Partagez
 
 
 

 People talk about the Naughty List like it's a bad thing

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 6, 7, 8 ... 11, 12, 13  Suivant
 
Thor(pille)
Thor(pille)
Masculin MESSAGES : 694
INSCRIPTION : 05/04/2017
ÂGE : 26
CRÉDITS : Visa, Mastercard

UNIVERS FÉTICHE : .
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t915-piggy-skelly http://www.letempsdunrp.com/t1058-why-are-iphone-chargers-not-called-apple-juice
Donut

People talk about the Naughty List like it's a bad thing - Page 7 Empty


Lucifer Morningstar
Je suis immortel et je vis désormais à San Francisco, USA. Dans la vie, je suis trafiquant majoritairement car je m'emmerde et c'est si plaisant de faire chier la police. Je suis ça et tant de choses à la fois. Mais nous n'avons pas toute la journée. On peut ajouter à la liste qu'il m'arrive aussi de mettre fin aux jours de certaines âmes.




Tom Ellis - aerie
Deux idiots, encore une fois. Mais on avait une raison de l’être au moins. Et si lui savait en moins de deux qui j’étais je dois dire que j’étais toujours dans le néant pour ma part. Une invention surprise de mon père qui sait, pour venir m’emmerder, on ne sait jamais avec lui après tout. Mais au moins la guerre semblait être terminée pour le moment. « Well I don’t know okay? You got the easiest part with me. I told you already I was the devil himself, and plus my name. » Il riait en plus le petit con. Pour une fois. Tant mieux si ça le faisait rire en fait, ça faisait changement, ça faisait un peu de bien à son âme aussi je suppose. « I don’t mind the blood obviously, but this shit is crap to you know… Clean. » Car dans ma tête j’en avais suffisamment à nettoyer, et que sur le coup je n’avais rien vu de plus qu’une tâche supplémentaire. Ma logique n’était pas toujours excellente quand on passait ces derniers jours à être frustré et lorsqu’on manquait de sommeil aussi. Et je dois dire que ça allait un peu mieux en fait. Il nous avait fallu nous entre tuer pour que cette tension désagréable entre nous s’apaise. Pour combien de temps? Aucune idée. Mais je savais bien que s’il me faisait chier je pourrais l’assassiner encore et encore et cette idée me plaisait. Voir même faire des tests sur lui pourquoi pas. À voir en temps et lieu.

À mon tour d’avoir un petit rire à cette réalisation, plus amusé qu’autre chose. « Why did I say yes again? » Ah tiens c’était peut-être le mariage qui m’avait rendu pur et saignant. Je blague, je sais bien que non. Il me la montrait encore, mais cette fois en guise d’invitation. Un traité de paix pour une durée indéterminée, que j’avais accepté de signer, en faisant moi aussi cet effort si adorable de lui tendre la bonne main. Et puisque j’avais beaucoup plus d’énergie que lui, je m’occupais et de la douche, et de nos tenues d’Adam et Adam. Ignorant encore que la comparaison avait un peu sa place ici, en quelque sorte. Un jet bien chaud pour nous deux, et c’est avec une petite moue que je regardais le sang le quitter « I would clean it with my tongue but I don’t have the energy for that sadly. »

Dernière petite blague de ma part, avant que mon air ne change pour de la curiosité. Un peu comme celle d’un enfant. Mais qui oserait sans détour la combler. Avec un peu de douceur aussi, en passant mes doigts contre son visage pour enlever des restes de traces de sang. « Who are you? » J’avais la tête du type qui voulait plus qu’un nom, qui voulait aussi savoir son histoire. Peut-être bien une première pour lui, venant de moi. De celle qui lui démontrait qu’il avait toute mon attention, et mon intérêt tout aussi bien.


Revenir en haut Aller en bas
 
Pupper
Pupper
Masculin MESSAGES : 661
INSCRIPTION : 06/04/2017
ÂGE : 23
CRÉDITS : Dunno

UNIVERS FÉTICHE : Un peu de tout
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t918-le-pti-moka
Donut

People talk about the Naughty List like it's a bad thing - Page 7 Empty


Marcus Pierce
Je suis immortel et je vis à San Francisco, USA. Dans la vie, je suis lieutenant de police et je m'en sors très bien, quoi que je ne sois pas apprécié de tous. Sinon, dû à cette malédiction d'immortalité qui pèse sur mes épaules, j'évite les sentiments et les relations et je le vis plutôt mal.

People talk about the Naughty List like it's a bad thing - Page 7 RJgxU0r


Tom Welling
Il semblerait qu'il ne restait plus grande animosité entre nous, pour l'instant. Il avait accepté mon offre et pris ma main, et comme le petit couple que nous devions prétendre être, nous avions pris le chemin de la salle de bain. Lucifer s'occupait de la douche et même de nous dévêtir, et je ne me faisais pas prier. Je n'avais pas particulièrement envie de me pencher, ma tête était carrément souffrante et, well ... encore ouverte. Pas plaisant. La nudité ne me gênait plus, pas en sa présence, pas après tout ce que nous avions pu faire. Après cette fameuse première soirée où nous avions dérapé ... et après s'être entretués il y a quelques instants ... Je crois qu'il n'y avait plus grand secrets entre nous, et sans doute une intimité toute nouvelle, un peu différente.

L'eau chaude faisait du bien, nettoyant ma peau des traces de sang restantes, me tirant un petit couinement de douleur lorsqu'elle tomba directement contre ma tête encore bien à vif. Ça faisait un mal de chien, mais ça rinçait au moins un peu la blessure et ça ne pouvait pas faire de mal. Heureusement que ce n'était pas complètement ouvert jusqu'à mon cerveau, ça aurait juste été trop deg ... Lucifer avait encore sa répartie, mais cette fois elle me fit simplement sourire, un peu fatigué, pas d'humeur à lui rétorquer qu'il pouvait se garder ses petits commentaires pervers. Parce que ça ne me dérangeait pas trop, au fond. Parce que ça ne servait à rien de raviver la colère. Parce que je n'avais pas envie de lui dire qu'il n'était qu'un con, pas cette fois ... Pas comme avant.

Ses doigts contre mon visage me firent relever les yeux, afin de croiser les siens. Je ne m'attendais pas à une telle douceur, pas après la violence d'un peu plus tôt. Mais ses yeux étaient curieux et sincères dans les miens, et peut-être bien que cela m'avait attendri quelque peu. Je soupirai légèrement, ce n'était pas un sujet que j'aimais vraiment aborder, mais il avait demandé gentiment et semblait honnêtement intéressé, ce qui me fit flancher. Je posai mine de rien une main contre sa taille, le tenant près de moi, sans échapper au doux contact de ses doigts. « You must know the story ... First humans, Adam and Eve, eating the apple from the forbidden tree, bla bla bla ... » Je pris une inspiration, secouant un peu la tête. « Im their firstborn son ... »

Il comprendrait tout à cet instant. Comprendrait pourquoi je me mourrais pas. Car en lui admettant mon identité, il saurait ce que j'avais fait. Tuer mon frère de sang froid, devenant le tout premier meurtrier de l'humanité. Devenant un monstre, que Dieu décida de punir, de maudire à errer la Terre pour l'éternité.

Revenir en haut Aller en bas
 
Thor(pille)
Thor(pille)
Masculin MESSAGES : 694
INSCRIPTION : 05/04/2017
ÂGE : 26
CRÉDITS : Visa, Mastercard

UNIVERS FÉTICHE : .
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t915-piggy-skelly http://www.letempsdunrp.com/t1058-why-are-iphone-chargers-not-called-apple-juice
Donut

People talk about the Naughty List like it's a bad thing - Page 7 Empty


Lucifer Morningstar
Je suis immortel et je vis désormais à San Francisco, USA. Dans la vie, je suis trafiquant majoritairement car je m'emmerde et c'est si plaisant de faire chier la police. Je suis ça et tant de choses à la fois. Mais nous n'avons pas toute la journée. On peut ajouter à la liste qu'il m'arrive aussi de mettre fin aux jours de certaines âmes.




Tom Ellis - aerie
Je dois avouer que c’était bien dommage pour lui que sa capacité de guérison soit si lente. Nouveau point d’interrogation entre mes deux oreilles qui se demandait de plus en plus le qui. Certainement pas un ange, j’imagine. Il ne guérissait pas comme moi, loin de là, plutôt sous cette forme d’une certaine torture oui. Tout comme ma question qui semblait en être une. Une corde sensible, son identité. Contrairement à moi qui osait le dire sans gêne et qui en était bien fier. Il avait pris soin de créer cette petite bulle, bien à nous, lui aussi, en rajoutant un peu plus de cette proximité. Il avait aussi éclairé en quelques mots à peine le mystère de son existence. Je connaissais son histoire, bien entendu. « Cain…   » Et son prénom aussi. Le premier petit humain, né, mais aussi le premier meurtrier. Sa malédiction qui persistait depuis des siècles et des siècles.

Je crois que ça m’aidait, à comprendre certaines choses. Notamment le fait qu’il était un humain, en son entièreté, à la différence qu’il avait une malédiction contre ses épaules pour le restant de ses jours. Ce qui voulait dire qu’il avait eu sont lots d’émotions, de pertes, aussi. Tel était le prix le plus dur à payer de l’immortalité. Voir les autres vieillir et dépérir. On m’en avait souvent parlé. Mais moi j’avais la chance, parfois, de m’attacher à des humains qui je pouvais continuer de croiser dans mon royaume. J’ai bien dit, parfois. Dans tous les cas, le bloc de glace, la carapace avait sa raison d’être. « Explains why you’re so cold… » Je venais peut-être de remuer le couteau dans la plaie, ou plutôt de le remettre dans son étuis qu’était son crâne (je ne tente pas de faire des blagues ici, promis), mais je pense bien aussi être en mesure de le comprendre. Malgré que pour moi ce ne soit pas une malédiction. J’en avais une autre, qui impliquait pas mal de gestion aussi mais dans lequel je me plaisais. « You would be in my own paradise then, if you had the… chance? To die. » Un petit sourire qui se voulait coquin, certainement pour changer un peu l’atmosphère générale en quelque chose d’un brin moins lourd. Je crois qu’on en avait assez enduré depuis ces derniers jours. « We’re not THAT different in the end. My father hates you too. » Il avait toute une tête de cochon aussi. Heureusement que Jesus était là pour les pauvres âmes, et leur offrir un peu de ce pardon que le plus puissant avait du mal à donner. « I still don’t understand why you’re my kryptonite… I guess I’ll have to ask him. » Jamais. J’étais capable de vivre avec des mystères. Parce que si je pouvais éviter d’aller le voir, je comptais bien le faire.

Au final nous avions eu pas mal de discussion sous cette douche, avant que je ne la termine pour nous sortir de là. Il semblait encore fragile, mais avait enfin arrêté de saigner. J’avais pris soin de le vérifier doucement par moi-même, avant notre petite phase de séchage et le retour dans le lit. De son côté, cette fois on allait de base bien se coller parce qu’il y avait de mon sang l’autre côté. Je l’avais bien installé contre moi, ayant osé un doux baiser contre sa blessure à la tête. « Magic kiss :3 » Je sais bien que cette connerie humaine ne fonctionnait pas, mais je crois bien que je le faisais aussi un peu pour me faire pardonner, en quelque sorte. « Wanna see my chicken wings? » Oui. Je devais absolument dire une connerie. Là, maintenant. Un truc random pour briser le petit silence, avec en prime un air bien charmeur.

Revenir en haut Aller en bas
 
Pupper
Pupper
Masculin MESSAGES : 661
INSCRIPTION : 06/04/2017
ÂGE : 23
CRÉDITS : Dunno

UNIVERS FÉTICHE : Un peu de tout
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t918-le-pti-moka
Donut

People talk about the Naughty List like it's a bad thing - Page 7 Empty


Marcus Pierce
Je suis immortel et je vis à San Francisco, USA. Dans la vie, je suis lieutenant de police et je m'en sors très bien, quoi que je ne sois pas apprécié de tous. Sinon, dû à cette malédiction d'immortalité qui pèse sur mes épaules, j'évite les sentiments et les relations et je le vis plutôt mal.

People talk about the Naughty List like it's a bad thing - Page 7 RJgxU0r


Tom Welling
Mon prénom murmuré m'avait causé un frisson. Lucifer avait sans doute pu le sentir, avec notre grande proximité. Un frisson désagréable, et pas vraiment à la fois. Ce n'était plus un nom auquel je voulais m'identifier, car je n'estimais plus être ce même homme qui avait assassiné ainsi son frère. Après des milliers d'années, j'avais changer, du moins je l'espérais. La colère, la haine, la violence, elle dormait toujours sous ma peau. On en avait bien eu la preuve, avec notre engueulade précédente qui s'était sauvagement terminée. Mais j'avais aussi gagné beaucoup de patience et de contrôle au fil du temps, et j'estimais bien avoir mérité de délaisser cette identité derrière. First murderer. Je n'étais pas que ça.

Cain ... Sur ses lèvres, ça ne sonnait pourtant pas aussi mal que ça aurait dû. Peut-être bien qu'en quelque part, il avait une façon de le dire qui me faisait me sentir mieux avec moi-même. Parce qu'il devait voir au-delà du monstre, comprendre qu'il y avait derrière tout cela de la colère et de l'injustice. Causée par son père, ni plus ni moins, qui avait préféré les offrandes d'Abel et m'avait ridiculisé comme un moins que rien. Dieu m'avait poussé au vice et il avait fait la même chose avec son propre fils ... celui qui se tenait désormais devant moi, à me comprendre beaucoup plus que je ne le croyais auparavant. Apprendre nos véritables identités nous rapprochait visiblement. « Im done getting attached ... Its ... harder than you would think ... I just ... » Je fronçai un peu les sourcils, ne terminant pas ma phrase. Il comprenait sans doute. « I guess you're right ... You might be the first person to actually understand me in this world ... » Un bel aveu, peut-être bien engendré par l'eau chaude et toute la soudaine douceur de l'homme, dans ses paroles comme dans ses gestes. Je ne savais pas plus que lui comment je pouvais lui causer ces saignements, cette vulnérabilité, ma seule réponse étant un haussement d'épaules, une petite moue désolée. Bien des choses s'éclairaient, certains mystères persistaient, mais les découvrir irait à une autre fois.

Nous étions parvenus à avoir une discussion normale et civilisée, comme ça sous la douche, bien près l'un de l'autre. À nous toucher, d'une façon ou d'une autre, une main sur la taille ou sur un bras, chaste mais un contact malgré tout ... comme si sa présence m'ancrait à la réalité, au moment présent. Me faisait sentir bien vivant après le décès précédent. Nous étions finalement sortis et j'avais eu droit à une petite inspection, alors que Lucifer m'aidait aussi à m'essuyer. Il avait pris soin de vérifier que ma tête allait un peu mieux, offrant même un petit baiser contre ma peau et me tirant un mince sourire au commentaire. Pas que ça allait aider, mais l'intention était douce et ... plutôt cute. Je n'avais d'autre choix que de lui pardonner, je lui avais après tout rendu la pareille par un couteau en plein coeur, on était plutôt quitte à ce niveau.

Forcés de se coller pour ne pas reposer dans le sang, je n'avais pas rechigné. Même si je n'étais qu'en sous-vêtement et qu'il y avait beaucoup de contact peau contre peau. Il était chaud contre moi et ce n'était pas désagréable, plutôt réconfortant, même. J'aurais rapidement pu trouver le sommeil dans ses bras, exténué de ma journée, de cette longue semaine de haine et de tension tranquillement accumulée ... de ma mort, aussi. La tension relâchée, la fatigue refaisait surface. Mais Lucifer avait autre chose en tête et je souris à cette idée, parce qu'il était un idiot, parce qu'il ne pouvait décidément jamais se retenir bien longtemps avant de dire des conneries ... Mais j'étais aussi un peu curieux, il faut dire. « Sure »

Revenir en haut Aller en bas
 
Thor(pille)
Thor(pille)
Masculin MESSAGES : 694
INSCRIPTION : 05/04/2017
ÂGE : 26
CRÉDITS : Visa, Mastercard

UNIVERS FÉTICHE : .
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t915-piggy-skelly http://www.letempsdunrp.com/t1058-why-are-iphone-chargers-not-called-apple-juice
Donut

People talk about the Naughty List like it's a bad thing - Page 7 Empty


Lucifer Morningstar
Je suis immortel et je vis désormais à San Francisco, USA. Dans la vie, je suis trafiquant majoritairement car je m'emmerde et c'est si plaisant de faire chier la police. Je suis ça et tant de choses à la fois. Mais nous n'avons pas toute la journée. On peut ajouter à la liste qu'il m'arrive aussi de mettre fin aux jours de certaines âmes.




Tom Ellis - aerie
J’avais bien compris que le prénom ne deviendrait pas une habitude, faut de me douter de tout son poids, vu son histoire. Sauf quand il me faisait chier, peut-être bien, qui sait. C’était à garder en petite note au creux de ma tête. Si j’avais envie d’être réellement méchant cela dit. Chose que je doutais un jour sortir, pour être honnête. Même si un peu plus tôt j’avais eu cette envie terrible de le tuer et lui de même, je dois dire qu’un petit quelque chose venait peut-être de changer. Pour quelque chose de beaucoup plus compliqué je dirais. Comme si ce ne l’était pas assez déjà. Toutefois j’appréciais ce petit quelque chose de plus. Qui faisait en sorte que malgré la haine qui nous habitait parfois, on pouvait malgré tout se comprendre mieux que n’importe qui d’autre.

Malgré qu’il n’avait pas le luxe des ailes, je pouvais bien un peu lui partager les miennes. On ne croisait pas tous les jours un ange. Encore moins un qui avait été exilé. Mais contrairement aux quelques versions de moi beaucoup plus noires, Pierce aurait la surprise de découvrir leur blancheur. Déjà que je voyais bien sa curiosité je venais de doucement la combler en les laissant doucement sortir. Ça faisait du bien de les laisser se dégourdir un peu tout de même. Mais je ne faisais pas que les montrer, tout simplement. J’avais pris la peine de créer ce petit cocon, pour en même temps lui permettre de les toucher. Je savais d’avance qu’il allait apprécier, malgré son manque continuel de réaction dans la vie en général. Il osait, y passer ses doigts, peut-être bien fasciné. Je le laissais faire, dans sa propre petite bulle d’exploration, l’observant sans rien dire un petit moment. Et si au départ j’attendais simplement pour les ranger, j’avais abandonné l’idée en laissant au final le sommeil me gagner. Ça attendrait à demain. Ou plutôt à tout à l’heure dans quelques heures.

Heureusement pour nous, je crois, que je m’étais endormis ainsi, nous laissant un peu plus une illusion de noirceur. Ce qui vint nous réveiller fut un son, celui d’une vibration agaçante qui me fit grogner plus qu’autre chose. Ayant pour résultat que je resserre un peu plus mon emprise avec mes ailes pour resserrer un peu plus le cocon dans lequel nous étions. J’aimais vivre dans le déni. Mais j’avais malgré tout fini par étirer le bras pour m’emparer de la source de dérangement. Pas besoin du code de monsieur, je l’avais vu faire à quelques reprises pour l’enregistrer. Oups. « What. » Aussi charmant que lui, c’était à s’y m’éprendre. Lel. Ah oui on avait un meeting. Ah oui on y était pas. « Play cards. We’re comming in an hour or two. » Hop. Raccroché. J’étais assez grognon merci. J’avais manqué de sommeil hier, en prime d’avoir été coupé à deux reprises. « Do we really have to go…? »


Revenir en haut Aller en bas
 
Pupper
Pupper
Masculin MESSAGES : 661
INSCRIPTION : 06/04/2017
ÂGE : 23
CRÉDITS : Dunno

UNIVERS FÉTICHE : Un peu de tout
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t918-le-pti-moka
Donut

People talk about the Naughty List like it's a bad thing - Page 7 Empty


Marcus Pierce
Je suis immortel et je vis à San Francisco, USA. Dans la vie, je suis lieutenant de police et je m'en sors très bien, quoi que je ne sois pas apprécié de tous. Sinon, dû à cette malédiction d'immortalité qui pèse sur mes épaules, j'évite les sentiments et les relations et je le vis plutôt mal.

People talk about the Naughty List like it's a bad thing - Page 7 RJgxU0r


Tom Welling
Lucifer comblait gentiment ma curiosité en laissant sortir ses ailes, et je haussai les sourcils de surprise à leur vue. Je m'étais imaginé quelque chose de beaucoup plus sombre, mais certainement pas de belles plumes si planches et si pures. Ses ailes étaient magnifiques et mon expression s'adouci alors que je tendais les doigts pour délicatement y toucher. Cet air, sur mon visage, c'était en grande partie de la fascination, et de la douceur aussi. Je ne me gênais pas pour découvrir, réalisant que ces idées préconçues sur le diable n'étaient pas forcément toutes vraies, voir fort erronées la plupart du temps. Un peu comme ces idées sur moi. Je n'étais pas que le méchant meurtrier qui avait tué son frère ... Abel me voulait mort tout autant que moi je voulais le tuer. J'étais simplement celui des deux qui avait gagné le combat. Il n'était pas mieux que moi, c'était même lui le trou du cul dans cette affaire, mais comme je m'en sortais vivant et lui mort, on me faisait passer pour le méchant. Right. Au final, peut-être bien que Lucifer et moi, on avait beaucoup plus en commun que l'on ne le croyait.

Lucifer déployait davantage ses ailes autour de nous, créant une petite bulle d'intimité toute différente, un petit cocon confortable dans lequel je me plaisais bien. Je finis éventuellement par lâcher ses ailes, car la fatigue l'emportait tranquillement et ma main retomba mollement entre nous quand le sommeil me gagna enfin. Bien au chaud pressé contre l'homme, ses ailes nous protégeant du monde extérieur. Je dormis profondément, récupérant autant que possible pendant les quelques courtes heures de sommeil qui nous furent accordées avant que mon téléphone ne vienne tout gâcher. Je grognai simplement en me réveillant quelque peu, refusant d'ouvrir les yeux ni même de bouger. Lucifer s'étira enfin, je sentis un peu son mouvement mais ne bougeai pas plus et le laissai répondre -apparemment qu'il connaissait mon code, mais étrangement, je m'en fichais un peu. On était mariés right ?

Un court appel plus tard et nous voilà avec une obligation de se bouger éventuellement. Cette rencontre que l'on avait tout les deux oubliée, dans toute notre haine et notre fureur de la veille. On avait mal choisi notre nuit pour s'entretuer ... Au moins Lucifer nous avait acheté un peu de temps, je ne me forçai donc pas tout de suite à bouger. J'avais même encore les yeux fermés, comble de paresse. « I wish we didnt have to ... » Je cachai un peu plus mon visage contre le creux de son cou, expirant doucement et profitant de sa chaleur. « How does my head look ... ? » demandé tout bas, presque dans un murmure fatigué. La plaie était beaucoup plus belle qu'elle ne l'était il y a quelques heures, bien qu'elle soit toujours apparente. Plutôt que d'être assez béante et bien ouverte, elle s'était au moins refermée et il ne restait plus qu'une belle grosse marque rouge qui laissait entendre une blessure assez fraîche. Cela cicatriserait sans doute au fil de la journée, rien de quoi s'alarmer ... Sauf si mes collègues me voyaient comme ça, bien entendu. Ils iraient s'imaginer le pire ...

Je me redressai éventuellement dans un grognement, m'étirant un peu au creux de ses bras, comme un gros chat, avant de m'asseoir au bord du lit. « Do we have time for a shower ... ? » Parce que j'avais les muscles endoloris et que je n'étais pas tout à fait réveillé, et que je rêvais d'un peu d'eau chaude pour bien commencer la journée. Une fois cela fait, ça allait déjà un peu mieux. J'avais attendu que Lucifer nous prépare un petit quelque chose pour déjeuner vite fait, ayant compris que mon boulot serait davantage de nettoyer que de cuisiner après son commentaire de la dernière fois.

Nous étions finalement partis pour ce meeting, après avoir pris notre temps pour bien se réveiller et se préparer -soit se donner l'air aussi présentable que possible, vu les circonstances. Si les détectives présents remarquèrent que nous avions l'air maganés, ils eurent au moins la décence de ne pas passer de commentaire. Ils mettaient sans doute cela sur la faute de la couverture qui s'éternisait, chose qui pouvait jouer sur les nerfs de n'importe qui, même les meilleurs. C'était exigent, mine de rien. J'avais commencé par donner quelques informations sur le déroulement de la mission et sur les avancées que Lucifer et moi avions fait. Nous étions mine de rien dans la bonne voie, violence mise à part, notre cible semblait s'être pris d'affection pour nous, ou du moins pour Lucifer, et tout allait bien de ce côté. Ce fut ensuite le tour de mes détectives de nous informer de leurs propres recherches d'information de leur côté, et ce fut le moment où le crash survint.

Chez nous deux. J'étais assis bien calé dans ma chaise, les bras croisés, peinant à porter attention. Lucifer avait depuis longtemps abandonné et avait posé sa tête sur mon épaule. Mine de rien, ma têt avait lentement glissé pour aller rejoindre la sienne, s'appuyant doucement dessus au fur et à mesure que mon attention glissait. Au final, on s'était tous les deux endormis comme ça les têtes bien collées, adorablement l'un contre l'autre, au beau milieu du meeting. Faute de s'être trop épuisés, d'être restés éveillés une bonne partie de la nuit ... Ça nous apprendra.
Revenir en haut Aller en bas
 
Thor(pille)
Thor(pille)
Masculin MESSAGES : 694
INSCRIPTION : 05/04/2017
ÂGE : 26
CRÉDITS : Visa, Mastercard

UNIVERS FÉTICHE : .
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t915-piggy-skelly http://www.letempsdunrp.com/t1058-why-are-iphone-chargers-not-called-apple-juice
Donut

People talk about the Naughty List like it's a bad thing - Page 7 Empty


Lucifer Morningstar
Je suis immortel et je vis désormais à San Francisco, USA. Dans la vie, je suis trafiquant majoritairement car je m'emmerde et c'est si plaisant de faire chier la police. Je suis ça et tant de choses à la fois. Mais nous n'avons pas toute la journée. On peut ajouter à la liste qu'il m'arrive aussi de mettre fin aux jours de certaines âmes.




Tom Ellis - aerie
J’avais bel et bien envie de laisser tomber, de ne pas suivre mes engagements parce que je n’en avais absolument rien à faire. Je fais ce que je veux après tout. Je suis le diable en personne, bon. Je voulais dormir, et les laisser attendre encore. Ou alors être…. Sage? Et tomber dans les vapes plus tôt ce soir. À voir. J’allais certainement changer d’idée parce que je préférais vivre le soir plutôt qu’en plein jour. Mais dans tous les cas, puisque Marcus faisait un effort, je pouvais bien faire de même. Il me demandait un peu d’attention en plus qui me força à ouvrir les yeux. Un vrai petit couple adorable, à bien vérifier son état et même oser un autre petit bisou magique. « You’ll survive. You could pretend a cat tried to kill you I suppose. » J’étais pas un chat, mais c’était plus crédible non ?

J’avais fini par ranger mes ailes et faire des petits efforts tranquilles pour me lever. J’avais vraiment un air qui manquait de sommeil et wasted. « Of course, I said on or two, can be more I don’t care really. » Comme si j’allais lui dire non, vraiment. Je m’étais plutôt occupé du café et du déjeuner. J’avais calé ma première tasse, pour siroter la suivant en préparant cette fois des gaufres. Toujours fancy, oui. Mais je faisais certainement un heureux, qui venait d’ailleurs de sortir de la douche et avait même le droit à sa propre tasse toute servie en prime. Quelques bonnes minutes plus tard (je ne m’étais pas forcé plus que cela pour être 100% présentable comme dans mes habitudes) et nous voilà en route pour le meeting, ailleurs qu’au poste bien entendu. J’aurais très bien pu ne pas être là d’ailleurs car je ne disais pas grand-chose, à fixer un point, dans mes pensées, mais aussi dans mon mode qui s’emmerdait. J’avais même très vite fini par déposer ma tête contre l’épaule de Pierce, bien confortable et partir ailleurs en moins de deux. Je n’entendais plus que des ronronnements lointains, des voix qui ne faisaient pas de sens. Partit bien loin. Je n’avais même pas senti le poids qui s’était doucement ajouté au mien.

J’ignore combien de temps on était resté ainsi, mais je crois bien que les autres ne comptait pas réveiller Mr. Grognon en personne, ou alors briser la scène improbable de nous deux se soutenant mutuellement ainsi dans notre sommeil. Surement un peu des deux en fait, pour ne rien ruiner. Je crois bien qu’ils pouvaient faire sans nous un moment, avancer leur plan, et éventuellement nous solliciter j’imagine. Un toussotement. Un courageux, qui avait osé faire en sorte que je sorte tranquillement de ma perte de connaissance. Et j’avais cet air de rien à foutre bien entendu en me réveillant. « What? » Ah oui c’est vrai, le meeting bloquait un peu à cause de nous. On me demandait mes avancements, à moi. Ah oui j’étais aussi de la partie. Un haussement d’épaules sans plus ni moins. « He’s in love with nerds like I was expecting. I played on that… A little too far I guess He wants a collab with me. But I have some tests waiting for me of course. I suppose we should leave for the weekend with him somewhere. Or he’ll invite us, and throw a big party I have no idea. » J’avais pas envie de penser en ce moment. Ou les deux, dans son chalet lointain privé, parsemé de débauche, et qui serait certainement le test ultime. En espérant qu’on ne tente pas de s’arracher la tête une deuxième fois et que l’on trouve le moyen de survivre, à voir.

Revenir en haut Aller en bas
 
Pupper
Pupper
Masculin MESSAGES : 661
INSCRIPTION : 06/04/2017
ÂGE : 23
CRÉDITS : Dunno

UNIVERS FÉTICHE : Un peu de tout
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t918-le-pti-moka
Donut

People talk about the Naughty List like it's a bad thing - Page 7 Empty


Marcus Pierce
Je suis immortel et je vis à San Francisco, USA. Dans la vie, je suis lieutenant de police et je m'en sors très bien, quoi que je ne sois pas apprécié de tous. Sinon, dû à cette malédiction d'immortalité qui pèse sur mes épaules, j'évite les sentiments et les relations et je le vis plutôt mal.

People talk about the Naughty List like it's a bad thing - Page 7 RJgxU0r


Tom Welling
Je ne me rendais plus compte de rien, inconscient du spectacle que l'on offrait en quelque sorte aux autres détectives. À la fois adorable et agaçant, deux hommes supposés se détester mais qui avaient commencé à s'apprivoiser au point de tomber endormis dans une position si adorable, mais qui ne les écoutaient ainsi pas. De quoi les agacer un peu, mais ils n'avaient pas osé affronter ma froideur et avaient attendu un peu. Avançant un peu plus la réunion, parlant de choses qui nous concernaient moins, avant de devoir enfin nous ramener les deux pieds sur Terre.

Lucifer avait été le premier à bouger, laissant ma tête retomber contre son épaule. Ce petit changement de position soudain acheva de me tirer du sommeil, me faisant grogner un peu alors que je redressais la tête, passant une main contre mes yeux, avec un petit « Hum ? » adorablement perdu. Heureusement ce n'était pas à moi de parler, plutôt à Lucifer, qui se chargeait de la suite alors que je l'écoutais d'une oreille distraite, cherchant à retrouver un peu mes esprits et me réveiller complètement pour me concentrer sur lui. Pas con et sachant que cette partie me concernerait directement, moi, lui, notre couverture.

Il avançait une bonne idée, et je choisis ce moment pour enfin reprendre mon rôle de Lieutenant qui devrait gérer davantage cette opération. Hochant la tête, je me redressai et pressai l'épaule de l'homme d'une main. « Thats a good idea. You should talk to him to try and give him this idea of a party. Coming from you, he'll love that. Then you get us invited and we'll get down to business, he's about to crack, it'll be over in no time » Il fallait espérer qu'on ne s'entretue pas de nouveau d'ici là ...

Nous ne nous étions pas attardés, principalement car nous étions crevés et que je ne tenais pas non plus à subir les questions par rapport à ma tête et cette affreuse blessure qui y trônait. Avant même qu'ils n'aient le temps de commenter à ce sujet, nous nous étions éclipsés, sous prétexte d'aller mener cette mission à bien le plus vite que possible.

C'était presque trop facile et Lucifer avait rapidement convaincu son nouvel ami de faire un superbe party en grand. L'homme avait immédiatement suggéré son chalet comme endroit de prédilection, mentionnant quelques attraits comme la vue magnifique, la piscine chauffée, le spa ... des tas de chambres ... C'était parfait. Quoi qu'un peu loin, et nous n'étions définitivement pas en état de conduire, avec cette fatigue accumulée. Manquerait plus que l'on fasse un accident de voiture et que l'on se tue. Façon de parler, bien entendue ... enfin, je pourrais réellement mourir, puis revenir, mais selon la gravité de l'accident, je n'aurais peut-être pas le temps de guérir suffisamment pour être présentable au party. Globalement, ça ne me tentait pas et ce n'était pas une bonne idée.

L'un des avantages d'être immortel était la petite fortune que l'on accumulait au fil des années. Assez pour que l'on se permette un petit tour d'avion privé, dans lequel je me permis une bonne sieste réparatrice. Contre l'épaule de Lucifer, pourquoi pas. À la vie à la mort. Mon idiot de faux mari. On avait eu un peu de temps pour s'arranger avant l'arrivée, soit se changer dans des vêtements moins de confort et davantage pour bien paraître, prenant le soin d'être aussi présentable que possible et pas comme si on avait passé la nuit à s'engueuler et se buter. Il fallait présenter un meilleur visage ce soir, faire croire à notre couple coûte que coûte. En commençant par arriver main dans la main, tout lovely à sonner à la porte.

Revenir en haut Aller en bas
 
Thor(pille)
Thor(pille)
Masculin MESSAGES : 694
INSCRIPTION : 05/04/2017
ÂGE : 26
CRÉDITS : Visa, Mastercard

UNIVERS FÉTICHE : .
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t915-piggy-skelly http://www.letempsdunrp.com/t1058-why-are-iphone-chargers-not-called-apple-juice
Donut

People talk about the Naughty List like it's a bad thing - Page 7 Empty


Lucifer Morningstar
Je suis immortel et je vis désormais à San Francisco, USA. Dans la vie, je suis trafiquant majoritairement car je m'emmerde et c'est si plaisant de faire chier la police. Je suis ça et tant de choses à la fois. Mais nous n'avons pas toute la journée. On peut ajouter à la liste qu'il m'arrive aussi de mettre fin aux jours de certaines âmes.




Tom Ellis - aerie
Le plan était là, entre mes mains, et n’attendait que moi pour la suite. Je n’avais pas tardé plus que nécessaire avant de le faire, passant pour l’impoli qui textais et ne les écoutais pas. Chose que je faisais en fait, pour être honnête. Une petite salutation, des petites nouvelles à prendre après la veille, une envie de remettre ça mine de rien. Il m’avait après tout, parlé de se revoir, bien entendu, et de voir si j’étais worth it. Je devais bien démontrer de mon intérêt en retour, sans pour autant être trop enthousiaste. C’était vraiment tout un art, la manipulation. Et en quelques minutes et quelques échanges, j’avais même fait en sorte qu’il soit celui qui devienne si enthousiaste, et nous invite à une petite fête, dans son chalet personnel. Il ne perdait pas de temps définitivement. Il avait même en sorte d’obtenir mon oui avec ses attraits fantastique que j’avais prit soin de mentionner à Pierce.

J’étais d’avis que c’était en fait une excellente idée. Des petites vacances qui sait avec un spa, et tout le reste. Aucune idée combien de temps, mais ça serait quelque chose tout de même. On ne pourra pas sortir de notre rôle, comme nous pouvions le faire en privé. Au moins en ce moment on gardait notre énergie pour les choses importantes. Soit se préparer car semble-t-il que Frank ne perdait jamais de temps. J’eu la surprise d’apprendre que nous aurions droit à un service VIP, qui n’était pas une mauvaise idée en soit pour bien démontrer qu’il n’était pas le seul à être bien riche. Et moi j’appréciais toujours le luxe vous savez. On dormait tellement mieux dans un jet privé qu’au volant après tout. Sage décision. On avait eu le temps de dire adieu à nos réelles identités pour revêtir Luke et Mark quelques minutes avant d’atterrir. Mon déguisement classique adorable sans oublier mes lunettes. Et mon sourire d’homme heureux bien entendu.

On aurait définitivement la paix dans cet endroit, ça sentait effectivement le trafiquant à plein nez. Mais pour le moment, encore aucune preuve. On commençait à jouer sérieusement là. Avec ces petits coups à la porte, les premiers gestes étaient entamés. « Heeey Franky :3 » Hop j’avais déjà droit à mon bisous trop proche, à cette mais contre ma taille. Je crois qu’avec la veille ou avant-veille, je sais plus, il nourrissait une peu plus ses espoirs. Parfait. Pour nous. Pierce aussi y avait eu droit, mais bien plus simpliste et rapidement. Il prenait même la peine de prendre des nouvelles de nous deux. Avec sa déception à l’horizon lorsque j’avais collé ma tête contre l’épaule de Marcus. « We had a bloody fight but it’s better now :3 » Autant ne pas lui mentir. On avait d’ailleurs oublié de faire le ménage… Oups. À notre retour j’imagine. Au final il avait eu la gentillesse de nous présenter à ses amis. Ou plutôt quelques-uns de ses liens que je savais reconnaître rapidement. Mais ça, Pierce n’était pas obligé de le savoir après tout. Nous étions là que pour Frank. Cet homme qui avait même eu la gentillesse de nous montrer rapidement les chambres, qu’on pouvait prendre celle qui nous chante (même la sienne, clin d’œil en mon intention en prime en nous indiquant la petite blague) (oups?) avant de nous inviter à faire comme chez nous en se mêlant à la fête et faire ce que bon nous semblait. Tout en nous murmurant qu’il comptait bien venir nous voir éventuellement au courant de la soirée. Alors le voilà le test j’imagine. Si ça se passait relativement bien, il allait voir et juger s’il pouvait oser ou pas faire une petite proposition.

Mais je dois dire qu’on avait eu le temps un peu, de se prendre un verre, d’y aller plus tranquillement en observant avant de plonger. On avait fini par se fondre dans un petit groupe, avec lequel je me permis de parler mine de rien de mes affaires, en prenant toujours soin d’inclure mon mari dans le processus de la discussion bien entendu. J’avais évidemment, choisi comme par hasard, un petit groupe qui faisait peut-être bien partit de groupe de Frank, un peu plus près. On avancerait plus rapidement ainsi après tout. Surtout que son regard, je le sentais bien, mine de rien. Est-ce que je faisais d’échanger des petits regards avec lui ? Certainement. Pour raviver la flamme de Pierce un peu aussi en même temps ? Bien entendu. Duh. Mission ou pas je comptais bien m’amuser. J’étais en plein dans mon élément je vous le rappel. On savait tous comment ce genre de fête finissait. Avec pas grand-chose de pur et d’innocent, bien entendu. Mais je dois dire que si ça commençait à peine pour nous, ce n’était pas nécessairement le cas pour tout le monde bien entendu. Il y en avait toujours des plus rapides que d’autre après tout. On avait eu droit à une petite heure ou deux avant que Frank ne cesse son petit jeu du regard et ne vienne nous rejoindre. Mine de rien bien entendu, en nous apportant des verres à Pierce et moi. Que de gentillesse. Il s’incrustait à la conversation, quoi de mieux pour avoir une vue et des oreilles directe sur ce qui se passait après tout.
Revenir en haut Aller en bas
 
Pupper
Pupper
Masculin MESSAGES : 661
INSCRIPTION : 06/04/2017
ÂGE : 23
CRÉDITS : Dunno

UNIVERS FÉTICHE : Un peu de tout
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t918-le-pti-moka
Donut

People talk about the Naughty List like it's a bad thing - Page 7 Empty


Marcus Pierce
Je suis immortel et je vis à San Francisco, USA. Dans la vie, je suis lieutenant de police et je m'en sors très bien, quoi que je ne sois pas apprécié de tous. Sinon, dû à cette malédiction d'immortalité qui pèse sur mes épaules, j'évite les sentiments et les relations et je le vis plutôt mal.

People talk about the Naughty List like it's a bad thing - Page 7 RJgxU0r


Tom Welling
Direct en partant, le petit surnom cute et mon poing s'était un peu serré alors que je forçais un sourire. Franky ne se gênait certainement pas pour toucher un peu, sa petite main contre la taille de Lucifer, je la voyais, et ses lèvres bien près des siennes aussi, rien ne m'échappait et il était mieux de faire attention s'il ne voulait pas s'attirer les foudres de Marc. Ou peut-être bien celles de Marcus aussi, il faut dire. Si j'avais moi aussi eu droit à ma salutation, ce n'était certainement pas pareil. Au moins, Lucifer lui avait rapidement démontré que notre petite querelle était réglée et que nous allions bien mieux désormais. Dommage pour lui. Dans tes dents, salope. On avait quand même pu visiter un peu, choisir une chambre- et on ignore tous le grognement mécontent à son commentaire de partager la sienne, je ne suis pas jaloux, je joue simplement mon rôle.

Le truc, c'est que Lucifer était exactement dans son élément et j'étais tout sauf dans le mien. Étrangement, j'aurais grandement préféré que l'on passe notre temps seuls lui et moi, ensemble. Parce qu'au final, il était le seul que je connaissais vraiment et ces discussions avec tous ces petits bum que je mettrais bien en prison ne m'enchantaient pas vraiment; je ne venais pas de cet univers et ne me sentait pas particulièrement à l'aise. J'avais au moins l'avantage de ne pas le montrer, plus confortable dans mon rôle de Marc au moins, restant bien près de Lucifer et participant comme je le pouvais aux conversations. Pas trop mon truc. Est-ce qu'il y avait de l'alcool quelque part ?

J'étais allé nous chercher des verres, éventuellement. Parce que c'est ce que tout bon mari ferait, s'occuper de son chéri comme ça. Il faisait de toute façon encore une fois presque tout le boulot, et Frank et lui baisaient du regard depuis un petit moment déjà ... Bref tout était sous contrôle. Tant que je ne lançais pas le contenu de mon verre au visage de l'un des deux. Connards. J'avais eu le temps de finir mon premier verre, tranquillement mais surement, et voilà déjà Frank qui se joignait à nous en nous ramenant un truc à boire. Tant mieux. C'était plus facile de supporter leur merde avec de l'alcool dans le sang. Je les laissais continuer de parler, en buvant mon verre. Ça allait finir comme la dernière fois, moi un peu trop parti .... Ou pas. Je pouvais me contrôler. Je pouvais oser et bien marquer mon territoire. Comme cette soudaine intervention de ma part, des baisers dans le cou de Lucifer, puis contre sa mâchoire, jusqu'à finir bien doucement contre ses lèvres. « Enough talk, honey, Im dying to try the pool and the hot tub » Peut-être bien qu'il y avait quelque chose de coquin, dans mon regard, une petite invitation, quelque chose qui n'y était pas avant. Parce qu'après tout ce que nous avions fait, la gêne n'existait plus et nous savions partager une intimité toute nouvelle. Ma main s'était emparée de la sienne, voulant le tirer à l'étage vers notre chambre pour se changer dans une tenue plus appropriée pour la baignade. Ce n'était pas un mensonge, je voulais vraiment profiter un peu de la chaleur de l'eau -la piscine semblait presque aussi chaude que le spa lui-même, et ça avait l'air délicieusement agréable- mais c'était aussi une belle excuse pour mettre les conversations sur pause quelques instants. Plusieurs avaient d'ailleurs suivi notre exemple, je l'avais constaté en les voyant eux aussi prendre le chemin des chambres. Bah voilà. Je ne faisais que rediriger le party autrement.

Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


People talk about the Naughty List like it's a bad thing - Page 7 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
People talk about the Naughty List like it's a bad thing
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 6, 7, 8 ... 11, 12, 13  Suivant
 Sujets similaires
-
» Adrian Fishley ~ Am I on the naughty list ?
» ★ GLAMOUR PEOPLE
» People who say they sleep like a baby usually don’t have any.
» 'India has the highest number of hungry people on earth'
» Draft list 2012

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers fantasy :: Surnaturel-
Sauter vers: