisser sortir en premier. Une fois les patins retirés et rangés dans leurs sacs, direction leur café préféré pour un café et un chocolat chaud aux chamallows pour elle.

Ils profiteront de plusieurs heures de plus à se balader en grignotant des marrons chauds avant que ce ne soit l'heure de se préparer pour rejoindre ensuite l'Upper east side où est situé l'appartement des parents de Marcus. Il faudra plusieurs minutes à Inès pour décider enfin de ce qu'elle veux mettre. Ce sera le jeune homme qui accrochera dans son dos les fines agrafes de son bustier noir à larges fleurs colorées qu'elle coordonne avec un pantalon à pinces et une paire de bottines  à talons. De longues boucles d'oreilles  en cristal viendront froler sa machoire, accrochant la lumière à chaque mouvement de tête. Elle n'essaiera pas de dompter la masse bouclées de ses cheveux, accrochant simplement quelques rangs de perles dorées autour de son cou. Qui sera volé d'un baiser gourmand assorti d'un murmure.
-Tu me donnerais presque envie d'annuler et de passer le reste de la soirée ici, tu sais.
-Demain on a toute la journée ensemble. Viens, je n'ai pas envie d'etre en retard. Comme première impression, ce serait moyen!


Avec un soupire, il lève les mains en signe de reddition, le taxi les attendant déjà. Récupérant ce Qu’Inès a tenu à choisir pour ses parents malgré ses assurances de ne rien en faire. Le trajet n'est pas long, et elle sent la tension monter. Si Marcus a rencontré rapidement ses propres parents, l'occasion n'avait pas été encore trouvé pour la réciproque. Son arrivée à New-York quelques semaines pus tot avait changé la donne. Elle espère sincèrement qu'Ulrich sera plus agréable que ce qu'en a décrit son fils à plusieurs reprises. Elle n'a aucune envie de se retrouver  au milieu de leurs désagréments. Lorsque le portier de l'immeuble leur ouvrir, si il est aimable, il est aussi inflexible. Ils sont bien attendus, mais il tient à vérifier l'identité d’Inès, ne prenant aucun risque quand à la nature de l'invité du fils de son patron.

Lorsqu'ils arrivent, ils sont accueillis chaleureusement par la mère de Marcus. La pointe de timidité ressentie par la jeune femme est rapidement dissipée devant le comportement naturel de cette dernière. Quand ils pénètrent dans le salon, elle est absolument soufflée par la  vue offerte grace aux immenses baies vitrées. Sur l'instant, elle oublie presque l'orchidée rare qu'elle destine à leur hôtesse, choisie sur les conseils de son compagnon.  Qui ne sera pas déparée aux milieux des autres luxuriantes plantes d'intérieurs qui donnent vie aux lignes modernes de l'appartement.
-Venez, entrez. Je suis ravie de faire enfin votre connaissance. Marcus nous a beaucoup parlé de vous! Ingrid devrait revenir d'une minute à l'autre. Elle finalisait avec son groupe d'études un travail à rendre pour lundi. Ulrich est dans son bureau, un dossier de dernière minutes.
-Le contraire aurait été étonnant, ajoute le jeune homme, une pointe acide dans le ton déposant leurs manteaux dans l'entrée avant de les rejoindre.
-Va le prévenir que vous êtes arrivés, il sera content de vous voir. -préfère ne pas relever Erika, ayant une parfaite connaissance de l'antagonisme liant son fils ainé et son père.
Avec un regard plus que dubitatif à ses mots, il prend congé quelques instants de sa mère et Ines, les laissant entre elles. Sachant que sa mère la mettra à l'aise.
-Marcus m'a dit que vous adoriez les fleurs exotiques. J'ai trouvé cette Orchidée Heron Blanc par hasard et...
-Elle est magnifique, vraiment. Venez boire quelque chose, ils peuvent mettre un peu de temps si ils commencent à parler affaires. Nous irons les interrompre si ils s'éternisent.



Sometimes, blood is thinner than water  ~ Calville ~  Dgwb
Revenir en haut Aller en bas
 
 
Sometimes, blood is thinner than water ~ Calville ~
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» no nuo (+) blood is thicker than water
» armée blood axe en construction
» Shark in the water
» Blood Bowl, New Ork Jets vs Kass'Krâns
» Black Lagoon Roberta's Blood Trail

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: