Partagez
 
 
 

 (PierreHope) Une attirance impossible.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
PRINCESS
PRINCESS
Féminin MESSAGES : 662
INSCRIPTION : 18/01/2019
ÂGE : 23
RÉGION : île de france.
CRÉDITS : fanpop.

UNIVERS FÉTICHE : réel, city.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Donut

(PierreHope) Une attirance impossible. Empty

Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
Sutton doit se rendre à une projection et un débat concernant un livre. En grande fan de littérature qu'elle est, c'était impossible pour elle de ne pas y participer. Un repas et bar est ouvert ensuite pour les personnes souhaitant rester. Elle y fait la rencontre d'un homme, ils passeront la nuit ensemble mais.. quand elle se rendra compte que c'est son professeur alors les choses risqueraient de se compliquer.

Contexte provenant de cette [url=LIEN]recherche[/url]




a night under the stars
I'm scared and I'm brave, or somewhere between the two. I'm beautifully strong, and tragically confused. Yeah I'm that girl, that's just like you.
Revenir en haut Aller en bas
 
PRINCESS
PRINCESS
Féminin MESSAGES : 662
INSCRIPTION : 18/01/2019
ÂGE : 23
RÉGION : île de france.
CRÉDITS : fanpop.

UNIVERS FÉTICHE : réel, city.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Donut

(PierreHope) Une attirance impossible. Empty


Sutton
Gallagher

J'ai 25 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis étudiante en littérature et je m'en sors moyennement bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Informations supplémentaires ici.


Shay Mitchell :copyright:️ WILD HEART


Tu avais toujours aimé la littérature, la lecture et tout ça. Tu avais souvent un livre avec toi, entre tes mains ou bien dans ton sac à main. C’était ta passion après tout et chaque personne avait la sienne. C’était pour cela que tu avais décidé de te rendre à une projection de film. Tu avais bien tenté de demander à tes amies de t’y accompagner mais elles n’étaient pas vraiment littérature de leur côté. Tant pis, tu allais tout de même t’y rendre. Tu rencontrerais probablement des personnes là-bas. A moins que tu ne sois la seule mais, ça n’était pas possible, tu ne penses pas. Tu avais donc enfilé une robe qui t’arrivait jusqu’aux genoux ainsi que des chaussures à talons noires. Tu avais laissé tes cheveux détachés et avais appliqué un peu de maquillage. Tu emportais ton sac à main pour y glisser tes affaires et ton invitation pour ce soir.

Une fois arrivée, tu te garais et t’installais dans la salle afin de suivre la projection. Elle dura un petit moment, suivie d’un débat pendant plusieurs minutes à ce sujet. Désormais, vous étiez invités à partager un repas autour d’un buffet et d’un bar, cela permettait de continuer de discuter pour les personnes qui le souhaitaient. Il y avait un peu de monde et elles souhaitaient rester. Parfait, plus il y avait du monde et mieux c’était. Tu décidais d’abords de passer par les toilettes pour te rafraîchir avant de te servir au buffet de quoi grignoter. Ton appétit s’était ouvert durant la projection et tu avais un peu faim désormais. Tu décidais aussi de passer par le bar. « Bonsoir, un cocktail s’il vous plait. » Tu demandais donc au serveur. Tu remarquais à tes côtés un homme dont tu avais croisé le regard lors de la projection. Du moins, rapidement puisque vous étiez plusieurs. Il semblerait néanmoins qu’il avait eu la même idée que toi et attendais son verre. « Bonsoir, vous avez décidé de rester vous aussi ? » Tu lui demandais avec un sourire. « Je suis Sutton. » Tu lui disais alors, c’était quand même mieux de connaître le prénom de l’autre.





a night under the stars
I'm scared and I'm brave, or somewhere between the two. I'm beautifully strong, and tragically confused. Yeah I'm that girl, that's just like you.
Revenir en haut Aller en bas
 
PierreHope
PierreHope
MESSAGES : 111
INSCRIPTION : 27/04/2019
CRÉDITS : https://i.pinimg.com/originals/ba/cd/c1/bacdc13df383fe7476799da8a5257a66.jpg

UNIVERS FÉTICHE : ...
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t3017-j-ai-vu-de-la-lumiere http://www.letempsdunrp.com/t3024-liste-rps-pierrehope
Tortue

(PierreHope) Une attirance impossible. Empty


Matthieu Vincent
J'ai 31 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis Professeur de littérature à l'Université et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire depuis peu et je le vis de mon mieux.
Brant Daugherty  :copyright: twitter


Quand je veux un truc, je l'obtiens. Toujours. Quel que soit le temps que ça peut prendre, je ne lâche rien. C'est comme ça que j'ai eu ce poste de professeur dans cette prestigieuse école. J'ai dû me battre d'abord avec mes parents refusant de me laisser partir Outre-Manche. Puis pour décrocher des jobs tous plus pourris les uns que les autres pour payer mes études (et je vous promet, quand en plus on est un "mangeur de grenouille", on trime 2 fois plus que les autres. Les rancœurs millénaires ont la vie dure!). J'ai oublié toute vie sociale pendant ces années de labeur. J'ai perdu beaucoup de ceux qui me disaient mes amis. Et maintenant que j'ai enfin obtenu le Graal... Elle m'a plaqué. Pour mon meilleur ami. Haha oui, le mauvais scénario de série B... Mais c'était prévisible. Il est là-bas, moi pas. On se voyait de moins en moins... On s’engueulait de plus en plus... Et puis j'ai enchaîné avec la préparation de la rentrée. Creuser mon trou de "jeune arriviste" comme le reste de l'équipe pédagogique (constituée en majorité de vieux croûtons sooo British) le disait dès que j'avais le dos tourné. J'ai pas vraiment pris le temps de me poser. Donc ça m'est tombé dessus d'un coup.

La crise passée, je me suis senti libéré d'un poids. D'un ÉNORME poids... Je sais même plus pourquoi on continuait. Alors je recommence à vivre. Je sors. Et ce soir, j'allie culture et amusement avec une projection/débat d'un classique du 7e art (en VO s'il vous plaît!). Ce n'est pas la grande foule, mais les gens présents sont intéressants. Certains passionnés même. J'espère que mes étudiants (et étudiantes!) seront tout aussi motivé(e)s. Mon regard a croisé celui d'une jolie brune quand j'ai pris la parole. Très jolie même.

Je me suis installé au bar, j'ai commandé un verre de vin. Enfin... Ce qu'ici ils appellent du vin. "Bonsoir, un cocktail s’il vous plait."

Je tourne mon regard vers la propriétaire de la voix velouté qui a frôlé mes oreilles: c'est la jolie brune. A-t'elle choisie cette place pour être en ma compagnie? Toujours est-il qu'elle m'adresse la parole et se présente. Je suis à 2 doigts de tendre la main pour la saluer mais me refrène: toujours ces vieilles habitudes de Français... Le contact tactile me manque. Je ne suis même plus sûr de savoir faire la bise.

"Matthieu. Enchanté Sutton.". Je la regarde: elle est ravissante dans sa robe. Je ne regrette pas d'avoir opté pour la chemise et le jean et non pas un de mes t-shirt arborant un texte humoristique... "Le film vous a plu? Je n'ai pas eût le privilège de vous entendre vous exprimer dessus...". J'ai envie d'ajouter que cela est bien dommage, vu son agréable grain de voix. Mais j'ai peur de tomber dans le cliché du relou dragueur frenchie. Parce que oui, elle me plaît. Beaucoup. J'essaye de ne pas regarder son genou qui s'est dévoilé quand elle a croisé ses jambes mais j'y peine et m’exhorte au calme: je viens à peine de la rencontrer mais je suis invariablement attirée vers elle. C'est magnétique. "Vous venez souvent dans ce genre de soirée?".

Classique mais il faut bien commencer quelque part...



Retouches avatars by nugget on the moon et/ou Indoraptor, merci à elles.
Revenir en haut Aller en bas
 
PRINCESS
PRINCESS
Féminin MESSAGES : 662
INSCRIPTION : 18/01/2019
ÂGE : 23
RÉGION : île de france.
CRÉDITS : fanpop.

UNIVERS FÉTICHE : réel, city.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Donut

(PierreHope) Une attirance impossible. Empty


Sutton
Gallagher

J'ai 25 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis étudiante en littérature et je m'en sors moyennement bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Informations supplémentaires ici.


Shay Mitchell :copyright:️ WILD HEART

La soirée film avait commencée mais, elle était pas encore prête à se terminer étant donné que vous aviez ce dîner ensuite de prévu. Enfin, c’était plutôt une sorte de buffet avec diverses choses à pouvoir manger et boire. Cela permettait ainsi de faire connaissance avec d’autres personnes et tout ça. Tu venais récupérer un verre au buffet et ce fût là que tu croisais un homme. Tu l’avais déjà aperçu vaguement. Il y avait beaucoup de monde et de ce fait, tu ne te souvenais plus vraiment de tous mais peu importe. Tu te présentais au jeune homme et il le fit en retour. Au moins, il ne t’envoyait pas balader ou quoi car bon, des personnes auraient pu. « Enchantée également. » Tu lui disais avec un sourire. Il te questionnait ensuite sur le film et ce que tu en avais pensé. « J’ai beaucoup aimé, j’avais déjà beaucoup aimé le livre et je trouve qu’il représente très bien le livre. Je veux dire.. il y a parfois des ouvrages qui ne sont pas bien adaptés. » Non, il y avait parfois des erreurs, des choses manquantes et les personnes étaient déçues ensuite. C’était pour cela que tu préférais lire le livre avant de voir le film. Tu sais que tu serais déçue par le film sinon peut être et que cela ne te donnerait pas forcément envie que de lire le livre. « Mais j’ai beaucoup aimé l’histoire et le message qu’il transmet. Et vous ? » Oui car bon, donner ton avis c’était bien mais tu avais aussi envie que de connaître l’avis du jeune homme, bien que d’autres personnes avaient donnés le leur plus tôt dans la soirée. Matthieu te demandait alors si tu venais souvent dans ce genre de soirées. « De temps en temps oui, disons que je suis passionnée de littérature et je trouve que c’est une bonne occasion de partager et rencontrer du monde. » Oui car tes amies n’étaient pas vraiment littéraires de leurs côtés. « Je ne me souviens pas vous avoir vu ici en revanche déjà. » Mais peut être que tu te trompais qui sait.







a night under the stars
I'm scared and I'm brave, or somewhere between the two. I'm beautifully strong, and tragically confused. Yeah I'm that girl, that's just like you.
Revenir en haut Aller en bas
 
PierreHope
PierreHope
MESSAGES : 111
INSCRIPTION : 27/04/2019
CRÉDITS : https://i.pinimg.com/originals/ba/cd/c1/bacdc13df383fe7476799da8a5257a66.jpg

UNIVERS FÉTICHE : ...
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t3017-j-ai-vu-de-la-lumiere http://www.letempsdunrp.com/t3024-liste-rps-pierrehope
Tortue

(PierreHope) Une attirance impossible. Empty


Matthieu Vincent
J'ai 31 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis Professeur de littérature à l'Université et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire depuis peu et je le vis de mon mieux.
Brant Daugherty  :copyright: twitter


La salle s'est remplie. Apparemment, des gens peu scrupuleux ont eût vent du buffet gratuit et sont arrivés juste pour jouer les piques assiettes... Bah. Je m'en fiche après tout. Je devrais m'habituer dès maintenant à côtoyer des gens qui se fichent de la littérature: tous mes élèves ne seront pas là par passion...

J'écoute Sutton me répondre en hochant la tête:

"En effet la plupart des adaptations sont une véritable catastrophe, autant pour le spectateur qui est perdu dans une pléthore d'informations inutiles que le lecteur fidèle qui voit son ouvrage chéri mutilé... Cette adaptation a réussi à éviter cet écueil et rien que pour cela, elle mérite déjà les éloges. Le réalisateur n'est cependant pas à son premier coup d'essai dans le domaine des adaptations, même si son précédent travail n'est pas connu des profanes et concernait un ouvrage bien moins grand public - sans aucun jugement de ma part sur l'ouvrage qui a réussi à réunir toutes les générations autour du message commun et universel qu'il transmet, comme vous l'avez si bien souligné.".

Oups. J'ai encore "fait mon prof" comme on me le reproche souvent. Je n'ai pas pu m'empêcher de laisser la prose s'emparer de moi... Je suis incorrigible. Mais elle n'a pas fuit. Je ne suis peut-être pas aussi assommant que je le crains.

"Je suis cependant assez déçu de ne pas y avoir vu mon personnage favori, même si je comprends ce choix vu son importance paraissant assez négligeable à première vue... Mais ce sont eux qui font l'étoffe du livre. J'ai cependant conscience que l'on ne peut adapter 400 pages de récit en 2h de film sans un minimum de sacrifices.".

La demoiselle est enfin servie. Je lève mon verre et porte un toast: "Aux personnages oubliés!" et je ris. ça fait du bien de rire, ça ne m'étais pas arrivé depuis un moment. Le vin (de la piquette oui!) me paraît presque bon. Sans doute la galante compagnie à mes côtés améliore t'elle le breuvage.

"Je n'étais pas sorti depuis un moment. C'est donc normal que nous n'ayons eu le plaisir de nous croiser avant.". Je lui souris avant de préciser: "Ceci dit je fréquente beaucoup ce genre de milieu, je suis un mordu de littérature depuis ma prime enfance.". Est ce que j'ose? Oh, aller...

"Sutton, j'ai une question quelque peu... indiscrète.". Je ménage mon effet et j'annonce en me penchant légèrement vers elle: "Quel est votre livre préféré? Pas de triche, un seul, l'unique, votre précieux. Celui qu'il faudrait sauver. Que vous mémoriseriez pour le sauver, comme dans Fahrenheit 451.". La référence est assez vieille, pas sûr qu'elle connaisse. Et je viens peut-être de griller mon âge pas si avancé mais plus si fringuant non plus...

Mais c'est tout moi ça. Dès qu'il s'agit de livres, je m'agite, je m'emballe, et je perds mes objectifs de vue (à savoir, séduire ma compagne de soirée, bien joué le frenchie!). Au pire, je parlerais Français pour rattraper: ça fait toujours son petit effet.



Retouches avatars by nugget on the moon et/ou Indoraptor, merci à elles.
Revenir en haut Aller en bas
 
PRINCESS
PRINCESS
Féminin MESSAGES : 662
INSCRIPTION : 18/01/2019
ÂGE : 23
RÉGION : île de france.
CRÉDITS : fanpop.

UNIVERS FÉTICHE : réel, city.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Donut

(PierreHope) Une attirance impossible. Empty


Sutton
Gallagher

J'ai 25 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis étudiante en littérature et je m'en sors moyennement bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Informations supplémentaires ici.


Shay Mitchell :copyright:️ WILD HEART

La salle s’était peu à peu vidée alors que tu avais décidée de rester pour la soirée qu’ils avaient prévue. Oui, tu avais décidé de rester pour la suite et pour ce dîner. Tu ne disais pas non en tout cas à un repas et boire un peu. Non, tu n’allais pas te mettre à devenir saoul non plus, ce n’était pas ton but mais tu pouvais bien profiter un peu. Tu étais jeune et la vie était bien trop courte pour se tracasser. Tu discutais avec le jeune homme, Matthieu concernant le film et l’adaptation des films en général. Toi, tu préférais lire le livre avant tout car tu avais peur que le film te gâche ta lecture. On prenait moins de plaisir aussi à lire puisqu’on connaissait l’histoire déjà. En tout cas, toi tu aurais moins envie mais peut-être qu’il avait un avis différent. « Disons qu’il manque souvent des détails, des choses dans le film qu’il y avait dans le livre et c’est important. Du moins, il y a des trucs, des détails qui sont importants pour tout comprendre. » Mais bon, parfois, les réalisateurs et ceux qui faisaient le film ne s’en rendait pas forcément compte. Ils avaient du lire le livre oui mais c’était différent. C’était aussi compliqué de se mettre à la place du lecteur et de savoir ce qu’il recherche et demande. Ce qu’il attends du film. « Oui c’est vrai, il y a toujours des choses, des personnes qui manque c’est pour ça que le livre est mieux. » Toi tu préférais en tout cas et tu avais la véritable histoire ainsi.

Tu récupérais alors ton verre avant de trinquer avec le jeune homme. Tu souriais puis tu buvais une gorgée de ton verre avant de le déposer. « Je comprends mieux pourquoi alors. Vous viendrez peut être plus souvent ? » Non pas parce que tu irais, non, tu n’aurais pas la prétention de dire cela. Plutôt parce qu’il avait décidé de sortir désormais et peut être donc qu’il voudrait revenir. Tu fronçais les sourcils quand il t’indiquait avoir une question indiscrète. Okay, tu ne savais pas trop à quoi t’attendre mais il pouvait demander. « Oh, ce n’est que ça, tout va bien. » Tu lui disais avec un petit rire avant de réfléchir à sa question. « Bon.. ça risque de faire très femme de dire cela et je ne pense pas qu’on a le même mais, j’ai beaucoup aimé Orgueil et Préjugés. Les personnages, l’histoire aussi et l’écriture. J’ai beaucoup accroché et puis ça fait partie d’un des classiques. » Même sans avoir lu ce livre, on en avait forcément entendu parler quelque part. C’était comme les œuvres de Hugo ou autre. « Et vous ? » Tu le questionnais à ton tour.





a night under the stars
I'm scared and I'm brave, or somewhere between the two. I'm beautifully strong, and tragically confused. Yeah I'm that girl, that's just like you.
Revenir en haut Aller en bas
 
PierreHope
PierreHope
MESSAGES : 111
INSCRIPTION : 27/04/2019
CRÉDITS : https://i.pinimg.com/originals/ba/cd/c1/bacdc13df383fe7476799da8a5257a66.jpg

UNIVERS FÉTICHE : ...
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t3017-j-ai-vu-de-la-lumiere http://www.letempsdunrp.com/t3024-liste-rps-pierrehope
Tortue

(PierreHope) Une attirance impossible. Empty


Matthieu Vincent
J'ai 31 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis Professeur de littérature à l'Université et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire depuis peu et je le vis de mon mieux.
Brant Daugherty  :copyright: twitter


Je bois de nouveau une gorgée du breuvage à la robe sanguine. Je suis majeur et vacciné, si j'ai envie de m'enivrer, personne ne sera là pour m'en empêcher. Mais je suis très loin de mes limites. Et puis, il serait dommageable que je tienne un discours aviné en présence d'une si jolie demoiselle. Qui en plus sait tenir une conversation. Il y'en a tellement qui ne sont que de jolies enveloppes... Quelle conquête sans plaisir.

Je branle la tête avec véhémence pour signifier mon accord au fait que "le livre est mieux.":

"Jamais un film ne saura mettre notre imaginaire si individuellement riche en images. Il est propre à chacun d'entre nous et cette intimité que nous trouvons en compagnie d'un livre ne pourra être copiée sur pellicule. Cependant, c'est une autre expérience. Plus universelle. Et sans cela... Je n'aurais pas le plaisir de vous parler en ce moment même, Sutton.".

Je ris. Et je lui répond, un peu taquin: "Si vous êtes présente, je viendrais avec encore plus de plaisir.". Je ne sais pas si elle me trouvera trop inconvenant ou empressé, mais un petit compliment (quand il est sincère), ça n'engage à rien. Et je n'ai pas envie de la quitter. J'aime sa compagnie et j'ai envie qu'elle le sache.

Les gens sont donc vraiment venus juste pour s'empiffrer, les empaffés, vu que la salle s'est vidée. Bah, je suis d'autant plus tranquille en sa compagnie: personne ne va venir nous interrompre. C'est aussi bien.

Choix classique, mais aucunement dénué d'intérêt. Et puis "Jamais je ne me permettrais de juger les goûts de quelqu'un, particulièrement ses goûts en matière de lecture. Et l'avantage avec la littérature c'est que tout le monde peut lire n'importe quoi. N'en déplaise aux éditeurs qui veulent absolument classifier leur 'clientèle'.". Pouah. La lecture est un plaisir et un droit pour moi. Pas une valeur marchande. Et pourtant... C'est la triste réalité et elle l'a toujours été. Je suis un chouillat trop philanthrope voir carrément utopiste. J'en ai conscience. "C'est de plus à mon sens, un choix intéressant de la part d'une jeune femme de notre temps: Cela prouve que même les anciens récits ont toujours à nous apprendre sur notre époque... Et sur nos pairs.". Je lui fais un clin d’œil: si elle affectionne tant cet ouvrage, elle comprendra aisément le parallèle.

Ah, pris à mon propre piège. J'hausse des sourcils faussement fâchés: "Quel est le fou qui a osé énoncer cette question?". Un seul ouvrage... Autant me demander quel bras je préfère me couper. ça serait moins difficile. Je garde silence tellement longtemps que je suis surpris que la jeune femme ne se soit pas endormie ou se soit enquis d'une compagnie plus réactive que la mienne. Enfin, j'énonce comme si je répondais à la question à 1 million de Livre Sterling: "Le parfum, de Patrick Süskind.". Et j'ajoute: "C'est mon dernier mot, Meredith.". Si elle ne regarde pas "Who Wants to Be a Millionaire?" elle va me prendre pour un bargeot. En plus du choix de l'ouvrage qui m'a plusieurs fois valu des froncements de sourcils voir des mines de dégoût. Les gens s'arrêtent aux actes innommables du personnage principal. Mais moi... Moi je vois les 1001 tourments et enivrements olfactifs que ce livre fait connaitre à chacune de ses pages. J'espère qu'elle connaît l'ouvrage et si ce n'est le cas, eh bien... Je me ferais l'avocat de ce troublant récit.

"Si vous ne l'avez pas lu, je dois avoir au moins 5 exemplaires différents chez moi. En 3 langues.". Je me rend compte que cela peux sonner comme une invitation un peu cavalière et ce n'était pas mon but, alors j'ajoute un peu précipitamment: "Enfin ils en ont dans tous les bouquinistes... Les bons en tout cas.".



Retouches avatars by nugget on the moon et/ou Indoraptor, merci à elles.
Revenir en haut Aller en bas
 
PRINCESS
PRINCESS
Féminin MESSAGES : 662
INSCRIPTION : 18/01/2019
ÂGE : 23
RÉGION : île de france.
CRÉDITS : fanpop.

UNIVERS FÉTICHE : réel, city.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Donut

(PierreHope) Une attirance impossible. Empty


Sutton
Gallagher

J'ai 25 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis étudiante en littérature et je m'en sors moyennement bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Informations supplémentaires ici.


Shay Mitchell :copyright:️ WILD HEART

Matthieu marquait un point pour le coup car vous ne seriez pas ici tous les deux si vous n’aviez pas trouvé cela un peu intéressant quand même. Tu ne regrettais pas d’être venue et tu avais même aimer cela d’ailleurs. Oui, tu avais apprécié et tu n’étais pas contre de venir une nouvelle fois. Tu préférais quand même la lecture mais cela ne t’empêchait pas d’aimer les films. Il était peut être préférable que tu lises le livre avant de voir le film afin de ne pas en être déçue par la suite. « Vous marquez un point.. alors il se peut que je reviendrais. » Tu lui disais avec un sourire. Tu ne savais pas encore quand ceci dit, cela dépendrait sûrement du programme. Tu ne savais pas encore ce que cela serait.

Il t’avait ensuite demandé quel était le livre que tu avais préféré de toutes tes lectures. Chose que tu lui avais alors dite, bien que tu penses que vous n’aviez pas les mêmes goûts en ce domaine. En même temps, chacun avait ses préférences et ses envies niveau lecture et c’était normal de ne pas avoir les mêmes qu’une autre personne. Les librairies et auteurs feraient faillites si tout le monde lisait les mêmes livres. « C’est vrai, on est souvent juger car on lit tel ou tel livre et on nous catégorise mais bon, il faut des livres diversifiés pour plaire à tout le monde. » Tu savais par exemple que tu n’étais pas le genre de femmes à lire des livres fantastiques, ce n’était pas trop ton truc mais tu respectais les personnes qui en lisaient. Tu aimais bien les livres anciens.

Tu lui avais ensuite retourné la question afin de savoir ce qu’il lisait de son côté. Tu aimerais bien le savoir. Tu fronçais les sourcils car tu ne connaissais pas en revanche. Tu n’en avais jamais entendu parler mais, ce n’était pas parce que tu étais une grande lectrice que tu aurais dû. Tu ne pouvais pas connaître toute l’actualité. « Non, à vrai dire, ça ne me dit rien. De quoi cela parle ? » Tu lui demandais un résumé du livre, pas de tout savoir non plus car ce serait inutile sinon. « Ce serait avec plaisir en tout cas si vous pourriez m’en prêter un. » Tu lui disais avec un sourire. « Je pourrais vous en prêter aussi, j’ai des tas de livres et d’autres que je n’ai jamais lu encore, tellement j’en ai. » Tu lui disais en rigolant et en buvant une autre gorgée de ton verre.





a night under the stars
I'm scared and I'm brave, or somewhere between the two. I'm beautifully strong, and tragically confused. Yeah I'm that girl, that's just like you.
Revenir en haut Aller en bas
 
PierreHope
PierreHope
MESSAGES : 111
INSCRIPTION : 27/04/2019
CRÉDITS : https://i.pinimg.com/originals/ba/cd/c1/bacdc13df383fe7476799da8a5257a66.jpg

UNIVERS FÉTICHE : ...
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t3017-j-ai-vu-de-la-lumiere http://www.letempsdunrp.com/t3024-liste-rps-pierrehope
Tortue

(PierreHope) Une attirance impossible. Empty


Matthieu Vincent
J'ai 31 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis Professeur de littérature à l'Université et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire depuis peu et je le vis de mon mieux.
Brant Daugherty  :copyright: twitter


Certaines personnes détestent prêter leur livres. Ce que je peux comprendre. Ceci dit, quel est l'intérêt de jouer son Harpagon avec un support culturel? N'a t'il pas été crée pour être partagé, diffusé, échangé? J'ai donc mon exemplaire et quand je juge l'ouvrage digne d'intérêt, j'en achète un deuxième. C'est sans doute cette habitude qui me vaut ma réputation de doux dingue et de devoir esquiver des piles de livres en me levant pour aller aux toilettes la nuit... Et apparemment, je ne suis pas le dernier accumulateur d'ouvrages papier de la ville. Je prend un air faussement navré:

"Ah vous aussi vous êtes envahie par ces bestioles de papier? Elles ont colonisé mon appartement, prennent leurs aises... Et j'imagine que vous aussi vous avez cette pauvre pile d'ouvrages qui vous regarde avec ses petits yeux implorants, vous haranguant, tentant de vous charmer et vous harcelant de: "Lis-moi lis-moi!" et comme vous êtes faible et cruel... Vous en achetez à chaque fois que vous avez le malheur d'en croiser et agrandissez cette pauvre accumulation.".

On se croirait limite à une réunion d'Alcoolique Anonymes tellement ce que je décris ressemble à une addiction. Alors je m'esclaffe: je ne voudrais pas qu'elle croit que cela me gêne d'être accro à la lecture:

"Quel doux tourment que le notre, lecteurs... N'est ce pas? Si peu de temps, tellement d'ouvrages... Tellement de rencontres à faire.".

Je parle de rencontres de papier, mais également de rencontres réelles. Rencontres dont je n'ai pas profité depuis trop longtemps. J'ai les jambes qui s'agitent. Je ne sais rester en place qu'avec un écrit. Et encore je change de position toute les 10 minutes... Je cherche mes mots pour résumer ce livre si dense qui est mon favori:

"Le parfum... Est un ouvrage qui se vit olfactivement et vous fait osciller entre la fascination, l'horreur, et l'extase. L'histoire se passe au 18e siècle. On y suit Grenouille, un homme qui est né sans odeur, mais avec un nez capable d'analyser reconnaître et stocker toutes les odeurs de ce monde, de la plus néfaste à la plus enivrante. Mal-aimé et doté d'un physique ingrat, il n'aura de cesse que de chercher l'odeur parfaite, le parfum qui créera l'alchimie, le parfum qui le fera aimer d'autrui. Quitte pour cela à vendre son âme au Diable...".

Je m'arrête là. J'espère avoir attisé sa curiosité.

"Les quatrième de couvertures sont si réductrices... C'est un exercice contraignant et tellement frustrant... J'espère cependant l'avoir réussi. En tout cas, votre exemplaire est mis de côté.".

Et oui, je me prend pour une bibliothèque. Et franchement vu ce que j'ai en stock, j'ai de quoi. Bon une petite bibliothèque de campagne, mais une bibliothèque quand même. Je termine mon verre et lui demande à brûle-pourpoint:

"Quand souhaiteriez vous le récupérer?".

Je pose la question sans concession car je n'en ai pas formulé de réponse idéale pour moi. Il n'y a aucun sous-entendu, juste un désir de partager avec elle ma passion pour ce récit. Et pourquoi pas pouvoir échanger avec elle sur ce dernier, nous donnant l'occasion de nous revoir. Cela me plairait beaucoup je dois l'avouer. J'hésite à me resservir. Nous serions dans un vrai bar, j'aurais proposé de lui payer sa consommation. Mais là, tout est gratuit. Je ne sais pas trop comment lui montrer mon intérêt. Et puis j'ai soudain une idée:

"Etes-vous êtes attendue après cette soirée? J'aurais aimé...".

Ah ces stupides mots qui s'envolent tels des oiseaux effrayés quand j'ai le plus besoin d'eux!

"J'aurais aimé passer plus de temps en votre compagnie.".

J'ajoute:

"Cela fait longtemps que je ne suis pas sorti et je n'aurais espéré avoir meilleur compagnie que la vôtre, Sutton. Mais j'aimerais prendre l'air. J'ai été beaucoup trop enfermé ces dernières semaines... Et la nuit est si belle.".

J'ai soudain peur qu'elle me dise non et que je ne vienne de mettre un terme à une soirée pour moi plus qu'agréable.

"Mais si vous préférez, vous valez bien un peu plus de temps d’enfermement supplémentaire, et nous pouvons demeurez ici si tel est votre souhait.".

Nous ne manquons en effet pas de sujets de conversation. C'est cela l'avantage quand on rencontre un autre lecteur: nos univers et nos possibilités sont si vastes qu'il n'y a que l'embarras du choix...



Retouches avatars by nugget on the moon et/ou Indoraptor, merci à elles.
Revenir en haut Aller en bas
 
PRINCESS
PRINCESS
Féminin MESSAGES : 662
INSCRIPTION : 18/01/2019
ÂGE : 23
RÉGION : île de france.
CRÉDITS : fanpop.

UNIVERS FÉTICHE : réel, city.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Donut

(PierreHope) Une attirance impossible. Empty


Sutton
Gallagher

J'ai 25 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis étudiante en littérature et je m'en sors moyennement bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Informations supplémentaires ici.


Shay Mitchell :copyright:️ WILD HEART

C’était plutôt agréable de pouvoir parler à quelqu’un qui te comprenais, quelqu’un qui avait aussi ce goût partager pour la littérature et les livres. Tu en avais de ton côté et surtout, tu aimais cela. Tu avais beaucoup trop de livres également chez toi, bien trop pour pouvoir réussir à tout lire et tout ça. « Oh oui, beaucoup trop. J’ai une pile en effet qui n’attends que cela. Mais il y a beaucoup trop de sorties et impossible de rattraper ce retard. » Après tout, quand tu terminais un livre, il y en avait un autre ou plus même qui sortaient en librairie et cela ne terminait jamais. Non, tu n’avais jamais assez de temps. La preuve en plus, tu ne connaissais pas l’œuvre dont te parlait Matthieu et tu étais un peu curieuse de le connaître. Tu l’écoutais donc t’en parler. « Et bien, je ne demande qu’à découvrir pour vous donner mon avis mais merci en tout cas. » Tu lui disais alors que tu terminais ton verre, réfléchissant à sa question. « Oh peu importe, quand vous pouvez bien sûr. » Après tout, ce n’était pas urgent pour le livre. Tu avais le temps de le récupérer d’autant plus que tu avais pleins de livre à lire aussi.

Il te demandait donc finalement de passer la soirée avec lui. C’était déjà ce que tu étais en train de faire oui mais il voulait prolonger un peu cette soirée avec toi. Tu n’avais rien de prévu de toute façon, hormis venir ici. Tes amies te diraient sûrement que tu étais un peu folle de vouloir faire confiance à quelqu’un que tu ne connaissais pas mais bon. Tu ne serais pas la première à faire cela, passer du temps avec quelqu’un que tu venais de rencontrer. Tu étais plutôt sérieuse en général mais tu aimais aussi t’amuser et ce serait plutôt agréable en réalité. « Non non, en réalité je n’avais rien de prévu ensuite. » Tu lui disais avec un sourire. « On peut y aller dans ce cas. » Tu lui disais alors que tu avais terminé ton verre. « Vous aviez une idée de où vous vouliez aller ? » Après tout, c’était lui qui avait souhaité sortir donc il avait peut être une idée ou une envie en particulier.






a night under the stars
I'm scared and I'm brave, or somewhere between the two. I'm beautifully strong, and tragically confused. Yeah I'm that girl, that's just like you.
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


(PierreHope) Une attirance impossible. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
(PierreHope) Une attirance impossible.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» impossible d' actualiser l' assedic par la toile
» Mon impossible amour...
» Bouchon de vernis à ongles collés...
» [Demande de Recrutement]
» « Personne ne peut m'empêcher de faire ce qui est bon pour mon pays »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers réel :: Europe-
Sauter vers: