Partagez
 
 
 

 you're welcome into a town called Hypocrisy | ALLES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
twelve
twelve
Féminin MESSAGES : 1588
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 26
CRÉDITS : twelve.

UNIVERS FÉTICHE : vie réelle, fantastique, sci-fi. Basiquement, j'suis ouverte à tout contexte qui me plaît.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1859-these-patterns-represen http://www.letempsdunrp.com/t1893-m-possession-ou-schizophrenie#35987
sansy twelve

you're welcome into a town called Hypocrisy | ALLES Empty

Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
Gabriel est avocat, Daelys, le frère d'une de ses clientes. En effet, sa soeur divorce, un vrai drame pour la famille chrétienne dont les valeurs sont un peu... Traditionnelles.

Depuis quelques temps, Gabriel s'était amusé à lancer des regards insistants à Daelys, lorsqu'il accompagnait sa soeur lors des rendez-vous. Aujourd'hui, sa cliente ayant eu ce qu'elle voulait, c'est peut-être la dernière fois qu'il revoit Daelys. Ce dernier espère s'en sortir indemne, mais va-t-il seulement y arriver ?...
Revenir en haut Aller en bas
 
twelve
twelve
Féminin MESSAGES : 1588
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 26
CRÉDITS : twelve.

UNIVERS FÉTICHE : vie réelle, fantastique, sci-fi. Basiquement, j'suis ouverte à tout contexte qui me plaît.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1859-these-patterns-represen http://www.letempsdunrp.com/t1893-m-possession-ou-schizophrenie#35987
sansy twelve

you're welcome into a town called Hypocrisy | ALLES Empty


Daelys Murphy
J'ai 23 ans et je vis à Miami, Floride. Dans la vie, je suis étudiant en art et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Daelys est un garçon de bonne famille. Et par bonne famille, j'entends famille chrétienne avec des valeurs traditionnelles. Il croit au mariage, en Dieu, en ses prières et au paradis. Mais plus que ça, c'est un garçon très peureux. Pour cause : il n'est pas sociable pour un sou, préfère sa solitude à ses camarades de classes et s'exprimer dans son art plutôt que de discuter avec ses amis. Il est plutôt du genre silencieux et ne fais jamais de choses trop extravagantes... Mis à part son passe-temps : le karaté. Un sport de combat qui l'oblige à aller vers les autres et qui développe son esprit de compétition... Ainsi que son côté stratégique. C'est d'ailleurs pour ça qu'il en fait.

D'ailleurs, à cause de sa religion, il ne s'imagine pas avoir des penchants pour les autres hommes. Oh non, il n'y pense même pas. Il est horrifié à l'idée que cela lui arrive un jour...


sebastian ahman ©️ twelve
Le divorce de sa soeur n'était pas bien passé auprès de sa famille catholique. Évidemment, elle était la seule à avoir eu cette envie là, de se séparer de son mari. Finalement, elle n'avait pas les mêmes convictions que sa famille et ça choquait un petit peu. Même Daelys était un peu choqué mais il aimait sa soeur de tout son coeur, alors, contrairement à leurs parents, il la soutenait. Il était allé à pratiquement tous les rendez-vous qu'elle avait eu avec son avocat et avait même assisté à quelques négociations. C'est d'ailleurs ainsi qu'il s'est rendu compte du jeu de regard que l'avocat lui lançait sans arrêt. Au début, il fallait avouer que cela le dégoûtait un peu. C'était un homme, qui le draguait... C'était contre nature, selon les croyances de sa famille. Et puis, c'était devenu amusant et il s'était pris au jeu.

Aujourd'hui, la situation était un peu plus délicate. Il devait apporter les papiers du divorce finalement dûment remplis, seul, chez l'avocat. Et la peur avait pris la place de l'amusement. De quoi Dae avait peur ? Que l'avocat aille plus loin. Qu'il décide de le draguer ouvertement. Daelys ne saurait quoi répondre. Il se sentirait certainement très gêné, surtout que l'avocat savait parfaitement les croyances de la famille. Peut-être qu'il prendrait ça comme un défi, mais Dae préférait se rassurer en se disant que tous ces regards n'avaient été qu'un petit jeu pour lui aussi, que ça allait s'arrêter là.

Toute la journée, Daelys ne fit que penser à ça. Il n'écoutait même pas ses cours, il stressait beaucoup trop pour sa visite de cet après-midi. D'ailleurs, son dernier cours se termina aux alentours de quatorze heures et Dae ne se précipita évidemment pas au cabinet de Gabriel. Mais il fallait tout de même y aller... Normalement, la majorité des gens auraient souhaité que leur avocat n'ait pas de rendez-vous pour qu'il puisse avoir le temps de les accueillir. Dae, c'était le contraire. Il espérait pouvoir déposer ça à l'accueil et s'en aller directement...

« Bonjour... Je viens juste déposer... ça. Pour... » « Pardon ? Qu'est-ce que vous dites ? » Ah, oui. Dae était l'un de ces garçons trop timides pour parler assez fort pour qu'on l'entende. Son estomac serré, il prit une grande inspiration. « Je disais que je venais déposer ça pour Maître Sexy Jefferson. » Bah voilà, c'était pas si compliqué ! « Oui, vous pouvez aller directement dans son bureau, il n'a plus aucun rendez-vous aujourd'hui. » Ah. Ce n'était pas vraiment ce que Daelys voulait... « C'est-à-dire que je suis pressé... Je ne peux pas le laisser ici ? » Qui ne tente rien n'a rien, comme on dit. « Je suis désolée mais vous devez le remettre en main propre. » Deuxième ah. Bon, il fallait se jeter à l'eau.

Finalement, Daelys se retourna et soupira lourdement. Un regard vers la porte de l'avocat lui suffit pour nouer davantage son estomac. Il déglutit difficilement et s'approcha tout doucement, puis frappa quelques maigres coups à la porte. Lorsqu'il entendit son autorisation d'entrer, il hésita une fraction de seconde... Puis ouvrit la porte. « Bonjour. Je viens juste déposer les papiers du divorce de ma soeur. » Il s'empressa d'aller poser l'enveloppe sur le bureau, dans l'espoir que Gabriel ne lui fasse ni remarque, ni regard. Et d'ailleurs, qu'il ne le retienne pas non plus...
Revenir en haut Aller en bas
 
ALLES
ALLES
Féminin MESSAGES : 2114
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 22
RÉGION : Bourgogne
CRÉDITS : giphy

UNIVERS FÉTICHE : Réel mais je ne suis pas fermée à tester d'autres choses.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2044-mm-celui-qui-voulait-etre-pere-sans-reponse
vanellope

you're welcome into a town called Hypocrisy | ALLES Empty


Gabriel Jefferson
J'ai 39 ans et je vis à Miami, Floride. Dans la vie, je suis avocat et je suis pété de thunes. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire (et veuf) et je le vis plutôt bien maintenant.

you're welcome into a town called Hypocrisy | ALLES Giphy

matt bomer ©️ folleparisienne


La vie était devenue tellement morne. Tellement triste. Faite de criminels, de gens foncièrement mauvais, de gros cons. Des meurtres, des viols, de la haine. Au tout début de sa carrière, Gabriel avait voulu changer le monde. Il avait voulu défendre la veuve et l’orphelin, comme on le disait. Mais il avait très vite déchanté et surtout très vite compris. Des gens condamnés pour des broutilles quand d’autres sortaient de prison beaucoup trop tôt. Ou n’y allaient même pas. L’argent au cœur de tout. Pendant près de dix ans il avait gardé sa candeur et sa foi en l’humanité grâce à sa femme. Son âme-sœur. L’amour de sa vie. Elle avait été d’un grand secours, tellement compréhensive, douce… De quoi le préserver des horreurs de ce monde. Mais voilà deux ans qu’elle n’était plus là. Emportée par la maladie. La séparation avait été atroce, un coup de poignard dans le peu qu’il lui restait de cœur. Et tout avait changé. Il avait changé. Un an plus tard, le voilà à défendre des pourris. Le même genre qu’il avait toujours refusé de défendre. Le voilà intéressé par l’argent, c’était celui qui en avait le plus qui gagnait son intérêt. Pourquoi ? Parce qu’il se faisait chier. Qu’il appréciait les challenges que représentait ce genre de types. Peut-être qu’au fond il espérait qu’on vienne lui casser la gueule pour toutes les mauvaises décisions qu’il prenait. Qu’on le refoute de force sur le droit chemin. Mais personne n’en avait le cran. Parce que s’il ne faisait pas peur, il était intimidant.
Et au fond, l’argent, c’était pas si mal. Ca ne remplaçait pas sa femme, personne ne la remplacerait jamais, mais ça atténuait la douleur. Gabriel était clairement matérialiste et il ne le cachait plus. A fond dans cette société de consommation. Il consommait même les cœurs, à vrai dire. L’ennui le poussait à s’enticher d’autres personnes, souvent des hommes, et à les rejeter ensuite, quand il ne trouvait plus ça stimulant. Oui, on pouvait trouver que c’était un connard. Il le savait, se regardait quand même dans la glace sans souci alors tout allait bien pour lui.

Récemment, il avait accepté un cas de divorce. Il ne s’occupait jamais de ça habituellement. Mais le gamin qui avait accompagné la jeune femme l’avait largement motivé à accepter. Famille catholique. Gay refoulé. Tout pour le divertir au moins quelques mois. Comment il savait que le gamin était gay ? Oh, des choses ne trompaient pas. Un pressentiment. Et aussi la réaction qu’il avait face à tous ses regards insistants. Gabriel se marrait bien en tout cas. Il n’était pas encore passé à l’action mais il avait laissé sous-entendre que ça ne tarderait plus.
Et quelque chose lui indiquait que ce serait aujourd’hui. Dernier jour pour déposer les papiers et les frangins avaient convenu lors du dernier rendez-vous que ce serait Daelys qui les ramènerait. Autant dire que Gabriel s’était arrangé pour libérer son après-midi histoire d’être tranquille.
Il ne savait pas encore comment procéder. Jouer au gentil, parler de sentiments, ou être plus brusque. Mais il avait sa petite idée…

Daelys frappa, entra et posa les papiers à une vitesse hallucinante. Gabriel aurait pu en rire s’il n’était pas déjà en train de feindre quelques sanglots. En effet, un cadre photo dans les mains, le pauvre avait l’air tout triste. Le gamin avait l’air d’être gentil, de se préoccuper des autres. Allait-il laisser l’avocat dans un état de vulnérabilité extrême ? Oserait-il vraiment ? Il reposa le cadre sur la table et lança un regard à Daelys qui lui tournait le dos. « Merci Daelys… Je vais m’occuper de ça dans la journée. Est-ce que… Ca ira pour ta sœur ? C’est pas évident de se retrouver seul du jour au lendemain. » Il n’avait pas le même ton que d’habitude. Il semblait plus doux. Presque plus humain. Il espérait ainsi le retenir sans même que ce dernier ne s’en rende compte. Mais donnez un oscar à cet homme !

Revenir en haut Aller en bas
 
twelve
twelve
Féminin MESSAGES : 1588
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 26
CRÉDITS : twelve.

UNIVERS FÉTICHE : vie réelle, fantastique, sci-fi. Basiquement, j'suis ouverte à tout contexte qui me plaît.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1859-these-patterns-represen http://www.letempsdunrp.com/t1893-m-possession-ou-schizophrenie#35987
sansy twelve

you're welcome into a town called Hypocrisy | ALLES Empty


Daelys Murphy
J'ai 23 ans et je vis à Miami, Floride. Dans la vie, je suis étudiant en art et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Daelys est un garçon de bonne famille. Et par bonne famille, j'entends famille chrétienne avec des valeurs traditionnelles. Il croit au mariage, en Dieu, en ses prières et au paradis. Mais plus que ça, c'est un garçon très peureux. Pour cause : il n'est pas sociable pour un sou, préfère sa solitude à ses camarades de classes et s'exprimer dans son art plutôt que de discuter avec ses amis. Il est plutôt du genre silencieux et ne fais jamais de choses trop extravagantes... Mis à part son passe-temps : le karaté. Un sport de combat qui l'oblige à aller vers les autres et qui développe son esprit de compétition... Ainsi que son côté stratégique. C'est d'ailleurs pour ça qu'il en fait.

D'ailleurs, à cause de sa religion, il ne s'imagine pas avoir des penchants pour les autres hommes. Oh non, il n'y pense même pas. Il est horrifié à l'idée que cela lui arrive un jour...


sebastian ahman ©️ twelve
Daelys ne savait pas du tout ce qu'avait vécu Gabriel, et c'était bien normal, évidemment. Puisqu'il était l'avocat de sa soeur, et non un ami. En revanche, il avait bien remarqué son jeu de regards. Forcément, ça l'avait mis mal à l'aise. L'idée d'être attiré par un homme le mettait mal à l'aise. Et l'idée qu'un homme soit attiré par lui le mettait aussi mal à l'aise. Dans sa religion, l'homosexualité était interdite et très mal vue... Il en avait donc une mauvaise pensée. Il était tolérant, bien sûr, il laissait les autres faire leur vie, de toute façon qui était-il pour changer les pensée des autres ? Mais il n'aurait jamais aucun homosexuel dans ses amis. Il n'en avait déjà pas beaucoup... Et puis même si ses pensées changeaient, il avait déjà vu la réaction de sa famille face au divorce de sa soeur, alors s'il avait des amis homosexuels, ou s'ils savaient que l'avocat lui tournait autour, ça risquait de mal passer. Et Dae n'avait aucune envie que sa famille le renie.

Alors, en arrivant, il se hâta de déposer le dossier des papiers du divorce sur le bureau et très vite, il tourna le dos à l'avocat. Évidemment, il avait bien remarqué sa mine triste et ça lui brisait un peu le coeur de le laisser tout triste sans rien faire pour l'aider. Mais il fallait s'en aller. La peur était trop grande. Il ne pourrait pas supporter ses avances s'il lui en faisait. Car oui, Gabriel avait clairement l'intention, au vu de ses regards, de passer à la vitesse supérieure. Mais visiblement, il avait changé ses plans. Et lorsqu'il entendit le ton de sa voix, Daelys s'arrêta. Il tourna la tête pour regarder l'avocat et ce qu'il vit lui brisa le coeur. Cet homme était clairement dans le besoin... « Oui... Elle ne le vit pas mal. Au contraire. » Au moins, ça pourrait le rassurer. Il se retourna enfin et finalement, il s'approcha du bureau tout doucement.

« Vous avez vécu un divorce difficile, vous ?... » demanda-t-il d'une voix mal assurée, pour essayer de l'aider. Puis, il se rendit compte que sa question était peut-être un peu indiscrète... Alors il rougit et secoua la tête, paniqué. « Euh, vous n'êtes pas obligé de répondre ! Je suis désolé ! » Il baissa la tête pour s'excuser, comme un signe de soumission, finalement. Il se trouvait stupide... Tellement stupide. Alors, pour se rattraper, il essaya de le rassurer sur autre chose. « Vous n'êtes pas obligé de traiter son dossier aujourd'hui, vous savez... Vous pouvez toujours le faire demain, ça ne presse pas. ... Si ? » Comme il n'en était pas certain, Daelys préféra se taire, maintenant, et fuir. « Je suis désolé, je vais vous laisser tranquille, pardon... » s'excusa-t-il de sa voix tremblante.
Revenir en haut Aller en bas
 
ALLES
ALLES
Féminin MESSAGES : 2114
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 22
RÉGION : Bourgogne
CRÉDITS : giphy

UNIVERS FÉTICHE : Réel mais je ne suis pas fermée à tester d'autres choses.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2044-mm-celui-qui-voulait-etre-pere-sans-reponse
vanellope

you're welcome into a town called Hypocrisy | ALLES Empty


Gabriel Jefferson
J'ai 39 ans et je vis à Miami, Floride. Dans la vie, je suis avocat et je suis pété de thunes. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire (et veuf) et je le vis plutôt bien maintenant.

you're welcome into a town called Hypocrisy | ALLES Giphy


matt bomer ©️ folleparisienne


C’était très facile de juger Gabriel. Il avait l’air d’un gros connard sans cœur intéressé par l’argent. Et en fait c’était le cas ! Enfin, ça l’était maintenant. Parce qu’il n’y avait plus personne pour le canaliser, plus personne pour le contrôler, plus personne pour l’aimer. Difficile de déterminer s’il avait changé après la mort de sa femme ou si elle avait réussi à le changer pendant toutes ces années de mariage et qu’il avait toujours été un connard dans le fond. Gabriel ne se souvenait plus très bien de sa vie d’avant, avant qu’il ne la rencontre. Tout était flou parce que sans saveur et sans aucun intérêt. Comme aujourd’hui. Elle avait été le soleil après des mois de nuit noire, la chaleur qui faisait fondre la glace. Glace qui s’était de nouveau érigée tout autour de lui à sa mort et qui, face à Daelys qui l’intéressait bien, semblait plus ravageuse encore. Il ne voulait pas le détruire. Ca n’était pas son but. Il voulait simplement s’amuser. Passer le temps. Se sentir un peu vivant. L’aider à vivre aussi ? Gabriel avait une très mauvaise image des croyants, et ce gamin devait rater tellement de choses ! Tout le reste, ce serait des dommages collatéraux. Si Daelys souffrait, s’il s’attachait à l’avocat… Bah ça n’était pas vraiment son problème. Il ne pensait pas aux conséquences parce que ça ne l’intéressait plus.

C’était horrible de se servir de sa défunte épouse pour l’attirer. Mais ça ne lui posait pas vraiment de gros cas de conscience. Parce qu’il n’avait plus conscience de grand-chose depuis le drame et que tout ce qui servait son intérêt était devenu soudainement très correct à ses yeux. Il dût retenir un sourire en apercevant que sa technique marchait. Daelys semblait le prendre au sérieux et avoir un peu de compassion pour lui. Vraiment trop pur pour ce monde… Il allait se faire bouffer. Par Gabriel plus précisément. « Un décès difficile, plus précisément… Ma femme est morte il y a deux ans. C’est bientôt notre anniversaire de mariage… » Il reposa le cadre sur la table et indiqua la chaise devant son bureau du regard pour que Daelys s’y pose, s’il en avait envie. Quelque chose lui indiquait qu’il allait le faire. Trop bon pour le laisser tout seul avec son malheur. « Ta sœur a eu beaucoup de chance en tout cas. Elle était soutenue. J’ai bien l’impression que ce divorce a été une affaire difficile pour ta famille. Et toi alors ? Les amours. Ca marche bien de ton côté ? »

Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


you're welcome into a town called Hypocrisy | ALLES Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
you're welcome into a town called Hypocrisy | ALLES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dmitara ▬ I'm new in town !
» La Grande Marée Qui Surbmergera Le Monde! (Résultat Des Sondages #1) [Avec de jolies images pour Tar... Car sinon il comprend rien...]
» Fiche Technique de Diego
» [Libre]Paul Narreff reviens d'éxil [Slash Town, Rang D, Chasseurs de Prime, Les Lunettes Sacrées]
» Calbury - a town like no other -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: