Partagez
 
 
 

 it's you. (ft titekaori)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
laufeyson.
laufeyson.
MESSAGES : 147
INSCRIPTION : 07/04/2017
RÉGION : champagne-ardenne.
CRÉDITS : pando, tumblr, amélie, neon demon.

UNIVERS FÉTICHE : réel, city, university, harry potter, fantastique, historique...
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

http://www.letempsdunrp.com/t1022-l-histoire-de-la-vie http://www.letempsdunrp.com/t945-we-ll-never-be-royals-but-they-will
Tortue

it's you. (ft titekaori) Empty

Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
Après 15 jours de communication intensives par messages, Aubrey et Alan se rencontrent enfin en vrai, à Londres, dans la ville de la jeune femme. Le séjour d'Alan risque d'être empli de rebondissements.

Contexte provenant de la suite d'un autre rp



my aesthetic will be working a corporate job in six inch nude louboutins with diamond studs and a flawless contour and eyeliner wing. and on the weekends I’ll wear my fur jacket and go out for martinis and Sunday brunch with my best friends and carry my prada bag and drink caramel lattes & kiss my hot corporate fiancée and leave lipstick stains on his cheeks.
Revenir en haut Aller en bas
 
laufeyson.
laufeyson.
MESSAGES : 147
INSCRIPTION : 07/04/2017
RÉGION : champagne-ardenne.
CRÉDITS : pando, tumblr, amélie, neon demon.

UNIVERS FÉTICHE : réel, city, university, harry potter, fantastique, historique...
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

http://www.letempsdunrp.com/t1022-l-histoire-de-la-vie http://www.letempsdunrp.com/t945-we-ll-never-be-royals-but-they-will
Tortue

it's you. (ft titekaori) Empty


Alan
Summers

J'ai 33 ans et je vis à Chicago, USA. Dans la vie, je suis professeur d'histoire antique à l'université et je m'en sors pas mal. Sinon, grâce à ma maladresse, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

il a toujours vécu à chicago + il a un husky sibérien, du nom de wolfy + il est célibataire depuis plusieurs années maintenant + il a été en couple pendant deux ans en milieu de vingtaine, avant de rompre car elle profitait beaucoup trop de sa gentillesse/générosité et il la soupçonnait de le tromper + il écrit son propre roman, en parallèle de son boulot + il va à la salle de sport tous les deux jours, et court tous les matins + il est assez timide et préfère rester en retrait + il est toujours très gêné face aux sollicitations de ses élèves et a toujours du mal à s'en dépêtrer + on abuse facilement de sa gentillesse.


chris evans ©️ HEART ATTACK


ce fut la secousse de l’atterrissage qui réveilla alan. il avait donc visiblement réussi à s’endormir, malgré l’excitation qui grondait dans son ventre et le fait qu’il avait les nerfs en pelote. deux choses qui revinrent au galop à l’instant même où son esprit se reconnecta à la réalité. il venait d’arriver. il était sur le sol londonien. il allait faire une crise d’angoisse.

il s’enfonça un peu plus dans son siège — délicieusement confortable sois disant passant, jamais il n’allait pouvoir retourner en classe économique désormais — alors que l’avion commençait à rouler doucement vers la porte assignée. il fallait qu’il se détende. hors de question de rencontrer aubrey en ayant les mains moites. cela serait ridicule, et en plus franchement dégueu. et du coup elle allait le détester et lui demander de repartir immédiatement. ugh, ce n’était pas le genre de pensées qui l’aidaient à se calmer. il fallait penser à des choses positives. comme le fait qu’il allait enfin la voir. ce qu’il attendait depuis genre deux semaines. et il la connaissait, malgré tout. il n’y avait vraiment pas de quoi angoisser. c’était comme revoir une vieille amie — qui était belle à en crever, visiblement très attirée par lui et qui déclenchait des petits papillons dans son ventre juste par un message. oui, tout ce qu’il y avait de plus banal et pas stressant.

il est loin d’être totalement détendu, alors qu’il sort de l’avion, passe la douane et se dirige vers la sortie en suivant le rythme des autres passagers. soudainement, il se stoppe, réalisant qu’il n’a aucune idée de comment il est censé la saluer. est-ce qu’il lui serre la main ? non c’est totalement ridicule. est-ce qu’il doit l’embrasser ? non, non c’était un peu trop tôt et trop franc. un baiser sur la joue ? la serrer dans ses bras ? plongé dans ses interrogations, il reprend sa marche de manière mécanique quand quelqu’un le bouscule. et soudainement il est à l’extérieur, face aux personnes attendant les passages, et il ne sait toujours pas quoi faire, et s’il se ridiculise, et si elle n’est pas là, et si—

oh, la voilà. son coeur fait un bond puissant dans sa poitrine, alors que ses yeux détaille son visage en un instant. le fait d’angoisser semble subitement ridicule. un grand sourire vient barrer son visage, alors qu’il s’approche d’elle — il doit avoir l’air bêtement heureux. comme une évidence, comme si c’était l’énième fois qu’il la voyait et non pas la première, il n’hésite pas à l’attirer dans ses bras pour une étreinte. il ne la relâcha pas immédiatement, comme s’il avait besoin de s’assurer qu’il était là et elle aussi, que c’était vraiment enfin de se réaliser. un peu fou, clairement. “salut,” qu’il lui souffle alors, et il est un peu à court de mots, pour le coup.


@titekaori

HRP:
 



my aesthetic will be working a corporate job in six inch nude louboutins with diamond studs and a flawless contour and eyeliner wing. and on the weekends I’ll wear my fur jacket and go out for martinis and Sunday brunch with my best friends and carry my prada bag and drink caramel lattes & kiss my hot corporate fiancée and leave lipstick stains on his cheeks.
Revenir en haut Aller en bas
 
larmes à paillettes
larmes à paillettes
Féminin MESSAGES : 1321
INSCRIPTION : 31/01/2019
ÂGE : 32
RÉGION : Les Hauts de France
CRÉDITS : (c) google image (avatar & gifs profil/signature)

UNIVERS FÉTICHE : City, Science-Fiction et Fantastique. (Si possible dans un contexte inventé, j'y suis plus à mon aise)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

http://www.letempsdunrp.com/t2780-l-ecriture-est-parole-et-silen http://www.letempsdunrp.com/t2787-mon-repertoire-de-rps-oui-je-suis-vachement-originale-dans-le-titre#59583 http://www.letempsdunrp.com/t2809-mes-multiples-personnalites-sur-ltdrp#60671
Licorne

it's you. (ft titekaori) Empty


Aubrey Macdowell
J'ai 30 ans et je vis à Londres, Royaume-Unis. Dans la vie, je suis Mannequin lingeries, principalement et je m'en sors très très bien. Sinon, grâce à ma volonté, je suis célibataire et je le vis plutôt sereinement. C'est une décision murement réfléchie après les gamelles que je me suis prise en "amour".

Informations supplémentaires ici.


sara sampaio ©️ SHIYA
L’avion amorce sa descente sur la piste d’atterrissage. C’est officiel à présent : je suis nerveuse. Je le suis affreusement, même, pour ne pas dire. On pourrait croire qu’avec ma carrière de mannequin je suis rôdée, depuis le temps. Mais c’est totalement faux. Et c’est d’autant plus faux que ce n’est pas comparable, en réalité. Quand je me prépare à un défilé, par exemple : je sais ce qui m’attend, ce qu’il va se produire. Là, je suis totalement projetée dans l’inconnu. Ce qui n’est pas entièrement désagréable pour autant, au contraire : cela possède même quelque chose d’étrangement excitant. Mais ce qui m’effraie est surtout ce qui m’attend si l’homme qui franchit l’aéroport, n’est pas l’homme que j’ai vu en photo. J’y ai pensée, vous savez : maintes fois je me suis demandée comment je réagirais si, en réalité, j’avais affaire à un vieux pervers, les mains impatientes d’abuser de moi. Et ma réponse toute trouvée fut Jonaz, mon chauffeur. Je lui ai donc demandée de m’accompagner, afin de venir à mon secours en cas de pépin. Ce qu’il a accepté sans la moindre hésitation. Je l’observe d’ailleurs au loin, assit sur un siège, faignant de lire un journal. Il a vu une photo du Alan que j’attends. Il sait donc qu’il ne doit intervenir, uniquement, que si la réalité ne correspond pas à ce qu’il a vu. Un sourire plus tard de sa part, encourageant, et les premiers passagers du vol commence déjà à fouler le sol londonien, impatient de se dégourdir les jambes. J’observe le moindre homme seul avec une certaine appréhension. Particulièrement les plus vieux qui prennent ma direction. Je m’attends à tout instant que l’un d’eux se présente à moi, comme étant Alan, jusqu’à ce qu’il me contourne. Dieu soit loué. Je commence à me demander si il ne m’aurait pas fait faux bond, par timidité maladive, quand je l’aperçois dans la foule des derniers passagers. Je souris de toutes mes dents, mon cœur dansant la samba dans ma poitrine. Il est bien l’homme qu’il m’a toujours dit être, et mes pas me portent naturellement en sa direction. Plus d’anxiété. Plus de nervosité. Plus qu’une joie indicible de le rencontrer, qui explose totalement sans retenu, et ce dès l’instant où il me serre dans ses bras. « Salut. » Je lui souffle heureuse, en écho au sien. Cela fait peut en comparaison à ce que je pourrais lui dire pour l’accueillir convenablement, mais je n’ai pas besoin de lui parler pour le moment. Je n’ai besoin que de m’enivrer de la chaleur de son corps, diablement sexy, ainsi que l’odeur de son parfum. « Tu as fais bon voyage ? » Je me résous enfin à lui demander, lui laissant la lourde tâche de nous séparer de cette étreinte ô combien délicieuce. « Je suis tellement contente que tu sois là. » Et c’est peu de le dire, sincèrement. Je suis au comble du bonheur.


HRP:
 

@laufeyson.


it's you. (ft titekaori) 19101208121624541716457968
MES PERSONNAGES | MA RECHERCHE

Si tu tiens à ton enfance, laisse ce spoiler tranquille !!
Dernier avertissement:
 

Je t'avais prévenu. :siffle:
Revenir en haut Aller en bas
 
laufeyson.
laufeyson.
MESSAGES : 147
INSCRIPTION : 07/04/2017
RÉGION : champagne-ardenne.
CRÉDITS : pando, tumblr, amélie, neon demon.

UNIVERS FÉTICHE : réel, city, university, harry potter, fantastique, historique...
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

http://www.letempsdunrp.com/t1022-l-histoire-de-la-vie http://www.letempsdunrp.com/t945-we-ll-never-be-royals-but-they-will
Tortue

it's you. (ft titekaori) Empty


Alan
Summers

J'ai 33 ans et je vis à Chicago, USA. Dans la vie, je suis professeur d'histoire antique à l'université et je m'en sors pas mal. Sinon, grâce à ma maladresse, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

il a toujours vécu à chicago + il a un husky sibérien, du nom de wolfy + il est célibataire depuis plusieurs années maintenant + il a été en couple pendant deux ans en milieu de vingtaine, avant de rompre car elle profitait beaucoup trop de sa gentillesse/générosité et il la soupçonnait de le tromper + il écrit son propre roman, en parallèle de son boulot + il va à la salle de sport tous les deux jours, et court tous les matins + il est assez timide et préfère rester en retrait + il est toujours très gêné face aux sollicitations de ses élèves et a toujours du mal à s'en dépêtrer + on abuse facilement de sa gentillesse.


chris evans ©️ HEART ATTACK


elle est là. elle est là, dans ses bras, et il ne peut imaginer la relâcher immédiatement. la relâcher tout court, même. est-ce qu'ils peuvent juste passer le reste de leur temps ensemble collés l'un à l'autre ? car cela lui convenait totalement... même si malheureusement, ce n'était réellement pas possible. ils finissent donc par devoir se séparer, mais il ne va pas très loin, et ses yeux refusent de quitter son visage. c'est comme la découvrir, alors qu'il connait ses traits depuis un moment maintenant. mais c'est tellement différent, de l'avoir là, en vrai. pouvoir apercevoir le grain de sa peau, le mouvement de ses yeux, le velouté de ses lèvres. il se retient de lever la main pour caresser sa joue, même s'il en meurt d'envie. "très bon voyage, oui, je crois que je ne vais plus pouvoir me passer de la première classe," il lui sourit, incapable de s'en empêcher, et ses doigts le démangent de la toucher. ses yeux se font tendres. "moi aussi je suis heureux d'être là," et il n'a jamais rien dit de plus sincère. il a encore du mal à y croire, d'ailleurs. il finit par enfin détacher ses yeux de son visage, et jette un coup d'oeil aux alentours. "comment on s'en va d'ici, d'ailleurs ? j'ai hâte de réellement mettre les pieds à londres." et de marcher dans la rue à ses côtés avec une fierté beaucoup trop grande.


@titekaori



my aesthetic will be working a corporate job in six inch nude louboutins with diamond studs and a flawless contour and eyeliner wing. and on the weekends I’ll wear my fur jacket and go out for martinis and Sunday brunch with my best friends and carry my prada bag and drink caramel lattes & kiss my hot corporate fiancée and leave lipstick stains on his cheeks.
Revenir en haut Aller en bas
 
larmes à paillettes
larmes à paillettes
Féminin MESSAGES : 1321
INSCRIPTION : 31/01/2019
ÂGE : 32
RÉGION : Les Hauts de France
CRÉDITS : (c) google image (avatar & gifs profil/signature)

UNIVERS FÉTICHE : City, Science-Fiction et Fantastique. (Si possible dans un contexte inventé, j'y suis plus à mon aise)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

http://www.letempsdunrp.com/t2780-l-ecriture-est-parole-et-silen http://www.letempsdunrp.com/t2787-mon-repertoire-de-rps-oui-je-suis-vachement-originale-dans-le-titre#59583 http://www.letempsdunrp.com/t2809-mes-multiples-personnalites-sur-ltdrp#60671
Licorne

it's you. (ft titekaori) Empty


Aubrey Macdowell
J'ai 30 ans et je vis à Londres, Royaume-Unis. Dans la vie, je suis Mannequin lingeries, principalement et je m'en sors très très bien. Sinon, grâce à ma volonté, je suis célibataire et je le vis plutôt sereinement. C'est une décision murement réfléchie après les gamelles que je me suis prise en "amour".

Informations supplémentaires ici.


sara sampaio ©️ SHIYA
J’aime le regard qu’il pose sur moi lorsqu’il répond à ma question, rempli de toute la tendresse qu'il me porte. Il a le don de me rendre tellement folle de lui, tout d'un coup, que machinalement je me mordille la lèvre inférieure de désir. De plaisir, aussi, peut-être ? Est-ce que l’on peut ressentir du plaisir, juste ainsi ? J’ai envie de le croire tandis que je rie volontiers à sa remarque sur la première classe, en avion, dont il ne pense plus pouvoir se passer à l’avenir.

_ Tu n’y seras pas contrains lorsqu’il s’agira de venir me rejoindre sur le sol londonien, sois en sûr.

Je lui confirme très naturellement, avec douceur. Car il me semble évident à présent que nous allons être amenés à nous revoir ultérieurement, n’est-ce pas ? C’est tout du moins ce que je convainc, imaginant impossible qu’il ne partage pas déjà ce désir.

_ Je suis contente de l’apprendre. Je reprend enchanté, un immense sourire aux lèvres, à son aveu d’être heureux d’être là. _ J’aurais été déçue que ce sentiment de bonheur ne soit pas partagé, je dois l’avouer.

Plus que je ne veux bien lui confier, d’ailleurs. Mais heureusement, le problème ne se pose pas à nous.

_ Avec l’aide de mon chauffeur particulier, assit juste là-bas, avec un journal dans la main. Je l’informe à son interrogation, quant à notre moyen de transport, pendant que je pointe du menton Jonaz, qui se lève comme s’il n’attendait que ce signal. _ Je ne savais pas si tu serais vraiment… toi. Je lui avoue, bien amusée maintenant de cette soudaine paranoïa. _ Je lui ai donc demandé de jouer les gardes du corps, exceptionnellement.

Une chose qu’il n’a finalement pas eu à faire, pour mon plus grand plaisir.

_ Viens, je vais te le présenter.

Je l'entraîne jusqu'à lui à ces mots, glissant naturellement ma main dans la sienne. C’est lui d'ailleurs qui va être en charge aussi de ces déplacements, si Alan le désire. Il me semble donc normal qu’ils fassent connaissances, tout les deux. Ne serait-ce que de sorte que mon très estimé invité ne se sente pas intimidé par lui.  

_ Jonaz, je te présente Alan, que tu as vu en photo précédemment.
_ Enchanté, monsieur. Déclare-t-il à son intention, en lui tendant une main chaleureuse.
_ Alan, voici mon chauffeur particulier : Jonaz. C’est lui qui s’occupera aussi de tes déplacements. Je reprends, de sorte de les introduire convenablement. _ Enfin, si tu le souhaites, cela va s’en dire.

Je sais qu’il est frileux à l’idée de profiter des avantages que je tiens à lui offrir. Je m’assure donc de lui faire comprendre que ce n’est pas une obligation en soi, juste un privilège.

_ Monsieur souhaite-t-il que je m’occupe de ces bagages ?

Là encore, c’est comme il le désire. Il peut nous accompagner jusqu’à ces derniers, pour les porter jusqu’à la voiture. Où nous pouvons y aller en tête-à-tête, pour qu’il s’en charge de lui-même. Nous sommes tout deux dévoués à ces moindres désirs. Et moi plus encore qu'il ne peut l'envisager.


@laufeyson.


it's you. (ft titekaori) 19101208121624541716457968
MES PERSONNAGES | MA RECHERCHE

Si tu tiens à ton enfance, laisse ce spoiler tranquille !!
Dernier avertissement:
 

Je t'avais prévenu. :siffle:
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


it's you. (ft titekaori) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
it's you. (ft titekaori)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers réel :: Europe-
Sauter vers: