Partagez | 
 
 
 

 we're so good under the stars | ALLES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 
En ligne
twelve
twelve
Féminin MESSAGES : 1538
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 26
CRÉDITS : twelve.

UNIVERS FÉTICHE : vie réelle, fantastique, sci-fi. Basiquement, j'suis ouverte à tout contexte qui me plaît.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1859-these-patterns-represen http://www.letempsdunrp.com/t1893-m-possession-ou-schizophrenie#35987
sansy twelve



Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
Louis et Alexis ont prévu de se voir en ce samedi après-midi, après des semaines à correspondre par lettre. Et Louis est bien décidé à en savoir plus sur lui...







Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
twelve
twelve
Féminin MESSAGES : 1538
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 26
CRÉDITS : twelve.

UNIVERS FÉTICHE : vie réelle, fantastique, sci-fi. Basiquement, j'suis ouverte à tout contexte qui me plaît.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1859-these-patterns-represen http://www.letempsdunrp.com/t1893-m-possession-ou-schizophrenie#35987
sansy twelve



Louis Taylor
J'ai 16 ans et je vis à Lyon, France. Dans la vie, je suis lycéen et je m'en sors merveilleusement bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis super bien.

Arrivé il y a deux ans en France, originaire de Bristol, UK, Louis est devenu en un rien de temps LE gars qu'il faut avoir dans ses amis. La popularité, il connaissait déjà avant de venir en France. Son charme naturel fait tomber toutes les filles, tout comme sa sportivité et son don pour la guitare/sa voix.
En revanche, il connaît son côté bisexuel. Et il le cache. Parce que ça n'est pas encore super vu, parce qu'il a vu les ravages que ça fait, les gens intolérants... Et qu'il n'a pas très envie de vivre ça. Il soutient en revanche ouvertement la communauté et essaie un maximum d'inciter ses camarades à faire la même chose, ou, à défaut, de les calmer sur leurs actions et paroles diffamatoires.




Shawn Mendes ©️ Kidd
Louis avait passé plusieurs semaines à correspondre avec Alexis. Ce qu'il vivait lui déplaisait fortement, il faisait tout de son côté pour que ça n'arrive plus mais soyons honnête : il n'était pas non plus le roi du monde. Certes, il avait quand même pas mal d'influence, mais pas autant qu'il ne l'aurait voulu. Et puis, il ne connaissait pas tout le monde non plus. Au moins, ceux qui le côtoyaient le respectaient assez pour l'écouter. Pour le reste, il ne pouvait pas faire grand chose, sinon ce qu'il avait proposé dans sa lettre. Proposition qu'Alexis n'avait pas accepté, ni refusé d'ailleurs. Louis se demandait donc ce qu'il en avait pensé. Peut-être qu'avoir un espèce de garde du corps ne lui plaisait pas. Peut-être qu'il aimerait se débrouiller seul. Mais face à des gens plus forts et en plus grand nombre, il ne pourrait rien y faire.

Aujourd'hui, ils devaient se rencontrer derrière la maison de Louis. Enfin, la maison de son correspondant qui n'était pas là. Il avait menti à ses amis en disant qu'il serait en voyage avec sa famille d'accueil, et avait dit à sa famille d'accueil qu'il préférait rester là pour le week-end. Au moins, il serait tranquille. Pas de visite de prévu, il comptait bien squatter sa cabane tout le week-end. Et c'était cool, si Alexis restait avec lui. Au moins, il serait en bonne compagnie et puisqu'il ne voulait pas parler de lui, alors Louis pourrait l'y contraindre, d'une manière ou d'une autre sans aller dans les extrêmes.

14h et Louis attendait l'arrivée d'Alexis, impatient, dans sa cabane. Il guettait l'extérieur à travers le bois de la fenêtre condamnée, jusqu'à ce qu'il entende enfin du bruit. Seulement lorsqu'il s'était assuré qu'il s'agissait bel et bien d'Alexis, il ouvrit, lui fit signe d'entrer puis referma derrière lui. « Salut, toi. » dit-il alors avec un sourire. La cabane était chaleureuse malgré ce qu'on pouvait observer de l'extérieur. Il y avait un grand canapé, une petite table et des tapis. Louis avait pris soin de placer au-dessus du canapé, sur le plafond, une grande vitre en verre pour avoir le ciel étoilé lorsqu'il décidait de passer ses soirées ici ou d'y dormir. Louis s'installa sur le canapé et invita Alexis à en faire de même. « Tu n'as pas eu trop de difficultés à venir ? Oh. J'ai pris des boissons, si jamais tu as soif, sers toi. » Après cela, il se tourna vers lui, plongea son regard dans le sien et lui sourit. « S'il te plaît. Parle-moi de toi. Je veux tout savoir. »
Revenir en haut Aller en bas
 
ALLES
ALLES
Féminin MESSAGES : 1898
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 22
RÉGION : Bourgogne
CRÉDITS : giphy

UNIVERS FÉTICHE : Réel mais je ne suis pas fermée à tester d'autres choses.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2044-mm-celui-qui-voulait-etre-pere-sans-reponse
vanellope



Alexis Daire
J'ai 16 ans et je vis à Lyon, France. Dans la vie, je suis lycéen et je m'en sors ABSOLUTELY NOT. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis pas beaucoup mieux.

Alexis n'a jamais été tellement populaire au lycée. De nature discrète, qui est plus du genre à traîner avec des filles, pas sportif pour un sous - sauf si on compte la danse comme un sport, mais ici clairement pas.
Sa plus grosse erreur ? Faire son coming-out. Depuis il vit un enfer. Des coups, des insultes, il s'en prend plein la gueule tous les jours et n'ose pas se plaindre. Ces gars lui font peur. Ils lui foutent même carrément la trouille. Alors il se tait, endure... Jusqu'au jour où il ne pourra plus. Même s'il a des amis, il se sent atrocement seul. Alors il a besoin d'écrire. Tant pis si ce gars se moque de lui, il n'a plus rien à perdre. Juste à gagner... Enfin c'est ce qu'il croit.


Bjorn Winiger ©️ space rebel


Alexis n’arrivait pas à croire ce qui était en train de lui arriver. Qui aurait pu croire qu’en envoyant cette lettre, ils se rapprocheraient autant ? Au point que Louis avoue sa bisexualité, au point qu’il avoue son attirance, au point qu’il l’invite dans un endroit tranquille pour discuter. Oui, il avait d’abord cru à une blague. Certains étaient totalement assez cruels pour orchestrer une horreur pareille. Mais Louis avait l’air vraiment sincère et il espérait ne pas se tromper. Alors même s’il flippait carrément, il allait y aller.
Il faisait plutôt beau, pourtant Alexis opta pour un pull. Il n’en avait pas parlé dans ses dernières lettres mais Jordan l’avait encore pris pour souffre-douleur cette semaine et son bras gauche était recouvert de bleu. Plus le temps passait, moins Alexis dormait, plus il avait de cernes, et moins il supportait cette situation. Mais cet échange de lettres lui avait redonné comme un peu de souffle. Il se sentait un peu moins lourd. Ca n’était pas suffisant pour lui remonter totalement le moral mais aujourd’hui, ils allaient enfin se voir en dehors de l’école. Apprendre à se connaître, apprendre à se rassurer. S’il osait, Alexis finirait par lui demander un câlin. Il en avait atrocement besoin…

Il avait trouvé sans mal la petite cabane dont lui avait parlé Louis. En effet, de l’extérieur, elle ne donnait pas vraiment envie de s’y aventurer… Mais il avait tellement envie de le voir qu’il ne fit pas attention et qu’il se montra bien vite à Louis. Ce dernier lui ouvrit rapidement et Alex s’empressa de rentrer. L’intérieur était nettement plus chaleureux ! Il observa, franchement impressionné. Ce garçon avait décidément trop de qualités ! « Hey. J’suis content de voir que t’es bien tout seul. » L’idée que ce ne soit qu’une vaste blague ne l’avait pas totalement lâché depuis qu’il avait émis cette hypothèse. Mais maintenant il était plus ou moins rassuré. Presque rassuré. Bon ok, pas encore. Ca viendrait. Ils devaient apprendre à se faire confiance l’un et l’autre.
Il s’installa sur le canapé à son tour et hocha la tête pour les boissons. Il était encore trop mal à l’aise pour se permettre de se servir, mais ça viendrait. Bordel, de près il était encore plus intimidant. Et pourtant… Pourtant il y avait quelque chose qui faisait qu’il se sentait déjà bien dans cette cabane. « Non ça va j’ai trouvé plutôt facilement. Franchement, tu as fait un travail de dingue dans cette cabane, elle est plutôt cool. » Il lui sourit doucement. Parler de lui. Alexis n’allait pas y couper. Il se mordit la lèvre, détournant alors le regard. « Bien… Alors euh… Avant j’étais un bon élève. Je m’en sortais bien à l’école. Mais depuis quelques temps je ne fais plus d’efforts, je n’écoute plus, et je ne travaille plus. C’est pour ça que j’peux plus trop sortir le soir en ce moment, mes parents voient un peu rouge avec mes notes. Dans la vie j’aime bien… La danse. J’aime beaucoup danser. Je prends des cours en ville. Mais de la danse moderne hein, des trucs plutôt cools, pas de tutu ou quoique ce soit qu’on pourrait sûrement attendre… de la part d’un gars comme moi ? Sinon… Je cuisine plutôt bien. Je crois que c’est tout ce qu’il faut savoir… Oh. Et je suis ton plus grand fan ! » qu’il dit avec un petit sourire en reposant les yeux sur lui. Bien sûr, il ne mentionna pas le fait qu’il pensait à en finir. Pas la peine de gâcher l’ambiance. D’autant que ces derniers jours, l’envie semblait moins présente. « Je m’attendais pas du tout à tout ça en t’envoyant une lettre. Je suis plutôt content d’avoir osé… »

Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
twelve
twelve
Féminin MESSAGES : 1538
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 26
CRÉDITS : twelve.

UNIVERS FÉTICHE : vie réelle, fantastique, sci-fi. Basiquement, j'suis ouverte à tout contexte qui me plaît.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1859-these-patterns-represen http://www.letempsdunrp.com/t1893-m-possession-ou-schizophrenie#35987
sansy twelve



Louis Taylor
J'ai 16 ans et je vis à Lyon, France. Dans la vie, je suis lycéen et je m'en sors merveilleusement bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis super bien.

Arrivé il y a deux ans en France, originaire de Bristol, UK, Louis est devenu en un rien de temps LE gars qu'il faut avoir dans ses amis. La popularité, il connaissait déjà avant de venir en France. Son charme naturel fait tomber toutes les filles, tout comme sa sportivité et son don pour la guitare/sa voix.
En revanche, il connaît son côté bisexuel. Et il le cache. Parce que ça n'est pas encore super vu, parce qu'il a vu les ravages que ça fait, les gens intolérants... Et qu'il n'a pas très envie de vivre ça. Il soutient en revanche ouvertement la communauté et essaie un maximum d'inciter ses camarades à faire la même chose, ou, à défaut, de les calmer sur leurs actions et paroles diffamatoires.




Shawn Mendes ©️ Kidd
Alexis venait à peine d’arriver et Louis ne pouvait déjà plus le quitter des yeux. Dieu ce qu’il était beau. Son visage n’était pas commun mais il plaisait énormément à Louis dont les yeux brillaient. Finalement, même s’il se montrait plutôt sûr de lui, Louis se retrouvait quand même intimidé par Alexis. Et c’était bien normal, il lui plaisait énormément. Il ne l’avait pas abordé avant, mais dès qu’il l’avait remarqué, après l’avoir sorti de son casier et avoir pris un café avec lui, Louis n’avait pas pu s’empêcher, lorsqu’il le pouvait et à l’abri des regards de ses amis, de lui lancer des regards et parfois même de l’observer un petit peu. Alors il avait été plus qu’heureux de recevoir cette lettre de lui. Voilà pourquoi il lui avait répondu, voilà pourquoi il lui avait donné rendez-vous ici, en dehors des regards indiscrets.

Cependant, il fut un peu déçu de comprendre qu’il se méfiait encore. Louis pensait qu’il avait suffisamment montré qu’il n’était pas violent, contre la violence, qu’il défendait sa cause, et qu’il n’était clairement pas du genre à lui tendre une embuscade. Mais il ne fit rien paraître, pour le moment, ce qu’il voulait, c’était le mettre à l’aise. « Mets-toi à l’aise. Tu n’as pas chaud avec ce gros pull ? Il fait super bon aujourd’hui. » Avec un sourire, il s’installa dans le canapé moelleux et l’invita à s’installer avec lui. « Je suis plutôt content que tu aies trouvé facilement. Oui, merci, j’y ai passé du temps. Je voulais qu’elle sonne comme un refuge, tu vois ? » Et en effet, pour lui, elle était son refuge. Ensuite, il écouta Alexis parler de lui sans jamais le quitter des yeux. Il était plutôt content qu’il lui parle de lui ainsi, mais il voulait en savoir davantage. « Je vois. Est-ce que tu veux que je t’aide pour les cours ? Tu pourrais venir ici pour réviser avec moi. Tu as des frères ou des sœurs ? Comment c’était, la vie, pour toi avant ton coming-out ? » Il était friand de toute information qui pourrait l’aider à le connaître davantage.

Finalement, Louis fut un peu plus sérieux aux mots d’Alexis. Il décida alors de lui parler de sa déception. « Alexis… Tu sais, je suis un peu déçu que tu penses que je suis capable de te tendre une embuscade ou de te faire du mal. Je sais que je ne voulais pas me défendre mais je vais quand même le faire. Je lutte pour ta cause, je lutte contre les violences, je ne suis pas le genre de personne à jouer avec les sentiments des autres. » Louis posa sa main sur sa joue pour la lui caresser, plongeant son regard dans le sien et souriant tendrement. « Et puis, tu me plais depuis un long moment. Depuis qu’on a pris un café. Je sais que tu n’as pas dû remarquer mais je te regarde souvent. Je te trouve vraiment très beau, j’ai très envie de me rapprocher de toi… De te faire des câlins. Et maintenant, de t’embrasser… » Louis se rapprocha un peu plus de lui et se pencha un peu. Il ne l’embrassa cependant pas. Il voulait seulement laisser à Alexis le loisir de choisir s’il en avait envie lui aussi ou non. Mais il ne cachait pas qu’il serait forcément déçu qu’il ne l’embrasse pas…
Revenir en haut Aller en bas
 
ALLES
ALLES
Féminin MESSAGES : 1898
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 22
RÉGION : Bourgogne
CRÉDITS : giphy

UNIVERS FÉTICHE : Réel mais je ne suis pas fermée à tester d'autres choses.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2044-mm-celui-qui-voulait-etre-pere-sans-reponse
vanellope



Alexis Daire
J'ai 16 ans et je vis à Lyon, France. Dans la vie, je suis lycéen et je m'en sors ABSOLUTELY NOT. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis pas beaucoup mieux.

Alexis n'a jamais été tellement populaire au lycée. De nature discrète, qui est plus du genre à traîner avec des filles, pas sportif pour un sous - sauf si on compte la danse comme un sport, mais ici clairement pas.
Sa plus grosse erreur ? Faire son coming-out. Depuis il vit un enfer. Des coups, des insultes, il s'en prend plein la gueule tous les jours et n'ose pas se plaindre. Ces gars lui font peur. Ils lui foutent même carrément la trouille. Alors il se tait, endure... Jusqu'au jour où il ne pourra plus. Même s'il a des amis, il se sent atrocement seul. Alors il a besoin d'écrire. Tant pis si ce gars se moque de lui, il n'a plus rien à perdre. Juste à gagner... Enfin c'est ce qu'il croit.


Bjorn Winiger ©️ space rebel


Quand Louis fit une remarque sur son pull il haussa les épaules. Oui, il faisait bon, mais il ne voulait pas pourrir l’ambiance si Louis remarquait les bleus. Ni même passer pour une victime en fait. S’il arrivait à le cacher à ses parents, alors il arriverait à le lui cacher aussi. « Je suis un peu frileux. » répondit-il tout simplement, même si ce n’était pas vrai. « C’est réussi alors, ça sonne tout à fait comme un refuge ! Il ne manque pas grand-chose pour que ça soit un véritable cocon. » Qu’est-ce qui pouvait bien manquer à ça ? Peut-être la chaleur agréable d’une cheminée. Ou alors la présence de quelqu’un avec qui on se sent bien. Louis pouvait totalement devenir ce quelqu’un mais pour l’heure, Alexis ne se sentait pas très à l’aise. En fait il avait encore du mal à réaliser… Qu’il était là, et que ce type lui accordait autant d’attention. C’était totalement inattendu, inespéré. C’était eux contre le reste du monde.
Finalement, Alexis commença à parler de lui. Mais il n’avait rien d’exceptionnel à dire sur lui, et ce fut assez court. Tellement court que Louis lui reposa quelques questions. Il sourit. « J’ai un frère. Il est un peu plus âgé que moi, c’est un gars bien. Mais on ne parle pas beaucoup, il n’habite plus à la maison et il est souvent occupé. » Son départ de la maison avait été très difficile. Alexis avait eu du mal à s’en remettre mais maintenant, quand ils se voyaient, ils profitaient juste l’un de l’autre. « Ma vie avant mon coming-out était un peu plus sereine. J’étais pas forcément apprécié à l’école… Enfin, je passais inaperçu en fait. Et j’avoue que ça me manque. Mais je ne sais pas si c’était mieux qu’aujourd’hui. Parce que vivre avec un secret comme ça, c’est pas facile. J’imagine que tu le sais… Alors… Je dirais qu’il me manque juste quelqu’un pour rendre ça plus simple à vivre. » Et ce quelqu’un, c’était peut-être Louis. Sans parler d’amour, il avait besoin de quelqu’un qui le comprenne, le soutienne. Un vrai ami pour l’épauler.

Louis semblait préoccupé par quelque chose. Et il ne tarda pas à l’exprimer. Il était déçu qu’Alexis se montre méfiant. Mais il ne savait pas… qu’on lui avait déjà fait un coup pareil. Il était, selon lui, en droit de se méfier pour le moment. Mais il comprenait tout de même la déception de l’autre garçon et il en était même désolé. Son contact fut comme un choc électrique. Il baissa un instant les yeux, sentant son cœur s’affoler dans sa poitrine. Omg. Il allait l’embrasser ? Il allait vraiment l’embrasser ? Selon ses dires, il en avait envie. Il releva les yeux vers Louis, attendit son geste… Mais ce dernier ne fit rien. Comme s’il lui laissait le choix. « Euh… » Ses joues se mirent à rougir violemment. Il ne savait pas quoi faire. Enfin, si. Il savait. Mais est-ce qu’il allait oser ?
Après un moment d’hésitation, il se lança enfin pour embrasser Louis. Un très rapide baiser, à peine un smack, parce qu’il n’avait pas osé plus. « Je… désolé… je voulais pas te faire de la peine… Mais j’ai du mal à… croire à tout ça. »

Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
twelve
twelve
Féminin MESSAGES : 1538
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 26
CRÉDITS : twelve.

UNIVERS FÉTICHE : vie réelle, fantastique, sci-fi. Basiquement, j'suis ouverte à tout contexte qui me plaît.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1859-these-patterns-represen http://www.letempsdunrp.com/t1893-m-possession-ou-schizophrenie#35987
sansy twelve



Louis Taylor
J'ai 16 ans et je vis à Lyon, France. Dans la vie, je suis lycéen et je m'en sors merveilleusement bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis super bien.

Arrivé il y a deux ans en France, originaire de Bristol, UK, Louis est devenu en un rien de temps LE gars qu'il faut avoir dans ses amis. La popularité, il connaissait déjà avant de venir en France. Son charme naturel fait tomber toutes les filles, tout comme sa sportivité et son don pour la guitare/sa voix.
En revanche, il connaît son côté bisexuel. Et il le cache. Parce que ça n'est pas encore super vu, parce qu'il a vu les ravages que ça fait, les gens intolérants... Et qu'il n'a pas très envie de vivre ça. Il soutient en revanche ouvertement la communauté et essaie un maximum d'inciter ses camarades à faire la même chose, ou, à défaut, de les calmer sur leurs actions et paroles diffamatoires.




Shawn Mendes ©️ Kidd
Louis était plutôt content qu'Alexis apprécie cet endroit. Comme il le lui avait dit, il pourrait venir quand il voulait pour se réfugier si besoin et aussi pour réviser avec lui. C'était surtout une proposition pour passer davantage de temps ensemble. Pour en connaître davantage sur lui, il lui posa quelques questions et écouta attentivement la réponse. « Il sait que tu te fais harceler ? » Louis pensait qu'ils n'avaient pas l'air super proches mais sait-on jamais, peut-être qu'il le soutenait d'une certaine manière. Enfin, Louis en doutait, car si Alexis était soutenu et défendu correctement, il ne se ferait pas autant harceler. Il faisait ce qu"'il pouvait de son côté mais il ne pouvait pas faire des miracles non plus...

Enfin, sa vie d'avant avait l'air beaucoup plus sereine. Il était certain que vivre avec ce genre de secret pouvait être lourd, parfois. C'est pour cette raison que Louis s'était si vite confié à Alexis sur son secret. Il avait besoin que quelqu'un le sache, que quelqu'un partage ça avec lui. Et Alexis était le parfait garçon qui pourrait le comprendre et que Louis pourrait comprendre en retour. « J'essaie de faire mon possible pour que ça redevienne comme avant, Alexis. Jordan te fait toujours la misère ? » Ce nom sortait car c'était le seul qu'il connaissait de la bouche d'Alexis. S'il s'avérait que Jordan continuait, Louis allait devoir sévir et il n'aimait pas trop ça. Il n'était pas du genre violent et puis, il ne saurait certainement pas comment faire sans qu'on ait des doutes. Ternir sa réputation ou défendre certaines valeurs... Là était une question à laquelle il allait devoir réfléchir un peu, pour trouver une parade qui pourrait faire en sorte que cela ne ternisse pas sa réputation.

Finalement, Louis avoua qu'il s'était senti déçu par la réaction d'Alexis. Même plus que ça : il lui avoua son désir de se rapprocher de lui, et c'est ce qu'il fit d'ailleurs. D'une main, il put constater la douceur étonnante de sa peau et ses lèvres étaient suspendues près des siennes, quémandant un baiser. La réaction d'Alexis le fit sourire un peu, et son petit bisou davantage. Il s'écarta alors de lui puis secoua la tête en laissant ses doigts parcourir son avant-bras. « Ce n'est rien. J'aimerais seulement t'aider, c'est tout. » Enfin, il mêla ses doigts aux siens en lui souriant toujours aussi tendrement. « Mais je ne peux pas t'aider si tu ne me dis rien, tu sais... »
Revenir en haut Aller en bas
 
ALLES
ALLES
Féminin MESSAGES : 1898
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 22
RÉGION : Bourgogne
CRÉDITS : giphy

UNIVERS FÉTICHE : Réel mais je ne suis pas fermée à tester d'autres choses.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2044-mm-celui-qui-voulait-etre-pere-sans-reponse
vanellope



Alexis Daire
J'ai 16 ans et je vis à Lyon, France. Dans la vie, je suis lycéen et je m'en sors ABSOLUTELY NOT. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis pas beaucoup mieux.

Alexis n'a jamais été tellement populaire au lycée. De nature discrète, qui est plus du genre à traîner avec des filles, pas sportif pour un sous - sauf si on compte la danse comme un sport, mais ici clairement pas.
Sa plus grosse erreur ? Faire son coming-out. Depuis il vit un enfer. Des coups, des insultes, il s'en prend plein la gueule tous les jours et n'ose pas se plaindre. Ces gars lui font peur. Ils lui foutent même carrément la trouille. Alors il se tait, endure... Jusqu'au jour où il ne pourra plus. Même s'il a des amis, il se sent atrocement seul. Alors il a besoin d'écrire. Tant pis si ce gars se moque de lui, il n'a plus rien à perdre. Juste à gagner... Enfin c'est ce qu'il croit.


Bjorn Winiger ©️ space rebel


On avait envie de lui faire confiance à Louis. Il avait l’air tellement cool. Avec son refuge, ses discours militants, son sourire à tomber. Il ressemblait franchement à un gars bien et Alexis voulait y croire à fond sans se poser de question. Il avait peur de souffrir… mais avec la peur on ne faisait rien. Alors, après ce petit baiser tout timide, il abandonna toutes ses barrières. Tant pis s’il s’en prenait dans la gueule après. Tant pis si ça se retournait contre lui. On lui laissait une chance d’avoir un ami, un vrai, qui le comprendrait. Peut-être même plus qu’un ami. Et il n’allait pas tout foutre en l’air juste parce qu’il n’avait connu que des cons au lycée. Alex regarda un moment leurs doigts entremêlés avant de retirer sa main. Il se mordit la lèvre, redoutant un peu la réaction de Louis. « Je vais te le dire. Mais tu ne dois pas prendre de risque pour moi, d’accord ? » Il ne savait pas que Louis n’avait même pas envie de prendre de risque, qu’il voulait sauver sa réputation. Mais il pouvait comprendre. Il ne voulait pas d’un garde du corps, juste quelqu’un à qui parler. C’était pour ça, la lettre. Il soupira doucement puis retira finalement le pull qui de toute façon lui tenait beaucoup trop chaud. En-dessous on pouvait découvrir un t-shirt à l’effigie d’un groupe de musique, mais aussi et surtout les bleus qu’il avait sur le bras. Sérieux, sur le bras. Comment il avait fait son coup déjà ? « Oui, c’est Jordan. Peut-être qu’il a une famille très fermée d’esprit, mais tu ne sais pas de quoi il est capable. Tu ne sais vraiment pas… A moi il me fait peur. Et je ne veux pas que tu lui en parles. Pas la peine d’empirer les choses, hein… On peut pas s’embrasser encore à la place ?! » dit-il pour changer de sujet, ne croyant pas une seconde à cette tentative de diversion.

Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
twelve
twelve
Féminin MESSAGES : 1538
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 26
CRÉDITS : twelve.

UNIVERS FÉTICHE : vie réelle, fantastique, sci-fi. Basiquement, j'suis ouverte à tout contexte qui me plaît.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1859-these-patterns-represen http://www.letempsdunrp.com/t1893-m-possession-ou-schizophrenie#35987
sansy twelve



Louis Taylor
J'ai 16 ans et je vis à Lyon, France. Dans la vie, je suis lycéen et je m'en sors merveilleusement bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis super bien.

Arrivé il y a deux ans en France, originaire de Bristol, UK, Louis est devenu en un rien de temps LE gars qu'il faut avoir dans ses amis. La popularité, il connaissait déjà avant de venir en France. Son charme naturel fait tomber toutes les filles, tout comme sa sportivité et son don pour la guitare/sa voix.
En revanche, il connaît son côté bisexuel. Et il le cache. Parce que ça n'est pas encore super vu, parce qu'il a vu les ravages que ça fait, les gens intolérants... Et qu'il n'a pas très envie de vivre ça. Il soutient en revanche ouvertement la communauté et essaie un maximum d'inciter ses camarades à faire la même chose, ou, à défaut, de les calmer sur leurs actions et paroles diffamatoires.




Shawn Mendes ©️ Kidd
Déjà, lorsqu'il avait appris qu'il y avait des violences faites aux homosexuels dans le lycée, Louis n'avait pas été très content. Encore moins lorsqu'il avait su que c'était Alexis qu'on attaquait. Alors, maintenant qu'ils étaient tous les deux, qu'ils s'étaient rapprochés et qu'il lui avait révélé son secret, Louis avait ce besoin de le protéger. Cette envie indécente de tout foutre en l'air pour qu'on cesse de le harceler. Mais il ne pouvait pas sans que cela soit sans conséquences... Alors il réfléchissait encore à ce qu'il pourrait faire pour traiter ça au plus vite et discrètement. Lorsqu'Alexis retira sa main, il fronça légèrement les sourcils puis hocha la tête. Non, il n'allait pas prendre de risque pour lui.. Mais il n'avait pas promis de garder son calme.

Et puis, il retira son pull et Louis vit rouge. Les bleus sur ses bras étaient des plus impressionnants. Il n'osait imaginer ceux qu'il pouvait avoir sur son corps... Son regard s'assombrit alors qu'Alexis reprit la parole, lui donnant le nom du connard qui l'avait frappé. Il lui faisait peur. Et Louis comprenait pourquoi. Mais ce qu'il ne comprenait pas, c'est qu'il ne voulait pas qu'il dise quoi que ce soit. Par contre, sa dernière proposition lui fit lâcher un sourire malgré toute la colère qu'il avait en lui. Alors, il passa son bras autour de lui et le ramena contre lui pour l'embrasser avec plus d'assurance que le premier baiser. Il ne lui laissait pas le choix mais en même temps, c'est lui qui avait proposé... Louis le pressa contre lui quelques instants, il le plaqua même contre le canapé et lorsqu'il s'écarta, il plongea son regard dans le sien sans lâcher son étreinte. « Je vais le tuer, tu sais... » dit-il en commençant à déposer des petits baisers un peu partout sur la mâchoire d'Alexis. « Il ne te touchera plus. Je ne le supporterais pas. » Finalement, il fourra son visage dans son cou et resta un moment dans ses bras.
Revenir en haut Aller en bas
 
ALLES
ALLES
Féminin MESSAGES : 1898
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 22
RÉGION : Bourgogne
CRÉDITS : giphy

UNIVERS FÉTICHE : Réel mais je ne suis pas fermée à tester d'autres choses.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2044-mm-celui-qui-voulait-etre-pere-sans-reponse
vanellope



Alexis Daire
J'ai 16 ans et je vis à Lyon, France. Dans la vie, je suis lycéen et je m'en sors ABSOLUTELY NOT. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis pas beaucoup mieux.

Alexis n'a jamais été tellement populaire au lycée. De nature discrète, qui est plus du genre à traîner avec des filles, pas sportif pour un sous - sauf si on compte la danse comme un sport, mais ici clairement pas.
Sa plus grosse erreur ? Faire son coming-out. Depuis il vit un enfer. Des coups, des insultes, il s'en prend plein la gueule tous les jours et n'ose pas se plaindre. Ces gars lui font peur. Ils lui foutent même carrément la trouille. Alors il se tait, endure... Jusqu'au jour où il ne pourra plus. Même s'il a des amis, il se sent atrocement seul. Alors il a besoin d'écrire. Tant pis si ce gars se moque de lui, il n'a plus rien à perdre. Juste à gagner... Enfin c'est ce qu'il croit.


Bjorn Winiger ©️ space rebel


Quand il avait vu les bleus, Louis avait fait une sacrée tête. Il avait l’air profondément touché et énervé par la situation, ce qui prouvait de sa bonne foi – à moins qu’il ne soit très bon comédien. Malgré tout, il n’avait pas envie qu’il dise quoique ce soit à Jordan, parce qu’il avait peur que ça ne lui retombe dessus. Peur que le garçon comprenne qu’il avait parlé à quelqu’un, qu’il s’était plaint, qu’il avait cherché de l’aide, tout en sachant que le joueur de rugby risquait gros si on apprenait qu’il martyrisait un pauvre ado à l’école. Alors, comme pour noyer le poisson, il avait totalement changé de sujet sur la fin. Et puisque les lèvres de Louis finirent par rejoindre les siennes, il en déduit que la stratégie de diversion avait étonnamment marché ! Sauf que d’une situation un peu inconfortable où il avait l’air d’un faible, on était désormais passé à une situation carrément gênante où Alexis avait l’air d’un puceau. Enfin, l’air… C’était plus qu’un air. La température montait, il avait désormais extrêmement chaud et ne savait pas quoi faire de ses mains ou de ses lèvres. Est-ce qu’ils allaient le faire ? Alexis s’était toujours dit qu’il ne coucherait jamais le premier soir. D’un autre côté, là, c’était l’après-midi… Ca marchait pareil ? Son cœur battait fort et ses joues ne pouvaient être plus rouges. Il ne put s’empêcher de sourire toutefois aux paroles du garçon. Ce côté protecteur, il adorait… Alexis se sentait en sécurité. Louis ne pourrait pas forcément mettre un terme à son calvaire, mais il le soutenait, et ça changeait toute la donne. En fait, dans le contexte, dans cette cabane, et dans cette position, ça l’excitait carrément. « Tu sais pas quel effet ça me fait d’entendre ça… » murmura Alexis, tout gêné. Il osa finalement poser une main sur la joue du garçon et l’embrassa à son tour, tentant d’y mettre la même intensité que Louis. Il adorait déjà ses lèvres. Sans trop s’en rendre compte, il avait noué ses jambes autour de la taille du rugbyman pour le rapprocher un peu plus de lui. « Bordel t’as mis le chauffage à fond ou quoi… » Il ne savait pas s’ils allaient aller plus loin. Ou si Louis était juste très tactile. Et comme un con il n’osait pas demander.

Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
twelve
twelve
Féminin MESSAGES : 1538
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 26
CRÉDITS : twelve.

UNIVERS FÉTICHE : vie réelle, fantastique, sci-fi. Basiquement, j'suis ouverte à tout contexte qui me plaît.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1859-these-patterns-represen http://www.letempsdunrp.com/t1893-m-possession-ou-schizophrenie#35987
sansy twelve



Louis Taylor
J'ai 16 ans et je vis à Lyon, France. Dans la vie, je suis lycéen et je m'en sors merveilleusement bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis super bien.

Arrivé il y a deux ans en France, originaire de Bristol, UK, Louis est devenu en un rien de temps LE gars qu'il faut avoir dans ses amis. La popularité, il connaissait déjà avant de venir en France. Son charme naturel fait tomber toutes les filles, tout comme sa sportivité et son don pour la guitare/sa voix.
En revanche, il connaît son côté bisexuel. Et il le cache. Parce que ça n'est pas encore super vu, parce qu'il a vu les ravages que ça fait, les gens intolérants... Et qu'il n'a pas très envie de vivre ça. Il soutient en revanche ouvertement la communauté et essaie un maximum d'inciter ses camarades à faire la même chose, ou, à défaut, de les calmer sur leurs actions et paroles diffamatoires.




Shawn Mendes ©️ Kidd
Louis était quand même assez en colère qu'Alexis soit encore victime de Jordan. Il lui avait déjà fait la morale à plusieurs reprises car Alexis n'était pas sa seule victime... De plus, il lui en avait aussi touché deux mots après la lettre d'Alexis mais visiblement, ça n'avait pas suffit. Alors, il fallait absolument qu'il trouve un moyen de le calmer définitivement. Louis était un peu piégé pour le moment... Il avait bien une idée mais ce serait se servir d'Alexis comme d'un appât. Mais si ça pouvait faire cesser ses agissements, ce serait un mal pour un bien. Enfin, pour le moment, il voyait rouge. Et à la place d'exploser, il explosa d'une autre manière. Il s'était jeté sur ses lèvres pour les emprisonner des siennes et l'avait serré contre lui avant de le faire basculer sur le canapé. Ainsi allongé, il était beaucoup plus proche de lui... Inutile de préciser que Louis était très tactile. Il étira un sourire dans con cou en entendant sa phrase. « Et ça te fait quel effet ? » Demanda-t-il, curieux, en relevant son visage vers le sien. Il reçu un autre baiser et les jambes d'Alexis vinrent l'entourer. Il ne put s'empêcher de poser sa main sur sa cuisse tant c'était tentant... Lui-même ne savait pas jusqu'où ça allait aller, mais il était quand même très respectueux alors il laisserait le choix à Alexis de toute façon. « Il n'y a pas de chauffage... Juste deux corps très chauds. » Louis lui adressa son plus beau sourire accompagné d'un clin d'oeil, puis lui vola un énième baiser. « Parle-moi encore de toi. »  demanda-t-il dans un murmure. Gourmand d'informations sur lui, Louis voulait en savoir plus. Mais il savait bien qu'il avait du mal alors il réfléchit à quelques autres questions, tout en l'embrassant dans le cou. « Ton repas préféré, tes habitudes, tes manies... Ce que tu aimes faire dans ton temps libre... Ton lieu préféré, aussi. La dernière chose que tu fais avant d'aller te coucher... »
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
 
 
we're so good under the stars | ALLES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» 1.06 All Good Things Must Come to an End
» Good morning, Ireland ! (23/01/12 à 10h12)
» We are all in the gutter, but some of us are looking at the stars !
» Line up the stars ◆ 17/07 | 18h25
» GOOD VIBRATIONS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers réel :: Europe-
Sauter vers: