Partagez
 
 
 

 And now I just sit in silence [Puggy] [18+]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 
Pupper
Pupper
Masculin MESSAGES : 661
INSCRIPTION : 06/04/2017
ÂGE : 23
CRÉDITS : Dunno

UNIVERS FÉTICHE : Un peu de tout
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t918-le-pti-moka
Donut

And now I just sit in silence [Puggy] [18+] - Page 4 Empty


Colin
J'ai 23 ans et je vis à Baltimore, USA. Dans la vie, je suis étudiant en arts et je m'en sors particulièrement bien, car il s'agit de ma passion. Je chante aussi parfois dans les bars où je sais que les étudiants ne vont pas vraiment.

And now I just sit in silence [Puggy] [18+] - Page 4 Tumblr_inline_nlz07alG121sccn28


Tyler Joseph
La pluie qui tombait aurait pu être paisible, si elle n'était pas accompagnée d'autre chose. La pluie est en soi quelque chose de relativement relaxant, lorsque l'on est à l'intérieur. Au bord d'une fenêtre, à lire un livre ou encore jouer tranquillement du ukulele, la pluie est un bruit de fond parfait pour penser, pour réfléchir et imaginer. La pluie à l'extérieur est froide et mouillée et le monde se met à sentir mauvais de l'humidité des vers de terre. La pluie c'est bien à condition d'être à l'intérieur, et que ce ne soit qu'une pluie inoffensive.

Malheureusement, ce n'était pas une pluie inoffensive.

Je ne saurais dire d'où vient cette peur des orages. Un autre des mystères de mon existence, un autre truc qui ne tourne pas rond avec moi. C'est un peu ridicule, que d'être dans son lit, à l'intérieur, et de trembler comme une feuille, comme si le vent de la tempête me débalançait, comme si elle ne faisait pas rage qu'à l'extérieur mais aussi contre mon corps. Mais c'était bel et bien le cas. Les bonne nuit souhaités, Thomas qui lisait tranquillement un livre, et je faisais mine de rien, sous mes couvertures, le visage dans l'oreiller et le corps qui tremblait de tous ses membres. Pathétique.

Bah merde. Je dormirais jamais, à ce rythme. Même avec cette sensation d'épuisement, aussi bien physique qu'émotionnel, même avec le décalage horaire qui me frappait de plein fouet, pas moyen de trouver le sommeil. Chaque coup de tonnerre rajoutait une couche sur mon inconfort, sur cette peur qui tiraillait mon ventre et serrait ma gorge, cette peur ridicule qui me donnait carrément honte alors que j'osais à peine sortir la tête de mes couvertures et risquer un regard vers Tom. Peut-être que mon regard pouvait trahir ma détresse. Peut-être bien que mes yeux étaient humides et criaient help. Probablement. Mais c'est ma voix qui officialisa le tout, ma voix qui se cassait presque, toute petite et timide dans une demande tranquille de secours: « ... Can I please share your bed ... ? » Un autre coup de tonnerre me faisant sursauter, achevant d'accumuler toutes les preuves de ma faiblesse. Loser. He's gonna laugh.
Revenir en haut Aller en bas
 
Thor(pille)
Thor(pille)
Masculin MESSAGES : 694
INSCRIPTION : 05/04/2017
ÂGE : 26
CRÉDITS : Visa, Mastercard

UNIVERS FÉTICHE : .
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t915-piggy-skelly http://www.letempsdunrp.com/t1058-why-are-iphone-chargers-not-called-apple-juice
Donut

And now I just sit in silence [Puggy] [18+] - Page 4 Empty


Thomas
J'ai 24 ans et je vis à Baltimore, USA. Dans la vie, je suis étudiant en architecture et je m'en sors plutôt bien. J'ai toujours été bon en dessin et faute d'être muet (par traumatisme), je me suis tourné vers ce domaine d'étude.



C'est encore moi oui. Deal with it.
Je me perdait dans ma tête, mon livre qui me coupait de la réalité et m'emportait dans un monde dans lequel je n'existait pas, dans lequel je n'avais pas la moindre importance, dans lequel cette boule que j'avais en permanence dans la gorge s'était envolée. Les livres avaient toujours eu ce pouvoir particulier d'apaiser, de donner un temps de pause aux plus malheureux, mais tout aussi bien aux plus joyeux. Dans mon cas j'étais ni l'un, ni l'autre. J'étais plutôt calme, sans porter attention à la pluie qui tombait, ni aux orages. Parce que pour moi, c'était doux. Je pourrais m'endormir n'importe quand avec ce son. Je dis ça mais pas si j'étais en camping, j'avais quand même un instinct de survie.

Je commençais à relire un peu plus abusivement la même phrase, sans réellement savoir combien de fois je l'avais fait avant d'en prendre conscient pour y mettre fin. Je n'avais pas le moindrement porté une attention particulière à Colin. Pas avant de me retourner pour déposer mon livre et presque fermer ma lumière. Presque, car je devais bien le regarder, avec cette espérance qu'il dorme oui. Et pendant un moment, je commençais à croire que j'avais peut-être fait des choses indécentes sans le réaliser dans ma transe de mi-sommeil car il était terrifié. J'avais à peine vu son regard, tellement il était caché sous ses draps, un sursaut qui me fit allumer sur les raisons, peut-être.

J'avais mon hypothèse qui se formait tranquillement, d'autant plus à l'ouïr du second qui ne tarda pas, alors que j'observais Coco. Ce dernier qui... Venait certainement de me faire une offre que je ne pouvais refuser. Ce pauvre idiot, si seulement il savait. Qu'il avait peur de ce que moi j'avais ressentit pour lui. Un coup de foudre bien placé. Certainement car, je n'étais pas le genre à avoir un coeur d'artichaut en temps normal. Comment ne pas mourir sur place avec cette demande. J'avais prit le temps de m'installer avant d'ouvrir mes draps en guise de oui et d'invitation. S'il s'attendait à ce que je ris c'était raté. Le pauvre, il avait peur, et si je pouvais l'aider, je comptais bien le faire.
Revenir en haut Aller en bas
 
Pupper
Pupper
Masculin MESSAGES : 661
INSCRIPTION : 06/04/2017
ÂGE : 23
CRÉDITS : Dunno

UNIVERS FÉTICHE : Un peu de tout
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t918-le-pti-moka
Donut

And now I just sit in silence [Puggy] [18+] - Page 4 Empty


Colin
J'ai 23 ans et je vis à Baltimore, USA. Dans la vie, je suis étudiant en arts et je m'en sors particulièrement bien, car il s'agit de ma passion. Je chante aussi parfois dans les bars où je sais que les étudiants ne vont pas vraiment.

And now I just sit in silence [Puggy] [18+] - Page 4 Tumblr_inline_nlz07alG121sccn28


Tyler Joseph
Pas de réponse immédiate à ma demande, bien que le regard de Thomas ait croisé le mien. Difficile de savoir ce qui traversait son esprit à cet instant, son regard m'étant difficile à lire- et il faut dire que j'avais probablement un jugement erroné de la situation et de ses intentions, aussi. Je lui attribuais probablement un côté bien plus diabolique qu'il ne l'était vraiment, bien entendu qu'il ne rirait pas de moi ... Mais c'était plus fort que moi d'imaginer de telles choses. Ça vous fait ça, un peu d'anxiété sociale et un passé d'intimidation.

Mais les draps s'étaient ouverts et avaient libéré une place toute petite et toute parfaite pour moi. Aucun mot de prononcé, pas même de réels signes dans une tentative de communiquer, juste cette invitation silencieuse que je m'étais empressé de prendre. À peine sorti de mes propres couvertures, et rapidement me voilà glissé sous les siennes. Sa chaleur était réconfortante, sa présence près de moi me permettant d'un peu mieux respirer, calmant les larmes qui menaçaient de s'écouler. Une réelle peur, bien intense, qui créait des réponses physiques qui ne se calmaient toujours pas complètement. Bien vite, la raison n'était plus écoutée, seul le besoin de réconfort qui se faisait toujours aussi grand, qui m'amena à me coller davantage contre Thomas, en croisant fort les doigts pour qu'il n'ait rien contre. Parce que je tremblais toujours contre lui, lové comme un petit chat, mes doigts serrant fort fort le bord de son tank top.
Revenir en haut Aller en bas
 
Thor(pille)
Thor(pille)
Masculin MESSAGES : 694
INSCRIPTION : 05/04/2017
ÂGE : 26
CRÉDITS : Visa, Mastercard

UNIVERS FÉTICHE : .
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t915-piggy-skelly http://www.letempsdunrp.com/t1058-why-are-iphone-chargers-not-called-apple-juice
Donut

And now I just sit in silence [Puggy] [18+] - Page 4 Empty


Thomas
J'ai 24 ans et je vis à Baltimore, USA. Dans la vie, je suis étudiant en architecture et je m'en sors plutôt bien. J'ai toujours été bon en dessin et faute d'être muet (par traumatisme), je me suis tourné vers ce domaine d'étude.



C'est encore moi oui. Deal with it.
Parfois les mots n'étaient vraiment pas nécessaire, et l'invitation était assez évidente en soi. Et prise sans la peine de plus réfléchir. En même temps c'était lui qui l'avait demandé. Et c'était moi le plus heureux dans l'histoire. On avait tous notre petit côté bien mauvais, et le mien ressortait désormais, en remerciant littéralement le ciel d'être aussi mauvais. Parce que là, maintenant, j'avais droit à des rapprochements, et j'était même pas dans la maison de l'amour.

J'avais sagement fermé la dernière source de lumière, pour tenter de nous permettre de dormir. Tenter c'était un bien grand mot. D'un côté j'avais d'autres plans en tête et les yeux bien grand ouvert, de l'autre y'avais Colin qui était encore mort de peur. Et surtout vêtu de peau. Je commençais à croire qu'il faisait exprès. Mais c'était surement car il était aveugle. Un muet et un aveugle, manquait plus que le sourd.

Ça allait pour le moment, je dis ça parce qu'on avait une distance respectable. Mais Coco ressentait un besoin un peu plus important, une sorte de réconfort. Je le sentais parfaitement bien. Sa présence, ses tremblements mais surtout le premier. Et si lui avait fait en sorte de se rapprocher davantage j'allais pas me gêner, subtilement, pour créer une petite intimité supplémentaire. Avant que mes doigts un peu curieux et surtout téméraires ne passe délicatement contre sa hanche. Je n'oserais certainement pas aller plus bas, poursuivant plutôt mon chemin le long de sa colonne vertébrale, sans pleinement prendre conscience de ce que je faisais. Entre tenter de le réconforter à ma façon, en profiter un tout petit peu.... Je n'avais pas beaucoup de moyens de le faire compte tenu de ma condition.
Revenir en haut Aller en bas
 
Pupper
Pupper
Masculin MESSAGES : 661
INSCRIPTION : 06/04/2017
ÂGE : 23
CRÉDITS : Dunno

UNIVERS FÉTICHE : Un peu de tout
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t918-le-pti-moka
Donut

And now I just sit in silence [Puggy] [18+] - Page 4 Empty


Colin
J'ai 23 ans et je vis à Baltimore, USA. Dans la vie, je suis étudiant en arts et je m'en sors particulièrement bien, car il s'agit de ma passion. Je chante aussi parfois dans les bars où je sais que les étudiants ne vont pas vraiment.

And now I just sit in silence [Puggy] [18+] - Page 4 Tumblr_inline_nlz07alG121sccn28


Tyler Joseph
La lumière fermée, ma détresse s'accentua un peu. Parce que dans le noir total, les éclairs qui violentaient le ciel étaient davantage visibles, comme des grandes explosions soudaines de lumières, suivies de coups de tonnerre tout aussi violents. Mon coeur débattait dans ma poitrine, sans doute audible dans le petit espace que Thomas et moi partagions désormais, mon petit corps tremblant contre le sien à la recherche d'un peu plus de réconfort. Ses doigts touchant soudainement ma hanche me firent d'abord sursauter quelque peu, mais rapidement leur présence en devint plutôt rassurante, une caresse douce contre ma colonne vertébrale qui entama de me calmer, tranquillement mais surement.

Au fil de la douce caresse, les tremblements involontaires de mon corps se calmèrent, et mon souffle commença à ralentir alors que j'enfouissais mon visage contre Thomas et me laissait faire sans broncher. C'était doux, c'était délicat, ça faisait du bien. Parce qu'il avait trouvé le moyen de me réconforter, comme on le ferait avec un petit chien, des petites caresses bien douces qui créaient un petit frisson sur ma peau, la chair de poule mais aucune crainte. Ça allait un peu mieux, tranquillement, malgré que l'orage faisait toujours rage dehors et ne semblait pas être sur le point de faiblir. La faiblesse, c'était moi qui la vivait, une faiblesse différente; d'abord la peur, mais maintenant tout autre, une drôle de sensation de chaleur aux doigts qui parcouraient ma peau, mon souffle qui après avoir ralenti, semblait accélérer de nouveau sans que je n'en comprenne entièrement la raison. Tout ce que je savais, c'est que je ne voulais pas qu'il arrête. Et qu'un tout petit son embarrassant venait de m'échapper.
Revenir en haut Aller en bas
 
Thor(pille)
Thor(pille)
Masculin MESSAGES : 694
INSCRIPTION : 05/04/2017
ÂGE : 26
CRÉDITS : Visa, Mastercard

UNIVERS FÉTICHE : .
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t915-piggy-skelly http://www.letempsdunrp.com/t1058-why-are-iphone-chargers-not-called-apple-juice
Donut

And now I just sit in silence [Puggy] [18+] - Page 4 Empty


Thomas
J'ai 24 ans et je vis à Baltimore, USA. Dans la vie, je suis étudiant en architecture et je m'en sors plutôt bien. J'ai toujours été bon en dessin et faute d'être muet (par traumatisme), je me suis tourné vers ce domaine d'étude.



C'est encore moi oui. Deal with it.
Son petit coeur, je l'entendais sans le moindre soucis, certainement car mon être en entier était parfaitement bien concentré sur lui. Il était réellement terrifié par la nature qui se déchaînait, et je ne pouvais hélas, rien faire de plus pour lui en ce moment que d'être présent, que d'écouter les battements de son coeur avec cette déception de savoir que ce n'était pas moi qui lui faisait cet effet. Mais mon dieu, qu'est-ce qui pouvait bien m'arriver? Mon hypothèse devenait un fait véridique de plus en plus en cet instant. Je devais bien être dingue de lui pour en venir à de telles pensées, alors qu'on ne se connaissait pas beaucoup il faut l'avouer.

J'avais eu peur d'être allé trop loin avec mon geste, de le voir fuir dans son lit et qu'il se mette lui aussi à jouer au muet pour les jours à suivre. Mais ce ne fit pas le cas, pour l'instant, ce qui me permis de continuer avec joie intérieure non retenue. J'avais le droit de le toucher, de lui faire savoir à ma manière à travers mon toucher, qu'il ne me déplaisait pas. Mieux encore, il semblait se clamer, tranquillement mais surement, alors que moi c'était loin d'être le cas. Pitié qu'il dorme ou quelque chose dans le genre, pour calmer mes envies qui se pointaient le bout du nez. Je me détestais quand même pour être aussi thirsty, fallait le souligner. Même si je savais très bien que je n'étais pas le seul dans ma situation. Le seul qui sous les draps, avec son crush presque à poil, avait des pensées indécentes. Et si au départ je restais sage dans mes mouvements, j'avais osé glisser mes doigts un peu plus bas encore, osant flirter avec la ligne de son sous-vêtements.

Pas besoin de dessin (malgré que j'avais le talent pour), pour vous expliquer que je les auraient bien glissé sous le vêtement pour explorer les dunes de monsieur. Mon dieu calme toi Thomas.

Je voulais bien, mais là, Colin ne m'aidait pas le moins du monde. Si au départ il s'était calmé, j'avais très bien pu ressentir sa peau qui se réveillait sous mes doigts, son souffle qui s'exprimait tout aussi bien et un petit son qui réveillait chez moi une poussée de désir un peu plus intense que les précédentes. Si j'étais un homme des cavernes, je peux vous assurer que nous serions peut-être bien déjà en pleine activité de production d'enfants. Mais ça va, je sais me retenir. Je préférais y aller en douceur, mes doigts restant dans la sensualité avec ses caresses, mais cette fois frôlant un peu plus l'indécence. Mes doigts qui cette fois avaient osés traverser le désert, remonter doucement sans presse. Et cette chère indécence me poussait à le regarder, droit dans les yeux, avec mes intentions complètement nue devant lui, comme un livre ouvert. Un regard qui puait le désir, sans la moindre retenue. J'avais continué comme ça en agace un moment, avant d'enfin oser toucher un peu plus les courbes, y glisser un doigt pour les épouser plus franchement, le laisser prendre une première bouchée, alias cette peau douce, mais aussi cette petite craque qui me faisait déjà rêver du reste.

Mais avant toute chose, avant d'avoir envie de lui, j'avais aussi envie de ses lèvres, de le déguster lui, de demander tranquillement la permission. Et merde, je priais tous les dieux du monde pour qu'il ne fuie pas. Pour qu'il reste avec moi. Pour que je ne gâche rien. Parce que je comptais bien foncer et écouter mon coeur qui battais si fort pour lui dans mes oreilles, parce que j'avais osé au bout du compte tâter le terrain de sa bouche avec l'aide de la mienne, en toute délicatesse. Un baiser qui au départ ce fit rapide mais doux, mais qui ne se dit pas prier pour être plus sérieux, pour réellement l'embrasser.
Revenir en haut Aller en bas
 
Pupper
Pupper
Masculin MESSAGES : 661
INSCRIPTION : 06/04/2017
ÂGE : 23
CRÉDITS : Dunno

UNIVERS FÉTICHE : Un peu de tout
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t918-le-pti-moka
Donut

And now I just sit in silence [Puggy] [18+] - Page 4 Empty


Colin
J'ai 23 ans et je vis à Baltimore, USA. Dans la vie, je suis étudiant en arts et je m'en sors particulièrement bien, car il s'agit de ma passion. Je chante aussi parfois dans les bars où je sais que les étudiants ne vont pas vraiment.

And now I just sit in silence [Puggy] [18+] - Page 4 Tumblr_inline_nlz07alG121sccn28


Tyler Joseph
Il n'était plus question de peur, aucunement, plutôt question d'une envie que je n'avais pas ressenti depuis très longtemps. L'envie d'un toucher qui était indécent mais tellement agréable, des doigts doux contre ma peau qui réagissait et manifestait son appréciation. Mon corps qui bien malgré moi en redemandait, traduisant des signes que Thomas comprenait immédiatement. Une communication non-verbale bien différente, mais où les deux partis arrivaient encore à parfaitement se comprendre. Oui, il faut bien avouer que malgré ma lenteur à capter les signes d'un intérêt envers ma personne, difficile de se méprendre lorsque les doigts se rapprochaient dangereusement du bord de mon boxer, et que ce genre de regard se rivait dans le mien, un regard de prédateur qui veut être doux, d'une bête d'envies et d'hormones qui demandait la permission, le loup déguisé en adorable mouton qui veut amadouer pour avoir ce qu'il veut.

C'était pour moi un rêve d'un jour parvenir à écrire des chansons qui transmettraient autant d'émotions que ce simple regard le faisait. Il transperçait mon âme, me faisait sentir terriblement désiré, et ces doigts qui exploraient désormais mes fesses n'avaient pas créé de tension dans mes muscles, d'insécurité, de refus. C'était nouveau et différent et un peu étrange, mais pourtant pas désagréable, c'était une exploration tentatrice mais respectueuse, et sans un mot je laissais faire. Je soutenais son regard qui me coupait le souffle, mes lèvres s'entrouvraient pour une respiration haletante, et elles se virent rapidement capturées sans prévenir.

Je ne sais pas embrasser. Ça devait paraître, je ne saurais dire. J'ai toujours entendu dire qu'il ne faut pas trop y penser, et suivre le mouvement, se jeter à l'eau sans stresser sur le sujet. Plus facile à dire qu'à faire, que je me disais toujours, dans l'appréhension du moment. Mais alors que les lèvres de Thomas s'emparaient des miennes, toute crainte était effectivement disparue de mon esprit, et au mieux de mes capacités, peut-être pas instinct, j'avais répondu au baiser en fermant les yeux; parce que c'était gênant, sinon. Une permission de plus accordée au jeune homme, je ne le repoussais pas et contribuait même à la chose à ma façon.

C'était bien ma main qui venait de se placer contre sa hanche, sous son haut. Directement contre sa peau, petit appui délicat pour mieux l'embrasser en retour, m'abandonner à lui ... Il me faisait me sentir bien. Je n'avais pas peur, dans ses bras, sous son toucher. C'était dingue, mais j'avais pleinement confiance. Tout irait bien. Pas de fuite dans mon propre lit, peut-être même un début de thirst qui se réveillait de mon côté aussi, celle d'un pauvre gamin qui n'a jamais rien fait de ce genre et dont les hormones se réveillent d'un long sommeil.
Revenir en haut Aller en bas
 
Thor(pille)
Thor(pille)
Masculin MESSAGES : 694
INSCRIPTION : 05/04/2017
ÂGE : 26
CRÉDITS : Visa, Mastercard

UNIVERS FÉTICHE : .
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t915-piggy-skelly http://www.letempsdunrp.com/t1058-why-are-iphone-chargers-not-called-apple-juice
Donut

And now I just sit in silence [Puggy] [18+] - Page 4 Empty


Thomas
J'ai 24 ans et je vis à Baltimore, USA. Dans la vie, je suis étudiant en architecture et je m'en sors plutôt bien. J'ai toujours été bon en dessin et faute d'être muet (par traumatisme), je me suis tourné vers ce domaine d'étude.



C'est encore moi oui. Deal with it.
Ça serait certainement un énorme mensonge que de renier ma peur. Celle de tout gâcher, parce que j'avais osé l'embrasser, parce que j'avais osé écouter mon coeur qui s'affolait, mon coeur qui ne voulait que lui et personne d'autre. Je goûtais à la dure à ce que l'on appelait un coup de foudre, la puissance de l'amour au premier regard. Je le réalisais pleinement désormais. Car il fallait bien reconnaître qu'on se connaissait à peine. Mais vous savez quoi? J'en avais absolument rien à faire. J'avais ce sentiment fort, envers lui, cette impression que peu importe le drama de sa vie, mon coeur n'allait pas changer d'idée.

Il avait répondu à mes avances, je n'avais rien gâché du tout, et ma peur première s'envola presque aussitôt. Je ne dis pas qu'elle s'était complètement dissipée, le doute d'aller peut-être un peu trop loin qui commençait à germer. Mais peut-être que si j'y allait doucement, tranquillement, ça irait. Peut-être que je pensais beaucoup trop aussi. Certainement à dire vrai.

J'avais décidé de faire un pas de plus, de rajouter une passion qui augmentait tel un thermomètre. Je lui avait laissé du temps, avant que je ne me décide à le déguster beaucoup plus. Un intrus qui s'était glissé, qui ne s'était pas fait prier pour venir déranger et débuter une petite danse avec l'autre. Je voulais réveiller son volcan, je voulais lui faire comprendre que je le voulais, lui. Bien entendu j'espérais que ce soit pareil pour lui, j'essayais peut-être de le convaincre et je comptais bien le faire avec la suite. Je m'étais occupé de me débarrasser de mon haut, de faire passer le message flagrant qu'il pouvait lui aussi, me toucher comme bon lui semblait. Je voulais sentir ses doigts contre ma peau qui brûlait d'envie déjà. Je lui avait laissé un peu d'air, mais pas la paix pour autant, car mes lèvres s'occupèrent de son visage, de sa mâchoire, de ses oreilles, et de laisser sa marque dans son cou. Je voulais qu'il soit mien, je comptais bien le clamer sans son consentement avec ce geste. Conscient qu'il faisait chaud en Italie, conscient qu'il ne pourrait pas les cacher.

Dans tous les cas, Colin lui, était bien conscient de l'effet qu'il me faisait. Je m'en était tout aussi bien occupé de le lui faire ressentir en collant mon bassin au sien, en osant des petits mouvements. Je voulais l'entendre, bien entendu, et je travaillais pour que ce soit le cas. Un peu trop même, peut-être, car je n'avais pas prit le temps de réfléchir avant de glisser ma main sous son boxer, d'agripper en douceur sa dune pour le coller à moi, pour approfondir les sensations.
Revenir en haut Aller en bas
 
Pupper
Pupper
Masculin MESSAGES : 661
INSCRIPTION : 06/04/2017
ÂGE : 23
CRÉDITS : Dunno

UNIVERS FÉTICHE : Un peu de tout
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t918-le-pti-moka
Donut

And now I just sit in silence [Puggy] [18+] - Page 4 Empty


Colin
J'ai 23 ans et je vis à Baltimore, USA. Dans la vie, je suis étudiant en arts et je m'en sors particulièrement bien, car il s'agit de ma passion. Je chante aussi parfois dans les bars où je sais que les étudiants ne vont pas vraiment.

And now I just sit in silence [Puggy] [18+] - Page 4 Tumblr_inline_nlz07alG121sccn28


Tyler Joseph
Thomas avait peut-être l'impression de prendre son temps, mais à mes yeux, tout escaladait à une vitesse fulgurante. Mon cerveau était à la course, essayait de rattraper péniblement une pensée cohérente, ou même une demi-pensée, un brin de compréhension de la situation. Peut-être que c'était trop lui demander. Il en avait déjà assez à gérer, à envoyer des commandes à mon corps sans les traiter complètement, sans que la raison et la réflexion ne se mettent de la partie. Alors mes lèvres s'entrouvraient, ma langue accueillait celle de Tom contre elle et se lançait dans une sensuelle danse intuitive et pas aussi maladroite que je ne l'aurai cru. Il n'y avait pas de salive partout, c'était déjà ça. Mes mains semblaient agir de leur propre accord, remonter doucement contre les côtes du jeune homme dans une caresse sur sa peau, curieuses et osant explorer davantage, son torse et puis son dos, le creux de ses reins.  

Sa bouche quitta la mienne, mes sourcils se froncèrent presque immédiatement de désapprobation alors que j'avançais un peu ma tête, essayant d'aller retrouver ses lèvres qui n'avaient définitivement pas le droit de me quitter si subitement, pas tout de suite, pas maintenant. Je les cherchais, je les trouvai, mais pas avec ma bouche. C'est plutôt ses lèvres qui me trouvèrent, tout compte fait, délicieuse attaque contre mon visage, faisant leur chemin contre ma mâchoire et poursuivant vers mon oreille. Partie incroyablement sensible, contre toute attente, et j'échappai un souffle un peu plus audible à ce doux contact, complètement ravagé par les traitements qu'il me réservait. Mes mains étaient toujours posées contre sa peau, mais un peu inutiles, il me devenait d plus en plus difficile de lui rendre la pareille alors qu'il s'occupait si bien de moi et que mon cerveau ne servait définitivement plus à rien.

Je ne saurais dire ce qui était le meilleur. Son bassin contre le mien, ou ses lèvres dans mon cou. L'acharnement sensuel qu'il y appliquait me laissait croire que ça allait marquer, mais pour l'instant je n'en avais rien à chier, c'est vrai. Il pouvait me bouffer en entier, ne laisser rien de moi, pour autant qu'il continue de me faire sentir aussi bien. Toutes les chances étaient de son côté, chanceux petit Thomas qui n'avait rien à craindre, pas maintenant qu'il avait effectivement réussi à déclencher le volcan et rallumer le feu qui était dormant depuis si longtemps. Grab my ass all you want, et je me faisait en retour un plaisir de bouger contre lui, dans un déhanchement délicat de bassin qui entraînait un frottement plus qu'agréable. C'était complètement dingue. Qu'on puisse me vouloir autant, qu'on me fasse sentir si désirable et désiré ... Thomas était dingue.


Mais je voulais bien qu'on soit dingue ensemble. Alors ma main s'emparait de son visage pour l'amener à moi et je retournais l'embrasser avec une passion au moins égale à la sienne. Peut-être bien ma façon sans mot de lui donner un accord, de le presser à régler notre petit problème à tous les deux, d'activation ici bas.
Revenir en haut Aller en bas
 
Thor(pille)
Thor(pille)
Masculin MESSAGES : 694
INSCRIPTION : 05/04/2017
ÂGE : 26
CRÉDITS : Visa, Mastercard

UNIVERS FÉTICHE : .
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t915-piggy-skelly http://www.letempsdunrp.com/t1058-why-are-iphone-chargers-not-called-apple-juice
Donut

And now I just sit in silence [Puggy] [18+] - Page 4 Empty


Thomas
J'ai 24 ans et je vis à Baltimore, USA. Dans la vie, je suis étudiant en architecture et je m'en sors plutôt bien. J'ai toujours été bon en dessin et faute d'être muet (par traumatisme), je me suis tourné vers ce domaine d'étude.



C'est encore moi oui. Deal with it.
Il répondait à ma demande silencieuse, se permettait d'y mettre du sien, de découvrir mon corps encore inconnu pour lui. Peut-être pas complètement comme je l'aurais voulu, certes, mais faut dire que les raisons derrières avaient le don de me faire sourire. Je m'occupais bien de lui, assez pour lui faire perdre tout focus, et toute utilité. La petite peur qui restait s'était bel et bien évadée, alors que j'avais compris que je pouvais y aller à ma guise. Dans le pire des cas, il pouvait tout simplement me dire que j'allais trop loin, ou encore formuler ses demandes.

Pour l'instant on était deux, à s'activer l'un et l'autre, à rajouter de l'huile sur le feu déjà bien allumé. Et Coco qui à sa manière, à travers un nouveau baiser passionnel, venait de formuler cette demande silencieuse. Je ne comptait pas vraiment le faire patienter encore, ma main s'occupant de nous dévêtir complètement, pour n'être au final qu'Adam & Adam. Mes doigts sans gêne qui allèrent aussi touche un endroit particulier, comme je l'aurais fait pour moi. Sans chercher à en terminer rapidement, mais bien éveiller des petits plaisirs différents. Un petit moment, avant d'opter pour une position qui rendait les choses beaucoup plus sérieuse.

Je m'étais mis sur le dos, l'amenant avec moi, lui offrant bien assez d'espace pour l'accueillir entre mes cuisses. Je lui faisait largement comprendre mes intentions, que je le voulais, lui, le ressentir dans tous les sens du terme, me sentir possédé le temps d'un instant. Mais je dois avouer que vite comme ça peut-être pas, la raison même qui me poussait à s'emparer de ses doigts pour les glisser dans ma bouche, pour le glisser plus bas par moi-même. Le guider pour les débuts, le laisser aller pour la suite.
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


And now I just sit in silence [Puggy] [18+] - Page 4 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
And now I just sit in silence [Puggy] [18+]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: