Partagez
 
 
 

 Man's shame. [J!han]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 
j!han
j!han
MESSAGES : 757
INSCRIPTION : 25/02/2017
ÂGE : 29
RÉGION : occitanie
CRÉDITS : eudoxis (icon)

UNIVERS FÉTICHE : réel, fantastique, hp ♥
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

http://www.letempsdunrp.com/t421-m-f-new-generation-albus-scorpius-en-cours
Donut

Man's shame. [J!han] - Page 3 Empty


Blake Smith
J'ai 29 ans et je vis à New-York, dans le Bronx, Etats-Unis. Dans la vie, je suis le bras droit du chef des Manthas, proxénète, voleur professionnel, tortionnaire et exécuteur au sein d'un gang et je m'en sors de mieux en mieux. Sinon, grâce à mon boulot, je suis de retour sous les jupes des putes et je le vis plutôt avec panache.

Man's shame. [J!han] - Page 3 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f385678654a554e5141336c3661413d3d2d3532393137343931392e313530656430376637363564616664633130363335383334393839382e676966?s=fit&w=720&h=720

Blake, c'est un emmerdeur. Il est vulgaire et direct, violent et impulsif. La violence, c'est tout sa vie. Il a appris dès son plus jeune âge à se battre pour survivre et il le fait très bien. Il vole pour le compte du gang mais aussi pour son plaisir personnel. Il s'est spécialisé dans le vol à l'arraché mais ce qu'il aime, c'est qu'on lui court après parce que personne ne le rattrape jamais. Il pratique le parkour depuis qu'il a douze ans et il est devenu un véritable acrobate. Il est dopé à l'adrénaline, il cherche le danger et les problèmes en permanence. Il aime gérer les prostituées quand il en a le temps mais il est surtout homme de main du patron. Il exécute froidement. Il tue, il vole, il baise, il fume, il boit, il frappe. Il a tous les vices en lui. Il est caractériel et orgueilleux. Il a une rage en lui que personne ne soupçonne et une colère qui gronde sous chaque parcelle de sa peau. Il est orphelin. Il a été recueilli par le boss, il lui doit tout et lui rend aujourd'hui. Il est d'une fidélité irréprochable. Il est tatoué sur la quasi totalité du corps.


stephen james ©️ NOM CRÉATEUR

Même s’il avait l’air sarcastique et l’air de se foutre complètement des décisions et de la présence de Micah, il n’en  n’était rien. Blake avait plus que conscience de sa présence dans la pièce, elle lui semblait toujours petite quand son patron était présent, et ce n’était pas seulement à cause de sa stature imposante. Il avait cette aura qui l’englobait et il avait l’impression que son patron bouffait le sien, parce qu’il agissait toujours de manière stupide en sa présence. Sans réfléchir, sans se soucier des conséquences. Et même s’il avait toujours agi de cette manière dans sa vie, son maigre instinct de conservation n’aurait pas dû trouver ça normal de finir avec Micah entre ses jambes, la queue dans la bouche. Ni même jouissif. Et pire encore, il n’aurait pas dû le vouloir à nouveau. Alors, même s’il ne le regardait pas à ce moment précis, Blake le sentit se lever et s’approcher, il avait toujours un œil sur son patron et cela ne datait pas d’hier. Le jeune tatoué faisait toujours en sorte que son boss soit dans son champ de vision, et il avait réussi à se convaincre que c’était dû à son rôle de second, que c’était simplement pour le protéger, pour pouvoir intervenir en cas de problème. Mais il se rendait bien compte, à mesure que les mois passaient, qu’il y avait autre chose, quelque chose qu’il n’arrivait pas à nommer et qui ne l’énervait même pas. D’abord adossé à la rambarde, il se redressa vivement à l’approche de Micah, sans pour autant donner l’impression de se mettre sur ses gardes, ce qui était pourtant le cas. Blake lui tendit le verre et répondit à son regard noir par un immense sourire niais, exactement le genre de sourire que Micah semblait détester chez lui. Mais il le faisait bien évidement exprès. Il le laissa prendre le verre sans se soucier de sa brusquerie et suivit son patron du regard. « - Tu sais, j’ai deux bagnoles. Tu serais prêt à faire quoi en échange de l’une d’entre elles ? J’imagine que t’as pas envie de te taper tout le chemin du retour à pied. » Micah ne le regardait pas alors Blake put aborder la mine qui lui plaisait. Et un sourire en coin se dessina sur ses lèvres, parce que Micah avait une façon de formuler ses phrases qui prêtait à confusion, surtout que le patron était à présent au courant de son passé. Il secoua légèrement la tête et haussa les épaules. « T’es sûr d’être prêt à accepter tout ce que je pourrais t’offrir ? Surtout après une soirée pareille ? » Il ricana, il était provoquant exprès bien sûr, il mettait les deux pieds dans le plat et ne s’en cachait pas. Blake réfléchit sans pour autant bouger du bas de l’escalier, observant les faits et gestes de son chef. Il l’observait comme il le souhaitait puisque Micah semblait faire de son mieux pour ne pas le regarder.




Revenir en haut Aller en bas
 
Captain Rogers.
Captain Rogers.
Féminin MESSAGES : 5029
INSCRIPTION : 01/05/2018
ÂGE : 22
RÉGION : Québec
CRÉDITS : Principalement Google.

UNIVERS FÉTICHE : Vends-moi tes idées. 8)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

http://www.letempsdunrp.com/t1613-el-mapartche http://www.letempsdunrp.com/t1904-manque-d-inspiration-pour-le-titre
captain captain

Man's shame. [J!han] - Page 3 Empty


Micah
M. Summers

J'ai 33 ans et je vis à New-York, dans le Bronx, USA. Dans la vie, je suis bon parleur et héritier du trône des Mantha et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma chance, j'ai accès aux plus belles prostituées et je le vis plutôt bien.

Man's shame. [J!han] - Page 3 Tumblr_o2ar589SA81uo85qxo3_500


Chris Evans ©️ Captain Rogers.
L’attitude arrogante de Blake, Micah commence à s’y habituer. Ses sourires exagérés teintés de moquerie ne le font plus réagir autant qu’avant. Il a appris à lire par-delà leur façade et il a compris qu’ils ne représentent que ce moyen qu’il a de se protéger : par l’humour. C’est tellement plus facile de ne pas paraître déstabilisé en se cachant derrière des plaisanteries de mauvais goût qui ne servent qu’à irriter les autres. Alors, le patron ignore son employé, boit une gorgée de Vodka et inspire doucement après avoir avalé, profitant de cette sensation de guérison qui brûle sa gorge : il préfère souffrir physiquement que mentalement. Le souvenir de cette soirée, il voudrait bien l’effacer. Alors, il propose à Blake une voiture qui lui permettrait de partir d’ici plus rapidement, de le laisser maudire ses mauvaises idées seul. Qu’est-ce qui lui a pris d’ouvrir sa bouche, ses lèvres, sa langues… Un frisson parcourt son échine, il grimace et reprend une gorgée d’alcool. Il a l’impression que ces images le hanteront encore plusieurs jours. Plusieurs semaines, même. « T’es sûr d’être prêt à accepter tout ce que je pourrais t’offrir ? Surtout après une soirée pareille ? » Et il en ajoute une couche, le gamin. Les deux yeux noirs de haine, Micah lorgne le garçon, l’air menaçant. Même s’il sait que cela fait bien trop longtemps que Blake ne réagit plus à ses allures de taureau qui feraient trembler n’importe quel autre mantha, il continue de se cacher sous sa carapace de fer. Il continue à lui faire part du dédain qu’il entretient envers sa personne, peut-être pour se rassurer lui-même, pour faire taire ces changements qui tentent de percer à travers sa chair. Ces changements brutes, primaires, ces changements qui font glisser ses yeux jusqu’aux bras musclés de Blake, jusqu’à sa mâchoire carrée, jusqu’à… Il ferme les yeux. Il calle son verre. Et il souffle :

- Fais gaffe à ce que tu proposes, Blake. Je n’hésiterai pas à te sortir d’ici à coup de balai dans le cul. Alors, je te le demande une dernière fois. Je te conseille de bien faire tourner ta langue dans ta bouche sinon tu devras t’acheter ne nouvelle paire de godasses et tu ne retrouveras pas ton lit avant cinq heures du mat.

Il observe son verre vide, le regard déçu. Machinalement, il analyse la pièce à la recherche de la bouteille de Vodka.

- Tu veux une bagnole, oui ou non ?      




Man's shame. [J!han] - Page 3 Gyvw
Revenir en haut Aller en bas
 
j!han
j!han
MESSAGES : 757
INSCRIPTION : 25/02/2017
ÂGE : 29
RÉGION : occitanie
CRÉDITS : eudoxis (icon)

UNIVERS FÉTICHE : réel, fantastique, hp ♥
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

http://www.letempsdunrp.com/t421-m-f-new-generation-albus-scorpius-en-cours
Donut

Man's shame. [J!han] - Page 3 Empty


Blake Smith
J'ai 29 ans et je vis à New-York, dans le Bronx, Etats-Unis. Dans la vie, je suis le bras droit du chef des Manthas, proxénète, voleur professionnel, tortionnaire et exécuteur au sein d'un gang et je m'en sors de mieux en mieux. Sinon, grâce à mon boulot, je suis de retour sous les jupes des putes et je le vis plutôt avec panache.

Man's shame. [J!han] - Page 3 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f385678654a554e5141336c3661413d3d2d3532393137343931392e313530656430376637363564616664633130363335383334393839382e676966?s=fit&w=720&h=720

Blake, c'est un emmerdeur. Il est vulgaire et direct, violent et impulsif. La violence, c'est tout sa vie. Il a appris dès son plus jeune âge à se battre pour survivre et il le fait très bien. Il vole pour le compte du gang mais aussi pour son plaisir personnel. Il s'est spécialisé dans le vol à l'arraché mais ce qu'il aime, c'est qu'on lui court après parce que personne ne le rattrape jamais. Il pratique le parkour depuis qu'il a douze ans et il est devenu un véritable acrobate. Il est dopé à l'adrénaline, il cherche le danger et les problèmes en permanence. Il aime gérer les prostituées quand il en a le temps mais il est surtout homme de main du patron. Il exécute froidement. Il tue, il vole, il baise, il fume, il boit, il frappe. Il a tous les vices en lui. Il est caractériel et orgueilleux. Il a une rage en lui que personne ne soupçonne et une colère qui gronde sous chaque parcelle de sa peau. Il est orphelin. Il a été recueilli par le boss, il lui doit tout et lui rend aujourd'hui. Il est d'une fidélité irréprochable. Il est tatoué sur la quasi totalité du corps.


stephen james ©️ NOM CRÉATEUR
Blake reçut les yeux gorgés de haine de Micah comme une victoire. Il avait réussi à voir par-delà la carapace infranchissable de son patron et il n’en n’était pas peu fier. Depuis six mois qu’ils collaboraient tous les deux jours après jour pour faire prospérer le gang, ils avaient appris à se connaître tous les deux. Ils apprenaient à vivre l’un avec l’autre mais ce n’était pas pour ça qu’ils s’entendaient bien et que Blake avait renoncé avec l’idée même de rendre Micah complètement fou. Peut-être aussi un peu parce qu’il n’oubliait pas que son patron l’avait foutu à la porte sans un regard, comme s’il n’était qu’un déchet qui se serait retrouvé coincé sous sa chaussure. Et c’était étrange que ce soit ce qui restait en travers de la gorge de Blake et non pas les évènements qui avaient suivi, cet épisode sur le canapé qui lui donnait encore quelques sueurs quand il y repensait. Mais non, Blake ne détestait pas Micah parce qu’il avait tenté de le violer. Non, il le détestait parce qu’il l’avait abandonné comme s’il ne valait rien. Et il s’était employé à passer ces six derniers mois à lui montrer combien il était utile, presque indispensable. Il avait travaillé en parfaite cohésion avec Micah, sans qu’ils ne se tapent dessus. Un véritable exploit. Alors taquiner Micah ce soir, c’était un peu sa récompense, chercher à le déstabiliser parce qu’il avait montré un signe de faiblesse, c’était son petit jeu. Et ce n’était pas un regard noir qui allait l’effrayer, lui faire faire demi-tour. Il resta figé face aux yeux de son chef et ne broncha pas à son regard qui se baladait, jusqu’à ce que ses prunelles lui échappent, en même temps qu’un sourire en coin se dessinait sur les lèvres de Blake. « - Fais gaffe à ce que tu proposes, Blake. Je n’hésiterai pas à te sortir d’ici à coup de balai dans le cul. Alors, je te le demande une dernière fois. Je te conseille de bien faire tourner ta langue dans ta bouche sinon tu devras t’acheter ne nouvelle paire de godasses et tu ne retrouveras pas ton lit avant cinq heures du mat. » Blake aurait presque envie de rire. Quelques mois auparavant, l’année précédente, il serait déjà dehors, Micah n’aurait pas fait de sentiments. Mais là, il lui offrait une deuxième chance de revoir sa réponse. Ce qui était rare. Il devait avoir sacrément hâte que Blake quitte les lieux. Le tatoué capta les yeux de Micah sur la salle et avisa son verre vide. Il savait ce qu’il cherchait. Il s’approcha alors d’un mouvement fluide et détendu et il désigna le verre de Micah. « Je pourrais te proposer de t’apporter de la vodka toute la soirée jusqu’à ce que tu tombes dans le coma ! Mais je suis pas sûr d’avoir quelque chose qui t’intéresse de toute manière, garde ta bagnole, après ce coup, Joshua me devra une nouvelle paire de godasses ! Et je me ferais un plaisir de tous les réveiller en rentrant, ce ne sera pas ma première nuit blanche ! » Il eut un rire en se détournant avant de désigner la table derrière Micah. « La vodka, c’est par là ! » Un mouvement de tête et finit par se mettre en mouvement pour aller attraper la veste que la strip-teaseuse lui avait retiré sur le canapé, sous le regard brûlant de Micah. Le souvenir de ses prunelles sur lui arracha un frisson à Blake qui se redressa en prenant soin, cette fois, d’éviter le regard de son patron. La simple pensée de ce moment pouvait encore le déstabiliser, il était encore bien trop présent dans son esprit.




Revenir en haut Aller en bas
 
Captain Rogers.
Captain Rogers.
Féminin MESSAGES : 5029
INSCRIPTION : 01/05/2018
ÂGE : 22
RÉGION : Québec
CRÉDITS : Principalement Google.

UNIVERS FÉTICHE : Vends-moi tes idées. 8)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

http://www.letempsdunrp.com/t1613-el-mapartche http://www.letempsdunrp.com/t1904-manque-d-inspiration-pour-le-titre
captain captain

Man's shame. [J!han] - Page 3 Empty


Micah
M. Summers

J'ai 33 ans et je vis à New-York, dans le Bronx, USA. Dans la vie, je suis bon parleur et héritier du trône des Mantha et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma chance, j'ai accès aux plus belles prostituées et je le vis plutôt bien.

Man's shame. [J!han] - Page 3 Tumblr_o2ar589SA81uo85qxo3_500


Chris Evans ©️ Captain Rogers.
Les minutes s’écoulent bien trop lentement. Malheureusement pour sa conscience, Micah n’a pas l’impression qu’il arrivera à trouver le sommeil, cette nuit. Au moins, il s’est déjà décidé sur une chose et en a informé Blake dès lorsqu’il avait pris sa décision : il ne rentrerait pas demain, au quartier général. Il restera chez lui, sous les couvertures, à récupérer les heures perdues. Il n’a que très rarement sauté des journées sous le prétexte d’être malade mais, là, il ne pouvait pas montrer son visage en public. Il avait l’impression que ses deux yeux criaient haut et fort ses pensées : j’ai sucé Blake et je n’ai pas détesté ça avant de le réaliser. Si, en ce moment, il exprime le besoin d’être seul, ce n’est que de la comédie. Il pourrait virer Blake d’un seul coup de poing, lui pointer une arme entre les deux yeux; il l’a déjà fait. Pourtant, il ne dicte que des menaces, tentant de se convaincre lui-même qu’il veut qu’il parte. Pourtant, sa présence le rassure, couvre ses blessures, guérit ses plaies. S’il y a une seule personne qui a déjà vu les vrais yeux de Michael, c’est bien le tatoué. Sa présence le ramène sur Terre, peut-être. Alors, il le menace, mais n’agit jamais. Il évite son regard pour ne pas le laisser trahir ses pensées. Il concentre son attention sur la bouteille de vodka, qu’il cherche dans toute la largeur du salon. « Je pourrais te proposer de t’apporter de la vodka toute la soirée jusqu’à ce que tu tombes dans le coma ! Mais je suis pas sûr d’avoir quelque chose qui t’intéresse de toute manière, garde ta bagnole, après ce coup, Joshua me devra une nouvelle paire de godasses ! Et je me ferais un plaisir de tous les réveiller en rentrant, ce ne sera pas ma première nuit blanche ! »  Sa proposition est tentante, en effet. Il a bien envie de se noyer dans l’alcool pour forcer le sommeil et ainsi effacer les souvenirs de la soirée. Lorsque Blake lui désigne la bouteille claire, il se dirige immédiatement vers elle pour remplir son verre jusqu’à ce que quelques gouttes de trop en coulent. Il boit deux gorgées, trois, grimace, quatre, puis se concentre quelques secondes sur la sensation que le nectar lui procure. Il sent son estomac gronder sous l’incertitude : il a faim, mais a la nausée. Il salive à l’idée de mordre dans un plat gras mais n’a pas l’impression de pouvoir tout garder dans son estomac. Il soupire et lorgne son second tandis qu’il se dirige vers le canapé. Il ne touche pas un mot, observe son visage tandis qu’il récupère sa veste, puis il se cache derrière une prochaine gorgée de vodka, conscient des pensées qui traversent l’esprit de cet homme qu’il a dénudé du regard au début de la soirée.

- C’est plus facile s’exprimer lorsqu’on ne voit pas le visage de l’autre, pas vrai ?

Il fait référence à cette discussion qu’ils ont eue par messages sms. Il observe les deux canapés, le poing serré, puis il avale une autre gorgée pour s’assurer qu’il est assez bourré.

- Je n’ai pas l’impression que tu as envie de partir. Marcher ne t’a jamais effrayé, pourtant, tu essayes de retarder ton départ. Ne me dis pas que tu restes ici simplement pour t’assurer de la sécurité de ton patron. Et, si c’est le cas, je t’assure que je ne crèverai pas cette nuit, tu peux rentrer sans te faire trop de soucis, brave employé.  

Sa tête tourne: c'est bon signe. L'alcool prédomine sur son sang.





Man's shame. [J!han] - Page 3 Gyvw
Revenir en haut Aller en bas
 
j!han
j!han
MESSAGES : 757
INSCRIPTION : 25/02/2017
ÂGE : 29
RÉGION : occitanie
CRÉDITS : eudoxis (icon)

UNIVERS FÉTICHE : réel, fantastique, hp ♥
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

http://www.letempsdunrp.com/t421-m-f-new-generation-albus-scorpius-en-cours
Donut

Man's shame. [J!han] - Page 3 Empty


Blake Smith
J'ai 29 ans et je vis à New-York, dans le Bronx, Etats-Unis. Dans la vie, je suis le bras droit du chef des Manthas, proxénète, voleur professionnel, tortionnaire et exécuteur au sein d'un gang et je m'en sors de mieux en mieux. Sinon, grâce à mon boulot, je suis de retour sous les jupes des putes et je le vis plutôt avec panache.

Man's shame. [J!han] - Page 3 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f385678654a554e5141336c3661413d3d2d3532393137343931392e313530656430376637363564616664633130363335383334393839382e676966?s=fit&w=720&h=720

Blake, c'est un emmerdeur. Il est vulgaire et direct, violent et impulsif. La violence, c'est tout sa vie. Il a appris dès son plus jeune âge à se battre pour survivre et il le fait très bien. Il vole pour le compte du gang mais aussi pour son plaisir personnel. Il s'est spécialisé dans le vol à l'arraché mais ce qu'il aime, c'est qu'on lui court après parce que personne ne le rattrape jamais. Il pratique le parkour depuis qu'il a douze ans et il est devenu un véritable acrobate. Il est dopé à l'adrénaline, il cherche le danger et les problèmes en permanence. Il aime gérer les prostituées quand il en a le temps mais il est surtout homme de main du patron. Il exécute froidement. Il tue, il vole, il baise, il fume, il boit, il frappe. Il a tous les vices en lui. Il est caractériel et orgueilleux. Il a une rage en lui que personne ne soupçonne et une colère qui gronde sous chaque parcelle de sa peau. Il est orphelin. Il a été recueilli par le boss, il lui doit tout et lui rend aujourd'hui. Il est d'une fidélité irréprochable. Il est tatoué sur la quasi totalité du corps.


stephen james ©️ NOM CRÉATEUR
« - C’est plus facile s’exprimer lorsqu’on ne voit pas le visage de l’autre, pas vrai ? » Blake mit quelques secondes avant de se redresser complètement et de chercher le regard de son patron. Il venait de le voir, du coin de l’œil, s’avancer pour se resservir un verre de vodka et il savait où il était dans la pièce sans avoir besoin de le voir réellement. Pourtant, la remarque de Micah laissa le tatoué perplexe. Il en oubliait combien il s’agissait de la spécialité de Blake, de mettre les deux pieds dans le plat pour embarrasser la situation. Mais son patron parlait peut-être d’émotions, Blake n’aurait jamais pu mettre des mots ce qu’il ressentait réellement, sur le pourquoi toute cette situation parvenait à le déstabiliser. Il eut un rire et il haussa les épaules en relevant le col de sa veste. « Tu oublies qui a le plus de mal à communiquer de nous deux ! » Il ricana légèrement, tentant de reprendre l’aspect enfantin et détaché qu’il arborait toujours en compagnie de Micah. Une façon qu’il avait de l’agacer même s’il avait compris que cela ne fonctionnait plus réellement parce que son boss avait appris à voir par-delà ses tentatives. Il n’y avait qu’un Micah bien énervé qui répondait à ses remarques, et là, il était bien loin de l’être. Depuis l’épisode du sofa, il avait une retenue envers Blake et le jeune homme ignorait pourquoi. Etre cruel et violent avec le tatoué, c’était toujours ce que Micah avait fait, ils avaient agi ainsi durant des années, depuis ce premier coup de poing qui avait atteint la lèvre de Blake dans le bureau de l’ancien patron des Manthas. Alors, il ne comprenait pas ce qui clochait entre eux, ce qui se passait. Il était autant perdu par le Micah violent et froid que par celui qui se trouvait devant lui ce soir. Celui qui avait reculé quand il avait dit non. Blake n’avait plus de raison de rester maintenant, il allait devoir prendre ses deux jambes et se débrouiller pour rentrer. Une perspective qui ne l’enchantait pas réellement, contrairement à ses habitudes. « - Je n’ai pas l’impression que tu as envie de partir. Marcher ne t’a jamais effrayé, pourtant, tu essayes de retarder ton départ. Ne me dis pas que tu restes ici simplement pour t’assurer de la sécurité de ton patron. Et, si c’est le cas, je t’assure que je ne crèverai pas cette nuit, tu peux rentrer sans te faire trop de soucis, brave employé » Blake observa la salle autour de lui d’un air songeur avant qu’un sourire malicieux ne se dessine sur ses traits, lui donnant l’air plus jeune qu’il ne l’était. « C’est plutôt que tu ne donnes pas l’impression de vouloir que je parte aussi vite. Après tout, c’est toi qui m’as demandé de revenir, c’est toi qui es descendu alors que tu savais que j’étais encore là et c’est encore toi qui ne mets pas tes menaces à exécution. Où est le flingue Summers ? Et le balai ? Tu n’aurais pas autant attendu pour me foutre à la porte en temps normal ! » Il savait qu’il disait la vérité. Micah avait seulement fait semblant de le menacer et le simple fait qu’il n’ait pas directement dégainé le balai pour le foutre dehors était un indice pour lui. Il arqua un sourcil, provocateur, comme s’il défiait Micah de sortir le balai pour le faire sortir, ou son arme, bien qu’il ne s’en serve jamais. Il avait appris à connaître son patron et la sale besogne, il la refilait toujours, notamment à Blake. Sauf que ce soit, personne n’était là pour faire le sale boulot et le tatoué ne semblait pas assez conciliant pour se foutre dehors tout seul. Une sacrée impasse. Blake eut même le culot de s’approcher de Micah qui continuait de siroter sa vodka et il attrapa la bouteille avant que son patron n’ait décidé de le faire. Il pencha la tête sur le côté en tendant la bouteille vers son verre, d’un air interrogateur. Son patron allait-il accepté qu’il lui serve à boire jusqu’à ce qu’il en tombe à la renverse, l’esprit flou et le crâné douloureux ? Ou allait-il enfin le menacer pour de vrai et lui donner une véritable raison de déguerpir ? Blake ignorait lui-même ce qui le faisait rester, ce qui le poussait à agir ainsi. Il n’en savait rien. Il savait juste que même s’il n’avait pas envie de rentrer à pieds, ce n’était pas pour cette raison qu’il cherchait à rester. Mais il n’était pas question pour lui de chercher davantage à creuser le pourquoi du comment. Il avait juste besoin d’agir sans réfléchir, comme d’habitude.




Revenir en haut Aller en bas
 
Captain Rogers.
Captain Rogers.
Féminin MESSAGES : 5029
INSCRIPTION : 01/05/2018
ÂGE : 22
RÉGION : Québec
CRÉDITS : Principalement Google.

UNIVERS FÉTICHE : Vends-moi tes idées. 8)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

http://www.letempsdunrp.com/t1613-el-mapartche http://www.letempsdunrp.com/t1904-manque-d-inspiration-pour-le-titre
captain captain

Man's shame. [J!han] - Page 3 Empty


Micah
M. Summers

J'ai 33 ans et je vis à New-York, dans le Bronx, USA. Dans la vie, je suis bon parleur et héritier du trône des Mantha et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma chance, j'ai accès aux plus belles prostituées et je le vis plutôt bien.

Man's shame. [J!han] - Page 3 Giphy


Chris Evans :copyright:️ Captain Rogers.
Il se déteste de ne pas avoir eu le courage de simplement l’envoyer chier, comme il le fait tout le temps. Ce soir-là, il sait qu’il a merdé et que plus jamais lui et Blake ne pourront retourner en arrière. Il lui a offert le plaisir, celui qu’il ne réservait qu’aux femmes : le plaisir sexuel. Le plus jeune a pu goûter à la sensation de sa langue sur sa queue et il ne perdra jamais cette image de son patron agenouillé devant lui : parce que ça l’amuse, de défier son autorité, de lui faire voir ses points faibles, ses failles. Alors, pour noyer ces images qui réussissent quand même à flotter au-dessus de sa mémoire, il avale vodka pure, gorgée après gorgée, ne comptant plus les millilitres. Il veut simplement oublier que, un jour, il avait pensé pouvoir considérer Blake comme un frère, juste avant que leurs mains se retrouvent menottées et que leurs corps endormis ne partagent le même lit.  « Tu oublies qui a le plus de mal à communiquer de nous deux ! »  Il a raison. Mais le visage de Micah reste froid et il ne réagit pas d’une miette à ses propos plus que véridiques. C’est ce qu’il a appris : ne jamais afficher ses émotions pour ne pas perdre son autorité. Dès que sa mère a disparu, son père s’est donné la responsabilité de transformer le fils trop douillet en statue de pierre et son plan n’avait pas échoué. Lorsque le père est mort, Micah était fin prêt, sans le savoir. « C’est exactement la raison pour laquelle tu n’es que le second. Tu ne sais pas quand te taire. » Il se dirige vers le canapé, la sensation de vertige se faisant de plus en plus forte. Il se détruit les tripes et il ne le fait pas innocemment. Il a l’impression qu’en déraillant, il arrêterait de se battre contre les émotions qui s’accrochent à sa gorge. « C’est plutôt que tu ne donnes pas l’impression de vouloir que je parte aussi vite. Après tout, c’est toi qui m’as demandé de revenir, c’est toi qui es descendu alors que tu savais que j’étais encore là et c’est encore toi qui ne mets pas tes menaces à exécution. Où est le flingue Summers ? Et le balai ? Tu n’aurais pas autant attendu pour me foutre à la porte en temps normal ! »  Il ne peut plus supporter la gravité alors il s’assoit. Son poids écrase le canapé mais les étourdissements ne cessent pas. S’il n’était pas aussi bouleversé, il l’aurait sorti du placard, le balai. Il l’aurait brandi vers Blake comme il l’a promis. La mâchoire serrée comme s’il empêchait tout air de pénétrer ses poumons, il observe le tatoué quand il s’approche de lui, lui proposant de remplir son verre à nouveau. Sans hésiter, il le soulève pour le poser contre le goulot de la bouteille de vodka. Il attend que le verre soit assez rempli pour le porter à ses lèvres et avaler plusieurs gorgées, incapable de sentir les regrets qui naîtront probablement le lendemain matin, quand il sera réellement malade et qu’il ne pourra pas se rendre au quartier général. « Non. J’ai pas envie que tu partes. T’as raison, félicitations. Et j’ai espoir que tu oublies demain matin cette soirée, comme je l’oublierai. » Il redresse la tête pour plonger son regard noir dans le sien et il lui fait signe du menton de se servir de l’alcool à son tour. « Bois. C’est un ordre. »      



Man's shame. [J!han] - Page 3 Gyvw
Revenir en haut Aller en bas
 
j!han
j!han
MESSAGES : 757
INSCRIPTION : 25/02/2017
ÂGE : 29
RÉGION : occitanie
CRÉDITS : eudoxis (icon)

UNIVERS FÉTICHE : réel, fantastique, hp ♥
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

http://www.letempsdunrp.com/t421-m-f-new-generation-albus-scorpius-en-cours
Donut

Man's shame. [J!han] - Page 3 Empty


Blake Smith
J'ai 29 ans et je vis à New-York, dans le Bronx, Etats-Unis. Dans la vie, je suis le bras droit du chef des Manthas, proxénète, voleur professionnel, tortionnaire et exécuteur au sein d'un gang et je m'en sors de mieux en mieux. Sinon, grâce à mon boulot, je suis de retour sous les jupes des putes et je le vis plutôt avec panache.

Man's shame. [J!han] - Page 3 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f385678654a554e5141336c3661413d3d2d3532393137343931392e313530656430376637363564616664633130363335383334393839382e676966?s=fit&w=720&h=720

Blake, c'est un emmerdeur. Il est vulgaire et direct, violent et impulsif. La violence, c'est tout sa vie. Il a appris dès son plus jeune âge à se battre pour survivre et il le fait très bien. Il vole pour le compte du gang mais aussi pour son plaisir personnel. Il s'est spécialisé dans le vol à l'arraché mais ce qu'il aime, c'est qu'on lui court après parce que personne ne le rattrape jamais. Il pratique le parkour depuis qu'il a douze ans et il est devenu un véritable acrobate. Il est dopé à l'adrénaline, il cherche le danger et les problèmes en permanence. Il aime gérer les prostituées quand il en a le temps mais il est surtout homme de main du patron. Il exécute froidement. Il tue, il vole, il baise, il fume, il boit, il frappe. Il a tous les vices en lui. Il est caractériel et orgueilleux. Il a une rage en lui que personne ne soupçonne et une colère qui gronde sous chaque parcelle de sa peau. Il est orphelin. Il a été recueilli par le boss, il lui doit tout et lui rend aujourd'hui. Il est d'une fidélité irréprochable. Il est tatoué sur la quasi totalité du corps.


stephen james :copyright:️ NOM CRÉATEUR
Depuis que Micah avait changé d’attitude, Blake était fasciné par ce qu’il était devenu. Bien sûr, il n’aurait jamais pu le dire, l’avouer ou même l’admettre en son for intérieur mais il y avait quelque chose d’hypnotique à observer les yeux inébranlables de son patron. Il avait le visage fermé, aucune micro expression ne passait à travers son regard, il ne réagissait pas, il ne tiquait même pas. Pour quelqu’un qui n’arrivait pas à maîtriser ses nerfs, c’était inédit et parfois inquiétant. Il n’aimait pas ça, il n’aimait pas le mensonge et la dissimulation. Il était sans filtre et Micah était de marbre. Ils étaient opposés en tous points mais ils se ressemblaient aussi étrangement. Ils avaient chacun leur mécanisme de défense, leur façon d’affronter les choses. Micah se murait dans le silence, il se cachait derrière sa carapace, rentrait la tête à l’intérieur pour éviter les coups. Blake prenait tout de front, il ne réfléchissait pas, il encaissait les frappes sans pouvoir l’éviter. Il ne savait pas s’en protéger. Alors il faisait comme si rien ne pouvait l’atteindre. Il se cachait derrière les blagues, son sarcasme et son attitude de gamin incompétent. Il était provocateur, il préférait qu’on le frappe plutôt qu’on heurte ses sentiments. Il voulait s’abrutir sous les coups. Il affrontait la vérité, il ne se cachait pas. Et il avait l’impression d’encaisser bien mieux que n’importe qui de cette manière. Se relever, encore et toujours, il était inépuisable, incassable. C’était du moins ce qu’il croyait, bien planqué dans son rôle de second. « C’est exactement la raison pour laquelle tu n’es que le second. Tu ne sais pas quand te taire. » Il fit rouler la boule qu’il avait à la langue entre ses lèvres amusées. Il souriait comme un crétin, il osa même ricaner. « Et j’échangerai ma place pour rien au monde ! Si tu crois que parler est une faiblesse ! Les gens n’aiment pas entendre la vérité, elle est bien plus désarmante qu’un silence ou un regard noir ! Mais j’aime ma place, tu vas pas me dire que tu t’éclates derrière ton bureau ! » Il leva les yeux au ciel. La paperasse était ennuyeuse, c’était bien pour ça qu’il avait dû recruter et qu’il avait embauché un crétin aussi imperturbable que lui. Ils devaient bien s’entendre ces deux-là ! Mais Blake était un homme d’action, il n’aurait jamais supporté la pression d’être chef. Il n’avait pas les épaules, il le savait. Il n’avait pas été entraîné pour ça. Il avait été conditionné pour être devant Micah, devant le danger, il avait été engagé pour le protéger, pour suivre ses ordres. Mais sa vie lui plaisait de cette manière. Il finit par s’approcher du canapé où Micah venait de poser son cul de chef et par lui servir un verre. Il avait visiblement à cœur d’oublier cette soirée et il le comprenait. Il se redressa, la bouteille à la main et s’apprêtait à encaisser ses paroles. Il s’attendait être mis à la porte mais à la place, la réponse de Micah le laissa perplexe. « Non. J’ai pas envie que tu partes. T’as raison, félicitations. Et j’ai espoir que tu oublies demain matin cette soirée, comme je l’oublierai. » Il n’avait pas assez bu pour ça mais il comprit rapidement en croisant les yeux du Mantha. « Bois. C’est un ordre. »  Blake observa la bouteille et un sourire en coin se dessina sur ses lèvres. Il retourna à la table chercher un verre propre et se servit de la boisson. Il avisa la bouteille et le restant d’alcool et fit un rapide calcul. Il lui faudrait bien plus pour oublier ces instants. Il attrapa donc une seconde bouteille et retourna vers Micah pour se poser sur le même canapé, pour rester à bonne distance à chaque fois que Micah voudrait remplir à nouveau son verre mais pas trop proche malgré tout. Il finit par tendre le sien comme pour trinquer avec son chef. Il savait qu’il avait une chance sur deux de prendre un vent mais il s’en fichait. Il porta ensuite son verre à ses lèvres pour prendre une gorgée et finit par avaler le contenu d’une traite pour se resservir rapidement. « Je suis censé tout oublier ? Y a des trucs qui marquent tu sais ! » Il ne tourna pas ses yeux vers Micah. Il était à moitié provocateur, à moitié sérieux. Il n’avait pas oublié l’épisode du canapé malgré l’alcool qu’ils avaient tous les deux dans le sang ce soir-là et il n’oublierait jamais la vision de Micah à genoux devant lui. « Alors t’as apprécié ma petite surprise ? » Il ricana à nouveau. Il avait tapé au plus fort, il le savait.  
[/b]




Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Man's shame. [J!han] - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Man's shame. [J!han]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» 02. Crying shame [sujet terminé]
» + wall of shame
» ▬ LA SHAME BOX

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers communication :: Messages-
Sauter vers: