Partagez
 
 
 

 love is a battlefield (ft. Canis Major)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
SUNRISE
SUNRISE
Masculin MESSAGES : 3342
INSCRIPTION : 22/05/2017
ÂGE : 20
RÉGION : nouvelle-aquitaine.
CRÉDITS : tumblr.

UNIVERS FÉTICHE : fantastique, city, sms, all.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1097-get-back-on-track-kassie http://www.letempsdunrp.com/t1098-come-to-me-in-the-night-hours-kassie http://www.letempsdunrp.com/t1107-i-m-going-back-to-the-start-kassie
Johnny

love is a battlefield (ft. Canis Major) Empty

Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
1940. La guerre fait rage depuis un an dans toute l'Europe. L'Angleterre subit des bombardements aériens allemands et n'a d'autres choix que d'assurer sa défense. La première ligne de front expédiée en France fut mise à mal par les forces allemandes. La marine anglaise sécurise les côtes. Tous les moyens humains et matériels, civils et militaires, sont alors mobilisés pour faire face à l'invasion, et préparer la libération européenne. James fait parti de ces militaires envoyés au front sans savoir s'ils reverront un jour leurs proches, et leur maison.

Contexte provenant de nos cerveaux.
Revenir en haut Aller en bas
 
SUNRISE
SUNRISE
Masculin MESSAGES : 3342
INSCRIPTION : 22/05/2017
ÂGE : 20
RÉGION : nouvelle-aquitaine.
CRÉDITS : tumblr.

UNIVERS FÉTICHE : fantastique, city, sms, all.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1097-get-back-on-track-kassie http://www.letempsdunrp.com/t1098-come-to-me-in-the-night-hours-kassie http://www.letempsdunrp.com/t1107-i-m-going-back-to-the-start-kassie
Johnny

love is a battlefield (ft. Canis Major) Empty


James Day
J'ai 29 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis soldat et je m'en sors mal. Sinon, grâce à ma malchance, je suis marié et je le vis plutôt moyennement..

love is a battlefield (ft. Canis Major) Tumblr_inline_o02xxamSbW1rifr4k_500

jack falahee ©️ balaclava
Des bombes et encore des bombes. Toujours des bombes. Des coups de feu. Du sang. De la sueur. Et une odeur de pisse, de mort, et de poudre envahit le champ de bataille. L’Enfer a repris ses droits sur l’humanité. Tu avais sept ans lorsque la Première Guerre avait pris fin. Tu avais tout juste sept ans lorsque tu as prié le Seigneur à genoux pour que rien de tout cela ne se reproduise une fois de plus. Ta famille avait déjà tellement souffert de ces affrontements sanglants, mais aujourd’hui, la guerre recommence. Mais aujourd’hui, tu es soldat. Tu t’es engagé pour t’assurer de la sécurité de ton pays, de ta famille, de ta femme. Tu t’es engagé pour te retrouver en première ligne sur le front. De la chair à canon. Casque vissé sur le sommet du crâne, bottes fermement serrées autour des chevilles, uniforme terreux collé au corps, et arme en main. Tu tires. Tu creuses des trous dans la chair de tes ennemis. Tu essuies des tirs, toi aussi. Tu trembles. Tu te sers de la peur comme d’un bouclier. Tu cesses de réfléchir avec ta tête, pour te concentrer sur le canon que tu tiens entre tes mains. Il n’y a qu’à presser la détente dans la bonne direction.

Tu jettes un regard en arrière pour cet homme que tu connais depuis le début de toute cette merde. Tu le regardes parce que tu sens qu’il approche. Tu le regardes le temps de recharger. Tu le regardes pour y chercher un quelconque réconfort. Tu le regardes parce que tu crains qu’il ne soit mort sans que tu ne t’en aperçoives. Un soupir. Il n’en est rien. Il est aussi droit que toi, tourné vers les mouvements de la terre, les explosions. La terre est retournée à des centaines d’endroits à la fois. Tout va bien trop vite. Des vies sont arrachées. Celles des tiens, celles de tes ennemies. La Mort ne fait aucune différence. « En face ! » hurles-tu à un autre, tremblant trop pour parvenir à enfoncer des balles dans les crans de son fusil, et tu tires. Tu tires. Tu tires. Tu tires. Et attends un semblant de calme pour reprendre ton souffle. Attends pour espérer que la guerre ne se termine aussi rapidement qu’elle n’a commencé. Pries pour qu’elle cesse. Pries pour en ressortir vivant. Pries pour que rien ne t’arrive. Pries pour que, même dans la mort, ton âme soit libre. Pries car c’est tout ce que tu peux faire lorsque ton esprit n’est pas concentré sur les cadavres.

Revenir en haut Aller en bas
 
Canis Major
Canis Major
MESSAGES : 2152
INSCRIPTION : 21/11/2017
ÂGE : 29
CRÉDITS : tumblr (av.) AILAHOZ (profil)

UNIVERS FÉTICHE : Harry Potter et les séries en général <3
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1683-m-hp-love-never-dies http://www.letempsdunrp.com/t1594-moriarty-adventure-of-a-lifetime#26362 http://www.letempsdunrp.com/t1635-moriarty-can-you-paint-with-all-the-colors-of-the-wind#27121
Lou

love is a battlefield (ft. Canis Major) Empty


Arthur West
J'ai 28 ans et je vis à Londres. Dans la vie, je suis soldat et je m'en sors pas. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt mal.

love is a battlefield (ft. Canis Major) Tumblr_n5t266s62G1qb8godo7_250


Roo Panes :copyright:️Blossom.
L'enfer sur terre, t'es en plein dedans. Bien sûr, tu ne t'attendais pas à une partie de plaisir quand tu as été appelé au front, mais là, c'est pire que tout ce que tu aurais pu imaginé. Ton nez est agressé à chaque seconde, quand tu y penses chacun de tes sens est agressé à chaque seconde. C'est loin d'être le paradis ici et tu te dis que tu peux le rejoindre d'une seconde à l'autre. Tu as l'impression d'avoir une épée de Damoclès au-dessus de la tête et chacune de ces balles peut venir couper le filin invisible qui la retient de t'ouvrir en deux. Ça n'a rien de bien rassurant et depuis quelques semaines, tu vies avec la peur au ventre. Ce genre de crainte qui ne te quitte pas d'une semelle, t'as l'impression qu'elle te colle à la peau. Saloperie.

Une nouvelle salve de balles s'enfonce dans les tranchés, elles fusent juste au-dessus de ta tête, comme des guêpes meurtrières, des guêpes tellement en colère. Le sang monte juste tes tempes, tu peux le sentir pulser sous la peau plus finies en périphérie de ton crâne. L'adrénaline dans tes veines t'offre l'impression d'être sur le point de faire imploser ton coeur trop fragile. T'as envie de hurler et tu ne comptes plus le nombre de fois où t'as eu envie de courir entre les deux lignes de front pour tout arrêté, mais tu n'es qu'un pion. Tu n'arriverais qu'à te faire tuer, bêtement. Alors quand l'envie t'en prend, comme là, tu te mords l'intérieure de la joue jusqu'à sentir le goût ferreux de ton propre sang contre ta langue.

Tu te laisses tomber auprès de James quand tu n'as plus de balles à tirer. Le souffle court. Tu laisses reposer ta tête contre le mur de boue derrière toi. T'as besoin de reprendre ton souffle, après avoir failli te transformer en passoire humaine. « Respire » que tu lâches à ton comparse de mauvaise fortune. « Tu vas finir par te tirer dessus... si tu ne prends pas le temps de respirer » Le stress et l'angoisse peuvent vite vous faire faire n'importe quoi. Il faut savoir garder la tête froide dans ce genre d'endroits, même si c'est plus simple à dire qu'à faire.


Revenir en haut Aller en bas
 
SUNRISE
SUNRISE
Masculin MESSAGES : 3342
INSCRIPTION : 22/05/2017
ÂGE : 20
RÉGION : nouvelle-aquitaine.
CRÉDITS : tumblr.

UNIVERS FÉTICHE : fantastique, city, sms, all.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1097-get-back-on-track-kassie http://www.letempsdunrp.com/t1098-come-to-me-in-the-night-hours-kassie http://www.letempsdunrp.com/t1107-i-m-going-back-to-the-start-kassie
Johnny

love is a battlefield (ft. Canis Major) Empty


James Day
J'ai 29 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis soldat et je m'en sors mal. Sinon, grâce à ma malchance, je suis marié et je le vis plutôt moyennement..

love is a battlefield (ft. Canis Major) Tumblr_inline_o02xxamSbW1rifr4k_500


jack falahee :copyright:️ balaclava
Tu hurles des mises en garde que personne n'écoute, chacun trop occupé à prévenir les autres que l'enfer se propage. Hurler n'a pas la moindre importance. Hurler ne fait aucune différence. Le cri des balles et des ogives est bien plus fort que les pleurs humains. Tu reprends ton souffle, tu as peur de franchir les barrières de terre et de bois qui te séparent du champ de bataille. Tu as peur de grimper sur le front et d'affronter les lignes ennemies. Tu as peur. Peur. Peur. Peur. Peur. Ton sang bouillonne et bourdonne. Il tape contre tes tempes, fait battre ton cœur beaucoup trop vite. Dos collé contre le mur de fortune, tu fermes les yeux quelques secondes, tentes de reprendre ton souffle, en vain, alors tu saisis ton arme à nouveau, vises, et tires sans avoir de cible précise. Tu gâches certaines balles, tandis que d'autres s'échouent dans la poitrine d'adolescents. Tu ne les vois plus. Tu ne vois plus d'hommes ou d'enfants. Tu ne vois plus que des cibles à abattre, et c'est certainement ce qu'il y a de pire dans tout cela. Tu deviens un monstre, autant qu'ils le sont. Tu es un monstre. Cette pensée ne quitte plus ta boîte crânienne.

Les tirs résonnent et assourdissent. Les balles fusent au-dessus de vos têtes. Au-dessus de la tienne, comme le son d'un glas. La fin est sans doute plus proche que tu ne le penses. Puis la voix de ton camarade apaise le vent d'horreur des bombes. Respire, qu'il te dit. Mais comment faire ? Comment respirer alors que l'odeur de la mort, du sang et de la crasse en profite pour se terrer dans tes narines ? Comment respirer quand tu es persuadé de mourir à la fin de la journée ? Comment faire ? Tu ne sais plus. « J'peux pas. » que tu lâches. La seconde d'après. Un impact. Un corps qui vole. Les oreilles qui sifflent encore de la détonation. T'es soufflé par l'explosion sur ton compagnon d'arme et l'entraînes plus loin dans la tranchée. Ça aurait pu être vous. Vous auriez pu crevés. Vous auriez été deux mètres plus loin, cela aurait pu être vous. Bordel. Tu pries ton dieu. Tu l'implores de te venir en aide, de vous venir en aide. Mais c'est trop tard. La douleur te prend. Ta jambe n'est plus. Hurlement gravant ta gorge.

Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


love is a battlefield (ft. Canis Major) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
love is a battlefield (ft. Canis Major)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Absolarion Love.
» Premier arrivé dans la Major !
» Love Hina
» Let your love come true
» ♥ Love never dies | Warren & Hope

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers historique :: Contemporain-
Sauter vers: