Partagez
 
 
 

 Surprise! [Twelve]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 
twelve
twelve
Féminin MESSAGES : 1613
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 27
CRÉDITS : twelve.

UNIVERS FÉTICHE : vie réelle, fantastique, sci-fi. Basiquement, j'suis ouverte à tout contexte qui me plaît.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1859-these-patterns-represen http://www.letempsdunrp.com/t3217-mind-break#69561
sansy twelve

Surprise! [Twelve] - Page 3 Empty


Samaël Jones
J'ai 25 ans et je vis à Chicago, États Unis. Dans la vie, je suis malade et je m'en sors mal. Sinon, grâce à ma super chance, je suis enfin avec l'homme que j'aime et je suis sur mon petit nuage.

Informations supplémentaires ici.


Craig Roberts + me

Revenir en haut Aller en bas
 
Game Over
Game Over
MESSAGES : 1059
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur
Donut

Surprise! [Twelve] - Page 3 Empty


Joshua Abberline
J'ai 26 ans et je vis à Chicago, Etats Unis, même si je bouge souvent à cause de mon travail. Dans la vie, je suis mannequin et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance?, je suis plus ou moins en couple et je le vis plutôt tantôt bien tantôt mal.

Surprise! [Twelve] - Page 3 Tumblr_mb9yqoavD41qci8o7o3_500


Marlon Teixeira © Pretty young thing

Revenir en haut Aller en bas
 
twelve
twelve
Féminin MESSAGES : 1613
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 27
CRÉDITS : twelve.

UNIVERS FÉTICHE : vie réelle, fantastique, sci-fi. Basiquement, j'suis ouverte à tout contexte qui me plaît.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1859-these-patterns-represen http://www.letempsdunrp.com/t3217-mind-break#69561
sansy twelve

Surprise! [Twelve] - Page 3 Empty


Samaël Jones
J'ai 25 ans et je vis à Chicago, États Unis. Dans la vie, je suis malade et je m'en sors mal. Sinon, grâce à ma super chance, je suis enfin avec l'homme que j'aime et je suis sur mon petit nuage.

Informations supplémentaires ici.


Craig Roberts + me

Revenir en haut Aller en bas
 
Game Over
Game Over
MESSAGES : 1059
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur
Donut

Surprise! [Twelve] - Page 3 Empty


Joshua Abberline
J'ai 26 ans et je vis à Chicago, Etats Unis, même si je bouge souvent à cause de mon travail. Dans la vie, je suis mannequin et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance?, je suis plus ou moins en couple et je le vis plutôt tantôt bien tantôt mal.

Surprise! [Twelve] - Page 3 Tumblr_mb9yqoavD41qci8o7o3_500


Marlon Teixeira :copyright: Pretty young thing


Revenir en haut Aller en bas
 
twelve
twelve
Féminin MESSAGES : 1613
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 27
CRÉDITS : twelve.

UNIVERS FÉTICHE : vie réelle, fantastique, sci-fi. Basiquement, j'suis ouverte à tout contexte qui me plaît.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1859-these-patterns-represen http://www.letempsdunrp.com/t3217-mind-break#69561
sansy twelve

Surprise! [Twelve] - Page 3 Empty


Samaël Jones
J'ai 25 ans et je vis à Chicago, États Unis. Dans la vie, je suis malade et je m'en sors mal. Sinon, grâce à ma super chance, je suis enfin avec l'homme que j'aime et je suis sur mon petit nuage.

Informations supplémentaires ici.


Craig Roberts + me


J'ai du mal à reprendre pied. Lorsque j'ouvre de nouveau les yeux, je me trouve dans ses bras alors qu'il n'est plus en moi. Il s'est posé à côté de moi et me serre contre lui. Je sens mes poumons souffrir, ils brûlent comme s'il avait déclenché un incendie à l'intérieur. J'essaie un maximum de me calmer au plus vite... Le tube d'oxygène ne me suffit pas. J'ai encore la tête qui tourne de toutes ces émotions. Ses mots me font sourire mais je ne peux pas encore lui répondre tant que je n'ai pas retrouvé une respiration correcte. Alors, je dépose un baiser sur ses lèvres avec un sourire et plonge mon regard empli d'amour dans le sien. Ma main se lie à la sienne et mes jambes aux siennes. Finalement, après quelques minutes à me battre contre mon propre corps, je parviens à articuler.

« Je t'aime aussi Joshua... Merci. »

Mon visage se cache dans son cou. Pourquoi je le remercie ? Tout simplement parce qu'il vient de me faire vivre quelque chose que je n'aurais jamais pu vivre sans lui. Quelque chose que je n'aurais même pas pu imaginer tant c'était intense. Et je le remercie aussi d'être là avec moi, plutôt que d'avoir abandonné l'idée qu'on soit ensemble. Si ma respiration s'est calmée, il n'en est rien de mon coeur qui bat toujours la chamade rien qu'en sentant son odeur.

Je laisse mes mains caresser ses côtes, son dos, jusqu'à ses épaules. Je savoure son parfum jusqu'à ce que je sente la fatigue me gagner trop rapidement. Un frisson me parcourt, j'ai un peu froid. Alors, je me blottis davantage contre lui pour profiter de sa chaleur. D'une voix éreintée, presque ensommeillée, je murmure contre sa peau.

« M'en veux pas mais... Je vais faire un petit somme, mh... »

Je me sentais beaucoup trop fatigué pour arriver à faire quoi que ce soit. Et puis, ce moment d'euphorie me fait oublier tous mes problèmes ainsi que ce foutu tube que je sens encore autour de mon visage. Je suis beaucoup trop bien pour résister à la paix du sommeil qui m'appelle.
Revenir en haut Aller en bas
 
Game Over
Game Over
MESSAGES : 1059
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur
Donut

Surprise! [Twelve] - Page 3 Empty


Joshua Abberline
J'ai 26 ans et je vis à Chicago, Etats Unis, même si je bouge souvent à cause de mon travail. Dans la vie, je suis mannequin et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance?, je suis plus ou moins en couple et je le vis plutôt tantôt bien tantôt mal.

Surprise! [Twelve] - Page 3 Tumblr_mb9yqoavD41qci8o7o3_500


Marlon Teixeira :copyright: Pretty young thing

Je retrouvais mon souffle plutôt rapidement, beaucoup plus rapidement que lui en tout cas. Je le regardais un peu inquiet. Il avait beau m'embrasser l'inquiétude était bien là. J'avais peur d'être aller trop fort pour notre première fois. Il avait eu une soirée fatigante et je ne l'avais pas vraiment ménagé.

« Je t'aime aussi Joshua... Merci. »

Je souris rassuré de l'entendre me répondre enfin. Je l'embrassais à nouveau, ne pouvant me passer du plaisir de ses lèvres contre les miennes. J'aurais pu remettre ça tellement j'avais aimé ce moment entre nous. J'aurais pu, mais je savais que ce n'était pas raisonnable pour lui. Je voulais le garder le plus longtemps possible à mes côtés et je savais que pour ça j'allais devoir prendre soin de lui et le ménager. J'étais prêt à le faire. J'étais prêt à tout pour le garder ne serait ce qu'une minute de plus à mes côtés.

« M'en veux pas mais... Je vais faire un petit somme, mh... »

Je souris en embrassant doucement son front.

- Je ne t'en veux pas mon amour. Je suis fatigué moi aussi. Dors, on a une dure journée encore demain.

On avait un avion à prendre pour retourner chez moi, chez nous même maintenant. Cette journée allait être épuisante pour lui à nouveau et il avait besoin de dormir. Je bougeais un petit peu pour éteindre la lumière et retirer le préservatif que je portais encore. Je restais nu et l'attirais contre moi pour le prendre dans mes bras. Je ne tardais pas à m'endormir, plus heureux que jamais de sentir sa présence dans mes bras.

Je passais certainement une des meilleures nuits de ma vie. J'aurais voulu pouvoir profiter pleinement de cette nuit et de cette matinée, rester à me prélasser toute la matinée avec lui dans ce lit, mais le devoir m'appelait. J'éteignais rapidement mon réveil quand il sonna pour ne pas le réveiller et quittais doucement le lit. J'allais dans la pièce d'à côté pour nous commander un petit déjeuner. Tout aussi silencieusement je repassais par la chambre pour aller faire un tour dans la salle de bain me doucher.

Je me laissais aller sous l'eau chaude, nettoyant mes cheveux et ma peau des restes de maquillage et de laque de mon défilé de la veille. Je ne pouvais m'empêcher de sourire en repensant à cette soirée. Ca avait été si bon. J'avais l'impression de vivre encore dans un rêve. J'étais enfin avec l'homme que j'aimais, j'avais passé une nuit extraordinaire avec lui et j'allais pouvoir rentrez chez moi avec lui. Je n'aurais pu être plus heureux en cet instant.

Je sortis de la douche et me séchais avant d'enrouler une serviette autour de ma taille. J'essuyais rapidement mes cheveux pour éviter qu'ils ne dégoulinent trop sur mon corps puis je quittais la salle de bain pour rejoindre la chambre.

Je souris en le voyant réveillé. Je m'approchais de lui, venant le rejoindre sur le lit pour l'embrasser tendrement. J'en voulais tous les jours des réveils comme celui là. Mon Sam dans mon lit, ses lèvres de bon matin me procurant milles sensations délicieuses, je ne pouvais rêver mieux.

- Bonjour mon amour, tu as bien dormi?

Je me retournais brièvement alors que j'entendais sonner à la porte.

- Notre petit déjeuner est là. Je te laisse te lever tranquillement et me rejoindre.

Je lui volais un autre baiser avant d'ouvrir au serveur pour qu'il vienne tout installer. J'étais de tellement bonne humeur que rien n'aurait pu venir la gâcher. Je remerciais l'homme et m'installais toujours en serviette à table pour commencer à me servir un café.


Revenir en haut Aller en bas
 
twelve
twelve
Féminin MESSAGES : 1613
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 27
CRÉDITS : twelve.

UNIVERS FÉTICHE : vie réelle, fantastique, sci-fi. Basiquement, j'suis ouverte à tout contexte qui me plaît.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1859-these-patterns-represen http://www.letempsdunrp.com/t3217-mind-break#69561
sansy twelve

Surprise! [Twelve] - Page 3 Empty


Samaël Jones
J'ai 25 ans et je vis à Chicago, États Unis. Dans la vie, je suis malade et je m'en sors mal. Sinon, grâce à ma super chance, je suis enfin avec l'homme que j'aime et je suis sur mon petit nuage.

Informations supplémentaires ici.


Craig Roberts + me
S'endormir dans ses bras, c'est tout ce dont je rêve depuis que je le connais. Et maintenant, je le faisais. Certes, j'étais en mauvais état mais je me sens trop bien pour penser à mon cancer. Nous venions de passer un moment intime très intense, j'en ai eu du mal à reprendre mon souffle mais bon sang, qu'est-ce que c'était bon. Encore plus parfait que dans mes rêves les plus fous. On n'aurait peut-être pas dû craquer ce soir vu la soirée fatiguante qu'on a passé et la journée qui nous attend, tout aussi épuisante, mais je ne regrette rien. C'était vraiment fantastique. Et finir par m'endormir contre lui rend ça encore plus merveilleux.

D'habitude, je bouge pas mal la nuit. Mais là, j'ai été tel une statue. Et j'ai dormi comme un bébé. Enfin, je dors encore à moitié quand je l'entends se lever, quand je ne le sens plus près de moi. Il reste tout de même sa chaleur et son odeur sur l'oreiller alors je me déplace comme une limace jusqu'à sa place pour enfouir mon visage dans son coussin. Je me contente de me prélasser et me rendors même par moments quand le silence règne encore mais je me dis qu'il ne faudrait pas que je tarde trop non plus...

Alors je me réveille lentement. Je ne suis pas du matin. Clairement pas. Et même si j'ai bien dormi, je sens qu'il me manque encore des heures de sommeil. Je suis vraiment dans le brouillard quand je me redresse pour m'asseoir et me frotter les yeux. Lui, il est déjà tout frais et tout pimpant et vient même me rejoindre pour m'embrasser. Je souris tendrement et me laisse aller dans ses bras. Finalement, je serais du matin à chaque fois qu'il sera avec moi.

« Mh... »

Je l'entraîne dans le lit pour qu'il reste un peu avec moi. Il est tout propre et sent tout bon. Mon coeur palpite à chaque fois que je me retrouve contre lui, c'est dingue.

« Bonjour... J'ai beaucoup trop bien dormi. Et toi ? »

Je fourre mon visage dans son cou pour savourer son odeur alors que de petites gouttes d'eau venant de ses cheveux me rafraîchissent. Je lui fais de petits bisous tout tendres dans le cou jusqu'à ce qu'il décide de se lever en me volant un baiser. Il avait déjà commandé le petit déjeuner ? Quel homme. Je prends un peu mon temps avant de me lever. Je regarde mon téléphone quelques minutes puis je pars me doucher rapidement après avoir préparé mes vêtements. Je me dépêche sous la douche parce que je n'ai pas ma canule pour respirer et la buée fait galérer mes pauvres poumons.

Une fois sec et habillé, je le rejoins avec un large sourire et m'assieds à côté de lui. C'était dingue ! Il y avait des croissons et du pain grillé, avec de la confiture, du nutella, des fruits. Je n'ai jamais vu un petit déjeuner aussi garni. Et ça tombe bien... Parce que j'ai vraiment faim. J'avais même droit à un chocolat chaud préparé.

« Merci pour le petit déjeuner. »

Il faisait beaucoup de choses pour moi. Même s'il ne s'en rendait pas vraiment compte... Je m'en voulais encore de lui avoir menti. Mais en même temps, les choses se seraient-elles passé autrement si je ne l'avais pas fait ? Je décide de ne pas penser à ça. Je vais habiter avec lui. Je vais pouvoir me rattraper de toutes les façons possibles et imaginables. J'ai tellement hâte de voir son appartement, comment il est agencé, la déco qu'il a choisie... Même si pour le moment, j'avoue que je préfère largement me concentrer sur ce croissant encore tout chaud qui me fait de l'oeil.

« On doit partir à quelle heure ? Et on arrive quand ? »

Je montre mon impatience en mangeant plus ou moins tranquillement. J'avais vraiment faim et je voyais que ça lui faisait plaisir de voir ça. C'est vrai que parfois, je n'ai pas très faim à cause de la maladie. De la chimio. Je déteste ça. A chaque fois que je dois en refaire une (souvent donc), je vomis plus que ce que je mange. C'est affreux, et il va devoir subir ça... Je soupire en reposant le morceau de croissant que j'avais déjà bien dévoré. Heureusement qu'il ne sera parfois pas là pour le voir.

« Dis Josh... Ça te fait pas peur ? De vivre avec moi ? Et aussi avec ma maladie... ? »
Revenir en haut Aller en bas
 
Game Over
Game Over
MESSAGES : 1059
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur
Donut

Surprise! [Twelve] - Page 3 Empty


Joshua Abberline
J'ai 26 ans et je vis à Chicago, Etats Unis, même si je bouge souvent à cause de mon travail. Dans la vie, je suis mannequin et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance?, je suis plus ou moins en couple et je le vis plutôt tantôt bien tantôt mal.

Surprise! [Twelve] - Page 3 Tumblr_mb9yqoavD41qci8o7o3_500


Marlon Teixeira :copyright: Pretty young thing

C'était tellement bon les réveils comme ça. Je me laissais aller avec lui dans le lit, le prenant dans mes bras et savourant les petits baisers qu'il déposait sur ma peau. Je l'aimais et j'étais beaucoup trop bien là pour vouloir partir. Pourtant la vérité me rappela quand j'entendis le serveur sonner. J'allais ouvrir en serviette, nullement gêné de me balader comme ça. J'avais l'habitude d'être détaillé à moitié à poil alors je ne faisais même plus attention.

J'installais tout à table alors que je l'entendais aller sous la douche. Je rêvais de pouvoir le rejoindre, de passer des moments comme ça avec lui. Je me retenais. On avait un planning chargé ce matin. Demain matin on pourrait davantage se détendre. Je comptais bien rester la journée entière chez moi pour le laisser se reposer du voyage et de la soirée.

Je préparais mon petit déjeuner en l'attendant. Je prenais un café et préparais ensuite un bol de flocon d'avoine avec des fruits frais dessus. J'avais pris la corbeille de viennoiseries pour lui.

Je lui souris alors qu'il arrivait et qu'il me remerciait. Je continuais de manger, le surveillant et voyant ravi qu'il mangeait avec appétit. En même temps c'était difficile de résister à ce genre de petit déjeuner. Je notais son goût pour les croissants, j'essaierais de lui amener un peu plus souvent si ça pouvait l'aider à manger.

« On doit partir à quelle heure ? Et on arrive quand ? »

Je regardais l'heure et fronçais un peu les sourcils en réfléchissant.

- La navette vient nous chercher dans un peu plus d'une heure. On doit tous être dans le hall à l'heure. C'est l'organisation qui a nos billets donc il va falloir les suivre. C'est pas un petit voyage en amoureux, désolé.

Mais un jour on le ferait. Je pourrais essayer de profiter d'un peu de vacances quand les défilés se seront calmés. On se trouverait un petit endroit où partir tous les deux pour profiter. On pourrait peut être aller au soleil, se prélasser ensemble toute la journée sur la plage. J'avais envie de faire tellement de choses avec lui et je ne voulais pas perdre de temps.

« Dis Josh... Ça te fait pas peur ? De vivre avec moi ? Et aussi avec ma maladie... ? »

Je relevais les yeux de mon bol de flocon d'avoine pour le fixer. Je le reposais en soupirant. Bien sur que j'avais pensé à tout ça. Je n'avais pas arrêté d'y penser. Je n'avais pas accepté qu'il vienne vivre avec moi sans y réfléchir. Oui je redoutais ces moments là, ceux où il ne serait pas bien. Mais il y avait des choses que je redoutais encore plus. J'avais peur de ne pas être à ses côtés quand il aurait besoin de moi, de ne pas pouvoir lui tenir la main dans ces moments là, apprendre par sa mère qu'il était... non je voulais être avec lui le plus possible, quoi qu'il m'en coûte.

Je me penchais en avant pour prendre sa main.

- Je veux vivre avec toi. J'y ai bien réfléchi et je suis sûr de moi. Je veux profiter de tout le temps qu'on peut avoir ensemble. Je veux être là pour les bons comme pour les mauvais moments. Je sais que ce sera dur parfois. Mais si je peux avoir des réveils comme ça tous les jours, ça vaut le coup.

Je lui souris et lui embrassais doucement la main avant de terminer mon plat. Je me levais pour venir embrasser sa joue.

- Mange tranquille. Je vais m'habiller et finir ma valise qu'on soit prêts à l'heure. Tu connais pas mon manager mais il est du genre à stresser pour la moindre seconde de retard.

Je le laissais, laissant tomber ma serviette au passage. Oui je m'amusais un peu à lui montrer la vue sur mes fesses avant d'aller m'habiller. Je prenais quelques vêtements qu'on m'avait offert du défilé, me mettant en valeur comme souvent. J'étais encore en déplacement officiel, je ne pouvais pas me permettre de me balader habillé comme un sac. Je bouclais rapidement ma valise, la force de l'habitude j'avais l'impression de passer mon temps à faire et défaire mes bagages.

Je le rejoignais ensuite reprenant un café.

- Il te reste beaucoup à faire pour être prêt? Je peux t'aider?

Il allait sûrement raler de me voir le couver comme ça mais je ne pouvais pas résister à l'envie de l'aider.


Revenir en haut Aller en bas
 
twelve
twelve
Féminin MESSAGES : 1613
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 27
CRÉDITS : twelve.

UNIVERS FÉTICHE : vie réelle, fantastique, sci-fi. Basiquement, j'suis ouverte à tout contexte qui me plaît.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1859-these-patterns-represen http://www.letempsdunrp.com/t3217-mind-break#69561
sansy twelve

Surprise! [Twelve] - Page 3 Empty


Samaël Jones
J'ai 25 ans et je vis à Chicago, États Unis. Dans la vie, je suis malade et je m'en sors mal. Sinon, grâce à ma super chance, je suis enfin avec l'homme que j'aime et je suis sur mon petit nuage.

Informations supplémentaires ici.


Craig Roberts + me
C'était un des meilleurs réveils de ma vie. Je ne pouvais pas beaucoup profiter de lui ce matin mais qu'importe : il avait été tout de même meilleur que tous ceux qui sont passés avant et tous ceux qui se passeront ensuite. Parce qu'après des années à rêver l'un de l'autre, nous venions enfin de passer à l'acte. Et ça avait été magique. Plus que jamais je n'aurais pu l'imaginer. Si magique que je me retrouve déjà à table avec lui devant un déjeuner qui me fait les yeux doux pour que j'avale tout. Moi qui, d'ordinaire, n'ai pas beaucoup d'appétit, je dois dire que toute cette préparation me mettait l'eau à la bouche et j'avais envie de me faire plaisir, ce que je fais sans attendre.

La réponse de mon amant me fit doucement sourire. Il n'avait pas besoin de le faire, mais le fait qu'il précise que ce n'est pas un voyage en amoureux et qu'il s'excuse pour ça fait fondre mon coeur encore un peu plus. Je hausse vaguement les épaules. Voyage en amoureux ou pas, je m'en fichais pas mal. Tout ce qui compte désormais c'était le fait qu'il soit à mes côtés. Boulot ou pas. Il était là. Le reste m'importait peu.

Mais une question me vint en tête. A-t-il vraiment réfléchi aux conséquences que ça aurait, de vivre avec moi ? Je m'arrête de manger pour lui poser la question. J'attends sa réponse en retenant légèrement ma respiration tandis que son regard me fait un peu peur. Mais il me rassure en prenant ma main dans la sienne et je souris en l'entendant prononcer ces mots. J'espère qu'il a raison et qu'il ne le regrettera pas... Me voir agoniser est la dernière chose que je veux mais ça se passera forcément.

Je hoche la tête à ses prochaines paroles, j'allais devoir faire vite mais heureusement, je n'avais pas grand chose à préparer. Cependant, lorsqu'il fait tomber sa serviette, je ne peux m'empêcher de glisser mon regard sur ses fesses parfaitement moulées. Je pense même baver un peu alors qu'il me semble qu'il roule du cul... Quand je ne le vois plus, je soupire et m'enfonce dans la chaise, ayant furieusement envie de le rejoindre pour recommencer ce qu'on a fait la veille... Mais nous n'avons pas le temps. Alors, je déjeune en rêvant de ce que nous pourrions faire une fois chez lui. Partout.

Et lorsqu'il revient, je souris en l'entendant. On dirait une mère poule qui couve son enfant, sur-protecteur. Je sais qu'il imagine facilement que je vais râler mais c'est exactement le contraire. Je râlerais quand j'en aurais marre, pour le moment, j'adore le fait qu'il essaie de prendre soin de moi.

« Non papa, il me reste juste à refermer ma valise. »

Je ris légèrement. Je me tourne vers lui et je me lève pour lui voler un baiser en passant mes bras autour de son cou.

« Mais si tu tiens vraiment à m'aider... Je pense qu'il va falloir que tu me fasse du bouche à bouche. Ma bouteille d'oxygène a déconné tout à l'heure, quand t'as "malencontreusement" fait tomber ta serviette... »

Je me mordille la lèvre inférieure. C'est vrai que j'avais eu ma respiration un peu accélérée à cause de ça mais j'étais bien loin de m'en plaindre. J'adore tout simplement quand il fait ça. Il me fait rêver. Mais l'heure tourne et je sais qu'il ne risque pas d'être très heureux si je ne me dépêche pas. Alors je lui vole un dernier baiser et traîne ma bouteille d'oxygène jusque dans la chambre pour terminer ma valise.

Mon angoisse commence cependant à monter. Je n'ai jamais pris l'avion de ma vie et ça me fait un peu peur. Pas seulement parce que je suis malade, la pression de l'air dans l'appareil ne doit pas être la même que sur terre et peut-être que mes poumons le supporteraient mal. Mais c'était davantage le fait que nous allions être en mouvement dans les airs... Ça me fout une de ces trouilles. Mais je suis bien vite rassuré par la présence de Josh qui arrive pour s'assurer que j'ai bien fini pile au moment où je ferme le zip de ma valise.

« Il fait froid à New-York ? J'ai sorti une veste au cas où mais si ça se trouve, il va faire trop chaud pour que je la porte. »

Comme je n'ai jamais voyagé, je ne me renseigne pas non plus sur les températures des autres villes. Ce n'était pourtant pas si loin mais je m'en fichais un peu, avant.

« Et il fait humide là-bas ? Il y a beaucoup de monde dans un aéroport ? Oh, il faut que je vérifie ma bouteille ! »

Je ne lui laisse même pas le temps de répondre, le pauvre. Je suis bien trop nerveux... Et ça se remarque. Je plonge alors sur ma bouteille pour vérifier qu'elle soit bien pleine. J'avais pris soin de la changer juste avant le départ pour en avoir assez pour le voyage et même au-delà, mais nous allions prendre l'avion et je stresse beaucoup trop pour m'en souvenir. Je gigote tellement que j'en deviens même un peu essoufflé...
Revenir en haut Aller en bas
 
Game Over
Game Over
MESSAGES : 1059
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur
Donut

Surprise! [Twelve] - Page 3 Empty


Joshua Abberline
J'ai 26 ans et je vis à Chicago, Etats Unis, même si je bouge souvent à cause de mon travail. Dans la vie, je suis mannequin et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance?, je suis plus ou moins en couple et je le vis plutôt tantôt bien tantôt mal.

Surprise! [Twelve] - Page 3 Tumblr_mb9yqoavD41qci8o7o3_500


Marlon Teixeira :copyright: Pretty young thing

« Non papa, il me reste juste à refermer ma valise. »

Ouais j'étais sur qu'il me ferait une remarque du genre. Je n'y étais pour rien moi si je m'inquiétais et ce n'était pas uniquement parce qu'il était malade. Il y avait un peu de ça c'était vrai, mais je m'inquiétais surtout parce que je l'aimais et que je voulais que tout soit parfait.

Je souris alors qu'il venait se coller contre moi pour m'embrasser.

« Mais si tu tiens vraiment à m'aider... Je pense qu'il va falloir que tu me fasse du bouche à bouche. Ma bouteille d'oxygène a déconné tout à l'heure, quand t'as "malencontreusement" fait tomber ta serviette... »

Je ris en entendant sa remarque. Ainsi il n'avait rien raté du spectacle de mes fesses nues se dirigeant vers la chambre. J'avais bien le droit de chauffer un peu mon copain. Je ne voulais pas que la maladie vienne gâcher notre quotidien. Je voulais le considérer comme quelqu'un de normal et avoir une vie de couple la plus normale possible avec lui. Le chauffer, le taquiner comme ça, ça en ferait bien sur parti. J'allais le ménager et prendre soin de lui autant que possible mais je ne m'empêcherais pas d'agir comme un petit ami.

- Je ferais plus attention à l'avenir si ma serviette perturbe à ce point ta bouteille...

Je le lachais ensuite, le laissant aller terminer de boucler sa valise alors que je faisais de même avec la mienne, vérifiant un peu toutes les pièces pour être sur que je n'avais rien oublié. Ca ne m'arrivait plus vraiment mais je préférais être prudent.

« Il fait froid à New-York ? J'ai sorti une veste au cas où mais si ça se trouve, il va faire trop chaud pour que je la porte. »

Je répondais distraitement alors que j'apportais les dernières vérification à ma valise.

- Il fait meilleur qu'ici. Garde la si tu veux au cas où mais ça devrait aller.

Je récupérais ma valise et allais la déposer dans l'entrée avant de revenir faire de même avec la sienne. Deux valises ça devrait aller à porter, elles n'étaient pas bien grande, enfin la mienne, la sienne était un peu plus imposante. Lui il avait déjà sa bouteille à gérer je n'allais pas le forcer à prendre sa valise en plus.

« Et il fait humide là-bas ? Il y a beaucoup de monde dans un aéroport ? Oh, il faut que je vérifie ma bouteille ! »

Je déposais la valise pour revenir vers lui et le prendre dans mes bras.

- Détends toi mon amour. Les aéroports moi je connais ça, tu n'as qu'à me suivre. Pour le départ c'est mon manager qui s'occupe de nous tous. Il a les billets. Il nous accompagne pour l'enregistrement. Et comme on est en première on passe dans les premiers pour embarquer après être resté dans un charmant petit salon d'attente. Le vol va très bien se passer. Il est court. Il n'y aura pas trop de turbulences. Juste le décollage et l'atterrissage qui secouent un peu. A l'arrivée tu me laisses faire. Je connais l'aéroport par coeur. On prendra un taxi pour rentrer chez moi et crois moi une fois là bas je te garde séquestrer toute la soirée. On se fera livrer ce que tu veux à manger et on se régalera. Alors détends toi. Je prends soin de toi maintenant.

Maintenant et pour tous les autres jours à venir. Je ne le laisserais pas. Je ferais tout ce qu'il faut pour qu'il aille bien et qu'il soit heureux.

Je l'embrassais doucement avant de prendre sa main pour l'attirer dehors. Je finis par être obligé de le lacher pour prendre les valises. On descendit dans le hall d'entrée pour rejoindre les autres. On était pas dans les derniers, ce qui était plutôt rassurant quand on voyait la tête de stressé de notre responsable. Je faisais brièvement les présentations, profitant que quasiment tout le monde était là contrairement à la veille. Notre mini bus ne tarda pas à arriver. Je gardais Sam contre moi, le protégeant comme je pouvais de tout ce remue ménage. On se retrouva très vite dans un coin du mini bus alors que les autres se mettaient à parler avec enthousiasme, me chariant en racontant à Sam des anecdotes de défilés ou de séances photos dans lesquels je m'étais rendu particulièrement ridicule. L'ambiance était tranquille comme souvent, on riait et j'espérais que ces idiots avec leurs conneries arrivaient à calmer Sam et ses angoisses. Il n'y avait pas eu de remarque sur sa bouteille ou le reste. Ils n'avaient pas été lourd dans leurs questions. Ils en avaient à peine poser, se contentant de se foutre de moi et de lui dire à quel point j'étais bêtement et irrémédiablement amoureux de lui.

Il fallut attendre qu'on soit à l'aéroport, que l'interminable série de contrôle soit passé et que nous soyons installé seuls dans un coin du salon des premières pour que je puisse souffler en tête à tête avec lui. Je le pris dans mes bras, embrassant doucement sa joue.

- Ca va? Ils ne t'ont pas trop effrayé j'espère?


Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Surprise! [Twelve] - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Surprise! [Twelve]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Il l'a surprise nue...
» Baptême surprise de Petite Plume.
» Alcool, Abus .... Surprise !
» Attaque surprise [Quête]
» October Surprise? McCain secret meeting with Pinochet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: