anipassion.com
Partagez
 
 
 

 And now I just sit in silence [Puggy] [18+]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 
Pupper
Pupper
Masculin MESSAGES : 661
INSCRIPTION : 06/04/2017
ÂGE : 23
CRÉDITS : Dunno

UNIVERS FÉTICHE : Un peu de tout
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t918-le-pti-moka
Donut

And now I just sit in silence [Puggy] [18+] - Page 5 Empty


Colin
J'ai 23 ans et je vis à Baltimore, USA. Dans la vie, je suis étudiant en arts et je m'en sors particulièrement bien, car il s'agit de ma passion. Je chante aussi parfois dans les bars où je sais que les étudiants ne vont pas vraiment.

And now I just sit in silence [Puggy] [18+] - Page 5 Tumblr_inline_nlz07alG121sccn28


Tyler Joseph
Il y avait une différence entre les touchers et les baisers, et la nudité complète. Elle me mettait instantanément plus mal à l'aise, comme si soudainement je réalisais que toute mon anatomie était exposée à son regard et que j'en étais ainsi vulnérable. Comme si mon coeur, mon âme étaient aussi à découvert, comme s'il avait accès à l'entièreté de ma personne, et c'était quelque chose d'un peu terrifiant en soi ... bien qu'avec Thomas, j'étais un peu plus à l'aise. Mon regard traduisait peut-être une petite incertitude, une gêne évidente, mais ses doigts eurent tôt fait de la calmer. Il savait comment me prendre, littéralement, pour me rassurer et me faire sentir mieux.

Ses mains sur moi, à un tout autre endroit, occupées à une toute autre activité. La solution à tous mes problèmes, à mon anxiété et à toutes les questions et hésitations qui tournaient en boucle dans ma tête. Difficile de leur porter attention alors que la stimulation de mon corps était telle, et rapidement mon souffle trahit mon appréciation, ma voix se mit aussi de la partie, dans un petit son qu'elle laissa échapper. Trop vite fini, alors que le meilleur arrivant, et cette fois le grognement fut bien de désapprobation. Thomas avait ce don, de me donner quelque chose de génial, puis de le retirer sans prévenir, sans mon consentement. J'en voulais encore, moi, il me semble qu'il faudrait me consulter pour ce genre de décisions...

.... Ou pas. Okay, sa nouvelle idée était bien aussi, carrément. Outre le fait qu'il ne savait pas du tout comment s'y prendre, homme ou femme ou peu importe, le sexe en soi était une activité qu'il n'avait jamais pratiquée et le voilà devant l'inconnu, avec pourtant peu de craintes et de stress. La faute aux doigts magiques contre son corps. La faute à ses propres doigts, dans la bouche de Thomas, sa langue qui passait sensuellement contre eux avant qu'ils ne soient glissés plus bas, amorçant le début d'une étape qui ne pouvait être omise. J'avais peut-être l'air à l'aise, comme ça, mais en fait j'avais aucune idée de ce que je faisais. Pourtant j'avais inséré un premier doigt, tranquillement, en essayant d'imaginer comment j'aimerais les choses. À mon rythme, avec du temps pour m'y ajuster. Thomas ne semblait pas en panique, là c'est clair, peut-être qu'il pouvait tolérer un peu plus vite que je ne l'aurais fait, avec mes craintes infinies.

Un deuxième doigt alla rejoindre le premier, et pour mon amusement personnel plus que pour la réelle préparation, j'effectuai un petit mouvement de ciseaux. Bon, ça avait l'avantage de faire les deux à la fois, ainsi aucune perte de temps et un petit rire chou de ma part en prime, avant le passage aux choses sérieuses. J'avais une assez bonne idée de ce qui devait venir en suite, et mis le tout à exécution au meilleur de mes capacités. Toujours en prenant soin de ne pas le brusquer, de lui laisser un temps d'adaptation, même si mon corps en voulait tout de suite plus, même si j'avais chaud et que c'était bon et que déjà, je manifestais verbalement mon appréciation de la situation.
Revenir en haut Aller en bas
 
Thor(pille)
Thor(pille)
Masculin MESSAGES : 694
INSCRIPTION : 05/04/2017
ÂGE : 26
CRÉDITS : Visa, Mastercard

UNIVERS FÉTICHE : .
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t915-piggy-skelly http://www.letempsdunrp.com/t1058-why-are-iphone-chargers-not-called-apple-juice
Donut

And now I just sit in silence [Puggy] [18+] - Page 5 Empty


Thomas
J'ai 24 ans et je vis à Baltimore, USA. Dans la vie, je suis étudiant en architecture et je m'en sors plutôt bien. J'ai toujours été bon en dessin et faute d'être muet (par traumatisme), je me suis tourné vers ce domaine d'étude.



C'est encore moi oui. Deal with it.
Les réactions de Colin était pour le moins positives, non pas uniquement de par son souffle, ses petites réactions, les petits sons, mais aussi je le savais plutôt craintif, et je semblait avoir été apte à adoucir le tout. Les gestes qu'il faisait aussi était tout aussi démonstratif, il avait compris, il tentait avec un pas vers l'avant plutôt que de reculons. Il avait compris ce qu'il fallait faire, ce que je voulais tout aussi bien. Je n'avais peut-être pas besoin d'autant de préparation qu'un newbie, mais je ne comptais pas en faire un cas. Je le laissait faire ce qu'il voulait bien de moi. De moi et cette petite frustration devant ce blocage de ma voix. J'avais un peu, prit conscience que ça ne devait pas être si facile pour lui, que je ne devais pas aider les choses, en ne lui donnant que mes expressions faciles en guise de feedback. Crap.

J'en aurais sortit un, en temps normal, pour lui, pour lui démontrer que j'appréciais la suite. Il n'était plus question de doigts, c'était tout autre, l'union que j'avais tant cherché à avoir. J'avais ce que je voulais, et il avait la sagesse d'attendre que je me sois un peu habitué. Je lui fit vite comprendre que ça allait, alors que mon regard se faisait indécent, droit dans les yeux, alors que mes hanches se mouvaient tranquillement. Je ne devais pas être trop gourmand tout de suite, pour faire durer le tout un peu plus longtemps. J'avais instauré un petit rythme, pour lui signifier mon accord, mais je comptais bien participer à ma manière à cet échange, et lui laisser le volant.
Revenir en haut Aller en bas
 
Pupper
Pupper
Masculin MESSAGES : 661
INSCRIPTION : 06/04/2017
ÂGE : 23
CRÉDITS : Dunno

UNIVERS FÉTICHE : Un peu de tout
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t918-le-pti-moka
Donut

And now I just sit in silence [Puggy] [18+] - Page 5 Empty


Colin
J'ai 23 ans et je vis à Baltimore, USA. Dans la vie, je suis étudiant en arts et je m'en sors particulièrement bien, car il s'agit de ma passion. Je chante aussi parfois dans les bars où je sais que les étudiants ne vont pas vraiment.

And now I just sit in silence [Puggy] [18+] - Page 5 Tumblr_inline_nlz07alG121sccn28


Tyler Joseph
S'il y avait bien quelque chose qui ne me dérangeait pas, c'était bien le fait qu'il ne faisait pas de son. Certes c'était un peu malaisant lorsque je m'arrêtais à y porter attention, mais pour le simple fait que je ne pouvais entendre que les miens, et ce n'était pas un son qui sortait fréquemment de ma bouche. Mais ce soir, c'était le cas, et mes tentatives pour les retenir ne portaient pas fruit. Ce n'était rien de si intense, mais ma voix se faisait entendre par moments, entrecoupée de souffles et grognements tout aussi appréciateurs. Mais plus les mouvements se faisaient francs, et moins je m'en faisais avec tout ça. Que Thomas soit silencieux n'était pas un problème en soi, son regard à lui seul voulait tout dire, et alors que mes yeux se rivaient dans les siens, je n'avais que plus chaud encore, et j'avais envie de tout lui donner.

Physiquement, dans les coups de bassin, à la rencontre des déhanchements qu'il m'offrait en retour, mais aussi bien au-delà de ça. Je voulais combler ses moindre désirs, je voulais m'abandonner à lui et le faire sentir aussi bien que lui me faisait sentir. Je voulais qu'il réalise combien sa gentillesse et sa douceur m'étaient précieuses, que son corps nu contre le mien n'était qu'un petit plus à cette amitié si soudaine que nous avions pu tisser, mais qui m'était secrètement très chère. Je ne savais pas comment lui exprimer ma reconnaissance, autre que par la douceur de mon regard, le sourire sincère qui se forma sur mon visage alors que je le regardais, et que j'étais frappé par ses beaux yeux qui me regardaient, moi, par ses traits doux alors qu'il s'offrait à moi. Je souriais parce que j'étais heureux, parce que je n'avais plus peur. Parce que même si l'orage tonnait encore au-dessus de nos têtes, le bruit ne signifiait plus rien pour moi.

Les mouvements devenaient tranquillement plus désorganisés pour ma part, toutes ces années d'abstinence à croire que mes hormones étaient inexistantes n'ayant que contribuer à leur accumulation. Maintenant relâchées, elles se donnaient à fond, mais mon corps commençait à ne plus tenir la course, mes sons commençant aussi à le faire sentir. Encore une fois, à vouloir tout lui donner, continuer aussi longtemps que je pouvais tenir pour ne pas finir trop tôt et le décevoir. Et alors que la fin approchait de plus en plus, j'aurais aimé lui donner ce que j'avais de plus précieux. Je lui aurais donné ma voix, pour qu'il puisse s'exprimer lui aussi, pour qu'il puisse, pendant quelques instants, partager plus aisément ce qu'il ressentait. Je lui aurais tout donné, parce qu'il était précieux et le méritait.

Mais à défaut, je lui avais donné une finale en beauté, avant de m'affaisser contre lui, petit chat tout colleux qui donnait de l'amour et en voulait en retour, exténué mais bien content, avec mon sourire tout chou et satisfait.
Revenir en haut Aller en bas
 
Thor(pille)
Thor(pille)
Masculin MESSAGES : 694
INSCRIPTION : 05/04/2017
ÂGE : 26
CRÉDITS : Visa, Mastercard

UNIVERS FÉTICHE : .
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t915-piggy-skelly http://www.letempsdunrp.com/t1058-why-are-iphone-chargers-not-called-apple-juice
Donut

And now I just sit in silence [Puggy] [18+] - Page 5 Empty


Thomas
J'ai 24 ans et je vis à Baltimore, USA. Dans la vie, je suis étudiant en architecture et je m'en sors plutôt bien. J'ai toujours été bon en dessin et faute d'être muet (par traumatisme), je me suis tourné vers ce domaine d'étude.



C'est encore moi oui. Deal with it.
Il avait compris ce que je voulais, mais plus encore, on se créait notre petite bulle de tendresse à tous les deux. Je voulais y croire, que mon coeur qui battait si fort, n'était pas seul à tambouriner, que ça n'avait rien à voir avec un moment de tendresse entre deux amis pour assouvir un besoin. Je voulais qu'il comprendre ce que je ressentais pour lui, que je me donnais à lui complètement, plus loin encore que mon simple corps. Mais j'avais peur, faut avouer. J'avais peur de ce que je ressentais, parce que c'était plutôt hors du commun. Moi qui croyais que les coups de foudres était une invention, un truc mythologique, qui n'existait que pour plaire aux coeurs sensibles et qui rêvaient de l'amour parfait. C'était un sentiment tout aussi merveilleux que terrifiant. En ce moment je vivais le bonheur parfait, je souriais moi aussi, entre nos ébats. C'était différent pour moi, différent car mon coeur battait pour lui.

Je me laissait emporter dans le moment présent, tentant de le suivre du mieux que je pouvais, étouffant ma frustration de ne pouvoir lui faire entendre comment j’appréciais. Je m'accrochais au drap, je m'accrochais à lui pour tenter de me contenir un tout petit peu. Il me donnait tout ce qu'il avait, il me noyait de sensations et j'aurais sans le moindre doute alerté les voisins si javais pu. Je tentais de mon côté aussi, de donner mes dernières parcelles d'énergies, de retirer un max de sensations avant de sentir la fin me frapper de plein fouet. Cette fin qui m'avait laissé l'impression de n'être qu'un avec lui, le temps d'un instant, avant de nous séparer de nouveau sur ce petit nuage.

Un petit nuage blanc, teinté de gris. Ce gris qui malgré mon état comateux me fit rappeler que sans ma voix, j'avais apprit à me parler, à moi, dans ma tête, beaucoup trop. Alors que pour la plupart des gens, on reste tranquille, on est vidé, moi je n'avais pas pu m'empêcher de me gâcher un peu ce moment. Il n'avait suffit que d'un simple et si. Et si je m'emballait trop ? Et si ce que je ressentais n'avait jamais de retour ? Et si j'étais le seul à lier ses petits fils dorés vers son coeur? Je me sentais idiot, ridicule surtout devant de telles pensée, comme si je n'avais plus que 16 ans et que je me remettait en question après avoir vécu une aventure avec mon crush. J'allais beaucoup trop vite et je le savais bien. Tout comme je savais que je n'avais rien pu faire pour me freiner. Je me sentais idiot parce que j'avais déjà envie de lui dire que je l'aimais, mais que je pouvais pas. J'avais pas les moyens pour, et j'avais l'impression que ma voix, je l'avais perdue pour de bon. J'avais aussi peur, que si j'osais, j'allais peut-être bien le perdre et tout gâcher. J'étais prit dans ma tête, et y'avais rien que je pouvais faire pour m'en empêcher en ce moment.
Revenir en haut Aller en bas
 
Pupper
Pupper
Masculin MESSAGES : 661
INSCRIPTION : 06/04/2017
ÂGE : 23
CRÉDITS : Dunno

UNIVERS FÉTICHE : Un peu de tout
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t918-le-pti-moka
Donut

And now I just sit in silence [Puggy] [18+] - Page 5 Empty


Colin
J'ai 23 ans et je vis à Baltimore, USA. Dans la vie, je suis étudiant en arts et je m'en sors particulièrement bien, car il s'agit de ma passion. Je chante aussi parfois dans les bars où je sais que les étudiants ne vont pas vraiment.

And now I just sit in silence [Puggy] [18+] - Page 5 Tumblr_inline_nlz07alG121sccn28


Tyler Joseph
J'étais bien. Mieux que je ne l'avais été, du moins, dans mes souvenirs. Si j'avais eu à mettre des mots sur ce sentiment qui m'habitait, cette chaleur dans ma poitrine, cette envie de sourire sans raison ... C'était probablement la paix d'esprit. J'étais en paix. Les pensées noires s'étaient tues pour laisser placer au silence, un silence paisible et tellement agréable. Aucun soucis à l'horizon, que Thomas et moi entrelacés en silence dans le lit d'une chambre d'hôtel en Italie, coupés du monde pour quelques instants, dans notre petite bulle confortable. Je ne savais pas trop ce que tout cela signifiait, mais je n'avais pas envie d'y penser pour l'instant. Je voulais seulement enfin dormir, tellement bien dans ses bras, en sécurité ... Aimé, je crois. Pour une rare fois, je ressentais, toute cette immense affection que l'on pouvait me porter. Et encore, je n'avais aucune idée de l'ampleur de celle-ci ...

Quelque chose semblait le préoccuper. Il avait ce drôle de regard, comme s'il était perdu dans sa tête, comme s'il n'était pas complètement présent, là, avec moi. Bien que je me lovais contre lui comme un petit chat, son bras ne m'enlaçait pas autant qu'il aurait pu, son regard ne croisait pas le mien alors que j'aurais aimé un dernier petit bisou, partager un contact visuel, un sourire pour se faire du bien mutuellement. Il était dans une place bien à lui, dans sa tête, et un tout petit froncement presque imperceptible de ses sourcils me fit croire à une place un peu sombre, peut-être. Alors, doucement, j'allai y passer mon doigt pour détendre ce petit pli, déposant un tout petit baiser contre ses lèvres. Je me faisais une propre compréhension et interprétation de ce qui pouvait bien le tenailler, osant un « ... It was perfect. You were perfect ... even if you couldn't make a sound. You know, if I could ... I would have given up my voice for you to have it ... even if only for this special moment... So don't be sad. Hug me. »
Revenir en haut Aller en bas
 
Thor(pille)
Thor(pille)
Masculin MESSAGES : 694
INSCRIPTION : 05/04/2017
ÂGE : 26
CRÉDITS : Visa, Mastercard

UNIVERS FÉTICHE : .
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t915-piggy-skelly http://www.letempsdunrp.com/t1058-why-are-iphone-chargers-not-called-apple-juice
Donut

And now I just sit in silence [Puggy] [18+] - Page 5 Empty


Thomas
J'ai 24 ans et je vis à Baltimore, USA. Dans la vie, je suis étudiant en architecture et je m'en sors plutôt bien. J'ai toujours été bon en dessin et faute d'être muet (par traumatisme), je me suis tourné vers ce domaine d'étude.



C'est encore moi oui. Deal with it.
Je n'étais plus avec lui, j'étais partit seul sur mon nuage sans le réaliser, le laissant seul derrière. C'était totalement rude de ma part maintenant que je le réalisais, parce qu'on avait vécu un moment intime, et je le laissais tout seul sur Terre, alors que je me perdais dans mon monde bien à moi, au lieu de le partager avec Colin. Bien entendu la dernière option n'était même pas envisageable. Pour tout ce que j'avais dit. Mais j'aurais plutôt dû rester complètement avec lui.

Mais comme un grand garçon, il m'avait tendu la main pour me ramener sur Terre, avec un simple toucher qui me sortait de ma tête. J'avais réalisé mon erreur, et je me senti plutôt mal sur le coup pour être honnête. J'avais encore rien vu, j'avais encore rien compris de ce que je pouvais ressentir complètement pour lui, parce que j'étais pas encore prêt à la suite, dans mon petit moment de vulnérabilité. Je ne saurais vous dire si ce qu'il venait me dire me faisait mal ou alors un grand bien. Il avait compris un point de ma frustration, il avait mis les mots, que moi, je ne pouvais que partager sur papier. C'est plutôt la suite qui me fit croire pendant un moment qu'il y avait une fuite dans le plafond de l'hôtel. Je le voyais lui, mais j'avais les larmes aux yeux aussi. Pourquoi? Parce que j'étais émus, parce qu'il m'avait fait perdre mes doutes et mes angoisses, et parce que je me retrouvait encore là à me traiter de con. Je ne pensais pas me tromper, en me disant qu'il venait certainement de me faire une déclaration à sa façon. Je n'avais pas besoin des trois petits mots, parce que ce qu'il venait de dire était encore plus puissant. Sa voix, son atout, son art, son petit don bien à lui. Il aurait été prêt à me la donner à moi, ne serait-ce que pour un instant. J'étais ému oui, et je ne comptait pas le cacher. J'avais cette petite boule dans la gorge, différente de celle qui m'était lourde depuis bien longtemps. Je m'étais pas fait prier pour l'enlacer, bien fort. Parce que je voulais qu'il comprenne ce que je venais de ressentir, que ce qu'il avait dit était important pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
 
Pupper
Pupper
Masculin MESSAGES : 661
INSCRIPTION : 06/04/2017
ÂGE : 23
CRÉDITS : Dunno

UNIVERS FÉTICHE : Un peu de tout
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t918-le-pti-moka
Donut

And now I just sit in silence [Puggy] [18+] - Page 5 Empty


Colin
J'ai 23 ans et je vis à Baltimore, USA. Dans la vie, je suis étudiant en arts et je m'en sors particulièrement bien, car il s'agit de ma passion. Je chante aussi parfois dans les bars où je sais que les étudiants ne vont pas vraiment.

And now I just sit in silence [Puggy] [18+] - Page 5 Tumblr_inline_nlz07alG121sccn28


Tyler Joseph
Je n'avais aucune idée de l'impact qu'auraient mes mots, alors que je les prononçais. J'avais pas vu venir le petit océan salé qui submergea ses beaux yeux, mais à sa soudaine apparition, une boule commença à se former dans ma gorge. Direct ma main alla se placer contre ses yeux, tout délicatement, alors que ma voix tremblante s'exclamait d'une façon presque faussement indignée: « No, don't, don't cry no no no » et alors que l'eau commença à s'écouler contre ma peau, je retirai ma main et senti mes propres yeux devenir plus humides. Ah le con. Ah le putain de con. « I said don't cry éè Im sorry »  Puis merde à la fin, il me serrait, il me serrait fort et je serrais en retour, peut-être bien plus fort encore, alors qu'un premier sanglot me secouait, que mes épaules tressautaient alors que je laissais tout échapper, que la valve s'ouvrait, le barrage éclatant sans prévenir et laissant place au naufrage de mes émotions. Celles que j'embouteillais depuis longtemps, qui à défaut de sortir ainsi, se transcrivaient en paroles de chanson, en musique. Cette fois je pleurais bien à fond, en même temps que d'essayer de me plaindre du fait que je pleurais. « Ah see what you did now, Im a mess, Im drowning in my own tears now, gosh, omg, Im sorry dontleavemeplz » Such a little mess indeed, a cute little mess. Mon visage avait trouvé refuge dans son cou et était là pour y rester, ça m'allait parfaitement comme endroit. Un peu de temps pour retrouver mes repères, me cacher un peu et reprendre mes esprits. C'est un visage tout humide de larmes, les yeux un peu rougis mais l'air si beau dans toute sa vulnérabilité, qui s'offrit à Thomas après quelques instants. Juste pour le regarder, pour le trouver beau. Pour poser mes paumes contre ses joues, et délicatement essuyer ses larmes avec mes pouces. J'osais pas dire ce que je ressentais. J'osais pas avouer que pt'être bien que je l'aimais bien ... que je l'aimais tout court, je pense. Peut-être. Aimer, c'est quelque chose de compliqué, de mystérieux, de fort et merveilleux et dangereux à la fois. Aimer Thomas, ce serait dangereux. Plus que de rester seul dans mon coin à éviter les problèmes. Mais c'était un mode de vie solitaire qui, bien qu'il m'allait avant, ne me convenait plus ... Je crois.

Trop de réflexions pour ma tête, pour mon état. Le post-sex avait vraiment fait ses effets sur moi, non seulement je ne réfléchissais plus correctement, mais j'avais les émotions à fleur de peau et j'étais toujours exténué de notre voyagement. Je ne voulais plus que dormir, et c'est au final ce que mon corps commençait à m'envoyer comme signaux après ces pleurs libérateurs. Avec un petit soupir, je collais mon front contre celui du jeune homme, respirai le même air que lui quelques instants, puis me laissai aller à m'étendre plus confortablement contre le lit, en l'entraînant avec moi dans une meilleure position pour un dodo enlacés.
Revenir en haut Aller en bas
 
Thor(pille)
Thor(pille)
Masculin MESSAGES : 694
INSCRIPTION : 05/04/2017
ÂGE : 26
CRÉDITS : Visa, Mastercard

UNIVERS FÉTICHE : .
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t915-piggy-skelly http://www.letempsdunrp.com/t1058-why-are-iphone-chargers-not-called-apple-juice
Donut

And now I just sit in silence [Puggy] [18+] - Page 5 Empty


Thomas
J'ai 24 ans et je vis à Baltimore, USA. Dans la vie, je suis étudiant en architecture et je m'en sors plutôt bien. J'ai toujours été bon en dessin et faute d'être muet (par traumatisme), je me suis tourné vers ce domaine d'étude.



C'est encore moi oui. Deal with it.
Je dois avouer que je ne m'attendais pas à cette réaction de sa part. Je n'étais pas outré ni vexé, peut-être bien un charmé même. Parce qu'il ne voulait pas me voir pleurer, il voulait garder l'image que je lui avait toujours montré jusqu'à maintenant, car ce n'était pas toujours facile d'aider une âme vulnérable, alors que nous même avions de la misère à garder la tête hors de l'eau. Ce pauvre Coco qui semblait avoir mal à sa peau. J'aurais aimé qu'il comprenne que je n'étais pas profondément triste, mais tout simplement extrêmement ému de son geste, de ses paroles. Mais je ne pouvais pas les retenir et je n'en avait pas réellement envie. Je voulais laisser sortir ce que j'avais à sortir, parce que les émotions étaient un peu aussi, mon moyen à moi de m'exprimer, de laisser savoir aux autres ce que je ressentais puisque je n'avais pas les mots pour ça. Même si Colin aussi, s'était mis à pleurer, à cause que je l'avais certainement déclenché. Et vous savez quoi? Je ne me sentais pas mal le moins du monde. Ça devait être mon côté artiste, qui le trouvait magnifique dans sa vulnérabilité, qui nous trouvait beaux, ensemble, tout les deux, à partager quelque chose d'encore plus intime, et de se soutenir à notre façon.

Peut-être que la fatigue nous avait aidé, nous, et nos larmes, mais ça ne leur enlevait absolument rien de leurs importances. J'aurais aimé lui dire, que je le trouvait beau, comme ça, mais je crois bien que mes yeux avaient réussi à le faire pour moi, lorsqu'il avait déposé ses paumes contre mes joues. J'avais aussi capté son regard, qui me laissait l'impression de me voir moi, un peu plus encore, de connecter à un niveau différent des autres. Y'avais le moi, avec mes amis, le moi avec des connaissances, avec ma famille, et une partie de ce moi caché, et que l'un et l'autre apprenait tranquillement à découvrir. Ce coup de foudre me faisais définitivement perdre la tête. Je lui avait enfin souri, je lui avait aussi volé un dernier baiser avant de nous laisser ce repos bien mérité. Le temps bien s'installer, de rester collé, dans notre bulle bien à nous.

Et en toute franchise, je n'avais jamais aussi bien dormis de toute ma vie. Car plus loin encore que ce fait que je n'étais pas seul, j'étais avec lui, ce sentiment de sécurité qui vous faire dormir comme jamais, ce petit nuage d'amour tout aussi bien, je ne comptais pas me le cacher. Ce fut ma sonnerie qui me réveilla, bien vite éteinte par réflexe de quelqu'un qui voulait encore dormir, trop bien. Par contre, je ne voulais rien manquer, pour notre toute première activité. Le temps de se réveiller, d'aller en bas manger, de se préparer et puis partir. J'avais eu la chance de pouvoir capter Colin toujours loin dans son propre univers, et d'avoir le privilège de l'aider à revenir parmi les mortels. Des petits bisous tout en douceur. C'était plus agréable comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
 
Pupper
Pupper
Masculin MESSAGES : 661
INSCRIPTION : 06/04/2017
ÂGE : 23
CRÉDITS : Dunno

UNIVERS FÉTICHE : Un peu de tout
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t918-le-pti-moka
Donut

And now I just sit in silence [Puggy] [18+] - Page 5 Empty


Colin
J'ai 23 ans et je vis à Baltimore, USA. Dans la vie, je suis étudiant en arts et je m'en sors particulièrement bien, car il s'agit de ma passion. Je chante aussi parfois dans les bars où je sais que les étudiants ne vont pas vraiment.

And now I just sit in silence [Puggy] [18+] - Page 5 Tumblr_inline_nlz07alG121sccn28


Tyler Joseph
J'avais vraiment dormi comme un bébé. Rares étaient les nuits au cours desquelles je ne me réveillais pas, pour quelques instants de contemplation de mon plafond, un peu d'écriture nocturne pour sortir ce qui hantait mon esprit, un verre d'eau et un petit pipi, parce que mon cerveau était trop allumé, qu'il me refusait le sommeil paisible. Cette nuit cependant, aucune distraction désagréable venue nuire à mon repos, et je pu récupérer autant d'heures de possible avant que l'alarme ne retentisse.

FAUX. Je n'avais pas bronché à l'alarme qui retentissait. À croire que pour compenser tout ce temps avec un sommeil un peu médiocre, je dormais cette fois si dur que difficile de me réveiller. Ce n'est que des petits bisous qui vinrent me faire remuer un peu, me faire échapper un petit son d'incompréhension alors que, encore entre deux, je ne savais plus trop où j'étais ni ce qu'il se passait. C'était doux, les bisous, mais un peu chiant parce que ça m'empêchait de retomber endormi. Plus le choix d'ouvrir les yeux, ou les entrouvrir, plutôt, pour tenter de voir la source de ce dérangement. Nul autre que Thomas, qui obtint instantanément tout mon pardon pour m'avoir réveillé. Un beau petit sourire fit son apparition sur mon visage, bien que mes yeux peinaient encore à s'ouvrir complètement, et que je m'étirais comme un chat. Hop on se redresse, avec les cheveux bien en bataille et l'air adorable, clignant des yeux pour les habituer à la luminosité. « Hey ... » Faut me laisser un peu le temps, le matin.

Un peu zombie, me voilà qui me levait pour un petit tour à la salle de bain, marchant plutôt lentement avec mon air pas complètement réveillé encore. J'étais si chou à voir, mine de rien, et encore plus à mon retour, un peu plus alerte mais les cheveux toujours aussi pêle-mêle. Un peu d'eau passée sur mon visage, mais sans plus. Ça irait pour aujourd'hui. « Breakfast ... ? » Ah oui, j'suis encore à poil, c'est vrai. Boxer, boxer, où est-ce que j'ai laissé ça déjà ...

On y arrivait, lentement mais surement, le sous-vêtement enfilé et puis un pantalon et un t-shirt -oui oui, cette fois je n'optais pas pour un coton ouaté, notamment à cause de la chaleur, mais aussi parce que je feelais pour un t-shirt un peu plus coloré, qui laissait d'ailleurs voir les quelques tatouages plutôt discrets sur mes bras. Me voilà enfin prêt pour la suite, soit descendre déjeuner, attrapant mine de rien le rebord du chandail de Thomas pour le suivre à destination. Pas trop officiel, mais un petit contact quand même, un peu de moi qui recherchait discrètement de la proximité.


Revenir en haut Aller en bas
 
Thor(pille)
Thor(pille)
Masculin MESSAGES : 694
INSCRIPTION : 05/04/2017
ÂGE : 26
CRÉDITS : Visa, Mastercard

UNIVERS FÉTICHE : .
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t915-piggy-skelly http://www.letempsdunrp.com/t1058-why-are-iphone-chargers-not-called-apple-juice
Donut

And now I just sit in silence [Puggy] [18+] - Page 5 Empty


Thomas
J'ai 24 ans et je vis à Baltimore, USA. Dans la vie, je suis étudiant en architecture et je m'en sors plutôt bien. J'ai toujours été bon en dessin et faute d'être muet (par traumatisme), je me suis tourné vers ce domaine d'étude.



C'est encore moi oui. Deal with it.
La soirée d'hier avait atteint un plus que d'autre. Il dormait comme une roche, inanimé, dead inside et certainement je devais travailler un peu plus pour le réanimer. La douceur avait bien fonctionné, son réveil se faisant lentement mais surement, un petit hey qui se fit entendre. Je lui avait rendu sa petite salutation avec un sourire bien à moi. Pour la suite, moi, mon déjeuner, j'étais en train de le prendre en ce moment, mon regard qui le dégustait, qui le voulait encore. Pas ma faute s'il se pavanait sans le moindre tissus pour se cacher et qu'il prenait son temps pour se couvrir. En espérant que son monde zombie ne réalise pas que je l'analysais sous tous ses angles avec ce petit sourire en coin bien content, et certainement avec un peu de cette fierté lorsque mes iris se posèrent dans son cou. Mon petit territoire bien à moi. Mais faute de ne pouvoir l'avoir lui en déjeuner, je m'étais contenté de lui faire un signe de la tête.

J'avais moi aussi fini par me lever et m'habiller, un tank top avec une chemise à manches courtes, que je pourrais aisément enlever si jamais j'avais trop chaud. Mais avant de partir j'avais prit soin de le prendre délicatement par la taille, et déposer un petit bisous dans son cou. Friendly reminder de la marque bien visible. Je le laissais tranquille pour la suite, alors que nous descendions pour aller manger un vrai, petit déjeuner typiquement italien en plus. On avait eu largement le temps, avant que notre enseignant nous appelle pour un petit rassemblement. Tout simplement nous expliquer le planning de la première activité : une visite au musée. C'était un cours d'Art après tout, et nous étions là pour ça. Je n'aurais pu avoir un plus large sourire que ça, j'avais carrément hâte de voir une partie de ce que ce pays avait à nous offrir.

Nous avions prit l'autobus comme moyen de transport, et c'est bien une fois arrivée à destination que je pris la peine de réaliser que les gens, y'en avais pas mal dans le coin, mais après tout il faisait extrêmement beau. Et dans mon petit élan de joie, j'avais eu la folle idée de glisser mes doigts entre ceux de Colin. La folle idée oui, car si au départ je voulais le garder près de moi, et éviter peut-être bien de me perdre dans la foule, j'avais vite compris que Coco, il appréciait plus ou moins le geste. Je n'avais pas besoin de dessin pour comprendre. Même si ça me faisait un peu mal, parce que je ne m'y attendait tout simplement pas, j'avais lâché prise avec un air qui trahissait peut-être bien ce fait. J'étais devenu un livre ouvert avec ma condition, avec le temps. Je pouvais plus mentir, tout ce que je ressentais paraissait, la majorité du temps.

Ça va, j'allais m'en remettre, j'allais peut-être trop vite aussi, comme je m'étais dit la veille. C'est tout con comment un simple petit geste m'avait fait perdre le focus sur le groupe, sur ce qui se passait réellement autour de moi, sur cette petite vague de gens qui sortaient du bus suivant, et qui m'avait emporté un peu plus loin sans que je ne le réalise. Comble de malheur, j'avais perdu mon seul moyen de m'en sortir : mon petit carnet. Mais ça, je ne l'avais pas réaliser tout de suite. J'étais plutôt un peu en mode panique à tenter de retrouver des têtes qui m'était familière.
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


And now I just sit in silence [Puggy] [18+] - Page 5 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
And now I just sit in silence [Puggy] [18+]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: