Partagez | 
 
 
 

 Tu resteras toujours ma fille. Ft Hiyorin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
titekaori
titekaori
Féminin MESSAGES : 527
INSCRIPTION : 31/01/2019
ÂGE : 31
RÉGION : Les Hauts de France
CRÉDITS : (c) titekaori (avatar) ; mickeyandcomp (gif profil) ; google images (gifs signature)

UNIVERS FÉTICHE : City ; Science-Fiction ; Fantastique.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2780-l-ecriture-est-parole-et-silen http://www.letempsdunrp.com/t2787-mon-repertoire-de-rps-oui-je-suis-vachement-originale-dans-le-titre#59583 http://www.letempsdunrp.com/t2809-mes-multiples-personnalites-sur-ltdrp#60671
Pigeon


Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
Gracie Miller, mère légale de Haylee Miller, annonce à sa fille qu'elles sont les victimes d'une inversion à la maternité, et qu'elle n'est donc pas biologiquement sa mère.

Contexte provenant de cette recherche


ÉCRIRE EST MAGIQUE, ÉCRIRE EST L'EAU DE LA VIE AU MÊME TITRE QUE N'IMPORTE QUEL ART. L'EAU EST GRATUITE. ALORS, BUVEZ, BUVEZ, BUVEZ À SATIÉTÉ. (Stephen King) -byendlesslove-

Revenir en haut Aller en bas
 
titekaori
titekaori
Féminin MESSAGES : 527
INSCRIPTION : 31/01/2019
ÂGE : 31
RÉGION : Les Hauts de France
CRÉDITS : (c) titekaori (avatar) ; mickeyandcomp (gif profil) ; google images (gifs signature)

UNIVERS FÉTICHE : City ; Science-Fiction ; Fantastique.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2780-l-ecriture-est-parole-et-silen http://www.letempsdunrp.com/t2787-mon-repertoire-de-rps-oui-je-suis-vachement-originale-dans-le-titre#59583 http://www.letempsdunrp.com/t2809-mes-multiples-personnalites-sur-ltdrp#60671
Pigeon



Gracie Miller
J'ai 41 ans et je vis à Seattle, Wachington (USA). Dans la vie, je suis Agent d'entretien et serveuse à mi-temps et je m'en sors moyennement. Les fins de mois ne sont pas toujours faciles à boucler. Sinon, grâce à ma malchance, je suis veuve et je le vis plutôt mal, bien que je demeure forte pour mes enfants.

Informations supplémentaires ici.


Kate Winslet ©️ TITEKAORI
_ J’ai besoin que tu t’occupes des enfants cet après-midi. Tu peux aller les récupérer à la sortie de l’école pour moi ?

La voix chevrotante de l’émotion que je contiens, pour ne pas inquiéter mon frère aîné, j’attends au bout du combiné qu’il puisse accéder à ma requête soudaine. Il est rare que je lui demande un tel service, m’appuyant bien trop souvent sur ma fille aînée pour assumer mes tâches de mère. Mais aujourd’hui, la situation exige que nous changions nos habitudes. Et nos habitudes, elles vont être radicalement perturbées je le crains. Surtout maintenant que je sais la « vérité » sur elle, sur nous. De quelle vérité je parle ? Patience, celle-ci sera abordée bien assez vite.

_ Quelque chose ne va pas Gracie ? Ta voix n’est pas comme d’habitude ?

S’inquiète mon aîné, malgré tout. Il est vrai que je suis une piètre comédienne. Cependant, l’heure des révélations n’est pas encore venue pour lui. En priorité, je dois informer la principale concernée du drame qui nous frappe. C’est donc dans cet optique que j’opte de lui mentir, avec un aplomb méconnaissable.

_ Un petit problème à régler, mais rien de bien grave ou de bien important.

Il ne semble pas convaincu, au soupir qu’il me laisse entendre. Néanmoins, il accepte de ne pas insister sur le sujet, sachant pertinemment qu’il aura rapidement une explication. Et pour cause, le mensonge ne fait pas partie des valeurs que j’inculque à mes enfants. De ce fait, je ne lui cacherais pas la vérité qui m’étreint le cœur plus que de raison. Vingt-quatre heures peut-être, tout au plus. Juste le temps de m’acclimater à cette situation, si tant est de croire que cela me soit envisageable.

_ Bien. Ne t’en fais pas, je m’occupe des garçons. Quand désires-tu que je les ramène à la maison ?
_ C’est moi qui viendrai les chercher.
_ Tu ne travailles pas au restaurant, ce soir ?
_ Non. J’ai échangée mon congé avec l’une de mes collègues, exceptionnellement.  
_ J’espère que tu me parleras plus en détail du « petit problème » qui t’oblige à poser un congé.
_ Rapidement, oui.

Je le ferais. Je le ferais d’autant plus que nous allons avoir besoin de son soutien pour les semaines à venir. Mettant un terme à la communication, j’allume le contact de mon véhicule, puis me résout à quitter enfin le parking de l’hôpital. J’y suis restée des heures durant dans l’espoir que le directeur de celui-ci m’informe d’une terrible méprise au sujet de Haylee. Je crois qu’il est temps que j’admette qu’il s’agit bien là d’une douloureuse réalité : ma fille n’est pas biologiquement ma fille.
Obnubilée par les souvenirs de ses seize dernières années que nous avons partagées toutes les deux, et qui me l’ont fait aimer aussi fortement qu’une mère puisse aimer son enfant, c’est à peine si je prête attention à la route. Miraculeusement, j’arrive cependant indemne à la maison, où je me laisse tombée sur le canapé pour ne plus en bouger. Des heures s’écoulent ainsi, le ventre noué par le flot d’émotions qui m’étreignent. Comment vais-je pouvoir lui avouer la vérité ? Comment vais-je pouvoir lui faire entendre que je suis indirectement la responsable de ce malheur ? Car c’est évident : j’ai ma part de responsabilité dans cette histoire d’inversion de bébé. En tant que mère, j’aurais dû sentir dès les premiers instants que nous n’étions biologiquement pas liées l’une à l’autre !
Non…
Non.
Je refuse de considérer les choses sous cet angle. Haylee est ma fille, depuis seize ans à présent. Haylee est l’un des rayons de soleil qui compose ma vie, depuis ce mois d’août deux mille deux. Ce ne sont pas des batteries de tests ADN qui changeront tout cela. Haylee restera ma fille, qu’importe le sang qui coule dans ses veines.
Oui.
Elle conservera cette place dans mon cœur, dans ma vie. Et ma véritable fille ne saurait l’en détrôner. Bon sang, je l’avais totalement oubliée celle-ci. Mon cœur s’étreint plus fortement à l’idée seule de ne pas l’avoir vu grandir, et, aussitôt, les larmes que je contenais coulent en torrent sur mes joues. Comment vais-je surmonter tout ceci ? Que suis-je sensée faire à présent ? Dois-je rendre Haylee à ses véritables parents ? Dois-je préparer la chambre pour ma fille biologique ? Tout un flot de question ce bouscule dans ma tête, précipitamment. Je suis d’ailleurs en proie à une angoisse a laquelle je ne peux laisser libre court. Surtout pas maintenant, à quelques minutes du retour de Haylee à la maison. Je quitte promptement ma léthargie émotionnelle pour me rafraichir le visage à la salle de bain. Elle ne doit pas voir que je suis bouleversée. Je me dois d’être forte pour elle, autant que pour nous deux. Alors que je quitte la salle d’eau, j’entends ces clefs dans la serrure de l’entrée. Je m’y rends sans attendre un instant, de crainte qu’elle ne regagne sa chambre en me pensant au travail.

_ Bonjour chérie. Je l’accueille dès qu’elle franchit le seuil de l’entrée, un sourire tendre au visage. _ Tu as passée une bonne journée ?


@Hiyorin


ÉCRIRE EST MAGIQUE, ÉCRIRE EST L'EAU DE LA VIE AU MÊME TITRE QUE N'IMPORTE QUEL ART. L'EAU EST GRATUITE. ALORS, BUVEZ, BUVEZ, BUVEZ À SATIÉTÉ. (Stephen King) -byendlesslove-

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Tu resteras toujours ma fille. Ft Hiyorin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» N2 : T'es une putre et tu resteras toujours une putre
» Ils reviennent toujours... [PV]
» Si tu as besoin de quoi que ce soit, je serai là pour toi, dans les bons moments et dans les mauvais, pour toujours. [PV Boule Marine.]
» |Selena Kristen Stiwart ♥ Une fille parmis tant d'autres...|
» On n'a pas toujours besoin d'un plus petit chez soi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: