Partagez
 
 
 

 Les Disparus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
La Fougère Extraterrestre
La Fougère Extraterrestre
MESSAGES : 250
INSCRIPTION : 07/11/2018
RÉGION : Tu as déjà vu Alien Théorie ? Ca te donnera une petite idée. ;)
CRÉDITS : Tata Grillade (mon double Humain)

UNIVERS FÉTICHE : Tolkien / HP / Des trucs et des trucs
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Flash

Les Disparus  Empty

Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
C'était une petite ville comme tant d'autres... avec ses habitants, ses secrets, ses rumeurs. C'était une petite ville tranquille. C'était une petite ville que tous croyait éternelle, que tous croyait réelle, comme la veille, comme il y avait un mois, un an, ou dix.

Mais ce temps, ces vies là n'étaient que des leurres. Bientôt ils ne tarderaient pas à s'en rendre compte... que de limites intangibles, d'irrégularités inquiétantes, à commencer par les leurs.

Il y avait encore quelques heures ils existaient, dans cette réalité où ils ont disparu brusquement, tombés en poussière. Tout ça, aucun n'en avait le souvenir. Leurs mémoires étaient pleines d'un passé factice, leur esprits évoluaient dans ce monde d'illusions.

Et pour le reste de l’univers… ils n’étaient plus que poussières.


Contexte provenant de cette recherche


Les Disparus  Dgwb
Revenir en haut Aller en bas
 
La Fougère Extraterrestre
La Fougère Extraterrestre
MESSAGES : 250
INSCRIPTION : 07/11/2018
RÉGION : Tu as déjà vu Alien Théorie ? Ca te donnera une petite idée. ;)
CRÉDITS : Tata Grillade (mon double Humain)

UNIVERS FÉTICHE : Tolkien / HP / Des trucs et des trucs
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Flash

Les Disparus  Empty


Mantis

J'ai 32 ans et je suis secrétaire médicale. Je m’occupe aussi des petits vieux du coin et je m'en sors pas si mal au final. Sinon, grâce à mon emploi du temps très chargé, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Enfin… ça, c’est ce que je crois.
Les Disparus  35618079723_1ebdf875cd_o


Pom Klementieff Ⓒ La Foug’ Extra


Elle glissa une main dans sa poche, ses clés étaient bien là et elle se rassura en se disant que oui, elle avait bien fermé la maison. Une vieille habitude… Une perte de mémoire quand les pensées vagabondaient un peu trop loin. Oui, elle avait sans doute fermé. Ce n’était pas comme s’il y avait grand chose à voler. Parfois elle avait l’impression d’en faire beaucoup trop, d’avoir des millards de détails à l’esprit, si bien que les gestes les plus banal échappaient à ses souvenirs. Et cette réflexion disparue à son tour dans le néant sitôt qu’elle se mêla à la foule.

C’était un soir d’été qui flairait bon la barbe à papa au milieu des néons bariolant un ciel d’encre dénué d’étoiles. Elle n’avait jamais vraiment fait attention à ça. Cette ville était sa maison d’aussi loin que remontaient sa mémoire. Un cycle, ponctué par son travail à l’hôpital et le dévouement quotidien aux autres. Elle existait comme chacun à droite et à gauche depuis toujours, ou presque, sans même remettre tout cela en question. Ce moment, cette fête foraine s’annonçait comme une bulle dans un quotidien bien huilé. Par où commencer d’ailleurs, ses yeux glissaient d’une attraction à une autre avec le même émerveillement.

Ce déferlement de divertissements et de rires lui donnait cette étrange impression de retomber dans l’enfance… Ou peut-être n’avait-elle jamais perdu une grande part de sa naïveté. Tout ça lui semblait si flou en même temps, trop lointain, dans un brouillard cotonneux. La joie qui l’envahissait cependant se moquait bien de cette incohérence. Le passé existait quelque part, où, ça n’avait pas grande importance à cet instant. Elle saluait les connaissances comme si de rien n’était, se faufilant tranquillement entre les groupes d’adolescents et les familles. Fatalement, elle allait bien finir par tomber sur Peter. Elle lui avait promis de faire le train fantôme cette année, même s’il risquait bien de se moquer passablement de ses sursauts et de ses cris.


Les Disparus  Dgwb
Revenir en haut Aller en bas
 
Cherokee
Cherokee
MESSAGES : 507
INSCRIPTION : 12/08/2017
ÂGE : 26
CRÉDITS : Moi

UNIVERS FÉTICHE : SF, Apocalyptique, Fantastique, les trucs un peu originaux et/ou farfelus
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

http://www.letempsdunrp.com/t1166-presentation-d-un-truc http://www.letempsdunrp.com/t3007-recherches-sans-idefix http://www.letempsdunrp.com/t1174-quand-l-indoraptor-fait-du-rp#17730 http://www.letempsdunrp.com/t2846-la-meute-de-l-indoraptor
Pigeon

Les Disparus  Empty


Stephen Strange
J'ai 40 ans et je vis à bled paumé. Dans la vie, je suis concierge dans un établissement scolaire et je m'en sors moyennement bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis trop demandé et je le vis plutôt bien.

Enfin, je crois ?


avatar :copyright:️ moi
La journée s'achevait enfin. Il était rentré de son travail une heure plus tôt et ressortait déjà du petit appartement au premier étage d'une toute petite maison qui avait été divisé en deux. Ca avait été une dure journée, comme toute journée passée au milieu d'une foule d'adolescents plus malpolis les uns que les autres. Rentrer dans son chez lui était toujours une délivrance et il n'en ressortait que le lendemain en général (sauf lorsqu'il avait un rendez-vous galant, ce qui arrivait très très souvent quand même). Mais pas ce soir-là. La fête foraine s'était installée à quelques rues de là, et Stephen aimaient bien y flâner tous les ans. Cela cassait un peu sa vie parfois ennuyeuse et il y croisait souvent des connaissances ou en faisait de nouvelles à qui il pouvait venter toutes ses qualités.

Lorsqu'il arriva au niveau des premiers stands de tir ou de pêche à la ligne, il se fit directement happé par l'ambiance joyeuse et colorée de la fête. Il inspira une bouffée d'air aromatiser à la barbe à papa et aux popcorn. Et une sensation de flotter l'envahi. La soirée était chaude et l'ambiance agréable. Il en oublia ses journées ennuyantes et décida de se prendre au jeu et de faire quelques attractions.

Après avoir récupéré un cornet en carton rempli à ras bord de popcorn salés, il se retrouva devant le train fantôme. Une façade en bois avait été montée et plusieurs illustrations la décorait. Cela ne faisait pas très peur, mais Stephen entendait des cris qui venait de l'intérieur de l'installation. Il resta un moment immobile et calme devant cette attraction, l'esprit un peu ailleurs, mangeant ses popcorn un à un.
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Les Disparus  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Les Disparus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers science-fiction :: Superheroes-
Sauter vers: