Partagez
 
 
 

 I am a human, I am the vilain, I am the monster, but you let me ride in [Ft. Cinnamonroll]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
Yonokaze
Yonokaze
MESSAGES : 57
INSCRIPTION : 05/02/2019
CRÉDITS : Yana Toboso

UNIVERS FÉTICHE : Fantastique
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Tortue

I am a human, I am the vilain, I am the monster, but you let me ride in [Ft. Cinnamonroll] Empty

Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
Vous vous souvenez lorsque Cédrick Diggory a été tué? Et bien dans ce contexte, la douleur de la mort d'un être aussi doux et tendre ne s'est pas produit. En fait, grâce à l'Arrivé miraculeuse d'un tierce personnage, le plan machiavélique de Voldemort ne s'est pas produit, le tournoi a été reporté, Barty Croupton junior et même Peter Pettigrew ont été envoyé à Azkaban, libérant le pauvre Sirius Black qui était en quête de vengeance face à ce rat. Un scandale fait face lors de la cinquième année d'Harry Potter, un incube deviens alors professeur de défense contre les forces du mal, ce qui ne plaît pas à grand monde. Pourtant, avec l'appui de Dumbledore, Cerbere gardera ce poste aussi longtemps qu'il pourra. Nous ne suivrons pas les rêves étranges que Harry Potter fera dans son sommeil, mais bien l'histoire de son professeur de potion et de son parrain. Deux ennemis qui partageront une toute autre histoire.

Contexte provenant de cette recherche
Revenir en haut Aller en bas
 
Yonokaze
Yonokaze
MESSAGES : 57
INSCRIPTION : 05/02/2019
CRÉDITS : Yana Toboso

UNIVERS FÉTICHE : Fantastique
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Tortue

I am a human, I am the vilain, I am the monster, but you let me ride in [Ft. Cinnamonroll] Empty


Severus
Rogue

J'ai 36 ans et je vis à Poudlard, Angleterre. Dans la vie, je suis Professeur de potion et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis seul et incompris et je le vis plutôt bien.

Informations supplémentaires ici.


Allan Rickman ©️ Google

Une nouvelle année venait de commencer à Poudlard. Trop de choses s'étaient passées durant l'été de ce pauvre Severus, qui avait dû tenter de préparer une potion pour diminué l'aura d'un incube qui allait devenir professeur de défense contre les forces du mal. Il comprenait un peu comment Dumbledore résonnait face au manque de personnel dans cette catégorie, ces derniers ne tenant qu'une pauvre année depuis la malédiction sur le poste. Pourtant, engager une aussi vile créature? Il ne doutait aucunement de Dumbledore, mais ne pouvait éviter de le traiter de vieux fou dans ses propres pensées. Il lui en demandait beaucoup trop et ce, malgré les compétences extraordinaires du professeur de potion pour ces dernières, la conception de quelque chose d'aussi inconnu et complexe était tout simplement impossible. Heureusement, il demanda de diminué les effets et non de les éliminer complètement, mais malgré ses recherches, il ne put que trouver un piteux remède qui diminuerait certains effets, comme son attirance personnelle, la laissant planer partout, ce qui éviterait de voir ses cours finir par quelques élèves en train de lui sauter dessus ou lui lancer un sort qui le clouerait au sol pour que chacun effectue leur petite besogne, l'aura allait simplement se propager comme un parfum partout dans l'école, ce qui allait diminué en quelque sorte l'aura personnel de cette vulgaire créature. Un loup-garou, puis un incube comme professeur de défense contre les forces du mal, allait-il amené un centaure pour les cours de divination? Ce serait si stupide, mais Severus ne s'en étonnerait même pas, après que ce Remus ait eu un poste, aussi dangereux qu'un loup-garou pouvait être dans cette école, plus rien ne l'étonnait de la part du directeur. Ainsi, il avait passé son été à préparé ce semblant de potion qu'il concocterait durant toute l'année avant que la malédiction n'enlève ce professeur, qui semblait déjà avoir un historique de mauvaises décisions, de ces fonctions, ayant juste assez de temps pour manger et regarder les charges de Peter Pettigrew, de Barty Croupton Junior, de la libération officielle de l'échappé d'Azkaban et le scandale que l'ancien aurore, Cerbere, déclenchait en ayant sa nomination à ce poste. Severus aurait très bien pu avoir ce poste, mais son importance était trop grande pour Dumbledore pour qu'il ne risque de le perdre à cause d'une simple poste. Puis, il n'était pas mauvais en potions.

Severus était devant les élèves de première année, regardant chacun avec un intérêt particulier, malgré son visage impassible, alors que ces individus terrifiés passaient un à un devant la chaise. Il applaudissait lorsque les Serpentards étaient choisis et leur lançait des regards quelque peu approbateur. Dumbledore lança son discours, présentant les professeurs pour terminé par le moins banale. Heureusement, malgré les regards amoureux des jeunes adolescentes, personne n'était venu courir après lui et le plaquer par terre tel un animal, ce qui était déjà un bon début. Severus était content que la potion ne l'ait pas tuer, Dumbledore n'aurait pas apprécié,  mais qu'elle semblait même marché, c'était un exploit qu'il pouvait travailler par la suite dû au manque de recherches sur ces créatures magiques.

- Cette année, nous recevrons un professeur, qui, comme vous devez maintenant tous le savoir, est une créature magique du nom d'incube. J'aimerais seulement dire que cet ancien aurore a accomplit de extraordinaires exploits qui devraient être mentionné, mais qui ne le sont pas dû à son sang. L'exemple qui puisse rapprocher le plus d'individu étant les événements qui se sont produit durant le tournois des trois sorciers. Sans son intervention, quatre élèves auraient été en très grand danger. Il a aidé à libéré un innocent qui était à Azkaban durent une dizaine d'année pour un crime qu'il n'avait pas commis. Si vos parents doutent encore de ses capacités, nous avons pris des dispositions pour éviter les désagréments causé par ses pouvoirs. Je vous demanderais tout de même d'être vigilant et d'éviter les décisions impulsives. Sur ce, un ventre plein est toujours plus propice à l'apprentissage.

Ainsi, le banquet commença, Severus regardant avec malice le nouveau professeur qui rigolait seul pour aucune raison. Il avait eut la malchance de le rencontrer durant son temps de mangemort et les deux avaient passé un sale moment l'un avec l'autre, jusqu'à ce que Lucius ne l'aide avec cette créature repoussante, mais les tables avaient tournés, il était devenu près de cet aurore dû à un amour perdu, un amour qui n'aurait jamais lieu d'être et qui, n'aurait jamais pu être de toute manière. Severus aidait maintenant cet incompétent à éduquer des sorciers dont il ne comprend même pas le mode de vie. Ces créatures terribles, pourquoi avait-il une baguette? Comment avait-il pu avoir une baguette? Severus termina son repas et se dirigea vers le couloir du cachot pour travailler sur la potion qu'il allait devoir refaire chaque soir dû à la quantité que Cerbere devait ingéré pour ne pas être un danger publique pour les adolescents avec tant de pulsions en eux.

Il y découvrit cependant une surprise terrible. Le jeune Harry Potter était présent, en compagnie du directeur mais aussi d'un sale cabot du nom de:

- Black, que faites-vous ici et pourquoi sommes nous tous réunis dans ma salle de classe?

Il en avait déjà marre de la présence de ce chien terrible qui avait ruiner son adolescence, avec l'aide de son meilleur ami. Il le détestait depuis le jour où il en avait fait sa connaissance, mais il ne savait pas qu'un sentiment plus terrible aurait pu pousser à ce moment-là, jusqu'à ce qu'il tente de le faire tuer par Remus Lupin lors de sa transformation.
Revenir en haut Aller en bas
 
CinamonRoll
CinamonRoll
Féminin MESSAGES : 9
INSCRIPTION : 30/01/2019
ÂGE : 23
RÉGION : Île de France
CRÉDITS : ...Google ?

UNIVERS FÉTICHE : Fantastique/Science-Fiction/Et pleins d'autres trucs :P
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Limace

I am a human, I am the vilain, I am the monster, but you let me ride in [Ft. Cinnamonroll] Empty


Sirius Black
J'ai 35 ans et je vis à Square Grimmault, Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis ex-prisonnier et... à voir pour la suite et je m'en sors ... Heureusement que j'ai touché un bel héritage. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt ...C'est compliqué..

I am a human, I am the vilain, I am the monster, but you let me ride in [Ft. Cinnamonroll] Jqb

Gary Oldman ©️ CANOU
Sirius ne se rappelait plus la dernière fois qu’il avait mis les pieds dans la cour du château. Poudlard resterait certainement à jamais le lieu le plus proche de ce qu’on appelait une maison pour l’ex-prisonnier d’Azkaban. Depuis son incarcération, l’homme avait pu constater toute l’injustice du monde… Mais maintenant qu’il se retrouvait dans cette cour déserte, l’ancien maraudeur ne pouvait s’empêcher de sourire. Un peu. Il était libre, de retour dans l’école qui avait accueillis ses plus belles années de jeunesse et auprès de son neveu, fraichement retrouvé.

Il était dur de gérer tous les nouveaux éléments de sa liberté. Un filleul qu’il ne connaissait presque pas, une vie qu’il avait mis en suspend -enfin on l’avait fait pour lui, mais le résultat était le même- et un avenir dont il ne percevait encore rien. Pour l’instant, il voulait se concentrer sur Harry. Dumbledore l’avait mis au courant de tout ce qui s’était passé en son absence. Le jeune homme n’avait pas vraiment été épargné depuis sa naissance et maintenant qu’il le pouvait, Sirius comptait bien reprendre son rôle de parrain en bonne et due forme. Harry méritait ce qu’il y avait de mieux et il était prêt à tout lui offrir, à tout fait pour qu’un sourire sincère apparaisse sur le visage du fils de son meilleur ami. Il avait donc accepté sans restriction l’offre du directeur de lui permettre de rester à Poudlard quelques jours le temps de remettre Square Grimmault en ordre et ainsi, faire plus amples connaissances avec son filleul.
Il avait été tout de même surpris de constater l’attribution de Cerbère au poste de professeur dans le collège. Bien qu’il soit entièrement reconnaissant envers cet homme, Sirius voyait d’un œil soupçonneux les effets que cette créature allait pouvoir avoir sur tous les habitants du château… Heureusement qu’il n’était plus élève, car Merlin seul sait qu’il n’avait pas besoin de coup de pouce magique pour que ses hormones prennent le dessus. Son historique à Poudlard pouvait le confirmer. Apparemment, une solution aurait été trouvé avant l’arrivée des élèves… Il était tout de même assez perceptif pour se rendre compte que l’on sentait l’aura du succube à des kilomètres à la ronde…

Profitant de l’air pur et vivifiant, Sirius avait volontairement snobé la cérémonie de répartition préférant laisser cela aux élèves et professeurs… Sa présence ici était tout de même sujette à discussion et il entendrait parler de cela bien assez vite, autant ne pas faire du grabuge dans la grande salle pour commencer l’année.

Albus lui avait donné rendez-vous dans les cachots pour une raison plutôt obscure selon l’animagus. Car, qui disait cachots disait Snivellus et ça, cela n’annonçait généralement rien de très prometteur pour lui. Une telle période d’incarcération laissait à la fois très peu de place à la remise en question mais beaucoup à l’introspection. Sirius ne pouvait pas se vanter d’avoir toujours été particulièrement de bonne foi vis-à-vis du Serpentard, cependant, on ne peut pas vraiment dire que ses sentiments envers ce dernier s’étaient améliorés au fil des ans. Sans pour autant entretenir cette haine farouche, l’homme ne pouvait clairement pas songer à lui faire confiance, malgré l’approbation sans borne que lui vouait Dumbledore. La confiance accorder à Rogue était réellement un mystère de la plus haute stature de son point de vue.

« Ah, Sirius, te voilà. » Sans qu’il ne s’en soit réellement rendu compte, l’ex-détenu s’était retrouvé assez rapidement devant la salle de potions, où Harry et Albus l’attendaient de toute évidence. Son filleul lui semblait tellement chétif… Il ressemblait à son père comme deux gouttes d’eau mais il était facile de remarquer qu’il avait définitivement dû manquer de nourriture durant la période la plus importante de sa croissance. Black espérait sincèrement qu’il se rattrapait allègrement depuis qu’il passait la plupart de son année au château. Sinon, leur soi-disant « arme contre Voldemort » allait s’effondrer avant même qu’il ait pu lever sa baguette.

Et dire que les gens avaient cru qu’il avait trahi Lilly et James pour ce fou furieux. Non mais quelle idée !

« Très bien, nous sommes presque au complet ! » Parce qu’ils attendaient quelqu’un ? En quoi une tierce personne aurait pu avoir un quelconque rapport avec Harry et lui-même ? D’autant plus que le directeur de Poudlard lui avait tout de même demander de se faire assez discret durant son séjour au château, histoire de ne pas non plus trop attiser les racontars et perturber les élèves durant leur année scolaire qui débutait à peine. Le chaos des retrouvailles et l’euphorie de fin de vacances suffisaient déjà bien assez à rendre les adolescents turbulents et difficiles à gérer. « Nous attendons enc… »

Sirius Black pouvait lui accorder ce crédit : Severus Rogue soignait toujours ses entrées avec panache. Toujours avec mauvaise humeur, aussi… « Ravi de te voir aussi Snivellus ! Je ne savais pas que ton donjon était par ici, je croyais qu’il s’agissait encore d’une salle de classe. Apparemment, les chauves-souris sont acceptées en tant que professeur mainte… » Non content de se faire couper la parole par un coup de coude du seul élève présent dans la pièce, il remarqua le regard lourd de sens et malicieux d’Albus et cela ne lui inspirait rien de très ragoutant. « Maintenant que tout le monde est présent, nous allons pouvoir parler des choses sérieuses. » Des choses sérieuses ? Avec Rogue ? Soit Dumbledore était réellement devenu sénile -et les rumeurs plus vraies que nature- soit il était réellement fou depuis toujours et ne redoutait pas les étincelles que pouvaient provoquer un quelconque rassemblement contenant Black et Snape dans la même pièce. « Je voulais tous vous mettre au courant du programme spécial qui sera inculqué à notre jeune Harry durant cette année scolaire et pour lequel vous devrez tout les deux collaborer d’une certaine façon. » C’était une blague ? COLLABORER ? Mais bien sûr…

En dehors du fait qu’ils ne se portaient pas dans le cœur l’un de l’autre, Sirius avait une rancœur toute particulière envers Rogue. Une rancœur qu’il avait tenté d’annihiler avec les années mais qui de toute évidence semblait ressurgir à la simple vue du maître de potions. Il pensait avoir changé, ne plus avoir ce… Truc vis-à-vis de lui. Mais visiblement, on ne changeait pas tant que cela en prison…

Revenir en haut Aller en bas
 
Yonokaze
Yonokaze
MESSAGES : 57
INSCRIPTION : 05/02/2019
CRÉDITS : Yana Toboso

UNIVERS FÉTICHE : Fantastique
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Tortue

I am a human, I am the vilain, I am the monster, but you let me ride in [Ft. Cinnamonroll] Empty


Severus
Rogue

J'ai 36 ans et je vis à Poudlard, Angleterre. Dans la vie, je suis Professeur de potion et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis seul et incompris et je le vis plutôt bien.

Informations supplémentaires ici.


Allan Rickman ©️ Google
La rage de Severus ne se faisait pas voir, ni ressentir, mais voir le jeune Potter, ou plutôt, l'enfant de Lily tout près d'un homme aussi répugnant qui lui servait de parrain en plus, lui brisait un peu le coeur. Ce jeune homme était destiné à devenir comme son père; un parfait connard qui ne pense qu'à lui, qu'à devenir quelqu'un de plus grand, qu'à se moquer des individus plus petits, surtout différent. Cela l'attristait de le voir avec l'homme, ou plutôt l'animal qui a faillit le tuer. Il haussa un sourcil à la remarque de cet homme toujours aussi désagréable et alors qu'il allait lui rétorquer qu'il aurait probablement dû rester à Azkaban au lieu d'empoisonner son neveu, le directeur, ce fou, pris la parole.

Dumbledore ne lui avait pas mentionné cette collaboration avec un sale cabot lors de ses rencontres où ils étaient seul à argumenter le choix du professeur de défense ou de ses missions spéciales qu'il allait continuer malgré la disparition de Lord Voldemort. Non, il tentait de penser à un moment où ce vieux sénile lui aurait dit qu'il allait collaborer avec un imbécile chien dangereux, mais il ne trouvait pas du tout. Il savait que déjà avec cette annonce concernant le poste pris par un incube, il allait être révolté par une collaboration quelconque avec ce Sirius sans nom puisque sa famille l'avait renié.

Severus restait tout de même attentif à ce que le directeur avait à dire, car malgré tout, le directeur voyait toujours d'une vision plus large et malgré le fait qu'ils avaient été un jour des ennemis, le respect qu'il avait pour lui avait toujours été sans nom. Il le laissa donc s'expliquer.

- J'aimerais que vous donniez des cours d'occlumancie à monsieur Potter, Severus.

L'homme au nez accentué eu un air tout a fait impassible, bien qu'il était fier ainsi qu'exaspérer qu'il lui donne cette tâche, sachant très bien qu'il préparait ce jeune homme à affronter quelque chose de plus grand que lui-même.

- Et en quoi ce semblant de sorcier sera utile a tout ceci?

Il ne comprenait pas en quoi ce chien allait l'aider à apprendre à Harry Potter comment se vider l'esprit. Il allait probablement le déconcentrer et rendre tous les deux trop instables pour que la legilimencie ou l'occlumancie ne soit efficace. C'était un mauvais plan, même pour le professeur.

- En fait, il ne sera pas utile à votre tâche outre si le besoin s'en fait ressentir. Mais j'aimerais qu'il partage votre chambre pour quelque temps. J'aimerais que Harry puisse avoir du temps avec son parrain.

Severus resta sans mot, surpris par les événements et tentant de ne pas exploser. La dernière fois qu'il avait été autant en colère était lorsqu'il avait dû parler à Bellatrix après la mort de Voldemort où il avait dû rester impassible à la mort de Lily qui semblait à la fois avoir amusé la jeune femme que l'enrager.

- Il en est hors de question. De plus, Poudlard n'est pas fait pour les retrouvailles. Tant qu'à y être, pourquoi ne pas inviter n'importe quel parent qui a un problème avec son enfant!? Ce serait complètement désastreux. Qu'ils attendent aux vacances!

Il voyait la colère dans les yeux de Harry, ce qui l'amusait un peu, voyant James contraint de rester en silence. Cela l'avait toujours plus, bien que ce n'était pas la seule raison pourquoi il faisait ce qu'il faisait, des raisons beaucoup plus profondes que cette dernière. Puis, un idée venue à son esprit, ce qui le fit sourire.

- S'il désire tant rester, il pourrait se rendre utile et nourrir la bête qui sert de professeur de défense?
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


I am a human, I am the vilain, I am the monster, but you let me ride in [Ft. Cinnamonroll] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
I am a human, I am the vilain, I am the monster, but you let me ride in [Ft. Cinnamonroll]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Dead or Alive [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Un monstre à Paris [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers fantasy :: Harry Potter-
Sauter vers: