Partagez
 
 
 

 L'ennui est un crime. La vie est un casse du siècle, un putain de piment rouge [Boutchou]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
snowflake
snowflake
MESSAGES : 67
INSCRIPTION : 23/02/2019
CRÉDITS : Morphine

UNIVERS FÉTICHE : Fantastique, Réel, Post Apo
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Tortue

L'ennui est un crime. La vie est un casse du siècle, un putain de piment rouge [Boutchou] Empty

Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
Louise passe ses vacances avec ses parents dans un camping à Nice. Contre toute attente, la jeune fille est parvenue à s’intégrer à un petit groupe d’amis. Elle va rencontrer Benjamin, le grand frère de l’un des garçons du groupe d’amis. L’influence du jeune homme va l’entraîner sur des chemins aussi enivrants que dangereux.

Contexte provenant de cette recherche
Revenir en haut Aller en bas
 
snowflake
snowflake
MESSAGES : 67
INSCRIPTION : 23/02/2019
CRÉDITS : Morphine

UNIVERS FÉTICHE : Fantastique, Réel, Post Apo
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Tortue

L'ennui est un crime. La vie est un casse du siècle, un putain de piment rouge [Boutchou] Empty


Louise
Delcourt

J'ai 17 ans ans et je vis à Honfleur, Normandie, France. Dans la vie, je suis Lycéenne et je m'en sors très bien niveau scolaire, beaucoup moins socialement parlant. Sinon, grâce à ma timidité, je suis célibataire et je le prends avec philosophie .

Informations supplémentaires ici.


Bridget Satterlee © MORPHINE


Louise regardait la fille qui lui faisait face, dans le miroir, l’air franchement pas convaincue. Si elle avait pu avoir un regard objectif, elle se serait surement trouvée jolie. Mais elle avait le regard de l’adolescence, biaisé par les complexes et le manque de confiance en elle. Elle attrapa un gilet rose pâle jeté en vrac sur le lit quelques minutes plus tôt, au milieu de tout un tas d’autres vêtements. Elle était incapable de se décider, Louise. Comment s’habillait-on, pour se rendre dans une Rave Party ? Comment aurait-elle pu le savoir, puisqu’elle ne savait même pas exactement de quoi il s’agissait. Louise ne sortait que rarement de chez elle, ne se rendait jamais aux fêtes organisées par ses camarades de lycée, alors dans une Rave Party … c’était d’une improbabilité bien incongrue.

Et puis, elle avait toujours du mal à choisir ses vêtements, Louise. Elle devait sans cesse jongler entre son envie furieuse de se faire enfin remarquer, de crier au monde « Regardez-moi ! Je suis là, j’existe. » et son besoin maladif de se faire oublier, de ne pas trop attirer l’attention, de ne pas faire de vague. Elle regarda sa montre. Dans dix minutes, elle avait rendez-vous à l’entrée du camping. Ses yeux à peine maquillés parcoururent une énième fois sa tenue, jaugeant le short peut-être un peu court, le débardeur « Peace & Love », le gilet noué autour de sa taille. Il faudrait bien que ça aille. Le plus rapidement et discrètement possible, elle enfourna dans le placard tous les vêtements étalés dans la chambre, enfila un collier raz-de-cou noir, sa panoplie de bracelets fantaisies et une paire de baskets. Elle s’autorisa une grande respiration, tentant de chasser l’angoisse qui la tenaillait. Elle n’avait jamais fait ça. Sortir en catimini au beau milieu de la nuit, sans l’accord de ses parents. Elle espérait de tout son cœur qu’ils ne remarqueraient rien. Ils allaient mourir d’inquiétude. Mais elle savait qu’ils n’auraient pas accepté qu’elle sorte ainsi avec des amis rencontrés quelques jours plus tôt. Ils n’étaient pas habitués à ça. Elle non plus. Elle ne savait pas vraiment à quoi s’attendre. A vrai dire, elle n’avait pas forcément envie de s’y rendre, à cette fête. Louise, c’était pas son truc. Vraiment pas. Et ça lui faisait carrément peur, en réalité. L’inconnu lui avait toujours fait peur, la perte de contrôle, encore d’avantage. Pourtant, elle déverrouilla la porte du mobil-home, et sortit dans l’air frais de la nuit. Elle mit le gilet sur ses épaules alors qu’un frisson lui parcourait l’échine. Elle ne savait pas dire s’il était dû au froid ou à l’appréhension.

Elle arriva rapidement au point de rendez-vous. Alexia et Justine étaient déjà lancées dans une grande conversation sur le beau maître-nageur remarqué l’après-midi même au bord de la piscine du camping. A côté, une cigarette au bord des lèvres, absolument désintéressé par le discours des deux filles, Nathan pianotait sur son téléphone. Les trois amis relevèrent la tête à l’approche de Louise. Embrassades chaleureuses, compliments sincères, sourires espiègles … Louise sentit ses peurs se dissiper. C’était pour cette raison qu’elle avait accepté de se rendre à cette fête. Pour ces amis. Le premier véritable groupe d’amis qu’elle parvenait à se faire. Pas question de passer pour une Sainte-Nitouche en refusant de les suivre ce soir.

Il ne manquait plus que Jules, le dernier membre du groupe et son frère ainé, Benjamin, que Louise ne connaissait pas encore mais qui était à l’origine de leur sortie nocturne. Enfin … Disons que Jules s’était quelque peu incrusté, incluant évidemment ses amis, à la soirée de son frère.
Revenir en haut Aller en bas
 
Boutchou
Boutchou
Féminin MESSAGES : 369
INSCRIPTION : 02/04/2017
ÂGE : 33
RÉGION : Charleroi
CRÉDITS : Ava : Cherry❤️walkeR

UNIVERS FÉTICHE : Fantastique & Dérivé & Réel
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t879-le-forum-de-mes-reves-en http://www.letempsdunrp.com/t2554-mes-envies-nos-jeux http://www.letempsdunrp.com/t898-mon-terrain-de-jeu http://www.letempsdunrp.com/t899-me-and-myself
Pigeon

L'ennui est un crime. La vie est un casse du siècle, un putain de piment rouge [Boutchou] Empty


Benjamin Gachet
J'ai 22 ans et je vis à Bordeaux, France. Dans la vie, je suis musicien & serveur et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et populaire et je le vis plutôt bien.

Benjamin, dit Ben, est né à Bordeaux et est l'aîné d'une famille de trois enfants, dont un frère de 17 ans et une petite sœur de 13 ans. Jusqu'à l'âge de 17 ans, sa famille était le modèle de la parfaite famille sans problème. Jusqu'à ce que ses parents décident de divorcer. C'est à ce moment-là que le jeune homme est devenu plus difficile, faisant passer des moments désagréables à toute sa famille. Il est devenu turbulent, rebelle, se moquant bien de passer du temps en famille. Pour lui, plus rien ne comptait que l'amusement et il rata plusieurs fois son bac. Parce que sa vraie passion, c'est la musique, et c'est par la musique qu'il a réussi à surmonter le divorce de ses parents. Aujourd'hui, il joue dans un groupe de rock, il est le chanteur et la guitare tout en étant serveur pour avoir une chance, un jour, de quitter le foyer familial une bonne fois pour toute. Bien qu'il adore son frère et sa sœur, il n'en peut plus de l'ambiance à la maison. D'ailleurs, c'est pour son frère et sa sœur qu'il a accepté de partir en camping sur la côte d'Azur tout l'été avec sa famille.
L'ennui est un crime. La vie est un casse du siècle, un putain de piment rouge [Boutchou] 190226015355861999


Alexander Calvert ©️ TAG

« S’te plaît Ben ? J’t’ai entendu parler de la fête, je dois absolument amener mes potes là-bas, t’imagines pas comment je vais être bien vu tu comprends non ? »

« Tu me fais chier Jules ! De quoi j’vais avoir l’air avec une bande d’ado boutonneux ? »

« Allezzzzzzzz !!! On restera pas près de toi, j’te jure qu’on te tapera pas la honte ! »

« Putain ! Ok ! »

Ben avait fini par accepter la demande de son frère mais à contre cœur. Ça n’était pas qu’il ne l’aimait pas, loin de là mais il se voyait mal se rendre à la rave party avec des lycéens, il allait se taper la honte… Il le savait mais il n’avait pu dire non à son petit frère parce que même s’il le cachait bien, il était sentimental le gamin.

Minuit moins dix, Ben ne se regarda même pas dans la glace, il s’en moquait bien, il ne se sentait bien que dans ses jeans, ses bottillons et son blouson en cuir sur un t-shirt très rock. Il n’avait pas changé pour cette soirée, son but était de simplement passer un super bon moment. Les rave party avaient ça de bien qu’on pouvait y être qui on voulait être, sans faire semblant de paraître et c’était souvent dans ces soirées-là qu’il s’éclatait le plus. Son frère sur ses pas, ils arrivèrent au point de rendez-vous et selon Jules, ils étaient déjà tous là. Il y avait trois filles, en grande conversation et un mec qui semblait n’en avoir rien à faire tant il avait les yeux sur son smartphone. Ben eut un sourire malicieux sur les lèvres, à présent, il se disait que cette soirée pourrait être amusante finalement. Cinq gamins qui n’avaient certainement jamais mis les pieds dans une rave party et qui allaient se jeter dans la gueule du loup, ça allait être marrant. Les trois jeunes filles semblaient bien trop propres sur elles pour savoir dans quoi elles allaient s’embarquer, des petites filles à papa qui allaient vite déchanter. Tout comme Jules qui avait toujours été l’intello de la famille, il faudrait que Ben le tienne à l’œil… Quant au dernier garçon, il allait certainement être le plus à l’aise, sauf s’il ne lâchait pas son téléphone…

« Alors les morveux ! Prêts à faire la fête comme il se doit ? »

Lâcha Benjamin quand son petit frère et lui arrivèrent près du groupe. Il prit la tête du groupe, naturellement et ne prêta pas attention aux conversations qu’avait le groupe. Il espérait ne pas devoir trop jouer les baby-sitters et pouvoir s’amuser un minimum… Même si, en réalité, il était certain qu’il se ferait du sang d’encre. Benjamin avait beau jouer au rebelle sans cœur, il savoir prendre ses responsabilités et quand il avait accepté la demande de son frère, il avait compris qu’il devrait jouer les baby-sitters… Après dix minutes de marche, les gamins arrivèrent à destination, dans un entrepôt complètement abandonné, entourée par des bois, la soirée commençait à peine.

« Bon, les mioches ! Vous ne vous éloignez pas trop ! J’veux pas jouer à l’adulte mais on sait jamais ce qui peut arriver ici alors, restez prudents et surtout, ensemble ! »

Dit-il sur un ton mi agacé mi autoritaire. Ils pénétrèrent à l’intérieur et le son tonna mais immédiatement, Ben se sentait bien !

« Ca c’est ce que j’appelle une soirée, les mioches ! »

Conclut-il simplement en se dirigeant vers le bar… La soirée ne faisait que commencer…


Spoiler:
 


:yaya: Sublime&Silence devient Boutchou

Mes recherches :
Revenir en haut Aller en bas
 
snowflake
snowflake
MESSAGES : 67
INSCRIPTION : 23/02/2019
CRÉDITS : Morphine

UNIVERS FÉTICHE : Fantastique, Réel, Post Apo
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Tortue

L'ennui est un crime. La vie est un casse du siècle, un putain de piment rouge [Boutchou] Empty


Louise
Delcourt

J'ai 17 ans ans et je vis à Honfleur, Normandie, France. Dans la vie, je suis Lycéenne et je m'en sors très bien niveau scolaire, beaucoup moins socialement parlant. Sinon, grâce à ma timidité, je suis célibataire et je le prends avec philosophie .

Informations supplémentaires ici.


Bridget Satterlee © MORPHINE


Enfin, Jules arriva, accompagné de son grand frère. Il salua ses amis, l’air extrêmement content de lui. Il était fier, sans nul doute, d’offrir à ses amis cette soirée qu’il imaginait déjà mémorable.

« Alors les morveux ! Lâcha le frère de Jules Prêts à faire la fête comme il se doit ? »

Louise ne répondit pas, mais l’angoisse que la discussion avec ses amies avait chassée venait de refaire surface. Benjamin avait tout du jeune homme cool et populaire, ou en tout cas, de l’idée que la jeune fille s’en faisait. Son style rock, son air détaché … Louise se sentit soudain très jeune, avec son short en Jean et son gilet rose.

Autour d’elle, des exclamations retentirent. Alexia et Justine étaient pressées de débuter cette soirée. Sous leurs airs sages, Louise savait qu’elles ne se laisseraient pas facilement impressionner. D’ailleurs, Justine semblait avoir oublié le maitre-nageur et lançait maintenant un regard appréciateur à Benjamin. Elle donna un coup de coude d’une discrétion toute relative à Alexia avant de lui chuchoter quelque chose à l’oreille. Les deux adolescentes gloussèrent de concert. Louise ne pouvait pas vraiment les contredire. Même si elle ne l’aurait formulé à voix haute sous aucun prétexte, elle devait avouer que le frère de Jules avait quelque chose d’attirant. Mais bien entendu, elle se contenta de ce constat, pas assez naïve pour imaginer quoi que ce soit. Le garçon était bien trop vieux, premièrement, et c’était le genre inaccessible. De toute façon, pour Louise, tous les garçons étaient du genre inaccessible.

Le petit groupe se mit en marche. Nathan avait enfin rangé son téléphone. Les discussions avaient repris leur cours mais Louise ne s’y intéressa pas vraiment. A vrai dire, plus elle approchait du lieu de la fête, plus elle se sentait inquiète, presque terrifiée. Elle se demanda un instant ce qui avait bien pu lui passer par la tête. Elle envisagea même de prétexter un mal de ventre fulgurant pour pouvoir rentrer bien sagement dans son mobil-home.

Elle finit par se reprendre. Cette soirée, c’était l’occasion rêvée ! Elle allait pouvoir prouver qu’elle n’était pas uniquement la petite intello coincée du premier rang. A ses amis. Et surtout, à elle-même. Elle était quelque peu ragaillardie lorsqu’ils atteignirent le lieu de la fête. Louise offrit un regard sceptique à l’entrepôt abandonné … cet endroit aurait fait, à ses yeux, un parfait décor pour un film d’horreur. Quelle genre de fête pouvait bien avoir lieu à cet endroit ?

« Bon, les mioches ! Vous ne vous éloignez pas trop ! J’veux pas jouer à l’adulte mais on sait jamais ce qui peut arriver ici alors, restez prudents et surtout, ensemble ! » recommanda Benjamin, se saisissant de son rôle de grand frère.

Ses paroles n’eurent pas vraiment le mérite de rassurer Louise. Elle suivit néanmoins le groupe à l’intérieur du bâtiment. La musique lui agressa aussitôt les tympans.

« Ca c’est ce que j’appelle une soirée, les mioches ! » annonça fièrement Benjamin.

Alexia et Justine lui offrirent leurs plus beaux sourires et Nathan félicita Jules d’une grand claque dans le dos. Suivant les conseils de Benjamin, ils le suivirent à la trace jusqu’au bar.

Allait-elle passer pour une idiote, si elle se contentait d’une grenadine ?



Spoiler:
 

@boutchou
Revenir en haut Aller en bas
 
Boutchou
Boutchou
Féminin MESSAGES : 369
INSCRIPTION : 02/04/2017
ÂGE : 33
RÉGION : Charleroi
CRÉDITS : Ava : Cherry❤️walkeR

UNIVERS FÉTICHE : Fantastique & Dérivé & Réel
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t879-le-forum-de-mes-reves-en http://www.letempsdunrp.com/t2554-mes-envies-nos-jeux http://www.letempsdunrp.com/t898-mon-terrain-de-jeu http://www.letempsdunrp.com/t899-me-and-myself
Pigeon

L'ennui est un crime. La vie est un casse du siècle, un putain de piment rouge [Boutchou] Empty


Benjamin Gachet
J'ai 22 ans et je vis à Bordeaux, France. Dans la vie, je suis musicien & serveur et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et populaire et je le vis plutôt bien.

Benjamin, dit Ben, est né à Bordeaux et est l'aîné d'une famille de trois enfants, dont un frère de 17 ans et une petite sœur de 13 ans. Jusqu'à l'âge de 17 ans, sa famille était le modèle de la parfaite famille sans problème. Jusqu'à ce que ses parents décident de divorcer. C'est à ce moment-là que le jeune homme est devenu plus difficile, faisant passer des moments désagréables à toute sa famille. Il est devenu turbulent, rebelle, se moquant bien de passer du temps en famille. Pour lui, plus rien ne comptait que l'amusement et il rata plusieurs fois son bac. Parce que sa vraie passion, c'est la musique, et c'est par la musique qu'il a réussi à surmonter le divorce de ses parents. Aujourd'hui, il joue dans un groupe de rock, il est le chanteur et la guitare tout en étant serveur pour avoir une chance, un jour, de quitter le foyer familial une bonne fois pour toute. Bien qu'il adore son frère et sa sœur, il n'en peut plus de l'ambiance à la maison. D'ailleurs, c'est pour son frère et sa sœur qu'il a accepté de partir en camping sur la côte d'Azur tout l'été avec sa famille.
L'ennui est un crime. La vie est un casse du siècle, un putain de piment rouge [Boutchou] 190226015355861999


Alexander Calvert ©️ TAG


Tous suivirent les pas de Benjamin, il avait l’impression de jouer les baby-sitters alors qu’il n’avait qu’une seule envie : s’amuser. Heureusement, à cette soirée, il ne connaissait encore personne et il était clair que cela restait ainsi : il ne s’amuserait pas à faire connaissance aujourd’hui. Il aurait bien aimé emballer une femme ce soir mais ça ne serait que partie remise. Quand il voyait la fierté de son petit frère face à ses amis, il était fier d’avoir accepté sa demande, ça le faisait passer pour le héros de la soirée et ça, ça lui remontait un peu le sourire. Parce que Benjamin, tout rebelle qu’il était, aimait son petit frère et était fier de lui, même si parfois, il avait l’air ringard. Arrivé au bar, il se tourna vers le petit groupe de joyeux lutin, deux des trois filles se pavanaient devant lui, ce qui le faisait bien marrer. Quant à la troisième, elle semblait effrayée, ce qui le faisait rire aussi mais en même temps, elle lui faisait de la peine, il fallait qu’elle se décoince un peu. Quant aux mecs, ils félicitaient Jules pour la soirée qui allait être « génialissime » selon leurs mots. On disait encore ça ?

« Alors, les lutins, qu’est-ce que vous allez prendre à boire ? J’vous préviens, il n’y a que de l’alcool ou des bières ici ! Si j’étais vous, je commencerai par une bière ! »

Dit-il comme pour les mettre au défi mais en réalité, il savait qu’ils ne tiendraient pas longtemps s’ils commençaient par de l’alcool fort. Lui-même commanda une bière pour commencer, il devait garder l’esprit clair, il avait sous sa surveillance, des mioches. Une fois, la commande passée et prise, il s’avança vers les barricades qui surplombaient la piste improvisée de danse. Il s’était posé à côté de la petite qui avait l’air effrayé, il ne pipa pas mot tout de suite, se contentant de regarder et de boire des gorgées de sa bouteille. Puis, il se tourna, se posa contre la barrière et dit :

« Faut te décoincer ma mignonne ! Ne réfléchis pas trop et profite du moment présent, il n’y a que ça de vrai ! »

Il avait sorti son petit sourire en coin et lui avait fait un clin d’œil. Il savait que la jeune femme allait rougir, elle semblait si timide, contrairement aux deux autres filles qui les accompagnaient qui, elles, n’hésitaient pas à jouer de leurs charmes avec lui.  


:yaya: Sublime&Silence devient Boutchou

Mes recherches :
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


L'ennui est un crime. La vie est un casse du siècle, un putain de piment rouge [Boutchou] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
L'ennui est un crime. La vie est un casse du siècle, un putain de piment rouge [Boutchou]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» crime contre l' humanité
» Ennui sur le bateau...
» Minuit, l'heure du crime || Luigi
» Crime sur les Docks [Armando, Véronica] [12/03/42]
» La logique sauve de l'ennui [Ruby]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers réel :: Europe-
Sauter vers: